Vous êtes sur la page 1sur 3

25/04/2019 Aménagement salon : créer des niches

Un habillage bois-métal
CATHERINE LEVARD MIS À JOUR LE 18 FÉVRIER 2019

L'intérieur des niches est valorisé par un revêtement en métal qui présente ici un double intérêt.
Outre son élégance, il permet de fixer les tablettes à hauteur modulable grâce à des aimants
invisibles dans le décor. Un système d’accroche original ! Les plaques de métal (ép. 5 mm)
débordent les niches de 2 cm. Elles sont coupées aux dimensions requises (découpe exécutée par le
fournisseur) et percées à l’emplacement des profilés de l’ossature. Les trous sont fraisés avant le
vissage dans l’ossature (vis de 3,5 x 35 mm) en traversant les plaques de plâtre. La fixation des
tablettes… Débitées dans un panneau en MDF (épaisseur 25 mm) teinté dans la masse
(Valchromat), les tablettes ont une profondeur supérieure à celle des niches (6 cm dans cette
réalisation).

A l’aide d’une défonceuse, des rainures (h 14 mm, P 7 mm) ont été réalisées dans l’épaisseur des
chants latéraux et en façade. D’une part pour enrober et dissimuler les aimants qui stabilisent les
tablettes, d’autre part pour présenter un joint creux en façade toujours plus élégant qu’un chant
épais. … à bonne hauteur. Astucieux, les aimants “Néodyme Samarium Cobalt” (Calamit) qui se
commandent en tous formats développent une puissance 7 à 10 fois supérieure aux autres. Choisis
sous forme de petites barrettes (10 x 50 mm, et ép. 5 mm), ils sont utilisés ici à raison de 2 pour
chaque côté des tablettes.
Les trous de 4 mm nécessaires aux vis de 3,5 x 35 mm sont fraisés afin de faire disparaître les têtes
de vis.

https://www.maison-travaux.fr/maison-travaux/amenagement-interieur/rangements/un-habillage-bois-metal-13642.html 1/3
25/04/2019 Aménagement salon : créer des niches
Les plaques métalliques sont introduites
délicatement dans les niches pour ne pas abîmer
les plaques de plâtre. Elles se vissent de haut en
bas et dépassent de 2 cm.
On pose la tablette sur les aimants pour en régler
l’horizontalité avec un niveau. On l’enlève ensuite
pour la placer définitivement en la faisant
coulisser sur les barrettes.
Une double étagère tout du long. En appui
contre le chant des plaques de métal, le module
en bois, qui constitue l’étagère, forme un grand
rectangle. Il est réalisé en bossé brut de sciage
(ép. 37 mm). Les 4 côtés sont assemblés par
vissage à coupe d’onglet. Le poids important de
cette structure requiert des supports rigides et
invisibles. Elle est soutenue par des tiges
métalliques soudées à l’arc sur le chant des
plaques métalliques. Ces tiges pénètrent dans
l’épaisseur des deux tablettes qui ont donc été
percées à mi-épaisseur des chants arrière.
Conception Christian Bénitte

À propos de l’auteur Ses derniers articles

Catherine Levard - Deux pièces de 28 m² : escamoter pour mieux


circuler

- Une mezzanine pour s’offrir un couchage en


plus
https://www.maison-travaux.fr/maison-travaux/amenagement-interieur/rangements/un-habillage-bois-metal-13642.html 2/3
25/04/2019 Aménagement salon : créer des niches
- Studio de 20 m² : grouper d’un côté, dégager de
l’autre

La déco, sur mariefrance.fr

Comment intégrer des meubles fonctionnels et design dans son intérieur ?

3 astuces pour aménager sa terrasse d’hiver

Les images historiques de l’incendie de Notre-Dame de Paris

https://www.maison-travaux.fr/maison-travaux/amenagement-interieur/rangements/un-habillage-bois-metal-13642.html 3/3

Vous aimerez peut-être aussi