Vous êtes sur la page 1sur 335

École des Ponts Paris Tech - Rapport d’activité de recherche 2009

L’édito de Serge Piperno


Directeur de la recherche de
l’École des Ponts ParisTech

L’École des Ponts ParisTech est une institution formant des ingénieurs
dans des champs où les sciences et techniques de l’ingénieur doivent sou-
vent tisser des liens étroits avec des disciplines comme l’économie, la gestion, les sciences sociales, ou des
champs transdisciplinaires comme l’aménagement et le développement durable, par exemple.

Ces liens apparaissent dans l’ensemble des activités de recherche menées à l’École des Ponts Paris-
Tech, aussi bien dans les problématiques traitées par les chercheurs de ses laboratoires (comme l’opti-
misation d’une structure prenant en compte l’analyse de son cycle de vie ou la modélisation
mathématique de l’interaction entre les politiques urbaines et les formes urbaines, ou encore la pros-
pective économique vue sous l’angle du développement durable) que dans la variété de forme de ses ré-
sultats, mêlant productions académiques, partenariats industriels et participation au débat public.

Pour répondre au meilleur niveau à des besoins de formation d’ingénieurs en constante évolution,
pour contribuer à l’attractivité et à la visibilité de l’École des Ponts ParisTech dans son ensemble, aussi
bien pour les futurs ingénieurs et docteurs que pour leurs employeurs, l’excellence doit bien sûr se re-
trouver sur l’ensemble des axes de développement de la recherche de l’École des Ponts ParisTech.

La recherche représente dans le budget de l’École des Ponts ParisTech environ 16 M€ dont 5,1 M€ de
ressources propres (contrats de recherche partenariale, projets ANR, etc). Ces activités sont réparties au
sein de onze unités de recherche, le plus souvent communes avec d’autres organismes comme le CNRS,
le LCPC, l’université Paris-Est Marne-la-Vallée, AgroParisTech, l’Inrets, l’université Paris-Est Créteil, etc.
Ces unités bénéficient des moyens affectés par leurs tutelles et regroupent fin 2009 environ 250 chercheurs
permanents et 230 doctorants (inscrits à Université Paris-Est), ceci incluant 90 chercheurs permanents
de l’École des Ponts ParisTech et 26 allocataires de recherche sur fonds propres de l’École.

L’année 2009 a été marquée par la première évaluation reconnue nationalement par l’ensemble des la-
boratoires de l’École des Ponts ParisTech. En effet, les unités de recherche ont été évaluées par l’Agence
d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (Aeres). Cette entité indépendante a rendu vi-
site aux unités, a évalué leurs bilans (sur les quatre années passées) et leurs projets scientifiques pour la
période 2010-2013. La rédaction de ces projets est l’occasion pour chaque laboratoire, chaque équipe de
recherche, chaque chercheur individuel, de prendre un peu de temps et de recul pour réfléchir à ce qu’il
fera à moyen terme.

C’est le moment pour imaginer des réorientations scientifiques et des réorganisations de laboratoire.
En 2009, le LEESU est né de la fusion des « anciens » Cereve et LGUEH. Début 2010, le Certis viendra

I
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

renforcer les rangs du LIGM (Laboratoire d’informatique Gaspard Monge, UMR CNRS de UPE-Marne-la-
Vallée, ESIEE) qui passera sous cotutelle « Ponts ». Au même moment, l’ensemble du laboratoire Navier de-
viendra une UMR CNRS, LCPC et l’École des Ponts ParisTech.

Ces changements sont importants. Ils révèlent des orientations scientifiques et la naissance d’entités plus
fortes et plus visibles. Mais n’oublions pas que les laboratoires se soumettent à une évaluation détaillée suivant
plusieurs critères précis et résumés dans une notation globale : nos dix laboratoires ont collectivement obtenu
d’excellentes notes (cinq notes maximales A+, quatre notes A, une note B) qui renforcent la visibilité de notre
recherche, donc de l’École des Ponts ParisTech elle-même. Mentionnons également que l’École des Ponts Pa-
risTech entre dans le Laboratoire de météorologie dynamique (UMR CNRS, ENS Ulm, École polytechnique,
université Pierre et Marie Curie) en y affectant un chercheur permanent recruté, directeur du laboratoire.

Ces quelques lignes résument finalement la dualité que les chercheurs des laboratoires de l’École des Ponts
ParisTech sont encouragés à cultiver : d’une part, rechercher et conserver le meilleur niveau académique (X ha-
bilitations à diriger des recherches et Y thèses soutenues, Z articles dans le Web of science ou revues de
rang A), attesté par des évaluations scientifiques très positives, et, d’autre part, s’assurer de mener des re-
cherches « pertinentes », non nécessairement finalisées mais « applicables », susceptibles d’être au cœur de par-
tenariats industriels, sous formes de chaires d’enseignement et de recherche ou de contrats de recherche
partenariale, nos ressources propres ayant crû en 2009 de plus de 30 % !

Toute cette activité constitue un socle d’une qualité indéniable pour le développement de l’École des Ponts
ParisTech, support pour la formation d’ingénieurs et de docteurs et soutien aux secteurs professionnels pu-
blics et privés. Elle permet de jouer pleinement son rôle dans les partenariats structurants que sont les PRES
Université Paris-Est, ParisTech, le RTRA (Paris School of Economics) et le réseau scientifique et technique
du MEEDDM, attendu pour fin 2012 sur la cité Descartes.

Serge Piperno

Directeur de la recherche

II
École des Ponts Paris Tech - Rapport d’activité de recherche 2009

UR NAVIER

Unité de recherche Navier


Laboratoire commun
Université Paris-Est

UR NAVIER
École des Ponts ParisTech
LCPC

Université Paris-Est / Laboratoire Navier


École des Ponts ParisTech Bilan qualitatif
6-8, avenue Blaise-Pascal
Cité Descartes - Champs-sur-Marne
77455 Marne-la-Vallée cedex 2 Présentation institutionnelle du
Tél.: 01 64 15 37 27 laboratoire
Fax : 01 64 15 37 41
Créé le 1er janvier 2007, dirigé par Olivier
Coussy dès sa création, le laboratoire Navier
LCPC
est une unité de recherche commune à l’École
58, boulevard Lefebvre
des Ponts ParisTech et au LCPC, dont une par-
75732 Paris cedex 15
Tél. : 01 40 43 50 00 tie constitue également une unité mixte avec le
Fax : 01 40 43 54 98 CNRS (UMR 113). Bien noté par l’Aeres en
2009 (A +), il devient, au 1er janvier 2010 une
Site internet unité mixte de recherche de l’École des Ponts
http://navier.enpc.fr/ ParisTech, du LCPC et du CNRS. Olivier
Coussy, décédé brutalement au tout début
Directeur : Olivier Coussy 2010, laisse un laboratoire en plein développe-
Secrétaire générale : Adélaïde Féraille ment et fort d’une reconnaissance déjà im-
Directeur délégué UMR 113 : pressionnante, mais aussi un grand manque
Philippe Coussot puis François Chevoir, parmi ses collègues de travail et ses confrères
à partir du 1er octobre 2009 de par le monde. L’École a été et sera associée
Secrétariat : Nadine Catoire aux hommages passés et futurs rendus à Oli-
vier Coussy.
Effectifs
47 chercheurs, Le Laboratoire Navier réunit près de cent
77 doctorants, cinquante personnes dans les domaines de la
19 postdoctorants, mécanique et de la physique des matériaux, des
26 ingénieurs, techniciens et structures et des géomatériaux. Les recherches
administratifs. menées concernent le génie civil, l’environne-
ment et le développement durable, l’énergie et
Lien vers rapports Aeres les transports.
http://www.aeres-evaluation.fr/content/ Les applications portent en particulier sur
download/12340/177077/file/EVAL-
l’éco-conception, la durabilité et l’ingénierie
0772517TS2100012355-UR-RAPPORT.pdf

1
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

des matériaux et des structures, la géotech- Le deuxième thème sur les couplages
nique, le stockage géologique (déchets ra- (thermo-hydro-chimio-mécaniques) dans les
dioactifs, CO2, gaz), l’ingénierie pétrolière et géomatériaux comprend des travaux sur le
la maîtrise des nuisances sonores, et donnent stockage des déchets radioactifs relatifs au
lieu à une forte activité contractuelle. Les re- comportement des barrières ouvragées et des
cherches entreprises sont théoriques et numé- argiles : projet européen Timodaz (modélisa-
riques (méthodes de changement d’échelle, tion et expérimentation sur l’endommage-
simulations discrètes, méthodes par éléments ment) ; argilite du callovo-oxfordien (Andra) ;
finis, etc) ainsi qu’expérimentales, en particulier argile yprésienne (Euridice) ; craies non satu-
à l’aide de grands équipements (imageur par rées de carrière souterraines (Ineris). L’effet de
résonance magnétique, micro-tomographe, ap- la sécheresse sur les constructions est étudié
pareil à cisaillement simple annulaire, chambre numériquement (BRGM et ANR Argic) et ex-
d’étalonnage) et de démonstrateurs (passerelle périmentalement à l’aide d’une chambre envi-
en matériaux composites, grid-shells, struc- ronnementale (soutien Maif, ANR-Ter
tures mixtes béton-bois, etc). Douest). Le comportement HM des plates-
formes ferroviaires anciennes sans drainage
Les sept équipes du laboratoire
(SNCF) est étudié ainsi que le comportement
Le CERMES d’un loess naturel non saturé sur un nouvel ap-
pareil triaxial à mesures hydriques locales. No-
L’équipe « Géotechnique », connue sous le
tons enfin le comportement des remblais en
nom de Cermes, (resp. P. Delage) mène des re-
sols traités (ANR TerDouest). Les travaux en
cherches expérimentales, théoriques et numé-
géotechnique offshore ont porté sur le com-
riques en mécanique des sols et des roches.
portement d’argiles molles profondes (projet
Le premier thème sur les interactions sol- CITEPH) et sur le comportement des sols ga-
structure concerne des simulations numé- zeux (Ifremer, JIP Ifremer, Fugro, Total, BP,
riques sur l’effet de la corrosion sur le Exxon-Mobil). Les travaux sur le stockage du
comportement des murs en terre armée, la CO2 ont concerné les couplages THM dans
mise au point d’un outil de calcul des dallages les ciments pétroliers en fond de puits (Total)
non armés basé sur le code Cesar-LCPC qui et le comportement THMC de sables bitu-
devrait permettre de préciser des dispositions mineux lors d’injection de vapeur (SAGD,
du DTU sur le dimensionnement, la poursuite Total, IFP).
des travaux sur les mécanismes de transfert de
Le troisième thème sur les sols et roches
charge dans les sols renforcés par inclusions
granulaires comprend la poursuite des re-
rigides (PN Asiri) et sur le comportement cy-
cherches sur l’identification des propriétés dy-
clique des pieux (ANR et PN Solcyp) avec la
namiques de sables (LCPC Paris et Nantes),
mise en évidence de l’évolution du frottement
une mission d’essais au pressiomètre cyclique
local à grand nombre de cycles, ainsi que sur le
pour l’évaluation du risque de liquéfaction en
renforcement des loess par injection de coulis
Guadeloupe (ANR Belle-Plaine), l’interpréta-
spécifiques (SNCF) avec la réalisation d’essais
tion des anomalies thermiques observées sur
d’injection sur site pour la mise au point d’un
les failles lors d’un séisme à partir du caractère
protocole spécifique adapté, enfin le début
endothermique de la réaction de décomposi-
d’une étude sur le blocage d’un écoulement
tion minérale (IPGP et ENS), l’étude expéri-
d’eau par l’injection d’un produit de colmatage
mentale à l’Acsa d’un matériau de faille modèle
(PN Erinoh).

2
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

avec une attention particulière portée sur les Le dernier thème traite de méthodes d’iden-
perturbations du cisaillement, une recherche tification de paramètres à travers trois cas :
sur le creusement des tunnels en terrains for- l’identification des caractéristiques mécaniques
tement tectonisés (liaison ferroviaire Lyon- des différentes couches d’un sol stratifié,
Turin, Cetu) afin d’optimiser les conditions de l’identification des caractéristiques modales
creusement et de soutènement, enfin une non stationnaires à partir de réponses vibra-
étude expérimentale des joints naturels en re- toires de structures et l’identification des para-
lation avec le comportement des tunnels en mètres dans les forces de contact

UR NAVIER
milieu fracturé (LRPC Toulouse). nano-pointe-surface dans un essai de micro-
scopie de force atomique.
L’équipe « Dynamique des structures et
identification » L’équipe « Structures hétérogènes »
L’équipe « Dynamique des structures et L’équipe « Structures hétérogènes » (resp.
identification » traite de problèmes de dyna- K. Sab) aborde des recherches dans le domaine
mique sous des aspects variés. de la mécanique des matériaux et des struc-
tures. Les travaux théoriques portent sur l’éla-
Un premier thème concerne le contact
boration de méthodes d’homogénéisation
et le frottement en dynamique. Nous
(périodique ou aléatoire), et de méthodes nu-
cherchons à étendre aux problèmes vis-
mériques appliquées aux matériaux hété-
coélastiques l’approche à deux échelles ini-
rogènes et aux structures multicouche, en
tialement développées pour les problèmes
particulier du génie civil (plaques, dalles, chaus-
de multicontact élastiques, travaux utiles
sées...). Ils portent également sur la recherche
pour des applications telles que le bruit de
de structures innovantes par la combinaison
roulement et la résistance au roulement,
de matériaux choisis pour leurs performances
où l’on s’intéresse à la dissipation d’éner-
à la fois mécaniques et environnementales
gie dans les assemblages boulonnés sous
(bois, polymères, composites, les bétons spé-
sollicitations dynamiques durant les phé-
ciaux pouvant intégrer des liants verts).
nomènes de micro-glissement.
L’équipe « Micromécanique et calcul
Un deuxième thème s’intéresse au dévelop-
des structures »
pement de diverses méthodes numériques
pour le calcul de la propagation d’ondes acous- L’équipe « Micromécanique et calcul des
tique ou mécanique, principalement pour les structures » (resp. P. de Buhan puis L. Dor-
moyennes et hautes fréquences. Des modes mieux) élabore des outils de calcul destinés aux
d’ondes sont déterminés par la résolution de ingénieurs en s’appuyant sur les méthodes de
problèmes simples et sont ensuite utilisés pour changement d’échelle pour formuler des mo-
résoudre des problèmes sur une structure dèles mécaniques utilisables, applicables aux
complète. ouvrages du génie civil et principalement aux
matériaux poreux et hétérogènes qui les consti-
Un troisième thème concerne l’effet d’une
tuent (matériaux à base cimentaire, argilités,
foule de piétons sur les ouvrages. Les modèles
ouvrages renforcés).
étudiés s’inspirent des modèles discrets et sont
adaptés à la foule en représentant chaque pié- L’équipe « Physique et mécanique des
ton par un grain circulaire rigide actif pouvant milieux poreux »
choisir sa direction.
L’équipe « Physique et mécanique des mi-

3
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

lieux poreux » (resp. A. Azouni puis P. Dangla) L’équipe « Imagerie et matériaux »


mène des recherches sur les processus phy-
L’équipe « Imagerie et matériaux » (resp.
siques, chimiques et mécaniques dans les ma-
Ph. Coussot puis M. Bornert) a été constituée
tériaux poreux (cristallisation, adsorption,
en 2009 par la réunion de l’équipe « Imagerie
attaques acides, séchage, écaillage, hydratation,
par résonance magnétique » et du groupe
etc), principalement du génie civil (ciment, bé-
chargé de la constitution de la plate-forme de
tons, roches, argiles, sols, bois). Les moyens ex-
microtomographie (voir ci-dessous). L’équipe
périmentaux et les outils théoriques et
a pour vocation de développer des analyses
numériques mis en œuvre pour l’étude de ces
expérimentales originales exploitant les deux
phénomènes ont, par exemple, pour objectif
dispositifs (IRM et microtomographe), en vue
d’identifier les paramètres ou caractéristiques
d’une compréhension fine des phénomènes
qui affectent le plus les changements de pro-
mécaniques et physico-chimiques gouvernant
priétés du matériau au cours de sa vie et de dé-
le comportement des matériaux sous diverses
velopper des modélisations permettant de
sollicitations. En liaison avec les autres équipes
prédire les durées sécuritaires sur lesquelles le
du laboratoire Navier ou dans le cadre de pro-
matériau et la structure pourront remplir les
jets avec des partenaires académiques ou in-
fonctions premières qui leur ont été données.
dustriels, elle s’est en particulier intéressée a la
Les travaux actuels portent sur l’action des sels
rhéologie des pâtes, notamment en cours d’ex-
dans les pierres de construction et les maté-
trusion, aux mouvements de fluides, au gel, à
riaux cimentaires soumis au gel, l’action du
la cristallisation et aux changements d’état
CO2 dans les matériaux cimentaires dans le
dans les milieux poreux ainsi qu’à la prise du
contexte de la réduction des émissions de CO2
ciment. Les microstructures et leurs évolu-
et de son stockage géologique, la durabilité des
tions peuvent être observées par imagerie di-
matériaux composites à base de bois dans le
recte ou de manière indirecte selon une vaste
contexte du développement durable.
gamme d’échelles, qui sera encore élargie par
L’équipe « Rhéophysique des pâtes et l’arrivée du microtomographe. Les méthodes
milieux granulaires » de mesures de champs appliquées aux
images produites ouvriront par ailleurs
L’équipe « Rhéophysique des pâtes et milieux
de nouvelles perspectives dans la
granulaires » (resp. F. Chevoir puis X. Château) a
confrontation des modèles aux données
pour objectif la description rhéologique des pâtes,
expérimentales.
suspensions et matériaux granulaires dans leurs ré-
gimes liquide et solide, et la compréhension de l’ori- En plus des opérations de recherche du
gine microscopique de leur comportement à LCPC, les travaux de Navier sont le plus sou-
l’échelle des particules et de leurs interactions. Les vent cofinancés par des contrats de recherche
travaux menés sont à la fois expérimentaux, numé- conclus avec des institutions publiques ou des
riques et théoriques. Les résultats de ces travaux ont entreprises privées, dans le cadre de projets
pour principale application l’amélioration de la mise européens ou français (ANR ...).
en oeuvre des matériaux (en premier lieu du génie
Navier a une importante activité d’ensei-
civil), en réduisant notamment leur impact envi-
gnement : géotechnique, mécanique et phy-
ronnemental mais également la prévention des
sique dans la formation d’ingénieurs à l’École
risques naturels (glissements de terrain, ava-
des Ponts ParisTech et à l’École polytechnique
lanches..).
ParisTech ; enseignements expérimentaux ;

4
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

participation à trois masters recherche (Méca- tien de la région Île-de-France dans le cadre du
nique des sols, des roches et des ouvrages dans programme Sesame en 2007, ainsi que du
leur environnement, Génie parasismique, Mé- CNRS, par l’intermédiaire de la Fédération
canique des matériaux et des structures) ; res- francilienne de mécanique (F2Mmsp), est en
ponsabilité de la chaire d’enseignement et de cours de constitution. Le dispositif retenu (so-
recherche Lafarge. ciété RX-Solutions) est un prototype permet-
tant d’accéder aux meilleures résolutions
Éléments budgétaires : budget global
d’images (inférieures au micromètre), tout en

UR NAVIER
2009
autorisant des masses importantes sur la pla-
Crédits État tine porte-échantillon.
LCPC 120 k€ Il sera ainsi possible de combiner imagerie
et sollicitations thermo-hydro-chemo-
École des Ponts ParisTech :
mécaniques des échantillons pour analyser les
130 k€ de fonctionnement microstructures des matériaux en cours d’évo-
lution. Le dispositif sera installé dans un local
65 k€ d’investissement
aménagé à cet effet et sera opérationnel au
275 k€ pour le microtomographe printemps 2010, sous la supervision d’un in-
génieur de recherche CNRS, Nicolas Lenoir,
CNRS 45 k€
qui a récemment rejoint le laboratoire.
Ressources propres
Par ailleurs, divers dispositifs de sollicitation
LCPC 80 k€ d’échantillons sont en cours de réalisation ou
de définition dans le cadre de projets internes
CNRS 210 k€
à Navier ou en partenariat avec les laboratoires
École des Ponts ParisTech 1 141 k€ de la fédération F2Mmsp ou du LCPC.
Faits marquants GEO-Excel
Évaluation Aeres Les activités du réseau coopératif GEO-
Excel, financé par la communauté européenne
Navier a obtenu au printemps 2009 la note
pour développer les échanges avec l’Amérique
«A+» lors de son évaluation par l’Aeres.
latine dans le domaine de la géotechnique, ont
Thèses et habilitations démarré en 2009, coordonnées par Strath-
clyde U. (Glasgow) avec UNAM (Mexico),
Vingt thèses et trois habilitations à diriger
U. Pernambuco (Recife, Brasil), U. San Juan
les recherches ont été soutenues. Les cher-
(Argentina), U.N. Brasilia et, en Europe, Poli-
cheurs ont publié 92 articles dans des revues
tecnico di Milano, UPC Barcelona et École des
internationales (Web of science) et 94 com-
Ponts ParisTech,.
munications écrites pour des conférences.
Chaire «éco-conception des ensembles
bâtis et des infrastructures»
Microtomographie
Navier participe à la chaire « éco-conception
La plate-forme d’imagerie microtomogra- des ensembles bâtis et des infrastructures »,
phique à vocation fédérative qui a reçu le sou- commune à l’École des Ponts ParisTech,
l’École des mines ParisTech, AgroParisTech et

5
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

Vinci. ParisTech, CR
 Argoul Pierre, Dynamique, LCPC, IDTPE,
Financements VITRES
HDR
Le Laboratoire Navier a obtenu des finan-  Azouni Aza, Poreux,CNRS, DR, HDR
cements Vitres sur les projets suivants :  Bornert Michel, Imagerie, École des Ponts
ParisTech, ICPEF
– durabilité des assemblages collés sous
 Canou Jean, Géotechnique, École des
chargements complexes : identification par
Ponts ParisTech, IDTPE
mesures de champs de déformation ;
 Caré Sabine, Poreux, LCPC, CR, HDR
– étude numérique de l’influence de la tex-  Caron Jean-François, Structures, École des
ture de chaussée sur la résistance au roulement Ponts ParisTech, DR, HDR
 Château Xavier, Rhéophysique, CNRS,
– effets de la géométrie sur le comporte-
DR, HDR
ment des interfaces granulaires ;
 Chevoir François, Rhéophysique, LCPC,
ainsi que des financements du programme ICPEF, HDR
Cedre avec le Liban et du projet Acoufren fi-  Corfdir Alain, Géotechnique, École des
nancé par l’Ademe sur le bruit de crissement Ponts ParisTech, ICPEF, HDR
des freins.  Coussot Philippe, Rhéophysique, LCPC,
ICPEF, HDR
Récompenses
 Coussy Olivier, Navier centre, LCPC,
Prix René-Houpert de l’Association de Dr ex, HDR
génie civil : Joanna Bodgi (Dynamique) pour  Cui Yu Jun, Géotechnique, École des Ponts
sa thèse Synchronisation piétons-structure, ap- ParisTech, DR, HDR
plication aux vibrations des passerelles souples.  Dangla Patrick, Poreux, LCPC, ITPE,
HDR
Prix de thèse École des Ponts ParisTech et
 De Gennaro Vincenzo (en détachement
rix de thèse université Paris-Est : Siavash Gha-
depuis juillet), Géotechnique, École des Ponts
bezloo (Géotechnique), Comportement
ParisTech, CR, HDR
thermo-poro-mécanique des ciments de puits
 Delage Pierre, Géotechnique, École des
pétroliers profonds pour l’injection de CO2
Ponts ParisTech, DR, HDR
(avec J. Sulem).
 Dormieux Luc, Micromécanique, École
Médaille George Stephenson 2009 de l’Ins- des Ponts ParisTech, IGPEF, HDR
titution of Civil Engineers (London) : R. Frank  Duhamel Denis, Dynamique, École des
(Géotechnique), avec P. Pouget, (LRPC Cle- Ponts ParisTech, ICPEF, HDR
ront-Ferrand) pour leur article «Experimental  Dupla Jean-Claude, Géotechnique, LCPC,
pile subjected to long duration thrusts owing CR, HDR
to a moving slope» paru dans Géotechnique.  Ehrlacher Alain, Structures, École des
Ponts ParisTech,
 Erlicher Silvano (jusqu’en décembre), Dy-
Bilan quantitatif namique, École des Ponts ParisTech, CR,
HDR
Enseignants-chercheurs permanents et  Faure Paméla, Imagerie, LCPC, CR
assimilés  Fen-Chong Teddy, Poreux, LCPC, CR,
 Alaoui Amina, Structures, École des Ponts HDR

6
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

 Feraille Adélaïde, Structures, École des une des tutelles


Ponts ParisTech, ITPE  Baverel Olivier, Structures, E.A. Grenoble
 Foret Gilles, Structures, École des Ponts  Buhan (de) Patrick, Micromécanique,
ParisTech, DR, HDR CGEDD, IGPEF, thèse d’État
 Frank Roger, Géotechnique, École des  Point Nelly, Dynamique, CNAM, MdC,
Ponts ParisTech, DR, HDR HDR
 Garnier Denis, Micromécanique, École des
Chercheurs ayant fait une visite d’au
Ponts ParisTech, CR

UR NAVIER
moins deux semaines
 Gatmiri Behrouz (jusqu’en août), Géotech-
 Ceravolo Rosario, Dynamique, Politecnico
nique, École des Ponts ParisTech, DR, HDR
de Turin, professeur, un mois
 Ghazi Hassen, Micromécanique, École des
 Le Thiet Trung, Géotechnique, GC Hanoi
Ponts ParisTech, CR
 Pellegrino Anna, Rhéophysique
 Legoll Frédéric, Structures, École des Ponts
 Trovato Andréa Dynamique, université de
ParisTech, IPEF
Calabre, chercheur
 Lemaître Anaël, Rhéophysique, École des
 Zhang Jiru, Géotechnique, Wuhan
Ponts ParisTech, ICPEF, HDR
 Lemarchand Éric, Poreux, CNRS, CR Chargés de recherche ou d’étude en
 Le Roy Robert, Structures, LCPC, HDR CDD et postdocs
 Nedjar Boumédienne, Structures, École des  Boubaker Rekik, Géotechnique (depuis
Ponts ParisTech, CR, HDR mars)
 Ovarlez Guillaume, Rhéophysique,CNRS, CR  Bytchenkoff Dimitri,Poreux & Imagerie
 Pereira Jean-Michel, Géotechnique, École  Deng Yong Feng, Géotechnique (jusqu’en
des Ponts ParisTech, ITPE octobre)
 Rodts Stéphane, Imagerie, LCPC, ICPEF  Desarnaud Julie, Poreux
 Roux Jean-Noël, Rhéophysique, LCPC,  Dinh Anh Quan, Géotechnique (depuis
ICPEF, HDR juillet)
 Sab Karam, Structures, LCPC, DR, HDR  Ghabesloo Siavash, Géotechnique (depuis
 Shahidzadeh Bonn Noushine, Poreux, octobre)
LCPC, CR  Goyon Julie, Rhéophysique
 Sulem Jean, Géotechnique, École des Ponts  Kogan Michaël, Rhéophysique
ParisTech, DR, HDR  Lahmar Flavien, Rhéophysique (jusqu’à
 Tang Anh Minh, Géotechnique, École septembre)
des Ponts ParisTech, CR (depuis septem-  Minghini Fabio, Dynamique, École des
bre 2009) Ponts ParisTech,
 Vandamme Matthieu, Imagerie, École des  Nguyen Dang Truc, Structures
Ponts ParisTech, IPEF  Nguyen Thien-Minh, Structures
 Yin Honoré, Dynamique, École des Ponts  Nguyen Viet Hung, Structures
ParisTech, CR, HDR  Rabideau Brooks, Rhéophysique
 Ramasesha Lakshmikantha, Géotechnique
Autres personnels ayant une activité de
(jusqu’en mars)
recherche
 Rouby Corinne, Dynamique, École des
 Schlosser François, Géotechnique, retraité
Ponts ParisTech,
Chercheurs associés dans le cadre  Sendir Torisu Seda, Géotechnique (depuis
d’une convention, non employés par juillet)

7
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

 Tang Anh-Minh, Géotechnique (jusqu’en  Loulou Louisa, Poreux & Structures &
août) Imagerie, LCPC
 Yang Chao, Géotechnique, Tong-Ji  Luu Trung Kien, Rhéophysique
 Ly Quoc Hung, Structures
Doctorants
 Magat Julie, Poreux
 Andria-Antoanina Irina, Géotechnique,
 Maghoul Pooneh, Dynamique & Géotech-
LCPC
nique, École des Ponts ParisTech,
 Arson Chloé, Géotechnique, Projet euro-
 Mahaut Fabien, Rhéophysique
péen Timodaz
 Mai Si Hai, Structures
 Avendano Jorge, Rhéophysique
 Meftah Rabie, Dynamique
 Barral Quentin, Rhéophysique
 Messen Younès, Géotechnique, École des
 Belhak Wafa, Structures
Ponts ParisTech,
 Bouassida Yosra, Géotechnique, Cifre
 Mohajerani Merdokht, Géotechnique,
FNTP
Andra + École des Ponts ParisTech,
 Bouhaya Lina, Structures
 Monfared Mohammad, Géotechnique,
 Boujlel Jalila, Rhéophysique
projet européen Timodaz + École des Ponts
 Bourguignon Elsa, Poreux
ParisTech,
 Bouteille Sébastien, Poreux, Cete-Lyon
 Munoz-Castelblanco José, Géotechnique,
 Brisard Sébastien, Micromécanique
bourse européenne Alban + SNCF
 Brochard Laurent, Structures
 Ngo Quang-Tien, Structures
 Caratini Grégory, Micromécanique
 Nguyen Danh Toan, Structures
 Cariou Sophie, Micromécanique, LCPC
 Nguyen Duc Thaï, Structures
 Chataigner Sylvain, Structures
 Nguyen Ha Dat, Géotechnique, Ineris +
 Chattoraj Joygit, Rhéophysique
École des Ponts ParisTech,
 Chau Truong Linh, Géotechnique, gouv.
 Nguyen Hong-Viet, Géotechnique, Ifre-
vietnamien + École des Ponts ParisTech,
mer + École des Ponts ParisTech,
 Clain Xavier, Rhéophysique
 Nguyen Sy Tuan, Micromécanique
 Dequeker Chloë, Rhéophysique
 Nguyen Trung Viet Ahn, Structures
 Desbois Tiffany, Structures, Calcia,Cifre
 Nguyen Xuan Phu, Géotechnique, Euri-
 Dinh Anh Quan, Géotechnique, projet na-
dice (Belgique) + École des Ponts ParisTech,
tional Asiri + École des Ponts ParisTech,
 Nikoosokahn Saeid, Imagerie & Poreux
 Dong Ju Cai, Géotechnique, bourse
 Pecol Philippe, Dynamique
Chine + ANR Terdouest
 Peyneau Pierre-Emmanuel, Rhéophysique
 Duong Van Anh, Structures
 Peyret Nicolas, Dynamique
 Hafid Hamid, Rhéophysique
 Sahlaoui Ramzy, Structures
 Ha Minh Duc, Dynamique
 Sayed Ahmad Firas, Structures
 Hammoud Mohammad, Dynamique
 Shen Jiyun - Poreux, LCPC
 Hammouti Abdelkader, Rhéophysique
 Song Wei Kang, Géotechnique, bourse
 Hemmati Sahar, Structures
Chine + ANR Terdouest
 Hong Peng Yung, Géotechnique, bourse
 Ta An Ninh, Géotechnique, Maif + École
Chine + Euridice (Belgique)
des Ponts ParisTech,
 Kassiotis Christophe, Dynamique
 Tali Brahim, Géotechnique, ANR Solcyp +
 Lebee Arthur, Structures
École des Ponts ParisTech,
 Le Dang Huy, Structures
 Thai Son Quang, Micromécanique

8
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

 Thomines Florian, Structures  Moucheront Pascal, Poreux, Rhéophysique,


 Tran Bao Viet, Rhéophysique Imagerie, LCPC, CR
 Tran Nhu Cuong, Structures  Tamaint Alain, Structures, Dynamique,
 Trinh Viet Nam, Géotechnique, Cifre LCPC, TSD
SNCF  Tocquer Laurent, Rhéophysique, LCPC,
 Truong Quoc Quan, Géotechnique, LCPC TSE (jusqu’en août)
 Vu Manh Huyen, Géotechnique, Cifre Total  Vie Philippe, Poreux, LCPC, TS
 Vu Thaï Son, Rhéophysique  Vue Géraldine, Structures, Dynamique,

UR NAVIER
 Vu The Manh, Géotechnique, Cetu École des Ponts ParisTech, TSP
 Wang Biyun, Imagerie & Département Ma-
Personnel administratif
tériaux, LCPC
 Adelise Délhia, Poreux, Rhéophysique,
 Wang Qiong, Géotechnique, bourse Chine
Imagerie, LCPC, AA
+ Andra
 Barrière Dominique, Géotechnique, École
 Yang Ron Wei, Poreux, École des Ponts Pa-
des Ponts ParisTech, CDI
risTech,
 Catoire Nadine, Navier centre, Micromé-
 Zeng Qiang, Poreux, École des Ponts Pa-
canique, École des Ponts ParisTech, ADT
risTech, Tsinghua-Univ
 Fayol Armelle, Géotechnique, École des
Doctorants invités Ponts ParisTech, ADT
 Bernard Christophe, Structures,Dyna-  Kaspi Marie-Françoise, Structures, Dyna-
mique, École des Ponts ParisTech, TSP mique, École des Ponts ParisTech, CDI
 Bertrand François, Imagerie, CNRS, IE  Sanchez Carmen, Poreux, Rhéophysique,
 Boulay Xavier, Géotechnique, École des Imagerie, CNRS, T
Ponts ParisTech, TCH  Valenti Michelle, Poreux, Rhéophysique,
 Chabot Baptiste, Géotechnique, École des Imagerie, LCPC, AA
Ponts ParisTech, TCH, depuis décembre  Vigo-Saul Brigitte, Structures, Dynamique,
 Cintra Daniel, Structures, Dynamique, École des Ponts ParisTech, ADT
École des Ponts ParisTech, ICPEF
Activités d’enseignement
 Clermont Ariel, Poreux, Rhéophysique,
Imagerie, LCPC, OPA HDR soutenues dans le labo
 De Laure Emmanuel, Géotechnique, École dans l’année
des Ponts ParisTech, IE  De Gennaro V., Expérimentation et modé-
 Dias Eric, Poreux, Rhéophysique, Image- lisation des géomatériaux pour des applica-
rie, LCPC, MO tions en géotechnique, 13 janvier, université
 Hautemayou David, Poreux, Rhéophy- Paris-Est Marne-la-Vallée.
sique, Imagerie, CNRS, IE  Erlicher S., Modèles non linéaires et leur
 Hiriat Jérémy, Géotechnique, École des identification dans le génie civil et sismique,
Ponts ParisTech, TCH 6 avril, université Paris-Est Marne-la-Vallée.
 Le Floch Yves, Poreux, Rhéophysique,  Yin H.P., Quelques méthodes en identifi-
Imagerie, LCPC, TSP cation modale et en calcul des solides en
 Meziere Cédric, Poreux, Rhéophysique, contact ou fissurés, 11 mai, université Paris-Est
Imagerie, CNRS, T Marne-la-Vallée.
 Moreau Gilles, Structures, Dynamique,
École des Ponts ParisTech, TS

9
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

Thèses soutenues dans le labo dans fluide incompressible en présence d’interfaces


l’année rigides, 17 décembre, École des Ponts Paris-
 Arson C., Étude théorique et numérique de Tech, directeur de thèse Anaël Lemaître.
l’endommagement thermo-hydro-mécanique  Hemmati S., Étude de l’interaction sol-vé-
des milieux poreux non saturés, 24 septembre, gétation-atmosphère avec une approche cou-
École des Ponts ParisTech, directeur de thèse plée thermo-hydro-mécanique, 27 mars, École
Behrouz Gatmiri. des Ponts ParisTech, directeur de thèse Yu Jun
 Bemani Yazdi P., Modélisation de la stabi- Cui (avec Berhouz Gatmiri).
lité des massifs rocheux avec prise en compte  Kassiotis C., Interaction fluide-structure
de l’endommagement des joints et des effets non-linéaire : une approche partitionnée et son
hydromécaniques, 17 décembre, École des application par la technologie des composants,
Ponts ParisTech. 20 novembre 2009, Université Paris-Est, di-
 Bourguignon E., Dessalement des maté- recteur de thèse Denis Duhamel.
riaux poreux modèles par la méthode des com-  Luu T. K., Approche par changement
presses, 5 mars, École des Ponts ParisTech, d’échelle des caractéristiques rhéologiques
directeur de thèse Philippe coussot, conseiller d’une suspension de particules dans un fluide
d’étude Noushine Bonn. à seuil, 2 mars, École des Ponts ParisTech, di-
 Desbois T., Stabilité et durabilité des hy- recteur de thèse Xavier Château.
drates du système clinker sulfoalumineux -  Mahaut F., Comportement rhéologique de
gypse, 26 novembre, École des Ponts Paris- suspensions de particules non-colloïdales
Tech, directeur de thèse Robert Le Roy. plongées dans des fluides à seuil, 4 mars, École
 Dinh A. Q., Mécanismes de fonctionne- des Ponts ParisTech, directeur de thèse
ment des systèmes d’inclusions rigides. Appli- Phiippe Coussot, conseiller d’étude Guillaume
cation au dimensionnement, 23 juin, École des Ovarlez.
Ponts ParisTech, directeur de thèse Roger  Nguyen H. D., Influence des interactions
Frank (avec Jean Canou). eau-roche sur le comportement à long terme de
 Fritsch A., Prédiction de l’endommage- cavités souterraines dans la craie, 16 décembre,
ment et de la rupture des tissus osseux à par- École des Ponts ParisTech, directeur de thèse
tir de leur composition et de leur Pierre Delage (avec Vincenzo De Gennaro).
microstructure, 13 février 2009, cotutelle avec  Nguyen M. D., Modélisation des couplages
Technische Universitäet Wien, École poly- entre hydratation et dessication des matériaux
technique de Wien, Autriche, directeur de cimentaires à l’issue du décoffrage. Étude de
thèse Luc Dormieux. la dégradation des propriétés de transferts,
 Ha Minh D., Couplage thermomécanique 18 décembre, École des Ponts ParisTech.
lors de la soudure par ultrasons, application  Peyneau P.-E., Étude du comportement et
pour les thermoplastiques, 3 novembre, Uni- du compactage de pâtes granulaires par simu-
versité Paris-Est, directeur de thèse Denis lation numérique, 2 novembre, École des
Duhamel. Ponts ParisTech, directeur de thèse Jean-Noël
 Hammoud M., Modélisation et Simulation Roux.
numérique du couplage entre les milieux dis-  Phan T. L., Contribution à l’homogénéi-
cret et continu, 17 décembre, École des Ponts sation de structures périodiques en élasticité
ParisTech, directeur de thèse Denis Duhamel. et piézoélectricité, 21 décembre, École des
 Hammouti A., Simulation numérique di- Ponts ParisTech.
recte en différence finie de l’écoulement d’un  Soyez L., Contribution à l’étude du com-

10
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

portement des ouvrages de soutènement en  Bouteille S., Analyse et prédiction du com-


sol renforcé, soumis à des charges d’exploita- portement des bétons soumis à des cycles de
tions ferroviaires (charges dynamiques et cy- gel-dégel en présence de sels, direction de
cliques), 17 décembre, École des Ponts thèse Véronique Baroghel-Bouny (LCPC/Ma-
ParisTech. tériaux) et Teddy Fen-Chong, ED SIE.
 Thai Son Q., Développements théorique et  Brisard S., Nanostructure des C-S-H :
numérique d’un modèle multiphasique pour le conséquences sur les propriétés mécaniques et
calcul des ouvrages renforcés par inclusions, physiques, directeur de thèse Luc Dormieux.

UR NAVIER
20 novembre, École des Ponts ParisTech.  Brochard L., Gonflement du charbon lors
 Ta A. N., Étude de l’interaction sol-atmo- du stockage géologique de CO2 : approche par
sphère en chambre environnementale, 2 no- simulation moléculaire, directeur de thèse
vembre, École des Ponts ParisTech, directeur Olivier Coussy.
de thèse Yu Jun Cui (avec Anh Minh Tang).  Caratini G., Approche multiéchelle des pro-
priétés mécaniques et de transport des maté-
riaux cimentaires soumis à des élévations de
Thèses en cours dans le labo
température, directeur de thèse Luc Dormieux.
dans l’année
 Cariou S., Caractérisation et modélisation
 Alhaoui R., Panneaux en maçonnerie ren-
des processus modifiant la perméabilité à l’eau
forcés à l’aide de matériaux composites - Ap-
d’une fracture dans un système de fissurations
proche de type calcul à la rupture et étude
dans les argilites, directeur de thèse Luc Dor-
expérimentale, directeur de thèse Karam Sab.
mieux.
 Andria-Antoanina I., Caractérisation dyna-
 Chattoraj J., Rhéophysique numérique des
mique des sables au laboratoire. Application à
suspensions colloîdales, directeur de thèse
la réponse sismique des massifs sableux en
Anaël Lemaître.
centrifugeuse, directeur de thèse Jean-François
 Chau T.-L., Effet de la corrosion des ar-
Semblat (avec Jean Canou et Jean-Claude
matures sur le comportement des murs en
Dupla).
remblai, renforcées par des éléments métal-
 Bouassida Y., Modélisation des dallages, di-
liques, directeur de thèse Alain Corfdir.
recteur de thèse Roger Frank.
 Clain X., L’injection des pâtes dans les milieux
 Avendano J., Viscoélasticité et récupération
poreux, directeur de thèse Philippe Coussot.
assistée, directeur de thèse Philippe Coussot.
 Dong J. C., Comportement mécanique des
 Barral Q., Rhéométrie tridimensionnelle
sols traités, directeur de thèse Yu Jun Cui (avec
des fluides à seuil, directeur de thèse Xavier
Anh Minh Tang).
Château.
 Gautier Q., Minéralisation des carbonates :
 Belhack W., Ouvrages d’art en bois : mo-
étude expérimentale et modélisation numé-
délisation des impacts environnementaux pour
rique appliquée au stockage géologique du
l’aide à la conception, directeur de thèse Ro-
CO2 et à la (bio)carbonatation industrielle, di-
bert Le Roy.
recteur de thèse Vincenzo De Gennaro.
 Bouhaya L., Optimisation structurelle des
 Hoang T. T. N., Étude du comportement
Grid Shells, directeur de thèse Jean-François
d’un milieu rocheux fracturé - Application à la
Caron
réalisation du tunnel de St Béat, directeur de
 Boujlel J., Compréhension de l’origine phy-
thèse Jean Sulem.
sique du glissement aux parois des pâtes gra-
 Hong P. Y., Modélisation du comportement
nulaires - Applications aux bétons, directeur de
thermo-hydro-mécanique des argiles raides
thèse Philippe Coussot.

11
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

avec prise en compte de la salinité, directeur Pierre Delage et Anh Minh Tang).
de thèse Yu Jun Cui (avec Jean-Michel Pereira  Moreillon L., Comportement au cisaille-
et Anh Minh Tang). ment d’éléments de structures en béton fibré à
 Khelaffi M., Identification des caractéris- hautes performances, directeur de thèse Ro-
tiques mécaniques des différentes couches bert Le Roy.
d’un sol, codirecteur de thèse Pierre Argoul  Munoz-Castelblanco J., Étude du compor-
(codirecteurs algériens : Z. Harichane, H. tement d’un lœss non naturel saturé, directeur
Afra). de thèse Pierre Delage (avec Jean-Michel Pe-
 Le Dang H., Modélisations multifils des pro- reira et Yu Jun Cui).
cessus de laminage, directeur de thèse Alain Ehrla-  Ngo Q.T., Développement d’un modèle
cher. analytique de la variation de largeur d’une
 Lebee A., Conception et mise en forme bande acier au laminage à froid, directeur de
d’une âme de panneau sandwich, directeur de thèse Alain Ehrlacher.
thèse Karam Sab.  Nguyen D. T., Introduction de non linéa-
 Loulou L., Comportement des assemblages rité dans un modèle de multicouche : applica-
bois-béton, directeur de thèse Sabine Caré, co-en- tion à l’étude d’assemblage multimateriau,
cadrement R. Le Roy, articipation M. Bornert. directeur de thèse Jean-François Caron.
 Ly Q.-H., Caractérisation et modélisation  Nguyen M. T., Caractérisation géoméca-
d’un système multicouche d’élastomères et/ou nique et pétroacoustique de la dégradation des
cellulaires pour semelles de running, Karam Sab roches sous l’effet de l’injection de gaz acides,
 Mai S. H., Dégradation des voies ferrées ur- directeur de thèse Luc Dormieux.
baines, directeur de thèse Boumédiene Nedjar.  Nguyen S. T., Propagation de fissures et en-
 Maghoul P., Solutions fondamentales en dommagement des matériaux viscoélastiques
géomatériaux multiphasiques pour l’analyse de linéaires non vieillissants, directeur de thèse
l’interaction dynamique sol-structure, directeur Luc Dormieux.
de thèse Denis Duhamel, codirecteur Behrouz  Nguyen T.-V.-A., Conception de dalles
Gatmiri. sandwichs de pont à âme en bois, directeur de
 Meftah R., Méthode multiéchelle pour le thèse, Robert Le Roy.
calcul de structures en dynamique : application  Nguyen X. P., Étude du comportement
aux vibrations et au bruit des pneumatiques, thermo-hydro-mécanique de l’argile ypré-
directeur de thèse Denis Duhamel. sienne, directeur de thèse Yu Jun Cui (avec
 Messen Y., Phénomène de nucléation des Anh Minh Tang).
séismes : approche expérimentale par le cisaille-  Pecol P., Interaction foule-structure : déve-
ment d’une farine de faille modèle, directeur de loppement d’une approche discrète, directeur
thèse Alain Corfdir (avec Jean Schmittbuhl, de thèse Pierre Argoul.
IPGS).  Peyret N., Dissipation de l’énergie vibra-
 Mohajerani S.-M., Effets de la température toire dans les assemblages, directeur de thèse,
sur le comportement des roches argileuses – Pierre Argoul.
Application au stockage des déchets, directeur  Radfar S., Conception et étude de systèmes
de thèse Pierre Delage (avec Jean Sulem et innovants destinés à augmenter la capacité
Anh Minh Tang). portante d’éléments de structure en béton
 Monfared M., Étude des couplages tempé- armé, Gilles Foret.
rature-endommagement-perméabilité dans les  Sayed Ahmad F., Mise en précontrainte des
argilites, directeur de thèse Jean Sulem (avec BFUP à l’aide de matériaux composites, direc-

12
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

teur de thèse Gilles Foret. colloïdales dans une approche par changement
 Shen J., Modélisation de la pénétration du d’échelle du comportement d’une pâte, direc-
CO2 supercritique dans les matériaux cimen- teur de thèse Xavier Château.
taires dans le contexte du stockage du CO2,  Wang B., Étude des couplages physico-
directeur de thèse Patrick Dangla. chimiques intervenant lors de la réparation
 Song W., Étude des mécanismes d’évapo- d’une surface dégradée de béton - Applica-
ration de différents sols, directeur de thèse Yu tion des méthodes IRM, directeur de thèse
Jun Cui (avec Anh Minh Tang) et Ding Wen V. Baroghel-Bouny, conseillers d’étude P.

UR NAVIER
Qi (cotutelle Tong-Ji). Faure et M. Thiery.
 Tali B., Comportement de l’interface sols-  Wang Q., Comportement thermo-hydro-
structure sous sollicitations cycliques. Appli- mécanique d’une argilite broyée, directeur de
cation au calcul des fondations profondes, thèse Yu Jun Cui (avec Anh Minh Tang et
directeur de thèse Jean-Claude Dupla (avec Pierre Delage).
Jean Canou).  Yang R. W., Durabilité des géomatériaux
 Thomines F., Techniques numériques de soumis à des transformations physico-chi-
changement d’échelle : application à l’homogé- miques endogènes, direction de thèse Teddy
néisation numérique des matériaux aléatoires et Fen-Chong et Eric Lemarchand, ED SIE.
au couplage discret-continu, directeur de thèse  Zeng Q., Durabilité au gel-dégel d’ouvrage
Claude Le Bris, conseiller d’étude F. Legoll. en béton : approches expérimentales et modé-
 Tran N. C., Développement d’un modèle lisation, directeur de thèse Teddy Fen Chong.
d’interface acier-béton à haute température. Ap-
Thèses en partenariat
plications aux structures en béton armé et béton
 Bekki H., Étude en chambre d’étalonnage
précontraint, directeur de thèse Karam Sab.
du comportement mécanique des pieux sous
 Tran B. V., Approche micromécanique du
chargement axial cyclique, directeur Ali Boua-
comportement d’un matériau fissuré non sa-
fia (université de Blida, Algérie), codirection
turé, directeur de thèse Xavier Château.
Jean Canou, Jean-Claude Dupla.
 Trinh V.-N., Comportement hydro-méca-
 Benghalia Y., Étude des propriétés de li-
nique des matériaux constitutifs de plates-
quéfaction de sables algériens, Directeur Ali
formes anciennes, directeur de thèse Yu Jun
Bouafia (université de Blida, Algérie), codirec-
Cui (avec Anh Minh Tang, Jean Canou et
tion Jean Canou, Jean-Claude Dupla.
Jean-Claude Dupla).
 Benmeddour D., Contribution à la modéli-
 Truong Q. Q., Étude des mécanismes de
sation numérique des ouvrages de soutène-
blocage d’un écoulement par un produit de
ment, directeur Mekki Mellas (université de
colmatage, directeur de thèse Jean-Claude
Biskra, Algérie), codirection Roger Frank.
Dupla.
 Boudet J., Homogénéisation non linéaire
 Vu M. H., Effet des contraintes et de la
en mécanique des matériaux : développement
température sur l’intégrité des ciments des
d’approches multiéchelle pour les composites
puits pétroliers Turin, directeur de thèse Jean
élasto-plastiques, directeur François Auslen-
Sulem.
der, codirection Michel Bornert et Yuri La-
 Vu T. M., Comportement des tunnels en
pusta, École doctorale université Blaise Pascal
terrains tectonisés - Application à la liaison fer-
Clermont.
roviaire Lyon-Turin, directeur de thèse Jean
 Bourcier M., Comportements élasto-visco
Sulem.
plastiques du sel gemme polycristallin : Ana-
 Vu T.-S., Prise en compte des interactions

13
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

lyses expérimentale 2D et 3D des champs mé- maint, S. Erlicher, P. Maghoul, J.-F. Beniguel,
caniques locaux avec identification des micro- assistants.
mécanismes, et calculs de structure  Analyse, 1re année ; F. Legoll, maître de
polycristalline, directeur Jean Raphanel, codi- conférence.
rection Alexandre Dimanov et Michel Bornert,  Calcul et comportement des matériaux de
École doctorale polytechnique. construction, 2e année GCC ; G. Foret, res-
 Château C., Approche multiéchelle du ponsable ; J.-A. Calgaro, professeur ; B. Capra,
comportement mécanique d’un matériau com- J. Gérald, R. Le Roy, maîtres de conférence ;
posite SiCf/SiC – Application au gainage d’élé- C. Bernard, O. Chappat, G. Moreau A. Féraille,
ments combustibles nucléaires, directeur de assistants.
thèse Jérôme Crépin, codirection Lionel  Introduction aux matériaux de construc-
Gélébart et Michel Bornert, École docto- tion, semaine d’ouverture de 2e année GCC ;
rale polytechnique G. Foret, responsable.
 Dubois G., Influence de la texture de  Céramiques, 2e année GMM ; A. Erhla-
chaussée sur le contact dynamique pneuma- cher, professeur ; A. Tamaint, G. Vue, et S.
tique/chaussée et la génération de bruit, di- Chataigner, assistants.
rectrice de thèse Fabienne Anfosso-lédée,  Conception automobile, 2e année GMM,
codirection Honoré Yin, École doctorale D. Berthail, responsable ; G. Moreau, assistant.
Spida.  Conception d’une structure volante,
 Mabrouki A., Modélisation numérique de 2e année GMM, G. Bouchet, J. Dubreuil, res-
l’interaction entre une fondation superficielle ponsables ; A. Tamaint, assistant.
et d’autres constructions, directeur Mekki Mel-  Conception des ouvrages à risques particu-
las (université de Biskra, Algérie), codirection liers, 3e année GCC ; P. Delage, responsable.
Roger Frank.  Conception d’une raquette GMM/semaine
 Salmi M., Homogénéisation linéaire et non européenne GEI Paris ; P. Tamagny, responsa-
linéaire des matériaux hétérogènes : étude des ble ; J.-F. Caron, G. Foret, professeurs ; C. Ber-
comportements apparents et effectifs, direc- nard, S. Gervillers, P.-R. Carreira, G. Moreau,
teur François Auslender, codirection Michel assistants.
Bornert et Michel Fogli, École doctorale uni-  Conception Flash, semaine d’ouverture de
versité Blaise-Pascal Clermont. 3e année GMM ; S. Gervillers, responsable ;
 Wang L., Analyse expérimentale et modéli- J.-F. Caron, G. Foret, professeurs ; C. Bernard,
sation micromécanique de la déformation et A. Lebée, assistants.
de l’endommagement des argilites sous char-  Conception géotechnique des ouvrages,
gement hydrique et mécanique combinés, di- 2e année GCC ; R. Frank, P. Delage, profes-
recteur Bernard Halphen, codirection Michel seurs ; J. Canou, maître de conférence.
Bornert et Ahmad Pouya, École doctorale po-  Conception géotechnique des ouvrages ap-
lytechnique. pliquée, 2e année GCC ; P. Delage, R. Frank,
professeurs ; J. Canou, Y.-J. Cui, V. De Gen-
Enseignement École des Ponts Paris-
naro, E. de Laure, J.M. Pereira.
Tech
 Connaissance des métaux, 2e année GMM ;
 Abaqus, 2e année GMM ; S. Gervillers, res-
G. Foret, J.Gérald, responsables ; C. Bernard, J.
ponsable ; B. Nedjar, assistant.
Crépin, D. Caldemaison, G. Moreau, A. Fé-
 Acoustique, 2e année GMM ; D. Duhamel,
raille, E. Héripré, L. Gautron, F. Mignot, P.
professeur ; P. Argoul, G. Moreau, A. Ta-
Pecol, F. Sayed, M. Vandamme, assistants.

14
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

 Matériaux hétérogènes, 3e année GMM ; enseignant.


