Vous êtes sur la page 1sur 8

Petit agenda entre amiEs novembre 2010 - 1

« C’est de notre silence, de notre résignation, de notre passivité et de notre soumission que ce
pouvoir autoritaire et brutal tient sa force » (extrait de l’appel à l’insoumission du Réseau des
enseignants en résistance en août 2010

A voir pour essayer de saisir pourquoi nous ne serons, sommes, étions pas des millions à titiller le
bulbe des riches ce matin à Neuilly :
http://www.dailymotion.com/video/xeslab_le-syndrome-du-larbin_creation?start=60#from=embed

AGENDA

L’AG interpro de Montreuil, qui était quotidienne, aura lieu maintenant tous les mardis midi et
jeudis à 18h à la bourse du travail de Montreuil (Mo Croix-de-Chavaux).

Mercredi 3 novembre
– 7h30 : 1re manifestation historique à Neuilly-sur-Seine. Soyons très nombreux dans ce quartier
symbole de la grande richesse. RDV, 149, bd Bineau (Mo Sablons), devant la poste.
– 11h, à la Sorbonne : AG commune Paris 1 - Paris 4.
– 11h, à Nanterre : AG interprofessionnelle 92, à la Maison de la musique de Nanterre, rue des
Anciennes-Mairies (RER A, Nanterre-Ville).
– 12h-20h : grand rassemblement devant le Medef, 55, avenue Bosquet (Mo Ecole-Militaire).
– 12h à la fac de Nanterre : opération tractage avec fanfare et un peu de blocage de la circulation.
RDV devant le bâtiment D.
– 14h, à Paris (Saint-Lazare) : marche jusqu’au Medef, organisée en commun par les AG gares du
Nord et de Saint-Lazare. RDV à la gare Saint-Lazare. A savoir : l’union régionale IdF CGT appelle à
un rassemblement unitaire devant le Medef à 12h.
– 18h, à Paris (République) : AG interpro gare de l’Est et Ile-de-France, à la bourse du travail, rue
du Château-d’Eau.
– 19h : AG interpro du 20e à l’école des Amandiers, 103, rue des Amandiers
– 19h, à Paris 2e : réunion de préparation de l’action de mobilisation des 8 et 9 novembre contre la
loi LOPPSI 2 www.loppsi2-habitat.blogspot.com. RDV 24, rue de la Banque (Mo Bourse).
– 19h45, à Paris, prochaine étape du Lavomatic Tour, initiative d’appropriation collective musicale
et poétique d’espaces semi-publiques. RDV au 92, rue des Martyrs (Mo Abbesses).
– 20h, à Paris 14e : appel à personnes intéressées par un projet coopératif non spéculatif dans le
futur écoquartier de l’Hôpital Saint-Vincent-de-Paul. Réunion d’information à la Maison des
associations du 14e, 22, rue Deparcieux, Paris 14
– 20h30, à Paris 14e : débat sur le nucléaire avec un membre de la CRIIRAD (Commission de
recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité).
Le Moulin à café http://moulin.cafe.free.fr/, 9, place de la Garenne (Mo Pernety).

Du 3 au 16 novembre, à Saint-Denis et à Paris, festival Ciné Banlieue au cinéma L’Écran de Saint-


Denis, au Reflet Médicis à Paris et à l’Université Paris 13. http://cinebanlieue.blogspot.com/

Jeudi 4 novembre
Les lycéens reprennent les cours. Précaires d’aujourd’hui, chômeurs d’hier et de demain, ce jeudi,
c’est journée d’action.
– 6h : blocage d’universités (Paris 7, Mo Bibliothèque-Nationale) et manifs à Paris (se renseigner)
– 11h : manifestation au siège de France 3 Ile-de-France, rue Jean-Bleuzen (Mo Plateau-de-
Vanves). Le délégué syndical de France 3 a été empêché d’exercer sa mission de sensibilisation à
la grève. Molesté par un cadre, il est maintenant convoqué pour licenciement — c’est une atteinte
au droit de grève intolérable. Cela permettra également de parler aux journalistes, de les
interroger sur leur silence, leur absence d’analyse objective, et de leur rappeler leur devoir de
critique rédactionnelle vis-à-vis de l’Etat, concernant la politique et la gestion du pays qui est
désavouée par le peuple français.
– 18h : RDV gare d’Austerlitz, salle des arrivées.
– 20h30, à Evry (91), « Du bon usage de la fin d’un monde – deux voix à la recherche d’une voie
pour l’humanité » : dialogue entre Edgar Morin et Patrick Viveret. Entrée libre et gratuite
http://www.solicites.org/ Théâtre de l’Agora, place de l’Agora

