Vous êtes sur la page 1sur 2

L’INDICE DES PRIX A LA PRODUCTION Sommaire H A U T - C O M M I S S A R I AT A U P L A N

Septembre 2018 – N° 243


INDUSTRIELLE, ENERGETIQUE ET MINIERE Prix...................................................................... 1
Indicateurs économiques
DU MOIS D’AOUT 2018 et financiers.................................................. 2
Comptes régionaux de l'année
L’indice des prix à la production du secteur des «Industries manufacturières hors raffinage de pétrole» a enregistré une hausse de 0,3% au cours du mois d’août 2018 2016. .................................................................. 3
par rapport au mois de juillet 2018. Cette hausse est la résultante de : L'indice des prix à la production
- la hausse des prix de l'«Industrie chimique» de 1,3%, de l’«Industrie d’habillement» de 0,1%, de la «Fabrication de produits métalliques, à l’exclusion des machines et industrielle, énergétique et minière
des équipements» de 0,6%, de la «Fabrication d’équipements électriques» de 0,3% et de la «Fabrication de meubles» de 1,2% ; du mois d'août 2018............................... 4
- la baisse enregistrée dans les «Industries alimentaires» et la «Métallurgie» de 0,1%, de la «Fabrication de boissons» de 0,6% et de la «Fabrication de produits en
caoutchouc et en plastique» de 0,8%.
Par ailleurs, les indices des prix à la production des secteurs des «Industries extractives», de la «Production et distribution d’électricité» et de la «Production et distribution
d’eau» ont connu une stagnation au cours du mois d’août 2018. B U L L E T I N M E N S U E L

CODE
INDICES DES PRIX A LA PRODUCTION PAR SECTION ET BRANCHE
SECTIONS ET BRANCHES JUILLET 2018 AOÛT 2018 VAR %
PRIX Evolution de l’IPC par ville
Indices Indices Des Huit
Indice des Prix à la Consommation (Base 100 : 2006) Villes Mensuels Premiers Mois
B Industries extractives 100,2* 100,2* 0,0
06 Extraction d’hydrocarbures 115,1* 115,1* 0,0 Evolution par division de produits Juillet 2018 Août 2018 Var.% 2017 2018 Var. %
Agadir 117,7 117,6 – 0,1 115,2 117,8 2,3

L
07 Extraction de minerais métalliques 100,0* 100,0* 0,0
08 Autres industries extractives 100,2* 100,2* 0,0
’indice des prix à la Comparé au même mois de Casablanca 122,3 122,3 0,0 120,1 122,5 2,0
C Industries manufacturière hors raffinage de pétrole 110,4 110,7 0,3 consommation a connu, l’année précédente, l’indice Fès 121,1 120,8 – 0,2 117,7 120,7 2,5
08 Autres industries extractives 100,2* 100,2* 0,0 au cours du mois d’août des prix à la consommation a Kénitra 117,8 118,1 0,3 116,0 118,6 2,2
10 Industries alimentaires 107,9 107,8 – 0,1 2018, une baisse de 0,1% par enregistré une hausse de 1,7% Marrakech 119,6 119,7 0,1 117,9 119,7 1,5
11 Fabrication de boissons 117,4 116,7 ­– 0,6 rapport au mois précédent. au cours du mois d’août 2018. Oujda 118,2 118,2 0,0 115,3 118,8 3,0
12 Fabrication de produits à base de tabac 117,0 117,0 0,0 Cette variation est le résultat de Le taux d’accroissement de Rabat 117,1 116,7 – 0,3 115,3 117,2 1,6
13 Fabrication de textiles 101,7 101,7 0,0 la baisse de 0,2% de l’indice l’indice moyen des huit premiers
14 Industrie d’habillement 108,0 108,1 0,1 Tétouan 120,2 119,7 – 0,4 117,5 120,2 2,3
des produits alimentaires et de mois de 2018, par rapport à Meknès 121,1 120,5 – 0,5 119,6 121,7 1,8