K. Sab, professeur.  Semaine d’introduction « bétons et innova-
 Matériaux composites, 2e année GMM ; tion », 3e année GCC ; J.-M. Torrenti, A. Fé-
J.-F. Caron, professeur ; R.-P. Carreira, maître raille, responsables.
de conférence ; A. Lébée, F. Sayed Ahmad,  Séminaire design, 1re année ; A. Ehrlacher,
S. Gerviller, assistants. B. Vaudeville, responsables ; S. Gervillers, or-
 Mécanique, 1re année ; L. Dormieux, pro- ganisateur.
fesseur ; X. Château, D. Garnier, E. Lemar-  Atelier « Coques en plâtre » ; R. Le Roy, res-

UR NAVIER
chand, S. Cariou, maîtres de conférence. ponsable ; C. Rouby, assistant.
 Mécanique Physique des Matériaux GMM ;  Atelier « conception d’un pont en bam-
A. Ehrlacher, professeur. bou » ; C. Douthe, responsable
 Comportement des sols ; cours spécial  Atelier « Sculptures sandwich » ; J.-F. Caron,
pour ingénieurs élèves ; P. Delage. responsable ; S. Chataigner, assistant.
 Mécanique des sols et des roches, 2e année  Atelier « Structures nappes de tubes ;
GCC ; J.-M. Pereira, maître de conférence. O. Baverel, responsable.
 Mécanique des structures, 2e année MSPI ;  Atelier « Conception d’un pont en car-
P. Bisch, responsable ; B. Nedjar, S. Erlicher, ton » ; A.Lebee, responsable.
maîtres de conférences ; L. Brochard, S. Bri-  Séminaire « Génie mécanique et matériaux »,
sard, assistants. 2e année GMM ; A. Ehrlacher, responsable.
 Mécanique des structures, cours spécial pour  Travaux pratiques de mécanique des sols,
ingénieurs élèves ; S. Brisard, responsable. 2e année ; J.-C. Dupla, coordinateur, équipe
 Métrologie, 2e année GMM ; D. Duhamel, Géotechnique.
professeur ; A. Alaoui, maître de conférences ;  Mathématiques des modèles multiéchelle,
G. Moreau, C. Gatabin, C Bernard, B. Froe- 2e année ; F. Legoll, maître de conférences.
lich, G. Bouchet, F. Pinard, P. Argoul, assis-  Spécialité « Durabilité des matériaux et
tants. des structures pour l’énergie », 3e année
 Nanomatériaux, 2e année ; A. Lemaître, GMMA ; A. Ehrlacher, responsable ;
responsable. C. Rouby, assistante.
 Physique statistique,1re année ; F. Chevoir,  Séminaire « Énergie nucléaire » ;
maître de conférences ; F. Lahmar et P.-E. Pey- A. Ehrlacher, responsable.
neau, assistants.  Durabilité des bétons ; M. Torrenti, res-
 Plasticité et calcul à la rupture,3e année ; ponsable ; A. Feraille, maître de conférences ;
P. de Buhan, professeur ; G. Hassem, M. Ab- C. Bernard, assistant.
delkrim, S. Montassar, maîtres de conférences.  Master Matériaux du patrimoine bâti dans
 Polymères, 2e année GMM ; A. Alaoui, res- l’environnement (Mape), « Béton et bois dans
ponsable ; C. Bernard, S. Gervillers, G. Mo- leur environnement » ; R. Leroy, professeur.
reau, D. Bauer, S. Erlicher, assistants.  Master recherche « Mécanique des sols et des
 Projets, 2e année GMM ; A. Ehrlacher, pro- ouvrages dans leur environnement » (MSROE),
fesseur ; G. Moreau, G. Vue, A. Tamaint, en partenariat avec ECP/EP/Paris VI ; Y.-J. Cui,
D. Cintra, C. Bernard, S. Gervillers, assistants. responsable.
 Projet lourd : simulateur de conduite, 2e et Analyse sismique et effets de site, J. Canou ;
3e années ; D. Cintra, responsable ; G. Moreau, Calcul des ouvrages géotechniques et modéli-
assistant. sation numérique des ouvrages en site urbain,
 Projet Barrages, 3e année GCC ; P. Delage, R. Frank ;

15
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

Matériaux discontinus et granulaires, J.-N. Roux ;  Master Science des matériaux pour la
Mécanique des roches, J.-N. Roux, J. Sulem ; construction durable (SMCD) ;
Modélisation des fondations et des soutène- Méthodes de changement d’échelle, L. Dor-
ments, R. Frank ; mieux ;
Reconnaissance géologique et géotechnique, Physico-mécanique des milieux poreux ;
J. Canou ; O. Coussy, M. Vandamme ;
Rhéologie des sols non saturés, Y.-J. Cui. Rhéophysique et matière molle ; P. Coussot ;
 Master recherche « Mécanique des maté- Simulation numérique et méthodes de chan-
riaux et des structures » (MMS), École des gement d’échelle ; C. Le Bris, L. Dormieux ;
Ponts-UPEMLV. Milieux désordonnés et outils physiques,
Approches multiéchelle en mécanique des mi- images et microscopies, M. Bornert.
lieux continus ; K. Sab, professeur ;
Autres enseignements ParisTech
M. Bornert, enseignant ;
 Matériaux et structures composites, module
Introduction au calcul à la rupture, X. Château ;
expérimental, École polytechnique ;
Introduction à la mécanique des milieux
J.-F. Caron, responsable.
continus, P. Dangla, T. Lassabaterre ;
 Génie civil, module expérimental, École
Mécanique des matériaux et des structures,
polytechnique ; G. Foret, responsable.
K. Sab, responsable ;
 Mécanique des milieux continus, École po-
Mécanique des matériaux et des structures en
lytechnique ;
transformation finie ; P. de Buhan, professeur ;
P. Le Tallec, responsable ; D. Duhamel,
G. Hassen, S. Montassar, maîtres de confé-
M. Bornert, professeurs chargés de cours.
rences;
 Stability of solids : from structures to ma-
Mécanique de la rupture fragile ; A. Ehrlacher,
terials, École polytechnique ;
professeur ;
N. Triantafyllidis, responsable ; M. Bornert,
Mécanique de l’endommagement ; Q.-C. He,
professeur, chargé de cours.
professeur ;
 Option scientifique : génie civil et pétrolier,
Méthodes d’identification de paramètres de
École polytechnique ;
modèles ; P. Argoul, professeur ; N. Point, maî-
M. Bornert, coresponsable (2009/2010).
tre de conférence ;
 Option scientifique : mécanique des maté-
Méthodes numériques en mécanique non-li-
riaux et des structures, École polytechnique ;
néaire ; D. Duhamel, professeur ; B. Nedjar,
M. Bornert, coresponsable (2008/2009).
maître de conférences ;
 Modélisation des matériaux composites,
Modélisation des structures multicouche ;
1re année, ENSTA ;
J.-F. Caron, professeur ;
J.-F. Caron, professeur ; G. Foret, professeur
Séminaire d’option, cours de l’option méca-
adjoint.
nique et matériaux ; K. Sab, responsable.
 Modélisation des matériaux hétérogènes et
 Mastère Génie civil européen (GCE), École
composites, 3e année, ENSTA ;
des Ponts ParisTech ; R. Frank responsable.
M. Bornert, professeur.
Géotechnique I ; J. Canou, maître de confé-
 Modex plasticité-rupture, École polytech-
rences ;
nique ;
Géotechnique II ; R. Frank, professeur ;
P.-M. Suquet, responsable ; A. Ehrlacher,
Matériaux du génie civil ; F. de Larrard, res-
professeur, chargé de cours.
ponsable ; G. Foret, professeur ; R. Le Roy,
 Modex vibration, acoustique et contrôle
maître de conférences.
actif, École polytechnique ;

16
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

D. Duhamel, professeur, chargé de cours. en génie civil, séminaire de formation de


 Physics & mechanics of random media, l’école doctorale Modes.
École des Mines de Paris ; J. Canou, J.-C. Dupla, coresponsables ;
D. Jeulin, responsable ; M. Bornert, enseignant. P. Argoul, M. Vandamme, intervenants.
 Encadrement d’un projet ParisTech sur les  Time-frequency methods for structural
moteurs Stirling, M. Vandamme. health monitoring, séminaire de formation
de l’école doctorale Modes ; R. Ceravolo, res-
Autres enseignements UPE
ponsable ; P. Argoul, S. Erlicher, interve-

UR NAVIER
 Le matériau bois pour les structures, EIVP.
nants.
R. Le Roy, maître de conférences.
 Géotechnique sismique, master d’ingénie-
 Les matériaux composites pour la
rie parasismique, M2, UPEMLV-École des
construction, EIVP. J-F Caron, maître de
Ponts ParisTech, Marne-la-Vallée.
conférences.
B. Gatmiri, responsable ; J. Canou, enseignant.
 Matériaux polymères, I2000, UPEMLV,
 Rhéologie des fluides complexes, master
Marne-la-Vallée.
profluides complexes et génie des milieux di-
A. Alaoui, R. Combes, chargées de cours.
visés, universités Paris VI, Paris VII, Paris XI,
 Initiation à l’informatique, IUT Génie civil
Paris-Est Marne-la-Vallée, Cergy-Pontoise,
1re année.
ENS, ENS Cachan ; G. Ovarlez, Chargé de
Y. Le Floch, chargé de travaux pratiques
Recherche CNRS.
 Remise à niveau en mathématiques, forma-
tion ingénieurs 2000, Marne-la-Vallée,
1re année, S. Caré.
Autres enseignements écoles d’ingé-
 Mécanique des sols, UPEMLV, Marne-la-
nieurs
Vallée, J.-M. Pereira, M. Vandamme.
 Calcul intégral, mathématiques générales et
 Travaux pratiques matériaux polymères,
calcul différentiel, ESTP.
I2000/MFPI, 2e année, UPEMLV, Marne-la-
P. Argoul, chargé de cours.
Vallée ; A. Alaoui, responsable ; C. Bernard,
 Les mathématiques du signal, CNAM.
G. Moreau, G. Vue, chargés de travaux pratiques.
N. Point, maître de conférences.
 Travaux pratiques métaux, I2000/MFPI,
 Les mathématiques du signal, FIP-CPI.
1re année, UPEMLV, Marne-la-Vallée ; G.
N. Point, maître de conférences.
Foret, responsable ;T. Desbois, M. Hammoud,
 Mécanique linéaire des vibrations,
G. Moreau, F. Sayed, chargés de travaux pra-
Essie-Management, P. Argoul.
tiques.
 Cours d’analyse limite et calcul à la rupture,
 Mécanique des solides, École des Ingé-
3e année, ENTPE ; D. Garnier, professeur.
nieurs de la Ville de Paris (EIVP) ; B. Nedjar,
 Cours matériaux, 2e année génie civil, École
responsable.
Hassania des travaux publics.
 Mécanique des sols, École des Ingé-
K. Lahlou, EHTP, professeur responsable ;
nieurs de la Ville de Paris (EIVP) ; Y.J.
A. Alaoui, chargée de cours.
Cui, professeur ; A.M. Tang, maître de
 Cours sur les matériaux cimentaires, uni-
conférences.
versité Paris XIII, Ingénieurs de l’Institut Ga-
 Dynamiques des structures, master 1 IUP-
lilée, 3e année, S. Caré.
GSI, UPEMLV, Marne-la-Vallée.
 Formation géophysique et géotechnique in
H.-P. Yin, responsable.
situ, université Paris VI, Y.-J. Cui, E. De Laure.
 Techniques et méthodes expérimentales
 Matériaux et structures dans le projet, mas-

17
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

ter 1 et 2 École nationale supérieure d’archi-  Rhéologie des suspensions et des milieux gra-
tecture Paris Malaquais. nulaires, collège de Polytechnique, P. Coussot.
R. Le Roy, maître de conférences.  Wavelets and applications to modal identi-
 Mécanique des sols : application au calcul fication, P. Argoul, professeur invité ;
d’ouvrages, ITII-CNAM Champagne-Ar- Course on vibration testing, identification of
dennes ; J.-C. Dupla, chargé de cours. linear and nonlinear systems ; University of
 Mécanique des sols, formation continue Liege on July 6-10, 2009 (Marie Curie actions),
« Mécanique et physique des sols superficiels », Sicon TC5 event.
École spéciale des travaux publics ; J.-C. Dupla,  Frank R.
chargé de cours. Sessions de formation aux Eurocodes du
Groupe Moniteur, module « Calcul géotech-
Autres enseignements en master
nique » (Eurocode 7), conférencier et coor-
 Corrosion du béton armé, Imagerie et ma-
donnateur (avec Y. Canépa), Technip-Citex,
tériaux, TP Microscopie, master 2 MIS, uni-
Vaulx-en-Velin, 8 et 9 janvier et B.E. V i l l e -
versité Paris VI, ENS- Cachan, S. Caré.
r e n n e, V i l l e n e u ve - l a - G a r e n n e, 21 et
 Modélisation des milieux hétérogènes,
22 octobre :
École doctorale « Ressources procédés pro-
– philosophie et principes des Eurocodes.
duits environnement », INPL, X. Château.
– règles de calcul des fondations superfi-
 Rhéologie des suspensions concentrées,
cielles et profondes.
cours d’École doctorale, université de Bor-
– applications pratiques au calcul des fonda-
deaux I, G. Ovarlez.
tions profondes (exercices).
 Master Matériaux pour les structures et
Cycle « Applications de l’Eurocode 7 », mo-
pour l’énergie, modules « Modélisation et ex-
dule 1 « le calcul des fondations », coordon-
périmentation multiéchelle », cours sur les mé-
nateur et conférencier, École des Ponts Paris-
thodes de changement d’échelles, M. Bornert.
Tech, Paris, 28-30 janvier et 21-23 septembre :
 Rhéologie et mélange en génie civil - Ap-
– principes de calcul des Eurocodes ; le
port des techniques tomographiques d’image-
contenu général de l’Eurocode 7 ;
rie 3D, université de Nantes, Écoles doctorales
– les règles de calcul des fondations superfi-
TIM et MTGC, B. Cazacliu, S. Rodts, N. Roquet.
cielles et profondes selon l’Eurocode 7 ;
 Problèmes multiéchelle : aspects théoriques
– exemples de calcul de fondations profondes.
et numériques, université Paris VI, master 2
Session de formation continue de l’École des
ANEDP, F. Legoll.
Ponts ParisTech, sur l’eau dans les sols, Paris,
Autres enseignements 31 mars-2 avril « les Eurocodes et l’eau dans
 Matériaux cimentaires, formulation et pro- les sols ».
priétés, IUT SGM, Saint-Denis, université Cycle international sur la conception géotech-
Paris XIII, 2e année, S. Caré. nique des ouvrages et des routes, coordonna-
 Model granular materials, discrete numeri- teur (avec P. Delage et M. Gambin) et
cal simulations and micromechanical ap- conférencier, École des Ponts ParisTech, Paris,
proaches, Workshop on « Deformation and 6-24 avril :
Failure of Geomaterials » organisé par le Poli- – les pressiomètres (avec M. Gambin) ;
tecnico di Bari, Pezzo di Greco, Brindisi, Italie, – fondations profondes ;
J.-N. Roux. – soutènements ;
 Rhéologie des suspensions, formation per- – l’instrumentation des pieux (avec
manente de l’université Paris VI, G. Ovarlez. F. Rocher-Lacoste).

18
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

Cycle « Applications de l’Eurocode 7 », mo- l’Agence autonome des travaux routiers


dule 2 « le calcul des soutènements », coor- (AATR) et de la Direction des travaux publics,
donnateur et conférencier, École des Ponts Saly, Sénégal, 8-11 décembre :
ParisTech, Paris, 3-5 juin et 7-9 décembre : – introduction à la géotechnique ;
– principes de calcul des Eurocodes ; le – transferts d’eau dans les sols saturés et non
contenu général de l’Eurocode 7 ; les normes saturés - applications ;
d’essais et travaux ; – comportement volumique, sols saturés et
– exemple de calcul d’un mur-poids selon les non saturés ; application à la consolidation,

UR NAVIER
trois approches ; l’effondrement, le gonflement ;
– utilisation de la méthode des éléments finis – essais mécaniques et lois de comporte-
dans le calcul aux états limites ultimes (ELU). ment, sols saturés et non saturés, applications
Courses on Eurocode 7, « Geotechnical aux remblais compactés.
design » :  Cui Y.J.
– Kuala Lumpur, 16-17 July, IEM Geotechni- Cycle international sur la conception géotech-
cal Engng Technical Division ; nique des ouvrages et des routes, École des
– Singapore, 20 July, BCA Academy and Ponts ParisTech, Paris, 6-24 avril : rappels de
GeoSS. mécanique des sols.
– Kuching, 5 August, IEM Sarawak Branch.
Activités d’animation de recherche
Programme de formation des cadres de
 Coussot P.
l’Agence autonome des travaux routiers
Éditeur en chef (avec N.-J. Wagner, Univ. of De-
(AATR) et de la Direction des travaux publics,
laware, U.S.A) du numéro spécial de Rheologica
Saly, Sénégal, 30 novembre au 3 décembre :
Acta, « Shear-induced organization in dense, gra-
– essais en place géotechniques, fondations
nular or colloidal suspensions », 48, 8, 2009.
superficielles, fondations profondes sous
Membre de l’editorial board de Rheologica
charges axiale et transversale ;
Acta, revue internationale de rhéologie éditée
– poussée et butée dans le sol, écrans de sou-
par Springer Verlag et journal officiel de l’ESR
tènements, soutènements en sols renforcés ;
(European Society of Rheology).
– les règles de calcul des fondations selon
Membre du comité éditorial de Rhéologie.
l’Eurocode 7.
Membre de l’Editorial Board d’Applied Rheo-
Session de formation continue de l’École des
logy.
Ponts ParisTech, sur la géotechnique et ses ap-
 Château X.
plications, 1er module, Paris, 15-17 décembre :
Membre de l’Editorial Board de Periodica
– dimensionnement des fondations profondes ;
Polytechnica Civil Engineering.
– essais de pieux et abaques de calcul.
 Cui Y.J.
 Delage P.
Panel member, Géotechnique (London).
Cycle international sur la conception géotech-
Member, editorial board, Geomechanics and
nique des ouvrages et des routes, coordonna-
Geoengineering : an International Journal
teur (avec R. Frank et M. Gambin) et
(Taylor and Francis).
conférencier, École des Ponts ParisTech, Paris,
Member, editorial board, Chinese journal of
6-24 avril :
rock mechanics and engineering.
– comportement des sols, élastoplasticité ;
Member, editorial board, Chinese geotechni-
– modèles de comportement des sols : sols
cal journal.
arides, sols non saturés.
Member, editorial board, Journal of rock me-
Programme de formation des cadres de

19
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

chanics and geotechnical engineering. Member, editorial board, International Jour-


Rédacteur en chef invité, Revue française de nal of Geomechanics.
Géotechnique, numéro spécial « Géotechnique
Participation aux comités scientifiques
ferroviaire », avec J.-M. Terpereau, à paraître
 Delage P.
en 2010.
Vice-président du Comité français de méca-
 De Gennaro V.
nique des sols (jusqu’en juin 2009).
Invited editor, special issue on « Geomecha-
Membre du comité de visite Aeres, LMGC,
nics of structured materials », Soils and Foun-
Montpellier, décembre 2009.
dations (Japan), Vol. 49 N) 3, June 2009 (with
 Frank R.
L. Laloui)
Vice-président de la SIMSG (Société interna-
 Delage P.
tionale de mécanique des sols et de la géo-
Member, editorial board, Geotechnical Testing
technique) pour l’Europe, d’octobre 2005 à
Journal (ASTM).
octobre 2009.
Member, editorial board, Computers and Geo-
Membre du directoire nommé de la SIMSG
technics (Elsevier).
(Société internationale de mécanique des sols
Member, editorial board, Geomechanics and
et de la géotechnique) d’octobre 2009 à octo-
Geoengineering : an International Journal
bre 2013.
(Taylor and Francis)
Panel member, Géotechnique Symposium Organisation de conférences
in print on « Thermal behaviour of the internationales
ground », 2009  Coussot P.
Panel member, Géotechnique themed issue (First) de Gennes discussion conference :
on « Soil Mechanics at the Grain Scale » « From reptation to glassy materials: de
(to appear in 2010). Gennes pionneering work in rheology and re-
Panel member, Géotechnique Symposium in cent developments », Chamonix, February
print on « Partial Saturation in compacted 2009 (Co-chair with J.-F. Tassin and N. El
soils » (to appear in 2011). Kissi) http://www.degennesconference.fr/
 Frank R.  Ehrlacher A., Brocato M.
Member, editorial board, Engenharia Civil / « Cosserat + 100 », International Conference
Civil Engineering, Universidade do Minho, on the legacy of « Théorie des corps défor-
Portugal, depuis 2003. mables » by Eugène and François Cosserat in
Member, editorial board, Scientific Bulletin, the centenary of its publication, 15-17 July
Series « Mathematical Modelling in Civil Engi- 2009, École des Ponts ParisTech.
neering », Technical University of Civil Engi-  Sulem J.
neering Bucharest, depuis 2005. Co-organiser, Batsheva Seminar on « Shear
Member, editorial board, Soils & Rocks, Inter- physics at the meso scale in earthquake and
national Journal of Geotechnical and Geoen- landslide mechanics », Ein Gedi, Israel, 26-
vironmental Engineering, ABMS-Brazilian, 30 January.
Society of Soil Mechanics and Geotechnical  Delage P.
Engineering, depuis 2007. Session coordinator (avec D. Muir Wood,
 Sulem J. U. Dundee) « Geomechanics at small scale »,
Member, editorial board, Rock Mechanics 20th Alert Workshop, Aussois, 13 October 2009.
and Rock Engineering.  Cui Y.J.
Member, editorial board, Acta Geotecnica. Co-organizer, International Symposium on

20
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

« Unsaturated Soil Mechanics and Deep Geo- Participation à des jurys de thèse et
logical Nuclear Waste Disposal » (UNSAT- d’HDR
WASTE 2009), Shanghai, 24-28 août 2009,  Caré S., rapporteur
avec Weimin Ye et Bao Chen. Bich Hop Tran (octobre 2009), doctorat de l’uni-
versité Paris VI : « Effet de la corrosion sur
l’adhérence acier-béton : essai et identification ».
Organisation de conférences natio-
 Caré S., rapporteur
nales
Abdelllah Elhihali (30/11/09), doctorat de

UR NAVIER
 Caron J.-F.
l’université de Cergy-Pontoise : « Approche ex-
Journée scientifique et technique Amac &
périmentale pour l’étude rhéologique et méca-
Orgagec « Matériaux composites pour la
nique des bétons autoplaçants : influence des
construction », École des Ponts ParisTech,
fines calcaires et des fibres végétales ».
novembre 2009.
 Bornert M., président du jury
http://www.orgagec.com/journees26t2dnov
Vincent Tariel, « Image analysis of cement
2009.html
paste : relation to diffusion transport », docto-
 Coussot P.
rat École polytechnique, 19/02/2009.
Workshop « 10 years of MRI for civil engi-
 Bornert M., examinateur
neering », École des Ponts ParisTech, janvier
Marina Fazzini, « Développement de mé-
2009.
thodes d’intégration des mesures de champs »,
Présidence de session à des congrès, doctorat ENI Tarbes, 1/12/2009.
colloques  Bornert M., examinateur
 Cui Y.J. Ionut Negreanu, « Détermination de la tem-
Chairman (with Eng Choon Leong), session pérature à partir de la radiation infrarouge au
on Shear strength (Experimental), 4th Asia-Pa- cours des essais dynamiques », doctorat École
cific Conference on unsaturated soils, New- polytechnique, 8/12/2009.
castle, Australia, 23-25 November.  Duhamel D., rapporteur
 Delage P. W. Zhou, « Structural multi-mode wave pro-
Chairman, session on THM Behaviour, In- pagation and health monitoring », 2 avril 2009,
ternational Symposium on unsaturated soil doctorat, École centrale de Lyon.
mechanics and deep geological nuclear waste  Duhamel D., examinateur
disposal, Shanghai, 24-28 August. H.P. Yin, « Quelques méthodes en identifica-
 Frank R. tion modale et en calcul des solides en contact
Chairman, technical session 5 « Design and ou fissurés », 11 mai, HDR, université Paris-
R&D 2) », International Workshop on micro- Est Marne-la-Vallée.
piles, ISM, London, England, 10-13 May 2009.  Argoul P., Duhamel D., examinateurs
Chairman, session on foundation testing ; in- S. Erlicher, « Modèles non linéaires et leur iden-
ternational conference on deep foundations tification dans le génie civil et sismique », 6 avril,
– CPRF and Energy Piles, ISSMGE TC 18 HDR, université Paris-Est Marne-la-vallée.
and Technische Universität Darmstadt,  Argoul P., rapporteur
Frankfurt, 15 May 2009. F. Schmidt, « Systèmes dynamiques et incerti-
Co-chairman, technical session TS 2A deep tudes », 12 mars, doctorat, Insa de Lyon, spé-
foundations/retaining structures, 17th Inter- cialité Génie Civil (École doctorale Mega).
national Conference on soil mechanics and  Argoul P., rapporteur
geotechnical engineering, Alexandria, Egypt, F. Chevillot, « Dynamique non linéaire des in-
5-9 October 2009.
21
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

stabilités vibratoires induites par le frottement massifs rocheux avec prise en compte de l’en-
des freins aéronautiques. Études numériques dommagement des joints et des effets hydro-
et confrontations essais-simulations », 4 dé- mécaniques », thèse de l’École des Ponts
cembre, doctorat, École centrale de Lyon, spé- ParisTech, 17 décembre 2009.
cialité Mécanique (École doctorale Mega).  Roux J.-N., examinateur
 Delage P., examinateur Jean-François Jérier, « Modélisation de la com-
Saiyouri N., « Écoulement et transports cou- pression haute densité des poudres métalliques
plés en milieux poreux : quelques applica- ductiles par la méthode des éléments discrets »,
tions », HDR, École centrale de Nantes et université Joseph-Fourier, Grenoble, novem-
université de Nantes, décembre 2009. bre 2009, doctorat.
 Delage P., examinateur  Roux J.-N., examinateur
Della Vecchia G., « Coupled hydro-mechanical Rémi Lespiat, « Dynamique et instabilités dans
behaviour of compacted clayey soils », Poli- les empilements de microbulles », université
tecnico di Milano. Paris-Est, Marne-la-Vallée, décembre 2009,
 Delage P., rapporteur doctorat.
Malinsky L., « Étude expérimentale et modé-  Ovarlez G., examinateur
lisation du comportement hydromécanique Claire Bonnoît, « Écoulement de suspensions
et de transfert de matériaux argileux saturés granulaires modèles », ESPCI, doctorat.
et non saturés », École polytechnique, Paris.  Ovarlez G., examinateur
 Delage P., président Laurence Bergougnoux, « Suspensions : diag-
Geremew Z., « Analyse des processus de re- nostics et sédimentation », université de Pro-
trait-gonflement des sols argileux en réponse à vence, HDR.
des sollicitations hydriques cycliques. Rôle de  Coussot P., rapporteur
la microstructure », Mines ParisTech. Philippe Nghe, « Écoulements de fluides
 Sulem J., examinateur complexes en géométries microfluidiques »,
V. De Gennaro. Testing and Modelling Geo- université de Paris VI, doctorat.
materials towards Geotechnical Applica-  Coussot P., rapporteur
tions, HDR université de Marne-la-Vallée, Julia Nase, « Debonding of viscoelastic mate-
janvier 2009 rials : from a viscous liquid to a soft elastic
 Sulem J., rapporteur solid » université Paris VI, doctorat.
J. Dautriat, « Comportement hydromécanique  Château X., rapporteur
de roches reservoirs sous contraintes – Rela- Anouar Benabbes, « Approches microméca-
tions entre evolution de perméabilité et niques de la compaction de poudres et de la
échelles des mécanismes d’endommagement », rupture ductile des matériaux incluant le 3e in-
thèse de doctorat de l’École polytechnique, variant des contraintes », université de Reims
19 janvier 2009. Champagne-Ardenne, doctorat.
 Sulem J., rapporteur  Chevoir F., rapporteur
S. H. Nguyen, « Étude expérimentale de la Aurélie Le Quiniou, « Écoulements granulaires
fracturation et du comportement constitutif à haute vitesse sous l’action de la force centri-
d’un matériau frictionnel et dilatant analogue fuge. Application en agro-environnement à la
de roche réservoir », thèse de l’université de problématique de l’épandage », u n ive r s i t é
Nice Sophia-Antipolis, 13 mai 2009. d e C l e r m o n t - Fe r r a n d B l a i s e - Pa s c a l ,
 Sulem J., président décembre 2009.
P. Bemani, « Modélisation de la stabilité des  Frank R.

22
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

Andreou P. Étude expérimentale et théorique Articles parus en revue internationale à


des colonnes ballastées. université Technique comité de lecture (Web of science)
Nationale d’Athènes, doctorat.  Arson C., Gatmiri B., « A mixed damage
 Frank R., président model for unsaturated porous media »,
Benz Navarrete M.A. « Mesures dynamiques comptes-rendus de l’Académie des sciences de
lors du battage du pénétromètre Panda 2 », Paris, section Mécanique, 337, 68-74, 2009.
université Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand II.  Baroghel-Bouny V., Nguyen T.Q.,
 Frank R. Dangla P., « Assessment and prediction of

UR NAVIER
Kourkoulis, R., « Interplay of mat foundations reinforced concrete structure service life by
and piles with a failing slope », université Tech- means of durability indicators and
nique Nationale d’Athènes, doctorat. physical/chemical models », Cement and
 Frank R., président Concrete Composites, 31, 522-534, 2009.
Breul P., « Contribution à la caractérisation en  Ben Hassine W., Hassis H., de Buhan P.,
place des sols et des milieux granulaires : du « Stability analysis of membrane-reinforced
grain à l’ouvrage », université Blaise-Pascal curved earth retaining walls, using a multiphase
Clermont-Ferrand II, mémoire d’HDR. approach », International Journal for Analyti-
cal and Numerical Methods in Geomechanics,
Publications
vol. 33, p. 1659-1672.
Ouvrages  Benzarti K., Argoul P., Freddi F., Fremond
 F. Chevoir, Écoulements granulaires, M., Nguyen T. H. T., « Durability of bonded
LCPC, 2009, Collection Étude et Recherche du assemblies : a predictive theory coupling bulk
Laboratoire central des Ponts et Chaussées, vo- and interfacial damage mechanisms », Revue
lume SI16, DOI : 10.3829/erlpc.si16-fr européenne de Génie Civil/European journal
of environmental and civil engineering,
Chapitres d’ouvrages
vol. 13, n° 9, p. 1141-1151, 2009.
 F. Legoll, « Multiscale methods coupling
 Bernaud D., Maghouss S., de Buhan P.,
atomistic and continuum mechanics : some
Couto E., « A numerical approach for design
examples of mathematical analysis », in Ana-
of bolt-supported tunnels regarded as homo-
lytical and Numerical Aspects of Partial Dif-
genized structures ». Tunnelling and Under-
ferential Equations, E. Emmrich et P. Wittbold
ground Space Technology, 24, p. 533-546.
eds., pages 193-245, Proceedings in Mathema-
 Bornert M., Brémand F., Doumalin P.,
tics series, de Gruyter, 2009.
Dupré J.-C., Fazzini M., Grédiac M., Hild F.,
 Sulem J., Famin V., « The effect of mineral
Mistou S., Molimard J., Orteu J.-J, Robert L.,
decomposition as a mechanism of fault wea-
Surrel Y., Vacher P., Wattrisse B., « Assessment
kening during seismic slip », in Meso-scale
of digital image correlation measurement er-
Shear Physics in Earthquake and Landslide
rors : methodology and results », Experimental
Mechanics, Eds. Y. Hatzor, J. Sulem, I. Var-
Mechanics, 2009, Vol. 49/3, p. 353-370.
doulakis, Taylor & Francis, 2009.
 Bouhaya L., Le Roy R., Feraille-Fresnet A.,
Édition d’ouvrages « Simplified environmental study on innova-
 Traffic and Granular Flow 2007, Appert C., tive bridge structure », Environ. Sci. Technol.,
Chevoir F., Gondret Ph., Lassare S., Lebacque 2009, 43 (6), 2066-2071,
J.-P., M. Schreckenberg M., Springer, 2009, DOI 10.1021/es801351g, Web of science.
ISBN 978-3-540-77073-2.  Bonnet G., Seghir A., Corfdir. A., « Cou-
pling BEM with FEM by a direct computation

23
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

of the boundary stiffness matrix », Computer conditions for noise prediction », Journal of
Methods in Applied Mechanics and Enginee- Sound and Vibration, vol. 320, issues 1-2, 6 Fe-
ring, 2009, vol. 198, issues 30-32, p. 2439-2445, bruary 2009, p. 125-144,
DOI 10.1016/j.cma.2009.02.032. DOI 10.1016/j.jsv.2008.07.018.
 Bytchenkoff D., Rodts S., Moucheront P.,  Cesbron J., Yin H. P., « Contact analysis of
Fen-Chong T., « Cardinal series to sort out de- road aggregate with friction using a direct nu-
fective samples in magnetic resonance data merical method », Wear, vol. 268, issues 5-6,
sets », Journal of Magnetic Resonance, 2010, 11 February 2010, p. 686-692,
202, p. 147-154. DOI 10.1016/j.wear.2009.11.005.
 Cancès E., Legoll F., Marinica M.-C.,  Chabot A., Chupin O., Deloffre L.,
Minoukadeh K., Willaime F., « Some improve- Duhamel D., « Viscoroute 2.0 : a tool for the
ments of the ART method for finding transi- simulation of moving load effects on asphalt
tion pathways on potential energy surfaces », pavement », Road Materials and Pavement
J. Chem. Phys. 130 (11), page 114 711, 2009. Design, 2009, 10, 26 p.
 Caron J.-F., Julich S., Baverel O., « Selfs-  Chataigner S., Caron J.-F., Benzarti K.,
tressed bowstring footbridge in FRP compo- Quiertant M., Aubagnac C., « Characterization
site structures », Composite Structures, of FRP-to-concrete bonded interface : des-
Vol. 89, issue 3, July 2009, p. 489-496. cription of the single lap shear test », Revue
 Caré S., Nguyen Q. T., Beddiar K., Ber- européenne de Génie Civil/European journal
thaud Y., « Times to cracking in reinforced of environmental and civil engineering, 2009,
mortar beams subjected to accelerated corro- 13, 9, p. 1073-1082, Web of science.
sion tests », Materials and structures, 2009, 18  Chen J. J., Sorelli L., Vandamme M., Ulm
10.161/s11527-009-9474-2. F.-J., Chanvillard G., « A coupled nanoinden-
 Cecchi A., Sab K., « Discrete and conti- tation/SEM-EDS study on low water/cement
nuous models for in plane loaded random elas- ratio Portland cement paste : evidence for C–
tic brickwork », European Journal of S–H/Ca(OH)2 nanocomposites », Journal of
Mechanics A/Solids, 28, issue 3, 2009, the American Ceramic Society, 93(5), 2009,
p. 610-625. p. 1484-1493.
 Cecchi A., Sab K., « A homogenized Love-  Chevoir F., Roux J;-N., Da Cruz F., Rognon
Kirchhoff model for out-of-plane loaded ran- Pierre G., Koval Jr G., « Friction law in dense
dom 2D lattices : application to granular flows », Powder Technology, 190,
"quasi-periodic" brickwork panels », Interna- 2009, p. 264-268.
tional Journal of Solids and Structures, 46,  Colas A.S., Morel J.-C., Garnier D., « Full-
issue 14-15, 2009, p. 2907-2919. scale field trials to assess dry-stone retaining
 Cesbron J.,Yin H.P., Anfosso-Lédée F., wall stability » Engineering Structures, vol. 32,
Duhamel D., Le Houédec D., Feng Z.-Q., issue 5, p. 1215-1222.
« Numerical and experimental study of multi- DOI 10.1016/j.engstruct.2009.12.047.
contact on an elastic half-space », Internatio-  Coussot P., Wagner N.J., « The future of
nal Journal of Mechanical Sciences, Vol. 51, suspension rheophysics : comments on the
issue 1, January 2009, p. 33-40, 2008 workshop », Rheologica Acta, 48, 2009,
DOI 10.1016/j.ijmecsci.2008.11.003. p. 827-829.
 Cesbron J., Anfosso-Lédée F., Duhamel D.,  Cui Y.-J., Le T.-T., Tang A.-M., Delage P.,
Yin H. P., Le Houédec D., « Experimental Li X.-L., « Investigating the time-dependent
study of tyre/road contact forces in rolling behaviour of boom clay under thermo-me-

24
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

chanical loading », Géotechnique, 2009, 59 4 tions, vol. 49, n° 2, 2009, p. 167-174.


319-329 10.1680/geot. 2009.59.4.319.  Dormieux L., Kondo D., « Stress-based es-
 Dallot J., Sab K., Foret G., « Limit analysis timates and bounds of effective elastic pro-
of periodic beams », European Journal of Me- perties : the case of cracked media with
chanics - A/Solids, vol. 28, issue 1, p. 166-178, unilateral effects », Computational Materials
january-february 2009. Science, 2009, 46/1, p. 173-179,
 Delage P., « Compaction behaviour of clay : dis- DOI 10.1016/j.commatsci.2009.02.027.
cussion », Géotechnique, 59 (1), 2009, p. 75-76.  Erlicher S., Trovato A., Argoul P., « Mode-

UR NAVIER
 Dangla P., Dridi W., « Rebar corrosion in ling the lateral pedestrian force on a rigid floor
carbonated concrete exposed to variable hu- by a self-sustained oscillator », Mechanical Sys-
midity conditions. Interpretation of Tuutti’s tems and Signal Processing, vol. 24, issue 5,
curve », Corrosion Science, 2009, 51, p. 1747- July 2010, p. 1579-1604,
1756, 2009. DOI 10.1016/j.ymssp.2009.11.006.
 Diaz A.D., Hadj-Ahmed R., Foret G.,  Fabbri A., Fen-Chong T., Azouni A., Thi-
Ehrlacher A, « Stress analysis in a classical dou- mus J.-F., « Investigation of water to ice phase
ble lap, adhesively bonded joint with a layer- change in porous media by ultrasonic and die-
wise model », International Journal of lectric measurements », Journal of Cold Re-
Adhesion and Adhesives, vol. 29, issue 1, p. 67- gions Engineering, Vol. 23/2, 2009, p. 69-90.
76, January 2009. DOI 10.1061/(ASCE)0887381X(2009)23:2(69)
 Douthe C., Caron J., Baverel O., « Gridshell  Fall A., Bertrand F., Ovarlez G., Bonn D.,
in composite materials towards large span shel- « Yield stress and shear banding in granular sus-
ters», European Journal of Environmental and pensions », Phys. Rev. Lett. 103, 2009, 178301.
Civil Engineering, vol. 13/9, 2009, p. 1083-1093.  Ferber V., Auriol J.-C., Cui Y.J., Magnan J.-P.,
 Douthe C., Baverel O., « Design of nexo- « On the swelling potential of compacted high
rades or reciprocal frame systems with the dy- plasticity clays », Engineering Geology, 2009, 104,
namic relaxation method », Computers & p. 200-210.
Structures, vol. 87, issues 21-22, November  Gatmiri B., Maghoul P., Duhamel D.,
2009, p. 1296-1307. « Two-dimensional transient thermo-hydro-
 Duhamel D., Nguyen T.-M., « Finite ele- mechanical fundamental solutions of multi-
ment computation of absorbing boundary phase porous media in frequency and time
conditions for time-harmonic wave pro- domains », International Journal of Solids and
blems », Computer Methods in Applied Me- Structures, vol. 47, issue 5, 1st March 2010,
chanics and Engineering, vol. 198, issues p. 595-610, DOI 10.1016/j.ijsolstr.2009.10.022
37-40, 1st August 2009, p. 3006-3019,  Gatmiri B., Maghoul P., Arson C., « Site-
DOI 10.1016/j.cma.2009.05.002. specific spectral response of seismic move-
 Duhamel D., « A recursive approach for the ment due to geometrical and geotechnical
finite element computation of waveguides », characteristics of sites », Soil Dynamics and
Journal of Sound and Vibration, vol. 323, is- Earthquake Engineering, 2009, vol. 29, n° 1,
sues 1-2, 5 June 2009, p. 163-172, p. 51-70.
DOI 10.1016/j.jsv.2008.12.012.  Gérard C., Bacroix B., Bornert M.,
 Dumitrescu A.I., Corfdir A., Frank R., « In- Cailletaud G., Crepin J., Leclercq S., « Harde-
fluence of the anisotropy of confining stress ning description for FCC materials under com-
on the sand / steel interface behaviour in a cy- plex loading paths », Computational Material
linder shear apparatus », Soils and Founda- Science, 2009, vol. 45/3, p. 751-755.

25
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

 Gérard C., N’Guyen F., Osipov N., Caille- piled-embankments : comparison with three-
taud G., Bornert M.,Caldemaison D., « Com- dimensional numerical simulations », Interna-
parison of experimental results and finite tional Journal of Geomechanics, vol. 9, n° 6,
element simulation of strain localization p. 258-266.
scheme under cyclic loading », Computational  Karam J.-P., Cui Y.-J., Tang A.-M., Terpe-
Material Science, 2009, vol. 46/3, p. 755-760. reau J.-M., Marchadier G., « Experimental
 Ghabezloo S., Sulem J., « Stress dependent study on the cyclic resistance of a natural loess
thermal pressurization of a fluid-saturated from Northern France », Soils and founda-
rock », Rock Mechanics and Rock Engineering, tions, 2009, 49/3, p. 421-429.
2009, vol 42, p. 1-24, DOI 10.1007/s00603-  Koval G., Roux J.-N., Corfdir A., Chevoir
008-0165-z. F., « Annular shear of cohesionless granular
 Ghabezloo S., Sulem J., Guédon S., Marti- materials : from the inertial to quasistatic re-
neau F., « Effective stress law for the permea- gime », Physical Review E, 2009, 79, 021306.
bility of a limestone », International Journal of  Kozhevnikov I.F., Duhamel D., Yin H.P.,
Rock Mechanics and Mining Sciences, 2009, Feng Z.-Q., « A new algorithm for solving the
vol. 46, issue 2, p. 297-306, DOI 10.1016/ multi-indentation problem of rigid bodies of
j.ijrmms.2008.05.006. arbitrary shapes on a viscoelastic half-space »,
 Ghabezloo S., Sulem J., Saint-Marc J., International Journal of Mechanical Sciences,
« Evaluation of permeability-porosity rela- vol. 52, issue 3, March 2010, p. 399-40,
tionship in a low permeability creeping mate- DOI 10.1016/j.ijmecsci.2009.10.015.
rial using a single transient test », International  Legoll F., Luskin M., Moeckel R., « Non-
Journal of Rock Mechanics and Mining ergodicity of nosé-hoover dynamics », Non-
Sciences, 2009, 46, 4, p. 761-768, DOI 10. linearity, 2009, 22, p. 1673-1694.
1016/j.ijrmms.2008.10.003.  Lemaître A., Roux J.-N., Chevoir F., « What
 Ghabezloo S., Sulem J., Saint-Marc J., « The do dry granular flows tell us about dense sus-
effect of undrained heating on a fluid- pension rheology ? » Rheologica Acta, 2009,
saturated hardened cement paste », Cement 48, p. 925-942.
and Concrete Research, 2009, 39, 1, p. 54-64,  Lemaître A. and Caroli C., « Rate-Depen-
DOI 10.1016/j.cemconres.2008.09.004. dent Avalanche Size in athermally aheared
 Hammoud M., Duhamel D., Sab K., « Sta- amorphous solids », Phys. Rev. Lett., 2009,
tic and dynamic studies for coupling discrete 103, 065501.
and continuum media ; application to a simple  Lemarchand É, Davy C. A., Dormieux L.,
railway track model », International Journal of Chen W., Skoczylas F., « Micromechanics
Solids and Structures, vol. 47, issue 2, 15 Ja- contribution to coupled transport and mecha-
nuary 2010, p. 276-290, DOI 10.1016/j.ijsolstr. nical properties of fractured geomaterials »,
2009.09.036. Transport in Porous Media, 2009, 79/3, p. 335-
 Hammoum F., Chailleux E., Nguyen H.-N., 358, DOI 10.1007/s11242-008-9326-5 WoS.
Ehrlacher A., Piau J.-M., Bodin D., « Experi-  Le Roy R., Pham H.S., Foret G., « New
mental and numerical analysis of crack initia- wood composite bridges », European Journal
tion and growth in thin », Road Materials and of Environmental and Civil Engineering,
Pavement Design, 2009, 10/1, p. 39-61, 2009, vol 13, n° 9, p. 1125-1139.
DOI 10.3166/rmpd.10.39-61.  Le Runigo B., Cuisinier O., Cui Y.J., Ferber
 Hassen G., Dias D., de Buhan P., « Multi- V., Deneele D., « Impact of the initial state on
phase constitutive model for the design of fabric and permeability of a lime treated silt

26
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

under long term leaching », Canadian Geo- shear-localization and shear-banding in com-
technical Journal, 2009, 46 (11), p. 1243-1257. plex fluids », Rheologica Acta, 2009, 48/8
 Luo Y., Li L., Yin H.P., « A dynamic analy- p. 831-844, DOI 10.1007/s00397-008-0344-6.
sis of continuous welded rail track under lon-  Pellenq J.-M., Coasne R., Benoit O. De-
gitudinal stress caused by temperature noyel R., Coussy O., « Simple Phenomenolo-
changes », Proceedings of the Institution of gical Model for phase transitions in confined
Mechanical Engineers, part F, Journal of Rail geometry », « Capillary Condensation/Evapo-
and Rapid Transit, vol. 224, n° 2, 2010, p. 91- ration in cylindrical mesopores », Langmuir,

UR NAVIER
101, DOI 10.1243/09544097JRRT290. 2009, 25, 1393, DOI 10.1021/la8020244.
 Ly Q.H., Alaoui A., Erlicher S., Baly L., « To-  Thai S. Q., Hassen G., De Buhan P., « A
wards a footwear design tool : influence of shoe multiphase approach to the stability analysis
midsole properties and ground stiffness on the of reinforced earth structures accounting
impact force during running », Journal of Bio- for a soil-strip failure condition », Compu-
mechanics, vol. 43, issue 2, 19 January 2010, ters and Geotechnics, 2009, 36, p. 454-462,
p310-317, DOI 10.1016/j.jbiomech.2009.08.029. DOI 10.1016/j.compgeo.2008.06.003.
 Maghoul P., Gatmiri B., Duhamel D.,  Rabideau B.D., Lanos C., Coussot P., « An
« Three-dimensional transient thermo-hydro- investigation of squeeze flow as a viable tech-
mechanical fundamental solutions of unsatu- nique for determining the yield stress », Rheo-
rated soils », International Journal for logica Acta, 2009, 48, p. 517-526.
Numerical and Analytical Methods in Geome-  Ragouilliaux A., Coussot P., Palermo T.,
chanics, vol. 34, issue 3, 25 February 2010, Herzhaft B., « Oil & Gas », Science and Tech-
p. 297-329, DOI 10.1002/nag.820. nology, 2009, 64, p. 571-581.
 Marchesiello S., Bedaoui S., Garibaldi L.,  Randall N., Vandamme M., Ulm F.-J., « Na-
Argoul P., « Time-dependent identification of noindentation analysis as a two-dimensional
a bridge-like structure with crossing loads », tool for mapping the mechanical properties of
Mechanical Systems and Signal Processing, complex surfaces », Journal of Materials Re-
2009, vol. 23, issue 6, p. 1731-2058, Web of search, 2009, 24(3), p. 679-690.
sciences, DOI 10.1016/j.ymssp.2009.01.010.  Rios G.S.A.D., Balderas R.C., Duong V.A.,
 Montassar S., de Buhan P., Pecker A., « A Chataigner S., Caron J.F., Ehrlacher A.,
new numerical approach to the design of Foret G., Diaz A.D., « Laminated materials
foundation piles in laterally spreading liquefied with plastic interfaces : modelling and calcula-
soils », International J. Computer Applications tion », Modelling and Simulation in Material
in Technology, vol. 34, n° 1, p. 52-59. Science and Engineering, vol. 17, issue 2, Mars
 Nguyen T.K., Sab K., Bonnet G., « Bounds 2009, Web of science.
for the effective properties of heterogeneous  Roussel N., Nguyen T.-L.-H., Yazoghli O.,
plates », European Journal of Mechanics Coussot P., « Passing ability of fresh concrete :
A/Solids, 2009, vol. 28, issue 3, p. 1051-1063. a probabilistic approach », Cement and
 Nguyen V.-T., Caron J.-F., « Finite element Concrete Research, 2009, 39/3, p. 227-232,
analysis of free-edge stresses in composite la- DOI 10.1016/j.cemconres.2008.11.009.
minates under mechanical an thermal loa-  Sab K., Pradel F., « Homogenisation of pe-
ding », Composites Science and Technology, riodic Cosserat media », Int. J. Computer Ap-
vol. 69, issue 1, January 2009, p. 40-49. plications in Technology, 2009, vol. 34, n° 1,
 Ovarlez G., Rodts S., Château X., Cous- p. 60-71.
sot P., « Phenomenology and physical origin of  Sab K., « Overall Ultimate Yield Strength

27
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

of a quasi-periodic masonry », C. R. Méca-  Tang A.M., Cui Y.J., Qian L.X., Delage P.,
nique, 2009, 337, p. 603-609, Web of science. Ye W.M., « Calibration of the osmotic tech-
 Saffit-Hdadi K., Defossez P., Richard G., nique of controlling suction with respect to
Cui Y.J., Tang A.M., Chaplain V., « A method temperature using a miniature tensiometer »,
to predict the soil susceptibility to compaction Canadian Geotechnical Journal, 2009, 47,
of surface layers as function of water content p. 359-365.
and bulk density », Soil Tillage Research, 2009,  Terzi S., Salvo L., Suéry M., Limodin N.,
105, p. 96-103. Adrien J., Maire É., Pannier Y., Bornert M.,
 Said I., De Gennaro V., Frank R., « Axi- Bernard D., Felberbaum M., Rappaz M., Boller
symmetric finite element analysis of pile loa- É., « In situ X-ray tomography observation of
ding tests », Computers and Geotechnics, inhomogeneous deformation in semi-solid alu-
vol. 36, issues 1-2, January-March 2009, p. 6- minum alloys », Scripta Materialia, 2009,
19, DOI 10.1016/j.compgeo.2008.02.011. vol. 61/5, p. 449-452.
 Sulem J., « Multiphysics aspects of seismic  Ulm F.-J., Vandamme M., Jennings H. M.,
slip », European Journal of Environmental and Vanzo J., Bentivegna M., Krakowiak K. J.,
Civil Engineering, 2009, vol. 13, 7-8, p. 889-910. Constantinides G., Bobko C. P., Van Vliet K. J.,
 Sulem J., Famin V., Noda H., « A correction to « Does microstructure matter for statistical na-
“Thermal decomposition of carbonates in fault noindentation techniques ? », Cement and
zones : slip-weakening and temperature limiting Concrete Composites, 2009, 32(1), p. 92-99.
effects” », Journal of Geophysical Research,  Vandamme M., Ulm F.-J., « Nanogranular
2009, 114, B06311, DOI 10.1029/ origin of concrete creep », Proceedings of the
2009JB006576. National Academy of Sciences of the United
 Sulem J., Famin V., « Thermal decomposi- States of America, 2009, 106(26),
tion of carbonates in fault zones : slip- p. 10552-10557.
weakening and temperature limiting effects »,  Ye W.-M., Cui Y.-J., Qian L.-X., Chen B.,
Journal of Geophysical Research, 2009, 114, « An Experimental Study of the water transfer
B03309, DOI 10.1029/2008JB006004. through confined compacted GMZ bento-
 Tang A.M., Cui Y.J., Eslami J., Defossez P., nite », Engineering Geology, 2009, 108, p. 169-
« Analysing the form of the confined uniaxial 176, DOI 10.1016/j.enggeo.2009.08.003.
compression curve of various soils », Geo-  Ye W.M., Wan M., Chen B., Chen Y.G.,
derma, 2009, vol. 148, issue 3-4, p. 282-290. Cui Y.J., Wang J., « Effect of temperature on
 Tang A.M., Cui Y.J., « Modelling the thermo- soil-water characteristics and hysteresis of
mechanical behaviour of compacted expansive compacted Gaomiaozi bentonite », Journal of
clays », Géotechnique, 2009, 59 (3), p. 185-195. Central South University of Technology, 2009,
 Tang A.M., Cui Y.J., Trinh V.N., Szerman 16 (5), p. 821-826.
Y., Marchadier G., « Analysis of the railway  Yin H.P., « Numerical computation of the
heave induced by soil swelling at a site in sou- overall moduli of two dimensional infinite
thern France », Engineering geology, 2009, 106 media with cracks », Key Engineering Mate-
(1-2), p. 68-77. rials, vol. 417-418, October 2009, p. 241-244,
 Tang A.M., Ta A.N., Cui Y.J., Thiriat J., DOI 10.4028/www.scientific.net/KEM.417-
« Development of a large scale infiltration 418.241.
tank for determination of the hydraulic pro-  Yin H.P., « An average inverse power ratio
perties of expansive clays », Geotechnical Tes- method for the damping estimation from a fre-
ting Journal, 2009, 32 (5), p. 385-396. quency response function », Mechanical Sys-

28
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

tems and Signal Processing, vol. 24, issue 3, Communications écrites en conférence in-
April 2010, p. 617-622, ternationale
DOI 10.1016/j.ymssp.2009.10.019.  Caré S., Berthaud Y., Ragueneau F., L’Hos-
tis V., Millard A., « Damage of the steel-
concrete interface due to accelerated
Articles parus dans d’autres revues corrosion », décembre 2009, p. 61-69, in Long-
 Baverel O., Caron J.-F., « Concept de pont pré- Term Performance of Cementitious Barriers
contraint : application à une passerelle en matériaux and Reinforced Concrete in Nuclear Power

UR NAVIER
composites », Annales du bâtiment et des travaux pu- Plants and Waste Management, L’Hostis V.,
blics, février 2009 n° 1. p. 11-17. Gens R., Gallé C., 359 p., série Rilem Procee-
 Bertrand F., Faure P., Moucheront P., Rodts S., dings, ISBN 978-2-35158-072-1, e-ISBN 978-
Coussot P., « L’IRM au service du génie civil », Essais 2-35158-087-5.
et simulations, juin 2009, p. 26-30.  Tran B. H., Berthaud Y., Ragueneau F., Caré S.,
 De Gennaro V., Pereira J.-M., Gutierrez M., « Properties of steel concrete interface in presence of
Hickman R. J., « On the viscoplastic modelling corrosion », décembre 2009, p. 255-263, in Long-
of porous chalks », Italian Geotechnical Jour- Term Performance of Cementitious Barriers
nal, 1/2009, p. 44-64. and Reinforced Concrete in Nuclear Power
 Ferber V., Auriol J.-C., Magnan J.-P., Cui Y. J., « Effet Plants and Waste Management, L’Hostis V.,
des variations d’état hydrique dans les sols fins com- Gens R., Gallé C., 359 p., série Rilem Procee-
pactés : quelles conséquences pour la conception des dings, ISBN 978-2-35158-072-1, e-ISBN 978-
talus et des bases de remblai ? », Bulletin du Labora- 2-35158-087-5.
toire central des Pontset Chaussées, 2009, 274, p.63-88.  Abraham O., Cottineau L. M., Valade M., Be-
 Frank R., « Design of foundations in France with daoui S., Argoul P., « Laser interferometer robot for
the use of Ménard pressuremeter tests (MPM) », Ger- the detection of voids in tendon ducts with the im-
sevanov Lectures, Moscou, 15 April 2009, Soil Me- pact echo method », NDTCE’09, 7th international
chanics and Foundation Engineering, Springer New symposium on Non-Destructive Testing in Civil En-
York, à paraître. (Traduction en russe « Проектиро- gineering, June 30th-July 3rd, Nantes, France.
вание фундаментов по данным испытаний прес-  Arson C., Gatmiri B., « Numerical study of a new
сиометром Менара (ИПМ) », Герсевановские THM damage model for unsaturated geomaterials »,
чтения, Основания, фундаменты и механика 4th Asia-Pacific Conference on Unsaturated Soils,
грунтов, №6, 2009г., стр. 2-11). New-Castle, Australie, 23-25 novembre 2009.
Parution en russe : Osnovaniya, Fundamenty i Me-  Arson C., Gatmiri B., « Damage in unsaturated
khanika Gruntov, Moscow, n° 6, 2009, p. 2-11. porous media : theory, algorithm and numerical ap-
 Huang M.S., Yang C., Cui Y.J., « An elasto- plication », Proceedings of the 4th Biot’s Conference
plastic model for unsaturated loess under cy- on Poromechanics, Columbia University, New-York,
clic loading », Chinese Journal of Geotechnical U.S.A, 8-10 juin 2009, H. I. Ling, A. Smyth, R. Betti,
Engineering, 2009, 31 (6), p. 817-823 (in Chi- DESTech Publications Inc., Pennsylvania U.S.A,
nese). p. 214-219.
 Ye W.M., Qian L.X., Chen B., Wang J., Cui Y.J.,  Arson C.,Gatmiri B., « Parametric study on the
« Laboratory Test on unsaturated hydraulic performance of a THM damage model for unsatu-
conductivity of densely compacted gaomiaozi rated porous media », 1st International Symposium
bentonite under confined conditions », Chinese on Computational Geomechanics, Juan-les-Pins,
Journal of Geotechnical Engineering, 2009, France, 29 avril-1er mai 2009, p. 553-562.
31 (1), p. 105-108 (in Chinese).

29
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

 Shahidzadeh-Bonn N., Desarnaud J., tational Methods in Tunnelling, France, 2009.


Bertrand F., Château X., Bonn D., «Damage in  Briançon L., Plumelle C., Canou J., Dinh A.Q.,
porous media due to salt crystallization» Phys. Dupla J.-C., Baudouin G.,
Rev. E. vol. 81(6) 2010 pp. 066-110, Porome- Thorel L., Rault G., « Full scale and small scale expe-
chanics IV, 4th Biot Conference proceeding, riments of ground improvement by pile-supported
June 2009. earth platforms », proceedings 17th Int. Conf. on
 Baverel O., Caron J.-F., « A concept of a beam Soil Mech. and Geotech. Eng., Alexandria,
prestressed by bending : application to a footbridge in Egypt, oct. 2009.
composite materials », proceedings of the Interna-  Ceravolo R., Demarie G., Erlicher S., Molinari M.,
tional Association for Shell and Spatial Structures Bursi O.S., « Identification of the damage evolution in
(IASS), symposium « Evolution and Trends in Des- a benchmark steel-concrete structure during pseudo-
ign, Analysis and Construction of Shell and Spatial dynamic testing », COMPDYN 2009, Rhodes,
Structures », 28 September-2 October 2009, Univer- Greece, 22-24 June 2009.
sidad Politecnica de Valencia, Spain.  Château X., Viet T. B., « Influence of the tempe-
 Bedaoui S., Argoul P., Abraham O., Point N., rature on the behavior of unsaturated porous media:
« Extracting the S1 lamb mode from the impact echo a micromechanical approach », in H. I. Ling, A.
signal », NDTCE’09, 7th international symposium Smyth, R. Betti, editors, Poromechanics IV, DEStech
on Non-Destructive Testing in Civil Engineering, Publications, 2009, p. 274-279.
June 30th-July 3rd, Nantes, France.  Château X., Viet T. B., « Influence of the tempe-
 Bouhaya L., Baverel O., Caron J.-F., « Mapping rature on the behavior of unsaturated porous media :
two-way continuous elastic grid on an imposed sur- a micromechanical approach », in O. Buzzi, S. Fityus,
face : application to grid shells », proceedings of the D. Sheng (eds), Unsaturated soils, theoretical and nu-
International Association for Shell and Spatial Struc- merical advances in unsaturated soil mechanics, CRC
tures (IASS), symposium « Evolution and Trends in Press / Balkema, 2010, p. 849-854.
Design, Analysis and Construction of Shell and Spa-  Coussy O., Pereira J.-M., « Modelling plasticity of
tial Structures », 28 September-2 October 2009, Uni- unsaturated soils in a thermodynamically consistent fra-
versidad Politecnica de Valencia, Spain, p. 989-997. mework », in H. I. Ling, A. Smyth, R. Betti (eds), Poro-
 Bekki H., Apergi A., Canou J., Dupla J.-C., Tali B., mechanics IV, proceedings of the 4th Biot Conference
Bouafia A., « Expérimentation en chambre d’étalon- on Poromechanics, DEStech Publications, 2009,
nage sur modèles réduits de pieux », compte-rendu p. 252-257.
du colloque international sur le développement de la  Cui Y.J., Sun D., « Constitutive modelling : from
géotechnique au Maghreb, nov. 2009, Casablanca, isothermal to non-isothermal behaviour of unsatu-
Maroc. rated soils », keynote lecture, in O. Buzzi, S. Fityus, D.
 Bicalho K.V., Cui Y.J., « Predictions of tempera- Sheng (eds), proceedings of the 4th Asia-Pacific
ture and water content changes due to ground-at- Conf. on Unsaturated Soils, Newcastle, Australia, 23-
mosphere interactions », proceedings of the 4th 25 nov. 2009, p. 493-505.
Asia-Pacific conference on Unsaturated Soils, New-  Cui Y.J., Le T.T., Tang A.M., Delage P., Li X.L.,
castle, Australia, 23-25 nov. 2009, O. Buzzi, S. Fityus « An experimental study of the time dependent be-
& D. Sheng (eds), p. 785-790. haviour of boom clay under thermo-mechanical loa-
 Bourgeois E., de Buhan P., Hassen G., «Applica- ding », european conference on « Impact of THMC
tions of multiphase model to bolt-reinforcement in processes on the safety of underground reposito-
tunnel engineering. Proc. EURO-TUN 2009, Bo- ries », Luxemburg, 29 september 2009, in print.
chum, 9-11 septembre. Aedificatio Publishers, pp.  Delage P., Sultan N., Cui Y.J., « Permeability
287-292, 2nd International Conference on Compu- changes of Boom clay with temperature », european

30
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

conference on « Impact of THMC processes on the ders and Grains 2009, vol. 1145, 2009, p. 385-388.
safety of underground repositories », Luxemburg,  Gambin M., Frank R., « Direct design rules for
29 september 2009, in print. piles using Ménard pressuremeter test », in Iskander
 Delage P., Cui Y.J., Tang A.M. 2009, « Clays in M., Debra F., Laefer D. F., Hussein M.H. (eds),
radio-active waste disposal », in proceedings of the Contemporary Topics in Situ Testing, Analysis, and
Int. Symp. on Unsaturated Soil Mechanics and Deep Reliability of Foundations, proceedings Int. Founda-
Geological Nuclear Waste Disposal (Unsat-Waste tion Congress and Equipment Expo’09, IFCEE’09,
2009), Shanghai, p. 38-52. Orlando, Florida, 15-19 March 2009, ASCE, Geo-

UR NAVIER
 Denies N., Canou J., Roux J.-N., Holeyman A., technical Special Publication, n° 186, p. 111-118.
« Solid-liquid behaviour of vertically vibrated sand »,  Gélébart L., Château C., Bornert M.,
proceedings of the 17th Int. Conf. on Soil Mech. and Crépin J., Boller E., « X-ray tomographic characteri-
Geotech. Eng., Alexandria, Egypt, Oct. 2009. zation of the macroscopic porosity of CVI SiC/SiC
 Dupla J.-C., Canou J., Terpereau J.-M., composites. Effects on the thermo-mechanical be-
Marchadier G., « Injectabilité d’un loess par des cou- haviour », 3rd International Conference and Exposi-
lis de renforcement », compte rendu de la 17th conf. tion on Advanced Ceramics and Composites,
internationale de Mécanique des Sols et de Géotech- Daytona, 18-23 January, 2009, 14 pages.
nique, Alexandrie, Égypte, octobre 2009.  Ghabezloo S., Sulem J., Saint-Marc J., « Undrai-
 Elbachiri K., Doumalin P., Crepin J., Bor- ned heating and anomalous pore-fluid pressurization
nert M., Barberis P., Rebeyrolle V., Bretheau T., of a hardened cement paste », European Geos-
« Characterization of Local Strain Distribution ciences Union General Assembly, Vienna, 19-24
in Zircaloy-4 and M5 (R) Alloys Zirconium in April 2009, Geophysical Research Abstracts, vol. 11,
the nuclear industry », 15th international sym- EGU2009-9608.
posium on zirconium in the nuclear industry,  Ghabezloo S., Sulem J., Saint-Marc J., « Permea-
American Society for Testing and Materials, bility-porosity relationship for compaction of a low-
Sunriver, USA, June 2007, Special Technical permeability creeping material : experimental
Publications, 2009, vol. 1505, p. 181-192. evaluation using a single transient test », European
 Erlicher S., Ceravolo R., Zanotti-Fragonara L., Geosciences Union General Assembly, Vienna, 19-
Bursi O., Molinari M., « Identification of the damage 24 April 2009, Geophysical Research Abstracts,
evolution in a benchmark steel-concrete composite Vol. 11, EGU2009-9558.
structure during pseudo-dynamic testing », COMP-  Ghabezloo S., Sulem J., Guedon S., Saint-Marc J.,
DYN 2009, Rhodes, Grèce, 22-24 June 2009. « Poromechanical behaviour of a hardened oil-well
 Erlicher S., Trovato A., Argoul P., « Modeling the cement paste », 4th Biot Conference on Poromechanics,
lateral pedestrian force on rigid and moving floors by Columbia University, New York City,June 8-10, 2009.
a self-sustained oscillator », COMPDYN 2009,  Gilabert F., Roux J.-N., Castellanos A., « Discrete
Rhodes, Grèce, 22-24 June 2009. simulation of model, loose cohesive powders : plas-
 Frank R., « Geotechnical design – Eurocode 7 », tic consolidation, fractal microstructure and tensile
in Mahler A., Nagy L. (eds), proceedings of the In- strength », in Nakagawa M., Luding S. (eds), AIP
ternational Seminar on deep excavations and retai- Conference Proceedings, Powders and Grains 2009,
ning structures (ISSMGE), Budapest, 4-5 February vol. 1145, 2009, p. 889–892.
2009, ISSMGE Hungarian National Committee,  Hammoud M., Duhamel D., Sab K., « Dyna-
p. 13-33. mique harmonique d’un couplage discret/continu :
 Froiio F., Roux J.-N., « Incremental response of application à un modèle unidimensionnel de voies
granular materials : DEM results », in Nakagawa M., ferrées », 9e congrès de mécanique, FS Semlalia, Mar-
Luding S. (eds), AIP Conference Proceedings, Pow- rakech, 21- 24 avril 2009.