Vendredi 5 et samedi 6 novembre, Train d’enfer de La Hague à Gorleben : transport radioactif


record. Aucun transport cumulant en une seule fois autant de radioactivité n’aura jamais été réalisé.
Appel du réseau Sortir du nucléaire et de Greenpeace à se mobiliser contre le nucléaire et ses
déchets dangereux*, sur le trajet du transport (Manche, Calvados, Eure, Seine-Maritime, Somme,
Pas-de-Calais, Nord, Aisne, Ardennes, Meuse, Moselle, Meurthe-et-Moselle, Bas-Rhin), et tout
particulièrement dans les villes de Caen, Rouen, Amiens, Arras, Nancy, Strasbourg, non pour
interférer avec ce convoi mais afin de faire toute la lumière sur les fausses solutions de l’industrie
nucléaire pour gérer ces déchets, que ce soit à Gorleben, à la Hague (Manche) ou encore à Bure
(Meuse).
Pour agir près de chez vous, nous mettons du matériel à votre disposition (banderole, affiche, tract,
tee-shirts…).
Les déchets nucléaires resteront radioactifs pendant des dizaines de milliers d’années.
Arrêtons d’en produire et sortons du nucléaire !
Pour connaître les horaires de passage du convoi, en savoir plus sur ce transport et agir à nos
côtés : http://groupes.sortirdunucleaire.org/blogs/train-d-enfer-transport-la-hague/
Contact : Laura Hameaux, coordination nationale des groupes et actions du réseau Sortir du
nucléaire, 06 85 23 05 11, 03 20 17 94 91, laura.hameaux@sortirdunucleaire.fr