15 Industrie du cuir et de la chaussure (à l’exception de l’habillement en cuir) 112,0 112,0 0,0 la hausse de 0,1% de l’indice celui de la même période de
Travail du bois et fabrication d’articles en bois et en liège, à l’exception des meubles ; Tanger 122,2 121,5 – 0,6 119,7 122,0 1,9
16
fabrication d’articles en vannerie et sparterie 115,8 115,8 0,0 des produits non alimentaires. 2017, s’établit à +2,2%. Laâyoune 121,3 122,1 0,7 118,0 121,9 3,3
17 Industrie du papier et du carton 98,9 98,9 0,0 Evolution mensuelle de l’indice des prix à la consommation (IPC) Dakhla 121,1 122,0 0,7 117,3 122,0 4,0
18 Imprimerie et reproduction d’enregistrements 103,5 103,5 0,0 Guelmim 118,9 119,7 0,7 115,9 119,5 3,1
20 Industrie chimique 131,3 133,0 1,3 2016 2017 2018
Settat 117,3 117,1 – 0,2 116,6 117,9 1,1
21 Industrie pharmaceutique 94,3 94,3 0,0
22 Fabrication de produits en caoutchouc et en plastique
121 Safi 115,1 116,5 1,2 111,8 115,9 3,7
113,5 112,6 – 0,8
23 Fabrication d’autres produits minéraux non métalliques 110,5 110,5 0,0 120 Beni-Mellal 117,1 117,6 0,4 116,1 118,3 1,9
24 Métallurgie 100,6 100,5 – 0,1 Al-Hoceima 120,0 122,4 2,0 118,0 120,8 2,4
119
25 Fabrication de produits métalliques, à l’exclusion des machines et des équipements 102,0 102,6 0,6 Ensemble 119,8 119,7 – 0,1 117,4 120,0 2,2
26 Fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques 100,1 100,1 0,0 118
Source : Haut-Commissariat au Plan.
27 Fabrication d’équipements électriques 111,8 112,1 0,3 117

A
28 Fabrication de machines et équipements n.c.a. 103,1 103,1 0,0 u cours du mois d’août de l’IPC a enregistré au cours des
116
29 Industrie automobile 99,2 99,2 0,0 l’année 2018, les indices huit premiers mois de 2018
30 Fabrication d’autres matériels de transport 100,4 100,4 0,0 115
mensuels par ville ont par rapport à la même période
31 Fabrication de meubles 110,3 111,6 1,2 connu, par rapport au mois de 2017 les hausses les plus
32 Autres industries manufacturés 102,1 102,1 0,0 précédent, les baisses les plus
D Production et distribution d’électricité 115,3 115,3 0,0
importantes à Dakhla avec 4,0%,
importantes à Tanger avec à Safi avec 3,7%, à Laâyoune
35 Production et distribution d’électricité 115,3 115,3 0,0 Indices Indices Des Huit 0,6%, à Meknès avec 0,5%,
E Production et distribution d'eau 119,0 119,0 0,0 Divisions de produits Mensuels Premiers Mois avec 3,3%, à Guelmim avec
à Tétouan avec 0,4%, à Rabat
Production et distribution d'eau 119,0 119,0 0,0 Juillet 2018 Août 2018 Var.% 2017 2018 Var. % avec 0,3% et à Fès et Settat 3,1%, à Oujda avec 3,0% et
36
Produits alimentaires 127,8 127,5 – 0,2 125,7 128,8 2,5 avec 0,2%. En revanche, des à Fès avec 2,5%; et les moins
Produits alimentaires et importantes à Settat avec 1,1%,
boissons non alcoolisées 127,4 127,1 – 0,2 125,8 128,5 2,1 hausses ont été enregistrées
Boissons alcoolisées et tabac 138,5 138,5 0,0 123,4 138,5 12,2 à Al-Hoceima avec 2,0%, à à Marrakech avec 1,5%, à
Dépôt légal 96/159 - ISSN : 1113-738X Safi avec 1,2% et à Laâyoune, Rabat avec 1,6%, à Meknès avec
Produits non alimentaires 113,7 113,8 0,1 111,6 113,5 1,7
HAUT-COMMISSARIAT AU PLAN Articles d’habillements Guelmim et Dakhla avec 0,7%. 1,8% et à Tanger et Béni-Mellal
et chaussures 116,7 116,7 0,0 115,4 116,5 1,0 Pour l’évolution interannuelle, avec 1,9%.