31
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

 Hemmati S., Gatmiri B., Cui Y.J., Vincent M., boundary integral equations of unsaturated poroe-
« Validation d’un modèle d’extraction d’eau par des lastic media under heating in frequency domain »,
racines d’arbre implanté dans -stock. », in Hamza M., First International Symposium on Computational
Shahien M., Y. El-Mossallamy Y. (eds), proceedings Geomechanics (ComGeo I), Juan-les-Pins, France,
of the 17th Int. Conf. On Soil Mechanics and Geo- 29 avril-1er 2009.
technical Engineering, IOS Press, Alexandria, Egyp,  Maghoul P., Gatmiri B., Duhamel D., « Boundary
2009, vol. 1, p. 843-846. integral equations in frequency domain for the dyna-
 Hemmati S., Gatmiri B., Cui Y.J., Vincent M., mic behavior analysis of the unsaturated soils », 10th
« Prediction of clayey soils settlements resulted by International Conference on Boundary Element
soil-atmosphere interactions and climatic condi- Techniques, Athens, Greece, 22-24 July 2009.
tions », 4th Biot Conference on Poromechanics, New  Messen Y.-H., Corfdir A., Schmittbuhl J. « Expe-
York, 2009, p. 234-239. rimental investigation of shear and confining stress
 Lebée A., Sab K.,» Shear effects in periodic perturbation effects on mechanical response of si-
plates », Euromech Colloquium 510 « Mechanics of mulated fault gouge », European Geosciences Union
Generalized Continua : a hundred years after the Cos- General Assembly 2009, Vienne, Autriche, Geophy-
serats », UPMC, 13-15 May 2009, Paris, France. sical Research Abstracts, vol. 11, EGU2009-
 Legoll F., Blanc X., Le Bris C., Patz C., 12262, p.1
« Finite temperature coarse-graining of ato-  Mills P., Chevoir F., « Rheology of granular ma-
mistic models : a possible computational ap- terials and sound emission near the jamming transi-
proach workshop on computational multiscale tion », in Nakagawa M., Luding S., compte-rendu de
methods », Oberwolfach, Allemagne, 15- « Powders and Grains 2009 », édité par American Ins-
19 juin 2009. titute of Physics, 2009, p. 511-514.
 Legoll F., Blanc X., Le Bris C., Patz C., « Coarse-  Mohajerani M., Delage P., Monfared M., Sulem J.,
graining of atomistic systems at finite temperature Tang A.M., De Laure E., Schroeder C., « Effect of
workshop on PDE and materials », Oberwolfach, Al- thermo-mechanical undrained loading on the beha-
lemagne, 14-18 septembre 2009. viour of Callovo-Oxfordian argillite », European
 Lemarchand É., Fen-Chong T., « A first micro- Conference on « Impact of THMC processes on the
mechanics analysis of freezing in geomaterials », in safety of underground repositories », Luxemburg,
H. I. Ling, A. Smyth, R. Betti (eds), Poromechanics 29 September 2009, in print.
IV, Proceedings of the fourth Biot conference on po-  Monfared M., Sulem J., Mohajerani M., Delage
romechanics, New-York, USA, 8-10 June, 2009, P., Tang A.M., De Laure E., « Permeability measure-
DEStech Publications, p. 390-395, ISBN 978-1- ment of low permeability clay by means of a transient
60595-006-8. test », European Conference on « Impact of THMC
 Lu Y.F., Li J.L., Wu X.X., Cui Y.J., « Study processes on the safety of underground reposito-
of thermal mechanical properties of unsatu- ries », Luxemburg, 29 September 2009, in print.
rated soil », proceedings of the International  Pereira J.-M., Alonso E., « Insights into the links
Symposium on Unsaturated Soil Mechanics between microstructure and Bishop’s parameter for
and Deep Geological Nuclear Waste Disposal unsaturated soils », in Buzzi O., Fityus S., Sheng D.
(Unsat-Waste 2009), Shanghai, p. 229-236. (eds), Proceedings of the 4th Asia-Pacific Conf. on
 Maghoul P., Gatmiri B., Duhamel D., « 3D Tran- Unsaturated Soils, Newcastle, Australia, 23-25 Nov.
sient fundamental solution of multiphase porous 2009, p. 685-690.
media under heating », Fourth Biot Conference on  Pereira J. M., De Gennaro V., « Time dependent
Poromechanics, New York, USA, 8-10 june 2009. behaviour of fluids filled geomaterials : application to
 Maghoul P., Gatmiri B., Duhamel D., « Transient reservoir formations », in H. I. Ling, A. Smyth, R.

32
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

Betti (eds), Poromechanics IV, Proceedings of the Bond A. J., « Loss of static equilibrium of a structure
fourth Biot conference on poromechanics, New- – definition and verification of limit state EQU »,
York, USA, 8-10 June, 2009, DEStech Publications, proceedings of the 2nd International Symposium on
p. 983-988. Geotechnical Safety and Risk IS-GIFU 2009, Gifu,
 Peyneau P.-E., Roux J.-N., « Numerical Study of Japan, 11-12 June 2009 ; editors : Y. Honjo,
the Compaction of Granular Pastes », in Nakagawa M. Suzuki, T. Hara, F. Zhang, Taylor & Francis
M., Luding S. (eds), AIP Conference Proceedings, Group, London, p. 11-118.
Powders and Grains 2009, vol.1145, 2009,p. 461-464.  Schuppener B., Bond A. J., Day P., Frank R., Orr

UR NAVIER
 Peyret N., Chevallier G., Dion J.-L., Argoul P., T.L.L., Scarpelli G., Simpson B., « Eurocode 7 for
« Non linear dynamic behaviour modelling of a pla- geotechnical design – a model code for non-EU
nar friction interface in a structure assembly », Pro- countries ? », proceedings of the 17th International
ceedings of the ASME 2009 International Design Conference on Soil Mechanics and Goetechnical En-
Engineering Technical Conferences & Computers gineering, Alexandria, Egypt, 5-9 October 2009,
and Information in Engineering Conference, p. 1132-1135.
IDETC/CIE 2009, 30 August-2 September, San  Seif El Dine B., Canou J., Dupla J.-C., Kazan Y.,
Diego, USA. « Comportement mécanique de sols grossiers à ma-
 Rouby C., Pécol P., Rémond D., Argoul P., trice », compte rendu de la 17e Conf. internationale
« Wavelets or Chebyshev polynomials conti- de mécanique des sols et de géotechnique, Alexandrie,
nuous-time identification of mechanical sys- Égypte, 5-9 octobre 2009.
tems », 15th IFAC Symposium on System  Shahidzadeh-Bonn N., Bonn D., Château X.,
Identification, 6-8 July 2009, Saint-Malo, « Salt deterioration of porous material during drying »,
France. in H. I. Ling, A. Smyth, R. Betti (eds), Poromecha-
 Sab K., « Homogenization of out-of-plane loa- nics IV, Proceedings of the fourth Biot conference on
ded random plates », THERMEC’ 2009, Internatio- poromechanics, New-York, USA, 8-10 June, 2009,
nal Conference on Processing & Manufacturing of DEStech Publications, p. 249-251.
Advanced Materials – processing, fabrication, pro-  Subrin D., Vu T.M., Sulem J., Robert A.,
perties, applications, 25-29 August 2009, Berlin, Ger- Monin N., Brino L., « Geometrical Treatment
many, Materials Science Forum, revues n° 638-642, of Convergence and levelling data for the des-
pp. 2766-2771, 2010. cription of the anisotropic behaviour of car-
 Said I., Frank R., De Gennaro V., « Effets d’ins- boniferous coal schists met in the
tallation de pieux chargés axialement dans les sables : Saint-Martin-la-Porte Access Gallery », pro-
analyse numérique par EF standards », comptes-ren- ceedings World Tunnel Congress, ITA-AITES,
dus du 17e Congrès international de mécanique des Safe Tunnelling for the City and Environment,
sols et de géotechnique, Alexandrie, Égypte, 5-9 oc- Budapest, May 2009, p. 751-756.
tobre 2009, p. 1193-1196.  Sulem J., Ghabezloo S., « Undrained heating of
 Sayed Ahmad F., Foret G., Le Roy R., « Étude de geomaterials : pore pressure increase and chemical
l’adhérence entre joncs composites en fibres de car- couplings » in H.I. Ling, A. Smyth, R. Betti (eds), Po-
bone (PRFC) et béton fibré à ultra haute perfor- romechanics IV, Proceedings of the fourth Biot
mance (BFHHP) ; essais de type pullout et beam conference on poromechanics, New-York, USA, 8-
test », 1st International Conference on Sustainable 10 June, 2009, DEStech Publications.
Built Environment Infrastructures in Developing  Sulem J., Famin V., « Mineral decomposition du-
Countries (SBEIDCO), Enset, Oran, Algérie,12- ring seismic slip : slip-weakening of fault zones and
14 octobre 2009. temperature-limiting effects », European Geosciences
 Schuppener B., Simpson B., Orr T.L.L., Frank R., Union General Assembly, Vienna, 19-24 April 2009,

33
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

Geophysical Research Abstracts, vol. 11, EGU2009- Articles acceptés / à paraître


6931-1.  Alonso, E. E., Pereira J.-M., Vaunat J., Olivella S.,
 Ta A.N., Tang A.M., Cui Y.J., « Hydro-mechani- « A microstructurally-based effective stress for unsa-
cal characterisation of a compacted expansive clay by turated soils », Géotechnique, in print.
suction controlled oedometer tests », proceedings of  Arson C., Gatmiri B., « Numerical study of a
the 4th Asia-Pacific Conf. on Unsaturated Soils, New- thermo-hydro-mechanical model for unsaturated po-
castle, Australia, 23-25 Nov. 2009, p. 389-394 ; Edi- rous media », Annals of Solid and Structural Mecha-
tors : O. Buzzi, S. Fityus, D. Sheng. nics, accepted.
 Ta A.N., Tang A.M., Cui Y.J., « A large-scale infil-  Argoul P., Benzarti K., Freddi F., Frémond M.,
tration test on compacted expansive clay », Proc. of Nguyen T.-H.T., « A damage model to predict the
the 4th Asia-Pacific Conf. on Unsaturated Soils, New- durability of bonded assemblies – Part II : Parameter
castle, Australia, 23-25 Nov. 2009, p. 395-400 ; Edi- identification and preliminary results for accelerated
tors : O. Buzzi, S. Fityus, D. Sheng. ageing tests », Construction and Building Materials,
 Tang A.M., Cui Y.J., « Experimental study on the in press, corrected proof, available online,
hydro-mechanical coupling of highly compacted ex- DOI 10.1016/j.conbuildmat.2009.12.014.
pansive clay », proceedings of the International Sym-  Argoul P., Ceravolo R., Demarie G.V., Sabia D.,
posium on Unsaturated Soil Mechanics and Deep « Instantaneous identification of localized non-linea-
Geological Nuclear Waste Disposal (Unsat-Waste rities in steel framed structures », Mécanique et In-
2009), Shanghai, China, p. 71-76. dustries, à paraître, EDP Sciences,
 Tang A.M., Cui Y.J., « Effects of mineralogy on DOI 10.1051/meca/2010, Web of sciences.
the thermao-hydro-mechanical parameters of MK80  M. Bornert M., Vales F., Gharbi H.,Nguyen Minh
bentonite », proceedings of the International Sym- D., « Multiscale full-field strain measurements for mi-
posium on Unsaturated Soil Mechanics and Deep cromechanical investigations of the hydromechanical
Geological Nuclear Waste Disposal (Unsat-Waste behaviour of clayey rocks », Strain, 2010, 46/1, p. 33-
2009), Shanghai, China, p. 77-83. 46.
 Tang C.S., Tang A.M., Cui Y.J., Delage P.,  Coussy O., Pereira J. M., Vaunat J., « Revisiting
Shi B., « The coupled hydro-mechanical beha- the thermodynamics of hardening plasticity
viour of compacted crushed Callovo-Oxfor- for unsaturated soils », Computers and Geo-
dian Argillite », proceedings of the technics, 2010, in print,
International Symposium on Unsaturated Soil DOI 10.1016/j.compgeo.2009.09.003.
Mechanics and Deep Geological Nuclear  Cui Y.J., Terpereau J.-M., Karam J.-P., Canou J.,
Waste Disposal (Unsat-Waste 2009), Shanghai, « Comportement mécanique des sols loessiques na-
China, p. 98-103. turels sous sollicitation cyclique », Revue Française de
 Trovato A., Erlicher S., Argoul P., « Modelling the Géotechnique, à paraître.
lateral pedestrian force on rigid and moving floors by  Cui K., Défossez P., Cui Y.J., Richard G., « Soil
a self-sustained oscillator », COMPDYN 2009, compaction by wheeling: change in soil suction due
Rhodes, Greece, 22-24 June 2009. to compression », European Journal of Soil Science,
 Ye W.M., Wan M., Chen B., Chen Y.G., in print.
Cui Y.J., Wang J., « Effects of temperature on soil-  Cui, Y. J., Ta, A. N., Tang, A. M., Lu, Y. F., « In-
water characteristics and hysteresis of compacted vestigation of the hydro-mechanical behaviour of a
GMZ bentonite », proceedings of the International compacted expansive clay », Frontiers of Architec-
Symposium on Unsaturated Soil Mechanics and ture and Civil Engineering in China.
Deep Geological Nuclear Waste Disposal (Unsat-  Delage P., 2010. « A microstructure approach of
Waste 2009), Shanghai, China, p. 154-160. the sensitivity and compressibility of some Eastern

34
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

Canada sensitive clays », Géotechnique, 2010, in print, Canadian Geotechnical Journal, 2010, 47(4), p. 425-
DOI 10.1680/geot.2010.60.00.1. 438, DOI 10.1139/T09-113.
 Ghabezloo S., Sulem J., « Temperature induced  Tang C.S., Cui Y.J., Tang A.M., Shi B. « Tempera-
pore fluid pressurization in geomaterials », Italian ture dependence of desiccation cracking behavior of
Geotechnical Journal, accepted. clayey soils », 2010, Engineering Geology, accepted .
 Ghabezloo S., Sulem J., « Effect of the volume  Tang A. M., Cui Y. J., « Experimental study on
of the drainage system on the measurement of un- hydro-mechanical coupling of highly compacted ex-
drained thermo-poro-elastic parameters », Interna- pansive clay »,Journal of Rock Mechanics and Geo-

UR NAVIER
tional Journal of Rock Mechanics and Mining technical Engineering, 2010, 2 (1), p. 39-43.
Sciences, 2010, in print,  Tang, A. M., Cui, Y. J., « Effects of mineralogy on
DOI 10.1016/j.ijrmms.2009.03.001. the thermo-hydro-mechanical parameters of MX80
 Hall S., Bornert M., Desrues J., Pannier Y., Lenoir bentonite », Journal of Rock Mechanics and Geo-
N., Viggiani G., Bésuelle P., « Discrete and Conti- technical Engineering, 2010, 2 (1), p. 91-96.
nuum analysis of localised deformation in sand using  Tang, C.S., Tang, A.M., Cui, Y.J., Delage, P., Shi,
X-ray micro CT and Volumetric Digital Image Cor- B., « The coupled hydro-mechanical behaviour of
relation », Geotechnique, 2010, 60(5), p. 315-322. compacted crushed callovo-oxfordian argillite », Jour-
 Hong Z.S., Yin J., Cui Y.J. « Compression Beha- nal of Rock Mechanics and Geotechnical Enginee-
viour of Reconstituted Soils at high initial water ring, 2010, 2 (1), p. 86–90.
contents », Géotechnique, accepted.  Toll D.G., Lourenco S.D.N., Mendes J., Gallipolli
 Lemarchand É., Davy Catherine A., D., Evans F.D., Augarde C.E., Cui Y.J., Tang A.M.,
LucDormieuxL.,SkoczylasF.,«TortuosityEffectsincoupled Rojas Vidovic J.C., Pagano L., Mancuso C., Zinga-
advective transport and mechanical properties of fractured riello C., Tarantino A., Hoffmann C., Pozzato A.,
geomaterials», Transport in Porous Media, « Soil Suction Monitoring for Landslides and Slopes »,
DOI10.1007/s11242-009-9481-3, Web of science. 2009, Quarterly Journal of Engineering Geology and
 Mabrouki A., Benmeddour D., Frank R., Mellas Hydrogeology, accepted.
M., « Numerical study of the bearing capacity for two  Trinh V.N., Tang A.M., Cui Y.J., Canou J., Dupla
interfering strip footings on sands », Computers and J.-C., Calon N., Lambert L., Robinet A., Schoen O.,
Geotechnics, 2010, in print, « Caractérisation des matériaux constitutifs de plate-
DOI 10.1016/j.compgeo.2009.12.007. forme ferroviaire ancienne », Revue Française de
 Moucheront P., Bertrand F., Koval G., Tocquer Géotechnique, accepté pour publication.
L., Rodts S., Roux J.-N., Corfdir A., Chevoir F., « MRI  Rouby C., Rémond D., Argoul P., « Orthogonal
investigation of granular interface rheology using a polynomials or wavelet analysis for mechani-
new cylinder shear apparatus », Magnetic Resonance cal system direct identification, 2010, Annals
Imaging, 2010, DOI 10.1016/j.mri.2010.01.007 of Solid and Structural Mechanics, vol. 1, n° 1, p. 41-
 Rodts S., Bytchenkoff D., « Structure of 2D 58, DOI 10.1007/s12356-009-0005-1.
NMR relaxation spectra of diffusive systems », Jour-  Rabideau B.D., Moucheront P., Bertrand F., Rodts
nal of Magnetic Resonance, 2010, in print, S., Roussel N., Lanos C., Coussot P., « The extrusion
DOI 10.1016/j.jmr.2010.04.021 of a model yield stress fluid imaged by MRI veloci-
 Sultan N., Cui Y.J. and Delage P., « Yielding and metry », Journal of Non-Newtonian Fluid Mech.,
plastic behaviour of Boom clay », Géotechnique, in 2010, 165(7-8), p. 394-408.
print, DOI 10.1680/geot .2009.59.00.1.  Rodts S., Boujlel J., Rabideau B., Ovarlez G.,
 Seif El Dine B., Dupla J.-C., Frank R., Canou J., Roussel N., Moucheront P., lanos C., Bertrand
Kazan Y., « Mechanical characterization of matrix co- F., Coussot P, « Solid-liquid transition and re-
arse-grained soils with a large-sized triaxial device », juvenation similarities in complex flows of thixo-

35
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

tropic materials studied by NMR and MRI », Physi- ments finis plaque» (2D finite element for Multi layer with
cal Review E, 2010, 81 p., 021402-1-15. elastoplastic interfaces), in Recueil des résumés et comptes-
 Rodts S., Bytchenkoff D., Fen-Chong T., « Car- rendus des 16es Journées nationales sur les composites
dinal series to filter oversampled truncated magnetic (JNC16), France, 2009.
resonance signals », Journal of Magnetic Resonance,  Gélébart L., Château C., Bornert M., «Conditions aux li-
2010, 204, p. 64-75. mites mixtes normales», XIXe Congrès français de méca-
 Roussel N., Lemaître A., Flatt R., Coussot P., nique, Marseille, 24-28août, 6pages.
« Steady state flow of cement suspensions : a micro-  Groupe de travail «Métrologie» du GDR CNRS 2519
mechanical state of the art », Cement and concrete MCIMS, présenté par Robert L. et Wattrisse B., «Évaluation
research, 2010, 40(1), p. 77-84 d’erreursdemesureparcorrélationd’imagesnumériques:mé-
thodologieetrésultats»,XIXeCongrèsfrançaisdemécanique,
Communications écrites ou orales en conférence
Marseille, 24-28août, 6pages.
nationale
 HammoudM.,DuhamelD.,SabK.,«Approchecouplée
 BarralQ.,ChâteauX.,CoussotP.,OvarlezG.,«Rhéomé-
discrète/continuepourl’étudestatiqued’unmodèledevoiefer-
trie tridimensionnelle: application aux fluides à seuil», in 44e
rée en 1D», XXVIIes rencontres AUGC 2009, Saint-Malo,
colloque annuel du GFR, 4347-349, Strasbourg, novembre
3-5juin 2009.
2009.
 Lebée A., Sab K., JNC 16 Toulouse, France 10-12 juin
 Bouhaya L., Baverel O., Douthe C., Caron J-F., «Re-
2009.
cherche de forme de grid shells», in Congrès français de mé-
 Monfared M., Sulem J., Mohajerani M., Delage P.,
canique CFM2009, Marseille, 24-28août 2009.
Tang A.M. et De Laure E., « Détermination de la per-
 Caron J. F., Bouhaya L., Baverel O., Douthe C., «Des
méabilité de l’argile de Boom et conditions de réali-
constructionsinnovantesenmatériauxcomposites:Premiers
sation des essais drainés », 19e Congrès français de
prototypes de Grid Shells» (Grid Shells in composite mate-
mécanique, Marseille, 24-28 août 2009.
rials),inRecueildesrésumésetcomptes-rendusdes16es Jour-
 Molimard J., Badalescu C., Bornert M., Dupré J.-
nées nationales sur les composites, (JNC16), France, 2009.
C., Esquis S., Grédiac M., Picart P., Rotinat R., Valle
 ChâteauC.,GélébartL.,BornertM.,CrépinJ.,Caldemai-
V., « Méthodologie d’analyse métrologique d’algo-
son D, «Approche multi-échelle du comportement méca-
rithmes de traitement d’images à porteuse : résolu-
nique des matériaux composites SiC/SiC: comportement
tion et résolution spatiale », 19e Congrès français de
élastiqueàl’échelledutoron»,9eColloquenationalencalculdes
mécanique, Marseille, 24-28 août 2009, 6 pages.
structures, Giens, 25-29mai, 6 pages.
 Pecol P., Dal Pont S., Erlicher S., Argoul P., « Mo-
 Chataigner S., Caron J.-F., Aubagnac C., «Utilisation de la
délisation du mouvement d’une foule sur une struc-
dépendance du comportement de l’adhésif vis-à-vis de la
ture en vibration », 19e Congrès français de
pression hydrostatique pour optimiser la capacité des joints
mécanique, Marseille, 24-28 août 2009.
collés» (Using the adhesive’s behaviour dependence on the
 Pecol P., Dal Pont S., Erlicher S., Argoul P., « In-
hydrostaticpressuretooptimiseadhesivejointcapacity),inRe-
teraction foule-structure, 2e colloque francophone in-
cueil des résumés et comptes-rendus des 16es Journées natio-
ternational de la plateforme intégratrice COPIE,
nales sur les composites (JNC 16), France, 2009.
5-6 novembre 2009, Lyon-Ecully.
 Dautriat J., Bornert M., Dimanov A., GlandN., Rapha-
 Point N., Erlicher S., « Associativité, pseudo po-
nel J., «Apport des mesures de champs par corrélation
tentiels et bipotentiel »,19e Congrès français de mé-
d’images pour l’étude de la déformation de géomatériaux»,
canique, Marseille, 24-28 août 2009.
XIXe Congrès français de mécanique, Marseille, 24-28août,
 Rouby C., Ehrlacher A., «Un modèle de rupture de
6 pages.
film fluide, 19e Congrès français de mécanique, Mar-
 DuongV.A.,CaronJ.-F.,NguyenT.D.,«Modélisationde
seille, 24-28 août 2009.
multicouchesavecinterfacessouplesouélastoplastiquesparélé-
 Shahidzadeh-Bonn N., Château X., Bertrand F.,

36
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

Bonn D., «Endommagement des matériaux poreux cal design” and associated standards », Jornada Los
de construction dû à la cristallisation des sels», 9è jour- ensayos in situ en el Eurocodigo 7.2, Madrid,
nées d’étude sur les milieux poreux, JEMP 09, Orsay, 17th February 2009.
21-22 octobre 2009 pp. 47-48 (livret des résumés). « Borehole expansion tests and their applications
 Thierry M., Roussel N., Habert G., Belin P., Dangla P., (MPM, PMT, FDT, DMT) », Jornada Los ensayos in
« Comment intégrer quantitativement la carbonata- situ en el Eurocodigo 7.2, Madrid, 17th February 2009.
tion atmosphérique dans le bilan-carbone des maté- « Use of micropiles in France and results of the na-
riaux cimentaires ? », GC 2009 France, 18 mars 2009. tional project FOREVER», 30t Foundation Day, Swedish

UR NAVIER
 Vu T. S., Mahaut F., Ovarlez G., Château X., « In- GeotechnicalSociety, Stockholm, 5th March 2009.
fluence des granulats sur la valeur du seuil de «Someaspectsof foundationdesignwiththepressuremeter»,
contrainte d’une pâte : approches micromécanique et SGS Annual meeting, Stockholm, 6th March 2009.
expérimentale », 27e rencontres de l’Association uni- CI(P) : « Design of foundations in France with the
versitaire du génie civil, 23 pages, CD-Rom, Saint- use of Ménard pressuremeter tests (MPM) », Gerse-
Malo, France, juin 2009. vanovskie Chteniya (Gersenanov lectures) on Labora-
 Vu T. S., Ovarlez G., Château X., « Comporte- tory and in-situ soil investigation,Moscow, 15 April 2009.
ment rhéologique de suspensions polydisperses de  Froiio F., Roux J.-N., « Incremental Response of
particules dans des fluides à seuil », 44e Colloque an- a model granular material by stress probing with
nuel du GFR, 111-114, Strasbourg, novembre 2009. DEM simulations », IUTAM-ISIMM Symposium
on Mathematical Modeling and Physical Instances of
Communications orales invitées en confé-
Granular Flow, Reggio Calabria,Italie, septembre 2009.
rence internationale
 Lemaître A., comment on « Overview of plasti-
 Coussot P., «Yield stress fluids: flow and instability»,
city and topological changes » by I. Cantat, Flow of
Workshop flowing complex fluids: Rheological measure-
Foams, Leiden, Pays-Bas, 17-21 août 2009.
ments and constitutive modelling, Institute for Mathematics
 Minghini F., Point N., Argoul P., Broutin M., Lerat
and its Applications (IMA), University of Minnesota, USA,
P., « Identification de chaussées d’aéroport à l’aide
Sept. 2009.
d’un déflectomètre », Colloque Lagrangianum 2008,
 Coussot P., « Comments on micro-mechanical
Maratea, Italie, 19-22 février 2009.
constitutive models for foam rheology », Workshop
 Point N., Fractional Derivative, Conference
Flow of Foams, Lorentz Center, Leiden, Pays-Bas,
on Kinetic and related models, Wuhan, Chine,
août 2009.
mars 2009.
 Cui Y.J., « Investigation of drought effects by ana-
 Roux J.-N., Combe G., « How Granular
lysis of soil-vegetation-atmosphere interaction », Aus-
Materials Deform in quasistatic qonditions »,
tralian Footing Committee, Adelaïde, Australia,
IUTAM-ISIMM Symposium on Mathematical
29 November.
Modeling and Physical Instances of Granular
 Delage P., « Some geotechnical problems related
Flow, Reggio Calabria, Italie, septembre 2009
to unsaturated soils and multiphase geomaterials» ,
 Sulem J,« The effect of mineral decomposition as
8th International Conference on Civil Engineering,
a mechanism of fault weakening during seismic slip »,
Shiraz, Iran, 12 May 2009.
Batsheva Seminar on Shear Physics at the meso scale
 Frank R. « Design of retaining structures accor-
in Earthquake and Landslide Mechanics, Ein Gedi,
ding to Eurocode 7 on geotechnical design »,
Israel, 26-30 January. 2009.
ISSMGE International Seminar on Deep Excava-
« Mineral decomposition during seismic slip : slip-
tions and Retaining Structures, Budapest, Hungary,
weakening of fault zones and temperature-limiting
4-5 February 2009.
effects », European Geosciences Union Gene-
« General presentation of Eurocode 7 “Geotechni-
ral Assembly, Vienna, Austria, 19-24 April 2009.

37
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

«Multiphysics aspects of seismic slip», 20th Alert Doctoral vior at the scale of the tow », 1st International Confe-
School, Aussois, France, 15-17 octobre.2009 rence on Material Modelling, Dortmund, Allemagne,
« Thermal pressurisation and mineral decomposition 15-17 september 2009.
as mechanisms of fault weakening during seismic  Château X., Vu T. S., Ovarlez G., « Micromecha-
slip »,GeoForschungsZentrum, GFZ Potsdam, Al- nical approach to the behavior of non-Newtonian
lemagne, 16 novembre 2009. suspension of particles and bubbles », 5th Annual
 Trovato A., Erlicher S., Argoul P., « Sin- European Rheology Conference, Cardiff, United
cronizzazione pedone-struttura : sviluppo di Kingdom, avril 2009.
un modello auto-sostenuto di tipo Van der Pol  Château X., Vu T. S., Ovarlez G., « Suspensions
modificato », Colloque Lagrangianum 2008, of polydisperse particles in yield stress fluids »,
Maratea, Italie, 19-22 février 2009. 81th Annual Meeting of The Society of Rheology,
Madison, USA, octobre 2009.
Communications orales invitées en confé-
 Kogan M., Goyon J., Château X., Pitois O., Ovar-
rence nationale
lez G., « Suspensions of bubbles in yield stress fluids »,
 Coussot P., « La vie secrète des fluides à seuil »,
81th Annual Meeting of The Society of Rheology,
44e colloque du Groupe français de rhéologie, Stras-
Madison, USA, octobre 2009.
bourg, 2009.
 Lebée A., Sab K., « A Cosserat multiparticle model
 Ovarlez G.
for periodically layered materials », COSSERAT +
« Rhéologie locale des suspensions concentrées, ren-
100, International Conference on the legacy of Théorie des
contres du groupe de recherche MEPHY, novem-
corpsdéformablesby Eugène and François Cosserat in
bre 2009, Paris.
the centenary of its publication, École des Ponts Pa-
« Transition liquide-solide dans les suspensions
risTech Paris, France,15-17 juillet 2009.
concentrées », 1er colloque du programme Blanc de
 Legoll F., « Multiple time scale methods », IMA
l’ANR, février 2009, Paris.
tutorial Methods of molecular simulation, Minnea-
« Rhéologie et IRM », dix ans d’IRM pour le Génie
polis, USA, 15-16 mai 2009.
civil, janvier 2009, Champs-sur-Marne.
 Legoll F., Lelièvre T., « Effective dynamics using
 Sulem J., « Décomposition thermique des miné-
conditional expectations », Capstone conference,
raux et pressurisation des fluides au cours d’un
Warwick, Angleterre, 28 juin-2 juillet 2009.
séisme », LGIT, Grenoble, 7 mai.
 Legoll F., Dai X., Le Bris C., Maday Y., « Parareal
Communications orales en conférence in- algorithms and long-time integration of Hamiltonian
ternationale systems », Capstone conference, Warwick, Angleterre,
 Bésuelle P., Hall S., Lenoir N., Desrues J., Viggiani 28 juin-2 juillet 2009.
G., Bornert M., « Investigation of localized defor-  Legoll F., Lelièvre T., « Effective dynamics for
mation in granular materials by means of X-ray CT reaction coordinates », 2nd annual conference of
and grain scale digital volume correlation », 7th Eu- EPSRC network Mathematical challenges of mole-
romech Solid Mechanics conference, Lisbonne, Por- cular dynamics, Bath, Angleterre, 13-15 juillet 2009.
tugal, 7-11 septembre 2009.  Legoll F., Blanc X., Le Bris C., Patz C., « Finite
 Boujlel J., Rabideau B., Bertrand F., Coussot P., temperature coarse-graining of one-dimensional mo-
« Extrusion and squeeze flow of a thixotropic sus- dels : a possible computational approach », 10th US
pension », 5th Annual European Rheology Confe- National Congress of Computational Mechanics,
rence, Cardiff, United Kingdom, avril 2009. Columbus, USA, 16-19 juillet 2009.
 Château C., Gélébart L., Bornert M., Crépin J.,  Legoll F., Luskin M., Moeckel R., « Ergodicity and
Caldemaison D., « Multi-scale approach of mecha- non-ergodicity of the Nosé-Hoover thermostat »,
nical behavior of SiC/SiC composites : elastic beha- Cecam workshop on deterministic thermostats, Lau-
sanne, Suisse, 27-29 juillet 2009.
38
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

 Legoll F., Lelièvre T., « Effective dynamics for Kingdom, avril 2009.
reaction coordinates », IMA workshop on Molecular  Rabideau B.D., Moucheront P., Bertrand F.,
simulations : algorithms, analysis and applications, Rodts S., Roussel N., Lanos C., Coussot P., «
Minneapolis, USA, 18-22 mai 2009 Extrusion of yield stress fluids observed by
 Legoll F., Blanc X., Le Bris C., Patz C., « Modèles magnetic resonance imaging », Workshop « Vi-
réduits pour les systèmes atomistiques à température scoplastic Fluids : from theory to application
finie », séminaire d’analyse numérique, EPFL, Lau- », Limassol, Chypre, novembre 2009.
sanne, Suisse, 22 avril 2009.  Rabideau B., Lanos C., Rodts S., Coussot P.,

UR NAVIER
 Legoll F., Luskin M., Moeckel R., « Non-ergodi- « Extrusion of a model yield stress fluid », 5th
city of the Nosé-Hoover dynamics », IMA seminar Annual European Rheology Conference, Car-
on mathematics and chemistry, Minneapolis, USA, diff, United Kingdom, avril 2009.
13 mai 2009.  Schmit J., Toussaint R., « Friction weakening
 Legoll F., Blanc X., Le Bris C., Patz C., « Fi- and mechanical healing of a simulated fault
nite temperature coarse-graining of atomistic g o u g e » , E u r o - c o n f e r e n c e o f Ro ck
models : a possible computational approach », Physics and Geomechanics, Ascona, Suisse,13-
OxMOS workshop on Multiscale models in solid 18 septembre 2009.
mechanics, Oxford (Angleterre), 3 juin 2009.  Sab K., Cecchi A., « In-plane and out-of-
 Legoll F., Dai X., Le Bris C., Maday Y., « plane homogenization for random 2D lattices.
Parareal algorithms and long-time integration Application to brickwork panels », ESMC
of Hamiltonian systems », ICNAAM 2009 confe- 2009, 7th Euromech Solid Mechanics Confe-
rence, Rethymno, Grèce, 17-22 septembre 2009. rence. Instituto Superior Tecnico, Lisbon, Por-
 Legoll F., Lelièvre T., « Profils d’énergie tugal, September 7-11, 2009.
libre et dynamiques réduites effectives  Shahidzadeh-Bonn N., Château X., Ber-
»,Workshop LN3M, Lyon, France, 28-29 sep- trand F., Bonn D., « Endommagement des ma-
tembre 2009. tériaux poreux de construction dû à la
 G. Ovarlez, F. Mahaut, T. S. Vu, X. Château, cristallisation des sels », 9es Journées d’étude sur
Suspensions of non-colloidal particles in yield les milieux poreux, Orsay, France, octobre 2009.
stress fluids: experimental and micromechani-  Viet T. B., Château X., « Influence of the
cal approaches, Workshop “Viscoplastic temperature on the behavior of unsaturated
Fluids: From Theory to Application”, Limas- porous media : a micromechanical approach »,
sol, novembre 2009. ASCE-ASME-SES, Conference on Me-
 Ovarlez G., Barral Q., Coussot P., « 3D chanics and Materials, Blacksburg, USA,
flows of yield stress fluids », British Society of juin 2009.
Rheology, Midwinter Meeting 2009 « The flow
Communications orales en conférence
of soft matter », Edimbourg, United King-
nationale
dom, décembre 2009.
 Belhak W., Le Roy R., « Optimisation environne-
 Ovarlez G., Barral Q., Coussot P., « 3D
mentale des ponts mixtes, apport des algorithmes gé-
flows of yield stress fluids », Workshop « Vi-
nétiques », journées Ouvrages d’art, Saint-Brieuc.
scoplastic Fluids : from theory to application
 Bertrand F., « Visite virtuelle de l’IRM », colloque
», Limassol, Chypre, novembre 2009.
10 ans d’IRM pour le génie civil, 7 janvier 2009
 Ovarlez G., Mahaut F., Kogan M., Pitois O.,
 Bornert M., Vales F., Yang D., Nguyen M.
Château X., « Suspensions of particles and
D., Chanchole S. « Analyse expérimentale mul-
bubbles in yield stress fluids », 5th Annual Eu-
tiéchelle des modes de déformation et d’endom-
ropean Rheology Conference, Cardiff, United
magement », « Des argilites sous chargement

39
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

mécanique et hydrique combinés : résultats », libre et dynamiques réduites effectives »,Works-


« Développements en cours et perspectives ». hop LN3M, Lyon, France, 28-29 septembre 2009.
Atelier du GNR Forpro, Hydratation et consé-  Lemarchand E., « Micromechanics analy-
quences mécaniques, 1er juillet 2009. sis of chemo-physical damage phenomena in
 Chevoir F., Lahmar F., Roux J.-N., « Simula- cement-based materials », Journées scienti-
tion numérique du comportement des maté- fiques du GNR MoMaS, CIRM Marseille, 23-
riaux granulaires », Centre de recherche 25 novembre 2009.
Lafarge, Saint-Quentin Falavier, avril 2009.  Le Roy R., « Le lamellé collé dans cent
 Chevoir F., « Simulation numérique de la ans », conférence à la journée technique du
rhéologie de suspensions granulaires denses », syndicat du bois lamellé collé, décembre 2009.
GDR mécanique physique, novembre 2009.  Chau T.-L., Corfdir A., Bourgeois E., « Ef-
 Desbois T., Le Roy R., Pavoine A., « Le clin- fets de la corrosion sur le comportement des
ker sulfo alumineux, propriétés et applica- murs en remblai renforcé », journée technique
tions », journées Ouvrages d’art, Saint-Brieuc. du CFMS en hommage à Henri Vidal, 25 mars
 Desbois T., « Étude du système clinker sul- 2009, Paris.
foalumineux - gypse : stabilité et durabilité des  Monfared M., Sulem J., Mohajerani M., De-
hydrates », Prix jeunes chercheurs René Houpert. lage P., Tang A.M., De Laure E., « Détermina-
 Desbois T., Le Roy R., Pavoine A., Alaoui tion de la perméabilité de l’argile de Boom et
A., Feraille A., « Propriétés du clinker sulfoalu- conditions de réalisation des essais drainés »,
mineux : enjeux et perspectives d’application », 19e Congrès français de mécanique, Marseille,
Conférence AUGC’09. 24-28 août 2009.
 Faure P. « IRM des matériaux cimentaires ;  Ovarlez G., « Critère de plasticité et loi de
mesure de la teneur en eau et sonde de la mi- comportement en écoulement : aspects tridi-
crostructure », congrès JEMP, 21 octobre 2009, mensionnels », rencontres du GDR Mousses,
Orsay. « Mesure de la teneur en eau des maté- octobre 2009, Paris.
riaux cimentaires par imagerie par résonance  Ovarlez G., «Shear-banding dans les
magnétique », congrès GFHN, 23 novembre mousses : apport de l’IRM », rencontres du
2009, Aix-en-Provence. « Milieux poreux ma- GDR Mousses, octobre 2009, Paris.
tériaux cimentaires », colloque 10 ans d’IRM  Rodts S., « IRM : un tour d’horizon », col-
pour le génie civil, 7 janv. 2009. loque 10 ans d’IRM pour le génie civil, 7 janvier
 Legoll F., Lelièvre T., « Dynamiques réduites 2009.
et application à la simulation moléculaire », sé-  G. Ovarlez, F. Mahaut, T. S. Vu, X. Châ-
minaire de Mathématiques appliquées, Collège teau, Suspensions of non-colloidal particles in
de France, Paris, 4 décembre 2009. yield stress fluids: experimental and microme-
 Legoll F., Blanc X., Le Bris C., Patz C., « Fi- chanical approaches, Workshop “Viscoplastic
nite temperature coarse-graining of atomistic Fluids: From Theory to Application”, Limas-
models : a possible computational approach », sol, novembre 2009.
OxMOS workshop on Multiscale models in solid  Ovarlez G., Barral Q., Coussot P., « 3D
mechanics, Oxford (Angleterre), 3 juin 2009. flows of yield stress fluids », British Society of
 Legoll F., Dai X., Le Bris C., Maday Y., Rheology, Midwinter Meeting 2009 « The flow
« Parareal algorithms and long-time integration of soft matter », Edimbourg, United King-
of Hamiltonian systems », ICNAAM 2009 confe- dom, décembre 2009.
rence, Rethymno, Grèce, 17-22 septembre 2009.  Ovarlez G., Barral Q., Coussot P., « 3D
 Legoll F., Lelièvre T., « Profils d’énergie flows of yield stress fluids », Workshop « Vi-

40
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

scoplastic Fluids : from theory to application », national conference on structural analysis of


Limassol, Chypre, novembre 2009. advanced materials, Tarbes, France, 7-10 sep-
 Ovarlez G., Mahaut F., Kogan M., Pitois O., tembre 2009.
Château X., « Suspensions of particles and
bubbles in yield stress fluids », 5th Annual Eu- Séminaires internationaux donnés
ropean Rheology Conference, Cardiff, United  Lemaître A.
Kingdom, avril 2009. « Rate-dependent Avalanche Size in Ather-
 Rabideau B.D., Moucheront P., Ber- mally Sheared Amorphous Solids », Universi-

UR NAVIER
trand F., Rodts S., Roussel N., Lanos C., dad Carlos III de Madrid, Espagne.
Coussot P., « Extrusion of yield stress «Rate-dependent Avalanche Size in Athermally
fluids observed by magnetic resonance Sheared Amorphous Solids », Weizmann Ins-
imaging », Workshop « Viscoplastic titute, Israël.
Fluids : from theory to application », Li- Séminaires nationaux donnés
massol, Chypre, novembre 2009.  Château X., « Suspensions de bulles et de
 Rabideau B., Lanos C., Rodts S., Cous- particules : une approche micromécanique »,
sot P., « Extrusion of a model yield stress ESPCI, Séminaires hebdomadaires du labora-
fluid », 5 th Annual European Rheology toire de physique et mécanique des milieux hé-
Conference, Cardiff, United Kingdom, térogènes de l’ESPCI, 26 juin 2009.
avril 2009.  Faure P., « IRM et milieux poreux »,
 Schmit J., Toussaint R., « Friction wea- INRA, laboratoire EMMAH, Avignon,
kening and mechanical healing of a simu- 8 juin 2009.
lated fault gouge », Euro-conference of « IRM et milieux poreux », Cemagref
Rock Physics and Geomechanics, Ascona, Rennes, 12 octobre 2009.
Suisse,13-18 septembre 2009.  Ovarlez G.
 Sab K., Cecchi A., « In-plane and out- « Rhéologie des pâtes granulaires », La-
boratoire de physique de la matière
of-plane homogenization for random 2D
condensée, université de Nice.
lattices. Application to brickwork pa- « Rhéologie des pâtes granulaires », Insti-
nels », ESMC 2009, 7th Euromech Solid tut Jean Le Rond d’Alembert, université
Mechanics Conference. Instituto Super- Paris VI.
ior Tecnico, Lisbon, Portugal, Septem-  Rodts S., « Rhéologie par IRM », Ce-
ber 7-11, 2009. magref, Rennes, 12 octobre 2009.
 Zeng Q., Fen-Chong T., Dangla P., Li K.,
Logiciels
Bouteille S., « Action combinée du gel et de
 BIL
sels sur un milieu poreux - Freezing combined
Dangla P., code d’éléments/volumes finis.
with salts actions on porous media »,
http://www.lcpc.fr/fr/produits/bil
19e Congrès français de mécanique, Marseille,
 CMV et CMV-3D
24-28 août 2009.
Bornert M., analyse des déformations par cor-
Affiches en conférence internationale rélations d’image numériques 2D et 3D.
 Fennan A., Auslender F., Bornert M., El
Omri A., Fassi Fehri O., Hihi A., « Developing RECHERCHE PARTENARIALE
an elastic-plastic homogenization method of Nouveaux contrats privés
multiphase materials combining the morpho-  Dormieux L., Poromécanique des roches,
logical representatitive pattern-based approach Total.
and the transformation field analysis », Inter-  Coussot P., Rhéologie des boues de traite-

41
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

ment des eaux, Sedif. – Ifremer.


 De Gennaro V., Évaluation des risques géo-  Delage P., Caractérisation du comporte-
techniques liés à la présence de gaz dans les sé- ment hydromécanique des argiles remaniées
diments marins, n° notif. : R-2009-8A-0063- comme matériau de scellement, n° notif. : R-
AO - Fugro. 2007-8A-0209-AO – Andra.
 Cui Y. J., Recherche sur l’outil d’aide à la dé-  Corfdir A., Effet de la corrosion des arma-
cision de traitement des limons/ligne 22600 tures sur le comportement des murs en rem-
Gonesse à la frontière Belge (LGV Nord), blai renforcé par des éléments métalliques,
n° notif. : R-2009-8A-0030-AO - SNCF. n° notif. : R-2007-8A-0218-AO – Terre Armée.
 Cui Y. J., Essais en laboratoire, n° notif. :  Cui Y. J.,Comportement hydromécanique
R2009-8A-0127-AO – SCK-CEN. des matériaux constitutifs de plateformes an-
 Sulem J., Effet des contraintes et de la tem- ciennes, n° notif. : R-2007-8A-0272-AO–SNCF.
pérature sur l’intégrité des ciments des puits  Canou J., Dupla J.-C.,Traitement des loess
pétroliers, n° notif. : R-2009-8A-0113-AO-Total. de la LGV Nord par le coulis nano silice : ca-
 Delage P., Impact de la température hier des charges de la tranche 3 – SNCF
sur les propriétés mécaniques et accous-  Alaoui A., Étude du système clinker sul-
tiques des roches concernées par la pro- foaluminieux-gypse – stabilité et durabilité des
duction en SAGD, lors des injections de
vapeur dans les réservoirs d’huile lourde, hydrates, CTG (Calcia).
Cifre Doan Din Hong, n° notif. : R2009-  Alaoui A., Caractérisation et modélisation
8A-0112-AO – IFP. du comportement d’un système multicouche
 Cui Y. J., Research on the thermo- d’élastomères compacts et/ou cellulaires pour
hydro-mechanical behaviour of the Ypre- semelles de running, Décathlon.
sian clays, Ondraf.  Sab K., Étude de prédiction des dégrada-
 Cui Y. J.,Essais triaxiaux haute pres- tions des voies ferroviaires, Alstom
sion, SCK–CEN.  Foret G., Réalisation d’essais béton, Alstom.
 Caron J.-F., Modélisation de structures  Ehrlacher A., Modélisation des procédés de
auto-déployantes, Décathlon. laminage par méthode muti-fils, Arcelor-Mit-
 Caron J.-F., Optimisation mécanique tal-Maizières.
et énergique des murs rideaux, CSTB.  Sab K., Panneaux en maçonnerie renforcés
 Caron J.-F., Développement d’un pla- à l’aide de matériaux composites, CSTB.
telage composite compatible avec le  Duhamel D. Étude de la soudure par ultra-
concept Baley standard-phase II, CNPS. sons, Sonimat.
Contrats privés en cours  Vandamme M., Poromechanics and ad-
sorption on porous deformable coal, Schlum-
 Vandamme M., Fissuration plastique, Lafarge
berger.
 Faure P., Lhoist.  Sab K., Développement d’un modèle adhé-
 Cui Y. J., Compréhension des mécanismes rence-glissement acier-béton à haute perfor-
de déclenchement et prévention du risque de mance et application aux structures en béton
retrait-gonflement des sols argileux. Analyse armé et précontraint, Cerib.
du retrait-gonflement et de ses incidences sur
Nouveaux contrats publics
les constructions, n° notif. : R2006-8A-0027-
 De Buhan P., Sols renforcés par inclusions
AO – Ademe.
rigides, EdF Septen.
 Cui Y. J., Aléa et risque de sécheresse,
 De Buhan P., Projet national Asiri-Irex.
n° notif. : R2006-8A-0040-AO – Armines.
 Dormieux L., Comportement des
 De Gennaro V., Gatmiri B., thèse
stockages et réservoirs, GdF-Suez.
Nguyen H. D., n° notif. : R-2006-8A-0824-AO
42
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

 Dormieux L., thèse Cifre T. Nguyen, IFP. n° notif. : R-2006-8A-0286-AO – Euridice.


 Dormieux L., thèse Cifre A.L. Guilmin, IFP.  Cui Y. J., participation à la convention
 Dormieux L.,Calculs mécaniques sur mi- R2D2 via à l’ENSMP, n notif. : R-2007-8A-
crostructures par polarisation, EdF. 0006-AO – École des mines.
 Rodts S., ANR PRECCOD « Nanosep »  Canou J., Belle Plaine : étude des liquéfia-
ANR-O8-ECOT-009-04 (2009-2011), dirigée bles dans des conditions réelles ; site et mo-
par le BRGM d’Orléans. dèles préditifs, n° notif. : R-2007-8A-031-AO

UR NAVIER
BRGM, CNRS-Cerege, INSA Toulouse, –ANR/GIP.
LISBP, LCPC-Navier, Ineris, Cirsee, INPT-  Frank R., contrôle temps réel des inclusions
IMFT, Arkema. de Jet Grouting, n° notif. : R-2007-8A-0075-
 Pereira J.-M., Interface : comportement AO – ANR/Ademe.
thermo-hydro-mécano-chimique de l’interface  Frank R., travaux de thèse de Yosra Bouas-
entre les ciments de puits d’injection et la for- sida, n° notif. : R-2007-8A-0154-AO –ANRT.
mation de couverture en présence de (sc)CO2  Corfdir A., Modélisation analogique
et de gaz annexes, n° notif. : R2009-8A-0051- de la nucléation de la rupture dans une
AO – ANR/Inrterface. structure de faille complexe en présence
 Canou J., Validation du dispositif de blo- de fluide, n° notif. : R-2007-8A-158-AO
cage d’écoulement en conduite – essais préli- – Insu/CNRS.
minaires, n° notif. : R-2009-8A-0099-AO –  Sulem J., Comportement des tunnels en
IREX-Erinoh. terrain tectonisé et application à la liaison fer-
 Frank R., Attribution de subvention pour roviaire Lyon-Turin, n° notif.: R-2007-8A-
l’accueil de M. Mabrouki, Crous. 0206- AO – Cetu.
 Frank R., Attribution de subvention pour  Canou J., Comportement et calcul des fon-
l’accueil de M. Benmeddour, Crous. dations profondes sous sollicitations cycliques
 Corfdir A., Analyse des effets de la géomé- (Solcyp),n° notif. : R-2008-8A-0194-AO –
trie dans le comportement d’interface sol/gra- ANR-Ademe.
nulaire – ANR/Vitres.  Cui Y. J., Terrassements durables – Ou-
 Argoul P., Programme Cedre, Crous. vrages en sols traités (Terdouest), n° notif. : R-
2008-8A-0198-AO – Ademe- ANR.
Contrats publics en cours
 Canou J., Réalisation d’un programme d’es-
 De Buhan P., Boulonnage des galeries, Andra.
sais sur le modèle physique 1g – n° notif. : R-
 Dormieux L., Approche micromécanique
2008-8A-0282-AO – IREX-Asiri.
du comportement de l’argilite, Andra.
 Cui Y. J., Tang A. M., Laboratory research
 Dormieux L., Déformations différées dans
on geomechanical, n° notif. : R-2008-3593-AO
l’argilité, Andra.
– Euridice.
 Bornert M., ANR blanche Simuzal (2009-
 Argoul P., projet Actena, Ademe-ANR.
2012), Simap-INPG (coordination), Cemef-
 Duhamel D., projet P2RN : prédiction et
ENSMP, Navier-ENPC.
propagation du bruit de roulement, Ademe.
 Dangla P., projet Rixmod, LCPC-Conseil
 Duhamel D., Predit 2, ministère de la Jeu-
général de Seine-et-Marne, LCPC-Oxand.
nesse et de l’Éducation nationale et de la Re-
 De Gennaro V., Isis : instabilité des pentes
cherche.
sous-marines dans les zones de forte activité
 Alaoui A., projet SN2C, simulation numé-
sismique – rupture et courant de turbidité,
rique, conception d’une chaussure, Ministère
n° notif. : R-2006-AO-0121-AO – ANR.
de l’économie, de l’industrie et de l’emploi.
 Delage P., projet européen Timodaz,

43 .
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

LATTS
Laboratoire Techniques,Territoires
et Sociétés

Laboratoire commun Présentation institutionnelle du la-


CNRS
Université Paris-Est boratoire
(École des Ponts ParisTech, université Centre pluridisciplinaire de recherche, d’enseigne-
Paris-Est, Marne-la-Vallée) ment et d’expertise en sciences sociales, le Latts re-

Latts
groupe essentiellement des sociologues, des
Université Paris-Est / Laboratoire Na- spécialistes de l’aménagement et des historiens, tout
vier en regardant aussi parfois du côté de l’économie, de
la gestion, de la science politique, de la géographie et
École des Ponts ParisTech
de l’ergonomie.
6-8 avenue Blaise-Pascal
Cité Descartes - Champs-sur-Marne Le laboratoire est également caractérisé par un en-
77455 Marne-la-Vallée cedex 2 vironnement « ingénieur », que symbolise l’implanta-
tion de la majorité de ses locaux au sein de l’École des
Ponts ParisTech. Il s’agit en effet de favoriser le dia-
Tél. : 01 64 15 38 12 logue entre les sciences sociales et le monde de la tech-
Fax : 01 64 61 60 71 nique, dans les entreprises comme dans les
administrations.
Site internet
Deux grands domaines empiriques sont abordés :
http://latts.cnrs.fr
les organisations (publiques et privées), l’innovation,
le travail, d’un côté ; les systèmes territoriaux, les ré-
Directeur : Olivier Coutard seaux et les services urbains, l’action publique locale
Responsable de l’équipe de recherche de l’autre. Cette double orientation – originalité du la-
RIT : Sylvie Jaglin boratoire – permet des croisements de points de vue
Responsable de l’équipe de recherche multiples : logiques territoriales des entreprises, lo-
TIO : Patrice Flichy giques industrielles des services urbains, modèles or-
Secrétaire générale : Marie d’Arcimoles ganisationnels du public et du privé, transitions
sociotechniques urbaines, etc.
Effectifs L’implication dans les enseignements
35 chercheurs et enseignants-chercheurs
dont 14 HDR, Par ses enseignants-chercheurs, le laboratoire est
32 doctorants, naturellement très présent dans les formations de
2 postdoctorants, l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée. Parallèlement,
8 administratifs. les chercheurs du Latts, tous statuts confondus, sont
fortement impliqués dans les enseignements de
Lien vers rapports Aeres l’École des Ponts ParisTech, à la fois dans le cursus in-
http://www.enpc.fr/fr/recherche/docu- génieur et dans les formations de master (École des
ments/09 Ponts ParisTech et Université Paris-Est Marne-la-
LATTSseul.pdf Vallée). Le Latts tient en outre un rôle important dans

45
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

l’animation de trois masters : le master d’aménage- de recherche, dans le cas de comparaisons euro-
ment Cimo – Cité et mobilité – (responsabilité de péennes ou internationales. Par ailleurs, l’immersion
spécialité « Gouvernance et production de l’espace » internationale des doctorants est une composante
de M2 recherche) ; le master Eric – entreprise, res- forte des grands programmes européens que coor-
sources humaines, innovation, communication, com- donne ou auxquels participe le Latts.
pétences – (responsabilité de spécialité de M2
Activités documentaires
recherche) ; le master spécialisé Amur – aménage-
ment et maîtrise d’ouvrage urbaine – (responsabilité En 2009, les activités documentaires ont essen-
de la formation). tiellement concerné la gestion et l’animation de la bi-
bliothèque du laboratoire. Outre les acquisitions
Enfin, les parcours des doctorants du Latts font
mensuelles, la gestion budgétaire, la fourniture de do-
l’objet d’une attention particulière et d’un engagement
cuments, la rédaction de la rubrique « publications »
collectif. Les enjeux sont multiples : professionnalisa-
pour le rapport d’activité, l’implication aux réunions
tion (insertion dans un collectif de travail, apprentis-
et au projet « site internet », deux opérations majeures
sage par l’exemple du métier de chercheur), suivi
se sont déroulées respectivement en mai – réaména-
collectif des thèses (minisoutenances, séminaires
gement et traitement des collections de périodiques
d’équipe, etc) et sociabilisation académique par l’in-
papier – et en juillet – récolement des monographies
sertion des doctorants dans leur communauté
et rangement de la bibliothèque ; elles ont mobilisé
scientifique de référence (colloques, publica-
deux personnes à temps plein et ont représenté près
tions, etc).
de 160 heures de travail.
Collaborations internationales
Autre point essentiel en 2009 : la nouvelle
Collectivement ou à titre individuel, les chercheurs impulsion donnée au développement de la
du Latts sont largement investis dans un grand nom- « collection Latts » sur l’archive ouverte HAL-
bre d’activités à dimension internationale : engage- SHS, en collaboration avec la responsable du
ment dans des programmes de recherche européens projet HAL au sein de l’École des Ponts Pa-
et internationaux, implication dans des coopérations risTech. Un document « Archives ouvertes
bilatérales ou multilatérales avec l’Europe (Grèce, Al- HAL-SHS pour le Latts, quel intérêt ? Orien-
lemagne, Autriche, Royaume-Uni, Pays-Bas, Suède), ter une politique de dépôt pour le laboratoire »
mais aussi avec le Brésil, l’Afrique du Sud, l’Inde et la a servi de base à la réflexion et au projet de ré-
Chine, participation à des associations académiques, solution présenté en conseil de laboratoire le
des réseaux ou des groupements de recherche inter- 4 septembre 2009. Le Latts se place en tête des
nationaux, participation à l’animation de revues étran- laboratoires de l’École des Ponts ParisTech en
gères, à l’organisation de colloques internationaux et à nombre de dépôts avec, fin 2009, 334 dépôts
des activités d’enseignement ou d’expertiseà l’étranger. dont 169 en texte intégral ; 141 notices d’ou-
vrages du Latts ont par ailleurs été créées dans
Parallèlement, l’implication de doctorants de na-
la collection.
tionalités différentes a toujours constitué un atout
pour l’inscription du Latts dans des réseaux interna- Les deux équipes du laboratoire
tionaux. Cette implication est à la fois le résultat des
Réseaux, Institutions, Territoires
échanges réguliers entre les chercheurs du Latts et
Responsable d’équipe : Jaglin S.
leurs homologues à l’étranger et constitue également
Effectif : 1 assistante d’équipe, 15 chercheurs
le ferment actif de telles coopérations du fait des liens
et enseignants-chercheurs, 22 doctorants,
des doctorants avec leurs universités d’origine ou du
1 postdoctorante.
caractère européen ou international de leurs terrains

46
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

L’équipe « Réseaux, institutions, territoires » (RIT) Travaillant à un niveau micro, méso ou


s’inscrit principalement dans trois champs scienti- macro, l’équipe « Technique, innovation, orga-
fiques : les études urbaines et territoriales, les STS nisation » s’oriente vers une approche com-
(science and technology studies), l’analyse de l’ac- préhensive de l’innovation, en termes de
tion publique. coopération entre mondes sociaux hétéro-
gènes. L’élaboration et le développement de
L’originalité de son positionnement tient à celui
l’innovation suppose, en effet, de réunir et de
des croisements opérés, entre ces différents champs,
faire coopérer des acteurs ayant des compé-
par la mise en œuvre d’un projet scientifique centré
tences diverses, appartenant à des mondes so-
sur les articulations entre procédures et processus de
ciaux différents et à des espaces éloignés. Cette
l’action publique, innovations et contenus socio-
coopération entre mondes hétérogènes se ma-
techniques, configurations spatiales. Elle s’exprime
nifeste aussi bien au niveau local (une équipe
également dans le choix des objets de recherche pri-

Latts
de recherche), qu’au niveau global (un nouveau
vilégiés, propices à la mise en œuvre de ces dé-
champ scientifique, un réseau d’acteurs indus-
marches croisées : services en réseaux, politiques
triels …). Les acteurs que nous étudions sont
énergétiques locales, risques urbains, politiques envi-
également multiples scientifiques académiques,
ronnementales et de transport, financiarisation de
chercheurs des centres de R&D, marketeurs,
l’immobilier, partenariats public-privé, risques tech-
mais également des usagers, et des « ama-
nologiques… Elle se traduit enfin par des choix mé-
teurs ». L’équipe est constituée de deux axes
thodologiques qui passent prioritairement par des
principaux :
recherches de terrain, des démarches interdiscipli-
naires et comparatives, une prise en compte du TIC et STS : les techniques d’information et
temps long. de communication sont non seulement un sec-
teur d’activités en pleine croissance, mais
En 2009, ce positionnement collectif a assuré la
constituent également des outils intellectuels
poursuite de recherches déjà engagées (reterritoriali-
présents dans la plupart des activités humaines.
sations et transformations de l’action publique ; gou-
Cet axe se propose d’étudier les TIC dans les
vernance des services en réseaux et gestion urbaine
différents champs où elles sont mobilisées, et
durable ; entreprises et dynamiques métropolitaines)
plus particulièrement dans le domaine de l’en-
et confirmé trois axes « émergents » auxquels se rat-
treprise, dans la santé et dans les médias. L’ap-
tachent des opérations de recherche en cours et de
proche STS est au cœur de la problématique
nouvelles inscriptions en thèse : questions énergé-
retenue. Le programme actuel accorde une
tiques urbaines ; financiarisation de la fabrique ur-
grande place à la question de la coopération
baine ; services en réseaux dans les villes en
entre acteurs hétérogènes.
développement.
Dynamiques de la recherche, organisation
Enfin, les effectifs de l’équipe RIT se sont
et politiques : les dynamiques de la production
considérablement enrichis en 2009 : 15 cher-
scientifique sont profondément transformées
cheurs (+ 4), 23 doctorants (+ 7) et 1 post-
par le renforcement des responsabilités de
doctorante.
l’Europe et des régions d’une part, la nouvelle
Technique, Innovation, Organisation structuration de la recherche académique au-
Responsable d’équipe : Flichy P. tour des universités et du principe d’excellence
Effectif : 1 assistante d’équipe, 15 chercheurs d’autre part. Ces préoccupations de recherche
et enseignants-chercheurs, 10 doctorants, sont abordées à partir de l’analyse de grands
1 postdoctorant. corpus de données (notamment les bases de

47
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

brevets), et la réalisation de comparaisons in- (juin) ; troisième session de l’école thématique


ternationales dans le domaine des politiques internationale « Controverses » (Pacte, Latts,
universitaires. EPFL), intitulée « Sustainability, so what ? Re-
tour critique sur les promesses du développe-
En 2009, l’équipe TIO s’est enrichie d’un ment urbain durable » (octobre) ; séminaire
chercheur (Éric Dagiral, ancien postdoc qui a
« Les ponts et chaussées et leurs archives :
trouvé un poste d’enseignant-chercheur), de
deux doctorants et d’un ingénieur d’étude en questions de sources, questions d’histoire »
CDD. (décembre) ; séminaire « Les enjeux d’une ges-
tion territorialisée des risques technologiques.
Budget global 2009 Spécificités françaises et mise en perspective
internationale » (achevé en 2009) ; séminaire
Donation des tutelles « Les collectivités locales productrices et dis-
École des Ponts ParisTech : 44 800 € tributrices d’énergie : enjeux, usages et limites »
UPEMLV 32 000 € (achevé en 2009) ;
CNRS : 36 000 €
– lancement du Corporate Invention Board
Activités contractuelles (http:--www.corporateinventionboard.eu),
Chiffre d’affaires : 546 300 € classement inédit sur la stratégie technologique
de 2 000 groupes multinationaux à partir de
Autres crédits
leurs portefeuilles de brevets (décembre) ;
À ces crédits s’ajoutent ceux provenant de
– soutenance de l’habilitation à diriger les
subventions spécifiques (BQR, soutiens à des
recherches de Gilles Grague (décembre) ;
programmes de recherche, etc) pour un mon-
tant cumulé en 2009 de 65 176 € (dont – remise à deux doctorants du laboratoire
46 000 € perçus au titre de l’animation du pro- du prix de thèse 2008 d’Université Paris-Est
gramme de recherche interdisciplinaire « Ville (attribué en 2009) : Mathilde Gralepois, au titre
environnement » (CNRS-MEEDDM). du département « Ville, transports, territoires »,
et Grégoire Mallard, au titre du département
Dépenses
« Organisations marchés institutions » (octo-
Les dépenses en salaires sur ressources pro- bre).
pres (3 assistantes, 1 postdoc, 5 chargés
L’année a également été marquée par une
d’études et 1 chargé de recherche) se sont éle-
importante production de publications ; à une
vées à 255 000 €.
trentaine d’articles scientifiques et une quaran-
taine de chapitres d’ouvrages scientifiques, se
Faits marquants 2009
sont en particulier ajoutées :
L’année 2009 a été ponctuée par plusieurs
– la publication de trois ouvrages de re-
faits marquants :
cherche ;
– visite de l’Aeres, dans le cadre de la pré-
– la direction ou codirection de sept ou-
paration du contrat quadriennal de l’UPEMLV,
vrages scientifiques, dont trois chez des édi-
tutelle principale du Latts (janvier) ;
teurs anglophones ;
– organisation de plusieurs manifestations
scientifiques : séminaire international « Cities – la coordination de trois dossiers théma-
and energy transitions : past, present, future », tiques de revues.