Samedi 6 novembre
– Rencontre interprofessionnelle nationale à Tours http://hns-info.net/spip.php?article26526
– 10h-13h : AG à la bourse du travail
– A partir de 11h, ciné-conférences au salon Marjolaine : « Individuels ou collectifs : aux actes
citoyens » (11h, table ronde sur les guérilleros du jardinage  avec Frédérique Basset, rédactrice en
chef de Canopée, coauteur du livre Jardins partagés aux éditions Terre vivante, jardinière
biodynamique à temps partiel, Cécile Brazilier, paysagiste, urbaniste et artiste, créatrice de BioCité
http://biocity.eklablog.com, Gaby Bonnefille, étudiant à l'Ecole nationale supérieure de la nature et
du paysage de Blois - ENSNP et guérillero parisien animateur de www.guerilla-gardening-france.fr,
Richard Reynolds, diplômé de la Royal Horticultural Society en Angleterre, fondateur de
www.gerrillagardening.org et auteur du manuel pratique La guérilla jardinière aux éditions Yves
Michel ; 14h, projection des Pirates du vivant de Marie-Monique Robin, suivie d’une table ronde
avec Corinne Arnould, fondatrice de l'association Paroles de nature qui aide les peuples indigènes à
protéger leur patrimoine culturel et naturel et cofondatrice du collectif Biopiraterie, Yves Cochet,
député Vert de la 11e circonscription de Paris 14e, ancien ministre de l'Environnement, auteur
d’Antimanuel d'écologie aux éditions Bréal, Daniel Joutard, entrepreneur militant, créateur de la
marque de commerce équitable Aïny et de l'association Savoirs des peuples, Rosario Pajuelo – sous
réserve –, conseillère économique et commerciale à l'ambassade du Pérou, un des pays les plus
avancés en matière de législation contre la biopiraterie, Marie-Monique Robin, journaliste free-
lance, grand reporter lauréate du prix Albert Londres, réalisatrice de nombreux documentaires dont
Le monde selon Monsanto ; 16h, table ronde sur les écoblanchisseurs, avec Me Anne-Carine Jacoby,
avocate spécialisée en droit de la propriété intellectuelle et droit de la publicité, Jean-François
Notebaert, maître de conférences en sciences de gestion à l'IUT de Dijon - université de Bourgogne,
Wilfrid Sejeau, conseiller régional Vert de Bourgogne, coauteurs d’Ecoblanchiment - Quand les 4X4
sauvent la planète aux éditions Les Petits Matins), Alexandre Pasche, fondateur de l'agence conseil
en communication sur l'environnement Eco&Co, expert auprès du Conseil économique et social
européen) http://www.salon-marjolaine.com/visiteur_programme_conf.html.
Salon Marjolaine au parc floral de Vincennes (http://www.salon-marjolaine.com/)
– 14h : manifestation pour le droit à l’avortement et contre la casse des hôpitaux (tract ci-joint).
RDV de départ place d’Italie, comme annoncé dans les tracts, pour rejoindre la manif « retraites »
à Bastille.
– 14h30 : manifestation contre la réforme des retraites. Les confédérations syndicales se joignent
au mouvement en appelant à une 8e journée d’action. Trajet : République-Bastille-Nation.
– 14h : Vélorution. RDV Mo Châtelet.
– 16h, à Montreuil : atelier "faire ses produits ménagers", avec Catherine. Participation en prix
libre pour le lieu qui nous héberge. Introduction de 30-45 minutes de Laurent Le Guyader, qui fait
partie d’une ONG anglo-saxonne s’intéressant aux pollutions intérieures et de l’association MDRGF
(Mouvement pour les droits et le respect des générations futures http://www.mdrgf.org/), très
pointues au sujet des pesticides.
Avant l’atelier, allez sur le site de Raffa : http://raffa.grandmenage.info/
On y apprend ainsi que, dans les produits ménagers chimiques, 85 % des composants ne servent
pas à laver… !!!
Au niveau matériel, nous aurons besoin de contenants récupérés (bouteilles et boites en plastique,
flacons pousse-pousse, vaporisateurs…), de chiffons en microfibres, éponges, etc. et de divers
ingrédients (bicarbonate de soude, vinaigre blanc, cristaux de soude, savon de Marseille liquide ou
en copeaux, huiles essentielles, argile blanche, sel de cuisine).
Amenez un goûter maison à partager (gâteau, boissons…) pour le moment convivial. Et, comme il
s’agit d’un atelier participatif et bénévole, chacunE est invitéE à prendre des notes, des photos, à
enregistrer, filmer et restituer à touTEs.
Anticipation : pour l’atelier de décembre sur la cuisine végétale, nous aurons besoin de pain
sec pour la préparation des pâtés végétaux…
Maison ouverte, 17, rue Hoche (Mo Mairie-de-Montreuil).
– 20h précises, à Paris 18e : concert privé de Duo Tango Moi. La chanteuse Yolanda Fresedo et le
guitariste Christian Locussol soufflent l’air du tango dans nos oreilles. A ne pas rater !
Pour un avant-gout : http://tangomio.blog.free.fr/
Attention ! Réservation indispensable car les places sont limitées ! 40jardindalice@gmail.com
ou par téléphone au 06 03 50 79 79 (Sara). Entrée : 5 euros + adhésion en prix libre

Dans le cadre du Festival des ouvertures utiles (FOU) d’automne http://festivalfou.blogspot.com/


et du festival Meuf’elles http://www.lamaisonbrulee.fr/?agenda,
la Maison brûlée présente Doll’art, spectacle d’après, par, avec Catherine Gil
Alcala http://www.lamaisonbrulee.fr/?dollart : Doll’art, non pas dollar, plutôt déréliction de l’art !
On spécule sur l’art mais, par essence, il n’est pas monnayable.
Docte paradoxe l’art est inutile mais nécessaire, respiration, inspiration pour les communautés
économiques menacées d’asphyxie dans les supermarchés superfétatoires de l’univers…
Des poupées clochardes enfermées dehors, emmurées dans des rets de rêves, vieilles petites filles
dans les merveilles des sacs poubelles, princesses onanistes se retournant, jubilant dans leurs
miasmes, sorcières poétisant, exorcisant leur inaptitude sociale.
Prix libre à partir de 5 euros. Contact : Compagnie La Maison Brûlée (Joël Marette), 06 40 18 83 65
– Samedi 6 novembre à 20h30 ;
– vendredi 12 novembre à 20h30 ;
– dimanche 14 novembre à 18h.
Le Carrosse, 14-16, rue du Capitaine-Marchal, Paris 20e (Mo Porte-de-Bagnolet, sortie place Edith-
Piaf).