Logements, eau, électricité,
et autres combustibles 116,3 116,5 0,2 115,1 116,0 0,8
Meubles, articles de ménage Evolution des variations interannuelles de 2016 à 2018
et entretien courant du foyer 111,3 111,2 – 0,1 109,7 110,6 0,8 Variations en %
Santé 105,6 105,6 0,0 105,1 105,6 0,5 Annee Août/Août (1) Les Huit Premiers Mois (2)
IIot 31-3, Secteur 16, Hay Riad - Rabat - Maroc - BP : 178 - 10 001 Transport 112,7 112,6 – 0,1 110,4 112,0 1,4
2016 1,7 1,8
Tél. : (+212) 5 37 57 69 04 - Fax : (+212) 5 37 57 69 02 Communication 59,2 59,2 0,0 59,4 59,4 0,0
Loisirs et culture 99,5 99,6 0,1 98,7 99,4 0,7 2017 1,6 1,5
Site Web : www.hcp.ma
Enseignement 148,4 148,4 0,0 145,5 148,4 2,0 2018 1,7 2,2
Ce bulletin est réalisé avec la collaboration de la Banque Marocaine du Commerce Extérieur Restaurants et hôtels 132,6 132,3 – 0,2 129,1 131,7 2,0 Source : Haut-Commissariat au Plan.
Biens et services divers 122,9 122,8 – 0,1 115,0 122,6 6,6 (1) Variation de l’indice du mois courant par rapport au même mois de l’année précédente.
Indice général 119,8 119,7 – 0,1 117,4 120,0 2,2 (2) Variation de l'indice moyen des huit premiers mois par rapport à celui de la même période
Source : Haut-Commissariat au Plan. de l'année précédente.
INDICATEURS ECONOMIQUES ET FINANCIERS COMPTES RÉGIONAUX DE L’ANNÉE 2016
Secteurs productifs Finances publiques L’économie nationale a, comme on le sait, enregistré en l'année 2016, pour 57,2% à la valeur ajoutée nationale du secteur en 2016 au lieu de 56,2%
un produit intérieur brut (PIB) de 999,1 milliards de DH en volume et en 2015.
de 1013,6 milliards de DH aux prix courants, réalisant une croissance D’un autre côté, près de 60% de la richesse crée par les activités tertiaires est
Situation de Janvier à juin Situation de Janvier à juillet économique de 1,1% et une augmentation en valeur de 2,6% par à imputer aux trois régions de Casablanca-Settat, de Rabat-Salé-Kénitra et de
2017 2018 Var.% (En millions de dirhams) 2017R 2018* Var.% rapport à 2015. Tanger-Tétouan-Al Hoceima.
Pêche Recettes ordinaires 145 668 147 006 0,9 Cette note présente, par région, le PIB en volume et en valeur, et par Le PIB régional par habitant
Produits commercialisés de la pêche Dépenses ordinaires 121 092 125 256 3,4 groupe de branche d’activité économiques ainsi que les dépenses de Le PIB par habitant s’élève à 29 390 DH en 2016 au niveau national. Cinq
côtière et artisanale Dette publique 17 925 17 951 0,1 consommation finales des ménages. régions présentent un PIB par habitant supérieur à cette moyenne nationale.
Investissement 35 088 35 728 1,8 La croissance économique régionale Il s’agit des régions de Dakhla-Oued-Ed-Dahab (76 013 DH), de Casablanca-
Poids en (tonne) 596 619 530 963 -11.0 Solde des Comptes Spéciaux Settat (46 088 DH), de Laayoune-Saguia al Hamra (42 721 DH), de Rabat-Salé-
Valeur en (KDH) 3 436 954 3 388 937 -1.4 Les comptes régionaux de 2016 font ressortir des disparités des taux de
du Trésor – 8 953 – 9 066 croissance du PIB en volume entre les régions. Six régions ont enregistré des Kénitra (34 826 DH) et de Guelmim-Oued Noun (32 301 DH).