48
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

Résultats et réussites mande et le projet ? Quels impacts sur la qua-


lité des bâtiments et des services ? Quelles mé-
Au cours de l’année 2009, l’activité du Latts
thodes d’évaluation , Campagnac É. (coord.),
a été soutenue à chacune des missions incom-
Paris, Presses de l’École des Ponts ParisTech,
bant à un laboratoire de recherche (produc-
2009, 315 p.
tion de connaissances, formation, relations
avec les entreprises et les pouvoirs publics, À l’heure où les partenariats public-privé
contribution au débat public). On peut souli- (PPP) ont commencé à se développer en
gner en particulier une importante production France, suscitant intérêt et interrogations, cet
de publications scientifiques. ouvrage donne un éclairage fort utile sur l’ap-
port des pratiques d’évaluation pour une meil-
Travaux en cours
leure connaissance de ces nouveaux types de
L’année 2009 a également vu l’engagement contrats. L’objectif de ce livre est d’aider res-

Latts
de nombreux nouveaux projets, dont : ponsables locaux, professionnels et chercheurs
à appréhender les changements de contextes
– quatre projets ANR, concernant les
d’actions que créent les PPP pour la com-
principaux champs d’investigation du labora-
mande publique et le projet, la redéfinition des
toire : Bimby (projet de recherche sur les po-
compétences et des savoirs qu’ils impliquent,
litiques de densification urbaine dans les tissus
l’impact de ces nouveaux types de contrat en
pavillonnaires), MUT-ORG (projet de re-
termes de qualité des bâtiments et des services,
cherche sur les mutations organisationnelles
les méthodes, les procédures, ainsi que les di-
de l’administration française), Basicom (pro-
verses approches de l’évaluation. À partir des
jet de recherche sur le rôle des bases de don-
analyses et des témoignages de chercheurs et
nées et des TIC dans les coopérations entre
de professionnels de différents pays euro-
acteurs sociaux, dans différents domaines
péens, ce livre permet aussi de rendre compte
d’activité, resp. P. Flichy), Prest-Ence (projet
à la fois des tendances communes et de la di-
de recherche sur la fabrique de la qualité aca-
versité des expériences menées en Europe.
démique, resp. C. Paradeise) ;
Méthode : échanges et débats autour des
– neuf nouvelles thèses dont deux Cifre
travaux de chercheurs, de présentations des
(France Telecom, Apec).
politiques publiques et de pratiques profes-
Actions en cours de finalisation sionnelles.
En 2009, une trentaine d’opérations de re- Partenaires : réseau de recherches sur les ac-
cherche ont été menées ou se sont achevées tivités et les métiers de l’architecture et de l’ur-
au Latts : outre une quinzaine de projets de banisme (Ramau).
recherche (dont un projet ANR), on compte
Commanditaire : plan « Urbanisme construction
dix ouvrages scientifiques, cinq séminaires or-
architecture.
ganisés par des chercheurs du Latts, une sou-
tenance d’HDR et une soutenance de thèse. Mots-clés : partenariat public-privé, théories
Les résultats de ces opérations de recherche et pratiques de l’évaluation, qualité des ser-
sont présentés ci-après (par ordre alphabé- vices, modèles d’organisation.
tique du premier auteur lattsien).
 Sustainability, so what? Retour critique
 Évaluer les partenariats public-privé en sur les promesses du développement urbain
Europe. Quelles conséquences pour la com- durable, 3e session de l’école thématique inter-

49
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

nationale « Controverses », Cavé J., Coutard O., luations contrastées des politiques urbaines
Grilliat S., Guéranger D. (coord.), Nessi H., dites durables, les contradictions inhérentes à
2009. certains principes de durabilité, les modèles de
l’action publique urbaine durable. Il faut sou-
La troisième session de l’école thématique
ligner, par ailleurs, l’introduction très stimu-
internationale « Controverses » s’est tenue les
lante et, à certains égards, provocatrice
8 et 9 octobre 2009 à Chexbres, près de Lau-
proposée par Jacques Lévy en tout début de
sanne. Elle s’inscrit dans un cycle de débats
session, intitulée « Le nouveau moralisme de la
scientifiques organisés entre trois laboratoires :
durabilité », mettant l’accent sur les principes
le Pacte (politiques publiques, action politique,
de justification politiques et moraux qui sous-
territoires), le Latts et le Lasur (laboratoire de
tendent l’avènement de ce que certains pour-
sociologie urbaine). Cette session avait pour
raient qualifier de « référentiel de durabilité »
objectif de revenir sur les « promesses du dé-
(les trois « E » par exemple) et que lui-même
veloppement urbain durable », tenues ou non
préfère nommer « le paradigme postmatéria-
tenues d’ailleurs. Envisagée sous l’angle scien-
liste ».
tifique, cela revenait à répondre à la question
simple : l’injonction au développement urbain Méthode : les réflexions se sont engagées
durable produit-elle un contexte stimulant par une conférence introductive, se sont pour-
pour penser la ville ? suivies dans quatre ateliers - tables rondes et
conclues par les témoignages de chercheurs
Sur un plan formel tout d’abord, il faut
confirmés, les « grands témoins ».
noter que cette manifestation a permis de réu-
nir un nombre important de participants, aux Commanditaire : CNRS.
origines géographiques, disciplinaires et statu-
Mots-clés : développement urbain durable,
taires fort différentes. Sur une quarantaine de
aménagement, action publique, controverses.
participants, les membres du Latts ont pris une
part active à la manifestation. Notons, par  État et privé dans la modélisation des dé-
ordre chronologique, le travail de coordination placements urbains en France,1960-2005, quel
auquel David Guéranger a pris part, ensuite les processus de « production » ?, Chatzis K.,
contributions de plusieurs doctorants (Jérémie 2009.
Cavé, Sophie Grilliat et Hélène Nessi) qui ont
Cette recherche, qui a donné lieu à un rap-
constitué autant d’occasions de mettre en
port de recherche en juin 2009, est une pre-
débat leurs travaux de thèse, enfin le rôle de
mière tentative d’analyser de façon
grand témoin assumé par le directeur du Latts
systématique la trajectoire de la modélisation
(Olivier Coutard), ce qui supposait un suivi at-
des déplacements urbains en France, des an-
tentif de l’ensemble des débats et un travail pé-
nées 1960 au milieu des années 2000. Pour ce
rilleux de restitution de ynthèse finales.
faire, nous avons adopté une perspective par-
Sur le fond ensuite, les débats ont permis la ticulière qui envisage la modélisation comme
présentation d’approches très contrastées sur un processus de production : nous nous
le plan disciplinaire : plusieurs tables rondes sommes alors intéressés à la fois aux différents
ont ainsi réuni des architectes, des aménagistes, acteurs qui ont produit ce type de modélisa-
des géographes, des sociologues, des politistes, tion, aux « matières premières » (enquêtes sur la
débattant sur des sujets aussi variés que les mo- mobilité) et aux « moyens de production » (logiciels
dèles de villes et les formes urbaines, les éva- et machines informatiques) nécessaires à sa

50
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

production et sa mise en œuvre. En mobili- taine de textes diffusés à l’avance à l’ensemble


sant ce cadre analytique, nous avons mis en des participants. Les débats ont notamment
évidence une trajectoire historique qui est tourné autour des enjeux suivants : la dimen-
marquée par deux temps forts : présence cen- sion socio-politique des processus – urbains
trale de l’État français dans une modélisation – de transition énergétique et le caractère par-
monomodale, dans un premier temps (les dé- tiellement inapproprié de la notion de transi-
cennies 1960 et 1970), montée en puissance tion sociotechnique telle que développée dans
de l’intermodalité (et de son outil favori, l’ap- le champ des technology studies ; l’impor-
proche désagrégée), des bureaux d’études pri- tance d’une perspective de longue durée ; la
vés (souvent d’origine étrangère) et du génie pertinence de recherches focalisées sur des
logiciel commercial et international, dans un régions urbaines ; le hiatus actuel entre l’am-
second temps. bition des discours relatifs à « la transition

Latts
énergétique vers une société postcarbone » et
Méthode : recherche historique.
la modestie des changements effectifs obser-
Commanditaire : Drast-MEEDDM vables.
Mots-clés : mobilité, déplacements urbains, Une sélection de textes devrait être publiée,
modélisation. après procédure de peer review dans la revue
Urban Studies, revue de référence internatio-
 Cities and energy transitions : past, pre-
nale dans le champ des études urbaines, qui a
sent, future, Coutard O., Jaglin S. et Ruther-
donné son accord de principe pour la publica-
ford J., séminaire international (Autun,
tion d’un dossier thématique issu du séminaire.
France),1-4 juin 2009)
Financement : agence nationale de la re-
Ce séminaire visait à confronter les résul-
cherche ; CNRS ; École des Ponts ParisTech;
tats de recherches sur les processus et poli-
Université Paris-Est Marne-la-Vallée ; mission
tiques urbains de transition énergétique
« Prospective » du MEEDDM ; programme
(entendu comme un changement systémique
R2DS (réseau de recherche sur le développe-
dans la fourniture et/ou les usages de l’éner-
ment soutenable de la région Île-de-France) ;
gie). Il avait pour ambition de favoriser une
Pres Université Paris-Est.
triple démarche de regards croisés :
 Susturbinfra, services en réseaux et dé-
– entre périodes passées et période
veloppement urbain durable : le cas de l’Île-de-
contemporaine ;
France dans une perspective européenne
– entre des contextes urbains dans des comparative, Coutard O., Rutherford J., Nessi H.
pays d’industrialisation ancienne et des pays
En Europe, comme dans les autres régions
émergents ou en cours de développement ;
du monde d’industrialisation ancienne (Amé-
– entre approches disciplinaires (histoire, rique du Nord, Japon, etc), les services en ré-
géographie, aménagement, sciences politiques, seaux devraient occuper une place importante
économie ...). dans les études sur la durabilité urbaine et les
politiques afférentes, mais l’examen des
Il a rassemblé pendant trois jours une
études récentes dans le champ du développe-
trentaine de participants, principalement
ment urbain durable s’avère décevant de ce
français, européens et du monde anglo-
point de vue. Face à ce constat, le projet Sus-
phone, pour discuter sur la base d’une ving-
turbinfra visait à analyser les transformations

51
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

à l’œuvre dans la fourniture de services ur- analyse des documents et des rapports portant
bains en réseaux dans plusieurs régions mé- sur les services en réseaux et les politiques de
tropolitaines européennes à l’heure du développement durable dans les régions de
développement durable. Il a reposé sur une Londres, Île-de-France, Rome et Stockholm ;
étude empirique approfondie menée dans entretiens avec les acteurs publics et privés
quatre régions urbaines européennes (Lon- concernés dans ces quatre régions urbaines.
dres, Paris, Rome, Stockholm) et portant sur
Mots-clés : infrastructures, services en ré-
deux enjeux emblématiques :
seaux, développement urbain durable, urbani-
– les dynamiques d’urbanisation (renou- sation, transition énergétique.
vellement vs étalement) ;
 L’hydre et les territoires, Crague G., mé-
– les dynamiques urbaines de transition moire d’habilitation à diriger des recherches
énergétique. (soutenu en décembre 2009).
Dans chacune des régions urbaines concer- Un constat empirique est au départ de notre
nées, nous avons étudié la place des réseaux investigation : les territoires sont aujourd’hui
dans les stratégies et les politiques mises en confrontés à une situation inédite, puisqu’ils
œuvre. On s’est intéressé également aux condi- éprouvent de plus en plus de difficultés à iden-
tions et aux modalités de régulation publique tifier les décideurs économiques qui pilotent
de « petits systèmes techniques », alternatifs ou les sites productifs qui y sont implantés. Après
complémentaires aux grands réseaux centrali- avoir décrit et explicité ces difficultés pratiques,
sés conventionnels, pour la fourniture d’éner- une interprétation de ces phénomènes est pro-
gie, d’eau ou d’assainissement. posée, qui repose sur la formalisation d’un mo-
dèle d’organisation économique inédit,
Les résultats du projet suggèrent une remise
l’« hydre-archie ». Un repérage empirique (sta-
en question – émergente, partielle, contestée –
tistique) de ces « hydre-archies » est ensuite
de la « ville des réseaux », i.e. d’espaces ou de
proposé. Au sein d’une « hydre-archie », la res-
systèmes urbains solidarisés par de grands sys-
ponsabilité de l’organisation dans son ensem-
tèmes techniques centralisés. Divers acteurs
ble fait problème, ce qui explique les difficultés
promeuvent ou développent, en marge des
à identifier les décideurs économiques.
grands réseaux, des « techniques décentrali-
Dans certains cas néanmoins, un souci
sées » perçues comme étant plus en phase avec
pour les territoires d’implantation se
l’impératif de durabilité ; on observe ainsi une
maintient, sous une forme originale (l’ac-
tendance à privilégier les échelles suburbaines
tivité d’industrialisation). Sa description
pour la fourniture des services urbains. Ces
et son analyse sont l’objet du troisième
techniques décentralisées s’articulent selon des
temps de notre investigation.
modalités diverses avec les grands réseaux
qu’elles contribuent ainsi à transformer. Période : 2007-2009.

Période : décembre 2005 – juin 2009. Méthode : exploration théorique, investiga-


tions quantitative et qualitative.
Commanditaires : agence nationale de la re-
Mots-clés : organisation économique, res-
cherche (ANR), programme blanc. ponsabilité, territoire.
Méthode : analyse de la littérature en amé-  Où vont les taxis ?, Darbéra R., Paris, Des-
nagement urbain, géographie urbaine, etc. ; cartes & Cie, coll. « Les urbanités », 2009, 270 p.

52
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

Partout dans le monde, le taxi est appelé à – c’est-à-dire des techniques de transport
jouer un rôle central dans l’évolution de la mo- dont l’impact environnemental est limité si on
bilité urbaine. Du côté de l’offre, la révolution le compare à celui du transport tout routier.
dans les pratiques, apportée par la téléphonie Une politique de report modal existe en Eu-
mobile et le GPS, est encore loin d’avoir rope et en France depuis une dizaine d’années
donné toute sa mesure en termes d’améliora- sans que les mesures prises aient réellement
tion du service et de réduction des coûts. À contribué à enrayer la croissance du transport
côté de la demande, de la croissance démo- routier. Sur cette période, on remarque au
graphique, l’évolution des modes de vie et les contraire une érosion de l’offre ferroviaire et
contraintes environnementales commencent à maritime au profit du transport routier pour
créer certains besoins que le taxi est le mieux l’ensemble des pays de l’Union. La thèse s’est
à même de satisfaire au moindre coût. C’est plus particulièrement intéressée aux moyens

Latts
parce qu’ils sont un élément indispensable de coordination des chaînes de transport
dans l’éventail de l’offre de mobilité, qu’on comme support de la compétitivité du mode
trouve des taxis dans toutes les villes du maritime. Un travail d’analyse approfondi de
monde. Les enquêtes réalisées par l’Institut de la littérature et des politiques sous-tend le tra-
la ville en mouvement dans sept métropoles vail de terrain, centré sur des chaînes logis-
européennes et à New York le montrent : on tiques incluant des segments maritimes
prend le taxi par choix, mais on le prend tout depuis la France et l’Allemagne.
aussi souvent par nécessité. C’est pour cette
La première partie de ce travail s’attache à
raison que, dans la plupart des pays européens,
évaluer la politique de report modal mise en
les pouvoirs publics subventionnent des ser-
place en Europe pour le transport maritime à
vices de taxis à l’attention de certaines catégo-
courte distance en confrontant le modèle de
ries de populations : personnes âgées,
compétitivité prôné par la politique euro-
chômeurs, etc. Ces forces qui pèsent sur l’of-
péenne avec des chaînes maritimes existantes
fre de taxi et sur la demande de mobilité sont
et la littérature spécialisée portant sur le choix
partout à l’œuvre, mais les résistances qu’elles
modal. Cette politique, telle qu’elle est défen-
rencontrent diffèrent d’une ville à l’autre.
due par les programmes de soutien européens,
Pourtant, même dans les villes où les positions
s’appuie sur une coordination fondée par des
acquises semblent les plus solidement retran-
moyens techniques (l’utilisation de condition-
chées, la convoitise pour ces nouveaux mar-
nements qui permettent d’utiliser indifférem-
chés est telle que de nouveaux acteurs
ment les modes routier ou maritime) et une
parviennent à s’infiltrer dans les failles du sys-
formalisation des relations commerciales et de
tème en innovant.
l’offre de service suivant le standard que
Objet : transports et déplacements. constitue la prestation routière pour le marché
de fret européen. Cette première partie a per-
 La compétitivité par les interfaces :
mis de faire émerger deux questions. Les
l’exemple du transport maritime comme al-
chaînes maritimes compétitives montrent-elles
ternative à la route, Dubreuil D., thèse.
des organisations formalisées selon le modèle
La recherche a pris comme point de dé- pressenti par les politiques européennes ?
part les problèmes rencontrés en raison du Quelle est l’importance de la dimension his-
développement d’offres de transport alterna- torique dans la construction des chaînes
tives pour l’acheminement des marchandises maritimes ?

53
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

L’objet de la seconde partie est la confron- rectrice de recherche Inrets Marne-la-Vallée ; Nicole
tation de ces deux questions à l’observation de May, directrice de recherche MEEDDM.
terrain, c’est-à-dire à l’analyse de la concur-
Mots-clés : transport maritime, report
rence pour une quinzaine de chaînes suivant la
modal, politique des transports, économie des
grille de lecture de leur modèle d’organisation.
organisations.
La question de la compétitivité des chaînes de
transport a ainsi été explorée suivant ces deux  Les enjeux d’une gestion territorialisée
dimensions : une coordination par des moyens des risques technologiques. Spécificités fran-
matériels et formels standards, d’une part, une çaises et mise en perspective internationale,
coordination qui n’exclut pas ces moyens, mais Galland J.-P.
qui se caractérise par une construction histo-
Ce séminaire de recherche avait été com-
rique et des ajustements locaux, d’autre part.
mandé au Latts par le Puca (plan urbain
Les données d’ensemble du marché mari- construction et architecture) au moment où les
time européen et les observations faites sur des services déconcentrés du ministère de l’Équi-
chaînes maritimes particulières, montrent que pement ont commencé à investir la question,
la question du report vers le transport mari- nouvelle pour eux, des risques technologiques,
time en Europe se décline aujourd’hui en pro- dans le cadre de leur implication à la mise en
blématiques régionales. La marge de œuvre de la loi dite « Bachelot » (2003), cette
progression des transports alternatifs et du loi ayant été votée après la catastrophe de Tou-
transport maritime est mince, et les soutiens louse (2001). Ce séminaire s’est, en fait, dé-
qu’il faut apporter sont sans doute davantage à roulé entre 2007 et 2009, c’est-à-dire pendant
rechercher dans le renforcement et l’extension la réorganisation des services de l’État, sur un
des chaînes existantes que dans la création de plan central (fusion Équipement-Écologie) et
nouvelles chaînes à partir d’un modèle donné déconcentré. Dans ces conditions, il a consti-
de coordination des acteurs du marché. La ré- tué l’occasion de suivre et d’analyser la com-
flexion sur les services maritimes et portuaires plexe application d’une loi récente et novatrice
montre également que la dimension spatiale sur le territoire, ceci en particulier à travers le
est structurante dans l’organisation du trans- prisme de l’action des agents de l’État. À ce
port au-delà des questions d’accessibilité aux titre, il constitue un bilan partiel de la mise en
infrastructures, de localisation de la demande œuvre de la loi « Bachelot ».
et des sites de production manufacturière. Le
Période et méthode : le séminaire s’est dé-
secteur du transport, comme d’autres secteurs
roulé entre novembre 2007 et janvier 2009. Il
productifs plus fréquemment examinés dans
a rassemblé des praticiens et des chercheurs
l’économie spatiale, est contraint par des effets
lors de sept séances successives dont les actes
de localisation. Cet aspect a été seulement es-
sont disponibles sur le site du Puca, rubrique
quissé dans ce travail et participe d’un
« bibliothèque, actes de colloques et de sémi-
champ passionnant de la recherche en
naire » :
transport. http://rp.urbanisme.equipement.gouv.fr-
Date de soutenance : 16 décembre 2009. puca-agenda-frame_actes_colloques.htm

Membres du jury : Séraphin Kapros, pro- Partenaires : le séminaire a été conçu et pi-
fesseur à l’université de la Mer Egée ; Guy Joi- loté par J.-P. Galland (Latts) et Emmanuel
Martinais (ENTPE-Rives).
gnaux, directeur de recherche Inrets
Lille-Villeneuve d’Asq ; Élisabeth Gouvernal, di- Commanditaire : Puca-MEEDDM

54
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

 CURE : Cultural Industries and Urban pement économique, industries culturelles, ins-
Resilience, Halbert L. titutions, territoires.
Cette coopération scientifique réalisée dans  Pratiques et doctrines de la gestion des
le cadre du programme Urban-Net 2008 a cadres dirigeants dans les traditions équipe-
réuni six équipes partenaires entre 2008 et ment, agriculture, environnement et industrie,
2009 (Pays-Bas, France, Suède, Israël, Turquie, Jeannot G.
Bulgarie). L’ambition était de construire un
cadre d’analyse théorique commun portant sur La réorganisation de l’administration terri-
la contribution des industries culturelles et toriale conduit à une réduction significative du
créatives à la résilience urbaine. En partant du nombre de postes de responsables des services
constat de l’intérêt croissant de la communauté déconcentrés de l’État au niveau départemen-
académique pour des activités culturelles qui tal et régional, et à une harmonisation néces-

Latts
sont au cœur de l’économie urbaine, nous saire des critères de sélection de ces cadres
avons discuté les nouveaux modes d’organisa- dirigeants (division par deux au niveau dépar-
tion de ces secteurs, leur déploiement spatial temental et par trois au niveau régional). Dans
(spatial footprint), leur encastrement institu- ce contexte, et particulièrement autour de la
tionnel, l’impact des systèmes sociotechniques création des directions régionales de l’envi-
et sociopolitiques nationaux, ainsi que l’évolu- ronnement, de l’aménagement et du logement
tion des politiques publiques les concernant. par le rapprochement des directions régionales
Sur la base de ces échanges, le consortium de l’équipement (DRE), de l’industrie (Drire)
Cure a défini un programme de recherche et de l’environnement (Diren), la mission des
comparative multipays pour lequel un finance- cadres dirigeants du ministère de l’Écologie
ment européen est désormais recherché. (MEDDATT) a souhaité établir une photo-
graphie des pratiques de sélection des cadres
Méthode : le travail a consisté à confronter dirigeants dans les ministères concernés avant
les sources de données disponibles dans les réorganisations.
chaque pays, à mener une réflexion méthodo-
logique sur les possibilités techniques d’une Des entretiens ont été menés auprès des
analyse comparée (recours aux SIG notam- acteurs de la gestion des carrières dans les
ment), et à une première analyse des stratégies ministères de l’Équipement, de l’Environne-
d’acteurs privés, publics et des tiers. ment et de l’Industrie et de l’Agriculture
(N = 19), complétés par des entretiens au-
Période : 2008-2009. près d’un petit groupe de directeurs régio-
Partenaires : université d’Amsterdam (Pays- naux qui ont rapporté la manière dont ils ont
Bas), Université Paris-Est (Latts, France), uni- perçu la gestion de leur carrière (N = 10).
versité d’Uppsala (Suède), Association for Ces entretiens ont été enrichis par le traite-
Integrated Development and Sustainability ment de données quantitatives à travers les
(Bulgarie), université Bilgi d’Istanbul (Turquie), rapports de gestion des corps et à travers la
université de Tel Aviv (Israël). reconstitution des parcours de carrière des
personnes en poste de directeur régional de
Commanditaire : Urban-Net Pilot Call l’équipement, de l’industrie ou de l’environ-
2008, Sustainable Urban Development, 6th nement au 1er janvier 2007 (N = 60).
Frame-work Programme.
Il en ressort une relative convergence
Thème du Latts : métropolisation, dévelop- sur le privilège accordé à des ingénieurs

55
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

jeunes et surtout sur la dimension collé- États (mais aussi les chercheurs) répondent
giale de la sélection qui naît au croise- toutefois à ces défis de façon différente, en
ment du point de vue du secrétariat fonction de leurs traditions, de leurs spécifici-
général (qui recueille les points de vues tés ou de leur marge de manoeuvre. La di-
des syndicats ou des élus), des inspec- mension internationale de la recherche et de
tions (qui apprécient la gestion) et des l’enseignement supérieur est depuis longtemps
chargés de mission de corps (qui recueil- un objet d’étude assez controversé et pose ac-
lent les projets de carrière des individus). tuellement toujours problème : depuis la se-
Les outils d’objectivation comme les as- conde guerre mondiale environ,
sessment centers n’occupent qu’un rôle l’internationalisation a certes été renforcée
marginal. sous l’impulsion de divers programmes poli-
tiques et scientifiques et a débouché sur une
Cet espace collégial est le lieu de
redéfinition du clivage interne-externe, mais
confrontation des différents corps d’in-
on observe aussi de nombreux discours poli-
génieurs. On remarque en particulier une
tiques et scientifiques qui instrumentalisent la
présence majoritaire des ingénieurs issus
notion d’internationalisation à différentes fins.
de l’École nationale des travaux publics
Des études de cas fouillées, prises principale-
de l’État dans les directions régionales de
ment dans les deux systèmes français et suisse
l’équipement et une forte implantation
de recherche et d’enseignement supérieur, pla-
des ingénieurs du Gref dans les Drire.
cés dans une perspective comparative interna-
On peut alors présager que le rapport de
tionale, permettent de documenter le statut et
force entre ingénieurs de ces deux ori-
le poids du phénomène d’internationalisation
gines sera au cœur des luttes pour l’accès
(espace européen de la recherche, processus de
aux nouveaux postes de directeurs de ser-
Bologne, rankings, localisation des activités
vices déconcentrés.
scientifiques, attitudes face à la recherche,
Commanditaire : mission des cadres di- sciences de la vie, nanotechnologies, open
rigeants MEEDDM. science, propriété intellectuelle, relations uni-
versités-entreprises).
Période : septembre 2008 – janvier 2009.
Objet : research policy et higher education.
Mots-clés : gestion des carrières, cadres di-
rigeants, réorganisation territoriale de l’État.  Le système de gouvernance de l’Île-de-
France : entre globalisation et décentralisation,
 Recherche et enseignement supérieur
Lefèvre C.
face à l’internationalisation. France, Suisse et
Union européenne, Leresche J.-P., Larédo P., Cette recherche fait suite au travail engagé
Weber K. (dirs), Lausanne, Presses polytech- en 2008 sur les relations entre performance ur-
niques et universitaires romandes, 2009, 397 p. baine et gouvernance à travers une analyse
comparée des métropoles londonienne et new-
Dans un contexte en transformation, les
yorkaise. La gouvernance de l’Île-de-France est
systèmes nationaux de recherche et d’ensei-
donc ici étudiée dans le rapport entre la mé-
gnement supérieur rencontrent des défis sem-
tropolisation et la globalisation. Quatre élé-
blables : avènement de la société ou de
ments préalablement identifiés sur les
l’économie du savoir, globalisation scientifique,
métropoles de Londres et de New York ser-
compétitivité, évaluation et enfin acceptation
vent de cadre problématique à l’analyse de la
sociale des sciences et des techniques. Les

56
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

gouvernance : i) un élément cognitif qui ren- sectorialité des problèmes et des défis ainsi que
voie à la vision de l’Île-de-France dans le les processus de privatisation et de dérègle-
monde que possèdent les acteurs ; ii) un élé- mentation expliquent un phénomène qui
ment relationnel qui analyse la qualité des re- prend de l’ampleur, celui de la montée en puis-
lations entre les acteurs, autrement dit le degré sance de l’implication des acteurs écono-
de coopération et de coordination entre eux, miques, et notamment des firmes, dans les
en se centrant sur les acteurs publics (État et politiques urbaines. La recherche s’intéresse à
collectivités locales) ; iii) un élément politique une dimension particulière des politiques ur-
qui concerne la structuration des acteurs mé- baines, celle des stratégies de développement.
tropolitains (politiques et économiques), au- Plus précisément elle vise : i) à expliquer la ca-
trement dit de leur capacité à construire un pacité d’action collective des métropoles dans
leadership collectif disposant de ressources le domaine stratégique et notamment à mieux

Latts
cognitives, politiques et financières ; iv) un élé- comprendre les raisons de l’implication des ac-
ment méthodologique qui concerne la pro- teurs privés dans un domaine qui, auparavant,
duction de l’action collective en s’intéressant relevait principalement, voire totalement, des
aux lieux, structures, instruments et méca- acteurs politiques ; ii) à identifier et à com-
nismes de régulation et de médiation entre les prendre les modalités mises en place par les ac-
acteurs. teurs urbains pour élaborer et conduire ces
stratégies ; iii) à identifier les effets de cette im-
La recherche conclut sur un blocage du sys-
plication du privé sur les relations avec le sec-
tème de gouvernance de l’Île-de-France dans la
teur public et notamment sur la recomposition
mesure où l’analyse de ces quatre éléments fait
des rôles respectifs du public et du privé dans
ressortir un accroissement du degré de conflic-
le pilotage stratégique des métropoles. Pour ré-
tualité du système et l’absence de régulations
pondre à ces trois interrogations, la recherche
pour y répondre.
a conduit à l’élaboration d’une problématique
Méthode : revue de la littérature en sciences dans une première phase, à partir de la littéra-
politiques (pouvoir urbain, politiques pu- ture existante et a donné ensuite lieu à des tra-
bliques, gouvernance) et entretiens réalisés vaux empiriques (entretiens) sur les
avec les principaux acteurs franciliens dans le métropoles de Londres, Madrid et Turin. Elle
domaine du développement économique (col- conclut sur l’importance de certaines métro-
lectivités locales, État, structures de représen- poles globales (Londres et Madrid) pour l’im-
tation des milieux économiques). plication des grandes firmes et interroge la
situation francilienne au regard du rôle des ac-
Période : avril 2008-mars 2009.
teurs économiques.
Commanditaire : institut CDC pour la re-
Méthode : analyse de la littérature en
cherche et direction du développement terri-
sciences politiques, économie territoriale et
torial de la Caisse des Dépôts.
géographie économique sur le comportement
Mots-clés : gouvernance, Île-de-France, glo- des firmes ; entretiens avec les milieux écono-
balisation, État. miques et politiques dans les villes de Londres,
Madrid et Turin.
 Les partenariats stratégiques dans les
métropoles européennes, Lefèvre C. Période : mai 2009-décembre 2009.
La globalisation, la décentralisation, la multi- Commanditaire : institut CDC pour la

57
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

recherche et Direction du développement ticipant à leur évolution. Elles se nichent no-


territorial de la Caisse des Dépôts. tamment dans des modalités différenciées
d’appropriation et d’usages des TIC, produites
Mots-clés : entreprises, globalisation, stra-
soit par des inégalités de capitaux ou de com-
tégies urbaines, public-privé, acteurs écono-
pétences, soit par des capacités et des sens pra-
miques.
tiques qui sont les produits intériorisés de
 Gouverner les métropoles, Lefèvre C., formes de domination sociale. Cet ouvrage
Paris, LGDJ - Lextenso Éditions, coll. « Poli- analyse ces phénomènes variés et présente les
tiques locales », 2009, 115 p. résultats de recherches portant sur différents
domaines de pratiques : domestique, profes-
Les métropoles sont devenues les lieux où
sionnel ou encore éducatif.
se posent les grands enjeux, anciens et nou-
veaux, de nos sociétés modernes : lieux de la  Global science and national sovereignty.
production des richesses et du développement Studies in historical sociology of science, Mal-
économique ; espaces où se jouent les solida- lard G., Paradeise C., Peerbaye A., (eds), Rout-
rités et le « vivre ensemble » de populations ledge, coll. « Studies in the History of Science,
toujours plus diverses sur les plans social, cul- Technology and Medicine », 2009.
turel et ethnique ; territoires où se posent avec
À partir de sept études de cas, on a cherché
acuité les problèmes environnementaux. Mal-
à répondre aux questions suivantes : comment
gré l’importance des métropoles, leur gouver-
la souveraineté s’est-elle construite, réaffirmée,
nement reste tributaire de logiques d’acteurs
transformée au cours du XXe siècle à travers la
(État, collectivités locales, entreprises, habi-
construction des disciplines scientifiques, les
tants) qui privilégient le plus souvent d’autres
pratiques de connaissance, les objets de re-
échelles et les empêchent ainsi de devenir de
cherche ? La science joue-t-elle un rôle ou mo-
véritables territoires politiques.
dèle-t-elle les modes d’exercice de la
Objet : villes, territoires et dynamiques spa- souveraineté aujourd’hui ?
tiales.
Faisant suite à la publication d’un numéro
 Inégalités numériques. Clivages sociaux spécial de la revue Sociologie du travail (46-3,
et modes d’appropriation des TIC, Granjon F, juillet- septembre 2006) sur le thème « Science
Lelong B., Metzger J.-L. (dirs), Paris, Lavoisier, et souveraineté », les éditeurs ont proposé un
2009, 254 p. ouvrage collectif à Routledge, comportant des
textes largement enrichis, avec en particulier
Les inégalités numériques ont surtout été
une longue introduction, signée de Grégoire
étudiées au travers des notions de fracture ou
Mallard et Catherine Paradeise, sur la naissance
de fossé numérique, fondées sur des indica-
du domaine des études de sociologie histo-
teurs quantitatifs simples comme les taux d’ac-
rique de la science. En s’appuyant sur l’étude
quisition et d’utilisation des nouvelles
historique de diverses disciplines dans divers
technologies. Si elles s’expriment avec la force
pays, il s’agissait de mettre en lumière la ma-
de l’évidence dans le non usage ou dans une
nière dont les sciences se sont pensées dans
pratique relativement indigente, elles ne sau-
leur rapport au pouvoir souverain. L’objectif
raient toutefois se résumer aux phénomènes
est de prolonger et dépasser deux interpréta-
d’exclusion. Les inégalités numériques se ma-
tions dominantes dans les études sur les
nifestent aussi sous la forme d’une diversité de
sciences, l’une exclusivement centrée sur les
pratiques reflétant les clivages sociaux et par-
formes de la rationalité technique et excluant

58
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

tout rapport entre science et pouvoir, l’autre don- Période : 1er décembre 2009.
nant le lien entre les deux comme une évidence sim-
Commanditaire : Archives nationales.
ple.
Mots-clés : archives, histoire, Ponts et
Période : 2007-2009.
Chaussées, France.
Méthode : études de cas historiques
 SUN (steering of universities), Para-
(France, États-Unis, Indonésie, Russie, Asie
deise C. (coordinatrice).
du Sud-Est).
Financé par le réseau d’excellence Pime et
Mots-clés : chimie, économie, sciences du
les dispositifs publics de financement de sept
climat, recherche opérationnelle, nucléaire, gé-
pays européens, ce projet visait à comprendre
nomique, cellules souches.
les transformations des modes de gouvernance

Latts
 Les Ponts et Chaussées et leurs ar- des universités en Europe, en se concentrant
chives : questions de sources, questions d’his- plus particulièrement sur la relation université-
toire, Montel N.(coorganisatrice et recherche.
intervenante), journée d’études, Archives na-
L’enseignement supérieur et la recherche,
tionales, hôtel de Soubise, 60, rue des Francs-
activités à vocation internationale, sont pour-
Bourgeois, 75003 Paris.
tant fortement encastrés dans leurs espaces na-
Organisée par les Archives nationales, le tionaux d’appartenance. On assiste cependant
Centre d’histoire des sciences et d’histoire des partout en Europe à des mouvements de ré-
techniques de l’université Paris I-Panthéon- forme, qui, tout en étant fortement marqués
Sorbonne, le Comité d’histoire du ministère par les traits nationaux, s’inscrivent dans un
de l’Écologie, de l’Énergie, du Développe- horizon similaire : décentralisation du mana-
ment durable et de la mer et l’École des Ponts gement dans les établissements et pilotage dis-
ParisTech, cette journée s’est proposée de ras- tant par les incitations, engageant la mise en
sembler archivistes et historiens et d’inviter à place ou le renforcement d’un ensemble de
des discussions sur les usages des archives des dispositifs (agences), d’outils (indicateurs) au
Ponts et Chaussées. Ces usages ont été ap- service d’un objectif d’accountability. Com-
préhendés dans une double perspective : don- ment divers acteurs de la recherche (les uni-
nant à voir la richesse et la diversité des fonds versités, leurs centres de recherche, leurs
conservés, les interventions réunies ont illus- départements, les décideurs privés ou publics
tré la multiplicité des objets d’histoire qu’ils étatiques, régionaux, locaux) se saisissent-ils de
peuvent documenter ; elles ont également in- ces innovations institutionnelles ? Comment
terrogé la constitution, la nature et la conser- leurs actions bottom-up et top-down se com-
vation de ces fonds, montrant la fécondité posent-elles ?
d’un questionnement de ces archives comme
Le programme SUN met en évidence que :
objets historiques.
i) les réformes institutionnelles de l’enseigne-
Partenaires : Catherine Mérot et Jean-Phi- ment supérieur et de la recherche publique, au-
lippe Chaumont (Archives nationales), Anne jourd’hui en cours dans tous les pays
Lacourt (École des Ponts ParisTech), Bruno européens, concluent dans la plupart des cas
Belhoste (Paris I- Pantheon-Sorbonne de longs mouvements de réforme incrémen-
CH2ST), Alain Monferrand et Steve Bernar- tale engagés depuis trente ans autant qu’elles
din (Comité d’histoire du MEEDDM). marquent le début d’une nouvelle période ;

59
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

ii) ces réformes présentent des traits similaires publiques choisies ainsi que les configurations
entre des structures institutionnelles et de gou- organisationnelles et les outils de pilotage mis
vernance ; iii) cependant, leur mise en œuvre en œuvre. Les formations doctorales et les
est marquée par la variété des formes de dis- budgets de la recherche y sont étudiés en pro-
tribution du pouvoir académique, de sorte que fondeur.
ces évolutions peuvent être considérées
Jusqu’à quel point les singularités nationales
comme « parentes » mais non « conver-
survivent-elles et à partir de quand intervient la
gentes ».
convergence européenne ? Chacun des sept
Ce programme a notamment donné lieu à pays étudiés tend à faire de ses universités des
la publication d’un ouvrage paru chez Springer organisations rationalisées impliquant une
(cf. infra) et à la thèse de Aurélie Tricoire multitude d’acteurs hétérogènes et clarifiant
(soutenue en 2008). leurs formations, missions de formation et de
recherche. Ils réforment également les mé-
Période : 2007-2009.
thodes utilisées par les pouvoirs publics pour
Commanditaires : Prime Noe, minis- gouverner à distance par le biais de l’évalua-
tère français de la Recherche, universités, tion de la performance et d’approches incita-
agences de recherche nationales. tives. Cet ouvrage suggère que les grands récits
du New Public Management ou de la Network
Partenaires : Ch. Musselin (CSO, Fr), Jür-
Governance ne permettent pas de retracer
gen Enders et Don F. Westerheijden (Cheps,
l’histoire du changement. Ils peuvent influen-
Un. of Twente, NL), Ewan Ferlie (London
cer les visions et outils développés par les ré-
University, GB), Gaëlle Goastellec, Dr. Mar-
formateurs, mais la fabrique des politiques
tin Beninghoff (OSPS, université de Lau-
publiques et leur mise en œuvre demeure dé-
sanne, CH), Ivar Bleiklie (Un. De Bergen,
pendante de la singularité des contextes natio-
Norvège), Emanuela Reale et Bianca Poti
naux.
(Cersi-CNR, Italie), Georg Krücken, Stefan
Lange, Uwe Schimank (université de Hagen). Mots-clés : universités, modèles de gouver-
nance, organisation, Europe occidentale,
Méthode : comparaison internationale, ana-
convergence, dépendance de sentier, réper-
lyse documentaire, entretiens.
toires d’action, parties prenantes.
Mots-clés : universités, modèles de gouver-
 Architettura ibrida, Marc Mimram (trad.
nance, organisation, Europe occidentale,
italienne de Marc Mimram architecte ingénieur
convergence, dépendance de sentier, réper-
hybrid(e]), Picon A., Milan, Electa, 2009,
toires d’action, parties prenantes.
221 p.
 University governance : Western Euro-
Peut-on être à la fois architecte et ingé-
pean comparative perspectives, Paradeise C.,
nieur ? De la passerelle de Solférino à ses ré-
Ferlie E., Bleiklie I., Reale E. (eds), Springer
cents projets pour la Chine, l’œuvre de Marc
coll. « Higher Education Dynamics », vol. 25,
Mimran apporte une réponse originale à cette
2009.
question. Elle prend ses distances à l’égard des
Cet ouvrage traite des processus de chan- certitudes traditionnelles de l’art de l’ingénieur
gement dans les systèmes d’enseignement su- sans pour autant tomber dans le formalisme.
périeur de sept pays ; il explore les politiques Elle s’attache au site, à la géographie et à l’his-
toire, mais aussi aux perspectives ouvertes par

60
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

les nouvelles manières de concevoir les struc- (Somme), le séminaire de recherche « Les col-
tures et de travailler les matériaux. Ce livre, le lectivités locales productrices et distributrices
premier à passer en revue l’ensemble des pro- d’énergie. Enjeux, usages et limites » entendait
jets et des réalisations de Marc Mimran, doit poser l’idée que les collectivités locales, de par
se lire à la lumière de cette double préoccupa- leurs fonctions de productrices et distributrices
tion de prise en compte de la singularité des si- d’énergie, peuvent contribuer aux politiques de
tuations concrètes et de mobilisation de la développement durable, notamment en ma-
puissance scientifique et industrielle contem- tière de lutte contre le changement climatique.
poraine. Hybride, le travail de Marc Mimran
Centrée sur l’analyse d’une variété de cas,
l’est au meilleur sens du terme, celui d’un dia-
cette réflexion collective s’est articulée autour
logue incessant entre les diverses raisons dont
de questions telles que les opportunités (mais
se nourrit la démarche de projet.
aussi les limites) offertes par le cadre institu-

Latts
Objet : ingénieurs - formations et pratiques. tionnel français, les formes concrètes de l’im-
plication des collectivités locales, les objectifs
 Dicionario das utopias (trad. en portu-
(économiques, environnementaux, sociaux)
gais du Dictionnaire des utopies), Riot-Sarcey
qu’elles poursuivent ainsi que les difficultés
M., Bouchet T. et Picon A. (dir), Lisbonne,
pratiques rencontrées dans l’exercice de ces
Texto E Grafia, 2009, 288 p.
compétences de productrices d’énergie. Ce fai-
De « Âge d’or » à « Ville idéale », de « Au- sant, l’atelier a permis de clarifier les éléments
togestion » à « Science-fiction », ce diction- du débat qui militent pour ou contre une plus
naire alphabétique présente, à travers une large décentralisation de la régulation du ser-
centaine d’articles, les principales utopies ap- vice public de l’énergie, pour ou contre l’op-
parues au cours de l’histoire : les grandes œu- portunité de confier des marges de manœuvre
vres des utopistes – de La République de Platon supplémentaires aux collectivités locales et de
à Utopia de Thomas More et au Meilleur des formaliser des pistes concrètes d’expérimenta-
mondes de Huxley ; l’utopie comme expérience tion et de recherche utiles pour les pro-
vécue – des phalanstères de Fourier à la Com- grammes futurs du Puca.
mune de Paris et à l’école du Bauhaus ; les uto-
In fine, le séminaire révèle que la mobilisa-
pies architecturales, urbanistiques, scientifiques
tion des collectivités locales (dans leurs fonc-
et techniques – immeubles communautaires,
tions de productrices et distributrices
villes idéales, mondes virtuels... De grands ar-
d’énergie) sur le volet de la lutte contre le
ticles thématiques et synthétiques présentent
changement climatique demeure limitée du
par domaines de culture les différentes uto-
fait : i) des contraintes réglementaires et
pies : architecture, cinéma, éducation, musique,
socio-économiques qui pèsent sur elles et ré-
politique, science, voyage ...
duisent fortement leurs marges de manœu-
 « Les collectivités locales productrices et vre ; ii) de la nature d’un système d’acteurs
distributrices d’énergie. Enjeux, usages et li- caractérisé par une forte fragmentation, qui
mites », séminaire organisé par François-Ma- rend difficile la mise en œuvre effective d’une
thieu Poupeau (collab. Marie d’Arcimoles). gestion intégrée de l’énergie ; iii) du manque
de moyens humains et financiers et du
Organisé pour le compte du Puca
manque d’expertise spécifique sur ces ques-
(MEEDDM) et conçu autour de sept séances
tions ; iv) enfin, de la manière dont les élus
dont un voyage d’étude à Montdidier
locaux eux-mêmes appréhendent la question

61
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

énergétique, qui demeure à bien des égards « Cities and the Urban Imperative », 2009,
« parent pauvre » des politiques locales. 315 p.
Période : avril 2008-juin 2009 Contenu : la gouvernance urbaine est au-
jourd’hui caractérisée par une multiplicité d’ac-
Méthode : atelier de recherche ; étude de
teurs impliqués dans la gestion des affaires
cas ; identification de pistes d’expérimentation
locales. Ceci pose des questions ouvertes à
et de recherche.
l’enquête : qui sont les individus et les institu-
Commanditaire : Puca (MEEDDM). tions, publiques ou privées, qui planifient et gè-
rent réellement les affaires urbaines ? De
 Histoire de la première ligne à grande vi-
quelles manières le font-ils ? Quels sont les in-
tesse française, Paris-Lyon, Ribeill G.
térêts accommodés dans ce processus, et sous
Contenu : à la demande de la SNCF, dans quelles conditions l’action coopérative peut-
la perspective de la célébration des 30 ans du elle être menée ? Plus généralement, quels sont
premier TGV Paris-Lyon (1981), il s’agit de les motifs clés des interactions des nombreux
rappeler l’histoire de cette innovation tech- acteurs de la gouvernance urbaine ? Cet ou-
nique majeure que fut le tracé de la première vrage, fondé sur une série d’études de cas tirés
ligne nouvelle à grande vitesse Paris-Lyon (dite de Delhi, Bombay, Calcutta et Hyderabad,
LN1), dont les pentes admises jusqu’à 35- parle de la gouvernance des métropoles in-
1000, autoriseront un profil direct et pentu, diennes sous l’angle de ces questions. Il ana-
très économique. lyse les changements qui ont eu lieu durant les
quinze dernières années suite à la libéralisation
À partir de documents d’archives et de té-
et la décentralisation, avec un éclairage parti-
moignages, seront successivement traités : i) la
culier sur six services collectifs : l’éducation
conception technique de la LGV et ses op-
primaire, la santé, les subventions alimentaires,
tions caractéristiques ; ii) le pilotage du projet
la réhabilitation des bidonvilles, l’eau et l’assai-
(études, enquêtes de terrain, chantiers de
nissement, la gestion des ordures.
construction) ; iii) enfin, l’histoire des établis-
sements chargés de l’entretien et de la surveil- Mots-clés : gouvernance urbaine, services
lance de la LGV exploitée, depuis 1981 jusqu’à urbains, métropoles, Inde.
nos jours. La démarche privilégie le point de
 Qualité à tous les étages. L’organisation
vue de l’équipement sur celui de la traction et
et le travail face à la « dégradation », Ughetto P.
du matériel, bien mieux connus.
Contenu : dans tous les secteurs, désormais,
Une attention particulière sera portée à la
les entreprises s’instrumentent pour tenir des
gestion du personnel, aux fortes spécificités
objectifs avec régularité, constance, et pour
de ses conditions de travail.
mesurer l’atteinte de résultats ; une mesure qui
La recherche sera conclue par la rédaction d’un s’intègre dans leur communication interne et
ouvrage commémoratif, prolongeant un travail plus externe. La « qualité de service » est une thé-
orienté sur le système technique LGV-TGV. matique qui peut être étudiée sous cet angle :
autour d’objets apparemment rudimentaires,
Mots-clés : SNCF, train à grande vitesse,
comme des enquêtes de satisfaction auprès des
ligne à grande vitesse.
clients, c’est toute une organisation (notam-
 Governing India’s Metropolises, Ruet J., ment des « process ») qui sont pensés et qui
Tawa Lama-Rewal S. (eds), Routledge, coll. doivent suivre. On attend de ces process qu’ils

62
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

produisent mécaniquement des résultats de logie, en science politique ou en histoire. Ces


qualité constante. Une étude qualitative a été recherches partagent, dans leur très grande
conduite sur le sujet dans un secteur, les or- majorité, deux points communs. Le premier
ganismes de l’habitat social, qui ne s’est pas est de faire de la relation entre agents et usa-
constitué une réputation en la matière, mais gers un terrain majeur de leur investigation. Le
qui a pourtant développé, depuis plusieurs an- second est d’adopter une facture monogra-
nées, des pratiques très comparables à ce qui phique, où l’observation de scènes de travail
peut exister dans d’autres secteurs de service. sur des durées relativement longues occupe
L’étude s’est intéressée, à travers un quartier une place privilégiée. Ces deux détours de l’en-
ZUS d’une ville de région parisienne, aux en- quête – par le guichet et par l’immersion sur le
sembles locatifs qui, en quelque sorte, résis- terrain – ont ainsi connu des développements
tent à cette production automatique de récents sur lesquels cette opération de re-

Latts
résultats, à cette qualité constante induite par cherche s’est proposée de revenir, à la suite
des dispositifs d’organisation. La probléma- d’un premier bilan qui avait déjà été fait sur le
tique a consisté à comprendre comment la même sujet il y a dix ans.
tenue de la qualité procède à la fois de la
Méthode : revue de littérature. L’opération
contribution qu’apportent ces dispositifs d’or-
de recherche a donné lieu à deux publications
ganisation et de celle du travail. Dans l’activité
en 2009 (collectif sur la sociologie des profes-
de travail (examinée à partir des équipes de
sions et manuel de sciences politiques).
terrain et notamment des gardiens), les per-
sonnels prennent en charge ce que l’organisa- Période : janvier-juin 2009.
tion échoue à régler d’elle-même. Or, conçus
Mots-clés : bureaucratie, travail administra-
centralement et uniformément, les dispositifs de qua-
tif, action publique.
lité de services sont quotidiennement mis à l’épreuve
par des usages imprévus (des lieux, des équipements), Projets à un an
des infractions innovantes, que les personnels sont les
À côté des activités « routinières » du laboratoire,
premiers à réceptionner et à traiter plus ou moins
quatre chantiers collectifs méritent une mention par-
équipés par l’organisation.
ticulière pour l’année à venir.
Période : juin 2008-février 2009
Le Latts connaîtra en 2010 une croissance
Commanditaire : club de réflexion de démographique importante. L’équipe RIT ac-
l’Union sociale pour l’habitat. cueille six nouveaux membres (Sabine Barles,
Elisabeth Decoster, Agathe Euzen, Taoufik
Méthode : enquête qualitative (entretiens et
Souami et Jean-Pierre Traisnel, ainsi que J. Ru-
observations).
therford, déjà chercheur contractuel au labo-
Mots-clés : dispositifs d’organisation, qua- ratoire et recruté sur un poste de chargé de
lité, activité de travail. recherche du MEEDDM), auxquels s’ajoutent
sept doctorants. Ces arrivées viennent à la fois confor-
 Comment enquêter sur les agents admi-
ter et renouveler le positionnement du laboratoire sur
nistratifs ?, Weller J.-M.
les questions environnementales urbaines en général,
Contenu : une chose est acquise, une ma- et énergétiques en particulier. Après les arrivées ré-
nière d’enquêter sur l’État et ses administra- centes de Benoît Lelong et Éric Dagiral (axes « TIC »
tions consiste désormais à les explorer « par le et « STS »), l’équipe TIO accueille quant à elle en 2010
bas », inspirant des travaux majeurs en socio- deux nouvelles recrues, Nathalie Mons (maître de

63
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

conférences UPEMLV) et Patricia Laurens (CR un contexte de recompositions importantes


CNRS) qui contribueront plus particulièrement à l’axe (rattachement de l’IFU, développement de
« dynamiques, organisation et politiques de la re- l’Ifris, projets dans le cadre de l’initiative d’ex-
cherche ». Ces nombreuses arrivées, qui attestent de cellence ...). Enfin, dans le prolongement de la
la grande attractivité du laboratoire, confortent donc politique volontariste d’incitation et d’aide à la publi-
de manière très significative plusieurs axes du projet cation dans des revues internationales (notamment
quadriennal du laboratoire (2010-2013). anglophones) mise en œuvre depuis quelques années,
le Latts souhaite continuer à consolider et à dévelop-
À la faveur du début du nouveau contrat qua-
per son internationalisation, en termes de visibilité,
driennal, le Latts organise en juin 2010 un séminaire
d’insertion dans les réseaux scientifiques, de contri-
résidentiel de deux jours réunissant l’ensemble de ses
bution aux débats scientifiques et sociétaux, etc.
presque 80 chercheurs et doctorants. Ce séminaire
sera essentiellement consacré à débattre de théma- Résultats qualitatifs du
tiques scientifiques transversales (interéquipes). Le
laboratoire
format résidentiel doit également favoriser les
échanges informels et l’interconnaissance entre an- Ce rapport fait ressortir plusieurs points
ciens et nouveaux membres du laboratoire. Enfin, ce forts du laboratoire : activité très soutenue de
séminaire sera l’occasion d’une rencontre – la pre- recherche et de publication ; attractivité forte
mière à l’échelle des deux laboratoires dans leur en- du laboratoire et reconnaissance importante de
semble – entre le Latts et le laboratoire Sciences en l’expertise scientifique de ses membres aux
société, unité de recherche de l’Inra localisée à la cité plans national et européen.
Descartes et membre, comme le Latts, du réseau Ifris.
Récompenses
Le Latts est impliqué dans deux projets de labora-
toire d’excellence, le « centre d’études avancées pour  Mathilde Gralepois, prix de thèse 2008
l’aménagement » (CE2A) et le projet de l’Ifris, qui d’Université Paris-Est – département « Ville, trans-
concernent les deux grands champs thématiques d’in- ports, territoires », attribué en octobre 2009.
vestigation du laboratoire. LeschercheursduLattscontri-  Grégoire Mallard, prix de thèse 2008
bueront donc activement à la conception de ces deux projets. d’Université Paris-Est – département « Orga-
Enfin le Latts a souhaité remettre à plat sa poli- nisations marchés institutions », attribué en oc-
tique de communication (site Web, documents pro- tobre 2009.
motionnels divers, circuits de diffusion d’information Bilan quantitatif
auprès de ses partenaires académiques, institutionnels,
industriels ...). Le nouveau site Web du laboratoire sera Effectifs du laboratoire
ouvert à la fin de l’année 2010. (au 31 décembre 2009)
Projets à trois ans  21 chercheurs dont 8 HDR
 14 enseignants chercheurs dont 6 HDR
À l’horizon de trois ans, il s’agit pour le  32 doctorants
Latts de mettre en œuvre les objectifs du pro-  2 postdocs
jet quadriennal et de favoriser l’émergence de  8 administratifs
nouvelles thématiques de recherche en vue du  Total permanents : 77
prochain contrat quadriennal. Le Latts œuvre
également à développer les collaborations avec
les autres équipes d’Université Paris-Est, dans

64
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

Effectif chercheurs  Flichy Patrice, TIO, UPEMLV, PR, HDR.