Dimanche 7 novembre, à partir de 14h, à Vincennes : « De quoi sommes-nous riches ? » (14h,


« Récession ou métamorphose ? » conférence de François Plassard, ingénieur en agriculture et
docteur en économie de formation ; 15h30, projection de Nature contre nature de Lucas Belvaux ;
17h : « Le microcrédit ou le pari de l'homme », conférence de Maria Nowak, économiste,
spécialiste du microcrédit, présidente de l'Adie, cofondatrice du Centre de la microfinance de
l'Europe centrale et orientale et du Réseau européen de la microfinance - REM) http://www.salon-
marjolaine.com/visiteur_programme_conf.html. Marjolaine au parc floral de Vincennes
(http://www.salon-marjolaine.com/)

Lundi 8 et mardi 9 novembre, une installation des différents types d’habitats menacés par
l’article 32 ter A de la loi LOPPSI** sera organisée sur la place Edouard-Herriot (derrière
l’Assemblée nationale), sauf refus de la préfecture de police.
– Lundi 8 novembre
10h : début de l’installation des différents types d’habitats menacés (yourte, tipi, tente, cabane,
caravane…)
11h30 : conférence de presse
18h : rassemblement contre la baisse du budget logement
– mardi 9 novembre
matinée : rencontres avec les députés.
Démontage dans la soirée.
Blog : www.loppsi2-habitat.blogspot.com
Liste mail de discussion : loppsi2-habitat@stopauxexpulsions.org
Contact : Clément David, 06 30 94 85 71.

Lundi 8 novembre, à partir de midi, à Vincennes, ciné-conférences au salon Marjolaine :


« Agriculture : à qui profite le crime ? »
– 12h, « L'intox agro-alimentaire », conférence avec Pryska Ducoeurjoly, journaliste d'investigation,
auteur de La Société toxique, manuel de dépollution mentale aux éditions. ResPublica ;
– 14h, projection du Temps des grâces de Dominique Marchais, suivie d'une conférence de Marc
Dufumier, ingénieur agronome et enseignant-chercheur ;
– 17h, « Les vins "bio": avenir de nos terroirs ? » table ronde avec Lydia Bourguignon, maître ès-
sciences et œnologue, et Claude Bourguignon, ingénieur agronome, fondateurs de leur propre
Laboratoire de recherche et d'expertise en biologie des sols - LAMS, Brigitte Laurent, vigneronne à
Cantalauze dans le Sud-Ouest ; Bruno Quenioux, caviste à l'origine de la cave Lafayette Gourmet,
consultant de l'OIV - réforme 2000, conférencier à l'Ecole du vin et des terroirs et coréalisateur du
Quizz du vin bio, édité par l'Atelier du vin, et créateur de sa propre cave, Philo-vino à Paris 5e)
http://www.salon-marjolaine.com/visiteur_programme_conf.html.
Salon Marjolaine au parc floral de Vincennes (http://www.salon-marjolaine.com/)
Mardi 9 novembre, à partir de 14h, à Vincennes : « Plantes, insectes, humains : je t'aime moi non
plus »
– 14h, projection de L'esprit des plantes, de Jacques Mitsch, suivie d’une conférence « En forêts
équatoriales : la coévolution des plantes et des insectes » avec Francis Hallé, présent dans le film,
botaniste spécialiste des arbres et des forêts tropicales, chef des missions du « radeau des cimes »
sur les canopées de forêts équatoriales de 1986 à 2003, auteur et coauteur de nombreux ouvrages
dont Aux origines des plantes, aux éditions Fayard ;
– 16h : projection du Mystère de la disparition des abeilles de Mark Daniels, suivie d’une table
ronde avec Catherine Ballot-Flurin, apicultrice très impliquée dans des projets pour la survie des
abeilles, les méthodes d'Apiculture douce® et la qualité des produits apicoles pour l'apithérapie,
auteur des Bienfaits de l'apithérapie aux éditions Eyrolles, Bernard Duran, économiste, journaliste
et auteur de l’ouvrage Les abeilles, la planète et le citoyen aux éditions Rue de l'Echiquier, Henri
Clément, apiculteur dans les Cévennes et président de l'Union nationale de l'apiculture française –
Unaf, Bernard Vaissiere, directeur de recherche à l'Inra, unité abeille et environnement, conseiller
scientifique du film ; http://www.salon-marjolaine.com/visiteur_programme_conf.html.
Salon Marjolaine au parc floral de Vincennes (http://www.salon-marjolaine.com/)

