Vous êtes sur la page 1sur 12

H alf corner

LE COUT DE REVIENT :

POIDS LOURDS

Imane rais Souhaila Mallouk

Réalisé par Omar El Baitar Mohamed Salmoun


Rahmouni

Chadi El Hanchi Jestina Vero Kollie

Encadré par:

DR. LAZAR ABDELTIF


SOMMAIRE
I-LES COUTES DE TRANSPORT
1-les couts variables
3-les couts fixes
4-Charge communes
5-tarifs de références pour le transport routier au
Maroc
6-statistque sur le cout de revient
7-Le cout par type de transporte
II-METHODE DE CALCULE DES COUTS EN TRANSPRTS
1-methodologie :
2-exemple d’application
III-SEUIL DE RENTABILITE ;
IV-LOGICIEL DE CALCUL DES COUTS DE TRANSPORT.

2|P a ge
I-LES COUTES DE TRANSPORT
Définition :

Le coût de revient est un terme économique qui équivaut à l'ensemble des coûts supportés par
une entreprise pour produire un bien ou un service. Le coût de revient est parfois appelé prix de
revient ou prix naturel.

La classification des coutes :

Les coutes peuvent être classes en deux catégories :

Charges

Fixe -communes Variable

Dans le transport routier de marchandises, nous sommes prestataire et nous vendons du


kilomètre. Et pour réaliser ces kilomètres, il faut du temps.

Les unités d’œuvre.

1-pour les charges variables l’unité d’œuvre est le kilomètre.

2- pour les charges fixes l’unité d’œuvre est la journée. (Le nombre d’heures
quotidienne, mensuelle et annuelle doit être prévu dans les calculs)

3|P a ge
Les coutes seront différents selon l’activité exercé.

1. langue distance, courte distance, lot complet ou ½ lot, citerne, benne ….en
marchandise.

2. occasionnelle régional, national ou international ; ligne régulière urbaine et non


urbaine en voyageurs

2-les couts variables.

Les frais variables varient en proportion de l’augmentation ou de la diminution du


volume de kilomètres vendus. Ces frais sont habituellement identifiables et faciles a
calculer. « Plus on route plus on consomme »

Dans le transport, on trouve généralement dans cette catégorie :

 Les matières premières (carburants)


 L’entretien du véhicules (vidanges, réparation, lavage...)
 Les pneumatiques
 Lubrifiant
 Péage
Certaines entreprises considèrent que les péages d’autoroute sont une charge variable.
Cela augmente inutilement le chiffre d’affaire avec les conséquences qui s’y rattachent.

4|P a ge
3-les couts fixes

Sont des charges qui sont directement affectées au véhicule, si le véhicule roulée ou en
arrête. On distingue entre :

 Salaire et charge sociale et fixe de conducteur, sur une base réaliste maxi
200h/mois
 Frais de route (restauration, hôtel, parking)
 Impôt et taxes affectes (taxe de vignette- taxe à l’essieu)
 Prime d’assurances (véhicule-marchandise transportée)
 Amortissement de véhicule
 Charge financier (intérêt de l’emprunt)

4-Charge communes

Les charges de structure, qui concerne le fonctionnement de l’entreprise, on distingue


entre :

 Salaire et frais administrative


 Frais commerciaux
 Impôt et taxe communes
 Prime d’assurances communes
 Frais immobilier (énergie, loyer...)
 Amortissements du local (mat de bureau, atelier…)

5-tarifs de références pour le transport routier au Maroc

La structure du coût globale annuel du transport de marchandise par route se répartit


à concurrence de 52% en charge fixes, 39% en charge variables et 9% en frais de
structure.

Le coût moyen de référence pour le transporteur a été estimé à 1.07dh par tonne et
par kilomètre.

Varie selon le type de véhicule et le tonnage, passant de 2,71dh/T/KM pour les


camions bennes, de 5,5t à 0,44dh /T/KM pour les semi-remorques citernes de 38 t.

5|P a ge
Le prix moyen au kilomètre a pu être fixé à 7,21dh, variant entre 5,12dh pour les 5,5t
et 10.07dh pour les bennes de 38t et plus.

6-statistque sur le cout de revient

6|P a ge
7-Le cout par type de transporte :

7|P a ge
II-METHODE DE CALCULE DES COUTS EN TRANSPRTS

1-methodologie :

 Détermination du nombre unité d’œuvre


 Calcule du cout de revient
 Calculer le cout de distribution dans certain cas
 Dernière étape : calcule du prix de vent

2-exemple d’application :

Couts en DH
Terme kilométrique 5,80
5,16 (hors péage)
Terme horaire 206,47
Terme journalier 1688,28

 Le temps de service mensuel du conducteur est de 200 heures


 La journée de travail de 9 heurs
 Le temps de chargement est de 1h30 et le temps de déchargement de
2h
 La vitesse moyenne sur ce parcours est de 65km/h
 Les frais de gestion administrative sont évalués à 5% par voyage.
 La marge s’élève à 6% du cout de revient
 Kilométrage en charge : 741km ; kilométrage à vide : 4km