 Kahane Bernard, TIO, ESIEE, MCF.
Chercheurs permanents et assimilés
 Lichtenberger Yves, TIO, UPEMLV, PR,
 Campagnac Élisabeth, RIT, École des
HDR.
Ponts ParisTech, DR, HDR.
 Mathieu-Fritz Alexandre, TIO, UPEMLV, MCF
 Chatzis Konstantinos, RIT, Inrets, CR.
 Paradeise Catherine, TIO, UPEMLV, PR,
 Coutard Olivier, RIT, CNRS, DR, HDR.
HDR.
 Crague Gilles, TIO, École des Ponts Paris-
 Parasie Sylvain, TIO, UPEMLV, MCF.
Tech, DR.
 Peerbaye Ashveen, TIO, UPEMLV, MCF.
 Darbéra Richard, RIT, CNRS, CR.
 Quemin Alain, TIO, UPEMLV, PR, HDR.
 Doniol-Shaw Ghislaine, RAS, CNRS, IR.
 Schoen Antoine, TIO, ESIEE, MCF.
 Foot Robin, RAS, CNRS, IR.
 Ughetto Pascal, TIO, UPEMLV, MCF.
 Galland Jean-Pierre, RIT, École des Ponts Pa-

Latts
risTech, CR. Chercheurs non associés dans le cadre
 Gueranger David, RIT, École des Ponts d’une convention, mais avec qui le
ParisTech, CR. labo veut mentionner une collabora-
 Halbert Ludovic, RIT, CNRS, CR. tion privilégiée (External collabora-
 Jeannot Gilles, RIT, École des Ponts Pa- tors)
risTech, DR, HDR.  Atten Michel, TIO, ex France Télécom, re-
 Larédo Philippe, TIO, École des Ponts Pa- traité.
risTech, DR, HDR.  Barraqué Bernard, RIT, Cired-ENGref,
 May Nicole, RIT, École des Ponts Paris- DR, HDR.
Tech, CR.  Beuscart Jean-Samuel, TIO, Orange Labs,
 Montel Nathalie, RAS, École des Ponts Pa- RAS.
risTech, DR, HDR.  Bocquet - Denis - RIT - Institut Français
 Picon Antoine, RIT, École des Ponts Pa- de Dresde - RAS
risTech, DR, HDR.  Gralepois Mathilde, RIT, université de
 Poupeau François-Mathieu, RIT, CNRS, Tours, MCF.
CR.  Guigueno Vincent, RIT, direction des af-
 Ribeill Georges, RAS, École des Ponts Pa- faires maritimes du MEEDDM, CR.
risTech, DR, HDR.  Lelong Benoit, TIO, France Télécom, CR.
 Roseau Nathalie, RIT, École des Ponts Pa-  Louvet Nicolas, RIT, Bureau d’études 6T, RAS.
risTech, CR.  Mackillop Fionn, RIT, Durham University, MCF
 Rutherford Jonathan, RIT, chercheur  Mangematin Vincent, TIO, Grenoble
contractuel, CR. École de management, DR, HDR.
 Villard Lionel, TIO, ESIEE, MCF.  Offner Jean-Marc, RIT, Agence d’urba-
 Weller Jean-Marc, RAS, CNRS, CR. nisme de Bordeaux, DR, HDR.
 Salaün Mikaël, RIT, Efolia, RAS, HDR.
Enseignants-chercheurs permanents
 Savy Michel, RIT, Institut d’urbanisme de
et assimilés
Paris, PR, HDR.
 Jaglin Sylvy, RIT, UPEMLV, PR.
 Veltz Pierre, RIT, Ihedate, DR, HDR.
 Lefèvre Christian, RIT, Paris VIII, PR, HDR.
 Zembri-Mary Geneviève, université de
 Dagiral Éric, TIO, Institut catholique de
Cergy-Pontoise, MCF.
Paris, MCF.
 Delemarle Aurélie, TIO, ESIEE, MCF.

65
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

Chercheurs ayant fait une visite d’au  Dahan Aubépine, TIO, allocation École
moins deux semaines des Ponts ParisTech, OMI.
 Barkin David, RIT, Universidad Autonoma  David Louise, RIT, bourse École des Ponts
Metropolitana, Mexico, PR, HDR, six mois. ParisTech, VTT.
 Britto Ana, RIT, Faculté d’architecture et  Deffontaines Géry, RIT, bourse École des
d’urbanisme, HDR, douze mois (2008-2009). Ponts ParisTech, OMI.
 Rocio Neves - Monica - RIT - Faculté d’ar-  Gabillet Pauline, RIT, allocation MESR,
chitecture et d’urbanisme, université fédérale de VTT.
Rio, Brésil - Doctorant - douze mois (2008-2009.)  Gayoso Émile, TIO, Cifre France Télécom,
 Seixas Joao, RIT, université de Lisbonne, OMI.
Portugal, PR, HDR, un mois.  Girard Vanessa, RIT, Allocation MESR,
VTT.
 Grilliat Sophie, RIT, Cifre CSTB, VTT.
Chargés de recherche ou d’étude en  Gomont Pierre-Henry, TIO, bourse École
CDD et postdocs des Ponts ParisTech, OMI.
 Besson Édith, RIT, CNRS, chargée  Horn Catharina, RIT, bourse École des
d’études. Ponts ParisTech, VTT.
 Moretto Luisa, RIT, CNRS, postdoc.  Jozan Raphaël, RIT, fonctionnaire du Gref
 El Fakir de la Laurencie Aouatif, TIO, (AFD), VTT.
CNRS, postdoc.  Lhermitte France, TIO, Cifre Apec,
 Huysman Claire, RIT, UPEMLV, chargée OMI.
d’études.  Leheis Stéphanie, RIT, financement sur
 Petterson Alexandra, RIT, ENPC, chargée contrats de recherche, VTT.
 Leroux Bertrand, RIT, fonctionnaire
d’études.
MEEDDM (Cete Montpellier), VTT.
 Berthonnet Irène, RIT, ENPC, chargée
 Moeneclaey Vincent, TIO, Ater UPEMLV,
d’études.
OMI.
 Fabiansky Caroline, RIT, ENPC, chargée
 Moretto Sabrina, RIT, Cifre bureau
d’études.
d’études 6T, VTT.
 Nessi Hélène, RIT, Cifre bureau d’études
Effectifs doctorants 6T, VTT.
 Aubriot Julie, RIT, Cifre, VTT.  Parente Laura, TIO, OMI.
 Debar Anne, RIT, fonctionnaire  Pilo Francesca, RIT, allocation MESR,
MEEDDM, VTT. VTT.
 Bercegol (de) Rémi, RIT, ministère des Af-  Portnoi Anne, RIT, chargée de cours, VTT.
faires étrangères, VTT.  Tari Thomas, TIO, allocation de recherche
 Boisnier Cyril, RIT, Prag université de Cler- MESR, OMI.
mont-Ferrand, VTT.  Touati Anastasia, RIT, fonctionnaire,
 Boutaud Benoît, RIT, Eifer (EDF-univer- MEEDDM (laboratoire de recherche de
sité de Karlsruhe), VTT. l’Ouest parisien), VTT.
 Cauchard Lionel, TIO, Ater UPEMLV,  Vergriete Patrice, RIT, fonctionnaire,
OMI. MEEDDM, VTT.
 Cavé Jérémie, RIT, bourse École des Ponts  Zabban Vinciane, TIO, bourse École des
ParisTech, VTT.
Ponts ParisTech, OMI.
 Chassagneux Edwige, TIO, Cifre Eirma,
 Ziliani-Vallet Laura, RIT, bourse Ademe, VTT.
OMI.

66
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

Effectifs administratifs gie, Université Paris-Est Marne-la-


 Arcimoles (d’) Marie, Latts, CNRS, IE, Se- Vallée, 17 décembre 2009.
crétaire générale. Thèses soutenues dans le labo
 Bocquillion Valérie, RIT, École des Ponts dans l’année
ParisTech, Cat. C adj. adm, assistante de  Dubreuil D., La compétitivité par les
l’équipe RIT. interfaces : l’exemple du transport mari-
 Briend Sandrine, Latts, École des Ponts Pa- time comme alternative de la route.
risTech, Cat. C (CDD), gestionnaire.  Savy M., Aménagement de l’espace-
 Detournay Virginie, Latts, CNRS, AI, chargée de urbanisme, École des Ponts ParisTech,
communication et responsable formation. 16 décembre 2009.
 Noël Marianne, Ifris, CNRS, IR, directrice
adjointe de l’Ifris chargée des relations inter- Thèses en cours dans le labo dans
l’année

Latts
nationales.
 Aubriot J., Rénover le droit de l’eau pour
 Peroumal Ellama Nathalie, Latts, École des
garantir le droit à l’eau ? Étude comparée.
Ponts ParisTech, Cat. C adj. adm., assistante de
Jaglin S., VTT.
direction.  Boisnier C., Financiarisation de l’immobi-
 Rust Julie, TIO, Armines, Cat. A (CDI), lier non résidentiel et développement urbain
Chargée de projets internationaux, assistante durable : une analyse pour les sociétés fon-
de communication, gestionnaire Armines. cières en France.
 Touati Eddy, TIO, UPEMLV, AI (CDD), Campagnac É., Halbert L., VTT.
assistante de l’équipe TIO.  Boutaud B., L’évolution du système éner-
gétique dans une hypothèse de décentralisa-
Effectifs stagiaires tion : Adaptation ou rupture ?
 Bertrand Jean-Baptiste, RIT, École des Coutard O., VTT.
Ponts ParisTech, élève ingénieur (1re année).  Cavé J., La gestion durable des déchets, un
 Berger Grégoire, RIT, École des Ponts Pa- bouleversement socio-technique pour les pays
risTech, élève ingénieur (1re année). du Sud ? Observation empirique d’activités
 Dupont Vianney, RIT, École des Ponts Pa- centrées sur un objet flou.
risTech, élève ingénieur (PFE). Coutard O., Ruet J., VTT.
 Fen-Chong Julie, RIT, École des Ponts Pa-  Cauchard L., Représenter l’environnement
risTech, UPEMLV, master 2 Cimo. dans le secteur de la construction. Le cas de la
 Julienne Olympe, RIT, SciencesPo, master 2. haute qualité environnementale (HQE) des bâ-
 Nicolas Olivier, RIT, École des Ponts Pa- timents de France.
risTech, élève ingénieur (1re année). Paradeise C., OMI.
 Tillie Alexis, RIT, École des Ponts Paris-  Chassagneux E., La globalisation de la re-
Tech, élève ingénieur (1re année). cherche et développement industrielle. Propo-
 Touati Anastasia, RIT, École des Ponts Pa- sitions d’outils pour une lecture plus
risTech, UPEMLV, master 2 Cimo. dynamique du phénomène.
Larédo P., Delemarle A., OMI.
Activités d’éducation, de formation  Dahan A., Changement institutionnel et
HDR soutenues dans le labo dans l’an- transformation des pratiques. La mise en place
née des écoles doctorales en France.
 Crague G., L’hydre et les territoires – Mangematin V., OMI
l’entreprise réseau et la gestion des terri-  David L., La financiarisation de l’industrie
toires d’implantation, HDR en sociolo- de la promotion immobilière et ses impacts sur

67
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

la production des métropoles : le cas de l’im-  Horn C., Les aéroports internationaux en
mobilier d’entreprise à Mexico. Europe : concurrence et stratégie d’expansion,
Renard V., Halbert L. concentration ou déconcentration ?
 Bercegol (de) Rémi, Décentralisation et ser- Savy M., Haase M., VTT.
vices publics dans les petites villes. Étude de  Jozan R., Réforme des politiques de l’eau
cas indien.
d’irrigation en ex-URSS. Cas de l’Asie centrale
Jaglin S., VTT.
postsoviétique.
 Debar A., L’ouvrage des cadres à l’épreuve
de la décentralisation dans les organisations : Barraqué B., VTT.
le cas de la fonction RH dans l’administration  Leheis S., La ville et sa rocade. L’évolution
territoriale de l’État. d’un projet d’infrastructure au risque du temps
Jeannot G., VTT. long. Le cas de Marseille.
 Deffontaines G., Les acteurs financiers Campagnac É, Zembri-Mary G., VTT
face au montage et à l’évaluation des projets  Leroux B., Les pratiques planificatrices au-
complexes. Le cas des nouveaux partenariats tour de la mise en œuvre de la loi SRU.
public-privé. Jeannot G., VTT.
Campagnac É., OMI  Lhermitte F. Les enjeux socio-économiques
 Ducournau C., Écrire, lire, élire l’Afrique. de la mobilisation des TIC pour le traitement
Approche comparée des productions, diffu- des candidatures.
sion et réception des littératures africaines Flichy P., Meda D. (CEE), OMI.
contemporaines à travers quelques cas.  Moeneclaey V., Une division du travail de
Flichy P., OMI. normalisation. Le conseil et les consultants en
 Gabillet P., Gouvernance énergétique ur- gestion de licenciements et de plans sociaux.
baine. Les entreprises locales d’énergie, un le- Paradeise C., Gollac M., OMI.
vier d’action pour les politiques énergétiques  Moretto S. L’expertise d’usage dans les po-
urbaines ? litiques de déplacements urbains : une nouvelle
Jaglin S., VTT. légitimité pour la concertation.
 Gayoso É, Les nouvelles formes d’innova- Offner J.-M., Guéranger D., VTT.
tion et leur impact sur les organisations : ré-  Nessi H., L’incidence des cadres de vie sur
sultats et perspectives. la mobilité de loisir et à longue distance.
Flichy P., OMI. Coutard O., VTT.
 Girard V., L’évolution de l’organisation mu-  Parente L., Conception et implantation
nicipale de la politique de la ville et de la réno- d’un système d’information intégré : le cas du
vation urbaine. programme Copernic à l’administration fiscale
Jeannot G., VTT. française (2001-2006).
 Gomont P.-H., La rationalisation des sys- Flichy P., OMI.
tèmes d’informations. Architectes SI, urba-  Pilo F., La dimension sociale de l’approvi-
nistes et gestionnaires de projets aux prises sionnement énergétique des grandes métro-
avec l’organisation. poles des pays émergents : le cas des favelas de
Flichy P., OMI. Rio de Janeiro.
 Grilliat S., La structuration des intérêts des Jaglin S., VTT.
entreprises privées des métropoles du grand  Portnoi A., Le bâtiment infrastructure en
Londres et de l’Île-de-France. Angleterre (1950-1980).
Lefèvre C., VTT. Picon A., VTT.
 Tari T., La fabrique d’une discipline scien-

68
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

tifique : figures d’engagements dans la re- le pouvoir des chiffres, cursus d’ingénieur de
cherche sur les bioénergies en France et aux l’École des Ponts ParisTech, département
États-Unis. SEGF, 1re année
Paradeise C., Barbier M. (Inra-Sens), OMI.  Picon A., enseignant responsable, culture
 Touati A., Les processus de densification numérique, ville et territoire, cursus d’ingé-
urbaine en milieu périurbain : mécanismes so- nieur de l’École des Ponts ParisTech.
ciopolitiques sous-jacents et effets socio-spa-  Poupeau F.-M., enseignant (8 h), projets de
tiaux. stage scientifique 1re année, cursus d’ingénieur
Coutard O., VTT. de l’École des Ponts ParisTech.
 Vergriete P., Les aides fiscales à l’investis-  Roseau N., intervenante (2 h), histoire et
sement locatif illustrent-elles un changement théorie des infrastructures, villes, technologies
de paradigme en France ? et territoires, cursus d’ingénieur de l’École des

Latts
Renard V., Halbert L., VTT. Ponts ParisTech, département VET.
 Zabban V., Conception et pratique d’un
Enseignement autres écoles d’ingé-
monde commun : technologies et fantaisies
nieurs
partagées en ligne.
 Arcimoles (d’) M., enseignante (10 h), so-
Flichy P., OMI.
ciologie de l’entreprise, ENSAE.
 Ziliani-Vallet L., L’atterrissage des poli-
 Ruet J., enseignant, 3e année, économie de
tiques publiques en projets d’aménagement.
la globalisation, Mines ParisTech.
Regards croisés entre Paris et Buenos-Aires.
 Ruet J., enseignant, Doing business in
Coutard O., Gutierrez A. (université de Bue-
emerging economies, international MBA,
nos-Aires), VTT.P
HEC-ParisTech.
Enseignement École des Ponts Paris-  Ziliani L., intervenante (3,5 h), introduction
Tech (cursus ingénieur) au développement durable, cours d’économie
 Campagnac É., coresponsable, économie et de l’environnement, Ensta.
gestion de la construction, cursus d’ingénieur
Enseignements en master à l’École des
de l’École des Ponts ParisTech, département
Ponts ParisTech
SEGF.
 Crague G., enseignant coresponsable
 Chatzis K., coresponsable du module et in-
(12 h), activité économique et territoire, mas-
tervenant (10 h), histoire des sciences et épis-
ter Amur, École des Ponts ParisTech.
témologie, cursus d’ingénieur de l’École des
 Flichy P., enseignant, activité économique
Ponts ParisTech, 2e et 3e années.
et territoire, master Amur, École des Ponts Pa-
 Foot R., encadrement, projets de stage
risTech.
scientifique 1re année, cursus d’ingénieur de
 Foot R., enseignant responsable (33 h),
l’École des Ponts ParisTech.
transports collectifs urbains : les choix d’in-
 Galland J-.P., intervenant et responsable
vestissement et la prise en compte du déve-
(18 h), risque et sécurité des transports, cursus
loppement durable, master ParisTech,
d’ingénieur de l’École des Ponts ParisTech, dé-
Fondation Renault transport et développe-
partement VET, 3e année.
ment durable (PFR), École des Ponts Paris-
 Halbert L., enseignant (26 h), ville et mé-
Tech.
tropolisation, cursus d’ingénieur de l’École des
 Foot R., enseignant (4 h), management
Ponts ParisTech, 2e année.
dans les transports, master 2 « Système de
 Jeannot G., enseignant responsable (24 h),
transports ferroviaires et guidés », École des

69
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

Ponts ParisTech. du Sport, département SESS-Staps, université


 Jeannot G., enseignant (30 h), sociologie Paris XII Créteil Val-de-Marne.
de l’action publique, master d’action publique  Dahan A., intervenante (18 h), management
(MAP), École des Ponts ParisTech. des organisations, master 1 management du
 Picon A., enseignant responsable, histoire sport, département SESS-Staps, université
de l’aménagement en France, master Amur, Paris XII Créteil Val-de-Marne.
École des Ponts ParisTech.  Darbéra R., enseignant (24 h), instruments
 Roseau N., direction du master (un jour économiques de la régulation de l’automobile
par semaine), master Amur, École des Ponts urbaine, master Cimo, École des Ponts Paris-
ParisTech. Tech, UPEMLV, UPEC.
 Roseau N., enseignant responsable (30 h),  Darbéra R., enseignant (20 h), l’évaluation
« Métropoles, grandes infrastructures et pôles économique des projets de transports, master
d’échanges », master Amur, École des Ponts Cimo, École des Ponts ParisTech, UPEMLV,
ParisTech. UPEC.
 Roseau N., enseignant coresponsable  Delemarle A., enseignante (20 h), manage-
(70 h), atelier métropolitain franco-chinois ment de l’innovation, master 1 ESIEE mana-
Paris-Tokyo, master Amur, École des Ponts gement – tronc commun, ESIEE Paris, CCIP.
ParisTech.  Delemarle A., intervenante (5 h), stratégie
des organisations, master ESIEE management,
Autres enseignements en master
ESIEE Paris, CCIP.
 Campagnac É., enseignante, Le partenariat
 Delemarle A., intervenante (10 h), gestion
public-privé comme objet de recherche, mas-
de la R&D et de l’innovation, master ESIEE
ter 2 Cimo, École des Ponts ParisTech,
management, ESIEE Paris, CCIP.
UPEMLV, UPEC.
 Delemarle A., enseignante (18 h), Managing
 Crague G., enseignant coresponsable
radical innovation, master « Innovation and
(21 h), innovations organisationnelles, mas-
technology management », Grenoble, École de
ter 2 Eric, spécialité « entreprise, innovation,
management.
société », École des Ponts ParisTech,
 Doniol-Shaw G., enseignante (6 h), master
UPEMLV.
exploitation et développement des réseaux de
 Crague G., enseignant coresponsable
transport public, université de Cergy-Pontoise.
(15 h), entreprise, innovation, production,
 Flichy P., professeur, sociologie de l’inno-
master 1 Eric, spécialité « entreprise, innova-
vation, master 1 et 2 Eric, spécialité « entre-
tion, société », École des Ponts ParisTech,
prise, innovation, société », École des Ponts
UPEMLV.
ParisTech, UPEMLV.
 Crague G, enseignant, séminaire de mé-
 Flichy P., professeur, séminaire de méthode,
thode, master 2 Eric, spécialité « entreprise,
master 1 Eric, spécialité « Communication des
innovation, société », École des Ponts Paris-
entreprises », École des Ponts ParisTech,
Tech, UPEMLV.
UPEMLV.
 Dagiral É., chargé de cours (24 h), Socio-
 Flichy P., professeur, séminaire de méthode,
logy of culture and cultural studies in GB and
master 2 Eric, spécialité « entreprise, innova-
the USA, master 1 sociologie professionnelle,
tion, société », École des Ponts ParisTech,
université Paris IV.
UPEMLV.
 Dahan A., intervenante (16 h), séminaire
 Foot R., enseignant responsable (21 h),
professionnalisation, master 1 management
conditions de travail dans les systèmes de

70
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

transport, master 2 Cimo, École des Ponts Pa- ter 1 « Urbanisme et aménagement », Paris
risTech, UPEMLV, UPEC. VIII.
 Foot R., enseignant (6 h), le réel de l’action  Lefèvre C., professeur (22 h), les activités
et le travail, master 2 exploitation et dévelop- internationales des villes, master 1 « Urba-
pement des réseaux de transport public, uni- nisme et aménagement », Paris VIII
versité de Cergy-Pontoise.  Lefèvre C., professeur (55 h), stratégies mé-
 Foot R., enseignant (9 h), la fiabilité hu- tropolitaines, master 2 « Urbanisme et aména-
maine et organisationnelle, master 2 sécurité gement », Paris VIII.
des transports, université de Saint-Quentin-  Leheis S., intervenante, « La ville durable ;
en-Yvelines le développement durable dans les transports »
 Guéranger D., enseignant (24 h), l’exper- dans le cadre du séminaire « Développement
tise et ses instruments, master 2 Cimo, École urbain durable » de Jean-Claude Toubon, mas-

Latts
des Ponts ParisTech, UPEMLV, UPEC. ter 2 génie urbain, UPEMLV.
 Horn C., enseignante (9 h), Transport geo-  Montel N., enseignante (8 h), histoire des
politics, niveau master, IFP School, Institut villes, master 1 Cimo, École des Ponts Paris-
français du pétrole. Tech, UPEMLV, UPEC.
 Jaglin S., professeur (6 h), réformes des  Paradeise C., professeur (30 h), politiques
services en réseaux dans les villes en dévelop- de la science et de l’innovation, master EIS,
pement, master 2, ingénierie des services ur- École des Ponts ParisTech, UPEMLV,
bains, IEP Rennes. EHESS.
 Kahane B., professeur, stratégie des orga-  Paradeise C., professeur (36 h), relations
nisations, master ESIEE management, professionnelles, master 1 Eric, École des
ESIEE Paris, CCIP. Ponts ParisTech, UPEMLV.
 Kahane B., professeur, gestion de la R&D  Paradeise C., professeur (36 h), relations
et de l’innovation, master ESIEE manage- professionnelles, master 2 MIE, expertise de
ment l’emploi et des compétences, UPEMLV.
ESIEE Paris, CCIP.  Parasie S., maître de conférences (12 h),
 Kahane B., professeur, simulation de ges- communication et innovation, master 1 Eric,
tion, master ESIEE management, ESIEE École des Ponts ParisTech, UPEMLV.
Paris, CCIP.  Parasie S., maître de conférences (36 h), so-
 Kahane B., professeur, stratégie des orga- ciologie de la communication, master 1 Eric,
nisations, master ESIEE Paris, CCIP, spécia- École des Ponts ParisTech, UPEMLV.
lité « veille et intelligence économique »,  Parasie S., maître de conférences (40,5 h),
ESIEE Paris, CCIP. médias et débat public, master 2 Eric, École
 Larédo P., professeur, politiques de la des Ponts ParisTech, UPEMLV.
science et de l’innovation, master EIS « En-  Parasie S., maître de conférences (48 h),
terprise, innovation and society », École des techniques d’enquête, master 1 Eric, École des
Ponts ParisTech, UPEMLV, EHESS. Ponts ParisTech, UPEMLV.
 Lefèvre C., professeur (33 h), l’action pu-  Parasie S., maître de conférences (30 h),
blique : l’approche des sciences politiques et suivi de mémoires, masters 1 et 2 Eric, École
de la sociologie, master 1 « Urbanisme et amé- des Ponts ParisTech, UPEMLV.
nagement », Paris VIII.  Peerbaye A., maître de conférences (48 h),
 Lefèvre C., professeur (33 h), métropoles techniques d’enquête, master 1 Eric, École des
entre globalisation et décentralisation, mas- Ponts ParisTech, UPEMLV.

71
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

 Peerbaye A., maître de conférences, suivi sociaux : inégalités, discrimination, exclusion,


de mémoires, masters 1 et 2 Eric, École des licence 1,UPEMLV.
Ponts ParisTech, UPEMLV.  Bercegol (de) R., enseignant (72 h), sources
 Portnoi A., chargée de cours (30 h), « Com- et méthodes d’enquête, licence 1 de sociologie,
ment se dessine la ville ? », master « Aménage- UPEMLV.
ment et urbanisme », IFU.  Gralepois M., Ater, pratiques de l’urba-
 Poupeau F.-M., responsable (24 h), chantier nisme, licence professionnelle « Intervention
de recherche, master Cimo, École des Ponts sociale », option économie sociale, université
ParisTech, UPEMLV, UPEC. du Havre.
 Poupeau F.-M., maître de conférences  Gralepois M., Ater, collectivités territo-
(24 h), théories des organisations, master de riales, licence 3, université du Havre.
recherche, IEP.  Grilliat S. (18 h), sociologie urbaine, li-
 Ughetto P., maître de conférences (24 h), cence 2 de sociologie, UPEMLV.
sociologie du travail et de la production, mas-  Leheis S., co-animatrice (16 h), politiques
ter 1 Eric, École des Ponts ParisTech, urbaines, licence 3 de génie urbain, UPEMLV.
UPEMLV.  Mathieu-Fritz A., maître de conférences
 Ughetto P, maître de conférences (16 h), (36 h), sources et méthodes, licence 1 de so-
compétence et travail, master 2, spécialité ciologie, UPEMLV.
Macor, École des Ponts ParisTech, UPEMLV.  Mathieu-Fritz A., maître de conférences
 Ughetto P., maître de conférences (24 h), (18 h), ethnologie et approfondissement, li-
« Entreprise, production, innovation », mas- cence 2 de sociologie, UPEMLV.
ter 1, Eric, spécialité « Entreprise, innovation,  Mathieu-Fritz A., maître de conférences
société », École des Ponts ParisTech, (36 h), sociologie de la culture, licence 3 de so-
UPEMLV. ciologie, UPEMLV.
 Mathieu-Fritz A., maître de conférences
Enseignements en licence
(24 h), connaissance des métiers du secteur sa-
 Cauchard L., Ater (36 h), les phénomènes
nitaire et social, soutien à la préparation au
sociaux, licence 1, UPEMLV.
concours d’entrée dans les écoles de secteur
 Cauchard L., Ater (18 h), sociologie du tra-
sanitaire et social, licence 1 de sociologie,
vail, licence 2, UPEMLV.
UPEMLV.
 Cauchard L., Ater (36 h), sociologie du
 Mathieu-Fritz A., maître de conférences
XIXe siècle, licence 1, UPEMLV.
(20 h), les métiers au sein et en relation avec
 Cauchard L., Ater (6 h), carrières sociales
les associations, licence professionnelle « Ma-
et sanitaires, licence 1, UPEMLV.
nagement des organisations de l’économie so-
 Dagiral É., intervenant (36 h), sources et
ciale », UPEMLV.
méthodes d’enquête, licence 1 de sociologie,
 Mathieu-Fritz A., maître de conférences
UPEMLV.
(36 h), « Management des organisations de
 Dahan A., intervenante (24 h), sociologie des or-
l’économie sociale : bases de données, Excel »,
ganisations, licence 3Staps, département SESS-Staps,
licence professionnelle « Management des or-
université Paris XII Créteil Val-de-Marne.
ganisations de l’économie sociale », UPEMLV.
 David L., enseignante (64 h), sociologie de
 Moeneclaey V., moniteur (24 h), sociologie
la ville, méthode de l’entretien, licence 1 de so-
du XXe siècle, licence 2 de sociologie,
ciologie, UPEMLV.
UPEMLV.
 Girard V., moniteur (72 h), les phénomènes
 Moeneclaey V., moniteur (36 h), stratifica-

72
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

tion sociale, licence 1 de sociologie, Enseignements divers


UPEMLV.  Gralepois M., Ater (au 1er septembre 2008),
 Paradeise C., professeur (27 h), sociologie aménagement des territoires, Institut supérieur
du travail, licence 2 de sociologie,UPEMLV. d’études logistiques (5e année), université du
 Paradeise C., professeur (63 h), méthodes Havre.
et mémoire, licence 3 de sociologie,  Guéranger D., Parasie S., enseignants
UPEMLV (16 h), atelier d’écriture des sciences sociales,
 Paradeise C., professeur (9 h), approche École doctorale « Ville environnement », Uni-
sociologique, licence 1, UPEMLV. versité Paris-Est.
 Parasie S., maître de conférences (24 h),  Halbert L., intervenant (3 h), métropoles et
sociologie des techniques de communica- développement économique, Institut français
tion, licence 3, UPEMLV. d’urbanisme.

Latts
 Parasie S., maître de conférences (37 h),  Larédo P., professeur à la Manchester Bu-
ethnologie, licence 1, UPEMLV. siness School, Theories and conceptural
 Parasie S., maître de conférences (22,5 h), frames for the management of science tech-
traitement Excel, licence professionnelle, nology and innovation, directeur scientifique
UPEMLV. du programme doctoral « Management of
 Peerbaye A., maître de conférences (27 h), science, technology and innovation » (70 doc-
stratification et classes sociales, licence 2 de torants inscrits);
sociologie, UPEMLV.  Portnoi A., maître assistante associée à
 Peerbaye A., maître de conférences (30 h), temps plein dans le champ TPCAU (théorie et
statistique inférentielle, licence 3 de sociolo- pratique de la conception architecturale et ur-
gie, UPEMLV. baine) soit 220 h en licence 2 et 100 h en
 Peerbaye A., maître de conférences (36 h), 5e année M9. Enseignement de projet, École
ethnologie, licence 2 de sociologie, UPEMLV. nationale supérieure d’architecture de Paris La
 Peerbaye A., maître de conférences (27 h), Villette.
sites Web et communication institutionnelle,  Portnoi A., théorie des organisations, Cen-
licence pro MOES, UPEMLV. tre d’éducation permanente de l’université de
 Peerbaye A., maître de conférences (36 h), Paris 10 Nanterre.
théories sociologiques du XIXe siècle, licence 1  Poupeau F.-M., enseignant (40 h), pro-
de sociologie, UPEMLV. gramme « Accompagnement passage maîtrise
 Portnoi A., enseignante vacataire (78 h), cadre » des agents d’EDF-GDF.
l’analyse architecturale, licence 2, École d’ar-  Doniol-Shaw G., enseignante (60 h), la mé-
chitecture de la ville et des territoires de thodologie de l’intervention en psychologie du
Marne-la-Vallée. travail, enseignement de second cycle, chaire
 Quemin A., professeur (18 h), sociologie de psychologie du travail, Cnam.
du marché de l’art, licence professionnelle an-  Offner J.-M., professeur, réseaux, services
tiquaire-brocanteur, UPEMLV. publics et territoires, 4e année, IEP de Paris.
 Ughetto P., maître de conférences (48 h),  Roseau N., intervenante (2 h), histoire et
sociologie des ressources humaines, licence 3 théorie des infrastructures, 4e année, École
de sociologie, UPEMLV. d’Architecture de la ville et des territoires.
 Zabban V., enseignante, les phénomènes  Zabban V., enseignante, tests psychotech-
sociaux, licence 1 de sociologie, UPEMLV. niques et expression orale, DUT, 1re année,
UPEMLV.

73
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

Activités d’animation, de recherche  Offner J.-M., membre des comités de ré-


daction des revues Flux, Métropolis et Urba-
Activités éditoriales nisme.
Membres de comités de rédaction  Paradeise C., senior editor de la revue Or-
 Chatzis K., éditeur associé pour la revue ganization studies, membre du comité de ré-
Engineering Studies et membre du comité de daction de la revue Sociologie du travail.
rédaction de la revue Almagest (International  Parasie S., membre du comité de rédaction
Journal for the history of scientific ideas). de la revue Terrains & Travaux, responsable
 Coutard O., corédaction en chef de la revue des comptes-rendus de la revue Réseaux.
Flux, cahiers scientifiques internationaux Ré-  Peerbaye A., secrétaire de rédaction et
seaux et territoires ; membre du comité de ré- membre du comité éditorial de la revue Ter-
daction du Journal of Urban Technology rains & Travaux.
 Dagiral É., membre du comité de rédaction des  Picon A., membre des comités de rédaction
revues Terrains & Travaux et Eduquer Former. des revues Les Cahiers de la recherche archi-
 Flichy P, directeur de la revue Réseaux, tecturale et Construction History
communication technique et société.  Quemin A., membre du comité de rédac-
 Galland. J.-P., membre du comité scienti- tion des revues Sociologie et sociétés (Canada)
fique de la revue Natures, Sciences, Sociétés. et Cultural Sociology (Grande-Bretagne).
 Halbert L., membre du comité de rédaction  Ughetto P., membre des comités de rédac-
de Métropoles et Études foncières. tion des revues Économies et sociétés et Édu-
 Jaglin S., membre des comités de rédaction cation permanente.
des revues Flux et Tiers Monde.  Weller J.-M., membre du comité scienti-
 Jeannot G., membre des comités de rédac- fique de la revue Recherches et prévisions,
tion de la Revue française d’administration pu- membre du comité de rédaction de la revue
blique et de Les annales de la recherche Gérer et comprendre, Annales des Mines.
urbaine. Referees (réguliers et occasionnels)
 Jozan R., membre du comité de rédaction  Campagnac É., correspondante éditoriale
de la revue Central Asian Reader. pour l’Europe de la revue Construction Ma-
 Larédo P., membre des comités éditoriaux nagement and Economics et referee régulière.
de Science and Public Policy et de Research  Chatzis K., referee occasionnel pour la
Evaluation ; series editor de Prime Series on Revue d’histoire des mathématiques et Flux.
Research and Innovation Policy in Europe.  Coutard O., referee pour la revue Interna-
 Lefèvre C., rédacteur en chef de la revue tional Journal of Urban and Regional Re-
Métropoles, Membre du comité de rédaction search.
de Urban Research and Practice (revue de  Crague G., referee pour les revues Re-
l’Eura). cherche Transports Sécurité, Économie et sta-
 May N., membre du comité de rédaction de tistique, Géographie économie société,
la revue Flux, membre du comité scientifique Organization Studies.
de la série « Économie et gestion des services »  Delemarle A., referee occasionnel pour les
(EGS) de la revue Économies et sociétés. revues Long Range Planning (International
 Montel N., membre du comité de rédac- journal of strategic management) et Academy
tion de la revue Genèses, sciences sociales of Management Conference.
et histoire.  Doniol-Shaw G., referee occasionnel pour

74
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

la revue Pistes. Critique internationale…


 Halbert, L., referee pour les revues : Geo-  Rutherford J., referee pour les revues Urban
grafiska Annaler B, Géographie, économie, Studies, Regional Studies, Geoforum, Politique
société ; Métropoles ; Regional Studies ; Revue et Sociétés, Revue française de socio-écono-
d’Économie Régionale et Urbaine. mie, Économies et Sociétés, Revue de la Ré-
 Jaglin S., referee régulier pour les revues : gulation, Recherches et Prévisions.
Autrepart ; Environment and Urbanization ;
Participation aux comités scientifiques
GéoCarrefour ; International Journal of
 Jaglin S., membre du conseil scienti-
Urban and Regional Research ; Water Alter-
fique du 5th World Bank Urban Research
natives.
Symposium Cities and Climate Change :
 Larédo P., reviewer pour les revues : Re-
Responding to an Urgent Agenda, Mar-
search Policy, Regional Studies, Industrial and
seille (France), June 28-30, 2009 ; membre du

Latts
Corporate Change, Science Technology and
conseil scientifique du programme de re-
Human Values, Social Studies of Science, Or-
cherche « Eaux et territoires », MEEDDEM,
ganization Studies, R&D Management, Mi-
CNRS, Cemagref.
nerva and Science.
 Roseau N., membre du comité scienti-
 Lefèvre C., referee régulier pour les revues
fique de l’École des Ingénieurs de la Ville
International Journal of Urban and Regional
de Paris.
research et Urban Studies.
 Montel N., referee pour les revues : Revue Organisation de conférences et sémi-
d’histoire du XIXe siècle ; Cahiers d’économie naires internationaux
et sociologie rurales ; Histoire urbaine ; An-  Coutard O., Jaglin S. et Rutherford J.
nales. Histoire, Sciences Sociales. Cities and energy transitions : past, present, fu-
 Offner J.-M., referee pour : Revue d’Éco- ture, Autun, juin 2009.
nomie Régionale et Urbaine ; Politiques et ma-  Guéranger D. (coord.)
nagement public ; International Journal of Sustainability, so what ? Retour critique sur les
Urban and Regional Research. promesses du développement urbain durable,
 Paradeise C., referee occasionnel pour les 3e session de l’école thématique et internatio-
revues : European societies ; Science in nale Pacte-Latts-EPFL « Controverses », 8 et
Context ; Politiques et management public ; 9 octobre 2009, Lausanne.
Science et société.  Montel N. (coorganisatrice)
 Parasie S., referee occasionnel pour la Les ponts et chaussées et leurs archives : ques-
revue Droit & Société. tions de sources, questions d’histoire, Archives
 Peerbaye A., referee occasionnel pour la nationales, 1er décembre 2009.
Revue d’Anthropologie des Connaissances et  Ziliani L., Leheis L., Nessi H.
Sociologie et sociétés. Les mobilités aux défis des inégalités : pano-
 Poupeau F.-M., referee régulier pour la rama des recherches en cours dans les
revue Energy Policy. métropoles du Sud et du Nord, Latts-
 Quemin A., referee pour Current Socio- École doctorale VTT (Université Paris-Est),
logy et Sage Studies in International Sociology. 18 mai 2009, École des Ponts ParisTech.
 Ruet J., referee pour les revues : Journal of
International and Theoretical Economics ;
Energy Economics ; Cities ; China perspec-
tives - perspectives chinoises ; Cosmopolis ;

75
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

Participation à des expertises ou à des science policy and innovation ».


débats publics  Lefèvre C.
 Delemarle A. Membre du panel international d’experts de
Membre de la délégation française à l’ISO l’Urban Audit (commission européenne, DG
pour les nanotechnologies. Regio).
 Halbert L.  Mathieu-Fritz A.
Expertise pour le programme « Paris 2030 » Membre élu du CNU (Conseil national des
organisé par la mairie de Paris. universités), section 19 (sociologie, démogra-
États généraux des musiques du monde, 11 et phie) de 2007 à 2009.
12 septembre 2009, animateur de la table Expert pour l’Aeres (évaluation de deux labo-
ronde « Les musiques du monde, un instru- ratoires de recherche, Gemas et CESS ; parti-
ment de solidarité pour les territoires ». cipation à la rédaction du rapport ; une
Conférence « Refaire la ville » organisée par le évaluation d’un master de l’université Paris IV);
Puca et l’ADCF, 9 novembre 2009 ; participa-  Moretto L.
tion au débat sur la « Ville créative ». Participation à la réalisation de l’étude du Pnud
Conférence « Le bassin parisien en question », « A Users’ Guide on measuring mocal gover-
organisé par l’IAU, 24 mars 2009 ; participa- nance »
tion sur le thème « Le bassin parisien : une  Paradeise C.
méga-région urbaine ? ». Conseil scientifique du CNFPT, programme
Table ronde « Territoires métisses et inno- Arash Rhône-Alpes, CCRDT de la région
vants » organisée par le SPL Parismix le Midi-Pyrénées, CCRRESTI en Île-de-France.
31 mars 2009 (animateur principal de la table Conseil d’administration de Agropolis Fonda-
ronde). tion Montpellier, issu du RTRA Agronomie et
 Jaglin S. développement durable.
Comeva (comité des évaluations) de l’Agence Conseil de l’Observatoire des pôles de com-
française de développement, présidé par Fran- pétitivité.
çois Bourguignon. Conseil pédagogique et scientifique de l’Insti-
Comité de pilotage du chantier de capitalisa- tut national du travail, de l’emploi et de la for-
tion de Twizé (Mauritanie), Gret (groupe de mation professionnelle (INTEFP).
recherche et d’échange technologique). Groupes ANRT : « Les défis de l’excellence » ;
Comité d’experts permanent du pS-Eau. « Les évolutions de l’université et leurs consé-
Membre du panel d’experts pour la réflexion et quences sur le reste du système de recherche et
la capitalisation d’expériences sur l’accès à d’innovation ».
l’énergie en Afrique subsaharienne de l’Agence  Picon A.
française de développement (AFD). Membre de l’Académie des technologies.
 Larédo P.  Poupeau F.-M.
Conseil pour la construction de la stratégie sur Membre de l’équipe projet « Acteurs du chan-
sept ans de recherche et d’innovation de la ré- gement », secrétariat général du MEEDDM
gion Pays de la Loire (2008-2009). (avec Anne Debar).
Membre de la commission nationale pour une  Rutherford J.
nouvelle loi sur la recherche en Espagne (2009- Membre de la délégation du CNRS - Pirve (pro-
2010, présentée au parlement en mai 2010). gramme interdisciplinaire de recherche Ville et Envi-
Invité par la NSF pour la définition et le suivi ronnement) lors de la mission à Xiamen (Chine) et à
du programme de recherche « Science on Hong Kong, 3-10 octobre 2009

76
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

Rapporteur sur un projet de recherche pour à Göteborg (Suède)


l’Agence de recherche économique et sociale bri-  Lefèvre C.
tannique (ESRC), avril 2009. Membre du comité exécutif de l’European
Urban Research Association (Eura).
Participation à des réseaux nationaux
 Paradeise C. (coord.)
ou internationaux (à titre individuel
Steering of Universities (SUN) - Réseau d’ex-
ou collectif)
cellence Prime.
 Campagnac É.
Partenaires : Ch. Musselin (CSO, Fr), Jürgen
Réseau de recherches sur les activités et les
Enders et Don F. Westerheijden (Cheps, Un.
métiers de l’architecture et de l’urbanisme
of Twente, NL), Ewan Ferlie (London Uni-
(Ramau).
versity, GB), Gaëlle Goastellec, Dr. Martin Be-
 Halbert L.
ninghoff (OSPS, université de Lausanne, CH),
Urban-net, réseau de coopération scienti-

Latts
Ivar Bleiklie (Un. De Bergen, Norvège), Ema-
fique : université d’Amsterdam (Pays-Bas),
nuela Reale et Bianca Poti (CERSI-CNR, Ita-
Université Paris-Est (Latts, France), université
lie), Georg Krücken, Stefan Lange, Uwe
d’Uppsala (Suède), Association for Integrated
Schimank (université de Hagen).
Development and Sustainability (Bulgarie),
 Quemin A.
université Bilgi d’Istanbul (Turquie), univer-
Président du comité de recherche « Sociologie
sité de Tel Aviv (Israël).
de l’art » de l’Association internationale de so-
 Jaglin S.
ciologie - International Sociological Associa-
Membre de Citylab, African Centre for Cities
tion (ISA).
- Architecture, Planning & Geomatics, Uni-
 Weller J.-M.
versity of Cape Town (Afrique du Sud).
Représentant pour le Latts de l’Association in-
Membre du GDRI. Gouverner les villes
ternationale de sociologie - International So-
d’Afrique : lois, institutions locales et identi-
ciological Association (ISA).
tés urbaines depuis 1945. Responsables scien-
tifiques : Laurent Fourchard (CEAN, IEP Productions du laboratoire
Bordeaux) et Simon Bekker (University of
Stellenbosch). Financement : CNRS (France) Articles
et NRF (Afrique du Sud). Articles dans des revues à comité de
 Jaglin S. et Moretto L. lecture
Membres du réseau N-AERUS (Network -  Campagnac É., « Contribution à l’analyse
Association of European Researchers on Ur- des contrats de partenariat public-privé en
banisation in the South). France et au Royaume-Uni », Revue française
 Leheis S. d’administration publique (en ligne), 2009,
Association of European Schools of Planning n° 130, p. 365-382.
(AESOP). http://www.cairn.info-resume.php?ID_AR-
Participation au groupe « Transport » de l’Aesop ; in- TICLE=RFAP_130_0365
tervention dans le cadre du PhD workshop orga-  Cavé J., « Les petits opérateurs privés
nisé du 14 au 18 octobre 2009 à Amsterdam. (POPs) de la distribution d’eau à Maputo : le
Réseau de doctorants (six centres de recherches) de défi du métissage d’un système sociotech-
la Volvo Research and Educational Foundations ; nique », Flux - Cahiers scientifiques interna-
participation au réseau et intervention dans le cadre tionaux Réseaux et Territoires (en ligne), 2009,
du PhD workshop organisé du 17 au 19 avril 2009 n° 76-77, p. 51-61

77
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

.http:--www.cairn.info- travaux-2009-1-page-51.htm
resume.php?ID_ARTICLE=FLUX_076_005  Doniol-Shaw G., « L’engagement paradoxal
1 des aides à domicile dans les situations re-
 Chatzis K., « Coping with the second in- poussantes », Travailler, 2009, n° 22, p. 27-42.
dustrial revolution : fragmentation of the  Doniol-Shaw G., Le Douarin L., « L’accès
French engineering education system, 1870s to des femmes aux emplois supérieurs de la fonc-
the present », Engineering Studies (en ligne), tion publique : une construction au croisement
juillet 2009, vol. 1, n° 2, p. 79-99. des itinéraires professionnels et familiaux »,
http://www.informaworld.com-smpp- Politiques et management public, 2008 (paru
content~db=all~content=a912911494 en 2009), vol. 26, n° 2, p. 75-97.
DOI :10.1080-19378620903005675  Flichy P., « Le corps dans l’espace numé-
 Chatzis K., Bocquet D., Sander A., « L’uni- rique », Esprit, mars-avril 2009, n° 353,
versalisation de la distribution de l’eau de Paris, p. 163-174.
1830-1930 ». Flux - Cahiers scientifiques in-  Galland J.-P., « Comment financer les acti-
ternationaux Réseaux et Territoires (en ligne). vités d’inspection ? le contrôle des industries à
2009, n° 76-77, p. 137-141. risque majeur en Grande-Bretagne », Gérer et
http://www.cairn.info-article.php?ID_REVUE comprendre, mars 2009, n° 95, p. 16-25.
=FLUX&ID_NUMPUBLIE=FLUX  Guéranger D., « Contradictions and
076&ID_ARTICLE=FLUX_076_0137 conflicts in sociological writing : the rewriting
 Chatzis K., Assimacopoulou F., « Spou- of an interview by Pierre Bourdieu ». Social
dastes sti Gallia, michanikoi stin Ellada. O kos- Science Informations, december 2009, vol. 48,
mos ton Ellinin michanikon, 19os-arches 20ou n° 4, p. 615-629
aiona ». Neoellinika Istorika, 2008 (paru en http://ssi.sagepub.com/content/48/4/615.ab
2009), vol. 1, p. 11-129 . stract.html.fr?rss=1
 Coutard O., Rutherford J., « Les réseaux DOI :10.1177-0539018409344783
transformés par leurs marges : développement  Guéranger D., « La coalition façonnée par
et ambivalence des techniques “décentrali- l’administration. Le PLU parisien face aux élus
sées” », Flux - Cahiers scientifiques internatio- écologistes (2001-2008) », Politix, 2009,
naux Réseaux et Territoires (en ligne), 2009, vol. 22, n° 88, p. 85-101.
n° 76-77, p. 6-13.  Guéranger D., Poupeau F.-M., « Un outil
http://www.cairn.info-article.php?ID_REVUE qui résiste à sa réforme. Le COS et sa “car-
=FLUX&ID_NUMPUBLIE=FLUX_076&I rière” dans le plan local d’urbanisme de Paris »,
D_ARTICLE=FLUX_076_0006 Environnement urbain – Urban Environment
 Dagiral É., Beuscart J.-S., Parasie S., « So- (en ligne), 2009, vol. 3, n° spécial « Urbanisme
ciologie des activités en ligne ». Terrains & Tra- et développement durable », p. 1-9
vaux (en ligne), 2009, n° 15, p. 3-28. http://id.erudit.org-iderudit-037597ar
http://www.cairn.info-revue-terrains-et-tra-  Jozan R., Chaponnière J.-R.
vaux-2009-1-page-3.htm « Les trajectoires de la Chine-Afrique : Intro-
 Dagiral É., Parasie S., « Intervenir autre- duction thématique ». Afrique contemporaine
ment. Cyril Lemieux, sociologue-blogueur (en ligne]. 2008-4, n°228, pp.21-34
pendant la campagne présidentielle de 2007 ». http:--www.cairn.info-revue-afrique-
Terrains & Travaux (en ligne), 2009, n° 15, contemporaine-2008-4-page-21.htm
p. 51-79. DOI :10.3917-afco.228.0021
http:--www.cairn.info-revue-terrains-et-  Lefèvre C., « Governar as metrópoles :

78
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

questões, desafios e limitações para a consti- de concertation. L’expérience des protections ville de
tuição de novos territórios políticos », Cadernos Me- Paris », Revue française de sociologie (en ligne), 2009,
trópole, 2009, vol. 11, n° 22, p. 297-315. vol. 50, n° 1, p. 123-150
 Lichtenberger Y., Paradeise C., « Universi- http://www.cairn.info-revue-francaise-de-so-
tés : réapprendre la responsabilité collégiale ». ciologie-2009-1-p-123.htm
Revue du Mauss (en ligne), 1er semestre 2009, DOI :10.3917-rfs.501.0123
n° 33, p. 228-243.  Poupeau F.-M., « Domestic customers and
http://www.cairn.info/revue-du-mauss- reform of the gas sector. An organisational so-
2009-1-p-288.htm ciology perspective », Energy Policy
 May N., « Transformations organisation- http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt
nelles et transformations spatiales : les mu- =22174279, 2009, vol. 37, n° 12, p. 5385-5392
tuelles d’assurance niortaises entre DOI :10.1016-j.enpol.2009.07.061

Latts
centralisation et décentralisation », Économies  Quemin A., « Les politiques de soutien au mar-
et sociétés, série « Économie et gestion des ché de l’art en France : un double objectif de soutien
services », 2009-4, n° 10, p. 775-804. du marché par les achats et d’amélioration de la com-
 Moeneclaey V., « “Parcours profession- pétitivité », Cahiers français, 2009, n° 348, p. 58-62.
nels”, “flexicurité”, “activation”… Que nous  Rutherford J., « Le déploiement des réseaux
enseigne l’observation du reclassement de sa- de télécommunications dans les métropoles
lariés licenciés ? », Éducation permanente, européennes : l’emprise des territorialités mul-
2009-4, n° 181. tiscalaires », Flux - Cahiers scientifiques inter-
 Nessi H., Delpirou A., « Les politiques de nationaux Réseaux et Territoires (en ligne),
“développement urbain durable” face aux hé- 2009, n° 75, p. 6-15.
ritages territoriaux. Regards romains sur la http://www.cairn.info-revue-flux-2009-1-
coordination transport-urbanisme », Flux - page-6.htm
Cahiers scientifiques internationaux Réseaux  Ughetto P., « Organisations du travail et compé-
et Territoires (en ligne), 2009, n° 75, p. 69-79. tences : une réflexion à reprendre. À propos des arti-
http://www.cairn.info-revue-flux-2009-1-p- cles de Philippe Zarifian, Maryse Bouclet et Pascal
69.htm Huguet », Éducation permanente, 2009-3, n° 180,
 Picon A., « Ville numérique, ville événe- p. 259-268.
ment », Flux - Cahiers scientifiques interna-  Weller J.-M., Joly N., « En chair et en chiffres. La
tionaux Réseaux et Territoires (en ligne), 2009, vache, l’agriculteur et le contrôleur ». Terrain (en ligne),
n° 78, p. 17-23. 2009, n° 53, p. 140-153.
http://www.cairn.info-revue-flux-2009-4-p- http://www.cairn.info.gate3.inist.fr-revue-
17.htm terrain-2009-2-page-140.htm
 Picon A., « The engineer as judge : engineering  Zaban V., « Hors jeu ? Itinéraires et es-
analysis and political economy in eighteenth century paces de la pratique des jeux vidéo en ligne »,
France », Engineering Studies, mars 2009, vol. 1, n° 1, Terrains & Travaux (en ligne) 2009, n° 15,
p. 19-34. p. 81-104
DOI :10.1080-19378620902725174 http://www.cairn.info-revue-terrains-et-
 Picon A., « Does our technology make the past ir- travaux-2009-1-page-81.htm
relevant to our future ? Beyond techno-determinism
and social constructivism», Harvard Design Magazine, au-
tomne-hiver 2009-2010, n°31,p. 141-146
 Poupeau F.-M., « Faire du patrimoine bâti un objet

79
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

Direction de numéros spéciaux de re- pédagogue et parlementaire du Premier au Se-


vues cond Empire, Rennes, PUR, 2009, p. 99-113.
 Beuscart J.-S., Dagiral É., Parasie S, « Acti- « De l’importation de savoirs américains à la
vités en ligne », Terrains & Travaux (en ligne), création d’une expertise nationale. La modéli-
2009-1, n° 15, 224 p. sation des déplacements urbains en France,
http://www.cairn.info/revue-terrains-et-tra- 1950-1975 », in Flonneau M., Guigueno V.
vaux-2009-1.htm (eds), De l’histoire des transports à l’histoire
 Coutard O., Rutherford J., « Aux marges de la mobilité ?, Rennes, PUR, 2009, p. 159-
des réseaux », Flux - Cahiers scientifiques in- 169.
ternationaux Réseaux et Territoires (en ligne), « Jules Dupuit, ingénieur des Ponts et Chaus-
2009, n° 76-77, 150 p. sées », in Breton Y., Klotz G. (eds), Jules Du-
http://www.cairn.info.gate3.inist.fr-revue- puit : œuvres économiques complètes, vol. 1,
flux-2009-2.htm Paris, Économica, 2009, p. 615-692.
 Doniol-Shaw G., Molinier P. (coords),  Chatzis K., Assimacopoulou F., Mahera A.,
« Dominique Dessors, clinique du travail et « Élève en France, enseignant en Grèce. Les
transmission », Travailler (en ligne), 2009, enseignants de l’École polytechnique
n° 21, p. 9-79 d’Athènes (1837-1912) formés dans des écoles
http://www.cairn.info/revue-travailler-2009- d’ingénieurs en France », in Cardoso De Matos
1.htm A., Diogo M.P., Gouzevitch I., Grelon A.
(eds), The quest for a professional identity :
Livres engineers between training and action, Lis-
Ouvrages scientifiques bonne, Edições Colibri-Cidehus-ue-Ciuhct,
 Darbéra R., Où vont les taxis ?, Paris, Des- 2009, p. 25-41.
cartes & Cie, coll. « Les urbanités », 2009,  Chatzis K., Antoniou Y., Assimakopoulos
270 p. M., « Greek engineers – two centuries of his-
 Lefèvre C., Gouverner les métropoles, tory (19th-20th centuries) », in : Cardoso De
Paris, LGDJ - Lextenso Éditions, coll. « Les ur- Matos A., Diogo M.P., Gouzevitch I., Grelon
banités », 2009, 115 p. A. (eds), The quest for a professional identity :
 Picon A., Architettura ibrida : Marc Mim- engineers between training and action, Lis-
ram, trad. italienne de Marc Mimram architecte bonne, Edições Colibri-Cidehus-ue-Ciuhct,
ingénieur Hybrid(e), Milan, Electa, 2009, 2009, p. 383-402.
221 p.  Chatzis K., Brocato M., « Les frères Cosse-
rat : brève introduction à leur vie et à leurs tra-
Chapitres d’ouvrages collectifs vaux en mécanique », introduction, in
 Campagnac É., « Partenariats public privé : Cosserat E., Cosserat F., Théorie des corps dé-
le bouleversement des organisations de pro- formables, rééd., Paris, Hermann, 2009
jets », in Biau V., Tapie B. (dirs), La fabrication (1re édition 1909), p. iii-xlv.
de la ville : Métiers et organisations, Paris, Édi-  Crague G., « Le développement écono-
tions Parenthèses, 2009, p. 31-42. mique dans l’aménagement urbain », in Bour-
 Chatzis K. din A., Prost R. (dirs), Projets et stratégies
« Charles Dupin, Jean-Victor Poncelet et leurs urbaines – regards comparatifs, Marseille-Paris,
mécaniques pour “artistes” et ouvriers », in Éditions Parenthèses- GIP Epau, 2009.
Christen C., Vatin F. (eds), Charles Dupin  Flichy P., « Comment Internet est devenu
(1784-1873) : ingénieur, savant, économiste, un marché » in Steiner P., Vatin F. (eds), Traité

80
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

de sociologie économique, Paris, PUF, 2009,  Jaglin S., « Politiques publiques d’habitat et
p. 451-491 intégration urbaine en Afrique du Sud : pré-
 Foot R., « L’intrigante nouvelle disparition face », in Hervé F., Gonzalez T. (dir.), Intégrer
du tramway en France », in Flonneau M., Gui- les population démunies dans les villes sud-
gueno V. (eds), De l’histoire des transports à africaines (en ligne), Paris, AFD, Coll. « Notes
l’histoire de la mobilité ?, Rennes, Presses uni- et études » p. 15-29.
versitaires de Rennes, 2009, p. 315-326. http://www.afd.fr-jahia-Jahia-home-
 Galland J.-P. publications-NotesDocuments-pid-39708
« Vulnérabilité, risques, sécurité », in Wachter  Jozan R., Martino-Asso B., « Gouvernance,
S. (dir.), Dictionnaire de l’aménagement du le chaînon manquant du développement dura-
territoire ; état des lieux et prospective, Paris, ble », in Jacquet P., Pachauri R.K., Tubiana L.
Belin, 2009, p. 183-211 (dirs), Regards sur la terre 2009. La gouver-

Latts
« Évolutions des inspections du travail britan- nance du développement durable, Paris, les
nique et française», in Omnez C., Pitti L. Presses de Sciences Po, 2009, p. 75-81.
(dirs), Cultures du risque au travail et pratiques  Larédo P., « La recherche européenne et les
de prévention ; la France au regard des pays enjeux de la nouvelle science dominante », in
voisins, Rennes, Presses universitaires de Leresh J.-P., Larédo P., Weber K., Recherche et
Rennes, 2009, p. 67-76. enseignement supérieur face à l’internationali-
« France-Grande Bretagne : deux régimes de sation. France, Suisse et Union européenne,
régulation des risques liés aux activités pro- Lausanne, Presses polytechniques et universi-
ductives », in Appay B., Jefferys S. (eds), Re- taires romandes, 2009, p. 27-50 .
structurations, précarisation, valeurs,  Larédo P., Rieu C., Villard L., Kahane B.,
Toulouse, Octares Editions, 2009, p. 233-243. Delemarle A., Genet C., Mangematin V.,
 Guéranger D. « Émergence des nanotechnologies : vers un
« L’intercommunalité au prisme de la gouver- nouveau “modèle industriel” ? », in Leresh J-
nementalité », in Boino P. (dir.), Intercommu- P., Larédo P., Weber K., Recherche et ensei-
nalité : politique et territoire, Paris, Puca-La gnement supérieur face à l’internationalisation.
Documentation française, 2009, p. 147-154. France, Suisse et Union européenne, Lau-
« L’intercommunalité vue des services : ré- sanne, Presses polytechniques et universitaires
flexions tirées des premiers transferts suivant romandes, 2009, p. 347-370.
la loi de 1999 », in Charles-le-Bihan D.,  Lelong B., Le Douarin L., « Les compé-
Dare R. (dirs), Les cadres renouvelés de l’in- tences informatiques au carrefour de l’identité
tercommunalité. Du territoire de projet à au travail et de l’identité conjugale », in Gan-
l’identité politique ?, Rennes, Presses univer- jon F., Lelong B., Metzger J.-L. (dirs), Inégali-
sitaires de Rennes, 2009, p. 139-146. tés numériques. Clivages sociaux et modes
 Guéranger D., Droubaix J.-F., Gralepois d’appropriation des TIC, Paris, Lavoisier, 2009,
M., « Équilibrer les temps, les objets et les ac- p. 119-135.
teurs des politiques urbaines », in De Coninck  Mathieu-Fritz A., Quemin A., « Les officiers mi-
F., Deroubaix J.-F. (dirs), Ville éphémère ville nistériels face à l’État et à l’Europe. Commissaires-
durable. Multiplication des formes et temps priseurs, huissiers de justice et notaires », in Gadea C.,
urbains, maîtrise des nuisances : nouveaux Demazière D. (dirs), Sociologie des groupes profes-
usages nouveaux pouvoirs, Paris, Éditions sionnels. Acquis récents et nouveaux défis, Paris, Édi-
l’Œil d’Or, Coll. « Formes & Figures », 2009, tions La Découverte, coll. « Recherches », 2009,
p. 15-20. p. 108-117.