Source : Office National Des Pêches. Déficit / Excédent global – 19 465 – 23 044 taux de croissance supérieurs à la moyenne nationale (1,1%). Il s’agit des Dans les autres régions, le PIB par habitant s’est situé entre 15 809DH, enregistré
Source : Ministère de l’Economie et des Finances. régions de Dakhla-Oued-Ed-Dahab (7,6), de Laâyoune-Saguia al Hamra (7,1%), dans la région de Drâa-Tafilalet et 28 447 DH dans la région Tanger-Tétouan-Al
Situation de Janvier à août de Guelmim-Oued Noun (6,3%), de Drâa-Tafilalet (4,2%), de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.
2017 2018 Var.% Evolution des recettes et des dépenses (en milliards de DH)
Hoceima (2,5%) et de Souss-Massa (2,2%). La dispersion du PIB par habitant est en augmentation. L’écart absolu moyen est
Energie La région de Casablanca-Settat a marqué un taux de croissance, proche de la passé de 11 018 DH en 2015 à 11 335 DH en 2016.
180 Recettes ordinaires Dépenses ordinaires Les dépenses de consommation finale des ménages selon les régions
Energie nette appelée d'électricité (GWh) 24 908 24 842 – 0.3 moyenne nationale, de 1,2%.
150
Les autres régions présentent des taux de croissance inférieurs à la moyenne Les régions de Casablanca-Settat et de Rabat-Salé-Kénitra ont participé pour
Mines 120 nationale entre 1% (région de Rabat-Salé-Kénitra) et -2,2% (région de Béni 39,7% aux dépenses de consommation finale des ménages (DCFM) au niveau
Production des phosphates (milliers de tonnes) 21 209 22 593 6.5 Mellal-Khénifra). national, avec 24,9% et 14,8% respectivement.
Bâtiment et Travaux publics
90 Celles de Fès-Meknès, de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, de Marrakech-Safi et
Par ailleurs, 34,1% de la croissance nationale est à mettre à l’actif de la région de de Souss-Massa ont participé pour 41,5% aux DCFM. Cette participation a été
Consommation de ciment (milliers de tonnes) 9 204 8 757 – 4,9 60
Casablanca-Settat dont la contribution à la croissance du PIB est de 0,4 point. respectivement de 11,8%, 11,4%, 11,2% et 7,1%.
Sources : ONEE, OCP et Association Professionnelle des Cimentiers du Maroc. 30 Les régions de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et de Rabat-Salé-Kénitra participent Le reste des régions ont contribué pour 18,7% des DCFM, avec des apports
0 pour 37,3% à la croissance du PIB en volume, soit 0,5 point, avec 0,3 et 0,2 compris entre 0,6% pour la région de Dakhla-Oued-Ed-Dahab et 7% pour la
de janvier à juillet 2017R de janvier à juillet 2018* point respectivement. région de l’Oriental.
Echanges extérieurs
Monnaie
Les neuf régions restantes contribuent pour 28,6% de la croissance enregistrée
en 2016 soit 0,2 point.
Dans ces conditions, les disparités des dépenses de consommation se sont
légèrement atténuées. L’écart absolu moyen entre la DCFM des différentes
La contribution régionale à la création du PIB régions et la DCFM régionale moyenne a atteint 30,5 milliards de DH en 2016
Situation de Janvier à juillet Les trois régions de Casablanca-Settat, de Rabat-Salé-Kénitra et de Tanger-
Situation de Janvier à juillet (En millions de dirhams) 2017R 2018* Var.% au lieu de 30,6 milliards de DH en 2015.