8|P a ge
1er étapes : calcule du nombre d’unités d’œuvre :
 Total des kilomètres : 783 (741+42)
 Temps de transport : 783/65=12.05H
 Temps d’immobilisation : 3.50h (1.5+2)
 Durée du parcours : 12.05+3.50 =15.55h
 Durée du parcours en jours : 15.55/9h = 1.73 jours
2éme étape : calcul du cout de revient :
 Cout kilométrique : 783*5,80=4541,4
 Cout horaire : 15.55*206,47= 3210,60
 Cout journalier : 1,73*1688,28= 2920,72
 Cout du voyage : 10672,72DH
3éme étape : calcul du prix de vente :
 Prix de vente = cout de revient + cout de distribution + marge
bénéficiaire
 10672,72+ (10672,72*5%) + (10672,72*6%)
 = 11848,00DH

III-SEUIL DE RENTABILITE ;

Le seuil de rentabilité (point mort) correspond ou C.A pour lequel on n’a perte, ni
bénéfice.
Cela nous permet de connaitre à partir de quel moment (en jours, en kilomètres, en
rotations ou en chiffre d’affaire) on a couvert tous les couts fixes en tenant compte des
couts variables
 Pour obtenir ce seuil, il convient de classer les charges selon 2 catégories

9|P a ge
Charge variables : plus je produis de KM, plus je consomme…
Charges fies : quelle que soit la distance parcourue, l’entreprise supporte les
mêmes charges (amortissement, location, téléphone…)

Le seuil de rentabilité se calcule sur une période définie.


De façon à ce que les couts fixes puissent être déterminités en fonction de
cette période.
La détermination du seuil de rentabilité s’obtient à partir de 3 éléments :
 Le chiffres d’affaires réalisé : il peut être annuel ou au kilomètre.
 Les charges variables.
 Les charges fixes.
Les calculs qui permettent d’obtenir le seuil de rentabilité se font en 3étapes :
 La marge sur cout variable. (MCV)
 Le taux de marge sur cout variable.
 Le seuil de rentabilité

 Méthode : 1

Chiffre d’affaire au km- couts variables au km= MCV

Total des charges fixe = des kilomètres

MCV

Si le résultat est > au kilométrage prévu = perte

Si le résultat est < kilométrage prévu = bénéfice

10 | P a g e
EXEMPLE :

CA : 16.28DH, cout variable 5,10DH/km total des charges fixes pour 120000km= 1085045,99DH

1085045,99
=97052
16,28-5,10

Seuil de rentabilité en KILOMETRES : =97052 / en chiffre d’affaire 9705 X 16,28 = 1580006DH

A chaque kilomètre vendu au-dessus de 97052km l’entreprise dégagera un bénéfice de (16,28-5,10)


=11,18dh, jusqu’à au 120000km prévus

 Méthode2 :

Chiffre d’affaire au km- couts variables au km= MCV

Total des charges fixe = TAUX =X,xx

MCV

Si le taux est >1 = on est en perte

Si le taux est =1 ni perte ni bénéfice

Si le taux est <1= on dégage de bénéfice

EXEMPLE :
CA : 16,28km, cout variable 5,10dh/km total des charges fixes pour 120000km = 1085045DH

= 1085045 = 1085045 = 0.80877%

(16,28* 120000)-(5,10*120000) 1953600 - 612000

Seuil de rentabilité :

En kilomètre : 120000*0.80877=97052km

11 | P a g e
En chiffre d’affaire : 1953600*0.80877= 1580006DH

IV-LOGICIEL DE CALCUL DES COUTS DE TRANSPORT


Introduction sur le logiciel : (BIZSON)
Le logiciel BIZSON transport calculator, vise à donner aux utilisateurs des informations pertinentes sur
les différentes composantes de la structure des couts dans l’exécution d’une commande de transport.

Aujourd’hui, la plupart des facteurs de cout sont liés au temps et non au kilométrage, du fait de
l’encombrement des routes et des files d’attente aux entrepôts, en prenant en compte les diverses
composantes de cout ainsi que leurs proratas au sein de la structure des couts.

BIZSON est Un outil pour documenter votre prix de vente et la marge de contribution.

Au départ de cette multitude de paramètres, BIZSON a mis au point un outil de calcul qui
vous permet d’élaborer une tarification documentée et argumentée, ou d’évaluer un prix
préétabli.

Ce logiciel vous permet de faire un calcul détaillé des frais de transports, résultant en un
prix de vente ou une marge de contribution, ainsi que de plus amples informations sur :

 les temps du voyage,


 l’empreinte carbone,
 le coût des kilomètres à vide,
 les opportunités et les risques,
 ...

D'autre part, le logiciel permet également d’entrer des données spécifiques tel que la
prime de nuit, des péages, des clauses d'essence, des arrêts, l'impact d'un deuxième
voyage, contrôle de vitesse, l’impact des files, l'absorption des coûts,

12 | P a g e