Jusqu’au 14 novembre 11e édition du festival Villes des musiques du monde


http://www.villesdesmusiquesdumonde.com/site2010/festival.php. La fanfare nationale du Mali
avec Femi Kuti, un méga battle hip-hop à La Courneuve, un « Jam Canal » qui brasse de l’Egypte à
la Syrie, un bal salsa au Bourget, une nuit sans frontière avec (entre autres) Vieux Farka Touré, du
rap du Sahel, et à la Goutte-d’Or « un joyeux bazar issu de rencontres fleurant fièrement le
goudron », et puis des ateliers culinaires, des stages de danse et un méga bal africain pour finir…

Jusqu’au 30 novembre, dans une centaine de villes, festival de films Alimenterre. Plus de 300
projections sont d’ores et déjà prévues ! Rens. Anne d’Orgeval, Comité français pour la solidarité
internationale (CFSI), 01 44 83 88 56, dorgeval@cfsi.asso.fr, alimenterre@cfsi.asso.fr
http://www.cfsi.asso.fr/netkali/CFSI.aspx?idDoc=309

Et tant et tant à trouver par ailleurs :


https://paris.indymedia.org/
http://www.demosphere.eu/
http://www.7septembre2010.fr/
http://bellaciao.org/fr
www.agoravox.fr
www.bakchich.info
http://revolution09.free.fr
www.rue89.fr
www.marianne2.fr, etc.

Soyons curieux, sans nous perdre…

* Les 5 et 6 novembre, onze conteneurs de déchets très hautement radioactifs, issus du


retraitement par Areva des combustibles usés allemands, vont quitter La Hague (Manche) pour
retourner en Allemagne. Ils seront stockés temporairement dans un hangar sur le site de Gorleben
en Basse-Saxe, en attente d’une « solution », sachant qu’il n’existe aujourd’hui aucune solution
satisfaisante pour la gestion des déchets radioactifs, ni à La Hague, ni à Gorleben, ni ailleurs. Ces
déchets doivent retourner sur leur lieu de production, car le nucléaire est un choix dont chacun doit
assumer les conséquences morales, politiques, financières et environnementales. Ces déchets
doivent donc logiquement retourner à l’envoyeur. En l’occurrence, les centrales nucléaires
appartenant aux quatre grands producteurs d’électricité allemands.

Les rayonnements radioactifs émis par les onze conteneurs « Castor » entraînent un risque
d’irradiation des cheminots et des populations riveraines des voies où le convoi passera. Le
retraitement des déchets nucléaires est directement responsable de la concentration phénoménale
de radioactivité de ce convoi.

En France, en Allemagne et ailleurs, le nucléaire est une impasse !


Ce transport-record est l’occasion de rappeler quelques vérités sur les milliers de transports
nucléaires qui circulent chaque année dans l’Hexagone, et sur la réalité du retraitement des
déchets nucléaires. Tout transport de matières hautement radioactives comporte des risques réels.
Pourtant les populations locales ne sont pas informées du passage des convois, pas plus que des
risques associés.
Sous couvert de « tri sélectif » et de « recyclage », Areva, dans son usine de la Hague, fait
augmenter le volume de déchets radioactifs produits (pour une tonne retraitée, environ 65 m3 de
déchets sont produits), la contamination environnementale (rejets gazeux et liquides) mais aussi
les risques de prolifération (extraction du plutonium).

Les associations environnementales – dont Greenpeace et le Réseau « Sortir du nucléaire » – ont


obtenu l’arrêt du retraitement des déchets allemands. Ainsi, si l’Allemagne n’envoie plus ses
combustibles usés en France, il reste encore des centaines de tonnes de déchets allemands
entreposés dans l’attente d’une solution à la Hague, ou encore dans les centres de stockage de la
Manche ou de l’Aube. Le stockage de déchets nucléaires, présenté comme sûr il y a quarante ans,
tourne au désastre dans l’ancienne mine d’Asse II en Allemagne. Chaque jour, depuis des années,
plus de 12 m3 d’eau entrent dans la mine.

** LOPPSI 2 : le gouvernement fait la guerre aux mal-lotis


Non à la pénalisation, à l’expulsion arbitraire, et à une procédure d’exception à l’encontre des
habitants « illicites » de terrain… Roms, gens du voyage, habitants de bidonvilles, de cabanes, de
maisons sans permis de construire et de toutes formes d’habitats légers, mobiles et éphémères
sont visés par cette loi.

ooOOOoo

ACTIONS

– Comme vous le savez certainement, les Roms qui viennent en France et ceux qui sont déjà là
vivent actuellement une période particulièrement difficile. N’étant pas propriétaires terriens, ils
squattent des maisons abandonnées ou des terrains, mais évidemment sans titres, même s’ils sont
prêts à payer des loyers. Ces derniers temps, ils sont chassés de leurs squats ou menacés
d’expulsion.