Tétouan-Al Hoceima ont créé 58,2% de la richesse nationale, avec 32%, 16% Rapportées à la population, les dépenses de consommation finale des ménages
(En millions de dirhams) 2017* 2018* Var.% Agrégat de monnaie M3 1 223 711 1 278 546 4,5 et 10,2% respectivement. affichent des niveaux supérieurs à la moyenne nationale (16 974 DH en 2016)
Commerce Extérieur (FAB) Agrégats de placements liquides 601 311 660 565 9,9 Quatre régions ont généré 30,1% du PIB : la région de Fès-Meknès avec 9%, dans six régions. Il s’agit des régions de Dakhla-Oued-Ed-Dahab (24 158 DH),
Exportations 209 403 231 980 10,8 Contreparties de la monnaie M3 (1) 1 223 711 1 278 546 4,5 de Marrakech-Safi avec 8,8%, de Souss-Massa avec 6,7% et de Béni Mellal- de Casablanca-Settat (20 769 DH), de Rabat-Salé-Kénitra (18 541 DH), de
Biens 119 952 136 160 13,5 Créances sur l'économie 982 302 1 005 857 2,4 Khénifra avec 5,6%. Tanger-Tétouan-Al Hoceima (18 428 DH), de Laâyoune-Saguia Al Hamra
Services 89 451 95 820 7,1 Créances nettes sur l’administration centrale 160 631 175 806 9,4 Les régions de l’oriental, de Drâa-Tafilalet et les trois régions du sud n’ont (17 950 DH) et de l’Oriental (17 464 DH).
dont : voyages 35 050 38 344 9,4 Réserves Internationales Nettes 204 116 225 866 10,7 contribué qu’à hauteur de 11,5% à la création de PIB en valeur, avec 4,8%, Dans les autres régions, les dépenses de consommation par habitant passent
Ressources à caractère non monétaire 190 569 202 402 6,2 2,6% et 4,1% respectivement. d’un minimum de 11 890 DH (Drâa-Tafilalet) à 16 062 DH (Fes-Meknès).
Importations 275 185 301 590 9,6 Autres contreparties de M3 67 231 73 419 9,2 Dans ces conditions, les disparités du PIB entre les régions se sont accentuées. A cet effet, la dispersion des dépenses de consommation finale des ménages
Biens 222 124 245 806 10,7 (1) : Total des contreparties = Réserves Internationales Nettes + Créances nettes des ID sur l'AC + L’écart absolu moyen (la moyenne des écarts absolus entre le PIB des différentes par tête a enregistré une baisse sensible. L’écart absolu moyen est passé de
Services 53 061 55 784 5,1 Créances sur l'économie - Ressources à caractère non monétaire + Autres contreparties de M3 régions et le PIB régional moyen) est passé de 56,8 milliards de DH en 2015 2 905 DH en 2015 à 2 663 DH en 2016.
Solde commercial – 65 782 – 69 610 Source : Bank Al-Maghrib. 0à 58,1 milliards en 2016.
Taux de couverture (en %) 76,1 76,9 Le PIB régional par secteur d’activité Croissance du Produit intérieur brut par région
Agrégat de monnaie M3 (en milliards de DH) Les activités primaires (agriculture et pêche) constituent 12% du PIB au niveau
Recettes M.R.E. 35 708 37 654 5,4
MRE : Marocains Résidant à l’Étranger 2016 2017 2018
national en 2016. La contribution de ce secteur à la création de la richesse Contribution
Source : Office des Changes. dépasse, dans la majorité des régions, cette moyenne nationale. Ces activités PIB (en millions Croissance à la
1 300
contribuent pour 25,9% au PIB de la région de Dakhla-Oued-Ed-Dahab, 20,4% de DH) (%) croissance
1 250
au PIB de la région de Souss-Massa, 19,8% au PIB de la région Fès-Meknès et REGION (points
Tourisme 18,8% au PIB de la région Béni Mellal-Khénifra. La région de Casablanca-Settat
1 200

1 150
affiche, quant à elle, la part la plus faible avec 4,5%. 2015* 2016** 2015* 2016** 2015* 2016**