81
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

 Moeneclaey V., « Les usages d’une “forme 2009. Architectures de collePtion Paris-Île-de-
particulière d’emploi” dans l’immobilier d’in- France, Paris, Éditions du pavillon de l’Arse-
vestissement : trajectoires des commerciaux, nal, 2009, p. 196-199.
façons de vendre et stratégies des entreprises »,  Quemin A., « Mireur, Hippolyte », in Sé-
in Appay B., Jefferys S. (dirs), Restructurations, néchal P., Barbillon C. (eds), Dictionnaire cri-
précarisation, valeurs, Toulouse, Octarès Édi- tique des historiens de l’art actifs en France de
tions, p. 391-402 la Révolution à la Première Guerre mondiale
 Nessi H., Delpirou A., « Les politiques de (1789-1920) (en ligne), Paris, Éditions de l’Ins-
déplacements en Italie à l’heure du développe- titut National d’Histoire de l’Art, 2009, 6 p.
ment urbain durable. L’exemple de Cura del http://www.inha.fr-spip.php?article2462
Forro à Rome », in Lettieri C., Comprendre  Ribeill G.
l’Italie des années 2000 du social au politique, « Les débuts de l’exploitation du réseau des Côtes-
Aix-en-Provence, Presses universitaires de du-Nord », in Louis Harel de la Noë, l’ingénieur-ar-
Provence, février 2009. chitecte des voies ferrées, des gares et des ponts, s.l.
 Offner J.-M., « Faut-il sauver la notion de Association pour la mémoire et la notoriété de Louis
réseau ? », in Bleton-Ruguet A., Commerçon Harel de la Noë, mars 2009, p. 34-46.
N., Vanier M. (dirs), Réseaux en question : uto- « Comment le chemin de fer invente un site.
pies, pratiques et prospective, Mâcon, Institut Les stratégies des chemins de fer dans l’in-
de recherche du Val de Saône-Macônnais, vention et la promotion des sites et parcours
2009, p. 13-20; touristiques en France ». In Fumey G., Varlet
 Paradeise C., Goastellec G., « Internationa- J., Zembri P. (dirs), Mobilités contemporaines.
lisation des systèmes d’enseignement supé- Approches géoculturelles des transports,
rieur : convergence et différenciation », in Paris, Éllipses, 2009, p. 167-179.
Leresch J.-P., Larédo P., Weber K., Recherche  Ribeill G., Bourdeau V., Castleton E.
et enseignement supérieur face à l’internatio- (préfs), « Introduction », in Proudhon P.-J.,
nalisation. France, Suisse et Union euro- Manuel du spéculateur à la Bourse. Une an-
péenne, Lausanne, Presses polytechniques et thologie, Alfortville, Éditions Ère, 2009, p. 5-
universitaires romandes, 2009, p. 195-216; 53.
 Parasie S., Beuscart J.-S., « Sociologie des  Roseau Nathalie.
médias de masse », in Leteinturier C., Le « Du récit à l’icône, Imaginaire et architecture
Champion R. (dirs), Médias, information et aéroportuaire », in Rouillard D. (ed.), Imagi-
communication, Paris, Ellipses, 2009. naires d’infrastructure, Paris, L’Harmattan,
 Picon Antoine 2009, p. 91-104.
« Glass at the limits », in : Bell M., Kim J.K. « Du futur au miroir. Les paradoxes des villes
(dirs), Engineered transparency : the technical, aériennes », in Flonneau M., Guigueno V.
visual and spatial effects of glass, New York, (eds), De l’histoire des transports à l’histoire
Princeton Architectural Press, 2009, p. 69-71. de la mobilité ?, Rennes, Presses universitaires
« La arquitectura y lo virtual Hacia una nueva de Rennes, 2009, p. 207-219.
materialidad », « Arquitectura, ciencia, tecno- « L’espace aérien et les formes contempo-
logia y el reino de lo virtual », in Ortega L. raines de la ville », in Prelorenzo C., Rouil-
(dir.), La digitalizacion toma el mando, Barce- lard D. (eds), La Métropole des
lone, Gustavo Gill, 2009, p. 67-83, p. 123-144. Infrastructures, XXe-xXIe siècles, Paris, Picard,
« La passerelle de Solférino », in Cinqualbre O., 2009, p. 82-98.
Labasse A. (dirs), Œuvres construites 1948-  Ruet J., SiddiquiI Z., « Shakti’s avatars :

82
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

which energy for India ? », in Lesourne J.,  Mallard G., Paradeise C., Peerbaye A. (dirs),
Ramsay C.W. (eds), Energy in India’s Future: Global Science and National Sovereignty. Stu-
Insights, tome 7 : « Gouvernance européenne dies in Historical Sociology of Science, Lon-
et géopolitique de l’énergie » (en ligne), Paris, dres, Routledge, 2009, 231 p.
Ifri, 2009, p. 59-140.  Paradeise C., Ferlie E., Bleiklie I., Reale E.
http://www.ifri.org-files-Energie- (eds), University governance : Western Euro-
Energie7.pdf pean comparative perspectives, Grande-Bre-
 Rutherford J., « Informational city »,in Kit- tagne, Springer, coll. « Higher Education
chin R., Thrift N. (eds), The International En- Dynamics », 2009, 322 p.
cyclopedia of Human Geography, vol. 5,  Picon A. (dir.), Riot-Sarcey M., Bouchet T.
Oxford, Elsevier, 2009, p. 475-480. Dicionario das utopias, trad. en portugais du
 Ughetto P., « Une démarche compétence Dictionnaire des utopies, Lisbonne,Texto

Latts
entre contrôle et accompagnement des sala- E Grafia, 2009, 288 p.
riés », in Devin B., Jouvenot C., Loisil F.  Ruet J., Tawa Lama-Rewal S. (eds), Gover-
(coords), Du management des compétences ning India’s Metropolises, Londres, Routledge,
au management du travail, Lyon, Éditions de coll. « Cities and the Urban Imperative » 2009,
l’Anact, 2009, p. 46-67. 315 p.
 Weller, J.-M.,
Ouvrages de vulgarisation (ou chapi-
« L’administration et le quotidien », in Cohen
tres)
A., Lacroix B., Riutort P. (coords), Nouveau
 Offner J.-M., Politiques de transport : pros-
manuel de science politique, Paris, La Décou-
pective et outils, Paris, La Documentation
verte, coll. « Grands repères », 2009.
française, 2009, 80 p.
« Les agents administratifs : travail d’arbitrage
 Paradeise C., « Un nouveau modèle univer-
et conscience professionnelle », in Dema-
sitaire mondial ? », in Encyclopédie de L’état
zières D., Gadea C. (coords), Sociologie des
du monde (en ligne), Paris, La Découverte,
groupes professionnels, Paris, La Découverte,
2009, n.p.
coll. « Grands repères », 2009.
http://www.etatdumonde.com
Direction d’ouvrages scientifiques
Comptes rendus d’ouvrages dans des
 Campagnac É. (dir.), Évaluer les partena-
revues à comité de lecture
riats public-privé en Europe. Quelles consé-
 Dagiral É., compte rendu de l’ouvrage de
quences pour la commande et le projet ?
Aspray W., Ceruzzi P.E. (dirs), The Internet
Quels impacts sur la qualité des bâtiments et
and American Business, Réseaux (en ligne),
des services ? Quelles méthodes d’évalua-
2009, n°153, p. 201-203.
tion ?, Paris, Presses de l’École des Ponts Pa-
http://www.cairn.info-revue-reseaux-2009-1-
risTech, 315 p.
page-191.htm
 Larédo P., Leresche J.-P., Weber K. (dirs),
DOI : 10.3917-res.153.0191
Recherche et enseignement supérieur face à
 Galland J.-P., Martinais E., Les enjeux d’une
l’internationalisation. France, Suisse et Union
gestion territorialisée des risques technolo-
européenne, Lausanne, Presses polytech-
giques. Spécificités françaises et mise en pers-
niques et universitaires romandes, 2009, 397 p.
pective internationale, compte rendu de
 Lelong B., Granjon F., Metzger J.-L. (dirs),
séminaire, Natures sciences sociétés (en ligne),
Inégalités numériques. Clivages sociaux et
janvier-mars 2009, vol. 17, n° 1, p. 79-81,
modes d’appropriation des TIC, Paris, Lavoi-
DOI :10.1051-nss-2009015.
sier, 2009, 254 p.

83
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

 Girard V., compte rendu de l’ouvrage 2010.


Stebe J.-M., Marchal H., La sociologie urbaine, http://rh19.revues.org-index3856.html
Revue française de sociologie (en ligne), 2009,  Noël M., compte rendu de l’ouvrage de F.
vol. 50, n° 3, p. 664-667. Charvolin, A. Micoud, L. Nyhart (dirs.), Des
http://www.cairn.info-revue-francaise-de- sciences citoyennes ? La question de l’amateur
sociologie-2009-3-page-641.htm dans les sciences naturalistes, Revue d’anthro-
 Jeannot G., Critical Book Review, Perry pologie des connaissances (en ligne), 2009,
J.L., Hondegheim A. (eds), Motivation in Pu- vol. 3, n° 3, p. 550-553.
blic Management ; Guy Mary E., Newman http://www.cairn.info-revue-anthropologie-
Meredith A., Mastrzcchi Sharon H., Emotio- des-connaissances-2009-3.htm
nal Labor : Putting the Service in Public Ser-  Parasie S., compte rendu de l’ouvrage de
vice ; Eemery Y., Giauque D. (eds), Dilemmes Lemieux C., de Fornel M. (dirs), Naturalisme
de la GRH publique, International Review of versus constructivisme ?, Réseaux (en ligne),
Administrative Sciences (en ligne), june 2009, 2009, vol. 27, n° 154, p. 250-253.
vol. 75, n° 2, p. 367-371 http://www.cairn.info-revue-reseaux-2009-2-
DOI : 10.1177-0020852309104181 page-247.htm
http://ras.sagepub.com-cgi-reprint-75-2-  Ughetto P.
367 Compte-rendu de l’ouvrage de Lallement M.,
 Lefèvre C., compte rendu de l’ouvrage de Le travail, une sociologie contemporaine, Éco-
Davezies L., La république et ses territoires : nomies et sociétés, série AB, 2009-1, n° 30.
la circulation invisible et ses richesses, Métro- Compte-rendu de l’ouvrage de Chavance B.,
poles (en ligne), 2009, n° 5, p. 177-181. L’économie institutionnelle, Économies et So-
http://metropoles.revues.org-docu- ciétés, série AB, 2009-1, n° 30.
ment3767.html  Weller J.-M., « Jusqu’où aimer le désor-
 Mathieu-Fritz A., dre ? », à propos de A perfect Mess d’Eric
Compte-rendu de l’ouvrage de Buscatto M., Abrahamson, les annales de l’École de Paris
Loriol M., Weller J.-M. (dirs), Au-delà du du management, novembre 2008 (paru en
stress au travail. Une sociologie des agents pu- 2009), vol. XV.
blics au contact des usagers, Réseaux (en
Autres articles (entretiens dans la
ligne),2009, vol. 27, n° 156, p. 208-283.
presse généraliste et les revues
http://www.cairn.info-revue-reseaux-2009-
« d’idées », articles dans des revues
4-page-271.htm
professionnelles)
Compte rendu de l’ouvrage de Ughetto P.,
 Cavé J., Blanc A., Cavé J., Charbonnière E.,
Faire face aux exigences du travail contempo-
« Les petits opérateurs privés de la distribution
rain. Conditions du travail et management,
d’eau à Maputo : d’un problème à une solu-
Réseaux (en ligne), 2009, vol. 27, n° 155,
tion ? », document de travail AFD (en ligne),
p. 221-223
2009, n° 85, 54 p.
http://www.cairn.info-revue-reseaux-2009-
http://www.afd.fr-jahia-webdav-site-afd-
3-page-215.htm
users-admirecherche-public-DT-DT_85_-
 Montel N., « Pour une histoire concrète
_Operateurs_prives_Maputo_A_Blanc.pdf
des savoirs d’État au XIXe siècle : chantiers,
 Doniol-Shaw G., Garrigou A., « Les multi-
vestiges et pratiques », Revue d’histoire du
ples dimensions de l’espace de travail », Santé
XIXe siècle, thèses et HDR soutenues, 2009,
et travail, 2009, n° 68, p. 28-30.
mis en ligne le 16 mai 2009, consulté le 29 juin

84
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

 Halbert L., Gilli F., Gollain V., Perrin Bou- cle : “Informer le voyageur pour le libérer” »,
lonne H., « Horizon 2020 : quatre scénarios Le Rail, mars 2009, n° 154, p. 48-50.
pour l’économie de la métropole pari- « La desserte ferroviaire d’Auxerre : une trop
sienne », La Vie des idées (en ligne), longue histoire (1833-1855) », Les Cahiers
17 novembre 2009, 8 p. d’Adiamos 89, mars 2009, n° 2, p. 35-54.
http://www.laviedesidees.fr-IMG-pdf- « La SNCF essuie les plâtres du “grand big-
20091117_grandparis.pdf bang syndical” », Le Rail, avril 2009, n° 155,
 Lefèvre C., « Le système de gouvernance p. 40-42.
de l’Île-de-France, entre globalisation et dé- « La rencontre fatale du juge Poinsot et de l’in-
centralisation », Pouvoirs locaux, 2009, n° 81, saisissable Jud », Historail, avril 2009, n° 9,
p. 97-107. p. 48-55.
 Nessi H., Delpirou A., « Quand la négo- « Des années 1950 aux années 1960. Exit la

Latts
ciation entre public et privé fait (et défait) la troisième classe, bienvenue aux hommes d’af-
ville. Le mécanisme de “compensation” à faires », Chemins de fer : vers une Europe fer-
Rome », Urbanisme, septembre-octobre 2008, roviaire sans frontières techniques, histoire de
(paru en 2009), n° 362, p. 65-68. l’interopérabilité des chemins de fer européens
 Picon A., Lash S. ou les heurs et malheurs d’un enjeu majeur,
« Agency and architecture : how to be criti- avril 2009, n° 515, p. 36-41.
cal ? », entretien avec Kenny Cupers et Isa- « L’assassinat du préfet Barrême : règlement de
belle Doucet, et la participation de Margaret comptes ou crime crapuleux ? » Historail, avril
Crawford, Footprint - Delft School of Des- 2009, n° 9, p. 56-58 (repris dans La Vie du Rail,
ign Journal, 2009, n° 4, p. 7-19. 10 juin 2009, n° 3206, p. 15-25).
« Un art de la provocation durable », catalogue « Du sang à la une ! » Historail, avril 2009, n° 9,
« Les aides à la création » Via 2009 (en ligne), p. 59-62.
2009, p. 34-35. « Vingt-cinq tentatives criminelles entre 1860
http://www.via.fr-telechargement- et 1886 », Historail, avril 2009, n° 9, p. 63-67.
Catalogues-catalogue2009.pdf « Catéchisme et chemins de fer : l’œuvre édi-
 Quemin A., « Femmes et artistes. La diffi- fiante de deux abbés gascons », Historail, avril
cile voie du succès dans le secteur de l’art 2009, n° 9, p. 96-100.
contemporain », blog elles@centrepompidou « De Montauban à Livernan », Le Rail, juin
(en ligne), 15 juin 2009. 2009, n° 157, p 40-42.
http://elles.centrepompidou.fr-blog-?p=167 « À l’ombre du 5, rue de Florence », Historail,
 Ribeill G. juillet 2009, n° 10, p. 94-97.
« Le voyageur ferroviaire du XXIe siècle et le « La troisième “révolution ferroviaire” est en
yield management », Le Rail, janvier-février marche », Le Rail, juillet-août 2009, n° 158,
2009, n° 153, p. 40-42. p. 40-42.
« Vives controverses sur une prétendue “ma- « Des Trans-Europ-Express aux Trans-Europ-
ladie spéciale des mécaniciens et chauf- Express-Marchandises. Des débuts promet-
feurs” » (1857-1861), Historail, janvier 2009, teurs », Chemins de fer : vers une Europe
n° 8, p. 56-66 ferroviaire sans frontières techniques. Histoire
« 1947, l’hygiaphone terrasse les corpuscules de l’interopérabilité des chemins de fer euro-
de Plügge », Historail, janvier 2009, n° 8, péens ou les heurs et malheurs d’un enjeu ma-
p. 70-72. jeur, août 2009, n° 517, p. 33-38.
« Un slogan pour le chemin de fer du XXIe siè- « L’automne indien de la SNCF », Le Rail, oc-

85
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

tobre 2009, n° 160, p. 46-49. genheiro francês no Brasil » (CD-Rom), 19-


« Sécurité du personnel : quand une image 22 octobre 2009, Recife (Brésil).
chasse l’autre », Historail, octobre 2009, n° 11,  Coutard O., Rutherford J., « Cities in a post-
p. 100-103. networked era : combining ecological, infra-
« Le futur système ferroviaire français », Le structural and urban transitions », in The
Rail, décembre 2009, n° 162, p. 46-49. Sino-French CAS-CNRS workshop on urban
« Le dévoiement du système TEE originel », environment and sustainable development, 4-7 Oc-
Chemins de fer : vers une Europe ferroviaire tober 2009, Xiamen (China), p. 199-212.
sans frontières techniques. Histoire de l’inter-  Dagiral E, Parasie S., « Inventing new jour-
opérabilité des chemins de fer européens ou nalistic formats ? The integration of audiovi-
les heurs et malheurs d’un enjeu majeur, dé- sual contents in French online newspapers »,
cembre 2009, n° 518, p. 30-36. in 5th International Conference on Commu-
« Quand le PLM délocalise ses dépôts de lo- nication and Reality Proceedings, Tripodos
comotives… Tonnerre : un destin ferroviaire (Extra 2009), 2009, Barcelona, p. 625-636.
précaire », Bulletin de la Société d’archéologie  Doniol-Shaw G.
et d’histoire du Tonnerrois, 2009. « Prendre en compte les questions de mixité et
 Ribeill G., Wenz-Dumas F., « La chute des d’égalité professionnelle dans l’amélioration
seigneurs du rail : interview », Libération, des conditions de travail », in : Actes du sémi-
6 avril 2009. naire Genre et Travail, Anact, 27 juin 2008,
 Roseau N., « À chaque cité d’inventer son Lyon, Éditions de l’Anact, 2009, p. 19-27.
propre modèle », L’Européen, juillet-août « Work schedules of home carers for the el-
2009, n° 2, p. 41. derly in France : fragmented work, low quality,
 Weller J.-M., Benhaiem A., « Prévention du health effects », in 17e Congrès international
stress au travail : un plan d’urgence déjà criti- d’ergonomie (CD-Rom), Association Interna-
qué », interview, L’Express (en ligne),9 octo- tionale d’ergonomie (IEA), 9-14 août 2009,
bre 2009. Beijing (China).
http://www.lexpress.fr-actualite-societe-un-  Doniol-Shaw G., Foot R., « L’ergonomie
plan-d-urgence-deja-critique_793512.html contre le design ou le conducteur est-il un usa-
ger ? La mise en débat d’une cabine de tramway »,
Communications in Colloque international Ergodesignforum (en
Communications publiées (colloques ligne), 8-10 juin 2009, Lyon, 11 p.
avec actes) http://hal.archives-ouvertes.fr-halshs-
 Chatzis K. 00440317-
« Les ingénieurs français au XIXe siècle (1789-  Doniol-Shaw G., Lada E., « De la définition
1914) : émergence et construction d’une spé- du plan d’aide à sa réalisation pour les bénéfi-
cificité nationale. », actes du colloque ciaires de l’APA : une place à construire pour
international « Gabriel Lamé, les pérégrina- les salariées intervenantes », in Actes des
tions d’un ingénieur du XIXe siècle », 15-17 jan- 1res rencontres scientifiques sur l’autonomie
vier 2009, Nantes, in Sabix, octobre 2009, « Évaluer pour accompagner », CNSA, 12 fé-
n° 44, p. 53-63. vrier 2009, Paris, p. 54-55.
« Les ingénieurs du progrès : la figure de l’in-  Lefèvre C.
génieur-savant dans la France des années 1820- « La gouvernance métropolitaine en Europe :
1870 », in actes du colloque international enjeux et défis », colloque « La gouvernance
« Pontes e idéias : Louis-Leger Vauthier, en- métropolitaine en Europe », Diputacion de

86
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

Barcelone et université de Barcelone, 11- lumes for road and rail projects in France du-
12 novembre 2009, Barcelone. ring the 1830-1860 period : instruments or ta-
« Les politiques urbaines en France », colloque bles ? » XXIIIè International Congress of
Cittalia « Les politiques urbaines en Europe », History of Science and Technology, 28 juillet-
20 mai 2009, Rome. 2 août 2009, Budapest (Hongrie).
 Lichtenberger Y., « L’émergence d’un nou-  Coutard O., Halbert L., Lefèvre C., Ru-
veau modèle d’université et la loi “Liberté et therford J., « French connections: territorial
responsabilité des universités” », communica- equalities and circulations of wealth between
tion à l’Académie des sciences morales et po- Paris and province », « The Unmaking En-
litiques (en ligne), séance publique du 6 avril gland? Is London delinking from its periphe-
2009, Paris. ries ? », International Workshop, 15-16 January
http://www.asmp.fr-travaux- 2009, Manchester.

Latts
communications-2009-lichtenberger.htm  Coutard O., Rutherford J.
 Poupeau F.-M., « The central-local rela- « The rise of the post-networked city in Eu-
tions » in French energy policy making and the rope : (re)combining energy, infrastructure and
environmental watershed : towards a new urban transitions », The Urban Transitions-
model of governance ?, in International Technological transitions: cities and low car-
Workshop « Institutional Change and Envi- bon transitionsiInternational workshop,
ronmental Governance : comparing the dyna- 7-8 May 2009, Manchester.
mics of central-local relations in « Urbanising energy transitions : decentralized
environmental policy making ». energies and the rise of the post-networked
 Ribeill G., « Aux prises avec les voies fer- city in Europe », « Cities and energy transi-
rées : bombarder ou saboter ? un dilemme tions : past, present », Future International
revisité », journée d’études « Les bombarde- roundtable conference, 1-4 June 2009, Autun
ments alliés sur la France durant la seconde (France).
guerre mondiale : stratégies, bilans humains « Decentralising infrastructure, decomposing
et matériels », in Cahiers du Centre d’études the city ? Reflections on urban technological
d’histoire de la Défense, 6 juin 2009, n° 37, change in Europe », Royal Geographical So-
p. 135-162. ciety with the Institute of British Geographers
 Roseau N., « From megaevent to metas- Annual International Conference 2009, 26-
tructure, airports and the urban condition of 28 August 2009, Manchester.
being on the world stage », in International  Dagiral É., « Former des ingénieurs grâce
Symposium 20th century great events « Archi- aux SHS : la fragile introduction des sciences
tecture, Planning and Urban Development », sociales à l’École des Ponts ParisTech et chaus-
Politecnico di Milano, Facoltà di Architettura e sées», séminaire « Sciences sociales en société »,
Società, 2 avril 2009, Milan. université Paris-Descartes, 22 janvier 2009,
Paris.
Autres communications
 Dagiral É., Parasie S.
 Campagnac É., « European Construction
« L’inscription technique des formats de l’in-
workers in the crisis : The case of France »,
formation sur Internet », congrès de l’AFS, RT
Special Meeting of construction labour rela-
29 « Sciences et techniques en société »,
tions studies « European Construction wor-
15 avril 2009, Paris.
kers in the crisis », 20 novembre 2009,
« L’intégration des contenus audiovisuels dans
Middlesex University.
les journaux en ligne », séminaire « Melodi -
 Chatzis K., « Calculating “cut and fill” vo-

87
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

médias et loisirs audiovisuels », 18 novembre à paraître).


2009, Paris. « Le travail des aides à domicile auprès des per-
 Dagiral É., Peerbaye A., « La construction sonnes âgées : façons de dire, façons de faire »,
d’un dispositif de coordination entre re- colloque international et pluridisciplinaire
cherche et malades. Le cas de la “plate-forme « Coopération et engagement professionnel
maladies rares françaises” »; congrès de l’As- dans le secteur associatif social et médico-so-
sociation française de sociologie, 14 avril 2009, cial à la lumière des pratiques d’acteurs », uni-
Paris. versité Sophia-Antipolis, 4-5 juin 2009, Nice.
 Darbéra R., participation à l’expertise col- « Le plan d’aide pour les bénéficiaires de
légiale « L’énergie dans le développement de la l’APA : une place à construire pour les salariées
Nouvelle-Calédonie », IRD, 5-12 mars 2009, intervenantes », colloque « Le soin négocié
Nouvelle-Calédonie. entre le malade, ses proches et les profession-
 Doniol-Shaw G. nels », université de Bretagne occidentale, 8-
« Travailler, Résister. Nouvelles formes de do- 9 octobre 2009, Brest (actes à paraître).
mination, nouvelles formes de l’action », Le « Mises en scène institutionnelles du travail des
lieu commun, université citoyenne, 5 février aides à domicile vs le travail ordinaire en situa-
2009, Saint-Denis. tion : la sexuation d’un décalage », colloque in-
« L’engagement paradoxal des aides à domicile ternational « Images du travail, travail des
face aux situations repoussantes », congrès de images », 3-5 novembre 2009, Poitiers.
l’Association française de sociologie, RT 17,  Foot R.
14-17 avril 2009, Paris. Heurs et malheurs d’un fétiche. Tram e mo-
« L’horaire de fin de journée : enjeu social, dernita urbana, Francia-Italia. XIX-XX secoli.
enjeu pour l’ergonomie ? », journée Ergo Île- École française de Rome-Università degli studi
de-France « C’est à cette heure-ci que tu tra- Roma tre, 2-3 avril 2009, Rome
vailles ? », 6 mai 2009, Paris. Le dilemme du voyageur entre prendre le tram
« Interrogations sur la composition des di- ou valider son billet. Séminaire « Le client au
plômes et la définition des métiers dans le sec- travail : marché, activité, valeur ». Irises-Cerso-
teur de l’aide à la personne », journée d’étude Lise-CPN, 8 avril 2009, Paris.
« Le développement de l’aide à la personne :  Gralepois M.
pour quelle professionnalisation ? », Car-Céreq « Urban political approach of major hazard
Pays de la Loire, 19 novembre 2009, Nantes planning », 3rd Association of European
(actes à paraître). School of planning annual meeting « Planning
« Santé et sous-traitance », 3es Assises régio- as rear view mirror or crystal ball? Diversities
nales de la santé au travail de la région Picardie of planning cultures, traditions, identities? »,
« L’entreprise et la prévention des risques : Vienna University of Technology, 9-12 février
connaître, agir en s’appuyant sur les réseaux 2009, Vienne (Autriche).
externes de prévention », 4-5 novembre 2009, « Évolutions institutionnelles et juridiques de
Amiens. la prise en compte des risques dans l’urba-
 Doniol-Shaw G., Lada E. nisme : de l’intégration aux plans locaux d’ur-
« Les conditions d’emploi, de travail et de forma- banisme aux permis de construire », rencontre
tion des salariées de l’aide à domicile : effets sur la technique du réseau Risques « La prise en
santé des personnels et sur la qualité du travail », compte des risques majeurs dans l’urba-
séminaire INPES « Aide à domicile et santé », nisme », Ideal Connaissances, 18 mars 2009,
9 mars 2009, Saint-Denis, Seine-Saint-Denis (actes Le Kremlin-Bicêtre.

88
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

« Le rôle des agents publics locaux dans la dé- Schools of Planning) », 14-18 octobre 2009,
finition des risques collectifs », journée Amsterdam.
« Risques et territoires », réseau Risques et so- « La ville et sa rocade. L’évolution d’un projet
ciété (R2S), 26 mars 2009, Paris. d’infrastructure au risque du temps long. Le
 Jaglin S., « Between electricity crisis and cas de Marseille », journées d’études de l’Ipraus
green hub” marketing: changes in urban (Institut parisien de recherche architecture ur-
energy policies and governance in Cape banistique société), « Infrastructures de trans-
Town », international roundtable conference port et transformation des villes et du territoire
« Cities and energy transitions : past, present, aux XIXe et XXe siècles », 12-3 novembre 2009,
future », 1-4 June 2009, Autun, France. Paris (actes à paraître).
 Jaglin S., Dubresson A.  May N., « Les sociétés d’assurance mu-
« Gouverner Le Cap. À la recherche d’articula- tuelles sont-elles toujours mutualistes »,

Latts
tion entre échelles de gouvernance de niveaux XIXè international Resser conférence « Public
de régulation », séminaire de la chaire « Ville » and private services in the new global eco-
de Sciences Po, programme « Grandes Villes », nomy », 24-26 septembre 2009, Budapest
11 mars 2009, Paris. (Hongrie).
« Governing Cape Town. Beyond ANC-DA  Moeneclaey V.
politicking, the “metropolitanism” into ques- « Normaliser les ruptures. Sociologie d’un dis-
tion », GDRI final conference governing cities positif professionnel de “gestion” des “plans
in Africa, round table 3 « Party politics in urban sociaux” », 3e congrès de l’Association fran-
Africa », Wallenberg Research Centre@STIAS, çaise de sociologie, 14-17 avril 2009, Paris.
November 30, December 1-2 2009, Stellen- « Profession licencieur-reclasseur. Sociologie
bosch (Afrique du Sud). du conseil et des consultants en gestion des li-
 Jeannot G., « Quatre moments de la rela- cenciements et plans sociaux », séminaire de
tion avec le destinataire », 1res journées de l’Ins- l’équipe TIO du Latts, Université Paris-Est,
titut des métiers de la SNCF « La compétence 18 mars 2009, Champs-sur-Marne.
de service », 18-19 novembre 2009, Nanterre. « Comment les experts en gestion traitent les
 Lefèvre C., « La gouvernance de l’Île-de- crises ? Éléments d’étude de la construction
France : entre décentralisation et globalisa- sociale d’une “expertise privée” en “reclasse-
tion », Institut CDC pour la recherche, 4 mars ment social” de salariés licenciés », XIIes jour-
2009, Paris. nées internationales de sociologie du travail,
« Le Grand Paris, un exemple de gouvernance 25-26 juin 2009, Paris.
complexe ». École nationale d’administration  Montel N.
(ENA), 11 février 2009, Strasbourg. « Les notices nécrologiques parues dans les
 Leheis S. Annales des ponts et chaussées au XIXe siècle
« High-speed train planning in France, lessons ou l’édification d’un panthéon de papier des
from Mediterranean TGV-line », international ingénieurs », 134e congrès national des sociétés
conference on urban, regional planning and historiques et scientifiques, « Savants et inven-
transportation, special session « Transport Go- teurs entre la gloire et l’oubli », 22 avril 2009,
vernance ». World Academy of Science, Engi- Bordeaux.
neering and Technology, 24-26 juin 2009,Paris. « Peut-on réellement parler d’épopée ? Ren-
« Long-time and decision-making process in dez-vous de l’histoire », débat « L’épopée de la
transport planning », PhD Workshop « Aesop construction du canal de Suez (1798-1869) »,
transport group (Association of European 10 octobre 2009, Blois.

89
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

« L’administration des ponts et chaussées du suisse « Le chercheur entre liberté et


XIXe siècle, au prisme de ses écrits », journée contraintes », université de Lausanne, 15 juin
d’études « Les ponts et chaussées et leurs ar- 2009, Lausanne.
chives : questions de sources, questions d’his- « Politiques de recherche et pratiques scienti-
toire », 1er décembre 2009, Paris. fiques », « Leçons du passé et du présent pour
 Nessi H. de nouvelles frontières des sciences : la lecture
« Dépasser le débat idéologique “ville dense, des civilisations », IHEST, 27 octobre 2009,
ville compacte” : de la forme urbaine au cadre Paris.
de vie », « Sustainability, so what? Retour critique Discussion with Michael Crow, president of
sur les promesses du développement urbain du- Arizona State University on the New Ameri-
rable », IIIes controverses de l’action publique, can University, IHEST, 27 octobre 2009, Paris.
École thématique internationale, Pacte-Latts- « Les universités ont-elles un rôle à jouer dans
EPFL, 8-9 octobre 2009, Lausanne. le développement des sociétés ? », table ronde
« L’abusivismo à Rome, un lourd héritage ter- des « Mardis de la recherche », université Paris
ritorial», « Les mobilités aux défis des inégali- Sorbonne, 3 novembre 2009, Paris.
tés : panorama des recherches en cours dans  Poupeau F.-M.
les métropoles du Sud et du Nord », École des « Clients domestiques et réformes du secteur
Ponts ParisTech, 18 mai 2009, Paris. énergétique. Une perspective sociologique »,
« Le tram comme trompe-l'œil. Les espaces ur- séminaire Latts, 6 avril 2009, Champs-sur-
bains du tram : confrontation entre Rome et Marne.
Bilbao », « Città, trasporti, spostamenti. Sguardi « Peut-on, et faut-il, encourager les politiques
incrociati su politiche e pratiche della mobilità locales de l’énergie ? », séminaire Ihedate,
urbana Francia-Italia (XIX-XXI secoli) : tram Caisse des dépôts, 12 juin 2009, Paris.
e modernita », École française de Rome, 2-  Parasie S., « Le publicitaire, le contrôleur
3 aprile 2009, Roma. et le public. L’encadrement des messages pu-
 Paradeise C. blicitaires à la télévision française (1968-
« Devenir des formations en policy science à 1981) », colloque « La culture audiovisuelle
l’échelle mondiale », standing committee on des années 1960-1970 », Institut national de
« Social science evidence for use policy educa- l’audiovisuel, 22-23 janvier 2009, Paris.
tion : the european perspective OCDE »,  Quemin A., Mathieu-Fritz A., « Les straté-
8 mars 2009. gies de publication pendant et après la thèse »,
« Attractivité des carrières académiques et ré- séminaire de l’École des hautes études en
forme », Libres échanges, CNAM, 6 mai 2009, sciences sociales sur « la professionnalisation
Paris. des étudiants », 14 janvier 2009, Paris.
« Dispositifs de jugement et effets de l’évalua-  Quemin A.
tion », colloque d’Alembert, université Paris « La place des artistes français et des artistes ja-
Sud, 14 mai 2009, Orsay. ponais sur le marché et sur la scène internatio-
« From concepts to budgets. Dealing with in- nale de l’art », Maison franco-japonaise,
ternational projects », École doctorale CNRS 21 janvier 2009, Tokyo (Japon).
de Biarritz « Comment comparer ? Pratiques et « French and Japanese visual artists on the in-
méthodes de comparaison dans les sciences so- ternational art market and in the international
ciales », 8-12 juin 2009, Biarritz. art world », symposium franco-japonais orga-
« Les dispositifs d’orientation des politiques nisé par le CNRS - ministère de l’Éducation
scientifiques en France », colloque franco- nationale - ministère des Affaires étrangères,

90
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

24 au 26 janvier 2009, Tokyo (Japon). Paris.


« La place de l’Italie sur la scène internationale « Female Contemporary Art Dealers in Chel-
de l’art dans les arts visuels des années 1970 à sea (New York) : what happened to the glass
nos jours », conférence « Pourquoi l’Italie au ceiling ? », congrès de l’European Sociological
XXe siècle ? La place de l’Italie sur la scène in- Association, RN 19 « Sociology of Profes-
ternationale dans les arts visuels et en archi- sions » et RN 33 « Women and Gender Stu-
tecture », académie de France, Villa Médicis, dies », 3 septembre 2009, Lisbonne.
mars 2009, Rome. « Trente ans d’enquêtes sur les publics du cen-
« La valeur et le prix des œuvres d’art », « Les tre Georges Pompidou (Beaubourg) à Paris :
mardis des Bernardins », cycle « Passerelle des des préoccupations des commanditaires et des
arts » (vidéo), collège des Bernardins, 24 mars chercheurs aux résultats », congrès de la So-
2009, Paris, conférence diffusée sur KtoTV : ciété suisse de sociologie « Identité et trans-

Latts
http://www.ktotv.com/videos- formations des modes de vie », séance plénière
chretiennes/emissions/nouveautes/les-mar- « Pratiques culturelles et identités des publics »,
dis-des-bernardins-la-valeur-et-le-prix-des-oeu 8 septembre 2009, Genève
vres-d-art/00043708 «Les artistes contemporains français, la scène
« Par-delà les frontières ? Une analyse sociolo- et le marché international de l’art : qu’est-ce qui
gique du facteur national lors des foires et dans a changé ? », colloque « Art, marché et mon-
le monde des galeries d’art contemporain in- dialisation », l’Alcazar, 29-30 octobre 2009,
ternationales », congrès de l’Institut universi- Marseille.
taire de France, 25 mars 2009, Lille. « The Impact of nationality and country of re-
« L’étonnante réussite des femmes galeristes en sidence on economic success and esthetic
art contemporain : le cas de Chelsea (New consecration in the visual arts today », colloque
York) », séminaire « Genre et marché de l’art », « Evaluation Practices in art worlds », Social
École normale supérieure, 2 avril 2009, Paris. Sciences Research Center Berlin, 27-28 no-
« Les conditions de l’activité artistique », vembre 2009, Berlin.
congrès de l’Association française de sociolo- « L’utilisation des palmarès indigènes en so-
gie, RT 14 « Sociologie des arts et de la cul- ciologie aux fins d’objectivation : l’exemple de
ture », 15 avril 2009, Paris. la dimension internationale de l’art contempo-
« L’art plus fort que la science ? L’affrontement rain », Institut Marc Bloch, 30 novembre 2009,
entre expertise stylistique et expertise scienti- Berlin.
fique dans une querelle sur l’authenticité d’une « D’un palmarès international de l’art contem-
œuvre d’art : l’affaire Sésostris III », congrès porain à celui des pays. Classement des oeu-
de l’Association française de sociologie, RT 27 vres, des artistes, des manifestations culturelles
« Sociologie des intellectuels et de l’expertise : et des places de marché », journées d’études
savoirs et pouvoirs », 15 avril 2009, Paris. « La sociologie et l’économie des biens sym-
« Le marché de l’art en fête », conférence « Art boliques », GDR Économie et sociologie,
et patrimoine », Hôtel de Ville de Paris, 18 avril CNRS, 4 décembre 2009, Paris.
2009.  Quemin A., Levy C.
« Les conditions socioculturelles de l’émer- « La violence à l’œuvre : Marina Abramovic »,
gence internationale de l’art contemporain chi- congrès de l’Association française de sociolo-
nois et le rôle de l’État », séminaire de gie, RT 14 « Sociologie des arts et de la cul-
recherche doctorale de Samy Cohen, Institut ture », 17 avril 2009, Paris.
d’Études politiques de Paris, 21 avril 2009, « Is a sociological analysis of works of art pos-

91
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

sible? », congrès de l’European Sociological « D’une railway-mania à l’autre. Perma-


Association, RN 02 « Sociology of the Arts », nence ou récurrence d’un “modèle ferro-
3 septembre 2009, Lisbonne. viaire français” ? », journées d’histoire
« Violence at work : Marina Abramovic », industrielle Belfort-Mulhouse « Trans-
congrès de l’European Sociological Associa- ports, territoires et société ( XIX e - XXI e siè-
tion, RN 02 « Sociology of the Arts », 4 sep- cles) », Cresat (université de
tembre 2009, Lisbonne. Haute-Alsace), Recits (université techno-
« La violence politique dans l’œuvre de Marina logique de Belfort-Montbéliard), 26-
Abramovic », colloque du GDR Opus, 20 no- 27 novembre 2009.
vembre 2009, Grenoble.  Roseau N.
 Ribeill G. « Imaginaire et construction », conférence à
« Les exploitants de chemins de fer dans leur l’École nationale d’architecture de Toulouse,
environnement industriel et étatique. Les trois 3 mars 2009, Toulouse
âges du système ferroviaire français », colloque « From megaevent to metastructure, airports
« Opérateurs de réseaux et manufacturiers and the urban condition of being on the world
d’équipements des années 1830 à nos jours : stage », international symposium « 20th Cen-
dynamique d’innovation et structure d’entre- tury great events : architecture, planning and
prise », université Paris-Sorbonne IV, 17-18 fé- urban development », Politecnico di Milano,
vrier 2009, Paris. Facoltà di Architettura e Società, 2 avril 2009,
« Le “Mai 68” des cheminots. D’une gare pari- Milan.
sienne à l’autre, une lecture politique », col- « Face aux défis environnementaux. L’attracti-
loque « Identités confrontées à mai-juin 1968 », vité naturelle de la métropole », table ronde
IEP de Lyon et de Rennes, Lahra et CHS du « Île-de-France 2030. La métropole relève les
XXe siècle, 25-27 mars 2009, Lyon. défis », Bibliothèque nationale de France,
« Les actions de propagande des grands ré- 1er octobre 2009, Paris.
seaux : de grands moyens pour une efficacité « Le Grand Paris à Paris-Est. Intervention à
limitée ? », journée d’études « Approvisionne- l’occasion de l’exposition itinérante du Grand
ment ferroviaire et pratiques alimentaires des Paris», École des Ponts ParisTech, 23 novem-
citadins », AHICF, université François-Rabe- bre 2009, Champs-sur-Marne.
lais de Tours, 11-16 mai 2009, Tours.  Ughetto P.
« Répressions dans les chemins de fer français : « Le gardien est dans les étages. Les lieux, la
une mise en perspective, des compagnies à la tâche et les conditions de la présence au tra-
SNCF (1938) », 5e congrès d’histoire ferro- vail », 3e congrès de l’Association française de
viaire, session « La mémoire des conflits », sociologie, 14-17 avril 2009, Paris.
Fondation des chemins de fer espagnols, 14- « Valeur du service, valeurs des agents », sémi-
16 octobre 2009, Palma de Majorque. naire « Le client au travail : marché, activité, va-
« Proudhon, critique des chemins de fer », leur », CNAM, 17 juin 2009, Paris.
colloque Proudhon, du 15 au 17 octobre « Une réorganisation au concret. L’implanta-
2009, Besançon. tion du lean manufacturing comme travail ma-
« Les contributions de Vauthier aux débats et nagérial ». XIIes journées internationales de
enjeux de la politique ferroviaire française », sociologie du travail, 25-26 juin 2009, Nancy.
colloque « Ponts et idées : Louis-Léger Vau- « Le travail à l’ère des procédures dans le capi-
thier, ingénieur français au Brésil », 19-22 oc- talisme contemporain : la qualité de service
tobre, Recife (Brésil). contractualisée dans le logement social, entre

92
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

“machines” et place laissée au travail », 21st vier 2009, Tokyo (Japon).


Sase annual conference, 16-18 juillet 2009,
Rapports de recherche
Paris.
 Chatzis K.
 Ughetto P., Combes M.-C., « La profes-
« État et privé dans la modélisation des dépla-
sionnalisation des associations : une entrée par
cements urbains en France, 1960-2005 : quel
le travail », 3e congrès de l’Association française
processus de “production” ? », rapport final
de sociologie, 14-17 avril 2009, Paris.
pour le contrat subventionné par la Drast n° 07
 Weller, J.-M.
MT S 021, Champs-sur-Marne, Latts, juin
« Comment “mettre au travail” l’usager ? », sé-
2009, 39 p.
minaire de recherche « Le client au travail :
 Coutard O., Rutherford J., « Susturbinfra –
marché, activité, valeur », CNAM, 11 mars
infrastructure provision and sustainable me-
2009, Paris.

LATTS
tropolitan development : the case of the Île-
« Comment décrire ce qu’on ne voit pas. La dé-
de-France in a comparative European
libération des juges de proximité au travail »,
perspective », rapport final du projet ANR-05-
IIIe congrès de l’Association française de so-
BLAN-0344-01, août 2009.
ciologie, RT 23 « Travail et activité », université
 Crague G., « Interventions économiques
Paris Diderot, 14-17 avril 2009, Paris.
métropolitaines : de l’aménagement écono-
« Les souffrances des fonctionnaires », col-
mique au développement économique (2006-
loque « Les réformes de l’administration vues
2009) », Latts-Puca - Programme Popsu
d’en bas », université Libre de Bruxelles, 14-
« Plate-forme d’observation des projets et stra-
15 mai 2009, Bruxelles.
tégies urbaines », 2009.
« Jusqu’où s’intéresser aux papiers. Approche
 Foot R., Doniol-Shaw G., Francescon J-M.,
pragmatique du travail administratif », colloque
« La conception du Translohr à l’épreuve de la
international « Coopération et engagement
conduite. Retour d’expérience du réseau cler-
professionnel dans le secteur associatif », uni-
montois », rapport d’expertise nouvelles tech-
versité de Nice – Sophia Antipolis, 5-6 juin
nologies pour le CDEP bus de la RATP,
2009, Sophia-Antipolis.
Marne-la-Vallée, Latts, 2009, 142 p.
 Zabban V., « Oniris. Raconter un monde »,
 Galland J.-P., « Les enjeux d’une gestion ter-
Colloque « Les jeux vidéo, au croisement du
ritorialisée des risques technologiques ; spéci-
social, de l’art et de la culture », université de
ficités françaises et mise en perspective
Limoges, 10-12 juin 2009, Limoges.
internationale », document de synthèse du sé-
Posters scientifiques minaire Puca-Latts-Rives, 2009, 27 p.
 Leheis S., « The city and its bypass. An in-  Jeannot G.
frastructure project at risk from time », poster « Pratiques et doctrines de la gestion des ca-
de présentation de thèse « VREF PhD Work- dres dirigeants dans les traditions équipement,
shop 1 », 17-19 avril 2009, Göteborg (Suède). agriculture, environnement et industrie », rap-
 Quemin A., « The illusion of an internatio- port final, Latts-Medatt, janvier 2009.
nal contemporary art scene without borders : « Le déploiement des “nouveaux métiers” de
an empirical sociological survey of globaliza- la politique de la ville, comparaison franco-bri-
tion in the visual arts », présentation d’un pos- tannique », rapport final, Latts-CRESR (Cen-
ter au symposium franco-japonais organisé par tre for regional economic and social research),
le CNRS - ministère de l’Éducation nationale - janvier 2009, 116 p.
ministère des Affaires étrangères, 24 au 26 jan-  Jeannot G.

93
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

« Pratiques et doctrines de la gestion des Production audiovisuelle


cadres dirigeants dans les traditions équi-  Darbéra R.
pement, agriculture, environnement et in- Interview sur les taxis, journal du soir de TF1,
dustrie », rapport final, Latts-Medatt, 9 avril 2009.
janvier 2009. http://videos.tf1.fr-jt-we-enquete-taxis-
« Le déploiement des “nouveaux métiers” de parisiens-pourquoi-on-n-en-trouve-pas-
la politique de la ville, comparaison franco-bri- 5804809.html
tannique », rapport final, Latts-CRESR (Cen- Interview autour du livre Où vont les taxis ?,
tre for regional economic and social research), émission « Avenue de l’Europe », France 3, dif-
janvier 2009, 116 p. fusé le 8 mai 2010.
 Lefèvre C. http://info.france3.fr/avenue-europe/index-
« La gouvernance de l’Île-de-France dans le fr.php?page=accueil&id_article=20p
domaine du développement territorial », rap-  Flichy P., Participation régulière à l’émission
port pour l’Institut CDC pour la recherche, fé- « Place de la Toile », France Culture, diffusée
vrier 2009, 61 p. entre 2008 et 2009.
« Les partenariats stratégiques dans les métro-  Mathieu-Fritz A., interview dans le docu-
poles européennes : les cas de Londres, Milan mentaire sur la profession d’huissier de justice,
et Turin », rapport pour l’Institut CDC pour la Arkane médias, à la Chambre nationale des
recherche, décembre 2009, 80 p. huissiers de justice, 2009.
 Leheis S.  Parasie S., participation au documentaire
Project profile report : « TGV Med. »,London, « Deux minutes de pub qui nous mèneront loin
Omega Centre, UCL, 2009. ou comment la publicité commerciale est ap-
Profil du projet : « TGV Méditerranée », Latts- parue sur les écrans de la télévision française »,
Université Paris-Est, Marne-la-Vallée, 2009. La fabrique de l’histoire, France Culture, dif-
 Mathieu-Fritz A., May N., Ughetto P., Wel- fusée le mardi 3 mars 2009.
ler J.-M., « Les juges de proximité au travail.  Roseau N.
Une sociologie pragmatique et comparative », Intervention dans le film Paris hors les murs.
rapport pour la mission de recherche « Droit L’invention du Grand Paris réalisé par Frédé-
et justice », décembre 2008 (paru en 2009). ric Biamonti et Françoise Fromonot, Antoine
 Poupeau F.-M., Arcimoles (d’) M. (collab.), Martin Production, France 5, 2009.
« Les collectivités locales productrices et dis- Contribution au film Roissy 1 réalisé par Va-
tributrices d’énergie. Enjeux, usages et li- léry Gaillard, Architectures, Arte, 2009.
mites », atelier de recherche Latts-Puca,
novembre 2009.
Divers
 Roseau N., « Aéroports airspaces », contri-
 Schoen A., Enriques L., Pontikakis D.,
bution au rapport intermédiaire, Latts, École
« Europe’s top research universities in FP6 :
nationale supérieure d’architecture de Tou-
scope and drivers of participation », technical
louse, programme « L’architecture de la grande
note (en ligne), JCR European Commission,
échelle », direction de l’Architecture et du Pa-
2009, 34 p. ISSN 1018-5593 (EUR 24006 EN).
trimoine, Puca, octobre 2009.
http://ftp.jrc.es-EURdoc-JRC53681_TN.pdf
 Ughetto P., « Qualité à tous les étages. L’or-
ganisation et le travail face à la “dégradation” »,
rapport au CMM-Union sociale pour l’habitat,
octobre 2009.

94
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

Logiciels  Jaglin S., thèse Cifre de Julie Aubriot, Ac-


 Corporate Invention Board, Schoen A. tion contre la faim.
Outil inédit qui donne la possibilité d’analyser  Larédo P., RTD – TOOLS, Tools and indi-
la transformation de la composition technolo- cations for Community Research Evaluation
gique des portefeuilles de brevets (plus de and Monitoring, Proneos GMBH.
5 millions de documents) des principaux  OffnerJ.-M., thèse Cifre de Sabrina Mo-
groupes industriels mondiaux au fil du temps retto, bureau d’études 6T.
en permettant, de surcroît, d’identifier l’origine  Ughetto P., « Qualité à tous les étages. L’or-
géographique des inventions protégées. ganisation et le travail face à la “dégradation” »,
www.corporateinvention.board.eu CMM, Union sociale pour l’habitat.
Recherche partenariale Nouveaux contrats publics

LATTS
 Coutard O., Bimby : « Stratégie de densifi-
Nouveaux contrats privés cation, de diversification et de régénération des
 Cavé J. et Ruet J., « Gestion des déchets tissus pavillonnaires », ANR – Villes Durables.
dans les villes moyennes des pays émergents :  Dagiral É, Flichy P., Parasie S., « La presse
état des lieux en Inde et au Brésil », AFD. locale en ligne et ses publics », ministère de la
 Flichy P., thèse Cifre de Émile Gayoso, Culture.
France Telecom.  Delemarle A., « Nanoexpectation :
 Flichy P., thèse Cifre de France Lhermitte, construire des anticipations et des marchés
Apec. dans les nanotechnologies », ANR, Nanos-
 Jaglin S., programme « Services en réseaux ciences, nanotechnologies et nanosystèmes.
dans les villes en développement » (SeRVeD),  Flichy P., Basicom : « Bases informatiques
AFD. et coopération entre mondes sociaux », ANR,
 Larédo P., « Caractérisation et identification « Formes et mutations de la communication :
à l’échelle mondiale des têtes pensantes et des processus, compétences, usages ».
institutions de recherche actives dans le nu-  Halbert L., analyse comparée des métro-
cléaire. Caractérisation de leurs relations avec poles européennes, délégation interministé-
les acteurs du nucléaire », Areva. rielle à l’aménagement du territoire et à
 Vergriete P., « Logement locatif privé et dis- l’attractivité régionale (Datar).
positifs fiscaux », Institut d’aménagement et  Jaglin S., programme « Services en réseaux
d’urbanisme d’Île-de-France, Agence de déve- dans les villes en développement » (SeRVeD),
loppement et d’urbanisme du pays de Brest. bourse postdoctorale de Luisa Moretto,CNRS.
Contrats privés en cours  Larédo P., Sandera, « The future impact of
 Campagnac É., Zembri-Mary G., « Les security and defense policies on the European
grands projets d’infrastructures de transport research area », Communauté européenne.
face aux enjeux du développement durable »,  Larédo P., Eurecia, évaluation de l’ERC,
bourse de thèse de Stéphanie Leheis, Volvo Re- Communauté européenne.
search and Education Foundation (Vref).  Paradeise C., Prest-ence : « Du PRESTige à
 Coutard O., thèse Cifre de Hélène Nessi, l’excellENCE, la fabrique de la qualité acadé-
bureau d’études 6T. mique », ANR, Sciences, technologies et sa-
 Foot R., expertise « nouvelles technolo- voirs en sociétés.
gies » pour le CEDP bus de la RATP, Coopi- Poupeau F.-M., Mutorg-Admi : « Les muta-
lote. tions organisationnelles de l’administration

95
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

française. Hiérarchies, division du travail », portage de projets européens », programme


ANR, Gouverner et administrer. Seppe, conseil régional d’Île-de-France.
 Jeannot G., « Recherche sur le déploiement
Contrats publics en cours
et les mécanismes de diffusion des nouveaux
métiers liés à la politique de la ville », ministère
 Campagnac É., « Évaluer les partenariats du Logement et de la Ville.
public-privé en Europe. Quelles conséquences  Jeannot G., « Étude relative aux pratiques
pour la commande et le projet ? Quels impacts et doctrines de la gestion et évaluation des
sur la qualité des bâtiments et des services ? cadres dirigeants dans les traditions équipe-
Quelles méthodes d’évaluation ?», MEEDDM- ment, environnement, énergie et industrie »,
Puca. MEEDDM-SG.
 Konstantinos C., « État et privé dans la mo-  Jeannot G., Ughetto P., COI-Cosa : « Chan-
délisation des déplacements urbains en France, gement organisationnel et informatisation,
1960-2005 : quel processus de production ? », évolution des compétences et sélection des sa-
MEEDDM-Drast. lariés », ANR, Entreprise.
 Coutard O., R2D2, CNRS.  Larédo P., « NanoBench : corpus et outils
 Coutard O., programme de coopération pour la recherche en sciences sociales, ANR,
avec le British Academy, Center for Sustainable Nanosciences et nanotechnologies.
urban and regional Futures (Surf), université  Larédo P., thèse Cifre de Edwige Chassa-
de Stratford, CNRS. gneux, European Industrial Research Manage-
 Coutard O., programme de recherche in- ment Association (Eirma).
terdisciplinaire « Ville environnement »,  Lefèvre C., 1) Le système de gouvernance
MEEDDM et CNRS. de l’Île-de-France : entre globalisation et dé-
 Coutard O., Susturbinfra : « services en ré- centralisation, 2) Les partenariats stratégiques
seaux et développement urbain durable : le cas dans les métropoles européennes, Caisse des
de l’Île-de-France dans une perspective euro- Dépôts.
péenne comparative », ANR.  Lefèvre C., thèse Cifre de S. Grilliat, CSTB.
 Coutard O., programme Chine, réseau amé-  Lichtenberger Y., accompagnement vers le
nagement durable, CNRS. changement organisationnel, 3M.
 Crague G., « Instruments déployés par les  Paradeise C., SUN (Steering of universi-
collectivités locales en direction des entre- ties), réseau d’excellence Prime (et dispositifs
prises dans l’ensemble des villes », Popsu, mi- de financement public de sept pays européens).
nistère de l’Emploi, de la Cohésion sociale et  Peerbaye A., « Picri, la plateforme des ma-
du Logement, direction générale de l’Urba- ladies rares et l’invention d’un milieu de la ma-
nisme de l’habitat. ladie rare », analyse des interactions entre
 Galland J.-P., « Les enjeux d’une gestion ter- acteurs de la recherche et associations de ma-
ritorialisée des risques technologiques. Spécifi- lades dans un cadre spatial et technique com-
cités françaises et mise en perspective mun, conseil régional d’Île-de-France.
internationale », MEEDDM-Puca.  Poupeau F.-M., « Des politiques énergé-
 Guéranger D., Puca 2008 : l’intercommu- tiques locales, pour quoi faire ? Les initiatives
nalité, MEEDDM-Puca. des collectivités locales françaises dans la pro-
 Halbert L., « Clusters, milieux d’innovation duction et distribution d’énergie : enjeux,
et industries culturelles en Île-de-France », usages et limites », MEEDDM-Puca.
MEEDDM-Puca.  Ribeill G., « Histoire de la première ligne à
 Halbert L., « Soutien à l’élaboration et au grande vitesse française, Paris-Lyon », SNCF.
.
96
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

CEREA

Centre d’Enseignement et de Recherche en


Environnement Atmosphérique

Qualitative results
Laboratoire commun
École des Ponts ParisTech
EDF R&D

CEREA
Presentation of the
École des Ponts ParisTech Laboratory
6-8 avenue Blaise-Pascal
Cité Descartes - Champs-sur-Marne
77455 Marne-la-Vallée cedex 2 The Atmospheric Environment Center
(Cerea) was established in 2004 as a joint labo-
Tél. : 01 64 15 21 57 ratory between École des Ponts ParisTech and
Fax : 01 64 15 21 70 the Research & Development Branch of the
Internet site French Energy Group (EDF R&D). It also
http://cerea.enpc.fr hosts a joint effort with the French National
Computer Science Institute (INRIA, Institut
national de recherche en informatique et en au-
Director : Christian Seigneur tomatique) since December 2005, the CLIME
Labo deputy director : project-team.