Par ailleurs, ils n’ont pas le droit de travailler en France. Même la liste restreinte des métiers
auxquels ils sont autorisés ne leur permet pas de travailler légalement car les conditions
d’embauche sont quasiment impossibles à atteindre.

Ce message donc, avec deux questions :


1) Connaissez-vous un endroit où des petits groupes de Roms (familles élargies de 8 à
15 personnes, enfants inclus) pourraient loger sans se faire expulser ? Ils sont bâtisseurs, donc ils
peuvent construire eux-mêmes leurs habitations avec les matériaux du coin. Une solution peut être
aussi bien un terrain vide sur lequel ils construiraient qu’un bâtiment à retaper…

2) Connaissez-vous des possibilités de travail, que ça soit dans l’agriculture, le bâtiment ou


autre ?

C’est très urgent car plusieurs familles seront dehors dans une semaine si aucune solution n’est
trouvée.

J’aimerais aussi dire que je vois cette question des conditions de vie des Roms comme un
thème essentiel de nos préoccupations. En effet, les Roms sont des gens qui vivent de façon très
modeste, avec une empreinte écologique plutôt faible, qui savent recycler, donc peu
consommateurs… ils sont peut-être les plus proches dans le monde occidental d’un mode de vie
anticapitaliste, décroissant. Si on n’est pas capable de trouver une façon de vivre digne pour les
Roms, comment imaginer le faire pour nous-mêmes ?

SVP, transmettez ce message autour de vous, c’est vraiment très urgent !

Amicalement, Sylvie (sylvie@magelis.com)

– Une expulsion de plus : appel à stockage

Chères gens, chers gens,

Le Gros Belec a été expulsé ce matin, vers 8h, à deux jours de la trêve hivernale.

Vous êtes venus et vous avez vu, c’est grand. On a des quantités de trucs à stocker (les sièges du
kino, des km2 de pendrillons, des tapis de danse, des meubles, un nombre incroyable de frigos…)
Si vous vous sentez concernés, et que vous avez des espaces de stockage (gratuits) pendant une
durée indéterminée, mais qu’on espère courte, on est preneurs.
N’hésitez pas à nous laisser un numéro de téléphone où vous contacter.
La vidéo de ce matin : http://www.youtube.com/watch?v=EDKaJ6pUeL8
A bientôt, ailleurs !

Dimanche 31 octobre, à 16h22


Le Gros Belec — Association Curry Vavart, 107 rue du Chemin-Vert, Paris 11e
www.myspace.com/curryvavart
www.myspace.com/legrosbelec
www.facebook.com/legrosbelec

– Appel pour une manifestation nationale et unitaire contre le ministère de l’Immigration


et sa politique - 1er novembre 2010
Au lendemain de la victoire de Nicolas Sarkozy à l’élection présidentielle de 2007 était créé, pour la
première fois dans l’histoire de la République, un ministère de l’Immigration, de l’Intégration, de
l’Identité nationale et du Codéveloppement. Depuis, des dizaines de milliers d’étrangers en
situation irrégulière, hommes, femmes, enfants, sont traqués, arrêtés et expulsés, y compris dans
un pays en guerre comme l’Afghanistan. Voulue par le chef de l’Etat, mise en œuvre par son
gouvernement et soutenue par l’UMP et ses alliés à l’Assemblée, cette politique est inacceptable
car elle viole des principes humanitaires élémentaires et des dispositions internationales ratifiées
par la France. A cela se sont ajoutés les effets désastreux du pseudo-débat sur l’identité nationale
puis la chasse aux Roms.
Pour que cesse cette situation qui porte atteinte à des droits fondamentaux, menace gravement le
droit d’asile et ruine l’existence des personnes étrangères visées, nous appelons à une
manifestation nationale et unitaire au mois de mai 2011 [s’il n’est pas mis à bas avant], à la date
anniversaire de la création du ministère de l’Immigration.
Nous exigeons : la suppression de ce ministère, l’arrêt immédiat de cette politique et la
régularisation des sans-papiers.
Olivier Le Cour Grandmaison, universitaire, Paris. France
http://www.reseau-terra.info/wordpress/?p=641