Situation de Janvier à juin
1 100
Les activités secondaires (industrie, mines, électricité et eau et bâtiment (valeur) (volume)
2017 2018* Var.%
1 050
et travaux publics) représentent 26% du PIB au niveau national en 2016. Tanger-Tétouan-Al Hoceima 99 073 101 564 7,9 2,5 0,8 0,3
1 000
Quatre régions affichent des parts supérieures à cette moyenne : la région de
Nuitées globales dans les établissements Casablanca-Settat avec 36,2%, celle de Béni Mellal-Khénifra avec 32,3%, celle Oriental 47 429 47 325 1,7 – 0,2 0,1 0,0
classés (en milliers) 9 813 10 829 10,3 de Tanger-Tétouan-Al Hoceima avec 32,2% et celle de Laâyoune-Saguia al Fès-Meknès 89 118 89 078 – 0,4 0,0 0,0 0,0
dont : nuitées du tourisme international (en milliers) 6 993 7 932 13,4 Marché de capitaux Hamra avec 30,8%. Rabat-Salé-Kénitra 158 317 159 975 2,3 1,0 0,4 0,2
Source : Ministère du Tourisme, de Transport Aérien, de l'Artisanat et de l'Economie Sociale. Les activités tertiaires (services marchands et non marchands) contribuent pour Béni Mellal-Khénifra 57 806 56 512 4,4 – 2,2 0,3 – 0,1
Situation au mois d'août 50,3% à la richesse nationale en 2016. Les régions de Guelmim-Oued Noun,
de Dakhla-Oued-Ed-Dahab et de Rabat-Salé–Kénitra présentent des structures Casablanca-Settat 317 415 321 211 7,0 1,2 2,2 0,4
Nuitées du tourisme international (en milliers) 2017R 2018* Var.%
Bourse économiques dominées par les activités des services, avec des parts largement Marrakech-Safi 87 888 87 285 3,5 – 0,7 0,3 – 0,1
2016 2017 2018 Volume des transactions (en millions de DH) 3 904,48 1 300,31 – 66,7 supérieures à la moyenne nationale, respectivement de 68,6%, 65% et 60,5%. Drâa-Tafilalet 25 496 26 567 0,9 4,2 0,0 0,1
1 800 Elles affichent, toutefois, les parts les plus faibles relatives à la participation des
Capitalisation boursière (en millions de DH) 624 085 588 887 – 5,6 activités secondaires à la création de la richesse régionale. Souss-Massa 64 908 66 342 2,9 2,2 0,2 0,1
1 500
Indice MASI 12 397,12 11 546,49 – 6,9 La contribution régionale aux activités économiques nationales Guelmim-Oued Noun 13 100 13 922 4,0 6,3 0,1 0,1
1 200 Indice MADEX 10 133,97 9 381,43 – 7,4 Les activités du secteur primaire restent l’apanage d’un nombre limité de régions. Laâyoune-Saguia Al Hamra 15 075 16 144 10,8 7,1 0,2 0,1
900 O.P.C.V.M. 27 Juil. 2018 31 Août 2018 Var.% Ainsi, les régions de Rabat-Salé-Kénitra, de Fès-Meknès, de Casablanca-Settat Dakhla-Oued Ed Dahab 10 926 11 757 16,0 7,6 0,2 0,1
600 Nombre 442 442 0,0 de Souss-Massa et de Marrakech-Safi ont contribué pour 67% à la création
300 Actifs nets (en millions de DH) 431 143 434 629 0,8 de la valeur ajoutée nationale du secteur primaire en 2016 au lieu de 68,5% Enceintes Extra-territoriales 1 398 1 393 1,2 – 0,4 0,0 0,0
OPCVM : Organisme de placement collectif en valeurs mobilières en 2015.
Sources : Bourse de Casablanca et Autorité Marocaine du Marché des Capitaux. Total 987 950 999 074 4,5 1,1 4,3 1,1
Par ailleurs, Les activités du secteur secondaire sont concentrées dans les
… Données non disponibles * : Données provisoires R : Données rectifiées régions de Casablanca-Settat et de Tanger-Tétouan-Al Hoceima qui ont participé * : Données définitives ** : Données semi-définitives

BULLETIN MENSUEL DU HAUT - COMMISSARIAT AU PLAN Septembre 2018 - N° 243 BULLETIN MENSUEL DU HAUT - COMMISSARIAT AU PLAN Septembre 2018 - N° 243