Luc Musson-Genon CEREA has three locations in the Paris re-


gion (École des Ponts ParisTech at Champs-
Labo deputy 2 : Marc Bocquet sur-Marne, EDF R&D at Chatou, and INRIA
at Rocquencourt). The main research activities
Staff at CEREA focus on air quality and atmosphe-
56 ric dispersion modeling from short-range to
long-range scales, as well as atmospheric dy-
Aeres report namics near the Earth’s surface (i.e., the so-cal-
led atmospheric boundary layer, which extends
http://www.enpc.fr/fr/recherche/docu- from the surface to about 1 to 2 km).
ments/09CEREAseul.pdf
A particular emphasis is given to the assess-
ment of the environmental impacts due to the
transportation and energy production (both

99
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

thermal and nuclear) sectors. These activities and it is used to study local pollution, wind
are related to the programs of EDF R&D and power estimates, fog formation, atmosphere
to the activities of the research and technical buildings energy transfer. “Polyphemus” in-
centers of the Ministry of Ecology, Energy, cludes different air quality chemical transport
Sustainable Development and the Sea models ranging from short-range dispersion
(MEEDDM, ministère de l’Écologie, de (Gaussian plume and puff models) to long-
l’Énergie, du Développement Durable et de la range dispersion at regional and continental
Mer). Long-term relationships have also been scales (the chemical transport model Po-
developed with the French Agency for Nuclear lair3D). Both models are open source.
Safety (IRSN, Institut de radioprotection et de
These models are evaluated by comparison
sûreté nucléaire) for impact studies related to
to available measurements (included those col-
radioactive releases and with the French
lected by Cerea) and used for impact studies
Agency for the Industrial Environment and
or air quality forecasting. The research activi-
Risk Analysis (INERIS, Institut national de
ties devoted to data assimilation (using measu-
l’environnement industriel et des risques) for
rements to improve model performance) aim
air quality impact studies and forecasting.
at improving the ability of models to make re-
liable forecasts and identifying emission
sources via inverse modeling.
Research activities cover three major areas:
- Dynamics of the atmospheric boundary
layer; Budget
- Air quality modeling at local, regional and The operating budget of Cerea (excluding
continental scales; salaries of permanent staff and office space
rental) was about 460 000 € in 2009. It was
- CLIME Project-Team mostly devoted to
about 2 200 000 € if one includes salaries of
data assimilation and inverse modeling.
permanent staff.
Meteorological measurements are conduc-
ted to better understand the physical processes
that govern the atmospheric flow, air pollutant Key Facts
dispersion and fog formation near the ground.
In 2009, Cerea was evaluated by the
Those measurements are used to evaluate the
Agency for evaluation of research and
atmospheric dynamic model and help in im-
university-level teaching (Aeres, Agence
proving its parameterizations of atmospheric
d’évaluation de la recherche et de l’ensei-
physical processes.
gnement supérieur) and was graded A.
For modeling atmospheric processes,
Cerea participates in two European
CEREA uses primarily two numerical models:
projects (HEIMTSA and EXIOPOL),
an atmospheric Computational Fluid Dyna-
which focus on integrated studies of the
mics (CFD) model, “Code_Saturne”, for si-
impact of air pollution, some projects of
mulating the dynamics of the atmospheric
the French National Agency for Research
boundary layer and an air quality modeling sys-
(ANR), as well as the R2DS network on
tem, “Polyphemus”. The atmospheric version
sustainable development in the Île-de-
of “Code_Saturne” was developed at Cerea
France region. Partnerships with IRSN

100
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

(French Agency for Nuclear Safety), Chile)


INERIS (French Agency for the Indus-
Ongoing work
trial Environment and Risk Analysis) and
the scientific and technical network for Dynamics of the Atmospheric Boun-
air issues of the Ministry of Ecology dary Layer
(MEEDDM) have been strengthened be-
CEREA scientists study the dynamics of
cause of the use for real-world case stu-
the atmospheric boundary layer (between the
dies by these organizations of methods
ground and about 1 kilometer altitude) by
and models developed at Cerea. Cerea has
means of meteorological measurements and
set up an agreement with the Technical
numerical simulations. The instrumentation
Center for Transportation Studies of the
(sodars, surface meteorological stations, ins-
Nord-Picardie region (CETE Nord-Pi-
trumented masts, sonic anemometers, UHF
cardie) and this Center uses the “Poly-
radar, wind lidar, diffusiometers, scintillome-
phemus” model for studies of road
ters) provides reliable and accurate measure-
traffic impacts on air quality. The agree-
ments of wind, temperature, solar radiation,

CEREA
ment between the French National Com-
relative humidity and atmospheric turbulence.
puter Science Institute (INRIA) and
Those instruments are set up in part on the
École des Ponts ParisTech that governs
campus of École Polytechnique at Palaiseau,
the CLIME project-team (a group of
as part of a regional observatory for air quality
scientists working on data assimilation
and meteorology (SIRTA) of the Pierre-Simon
and inverse modeling) was extended for
Laplace Institute (IPSL). The atmospheric ver-
another year.
sion of the “Code_Saturne” CFD model,
which was developed at CEREA, provides a
realistic description of atmospheric flow and
Results and successes
heat transfer over spatial scales ranging from a
Two new versions of the main mode- few meters (for example vehicle exhaust) to a
ling platforms of Cerea, “Code_Saturne” few kilometers (urban area or industrial site).
and “Polyphemus”, are now available on- This model is in part evaluated with measurements
line (see Software below). These two mo- obtained at SIRTA. Examples of ongoing applica-
dels are now used widely by other groups tions include the dispersion of pollutants among buil-
in France and abroad. dings or near a roadway, the estimation of wind and
turbulence fields at a wind energy site, and the esti-
For example, the computational fluid dyna-
mation of heat transfer between buildings and the
mics (CFD) model (“Code_Saturne”) is used
ambient atmosphere. In that respect, important part-
by the Building Science Center (CSTB, Centre
nerships have been created with the scientific and
scientifique et technique du bâtiment) to study
technical network for air issues (RST Air) of the Mi-
energy exchange between buildings and the
nistry of Ecology (MEEDDM) and EDF Énergies
surrounding atmosphere and the University of
Nouvelles (Renewable Energy Division of the
Toulouse to study the dynamics of particles in
French Energy Group EDF), respectively.
indoor air. The air quality model of Cerea
(“Polyphemus”) is now used operationally to Air Quality Modeling at Urban, Regio-
forecast air quality in France by INERIS nal and Continental Scales
(www.prevair.org) and in Chile by the national
CEREA develops and applies its own air
weather service (Direcciòn Meteorològica de

101
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

quality modeling system, “Polyphemus”, which to estimate an accidental release of radionu-


is used for both research and applied studies. clides from a nuclear power plant). Other ap-
“Polyphemus” is central to many studies, such plications address, for example, the optimal
as future emission scenarios (for example, the design of monitoring networks for radionu-
effect of new fuels on air quality), impact stu- clides and photochemical pollutants (for exam-
dies for industrial emissions and new roadways, ple, ozone).
regional air quality forecasting, radionuclide
dispersion following accidental releases, and
transboundary pollution at the continental Concluding projects
scale (mercury and other heavy metals, persis-
tent organic pollutants, acid rain). Several part- Methods for optimizing monitoring net-
nerships exist with IRSN, INERIS and CETE works for radioactive and chemical pollutants
Nord-Picardie, as well as with the Research have been developed under funding from
and Innovation Division of the Ministry of IRSN and the Île-de-France Region, respecti-
Ecology. New developments of the models vely. The methods developed for accidental re-
take place continuously to ensure that the mo- leases of radionuclides are currently being used
dels reflect the state of the art in atmospheric by IRSN for the deployment of their monito-
modeling. Current efforts focus on the impro- ring network. Those developed for air pollu-
vements of atmospheric dispersion of the tants such as ozone and particulate matter have
emissions from roadway traffic and tall stacks raised great interest in air quality agencies such
to provide better estimates of the potential im- as INERIS and ADEME, and technology
pacts of those sources on air quality, and the transfer is anticipated to take place in the short
comparison of various algorithms to simulate term.
ozone formation, particulate matter formation
and horizontal and vertical dispersion of at-
mospheric pollutants. A large program is also 1 year projects
ongoing on the improvement of existing mo- The incorporation of heavy metals (inclu-
dels for simulating atmospheric aerosols, in- ding mercury) and persistent organic pollu-
cluding secondary organic aerosols and tants (POPs) in the operational version of the
ultrafine particulate matter. air quality model of Cerea (“Polyphemus”) will
be completed over the next year.

Data Assimilation and Inverse Modeling Treatment of uncertainties in air quality mo-
dels is important to assess correctly the results
Research activities of the CLIME project- of air quality forecast and air pollution impact
team include the development of data and studies. The work conducted at Cerea has al-
image assimilation methods that combine nu- ready led to operational results and a scientific
merical models and measurements, inverse publication; it will be completed over the co-
modeling, and the application of optimization ming year and the associated methods will be
methods to environmental problems. Typical incorporated in the “Polyphemus” modeling
applications are the improvement of air quality platform.
forecasts via satellite data assimilation, optimal
combination of model ensembles, and inverse 3 year projects
modeling of pollutant emissions (for example, Several new projects have been initiated in

102
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

2009 that will be completed and will lead to in addition to academic contributions in the
operational products by 2012. scientific literature, operational tools will be de-
veloped and made available to the scientific
Work is ongoing on the use of the CFD
community over the next few years.
model “Code_Saturne” to simulate heat ex-
change between buildings and the atmosphere. Work conducted under the Geo-FLUIDS
The development of accurate modeling tools project (sponsored by ANR) will be conduc-
to correctly assess energy transfer is essential ted over the next three years. It intends to de-
for managing our energy consumption in buil- velop new mathematical approaches (for
dings as a function of varying atmospheric example using Independent Component Ana-
conditions. Ongoing work focuses on the de- lysis rather than Principal Component Analy-
tailed comparisons between model simulations sis to obtain a reduced basis of the flow field
results and experimental data with a validated from images) to implement machine learning
software expected to become operational in a algorithms for image assimilation in geophy-
couple of years. sics.

CEREA
Four PhD theses on atmospheric particles Research on the propagation dynamics of
have started in 2009. In particular, they focus forest fires and the atmospheric dispersion of
on nanoparticles, organic aerosols and the their emissions will continue via the ANR-
identification of emission sources. This work sponsored IDEA project. Cerea is primarily in-
combines modeling and measurements in a volved in the estimation of uncertainties.
constructive and judicious fashion. The results
Data assimilation is at the heart of many
of this research program are expected to lead
projects conducted at Cerea. To facilitate the
to new and improved models for simulating
applications of methods developed at Cerea
the formation and fate of atmospheric parti-
and elsewhere, a generic data assimilation me-
cles in indoor and outdoor atmospheres.
thods library, named “Verdandi”, is currently
Ongoing work on the potential impacts of under development and should become avai-
roadway traffic on air quality includes several lable in an operational mode within the next
components with, in particular, the develop- two to three years.
ment of a new modeling tool to link traffic
Research scholarships
models with air quality models (in collabora-
tion with LVMT, the transportation laboratory
of École des Ponts ParisTech) and the deve-  Couvidat Florian
lopment of new modeling tools to simulate air Scholarship from Ademe
quality in the proximity of roadways. Those ef- Thesis support at 40%
forts will lead to operational products in the  Dall’ozzo Cédric
next few years. Scholarship from EDF (Cifre)
 Koohkan Mohammad Réza
The ANR project led by Cerea on the assi-
Scholarship from École des Ponts ParisTech
milation of data in multi-scale geophysical mo-
Thesis support at 100%
dels will lead to innovative techniques to
 Waked Antoine
improve data assimilation in geophysics. Im-
Scholarship from École des Ponts ParisTech
plications are likely to be beneficial to various
(50%) and CNRS Liban (50%)
areas of geophysics including climate science
Thesis conducted at Cerea (50%) and at uni-
and atmospheric pollution. We anticipate that,

103
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

versité Saint-Joseph, Lebanon (50%) Research scientist (ICPEF) HDR


 Devilliers Marion  Herlin Isabelle INRIA Research scien-
Scholarship from Ineris tist (DR2)
Thesis conducted at Cerea (33%) and at Ine-  Carissimo Bertrand EDF R&D Research
ris (67%) engineer HDR
 Dergaoui Hilel  Dupont Éric EDF R&D Research engineer
Scholarship from Ineris  Mallet Vivien INRIA Research scientist
Thesis conducted at Cerea (33%) and at Ine- (CR1)
ris (67%)  Sartelet Karine École des Ponts ParisTech
Research scientist (CR2)
 Milliez Maya EDF R&D Research engineer
Laboratory instrumentation and models
 Roustan Yelva École des Ponts ParisTech
Cerea became an official partner of the French Research scientist (CR2)
national air quality forecast system Prev’air (http:
Permanent teaching staff
www.prevair.org). Cerea developed the method used
 HUOT Étienne INRIA Associate Profes-
to conduct improved air quality forecasts using en-
sor (MDC)
semble modeling (i.e., several models rather than a
single model). Furthermore, the Cerea air quality Research staff not employed by the la-
model (Polair3D of Polyphemus) is part of this en- boratory
semble modeling system.  Lebacque Megan École des Ponts ParisTech
LVMT Research scientist
Cerea acquired new instruments for meteo-
 Saunier Olivier IRSN Postdoc
rological and chemical measurements to study
the dynamics of the atmospheric boundary Adjunct research staff
layer. These instruments are deployed at  Béréziat Dominique université Pierre et
SIRTA, the experimental site for atmospheric Marie Curie Associate Professor
research using remote sensing (http:
Research staff on temporary contract
sirta.ipsl.polytechnique.fr) For example, Cerea
(including post-doctoral scientists)
is setting up a new experiment to study air pol-
 Drevet Jérome, Ecole des Ponts ParisTech,
lutant dispersion under stable atmospheric
Engineer
conditions.
 Duhanyan Nora École des Ponts ParisTech
 Dupont Jean-Charles EDF R& D
QUANTITATIVE RESULTS  Real Elsa École des Ponts ParisTech
 Taghavi Mohammad École des Ponts Paris-
Tech
Laboratory staff  Tran Pierre Ecoles des Ponts ParisTech
Permanent research staff  Wendum Denis EDF R&D Engineer
 Seigneur Christian École des Ponts Paris-  Wu Lin Ecoles des Ponts Paris Tech
Tech Director HDR  Winiarek Victor École des Ponts ParisTech
 Musson-Genon Luc EDF R&D Research  Zaïdi Hanane École des Ponts ParisTech
engineer (ICPEF)  Zhuk Sergey INRIA
 Berroir Jean Paul INRIA Research Ph.D. students
scientist (CR1)  Abida Rachid École des Ponts ParisTech
 Bocquet Marc École des Ponts ParisTech

104
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

ED Ville Environnement Administrativ staff


 Briant Régis École des Ponts ParisTech ED  Dehlinger Véronique École des Ponts
Ville Environnement ParisTech
 Couvidat Florian Ademe ED Ville Envi-  Gaudechoux Nathalie INRIA
ronnement
Technical staffemengel
 Dall’ozzo Cédric EDF R& D ED Ville En-
 Demengel Dominique EDF R&D Techni-
vironnement Cifre
cal supervisor
 Dergaoui Hilel Ineris ED Ville Environnement
 Gilbert Éric EDF R&D Engineer
 Devilliers Marion Ineris ED Ville Environ-
 Lefranc Yannick EDF R&D Technical su-
nement
pervisor
 Drifi Karim INRIA ED Sciences Mathé-
 Lhoir Thomas École des Ponts ParisTech
matiques
Technician
 Garaud Damien EDF R&D ED Ville
 Mercier Nicolas INRIA Associate engineer
Environnement Cifre
 Mouton Claire INRIA Associate engineer
 Kim Youngseob École des Ponts ParisTech

CEREA
ED Ville Environnement
 Koohkan Mohammad Reza École des Teaching activities
Ponts ParisTech ED Ville Environnement HDR defense
 Korsakissok Irène École des Ponts Paris-  Seigneur, Christian
Tech ED Ville Environnement Mathematical modeling of atmospheric mer-
 Malakooti Hossein École des Ponts Paris- cury
Tech ED Ville Environnement UPEC
 Qu Yongfen EDF R&D ED Ville Environ- Science et Ingénierie (SIMME)
nement Cifre Ph.D. thesis defense
 Waked Antoine École des Ponts ParisTech  Korsakissok Irène
ED Ville Environnement Changements d’échelles en modélisation de la
 Zhang Xiaojing École des Ponts ParisTech qualité de l’air et estimation des incertitudes as-
ED Ville Environnement sociées. Down-scaling in air quality modelinlg
 Zysk Janusz École des Ponts ParisTech ED and estimation of associated uncertainties.
Ville Environnement Sportisse, Bruno
Mallet Vivien
Interns
Ville & Environnement (VE)
 Briant Régis École des Ponts ParisTech
Other ongoing Ph.D. thesis
 Dall’ozzo Cédric EDF R& D
 Abida Rachid
 Drifi Karim INRIA
Construction optimale de réseaux fixes et mobiles
 Jdey Imen INRIA
pour la surveillance opérationnelle des rejets atmo-
 Lafon Le Guilcher Estelle École des Ponts
sphériques accidentels. Optimal design of fixed and
ParisTech PIL
mobile networks for operational monitoring of acci-
 Nana Bernard Université Ouagadougou
dental atmospheric releases
 Pausader Marie École des Ponts ParisTech PIL
Müller Werner
 Sandrin Tejedor Fanny École des Ponts
Bocquet Marc
ParisTech PIL
Ville & Environnement (VE)
 Syassi Sahar INRIA
 Briant Régis
Modélisation de l’impact du trafic routier sur

105
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

la qualité de l’air. Mathematical modeling of Sportisse Bruno


the air quality impacts of roadway traffic. Mallet Vivien
Seigneur Christian Ville & Environnement (VE)
Ville & Environnement (VE)  Kim Youngseob
 Couvidat Florian Amélioration de la prévision de la qualité de
Modélisation des particules organiques dans l’air.Improvement of air quality forecasts.
l’atmosphère. Mathematical modeling of at- Seigneur Christian,Sartelet Karine
mospheric organic aerosols. Ville & Environnement (VE)
Seigneur Christian  Koohkan Reza
Sartelet Karine Modélisation inverse et assimilation de don-
Ville & Environnement (VE) nées en qualité de l’air. Inverse modeling and
 Dall’ozzo Cédric data assimilation in air quality.
Modélisation d’écoulements atmosphé- Bocquet Marc
riques complexes par la méthode des gros Ville & Environnement (VE)
tourbillons Mathematical modeling of  Malakooti Hossein
complex atmospheric flows with large Meteorology and air-quality in a mega-
eddy simulation. city: application to Tehran Meteorology
Carissimo Bertrand and air quality in a mega-city: application
Musson Genon Luc to Tehran
Ville & Environnement (VE) Sportisse Bruno
 Dergaoui Hilel Ville & Environnement (VE)
Modélisation d’une population d’aérosols  Qu Yongfen
multi-sources. Mathematical modeling of a Modélisation des échanges énergétiques
multi-source aerosol population. en milieu urbain. Mathematical modeling
Seigneur Christian of energy transfer in an urban area.
Debry Édouard SARTELET Karine Carissimo Bertrand, Milliez Maya
Ville & Environnement (VE) Ville & Environnement (VE)
 Devilliers Marion  Waked Antoine
Modélisation des nanoparticules. Mathemati- Caractérisation des aérosols organiques à
cal modeling of nanoparticles. Beyrouth, Liban. Characterization of or-
Seigneur Christian ganic aerosols in Beyrouth, Lebanon.
Debry Édouard, SARTELET Karine Bocquet Marc
Ville & Environnement (VE) Afif Charbel, Seigneur Christian
 Drifi Karim Ville & Environnement (VE)
Apprentissage statistique de modèles pour l’as-  Zhang Xiaojing
similation de données images. Machine lear- Modélisation du brouillard à l’aide d’un code
ning for image assimilation models. de mécanique des fluides. Mathematical mo-
Herlin Isabelle deling of fog with a computational fluid dyna-
Sciences mathématiques de Paris-Centre mics code.
(SMPC) Carissimo Bertrand
 Garaud Damien Musson-Genon Luc
Estimation des incertitudes et prévision des Ville & Environnement (VE)
risques en qualité de l’air. Estimation of un-  Zysk Janusz
certainties and risk forecasting for air quality. Modélisation de la pollution pour la Po-

106
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

logne Mathematical modeling of air pol- (SGE)


lution in Poland.
Other teaching (Engineering schools)
Sportisse Bruno
 Roustan Yelva
Seigneur Christian, Roustan Yelva
Qualité de l’air et santé. Air quality and health
Ville & Environnement (VE)
École des travaux publics de l’État
Teaching at École des Ponts ParisTech (ENTPE), Lyon
(Master cosponsored by Ecole des Ponts
Other teaching (Master)
ParisTech included)
 Seigneur Christian
 MECA 1 & 2
Chimie de la pollution atmosphérique. Che-
Carissimo Bertrand, Milliez Maya
mistry of air pollution. master : Sciences et
Mécanique des fluides (Fluid mechanics)
techniques de l’environnement urbain (STEU),
 POLU
École centrale de Nantes
Seigneur Christian, Musson-Genon Luc,
SARTelet Karine Committees
Environnement atmosphérique et qualité de

CEREA
l’air.. Atmospheric environment and air qua-
Editorial boards
 Musson-Genon Luc
lity.
Scientific Committee, « Pollution atmosphé-
 Sartelet Karine, Roustan Yelva
rique»
Pollution atmosphérique. Air pollution.
Master Transports et développement durable Scientific committees
(TRADD).  Seigneur Christian
 Bocquet Marc, Mallet Vivien Clean Air Scientific Advisory Committee
Introduction à l’assimilation de données. In- (CASAC) Review Panel, U.S. Environmental
troduction to data assimilation. Protection Agency, Primary National Ambient
Master Océans, atmosphère, climat et obser- Air Quality Standards (NAAQS) for Nitrogen
vations spatiales (OACOS). Oxides and Sulfur Oxides.
 Bocquet Marc, Musson-Genon Luc, Caris-  Seigneur Christian
simo Bertrand, Wendum Denis, Milliez Maya, Scientific Committee of the « Atmospheric
Mallet Vivien, Roustan Yelva, Winiarek Vic- Chemistry » (CHAT) activity of the research
tor, program « Les enveloppes fluides et l’environ-
Taghavi Mohammad, Korsakissok Irène, Qu nement » (LEFE) of the National Institute of
Yongfen Earth and Space Science (INSU).
Environment and Society  Bocquet Marc
Master Nuclear Energy Co-president, Scientific Committee of the «
 Milliez Maya, Mallet Vivien, Data Assimilation » (ASSIM) activity of the re-
Seigneur Christian search program « Les enveloppes fluides et
Modélisation de la pollution atmosphérique. l’environnement » (LEFE) of the National
Mathematical modeling of air pollution. Institute of Earth and Space Science (INSU).
Master Science et génie de l’environnement  Seigneur Christian
(SGE) National Funding Commission (CNA) for cli-
 Seigneur Christian mate, air and energy of the Agency for Envi-
Pollution atmosphérique et aérocontamina- ronment and Energy Management (ADEME).
tion. Air pollution and contamination.  Seigneur Christian
Master Science et génie de l’environnement

107
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

Scientific Advisory Committee of Interagency Doctorat informatique temps-réel, robotique,


Research Program for Improved Local Air automatique; CAOR-Centre de Robotique,
Quality (PRIMEQUAL). ENSMP, 16 october 2009.
 Seigneur Christian  Musson-Genon Luc
Scientific Committee of the Chronic Risk Di- Member of the jury and reviewer, thèse de
vision (DRC) of the National Institute of In- doctorat de Jérôme Rangognio, "Impact de
dustrial Environment and Risk (INERIS) l’aérosol sur le cycle de vie du brouillard : de
 Seigneur Christian l’observation à la modélisation", Université
Scientific Advisory Committee for the Source Toulouse III - Paul Sabatier, 14 décembre
apportionment of airborne particles in Île-de- 2009.
France  Mallet Vivien
 Seigneur Christian Member of the jury and thesis co-advisor ;
Operational Group N° 1 “Energy-Environ- Ph.D. thesis of Irène Korsakissok ; Change-
ment”, Program for Research and Innovation ments d’échelles en modélisation de la qualité
in Transportation (PREDIT 4) de l’air et estimation des incertitudes associées.
 Musson-Genon Luc Down-scaling in air quality modelinlg and es-
President, Scientific Committee, “Site instru- timation of associated uncertainties, École des
mental de recherche par télédection atmo- Ponts ParisTech, 15 december 2009.
sphérique” (SIRTA)  Seigneur Christian
Member of the jury and reviewer, Ph.D. thesis
International conference committees
of Cécile Gaimoz, « Caractérisation expéri-
 Seigneur Christian
mentale des sources de composés organiques
Scientific Steering Committee, Air & Waste
volatils dans deux mégapoles contrastées »,
Management Association International Spe-
Université de Versailles, Saint-Quentin-en-
cialty Conference, Leapfrogging Opportunities
Yvelines, 17 december 2009.
for Air Quality Improvement, Xi’an, China
 Carissimo Bertrand
Conference session chairs Member of the jury and reviewer, HDR of
 Bocquet Marc Sylvain Dupont, « Modélisation de la micro-
Data Assimilation, Fifth WMO Data Assimi- météorologie à l’échelle de paysages com-
lation Workshop, 5-9 October 2009, Mel- plexes », Institut national de recherches
bourne, Australia. agronomiques, université Paul-Sabatier, Tou-
louse III, 17 december 2009.
Ph.D. thesis and HDR committees
Peer-Reviewed Journal Articles
 Seigneur Christian
 Abida R., Bocquet M.
Member of the jury, Ph.D. thesis of Céline
Targeting of observations for accidental at-
Puente-Lelièvre, « La qualité de l’air en milieu
mospheric release monitoring
aéroportuaire : étude sur l’aéroport Paris-
Atmos. Environ
Charles-de-Gaulle », Université Paris XII Val-
2009
de-Marne, 13 may 2009.
Volume : 43
 Herlin Isabelle
pages : 6312-6327
Member of the jury and thesis co-advisor ;
doi : doi :10.1016 j.atmosenv.2009.09.029
Ph.D. thesis of Yann Dumortier; « Perception
Web of science : yes
monoculaire de l’environnement pour les sys-
 Bocquet M.
tèmes de transports intelligents ».

108
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

Towards optimal choices of control space-re- Roustan Y., Musson-Genon L.


presentation for geophysical data assimilation. Multimedia modelling of the exposure to cad-
Monthly Weather Rev. mium and lead released in the atmosphere -
2009 Application to industrial releases in a Mediterranean
Volume : 137 region and uncertainty sensitivity analysis.
Pages 2331-2348 Water Air Soil. Pollut.
doi :10.1175 2009MWR2789.1 2009
Web of science : yes Volume : 198
 Kim Y., Sartelet K., Seigneur C. doi : 10-1007 s11270-008 -9839.0
Comparison of two gas-phase chemical kine- Web of science : yes
tic mechanisms of ozone formation over Eu-  Saunier O., Bocquet M.,
rope, Atmos. Chem., 2009, volume : 64 Mathieu A., Isnard O.
doi : 10.1007 s10874-009-9142.5 Model reduction via principal component
Web of science : yes truncation for the optimal design of atmos-
 Korsakissok I., Mallet V. pheric monitoring networks.

CEREA
Comparative study of Gaussian dispersion for- Atmospheric Environment
mulas within the Polyphemus platform : Eva- 2009
luation with Prairie Grass and Kincaid Volume : 43
experiments. Pages : 4940-4950
J. Appl. Meteorol. Climatol. doi : 10.1016 j.atmosenv.2009.07.011.
2009 Web of science : yes
Volume : 48  Tomai E., Herlin I., Berroir J.-P., Prastocos P.
Pages : 2459-2473 Ontology-based documentation of land de-
doi : 10-1175 2009JAMC2160.1 gradation assessment from satellite images.
Web of science : yes Int. J. Remote Sensing
 Mallet V., Keyes D., Fendell F. 2009
Modeling wildland fire propagation with level Volume : 30
set methods. Pages : 3315-3330
Computers Math, Applications doi : 10.1080 01431160802558709
2009 Web of science : yes
Volume : 57  Tombette M., Mallet V.,
Pages : 1089-1101 Sportisse B.
doi : 10.1016 j.camwa.2008.10.089 PM10 data assimilation over Europe with the
Web of science : yes optimal interpolation method.
 Mallet V., Stoltz G., Atmos. Chem. Phys.
Mauricette B. 2009
Ozone ensemble forecast with machine lear- Volume : 9
ning algorithms Pages : 57-70
J. Geophys. Res. Web of science : yes
2009
International Conference Proceedings
Volume : 114 (D05307)
 Béréziat D., Herlin I.
doi : 0.1029 2008JD009978
Solving ill-posed problems using data assimi-
Web of science : yes
lation, application to optical flow estimation
 Quéguiner S., Ciffroy P.,

109
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

International Conference on Computer Vision Modelling aerosol number distributions from


Theory and Applications (VISAPP), Lisbon, a vehicle exhaust with an aerosol CFD
Portugal model,
5-8 February 2009 Atmos. Environ, vol.44, p. 1126-1137, doiI
Vol. 1, p. 595-602 :10.1016 j.atmosenv.2009.11.025.
Web of science : yes Web of science : yes
 Debry É., Mallet V., Meleux F., Bessagnet  Béréziat D., Herlin I.
B., Rouïl L. Solving ill-posed image processing problems
Improving predictions and threshold detection using data assimilation,
with ensemble modelling in France Numerical Algorithms
7th International Conference on Air Quality – Web of science: yes
Science and Application, Istanbul  Bessagnet B., Seigneur C., Menut L.
24-25 March 2009 Impact of dry deposition of semi-volatile or-
Web of science : no ganic compounds on secondary organic aero-
 Laporte L., Dupont É., Carissimo B., Mus- sols,
son-Genon L., Sécolier C. Atmos. Environ, vol. 44, doi : 10.1016 j.at-
Atmospheric CFD simulations coupled to mosenv.2010.01.027.
mesoscale analysis for wind resource assess- Web of science : yes
ment in complex terrain  Garaud D., Mallet V.
European Wind Energy Conference, Mar- Automatic generation of large ensembles for
seille, France air quality forecasting using the Polyphemus
16-19 March 2009 system,
Web of science : no Geosci. Model Development, vol. 3, p. 69-85
 Taghavi s. M., Carissimo B., Muller K. , Web of science : www.geosci-model-dev.net 3
Korsakissok I., 69 2010 .
Sartelet K.  Haeffelin T., Bergot T., Elias R., Tardif R.,
Deposition of cadmium near an expressway Carrer D., Chazette P., Colomb M., Dro-
in France binski P., Dupont E., Dupont J.-C., Gomes
Asian Aerosol Conference AAC09, Bangkok, L., Musson-Genon L., Pietras C., Plana-Fat-
Thailand tori A., Protat A., Rangognio J., Raut J.-C.,
Web of science : no Rémy S., Richard D., Sciare J., Zhang X.
24-27 November 2009 ParisFog, shedding new light on fog physical
 Real E., Sartelet K., Roustan Y. processes,
Impact of the aerosols on the photolysis Bull. Amer. Meteorol. Soc.
rates at regional scale Web of science: yes
19th Annual Goldsmith Conference, Davos,  Korsakissok I., Mallet V.
Switzerland Subgrid-scale treatment for major point
21 June 2009, sources in an Eulerian model: a sensitivity
Pages : 73, Supplement S, A1078 study on the ETEX and Chernoby cases,
Web of science : yes J. Geophys. Res., vol. 115 (D03303), doi :
10.1029 2009JD012734
Articles accepted for Publication
Web of science : yes
 Albriet, B., Sartelet K., Lacour S., Caris-
 Korsakissok I., Mallet V., Sportisse B.
simo B., Seigneur C.

110
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

Assessment of the detection abilities of mo- Conférence en l’honneur de F.-X. Le Dimet,


nitoring networks for passive tracers at local Université Joseph Fourier, Grenoble, France
and regional scales,doi  Mallet V.
Atmos. Environ., vol. 44, p. 408-420, doi Dispersion de polluants atmosphériques
:10.1016 j.atmosenv.2009.10.022 Rencontres "mathématiques et industrie", IHÉS,
Web of science : yes 24 April 2009, Bures-sur-Yvette, France
 Quéguiner S., Musson-Genon L., Roustan  Seigneur C.
Y., Ciffroy P. Particules ultrafines émises par les véhicules :
Contribution of atmospheric emissions to État des connaissances sur leurs émissions,
the contamination of leaf vegetables by per- granulométrie, composition chimique et évo-
sistent organic pollutants (POPs): Applica- lution dans l’atmosphère
tion to southeastern France, 24e congrès français sur les aérosols, CFA
Atmos. Environ., vol. 44, p. 958-967, doi : 2009, 14-15 January 2009, Paris, France
10.1016 j.atmosenv.2009.11.012
Oral Presentations at International
Web of science : yes
Conferences

CEREA
 Wu L., Bocquet M., Chevallier M.
 Bocquet M.,
Optimal reduction of the ozone monitoring
Multiscale data assimilation in geophysics:
network over France,
optimising the geometry of control space
Atmos. Environ., in press (2010).
European Geophysical Union Meeting,
 Bocquet M., Pires C.A., Wu L.
Vienna, Austria
Beyond Gaussian statistical modeling in geo-
 Kim Y., Sartelet K., Seigneur C.,
physical data assimilation,
Comparison of two gas-phase chemical kine-
Monthly Weather Rev., in press (2010).
tic mechanisms of ozone formation over Eu-
Web of science : yes
rope
Invited Oral Presentations at Interna- ACCENT GLOREAM 22nd Workshop on
tional Conferences tropospheric chemical transport modelling,
 Seigneur C. 26-27 November 2009, Brescia, Italy
Diagnostic evaluation  Kim Y., Sartelet K., Seigneur C.,
Workshop on the Air Quality Model Evalua- Formation of secondary organic aerosols:
tion International Initative, 27-29 April 2009, Comparison of two chemical mechanisms
Stresa, Italy International Aerosol Modeling Algorithms
 Seigneur C. Conference, 9-11 December 2009, Davis, Ca-
Overview of the secondary organic aerosol lifornia, USA
(SOA) model development in Europe  Mallet V., Stolz G., Debry E., Mauricette M.,
International Aerosol Modeling Algorithms Gerchinovitz S.
Conference, 9-11 December 2009, Davis, Ca- Ensemble Forecast with Machine Learning
lifornia, USA Algorithms
Invited Oral Presentations at National European Geophysical Union Annual Mee-
Conferences ting 2009, 23 April 2009, Vienna, Austria.
 Bocquet M.  Wang X., Berroir J.-P., Mallet V., Herlin I.
Assimilation de données non-gaussiennes et Data assimilation of OMI NO2 observations
multi-échelles en pollution atmosphérique : for improving air quality forecast over Eu-
Quelques idées et leur application rope

111
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

European Geophysical Union Annual Mee- Seigneur C., Tanre D.


ting 2009, 23 April 2009, Vienna, Austria ChArMEx : The Chemistry Aerosol Mediter-
 Zysk J., Roustan Y., Seigneur C. ranean Experiment
Modeling of atmospheric transport and fate 1st International ChArMEX Workshop, June-
of mercury over Poland 1 July 2009, Toulouse, France
9th International Conference on Mercury as  Dupont É., Lefranc Y.,
a Global Pollutant (ICMGP 2009), 12 June Sécolier C.
2009, Guizhou, China A sodar campaign in complex terrain for data
quality evaluation and methodological investi-
Oral Presentations at National Confe-
gations.
rences
European Wind Energy Conference, 16-19
 Bocquet M.,
March 2009, Marseille, France
Filtres particulaires en grande dimension: in-
 Sculié L., Dupont É., Demengel D., LeFranc Y.
troduction
Virtual Met Tower Project. An example of
Workshop on Ensemble Filters in Geophysi-
operational use of lidar data and associated re-
cal Data Assimilation, LEFE ASSIM Mee-

CEREA
turn on investment for the development of
ting, Paris, France
large wind farms.
 Mallet V., Stolz G., Mauricette M., Gerchi-
European Wind Energy Conference, 16-19
novitz S., Drifi K.
March 2009, Marseille, France
Prévision d’ensemble par agrégation séquen-
 Zhang X.
tielle
Sensitivity analysis of radiation fog with a sin-
Journée "assimilation de données", 4 Decem-
gle-column model
ber 2009, Paris, France
6th International Scientific Conference on the
Poster Presentations at International Global Energy and Water Cycle and the Se-
Conferences cond Integrated Land Ecosystem-Atmosphere
Study Science Conference (GEWEX
 Bocquet M. iLEAPS), 24-28 August 2009, Melbourne,
Choosing the geometry of control space for Australia.
an optimal assimilation of observations  Zysk J., Wyrwa A., Pluta M.
5th WMO Data Assimilation Workshop, 5-9 Assessment and modelling of mercury emis-
October 2009, Melbourne, Australia sions in Poland
 Bocquet M. 9th International Conference on Mercury as a
Targeting of observations for radionuclides Global Pollutant (ICMGP 2009),7-12 June
accidental release monitoring 2009, Guizhou, China.
5th WMO Data Assimilation Workshop, 5-9
Poster Presentations at National Confe-
October 2009, Melbourne, Australia
rences
 Dulac F., Attie J.-L., Bergametti G., Bessa-
 Sartelet K., Debry E., Tombette M., Cha-
gnet B., Borbon A., Blond N., Chazette P.,
zette P., Seigneur C.
Chirmata A., Clappier A., Coll I., Cuesta J.,
Impact des composés semi-volatils du trafic
Deuze J.-L., Ducos F., Feddaoui M., Flamant
sur la qualité de l’air à l’échelle régionale
P., Gheusi F., Jaffrezo J.-L., Liousse C., Mallet
24e congrès français sur les aérosols, CFA
V., Marchand N., Menut L., Rahal F., Raul J.-C.,
2009, 14-15 January 2009, Paris, France
Ravetta F., Sartelet K., Savelli J.-L., Sciare J.,
 Zaïdi H., Dupont É., Carissimo B., Milliez M.,

112
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

Musson-Genon L. daires, Laboratoire Interuniversitaire des Sys-


Simulation tridimensionnelle d’un écoulement tèmes Atmosphériques
atmosphérique avec Code_Saturne 1.4.0. (LISA), UPEC, 12 January 2009, Créteil,
13e Congrès Français de Visualisation et de France.
Traitement d’Images en Mécanique des
Fluides, 16-20 November 2009, Reims, France Software
 « Code_Saturne Version atmosphérique »
International Seminars version 2.0-rc1
 Mallet V., Stolz G. Cerea
Sequential Aggregation of Air Quality Fore- Atmospheric computation fluid dynamics
casts using Machine Learning (CFD) model
London, United Kingdom The atmospheric version of Code_Saturne is a
 Milliez M. CFD model that simulates the flow, energy
CFD modeling of flow and pollutant disper- transfer and water phase changes in the at-
sion in urban areas, taking into account the ra- mospheric boundary layer.
diative effects of the buildings Carissimo Bertrand,

CEREA
École Polytechnique Fédérale de Lausanne http://research.edf.com/research-and-the-
(EPFL), Faculté Environnement Naturel, Ar- scientific-community/softwares/code-
chitectural et Construit (ENAC), Lausanne, saturne/introduction-80058.html
Switzerland.  « Polyphemus » version 1.7
Cerea
Modeling platform for air quality
National Seminars The Polyphemus modeling platform includes
 Bocquet M. several air quality models (puff and plume mo-
Construction optimale de réseaux de mesure dels, chemical transport models), as well as pre-
pour la dispersion accidentelle de radionu- processing and post-processing software.
cléides, Commissariat à l’Énergie Atomique Mallet Vivien : http://cerea.enpc.fr/polyphe-
(CEA), Direction des applications militaires mus
(DAM)
Bruyère-le-Chatel, France.
 Mallet V. Research Partnerships
Prévision numérique de la qualité de l’air: mo-
dèles de chimie-transport, approches d’ensem- New private contracts
ble, et couplage entre modèles et observations,  Seigneur Christian
séminaire "EDP et analyse numérique" Contract for joint laboratory École des Ponts
Université Paris-Sud XI, Orsay, France ParisTech EDF R&D
 Mallet V. EDF R&D
Prévision numérique de la qualité de l’air: mo- New public contracts
dèles de chimie-transport et approches d’en-  Sartelet Karine
semble Modélisation atmosphérique
CERMICS, École des Ponts ParisTech, Institut national de l’environnement industriel
Champs-sur-Marne, France. et des risques (INERIS)
 Seigneur C.
Modélisation des aérosols organiques secon-

113
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

CERMICS
Centre d’Enseignement et de
Recherche en Mathématiques et
Calcul Scientifique

Université Paris-Est / Laboratoire Na-


vier
École des Ponts ParisTech
6-8 avenue Blaise-Pascal
Cité Descartes - Champs-sur-Marne
77455 Marne-la-Vallée cedex 2
Qualitative results

CERMICS
Tél. : 01 64 15 35 72 Presentation of the laboratory
Fax : 01 64 15 35 86
CERMICS is a laboratory of École des
Ponts ParisTech, hosting joint research teams
Internet site with INRIA and University Paris-Est of
http://cermics.enpc.fr Marne-la-Vallée (UPEMLV). It is located at
École des Ponts ParisTech in Champs-sur-
Director: Jean-François DELMAS Marne. The scientific activity of CERMICS
covers several domains in scientific computing,
Vice-director : Alexandre ERN applied probability, modelling, and optimiza-
tion. It has been evaluated A+ in 2008 by
Staff AERES
14 Researchers Three teams deal with modelling and scien-
4 Associate researchers tific computing: the “Fluid Dynamics” team
21 External collaborators (leader: Alexandre Ern), which develops ad-
22 Phd students vanced numerical finite element methods ap-
14 Postdocs plied to environmental flows and solids
14 Invited researchers mechanics, the “Molecular and Multiscale Si-
20 Internship students mulations” team (leader: Tony Lelièvre), which
2 Administrative assistants covers several connected fields such as elec-
Aeres report tronic structure calculations, numerical statis-
tical physics, multiscale simulation of materials,
http://www.enpc.fr/fr/recherche/docu- etc, and the “PDE and Materials” team (lea-
ments/09CERMICSseul.pdf der: Régis Monneau) devoted to the mathe-

115
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

matical modelling of material behavior at the Brown University (Providence, USA) and
crystalline level. Two other teams cover Claude Le Bris completed his one year invita-
several important domains of applied tion from the University of Minnesota (School
mathematics: the “Optimization and Sys- of Mathematics and IMA).
tems” team (leader: Michel de Lara) in-
volved in research about optimization In 2009, CERMICS received 14 post-
(mostly in a stochastic setting), system si- doctoral students and had 22 PhD stu-
mulation, and control, and the “Applied dents, among them 5 defended their PhD
Probability” team (leader: Benjamin Jour- in 2009.
dain) with applications of probability The Molecular and Multiscale Simula-
theory to numerical models and methods. tions team hosted Professor Stefano Olla
All teams have their own research do- thanks to the INRIA project MICMAC.
mains, and collaborate on specific topics, The Applied Probability team hosted
like, for example, multiscale simulations on Professor Francesco Russo (part-time
Quantum Monte Carlo methods for the com- with INRIA) and his P.hD students du-
putation of the ground state energy of a ring his second sabbatical year in the
Schrödinger Hamiltonian or domain decom- MathFi project. Professor Igor Mozolevski
position and uncertainty propagation. It can be from Federal University of Santa Catarina
pointed out that two teams are joint project- (Brasil) terminated his sabbatical year in the
teams with INRIA: the “Molecular and Fluid Dynamics team.
Multiscale Simulations” team hosts the
INRIA Rocquencourt project-team MIC-
MAC (leader: Claude Le Bris), and the Publications and prizes
“Applied Probability” team takes part to
the UPEMLV-INRIA Rocquencourt pro- The CERMICS laboratory has sustai-
ject-team MATHFI (leader: Agnès ned a high scientific activity: more than
Sulem). fifty articles have been published in in-
ternational refereed journals (and over
twenty more have been accepted for pu-
Staff changes, missions, visits blication). Also more than sixty presenta-
tions in conferences have been made and
Ismaila Dabo joined CERMICS as a resear- 8 conferences or workshops have been
cher since September 1st, 2009. He completed organized by members of CERMICS.
his PhD at MIT, under the supervision of Ni-
cola Marzari, and defended his thesis in Octo- The book «Probabilités et statistiques» by
ber 2007. He then did a post-doc at INRIA. Benjamin Jourdain and «Towards First-princi-
His scientific activities concentrate on quan- ples Electrochemistry» by Ismaila Dabo have
tum-mechanical models in computational ma- been published.
terials science applied to electrochemical and Claude Le Bris has been awarded the Ai-
photovoltaic convertors (e.g., fuel cells and senstadt Chair for 2009-2010 from the Uni-
solar cells). versity of Montréal and has delivered a series
Alexandre Ern took the position of De- of lectures at this occasion.
puty-director of CERMICS. Eric Cancès has been awarded the Blaise
Éric Cancès was invited for two months at Pascal Prize 2009 from SMAI and French Aca-

116
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

demy of Sciences. of probabilistic numerical algorithms with ap-


plications going from mathematical finance to
Industrial impact
biology, quantum chemistry and molecular si-
The activities of industrial transfer in the la- mulation. The other important research field
boratory are strongly linked to research activi- is the probabilistic interpretation of PDEs, es-
ties. Scientific results are mostly obtained in pecially nonlinear ones. In 2009, whereas Mo-
collaboration with Research and Development hamed Sbai and Arno Siri-Jégousse have
Departments of large industrial firms through defended their PhDs, four students have star-
research contracts (CNES, CEA, Creditnext, ted new PhDs.
EADS, EDF, IFP, Rio Tinto, (formerly Pechi-
Concerning mathematical finance, the team is part
ney and then Alcan), Société Générale, Thalès-
of the Mathfi project together with researchers from
Alenia Space, US Air Force, US Navy, etc).
the UPEMLV and the INRIA and also takes part in
Nine programs, which represent a significant
the chair "Measure of Financial Risks" of the Risk
part of our financial support, are granted by
Foundation together with the École Polytechnique
the «Agence Nationale de la Recherche»
and the Société Générale. In addition to the partner-
(ANR). The level of research contracts was
ship with banks structured by the consortium sup-
very high in 2009, about 550 k€ for contracts
porting the development of the pricing, hedging and
signed by École des Ponts ParisTech.
calibration library of numerical routines called Pre-

CERMICS
mia, the team takes advantage of contracts with Cre-
dinext and Eurostars to finance PhDs and postdocs.
Teaching
Concerning teaching, the team is strongly involved in
The members of CERMICS are strongly in- the master program in mathematical finance at
volved in teaching at École des Ponts Paris- UPEMLV-École des Ponts ParisTech.
Tech, École polytechnique, Mines ParisTech,
In continuation of the project ADAP’MC,
ENSTA and in Masters in collaboration with
the ANR project Big’MC started in 2009. It is
Universities. Among them, École des Ponts
aimed at collaborations with the statisticians
ParisTech has a partnership with the 2nd year
from the ENST and the University Paris
master program on Applied Mathematics and
Mathematical Finance of UPEMLV, and the Dauphine to enhance Monte Carlo methods
2nd year master program on Numerical Ana- especially with adaptive variance reduction
lysis and PDES of University Pierre and Marie techniques.
Curie (Paris VI).
The team hosts the ANR program A3 on
Random Trees and Applications which focuses
on branching processes. This activity is also
Research team Applied Probability
connected to applications in biology.
The Applied Probability team organized the
J.-F. Delmas is currently head of the SMAI-
Third Conference on Numerical Methods in
MAS group, which has launched in 2009 the
Finance from 15 to 17 April 2009 at École des
first edition of the J. Neveu thesis prize in pro-
Ponts ParisTech with the financial support of
bability and statistics.
the chair "Measure of Financial Risks". There
were 120 participants from all over the world.
The team is mainly interested in the study

117
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

Research team PDE and Materials passenger capacity, etc), at least without cen-
tral dispatching.
The main subject studied by the PDE and
Materials team is the dynamics of dislocation. Mathematical methods for sustainable ma-
This work concerns differents scales, from mi- nagement of natural resources.This topic is
croscopic scales (simplified atomic models, like driven by M. De Lara. The main activity in
the Frenkel-Kontorova model), models of dis- 2009 has been the scientific animation of the
location dynamics (curves of defects moving last year of the network MIFIMA (Mathema-
in crystals, and responsible of elasto-visco- tics, Informatics and Fisheries Management),
plastic properties of metals), up to the macro- a Stic-AmSud project between Chile, France
scopic scale with dislocation densities. and Peru.
Simultaneously, we also work on different to-
Scientific software NSP. This topic is driven
pics: models of nanotubes (PhD of D. El
by J.-P. Chancelier. NSP has continued to
Kass), models of traffic (with INRETS labo-
evolve by adding primitives and toolboxes in
ratory), and we also have collaboration projects
collaboration with Bruno Pinçon.
with the LAMA laboratory.
1 year and 3 years projects
- Lauching of two new international pro-
Research team Optimization and sys-
jects on management of natural resources (mi-
tems
ning STIC-AmSud, epidemiology Ecos-Nord).
Numerical methods in stochastic control. In his
- Optimization chair on optimization with
ongoing PhD work, P. Girardeau completed an ex-
EDF and industrial partners.
perimental comparison of two discretization me-
thods of stochastic optimal control problems, namely - Contract and PhD supervision (Jean-
the scenario tree and the particle approaches. The Christophe Alais) with EDF on dam manage-
comparison criterion is the decrease of the mean qua- ment under risk constraints.
dratic error of the approximate feedback solution
- PhD co-supervision (Esther Regnier) on
when the number of Monte Carlo samples increases.
stochastic viability methods for fisheries ma-
It has been confirmed that the scenario tree method
nagement with University Paris I.
is highly sensitive to the horizon length of the pro-
blem whereas the particle method is not. Risk Mana-
gement and Probability constraints. The ongoing
collaboration with Thalès-Alenia-Space and CNES
Research team Fluid dynamics
for planning space vehicle trajectories taking into ac- The Fluid Dynamics team develops advanced nu-
count the risk of engine failures has made progress merical methods for environmental flows and solids
towards handling more and more realistic dynamic in interaction. The main applications are underground
models. waste storage, hydraulics, hydrology, fluid-structure
interaction, contact problems, and crack propagation.
Transport. In the simulation study of col-
Scientific activities cover physical modelling, numeri-
lective taxis (PhD of E. Lioris), the simulator
cal analysis, and simulation. A specific expertise
has reached an operational stage that allowed
concerns Discontinuous Galerkin methods and a
us to thoroughly investigate optimization of
posteriori error estimates. Parametric uncertainty pro-
real-time management policies and optimal
pagation is a new emerging topic, in particular sto-
system sizing (number of taxis in service, taxi
chastic Galerkin methods and applications to

118
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

overland flows and erosion. Another new topic is homogenization (C. Le Bris) :
multiscale modeling of clays. All these activities are
developed in partnership and most of them involve - quantum models for electrochemistry (I. Dabo).
a PhD thesis. Let us also mention an emerging activity on un-
Ern organized the GNR MOMAS Biennal certainty propagation and applications of greedy al-
Conference in November 2009. gorithms (E. Cancès, C. Le Bris and T. Lelièvre).