– Qu’ils s’en aillent, lui et les autres…

Révocation du mandat de Monsieur Nicolas Sarkozy


Lundi 25 octobre 2010
Lettre recommandée avec AR

Monsieur Nicolas Sarkozy


Palais de l’Elysée
55, rue du faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
Objet : Révocation de votre mandat

Attendu que le principe de toute souveraineté réside dans la Nation, en vertu de l’article III de la
Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 ;
Que celle-ci peut, dès lors, et à tout moment, révoquer le mandat qu’elle a donné à ses
représentants, lesquels ne sont légitimes à exercer ce mandat que dans le respect de la
Constitution ;

Attendu que cette même Déclaration des droits de l’homme et du citoyen stipule en son article I
que « les distinctions sociales ne sauraient être fondées que sur l’utilité commune » ;
Que, conséquemment, la distinction dont est temporairement gratifié le président de la République
française et les prérogatives qui y sont attachées cessent de valoir à l’instant même où la personne
qui exerce cette fonction ne fait plus œuvre utile pour la communauté nationale, et a fortiori si elle
se montre nuisible pour cette dernière ;

Attendu que la violation du pacte social inscrit à l’article II de la Déclaration des droits de l’homme
et du citoyen, impose nécessairement la révocation du mandat donné par le peuple ;

Attendu, ainsi, que vous avez, en toute conscience et de manière réitérée, pris des décisions
préjudiciables à l’intérêt de la Nation en méconnaissant le sens de votre mandat ;
Que vous avez en effet placé la République, ses institutions, sa constitution et votre propre mandat
au service de l’oligarchie économique et financière ;
Que cela est avéré, notamment, par :
– la mise en place d’un « bouclier fiscal » et de divers avantages fiscaux en faveur des plus
fortunés,
– la dilapidation du bien commun constitué par nos services publics, pour livrer ceux-ci aux
appétits des investisseurs privés ;
– la volonté que vous avez affichée de « dépénaliser le droit des affaires » ;
– le projet que vous formez actuellement de supprimer l’impôt sur la fortune ;
Que vous avez, au surplus, utilisé vos prérogatives dans votre seul intérêt, celui de votre famille,
ou, par népotisme, celui de vos affidés ;

Qu’ainsi, vous avez :


– attenté à la liberté de la presse et des médias en vous arrogeant le contrôle de certaines
nominations stratégiques,
– attenté à l’indépendance de la justice en mettant les procureurs à vos ordres, en tentant de
circonvenir les juges et en faisant inscrire la suppression des juges d’instruction dans l’un de vos
projets de loi ; vous avez, ce faisant, violé la Constitution ;
– violé le principe d’égalité de tous devant la loi et l’interdiction de toute discrimination, à l’égard
des Roms en particulier, mais également en instituant une sanction de déchéance de nationalité
pour certaines catégories de Français ;
– violé le principe de séparation des pouvoirs, fondement de la République, en plaçant le Parlement
sous la tutelle du pouvoir exécutif ;
– violé le principe de laïcité de la République en pratiquant ostensiblement et publiquement des
rites religieux ;
– bénéficié de ressources en nature ou en espèces mises à votre disposition par des personnes qui
en attendaient une contrepartie ;
– pratiqué sans aucune vergogne le népotisme en utilisant votre position pour promouvoir la
carrière de votre fils, violant par là même le principe d’égalité républicaine ;
– augmenté fortement et unilatéralement vos émoluments, décision injustifiée eu égard à vos
piètres états de services ;

Attendu que vous tentez de mener une « réforme » pour laquelle vous n’avez pas été élu, en
décidant en particulier de retarder l’âge de départ à la retraite et en minorant le montant des
pensions avant l’âge de 67 ans, toutes mesures qui visent à réduire le pouvoir d’achat des
catégories populaires ;
Que ces décisions mettent à jour les mensonges que vous avez proférés pendant votre campagne,
et selon lesquels vous vous engagiez à maintenir l’âge de départ à la retraite à 60 ans et à
favoriser la hausse du pouvoir d’achat ;

Attendu que vous avez prôné l’instauration en France d’un système de crédit hypothécaire
analogue à celui qui a provoqué la crise des subprimes aux États-Unis d’Amérique,
Qu’encore, vous avez encouragé la création de fonds de pension, prédateurs de notre économie et
de nos emplois, et dont l’extrême vulnérabilité, qui met en péril la sécurité des retraités, a été mise
en évidence par ladite crise ;
Que cela atteste, si besoin était, de votre manque total de discernement ;
Attendu que, malgré plusieurs journées de grèves et divers votes d’avertissement, vous avez
persisté dans vos errements pathétiques ;

Par ces motifs,


Nous, peuple français détenteur de toute souveraineté, révoquons le mandat que nous vous avons
donné, avec effet immédiat, sans préavis ni indemnité d’aucune sorte.

En conséquence, vous êtes sommé de quitter immédiatement les fonctions que vous avez si
honteusement outragées, d’évacuer sans délai le palais de l’Élysée – en veillant à n’emporter ni
mobilier ni argenterie – et de nous remettre sans plus attendre, outre les clés du palais, le mandat
que vous avez ignominieusement bafoué.

Pour le peuple français,


La République mande et ordonne.
Le 29 Vendémiaire, An CCXIX de la République

ooOOOoo
VOIR, ENTENDRE

– Quand se soigner devient trop cher


Mercredi 3 novembre à 0h50 3 r TV5 Monde
Vendredi 5 novembre à 14h sur TV5 Monde
et aussi lundi 1er sur France 2 (il doit y avoir moyen de podcaster l’émission)

C’est le signe d’une France qui souffre et s’appauvrit : l’an dernier, 23 % des Français auraient
renoncé à des soins médicaux pour des raisons d’argent. Dépassements d’honoraires, frais
dentaires mal remboursés, tarifs des mutuelles à la hausse. Se soigner coûte de plus en plus cher.
Avec la crise, beaucoup de Français sont désormais obligés de retarder leur passage chez le
médecin.

Dans les quartiers populaires, les généralistes sont en première ligne face à la misère et ils
constatent une dégradation alarmante de la santé de leurs patients. En banlieue parisienne, alors
qu’on croyait ce fléau terrassé à jamais, le retour de la tuberculose inquiète les autorités. Et dans
les classes moyennes, qui n’ont pas droit à la CMU, ce sont les soins dentaires que l’on sacrifie.

Complément d’enquête sur ces malades qui n’ont plus les moyens de se soigner. Avec comme
invités Martin Hirsch, président de l’Agence du service civique, ancien haut commissaire à la
jeunesse et aux solidarités actives ; Thierry Beaudet, président de la Mutuelle générale de
l’Education nationale ; Jean-Marie Le Guen, député PS de Paris, adjoint au maire de Paris chargé
de la santé publique ; Pr Patrick Berche, doyen de la faculté Paris-Descartes, chef du service de
bactériologie-parasitologie-virologie de l’hôpital Necker.

Les reportages : « Docteur débrouille » (Trente ans que le Dr Ménard se démène pour soigner les
habitants de la cité des Francs-Moisins, à Saint-Denis. Spécialiste de la débrouille, il accepte les
paiements en nature, convainc un chirurgien d’opérer à prix d’ami, trouve un pharmacien qui fait
crédit. Mais il est inquiet : pour beaucoup de ses patients, la santé est devenue un luxe) ; « La
France édentée » (soigner ses dents, c’est cher et mal remboursé. Alors, les Français attendent le
dernier moment et se retrouvent aux urgences quand la douleur devient insupportable. Mais il est
souvent trop tard, pas d’autre solution que d’arracher ! Incapables de se payer des prothèses,
beaucoup d’ouvriers, d’employés, de retraités édentés vivent un cauchemar) ; « Le retour du
bacille » (chaque jour, deux nouveaux cas de tuberculose sont dépistés en Seine-Saint-Denis ! La
bactérie touche les plus pauvres avec de nouvelles souches résistantes aux antibiotiques…) ;
« Cancer trop cher » (Rosie, jeune anglaise de Birmingham, souffre d’un cancer. De nouveaux
médicaments pourraient prolonger son espérance de vie et peut-être la sauver. Mais à 3 000 euros
par mois, la Sécurité sociale britannique refuse de les rembourser).

– L’AG interpro de Montreuil a sorti un journal de luttes intitulé Jusqu’ici

– Chronique syndicale sur Radio Libertaire avec l’historienne Annie Lacroix-Riz (attention, fichier
lourd 100 Mo) : https://files.me.com/bonnefille/qvyp6t.mp3
La Toile nous en dit plus sur Annie : http://bellaciao.org/fr/spip.php?mot353,
http://fr.wikipedia.org/wiki/Annie_Lacroix-Riz…

Centres d'intérêt liés