4 ongoing Ph.D. theses and 2 new ones star- Over the years, the team has accumulated an
ted in 2009. increasingly solid expertise on such topics,
which are traditionnaly not well known by the
I. Mozolevski (UFSC, Brasil) terminated his community in applied mathematics and scien-
one-year sabbatical visit in March 2009. tific computing. One of the major achieve-
P. Tassi terminated his post-doc in Novem- ments of the team is to have created a corpus
ber 2009. of l.research monographs on the subject that
other scientists may consult in order to enter
the field.
Research team Molecular and Multis- The main directions which are followed by
cale Simulations the team for the forthcoming years are:

CERMICS
The scientific focus of the team is to analyze and - taking into account defects in periodic
improve the numerical schemes used in the simula- electronic structures (crystals, nanotubes ...);
tion of materials at the microscopic level (computa-
tional chemistry, molecular dynamics), and in - accurately computing dynamical quantities
simulations coupling this microscopic scale with lar- in molecular dynamics;
ger macroscopic scales (solid mechanics, fluid me- - undestanding how to coarse-grain a dyna-
chanics). The main domains of application are: mics;
quantum chemistry, material science and molecular
dynamics. Our work pursues a twofold goal: provi- - understanding out-of-equilibrium statisti-
ding the models with a sound mathematical groun- cal physics;
ding, and improving the numerical approaches.. - the modelling of granular materials;
More precisely, the main topics covered by - the modelling of electronic components
the team are the following (mentioning only used in photovoltaïc devices.
the permanent members working on each sub-
ject): The team has (co-)organized the following
events:
- computational quantum chemistry and ap-
proximation of the Schrödinger problem (E. - C. Le Bris and T. Lelièvre have co-organi-
Cancès, I. Dabo, C. Le Bris and G. Stotz ; zed a workshop on numerical methods in
rheology, École des Ponts ParisTech, January
- molecular dynamics and computaional sta- 2009.
tistical physics (C. Le Bris, T. Lelièvre and G.
Stoltz) . hrttp://cermics.enpc.fr/lelievre/Works-
hop_Complex_Fluid/workshop.html.
-free surface flow (C. Le Bris and T. Lelièvre) ;
- E. Cancès has co-organized the following
- micro-macro models for solids and stochastic

119
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

events in 2009: QUANTITATIVE RESULTS


* the Workshop on continuum modelling of Staff
biomolecules (Beijing, Sept. 14-17, 2009), and
Researchers
* with F. Legoll, a mini-symposium on Nu-  Alfonsi Aurélien, Applied Probability
merical methods and their applications in mo- team, École des Ponts ParisTech, research
lecular simulation, ICNAAM 2009 conference, scientist
Greece (Rethymno, Crete), September 18-22,  Cances Eric, Molecular and Multiscale Si-
2009. mulations team, École des Ponts ParisTech,
Some members of the team have been invi- research scientist, HdR
ted for stays in institutions abroad:  Chancelier Jean-Philippe, Optimization
and Systems team, École des Ponts Paris-
- E. Cancès, Brown University, Providence, Tech, research scientist
USA, July-August 2009.  Cohen Guy, Optimization and Systems
- C. Le Bris, University of Minnesota, IMA, team, École des Ponts ParisTech,
Minneapolis, USA, during the academic year research scientist, HdRabo
2008-2009.  Dabo Ismaila, Molecular and Multiscale
Simulations team, research scientist, tempo-
- S. Olla, Technical University of Budapest, rary position at Inria until August 2009 then
Hungary, within the project of French-Hun- research scientist at École des Ponts Paris-
gary collaboration ‘’Balaton’’, November 2009. Tech from September 2009
C. Le Bris has been  De Lara Michel, Optimization and Sys-
tems team, École des Ponts ParisTech, re-
- a member of the organizing committee of search scientist, HdR
the IMA thematic year Mathematics and Che-  Delmas Jean-François, Applied Probability
mistry, Minneapolis 2008-2009; team, École des Ponts ParisTech, research
- a Distinguished Ordway Visitor 2008- scientist, HdR
2009, School of Mathematics, University of  Ern Alexandre, Fluid Dynamics team,
Minnesota; École des Ponts ParisTech, research scientist,
HdR
- awarded the Aisenstadt Chair 2009-2010  Jourdain Benjamin, Applied Probability
from the University of Montréal and has deli- team, École des Ponts ParisTech, research
vered a serie of lectures there, in October scientist, HdR
2009;  Lapeyre Bernard, Applied Probability
E. Cancès has been awarded the Blaise Pas- team, École des Ponts ParisTech, research
cal Prize 2009 from SMAI and the French scientist, HdR
Academy of Sciences.  Le Bris Claude, Molecular and Multiscale
Simulations team, École des Ponts Paris-
Tech, research scientist, HdR
 Lelièvre Tony, Molecular and Multiscale
Simulations team, École des Ponts Paris-
Tech, research scientist, HdR
 Monneau Régis, PDE and Materials team, École

120
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

des Ponts ParisTech, research scientist, HdR  Finel Alphonse, PDE and Materials,
 Stoltz Gabriel, Molecular and Multiscale ONERA,
Simulations team, École des Ponts ParisTech,  Hoch Philippe, PDE and Materials, CEA,
research scientist  Le Bouar Yann, PDE and Materials,
ONERA, research
Associate researchers
 Le Maitre Olivier, Fluid dynamics, LIMSI-
 Bouleau Nicolas, Applied Probability team,
CNRS, University of Orsay
École des Ponts ParisTech, research scientist,
 Ley Olivier, PDE and Materials, University
HdR
Tours, Professor, HdR
 El Hajj Ahmad, PDE and Materials team,
 Ndjinga Michael, Fluid dynamics, CEA-Sa-
University of Compiègne, assistant professor
clay
 Imbert Cyril, PDE and Materials team, Univer-
 Rouy Elisabeth, PDE and Materials, École
sity Dauphine, assistant professor, HdR
centrale Lyon, research, HdR
 Forcadel Nicolas, PDE and Materials
 Vohralik Martin, Fluid dynamics, LJLL,
team, University Dauphine, assistant profes-
UPMC-CNRS
sor
Invited researchers
External collaborators
 Boudjerada Rachida, PDE and Materials,
 Andrieu Laetitia, Optimization and sys-
Boumediene University, Algeria, PhD stu-

CERMICS
tems, EDF, research
dent, 1 month
 Barles Guy, PDE and Materials, University
 Burman Erik, Fluid dynamics, University
of Tours, research, HdR
of Sussex - UK, Professor, 1 month
 Barty Kengy, Optimization and systems,
 Efendiev Messoud, PDE and Materials,
research, EDF
Professor, 1 month
 Bouchut François, Fluid dynamics,
 Fino Ahmad, PDE and Materials, Liba-
UPEMLV, research
nese University, PhD student, 1 month
 Cannone Marco, PDE and Materials,
 Faour Houda, PDE and Materials, Liba-
UPEMLV, Professor
nese University, PhD student, 1 month
 Cardaliaguet Pierre, PDE and Materials,
 Mozolevski Igor, Fluid dynamics, UFSC
University of Brest, Professor
Florianopolis - Brasil, 3 months
 Carlini Elisabetta, PDE and Materials,
 Olla Stefano, Molecular and multiscale si-
University La Sapienza, Italia, research
mulations, Invited Professor, “in delegation”
 Carpentier Pierre, Optimization and sys-
at INRIA, University of Paris Dauphine,
tems, ENSTA, research
since October 2009, HdR
 Dallagi Anes, Optimization and systems,
 Patrizi Stefania, PDE and Materials, Uni-
EDF, research
versity of Cagliari, Italia Professor
 Da Lio Francesca, PDE and Materials,
 Russo Francesco, Applied Probability, Invited
University of Padoue, Italia
Professor, “in delegation” at INRIA, University of
 Briani Ariela, PDE and Materials, Univer-
Villetaneuse, since October 2008
sity of Pise, Italia, research,
 Scotti Simone, Applied Probability, EPLF
 Falcone Maurizio, PDE and Materials,
Lausanne
University La Sapienza, Italia, Professor
 Suzuki Atsushi, Molecular and multiscale
 Forest Samuel, PDE and Materials,
simulations, INRIA, Invited Professor, since
ENSMP, research director, HdR
October 2009, HdR

121
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

 Vasques-Abad Felisa, Optimization and  Sabino Piergiacomo, Applied Probability


systems, 1 month team, École des Ponts ParisTech, post-docto-
 Zanette Antonino, Applied Probability, 2 ral student, Financed by Risk Foundation,
months from January until June
Post-doctoral Students  Tassi Pablo, Fluid Dynamics team, École
 Amor Hanen, Molecular and Multiscale Si- des Ponts ParisTech, post-doctoral student,
mulations team, Post doctoral fellow, Finan- from May 2007 until November 2009
ced by ANR, from September 2008 until PhD Students
August 2009  Ahdida Abdelkoddousse, Applied Probabi-
 Dabo Ismaila, Molecular and Multiscale Si- lity team, PhD student, École des Ponts Pa-
mulations team, Post doctoral, from Septem- risTech fellowship, ED MSTIC
ber 2008 until August 2009  Ananharaman Arnaud, Molecular and
 Cacace Simone, PDE and Materials team, Multiscale Simulations team, PhD student,
enpc, post-doctoral student, from January Civil engineer, ED MSTIC
until November  Boyaval Sébastien, Molecular and Multis-
 Dickson Bradley, Molecular and Multiscale cale Simulations team, PhD student, Civil en-
Simulations team, Post doctoral fellow, Fi- gineer, ED MSTIC
nanced by ANR, from February 2009  Chalhoub Nancy, Fluid Dynamics team,
 Dobson Matthew, Molecular and Multis- PhD student, École des Ponts ParisTech and
cale Simulations team, Post doctoral fellow, CNRS Liban fellowship, ED MSTIC
Financed by NSF, from September 2009  Costaouec Ronan, Molecular and Multis-
 Guibert David, Molecular and Multiscale cale Simulations team, PhD student, École
Simulations team, “chargé de recherche” Fi- des Ponts ParisTech fellowship, ED MSTIC,
nanced by ANR, from November 2009  Doyen David, Fluid Dynamics team, PhD
 Hamdi Mustapha, Molecular and Multis- student, ED MSTIC, Cifre EDF R&D fel-
cale Simulations team, Post doctoral fellow, lowship,
Financed by INRIA, from October 2009  El Kass Danny, PDE and Materials team,
 Kilani Moez, Optimization and Systems PhD student, MESR fellowship, ED MSTIC
team, École des Ponts ParisTech, post-docto-  Ehrlacher Virginie, Molecular and Multis-
ral student, Financed by région Île-de-France, cale Simulations team, PhD student, Civil en-
from January 2008 until August 2009 gineer, ED MSTIC
 Li Yanli, Molecular and Multiscale Simula-  Faour Houda, PDE and Materials team,
tions team, Post doctoral fellow, Financed by PhD student, École des Ponts ParisTech and
ANR, from January 2008 CNRS Liban fellowship, ED ICMS until 31
 Lindgren Erik, PDE and Materials team, March
École Polytechnique and École des Ponts Pa-  Galicher Hervé, Molecular and Multiscale
risTech, post-doctoral student, from Septem- Simulations team, PhD student, University
ber 2009 Paris 6
 Pommier David, Molecular and Multiscale  Girardeau Pierre, Optimization and Sys-
Simulations team, Post doctoral fellow, Fi- tems team, PhD student, ED MSTIC,
nanced by ANR, from October 2009 Cifre/EDF,
 Saberi Fathi Seyed Majid, Molecular and  Henard Olivier, Applied Probability team,
Multiscale Simulations team, Financed by PhD student, École des Ponts ParisTech fel-
ANR, from September until november lowship, ED MSTIC,

122
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

 Hoscheit Patrick, Applied Probability  Frontère Noémie, PDE and Materials,


team, PhD student, ENS fellowship, ED  Gruninger Christoph, Fluid dynamics,
MSTIC, University of Stuttgart (Germany)
 Infante Acevedo, José Arturo, Applied  Henard Olivier, Applied Probability Team,
Probability team, PhD student, UPE fellows-  Joubaud Rémi, Fluid dynamics,
hip, ED MSTIC  Kookhan Mohamad Reza, Molecular and
 Jeunesse Maxence, Applied Probability multiscale simulations
team, PhD student, École des Ponts Paris-  Lagrave Pierre-Yves, Applied Probability
Tech fellowship, ED MSTIC Team,
 Joubaud Rémi, Fluid dynamics team, PhD  Martin-Chave Emmanuel, Optimization
student, Andra fellowship, ED MISTIC and systems,
 Lioris Eugénie, Optimization and Systems  Mounsif Mohamed Amine, PDE and Ma-
team, PhD student, ED MSTIC, INRIA fel- terials,
lowship  Ndiaye Souleymane, PDE and Materials,
 Monasse Laurent, Fluid Dynamics team,  Oury Juliette, Optimization and systems,
PhD student, Civil engineer, ED MSTIC  Poly Guillaume, Applied Probability Team
 Minoukadeh Kimiya, Molecular and mul-  Saafi Seifeddine, PDE and Materials,
tiscale simulations, PhD student, École des  Sebih Mohammed, PDE and Materials,

CERMICS
Ponts ParisTech fellowship, ED MSTIC University of Tlemcen (Algeria)
 Rousseau Marie, Fluid Dynamics team,  Tallon Philippe, PDE and Materials,
PhD student, ED MSTIC, École des Ponts
Administrative assistants
ParisTech fellowship
 Baccaert Catherine, École des Ponts ParisTech
 Roux Raphaël, Applied Probability team,
 Ouhanna Martine, École des Ponts ParisTech
PhD student, ENS fellowship, ED MSTIC
 Sbai Mohamed, Applied Probability, PhD
student, École des Ponts ParisTech fellows-
hip, ED MSTIC
Education Activities
 Siri-Jerousse Arno, Applied Probability HdR defended
team, PhD student, University Paris V, ED  Lelièvre Tony, HdR « Mathématiques Ap-
Sciences mathématiques de Paris Centre pliquées et applications des mathématiques »
 Tryoen Julie, Fluid Dynamics team, PhD (CNU 26), Analyse mathématique et numé-
student, École des Ponts ParisTech fellows- rique de modèles pour les matériaux, de
hip, ED MSTIC l’échelle microscopique à l’échelle macrosco-
pique, (Mathematical and numerical analysis
Internship students
of some models for materials, from the mi-
 Auclair-Desrotour Pierre, PDE and Mate-
croscopic scale to the macroscopic scale),
rials,
University Paris Dauphine, 3 June 2009,
 Balma Ismail, PDE and Materials,
École doctorale Décision Informatique Ma-
 Carbonneux Quentin, Molecular and mul-
thématiques Organisation (EDDIMO).
tiscale simulations,
 Carra Damien, PDE and Materials, Theses defended
 Dardel Vincent, Molecular and multiscale  Boyaval Sébastien, “Mathematical model-
simulations, ling and numerical simulation in materials
 Durmus Alain, PDE and Materials, science”, École des Ponts ParisTech, 16 De-

123
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

cember 2009, École doctorale MSTIC. PhD PhD advisor: A. Ern, École doctorale
advisors: C. Le Bris and T. Lelièvre MSTIC
 Galicher Hervé, « Analyse mathématique  Ehrlacher Virginie, Modelisation and si-
de modèles en nanophysique », université mulation of photo-electrical phenomena and
Pierre et Marie Curie (Paris 6), 2009, École Uncertainty quantification in contact pro-
doctorale de Sciences mathématiques de Paris blems, PhD advisors: E. Cancès and T. Leliè-
Centre. PhD advisors: E. Cancès vre, École doctorale MSTIC
 Sbai Mohamed, Modélisation de la dépen-  El Kass Danny, PhD advisor: R. Monneau,
dance et simulation de processus en finance, École doctorale MSTIC
PhD advisor: B. Jourdain, École des Ponts  Galicher Hervé, Analyse mathématique de
ParisTech, École doctorale ICMS modèles en nanophysique, PhD advisor : E.
 Sabino Piergiacomo , Monte Carlo and Cancès, Doctorat de l’université Pierre et
Quasi-Monte Carlo Methods in Option Pri- Marie Curie (Paris VI)
cing and Hedging, PhD advisors: Nicola Cu-  Girardeau Pierre, Résolution de grands
faro Petroni (Università degli Studi di Bari), problèmes en optimisation stochastique dy-
B. Lapeyre (École des Ponts ParisTech), Uni- namique et synthèse de lois de commande,
versità degli Studi di Bari, 2 march 2009 PhD advisor: Cohen G., École doctorale
 Siri-Jegousse Arno, Study of genealogies MSTIC
for some population genetic models, PhD  Henard Olivier, Multitype Random Trees,
advisors: J.-F. Delmas and J.-S. Dhersin, Uni- PhD advisor: J.-F. Delmas, École doctorale
versity Paris 5, École doctorale de Sciences MSTIC
mathématiques de Paris Centre (ED386).  Hoscheit Patrick, Growing trees, Phd advi-
Ongoing theses sor: J.F. Delmas, École doctorale MSTIC
 Ahdida Abdelkoddousse, Pricing and hed-  Infante Acevedo José, Numerical methods
ging credit derivatives, PhD advisors: A. Al- and models in market risk and financial va-
fonsi, B. Lapeyre, École doctorale MSTIC luations area, PhD advisors: A. Alfonsi and
 Anantharaman Arnaud, Mathematical T. Lelièvre, École doctorale MSTIC
Analysis and Numerical Simulation of some  Jeunesse Maxence, PhD advisor: B. Jour-
Periodic Molecular and Multi-scale Models, dain, École doctorale MSTIC
PhD advisors: E. Cancès and G. Allaire.  Joubaud Rémi, Multiscale modeling of
École doctorale MSTIC clays, PhD advisors: A. Ern and T. Lelièvre,
 Chalhoub Nancy, A posteriori error analy- École doctorale MSTIC
sis for finite volume approximations of uns-  Lioris Eugénie, Study of collective taxis by
teady transport problems, PhD advisors: A. discrete event simulation, PhD advisor: G.
Ern and T. Sayah, UPE, École doctorale Cohen, École doctorale MSTIC
MSTIC  Minoukadeh Kimiya, Deterministic and
 Costaouec Ronan, Numerical methods for stochastic methods for molecular simulation,
homogenization: applications to random PhD advisors: E. Cancès and T. Lelièvre,
media and highly oscillatory equations, PhD École doctorale MSTIC
advisors: C. Le Bris and F. Legoll. École doc-  Monasse Laurent, Analysis of a discrete
torale MSTIC Element method and coupling with a com-
 Doyen David, Dynamic contact problems pressible fluid flow method, PhD advisor: S.
and crack propagation with cohesive forces, Piperno, École doctorale MSTIC
 Roux Raphaël, Interacting particle systems:

124
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

applications to molecular dynamics, PhD ad- in finance


visors: B.Jourdain and T. Lelièvre, École doc-  3rd year T. Lelièvre, Deterministic me-
torale MSTIC thods in financial mathematics
 Rousseau Marie, Uncertainties in overland  3rd year École des Ponts ParisTech and
flow and erosion modeling, PhD advisor: A. master Recherche Mathématiques et Applica-
Ern, École doctorale MSTIC tion, University Paris-Est Marne-la-Vallée, J.-
 Siri-Jegousse Arno, Study of genealogies F. Delmas and B. Jourdain (Heads), Jump
for some population genetic models, PhD processes with applications to energy mar-
advisor: J.-F. Delmas, and J.-S. Dhersin, Uni- kets
versity Paris 5, École doctorale de Sciences
mathématiques de Paris Centre (ED386) Courses at UPE
 Thomines Florian, Multi-scale numerical  A. Alfonsi, « Traitement de données de
approaches: Application to homogenization marché », master 2 finance
of random materials and discrete-to-conti-  E. Burman, Constraints in Finite Element
nuum coupling methods. PhD advisors: C. Le Bris Methods, Doctoral Course UPE
and F. Legoll, École doctorale MSTIC  J.-F. Delmas, Risk measures in finance (Cours de
 Tryoen Julie, Adaptive stochastic Galerkin M2 financed by Chaire Risques financiers)
methods for parametric uncertainty propaga-  J.-F. Delmas, Stochastic models, M2
 O. Henard, Mathematical tools, 3rd year at

CERMICS
tion in hyperbolic systems, PhD advisors: A.
Ern and O. Le Maitre (LIMSI), École docto- IUP-GSI
rale MSTIC  G. Stoltz, Numerical simulations and mul-
tiscale methods, master SMCD, École des
Courses at École des Ponts ParisTech Ponts ParisTech
 1rst year, A. Alfonsi, B. Jourdain (Head),
A. Ahdida, Probability theory and statistics Courses at ParisTech
 1rst year, M. De Lara, Modelling for the  A. Alfonsi, Calibration, local volatility and
sustainable management of natural resources stochastic, 3rd year course at ENSTA (master
 1rst year, A. Ern (Head), G. Stoltz, P. MMMEF Paris I)
Tassi, Scientific Computing  E. Cancès, C. Le Bris, « Analyse numérique
 1rst year, E. Cancès (Head), A. Ananthara- et optimisation », PC du cours de G. Allaire
man, S. Boyaval, A. Ern, J.-F. Gerbeau, F. Le- et P.-L. Lions, École polytechnique
goll, R. Monneau, Analysis  M. De Lara, Mathematical modeling for the sus-
 1rst year, M. De Lara (Head), S. Boyaval, tainable management of natural resource, master
K. Minoukadeh, R. Costaouec R. Joubaud, EDDEE (Économie du Développement Durable,
Linux / Emacs / Scilab / LateX course de l’Environnement et de l’Énergie), AgroParis-
 2nd year, T. Lelièvre, A. Alfonsi (Heads), Tech, École polytechnique, Mines-ParisTech, École
Modeling, programming and simulations des Ponts ParisTech, ENSTA ParisTech, université
 2nd year, G. Stoltz (Head), Spectral analysis Paris Ouest-Nanterre, IFP School, INSTN, EHESS
 2nd year, M. Sbai, A. Ahdida, Outils pro-  J.-F. Delmas, A. Ahdida, O. Hénard, P. ho-
babilistes pour la finance scheit, Introduction to probability and statis-
 3rd year, École des Ponts ParisTech and tics, 1rst year ENSTA ParisTech
master Recherche Mathématiques et Applica-  J.-F. Delmas, chargé de cours, Random
tion, University Paris-Est-Marne-la-Vallée, B. walks, École polytechnique
Jourdain, B. Lapeyre, Monte-Carlo methods  J.-F. Delmas, chargé de cours, Introduction
to probability, École polytechnique

125
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

 B. Jourdain, Introduction to probability  P. Tassi, Numerical methods for equations


theory , 1st year, École polytechnique in physics, ESIEE
 B. Jourdain, Stochastic numerical methods
, 3rd year, École polytechnique
 B. Jourdain, Projects in finance and nume- Editorial boards
rical methods, 3rd year, École polytechnique
 J. Tryoen, Supervisor for FreeFem++ pro-
Editorial activities
 E. Cancès, co-Editor in chief (with P. Del
jects for the "Finite Element" course,
Moral and J.-F. Gerbeau) (2005) of ESAIM
ENSMP S3733/5, Mines ParisTech
Proceeding
 J. Tryoen, Practical course teaching for
 E. Cancès, associate editor of Mathemati-
"Numerical Aspects in Approximation and
cal Modelling and Numerical Analysis (2006)
Evolution Problems", ENSMP S1923, Mines
and of SIAM Journal of Scientific Compu-
ParisTech
ting (2008).
Other courses  M. De Lara, associate editor of the journal
 A. Ahdida, Programmation e application à Environmental Modelling and Assessment
la finance, master M2, UPMLV  J.-F. Delmas, Member of the Editorial board of
 S. Boyaval, Numerical analysis and optimi- "Applied Mathematics Research eXpress" (AMRX)
zation, TD L3, ESIEE  C. Le Bris, co-Editor-in-chief (with A.T.
 E. Cancès, M. Lewin, Molecular simula- Patera, MIT) (2005) of Mathematical Mode-
tions numerical and theoretical aspects, M2, ling and Numerical Analysis
Paris VI University  C. Le Bris, Editor-in-chief of Applied Ma-
 M. De Lara, “Méthodes et modèles de ma- thematics Research Express (2003)
nagement durable”, master Logistic and Sup-  C. Le Bris, associate editor of Archive for
ply Chain Management, ESSEC Rational Mechanics and Analysis (2004),
 M. De Lara, Modelling for sustainable ma- COCV (Control, Optimization and Calculus
nagement of natural resources, master Ma- of Variations) (2003), Mathematics Applied
thématiques, Informatique et Applications, in Science and Technology (2006), Networks
University Paris 1 and Heterogeneous Media (2005), Nonlinea-
 A. Ern and D. Di Pietro, Discontinuous rity (2005), Review of Mathematical Science
Galerkin methods, master M2R Mathematics (2006), Journal de Mathématiques Pures et
and Applications, ANEDP, UPMC Appliquées (2009).
 B. Lapeyre, A. Ahdida, M. Jeunesse, Fi-  C. Le Bris, a member of the editorial
nance : aspects mathématiques et numé- board of the monograph series: Mathéma-
riques, 3A ENSTA tiques et Applications, Series, Springer
 T. Lelièvre, Probabilistic numerical me- (2008), and Modeling, Simulations and Appli-
thods, M2, University Paris VI cations, Series, Springer (2009).
 K. Minoukadeh, Object Oriented Progam-  S. Olla is associate editor of The Annals
ming: C++, cours et cours d’été University of Probability (2009)
Paris 1 - Panthéon-Sorbonne
 K. Minoukadeh, Numerical analysis, TP de
Scientific committees
 A. Ern, Andra Scientific Committee
MATLAB à l’ISBS
 C. Le Bris has been a member of:
 R. Monneau, master lectures, Libanese
- the Scientific Program Committee of
University (1 week - April 2009)

126
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

ICIAM 2011, Vancouver, Canada 14-17 September 2009, Beijing


- the scientific board of École des Ponts ParisTech,  E. Cancès has co-organized with F. Legoll
2008 (nominated as representative of the re- a mini-symposium on Numerical methods
search scholars) and their applications in molecular simula-
- the "Comité d’experts" for the "Fondation tion, ICNAAM 2009 conference, 18-22 Sep-
de Recherche pour l’Aéronautique et l’Es- tember 2009, Greece (Rethymno, Crete)
pace",  M. De Lara, Co-organizer of the sympo-
- the "Comité d’animation du domaine thé- sium S10: "Management tools for marine
matique Mathématiques appliquées, calcul et biodiversity" Organisers: Melanie Austen
simulation" at INRIA (UK), Michel De Lara (France), DIVERSI-
- (as Co-chair) the ESF-EMS international TAS OSC2,13-16 October 2009, Cape Town,
conference on "Highly Oscillatory Pro- South Africa
blems", 13-17 September 2010, Isaac New-  C. Le Bris and T. Lelièvre have co-organi-
ton Institute for Mathematical Sciences, zed a workshop on numerical methods in
Cambridge rheology, École des Ponts ParisTech, January
 S. Olla is: 2009
- the scientist in charge of the agreement http://cermics.enpc.fr/ lelievre/Works-
USP-COFECUB UC103/06: Stochastic mo- hop_Complex_Fluid/workshop.html.

CERMICS
dels, Genomic and phonetic (2005-2009)  C. Le Bris, the organizing committee of
- a member of the Scientific Board of the the IMA thematic year Mathematics and
agreement GrefI-MEFI between CNRS and Chemistry, Minneapolis 2008-2009
INDAM (Istituto Nazionale di Alta Matema-  C. Le Bris, the organizing committee of
tica, Italy) the international conference "Dynamical
- the local coordinator of the project ANR Analysis of Molecular Systems", Edinburgh,
LHMSHE (programme ANR blanc 2007), June 28-July 2, 2010
Limit hydrodynamics and statistical mecha-
National conference organization
nics except balance in the University of Paris
 A. Ern, MOMAS Biennal, CIRM, Luminy,
Dauphine
23-25 november 2009
- a member of the steering committee of the
Paris Graduate School, a project sponsored Seminar organization
by the Mathematical Foundation of Paris  A. Alfonsi, Seminar Stochastic methods
 P. Tassi, member of the scientific commit- and finance: every Friday from October to
tee of 6th Symposium on River, Coastal and June
Estuarine Morphodynamics, RCEM Santa  I. Dabo, L. Monasse, P. Tassi, Seminar of
Fe, Argentine, 2009 Scientific Computing at Cermics
 K. Minoukadeh, Seminar of PhD students
at Cermics
International conference organization
Scientific expertise
 A. Alfonsi, J.-F. Delmas, B. Jourdain, B. La-
 M. De Lara, member of the French Eco-
peyre, 3rd Conference on numerical methods
nomic Council for Sustainable Development
in finance, 15-17 April 2009, École des Ponts
 M. De Lara, member of the Commission
ParisTech
"Prise en compte du risque dans le calcul so-
 E. Cancès has co-organized the Workshop
cioéconomique" (president Christian Gollier)
on continuum modelling of biomolecules,

127
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

by the « Centre d’analyse stratégique” simultaneous extinction probability for populations


 A. Ern, Hydrogeological modelling for with neutral mutations, Stochastic Processes and
Andra their Applications, 2009, vol. 119, no4, p. 1124-
Other scientific animation 1143, DOI : 10.1214/07-AIHP165
 M. De Lara, in charge of the French pluri-  B. Achchab, M. El Fatini, A. Ern and A.
disciplinary thematic network supported by Souissi, A posteriori error estimates for sub-
the Central National for Research Scientific grid viscosity stabilized approximations of
(CNRS) convection-diffusion equations, Applied Ma-
 M. De Lara, in charge of the action Viable thematics Letters, 2009, vol.22, n°9, 1418-
control of discrete time systems and applica- 1424, oi:10.1016/j.aml.2008.12.006
tions, supported by the program ECOS bet-  A. Alfonsi, B. Jourdain, Exact volatility calibration
ween Chile and France based on a Dupire-type Call–Put duality for perpe-
 M. De Lara, in charge of the action MI- tual American options, Nonlinear Differential
FIMA, Mathematics, Informatics and Fishe- Equations and Applications, 2009, Vol.16,
ries Management, supported by the regional n°4, pp 523-554, DOI : 10.1007/s00030-009-0027-8
cooperation program STIC-AmSud (CNRS,  A. Anantharaman, E. Cancès, Existence of
INRIA, French Foreign Affairs) between minimizers for Kohn-Sham models in quan-
Peru, Chile and France tum chemistry, Annales Institut Henri Poin-
 J.-F. Delmas, Head of the group MAS caré, 2009, vol. 26, n°6, pp.2425-2455
(Stochastic modelisation and statistics) for  N. Bouleau, L. Denis, Energy image den-
the Mathematical Society SMAI sity property and the lent particle method for
 J.-F. Delmas, Responsable of the ANR- Poisson measures, Journal of Functional
blanc project A3 (Random trees and applica- Analysis, 2009, vol. 257, Issue 4, p. 1144-
tions), 2009-2012 1174,DOI : 10.1016, 2009.03.004
 A. Ern, Director of GNR MOMAS (annual  S. Boyaval , C. Le Bris , Y. Maday, N.
budget 250kE, task force approx. 25 men.year Nguyen, A. Patera, A Reduced Basis Ap-
spread in 20 Laboratories nationwide) proach for Variational Problems with Sto-
 B. Jourdain, deputy head of the doctoral chastic Parameters: Application to Heat
school MSTIC, University Paris-Est Conduction with Variable Robin Coefficient,
Computer Methods in Applied Mechanics
and Engineering, 2009, vol. 198, no 41-44, p.
KNOWLEDGE PRODUCTION 3187-3206, DOI : 10.1016/j.cma.2009.05.019
 S. Boyaval, T. Lelièvre , C. Mangoubi,
Free-energy-dissipative schemes for the Ol-
Publications
droyd-B model, Mathematical Modelling and
Publications in an international journal Numerical Analysis, 2009, vol. 43, n°3, p.
with review committee 523-561, DOI : 10.1051/m2an/2009008
 R. Abraham and J.-F. Delmas, changing the  C. Brouder, G. Stoltz , G. Panati. The
branching mechanism of a continuous state many-body Green function of degenerate
branching process using immigration, An- systems, in "Physical Revu Letters 2009,
nales Institut Henri Poincaré, 2009, vol. 45, vol.103, n°3, 230401, DOI : 10.1103/Phys-
n°1, p. 226-238, DOI: 10.1239/jap/1261670681 RevLett.103.230401
 R. Abraham and J.-F. Delmas, Williams’ decom-  E. Cancès, F. Legoll, M.-C. Marinica, K.
position of the Lévy continuous random tree and Minoukadeh, F. Willaime, Some improve-

128
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

ments of the ART method for finding transi- DOI : 10.1007/s00161-009-0103-7


tion pathways on potential energy surfaces,  A. El Hajj, H. Ibrahim and R. Monneau,
Journal of Chemical Physics, 2009, vol. 130, Homogenization of dislocation
issue 11, 114711, DOI : 10.1063/1.3088532 dynamics,Materials Science and Engineering,
 E. Cancès , G. Stoltz , G. Scuseria, V. Sta- 2009, vol.3, n°1, DOI : 10.1088/1757-
roverov, E. Davidson, Local exchange poten- 899X/3/1/012023.
tials for electronic structure calculations, in  A. Ern and S. Meunier, A posteriori error analysis
Mathematics in Action, 2009, vol. 2, p. 1-42. of Euler-Galerkin approximations to coupled ellip-
 P. Carpentier, J.-P. Chancelier, M. De Lara. Ap- tic-parabolic problems, ESAIM Mathematical Mo-
proximations of stochastic optimization problems delling and Numerical Analysis, 2009, vol.43, n°2,
subject to measurability constraints, SIAM Journal pp.353-375, DOI : 101051/m2an:2008048
on Optimization, 2009, Vol. 19, Issue 4, p. 1719-  A. Ern, I. Mozolevski and L. Schuh, Accurate ve-
1734, DOI : 10.1137/070692376 locity reconstruction for Discontinuous Galerkin
 J.-P. Chancelier, M. De Lara, and A. de approximations of two-phase porous media flows,
Palma. Risk aversion in expected intertempo- Comptes Rendus Académie des sciences
ral discounted utilities bandit problems, Paris, Serie I, 2009, vol.347, pp.551-554, DOI :
Theory and Decision, 2009, Vol. 67, Issue 4, 10.1016/j.crma.2009.02.011
p. 433-440, DOI : 10.1007/s11238-008-9105-3  A. Ern, A. F. Stephansen and P. Zunino, A

CERMICS
 F. Chazel, M. Benoit, A. Ern and S. Pi- Discontinuous Galerkin method with weigh-
perno, A double-layer Boussinesq-type model ted averages for advection-diffusion equa-
for highly nonlinear and dispersive waves, tions with locally small and anisotropic
Proceeding of the Royal Society A, 2009, vol. diffusivity, IMA journal of numerical analy-
465, p. 2319-2346, DOI : 10.1098/rspa.2008.0508 sis, 2009, vol.29, n°2, pp.235-256
 M. De Lara and V. Martinet, Multi-criteria DOI : 10.1093/imanum/drm050
dynamic decision under uncertainty: A sto-  A. Ern and M. Vohralik, Flux reconstruc-
chastic viability analysis and an application to tion and a posteriori error estimation for dis-
sustainable fishery management, Mathemati- continuous Galerkin methods on general
cal Biosciences, 2009, vol. 217, Issue 2, p. nonmatching grids, Comptes Rendus Acadé-
118-124, DOI : 10.1016/j.mbs.2008.11.003 mie des sciences Paris, Serie I, 2009, vol. 347,
 J.-F. Delmas, B. Jourdain, Does waste recy- p. 441-444, DOI : 10.1016/j.crma.2009.01.017
cling really improve the multi-proposal Me-  E. Faou, T. Lelièvre, Conservative stochas-
tropolis-Hastings algorithm? An analysis tic differential equations: Mathematical and
based on control variates, Journal of Applied numerical analysis, Mathematics of computa-
Probability, 2009, 46(4), pp.938-959, DOI : tion, 2009, vol. 78, p. 2047-2074
10.1239/jap/1261670681  N. Forcadel, Comparison principle for a
 D. Doyen and A. Ern, Convergence of a Generalized Fast Marching Method, SIAM
space semi-discrete modified mass method Journal on numerical analysis, 2009, vol. 47,
for thedynamic Signorini problem, Commu- n°3, p. 1923-1951, DOI :
nication in Mathematical Sciences, 2009, 10.1137/080718991
vol.7, n°4, pp.1063-1072  N. Forcadel and R. Monneau, Existence of
 A. El Hajj, H. Ibrahim and R. Monneau, Dislo- solutions for a model describing the dyna-
cation dynamics: from microscopic models to ma- mics of junctions between dislocations,
croscopic crystal plasticity, Continuum Mechanics SIAM Journal on mathematical analysis,
and Thermodynamics, 2009, vol.21, p. 109-123, 2009, vol. 4, n°6, 2009, p. 2517-2535, DOI :

129
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

10.1137/070710925 Homogenization of some particle systems


 N. Forcadel, C. Imbert and R. Monneau, with two-body interactions and of the dislo-
Homogenization of the fully overdamped cation dynamics, Discrete and Continuous
Frenkel-Kontorova models, Journal of Diffe- Dynamical Systems - Serie A, 2009, vol.23, no 3,
rential Equations, 2009, vol.246, p. 1057- pp.785-826. DOI : 10.3934/dcds.2009.23.785
1097, DOI : 10.1016/j.jde.2008.06.034  B. Jourdain, J. Lelong, Robust Adaptive Impor-
 N. Forcadel, C. Imbert and R. Monneau, tance Sampling for Normal Random Vectors, Ann.
Homogenization of some particle systems Appl. Probab., 2009, vol. 19, n°5, 1687-1718, DOI :
with two-body interactions and of the dislo- 10.1214/09-AAP595 web of science
cation dynamics, Discrete and Continuous  C. Le Bris, T. Lelièvre, Y. Maday, Results
Dynamical Systems A, vol. 23, n°3, 2009, pp and questions on a nonlinear approximation
785-826, oi:10.3934/dcds.2009.23.785 approach for solving high-dimensional partial
 N. Forcadel and A. Monteillet, Minimizing mo- differential equations, Constructive Approxi-
vements for dislocation dynamics with a mean cur- mations, 2009, vol. 30, n° 3, pp.621-651,
vature term, ESAIM: Control, Optimisation and DOI : 10.1007/s00365-009-9071-1
Calculus of Variations, 2009, vol. 15, n°1, pp 214-  T. Lelièvre, A general two-scale criteria for
244, DOI : 10.1051/cocv: 2008027 logarithmic Sobolev inequalities, Journal of
 J.-F. Gerbeau, T. Lelièvre, Generalized Na- Functional Analysis, 2009, vol. 256, n° 7,
vier Boundary Condition and Geometric p. 2211-2221, DOI :
Conservation Law for surface tension, Com- 10.1016/j.jfa.2008.09.019
puter Methods in Applied Mechanics and  J.-B. Maillet, E. Bourasseau, L. Soulard, J.
Engineering, 2009, vol. 198, no 5-8, p. 644- Clerouin, G. Stoltz, Constant entropy sam-
656, DOI : 10.1016/j.cma.2008.09.011 pling and release waves of shock compres-
 P. Giannozzi, S. Baroni, N. Bonini, M. Ca- sions, Physical. Revue E, 2009, vol. 80, 021135,
landra, R. Car, C. Cavazzoni, D. Ceresoli, DOI :10.1103/PhysRevE.80.021135
G.L. Chiarotti, M. Cococcioni, I. Dabo, A.D.  J.-B. Maillet, G. Stoltz, Sampling
Corso, S. De Gironcoli, , S. Fabris, G. Fratesi, constraints in average: The example of Hu-
R. Gebauer, U. Gerstmann, C. Gougoussis, goniot curves, Applied Mathematics Re-
A. Kokalj, M. Lazzeri, L. Martin-Samos, N. search eXpress, 2009, vol. 2008, article ID
Marzari, F. Mauri, R. Mazzarello, S. Paolini, abn004, DOI : 10.1093/amrx/abn004
A. Pasquarello, L. Paulatto, C.Sbraccia, S.  R. Monneau, N. Forcadel, C. Imbert, Re-
Scandalo, G. Scandalo, G. Sclauzero, A.P. Sei- cent results on dislocations dynamics and ho-
tonen, A. Smogunov, P. Umari, R.M. Wentzz- mogenization, proceedings of ICIAM 2007,
covitch, Quantum Espresso: a modular and vol. 7, Issue 1, p. 1040203 -1040204
open-source software project for quantum simula- (http://www3.interscience.wiley.com/jour-
tions of materials, Journal of Physics: Condensed nal/91016652/home). DOI :
Matter, 2009, vol. 21, n°39, 5502, DOI : 10.1002/pamm.200701064
10.1088/0953-8984/21/39/395502  R. Monneau, G. S. Weiss, Pulsating trave-
 C. Imbert, N. Forcadel and R. Monneau, ling waves in the singular limit of a reaction-
Homogenization of the fully overdamped diffusion system in solid combustion,
Frenkel-Kontorova models, Journal Differen- Annales Institut Henri Poincaré, Analyse
tial Equations, 2009, Vol. 246, pp.1057-1097, Non Linéaire, 2009, vol.26, n°4, p. 1207-
DOI : 10.1016/j.jde.2008.06.034 1222, DOI : 10.1016/j.anihpc.2008.09.002
 C. Imbert, N. Forcadel and R. Monneau,  R. Monneau, N. Forcadel, C. Imbert, Ho-

130
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

mogenization of the dislocation dynamics to a singular parabolic/Hamilton-Jacobi


and of some particle systems with two-body strongly coupled system, Communication in Partial
interactions, Discrete and Continuous Dynamical Differential Equations, 2009, vol.34, n°8, p. 889-
Systems - A, 2009, vol. 23, n°3, pp.785 – 826 917, DOI : 10.1080/03605300903011861
 R. Monneau, N. Forcadel and C. Imbert,  P. Sabino, Efficient Quasi-Monte Simula-
Homogenization of fully overdamped Fren- tions for Pricing High-dimensional Path-de-
kel-Kontorova models, Journal of Differential pendent Options, Decisions in Economics
Equations, 2009, vol. 246, n°3, pp.1057-1097, and Finance, 2009, vol. 32, n° 1, p. 49-65,
DOI : 10.1016/j.jde.2008.06.034 DOI : 10.1007/s10203-009-0084-9
 R. Monneau, N. Forcadel, Existence of solutions  P. Sochala, A. Ern and S. Piperno, Mass
for a model describing the dynamics of junctions conservative BDF-discontinuous
between dislocations, SIAM Journal on Mathemati- Galerkin/explicit finite volume schemes for
cal Analysis, 2009, vol.40, no. 6, pp.2517-2535, DOI coupling subsurface and overland flows,
: http://dx. DOI .org/10.1137/070710925 Computer Methods in Applied Mechanics
 R. Monneau, R. Benguria and J. Dolbeault, and Engineering, 2009, vol.198, issues 27-29, p.
Harnack inequalities and discrete-continuum 2122-2136, DOI : 10.1016/j.cma.2009.02.024
error estimates for a chain of atoms with  G. Stoltz, M. Lazzeri, F. Mauri, Thermal
two-body interactions, Journal on Statistical transport in isotopically disordered carbon

CERMICS
Physics, 2009, vol. 134, n°1, p. 27-51, DOI : nanotubes, Journal of Physics: Condensed
10.1007/s10955-008-9662-4 atter, 2009, vol. 21, n°24, DOI : 10.1088/0953-
 R. Monneau, H. Ibrahim, On a parabolic 8984/21/24/245302
logarithmic Sobolev inequality, Journal of  G. Stoltz, N. Mingo, F. Mauri, Reducing the ther-
Functional Analysis, 2009, vol. 257, n° 3, p. mal conductivity of carbon nanotubes below the
903-930, DOI : 10.1016/j.jfa.2009.01.008 random isotope limit, Physical Review B, 2009, vol.
 R. Monneau, A. Briani, Time-homogeniza- 80, n°11, DOI : 10.1103/PhysRevB.80.113408
tion of a first order system arising in the mo-
Publications in other journal
delling of the dynamics of dislocation
 N. Bouleau, The lent particle method for
densities, Comptes Rendus de l’Académie des
marked point processes, Séminaire Probabili-
sciences de Paris, Serie I, 2009, vol. 347, p. 231-236,
tés de Strasbourg.
DOI : 10.1016/j.crma.2009.01.006
 R. Monneau, Pointwise estimates for La- Written communications in internatio-
place equation. Applications to the free nal conferences
boundary of the obstacle problem with Dini  N. Bouleau, L. Denis, Dirichlet forms for
coefficients, Journal of Fourier Analysis and Poisson measures and Lévy processes: the
Applications, 2009, vol. 15, n°3, pp.279-335, lent particle method, Proceedings of the In-
DOI : 10.1007/s00041-009-9066-0 ternational Workshop on Stochastic Analysis
 R. Monneau, A. El Hajj, H. Ibrahim, Dislocation and Finance, Hong-Kong, June-July 2009
dynamics: from microscopic models to macrosco-  N. Bouleau, L.Denis, Proving existence of
pic crystal plasticity, Continuum Mechanics and densities for solutions of SDE’s via the lent
Thermodynamics, 2009, vol. 21, n° 2, p. 109-123, particle method", Proceedings of the Inter-
DOI :10.1007/s00161-009-0103-7 national Workshop on Stochastic Analysis
 R. Monneau, H. Ibrahim and M. Jazar, Dy- and Finance, Hong-Kong, June-July 2009
namics of dislocation densities in a bounded  N. Bouleau, Dirichlet forms methods for
channel. Part II: existence of weak solutions Poisson measures and Lévy processes, M3ST

131
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

‘09 International Conference on Modern Ma- 28 August 2009


thematical Methods in Science and Techno-  I. Dabo, International Center of Theoreti-
logy, Poros, Greece, 3–5 September 2009 cal Physics, 14th Total Energy Workshop,
 R. Monneau, A. El Hajj and H. Ibrahim, Trieste, January 2009
Derivation and study of dynamical models  M. De Lara, "Discrete-Time Viability Me-
of dislocation densities, (proceedings of thods for Sustainable Management of Natu-
CANUM 2008), ESAIM: Proceedings, Vol. ralResources" at XXIII Jornada de
27, May 2009, p. 227-239 Matemática de la Zona Sur, Universidad de
 R. Monneau, A. El Hajj and H. Ibrahim, Magallanes, Chile, April 28-29 2009
Homogenization of dislocation dynamics,  M. De Lara, "Discrete-Time Viability Me-
Proceedings of the conference Dislocations thods for Sustainable Management of Natu-
2008, Hong Kong), IOP Conferences Series: ral Resources" at VI Congreso
Materials Science and Engineering, vol.3, Latinoamericano de Biología Matemática),
2009, 012023, DOI : 10.1088/1757- Acapulco, Mexique, 16-20 November 2009
899X/3/1/012023  J.-F. Delmas, Stochastic processes and their
applications: A continuum-tree valued Mar-
kov process, Berlin, Allemagne, July 2009
Invited talk in international conference  A. El Hajj, Workshop on Control Theory
 A. Alfonsi, A closed-form extension to the and Applications, Monastir, Tunisia, Novem-
Black-Cox model, Recent Advancements in ber 2009
the Theory and Practice of Credit Deriva-  C. Imbert, Workshop on Viscosity Solu-
tives, Nice 30th September 2009 tions and Related Topics, Tokyo, January
 S. Boyaval, Minisymposium "Reduced- 2009
Basis methods" at ICOSAHOM 09 in Tron-  C. Imbert, Analysis of nonlinear PDEs
dheim, Norway, June 2009 and free boundary problems; Applications to
 S. Boyaval, Minisymposium "Advances in homogenization, PIMS Vancouver, 20-24
numerical methods for non-Newtonian July 2009
flows" at 8th Enumath 2009 in Uppsala, Swe-  B. Jourdain, High order discretization
den, June 2009 schemes for stochastic volatility models,
 S. Cacace, "Fifth Summer School in Analy- Workshop computational Finance, RIMS
sis and Applied Mathematics", Rome (Italy), Kyoto University 10-12 August 2009
June 1-5, 2009  B. Jourdain, Exercise boundary of the
 E. Cancès, EPSRC symposium workshop American put option in the black-Scholes
on computational PDEs, Warwick, January model with discrete dividends, Workshop on
11-17, 2009 Optimal stopping and singular stochastic
 E. Cancès, IPAM workshop on computa- control problems in finance, National Uni-
tional kinetic transport and hybrid methods, versity of Singapore, 9-15 December 2009
Los Angeles, March 30-April 3, 2009  C. Le Bris, Series of lectures, Multiscale
 E. Cancès, MAFELAP conference, Lon- problems, University of Santiago de Com-
don, June 9-12, 2009 postela, June 2009
 P. Carpentier, G. Cohen P. Girardeau, A  C. Le Bris, plenary lecture, ENUMATH,
Comparison of Sample-based Stochastic Op- Uppsala, Sweden, June 29- July 3, 2009
timal Control Methods for Power System  C. Le Bris, Workshop Mathematical
Management, 20th International Symposium Theory and Computational Methods in Ma-
on Mathematical Programming, Chicago, 23- terials Sciences’’, August 10-14, 2009, Singa-
132
École des ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

pore hop, Edinburgh, United-Kingdom, March


 C. Le Bris, Workshop New Trends in 2009
Model Coupling. Theory, Numerics and Ap- Invited talk in national conference
plications, 2-4 September, 2009, Paris  N. Bouleau, Réflexions sur la mathématisa-
 C. Le Bris, Workshop Modeling and Simu- tion des risques, Défis actuels de la finance :
lation of Multi-Scale and Multi-Physics Sys- Nouvelles approches théoriques et Gestion
tems, Leuven, Belgium, September 8-9, 2009 des risques bancaires et financiers 12-13 No-
 C. Le Bris, plenary lecture, Congress XXI vembre 2009 CEPN, LAGA université Paris
CEDYA (Congreso de Ecuaciones Diferen- 13
ciales Y Aplicaciones) - XI CMA (Congreso  N. Bouleau, La formule de la particule prê-
de Matematica Aplicada), September 21-25, tée, séminaire d’analyse stochastique, 7 jan-
2009, Ciudad Real (Spain) vier 2009, IHP Paris
 C. Le Bris, Aisenstadt Chair, University of  N. Bouleau, La formule de la particule prê-
Montréal, October 2009 tée : quelques applications à la densité de
 C. Le Bris, Workshop Numerical Analysis fonctionnelles de Lévy, Journées de Probabi-
of Multiscale Computations, Banff Interna- lités 2009, université de Poitiers
tional Research Station for Mathematical In-  S. Cacace, A posteriori error estimates for
novation and Discovery (BIRS), December the effective Hamiltonian of dislocation dy-

CERMICS
6-11, 2009 namics, short talk at Motions of Interfaces
 T. Lelièvre, Multiscale models for viscoe- and Nonlinear PDEs - Final Conference of
lastic fluids: numerics and long-time beha- the ANR MICA Project, February 1-4, 2010,
viour, Workshop Adaptivity, robustness and Tours
complexity of multiscale algorithms, ICMS,  E. Cancès, LN3M Workshop, 28-30 Sep-
Edinburg, April 2009 tember 2009, Lyon
 R. Monneau, Pointwise regularity for the  J.-F. Delmas, Self similar processes and
obstacle problem, seminar of Stockholm their applications: A continuum-tree valued
University, June 2009 Markov process, July 2009, Angers
 R. Monneau, Homogenization of Frenkel-  A. Ern, "Discontinous Galerkin Methods",
Kontorova models and dislocation dynamics, Advances in Scientific Computing, CIRM,
seminar of Max Planck Institute, Leipzig, Luminy, February 2009
June 2009  A. Ern, "Discrete functional analysis tools
 R. Monneau, Homogenization of disloca- for DG methods", Workshop on Discretiza-
tion dynamics, 8th GAMM Seminar Micros- tion Methods for Viscous Flows, Porque-
tructures, Regensburg, Germany, January rolles, June 2009
2009  Minoukadeh, Workshop LN3M 2009,
 R. Monneau, Homogenization of Frenkel- ENS Lyon, September 28-30, 2009
Kontorova models and dislocation dynamics,  R. Monneau, September 2009, seminar
Variational analysis and applications, Interna- Bilan de la chaire MMSN, École polytech-
tional School of Mathematics Guido Stam- nique
pacchia, 51st Workshop, Sicily, May 2009
 S. Olla, Conference France-Bresil, Rio de Platform presentation/ Presentation in
Janeiro, Brazil, 10 September, 2009 international conference
 G. Stoltz, Adaptivity robustness and com-  A. Anantharaman, CIMPA-UNESCO-
plexity of multiscale algorithms ICMS works- Egypt School "Recent developments in the
theory of elliptic partial differential equa-
133
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

tions", AAST, January 26th - February 3rd, Computations, Banff, December 2009
2009, Alexandria  L. Monasse, C. Mariotti, A Hamiltonian
 A. Anantharaman, 33rd Conference on Discrete Element Method for Linear Elasti-
Stochastic Processes and Their Applications, city in Large Deformation, USNCCM 10,
July 27th-31st, 2009, TU Berlin July 2009, Columbus, Ohio
 S. Boyaval, MoRePaS 09 in Muenster, Ger-  S. Olla, Workshop on Atomistic Models of
many, September 2009 Solids, University of Oxford, December 7,
 R. Costaouec, Stochastic Processes and 2009
their Applications, July 27-31, 2009, Techni-  S. Olla, Material Theories, Oberwolfach,
sche Universitat, Berlin December 14-19, 2009
 R. Costaouec, SIAM Conference on Ana-  P. Sabino, Convenient Multiple Directions
lysis of Partial Differential Equations, De- of Stratification, at Mathematical and Statisti-
cember 7-10, 2009, Miami cal Methods for Actuarial Sciences and Fi-
 M. De Lara, Sustainable quotas and viable nance 2010, 7-9 April 2010, Villa Rufolo -
management of ecosystems, DIVERSITAS Ravello, Italy
OSC2, 13-16 October 2009, Cape Town,  P. Tassi, Morphodynamics Discontinuous
South Africa Galerkin Modelling with Applications to
 A. Ern, Mass conservative schemes for Stratigraphy, SIAM Conference on Mathema-
coupling the Richards equation with surface tical & Computational Issues in the Geos-
flow, SIAM GS, June 2009, Leipzig, Germany ciences (GS09), June 2009 Leipzig, Germany
 A. Ern, Explicit Runge-Kutta schemes and  G. Stoltz, Computational Statistical Phy-
finite elements with symmetric stabilization sics: A Mathematical Overview, Mathematical
for first-order linear PDE systems, MAFE- methods for ab-initio quantum chemistry,
LAP, June 2009, Brunel, UK Nice, France, 15-16 October 2009
 A. Ern, Discrete functional analysis tools  G. Stoltz, Some nonlinear dynamics for
for discontinuous Galerkin methods, MAFE- computational statistical physics, ICNAAM
LAP, June 2009, Brunel, UK 2009, Rethymno, Greece, 17-22 September
 T. Lelièvre, A nonlinear approximation ap- 2009
proach for solving high-dimensional partial
Platform presentation/ Presentation in
differential equations, Third Conference on
national conference
Numerical Methods in Finance, École des
 A. Anantharaman, 12e Rencontre du Non-
Ponts ParisTech, Paris, April 2009
linéaire, IHP, March 11th-13th, 2009
 T. Lelièvre, Sampling problems in molecu-
 A. Anantharaman, Journées du GdR MAS-
lar dynamics, plenary speaker at the EPSRC
COT-NUM, University Paris XIII & IHP,
Symposium Capstone Conference, Warwick,
March 18th-20th, 2009
5 June 2009
 S. Boyaval, GDR MASCOT, March 2009,
 T. Lelièvre, Entropy methods for studying
IHP, Paris
the long-time behaviour of adaptive impor-
 A. El Hajj, CaSciModOT Day, December
tance sampling methods, Workshop Theory
2009, Orleans
and Numerics for Kinetic Equations, Saar-
 A. El Hajj, meeting of ANR METHODE,
brucken, November 2009
October 2009, Orleans
 T. Lelièvre, Effective dynamics for the
 A. El Hajj, Control and EDP, June 2009,
overdamped Langevin equation, Workshop
Orleans
BIRS on Numerical Analysis of Multiscale
 A. Ern, Discontinuous Galerkin approxi-

134
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

mation of two-phase flows in heterogeneous  A. Alfonsi, High-order discretization


porous media with distinct capillary pres- scheme for the CIR process: application to
sures, MOMAS Biennal, November 2009, the Heston model, Mathematics of Compu-
CIRM, Luminy tation, DOI : 10.1090/S0025-5718-09-02252-
 N. Forcadel, Workshop SMAI 2009, 25-29 2
May 2009, La Colle sur loup  A. Alfonsi, Cox-Ingersoll-Ross (CIR)
 N. Forcadel, Séminaire Parisien d’optimisa- model, Encyclopedia in Finance, to appear in
tion, December 14, 2009, Paris 2010.
 B. Jourdain and T. Lelièvre, Adaptive Im-  K. Barty, P. Carpentier, P.Girardeau, De-
portance Sampling methods in Molecular composition of large-scale stochastic optimal
Dynamics, Workshop probability and PDEs, control problems, to appear in RAIRO Ope-
24-26th June 2009, Sophia-Antipolis, Nice rations Research in 2010
 T. Lelièvre, Meeting on PDEs, Stochastic  X. Blanc, C. Le Bris, F. Legoll, C. Patz, Fi-
Analysis and Simulation of Processes, June nite-temperature coarse-graining of one-di-
2009, Sophia-Antipolis, Nice mensional models: mathematical analysis and
 L. Monasse, V. Daru, C. Mariotti, S. Pi- computational approaches, in "Journal of
perno, Couplage conservatif entre une mé- Nonlinear Science", in press, 2009
thode élements discrets pour un solide  X. Blanc, C. Le Bris, Improving on the cal-

CERMICS
déformable et une méthode fluide compres- culations of homogenized coefficients in the
sible volumes finis, congrès de la SMAI, May periodic and quasi-periodic settings, in "Net-
2009, La Colle-sur-Loup. works and Heterogeneous media", in
press, 2009
Poster in international Conference
 S. Boyaval, T. Lelièvre, A Variance Reduc-
 K. Minoukadeh, Adaptive Biasing Force
tion Method for Parametrized Stochastic Dif-
Simulations with Multiple Replicas, FOMMS
ferential Equations using the Reduced Basis
2009, July 12-16, 2009, Blaine, WA
Paradigm, in "Communication in Mathemati-
 K. Minoukadeh, Some improvements of
cal Sciences", in press, 2009
the Activation-Relaxation Technique (ART),
 E. Cancès, M. Lewin, The dielectric per-
Molecular Simulations: Algorithms, Analysis
mittivity of crystals in the reduced Hartree-
and Applications, IMA, MN, May 18-22,
Fock approximation, in Archive for Rational
2009, University of Minnesota, Minneapolis
Mechanics and Analysis, in press, 2009
 K. Minoukadeh, Some improvements of
 R. Costaouec, C. Le Bris, F. Legoll, Ap-
the Activation-Relaxation Technique (ART),
proximation numérique d’une classe de pro-
Rare Events in High-Dimensional Systems,
blèmes en homogénéisation stochastique, in
IPAM, February 23-27, 2009, UCLA, CA,
"Note aux Comptes Rendus de l’Académie
Los Angeles
des sciences", in press, 2009
 G. Stoltz, IPAM, Adaptive Importance
 J.-F. Delmas and L. Marsalle, Detection of
Sampling Strategies, Workshop “Rare
cellular aging in a Galton-Watson process, to
Events”, February 2009, Los Angeles
appear in Stochastic Processes and Applica-
Article to appear tions
 A. Alfonsi, A. Fruth, A. Schied, Optimal  A. El Hajj, M. Cannone, R. Monneau and
execution strategies in limit order books with F. Ribaud, Global existence for a system of
general shape functions, Quantitative Fi- non-linear and non-local transport equations
nance, DOI : 10.1080/14697680802595700 describing the dynamics of dislocation densi-

135
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

ties. Accepted to Archive for Rational Me-  P. Sabino, Implementing Quasi-Monte Carlo
chanics and Analysis Simulations with Linear Transformations.
 A. El Hajj, Short time existence and uni- Computational Management Science, disponi-
queness in Holder spaces for the 2D dyna- ble sur online first
mics of dislocation densities. Accepted to Scientific books
Annales de l’Institut Henri Poincaré (C) Non  B. Jourdain, Probabilités et statistique, El-
Linear Analysis lipses, 2009, ISBN 978-2-7298-4169-0
 A. El Hajj and R. Monneau, Global conti-  I. Dabo, Towards First-principles Electro-
nuous solutions for diagonal hyperbolic sys- chemistry: Ab-initio Study of Electrochemical
tems with large and monotone data. Energy Conversion Systems, Lambert Acade-
Accepted to Journal of Hyperbolic Differen- mic Publishing, 2009, ISBN 978-3838316185
tial Equations
 A. El Hajj and R. Monneau, Some unique- Book chapters
ness results for diagonal hyperbolic systems  L. Andrieu, M. De Lara, B. Seck, Taking
with large and monotone data Risk into Account in Electricity Portfolio Ma-
 P. Etoré, B. Jourdain, Adaptive optimal al- nagement. in Steffen Rebennack, Panos M.
location in stratified sampling methods, to Pardalos, Mario V.F. Pereira, Niko A. Iliadis,
appear in Methodology and Computing in editors, Handbook of Power Systems 1, Series:
Applied Probability. DOI : 10.1007/s11009- Energy Systems. Springer Verlag, 2009, ISBN:
008-9108-0 978-3-642-02492-4. Forthcoming
 P. Etoré, G. Fort, B. Jourdain, E. Moulines,  M. De Lara and L. Gilotte, Precautionary ef-
On Adaptive Stratification, to appear in An- fect and variations of the value of informa-
nals of Operations Research, DOI : tion, in Jerzy Filar and Alain Haurie, editors,
10.1007/s10479-009-0638-9 Uncertainty and Environmental Decision Ma-
 N. Forcadel, C. Imbert and R. Monneau, king, International Series in Operations Re-
Spirals moving by mean curvature. Part I: a search and Management Science, Vol. 138,
comparison principle, ADS/Smithsonian As- Springer Verlag, 2009, 239-253. ISBN: 978-1-
trophysical Observatory 4419-1128-5
 B. Jourdain A. Kohatsu-Higa, A rewiew of  A. Ern and S. Piperno, in "Traité d’hydrau-
recent results on approximation of solutions lique environnementale", J.-M. Tanguy Editor,
of stochastic differential equations, to appear 2009, Vol. 5 chap. 5 and vol. 6 chap.1, ISBN
in proceedings of the WSAF09 conference 978-2-7462-2007-2 and 978-2-7462-2008-9
 B. Jourdain, M. Sbai, Coupling Index and  B. Jourdain, Adaptive variance reduction
Stocks, to appear in Quantitative Finance techniques in finance, Advanced Financial Mo-
 B. Jourdain, T. Lelièvre, R. Roux, Existence, delling, Radon Series on Computational and
uniqueness and convergence of a particle ap- Applied Mathematics 8, Ed. by H. Albrecher,
proximation for the Adaptive Biasing Force W. Runggaldier and W. Schachermayer, de
process, to appear in ESAIM: M2AN, 2010 Gruyter, 2009, p. 205-222, ISBN 978-3-11-
special issue, available at http://hal.archives- 021313-3
ouvertes.fr/hal-00370821/fr/  C. Le Bris, T. Lelièvre, Multiscale modelling
 C. Le Bris, F. Legoll, Integrators for of complex fluids: A mathematical initiation,
highly oscillatory Hamiltonian systems: B. Engquist, P. Lotstedt and O. Runborg eds.,
an homogenization approach, in "DCDS-B", Vol. 66, Springer, 2009, Lecture Notes in Com-
in press, 2009. putational Science and Engineering, p. 49-138.
ISBN: 978-3-540-88856-7
136
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

Preprint-hal http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00470522/fr/
 R. Abraham and J.-F. Delmas, A continuum-  C. Brouder , G. Stoltz , G. Panati, Gell-Mann
tree-valued Markov process, http://hal.ar- and Low formula for degenerate unperturbed
chives-ouvertes.fr/hal-00379118/fr/ states, Annales de l’Institut Henri Poincaré, sub-
 A. Alfonsi, A. Schied, Optimal execution and ab- mitted, 2009, http://arxiv.org/abs/ 0906.1853
sence of price manipulations in limit order book mo-  E. Burman, A. Ern and M. Fernandez, Ex-
dels, June 2009, http://hal.archives-ouvertes.fr/ plicit Runge--Kutta schemes and finite ele-
docs/00/47/74/73/PDF/ OTGE13.pdf ments with symmetric stabilization for
 A. Alfonsi, A. Schied, A. Slynko, Order first-order linear PDE systems, hal-00380659,
Book Resilience, Price Manipulation, and the May 2009
Positive Portfolio Problem, October 2009, http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-
http://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abs- 00380659/en/
tract_id=1498514  S. Cacace, A.Chambolle, R.Monneau, A pos-
 A. Alfonsi, J. Lelong, A closed-form exten- teriori error estimates for the effective Hamil-
sion to the Black-Cox model, September 2009, tonian of dislocation dynamics", submitted to
http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/ Numerische Mathematik
79/05/PDF/Credit_parisian.pdf  E. Cancès, R. Chakir, Y. Maday, Numerical
 A. Alfonsi, An introduction to the multi- analysis of nonlinear eigenvalue problems,

CERMICS
name modelling in credit risk (Survey that Journal of Scientific Computing, submitted, preprint
should be part of a book edited by T. Bielecki, arXiv:0905.1645, 2009, http://arxiv.org/abs/0909.1464
D. Brigo and F. Patras).  I. Dabo, E. Cancès, Y. L. Li, N. Marzari, First-prin-
 A. Anantharaman, C. Le Bris, Homogénéi- ciples Simulation of Electrochemical Systems at Fixed
sation d’un matériau périodique faiblement per- Applied Voltage: Vibrational Stark effect for CO on
turbé aléatoirement, in "Note aux Comptes Rendus platinum electrodes, submitted, 2009,
de l’Académie des sciences", submitted, 2009 http://arxiv.org/abs/0901.0096
 Bansaye V., J.-F. Delmas, L. Marsalle and  I . Dabo, M. Cococcioni, and N. Marzari, Non-
V.C. Tran, Limit theorems for Markov pro- Koopmans Corrections in Density-Functional
cesses indexed by continuous time Galton- Theory: Self-interaction Revisited, arXiv: 0901.2637,
Watson trees, hal-00431118 (10/11/2009) submitted, 2009. http://arxiv.org/abs/0901.2637
http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00431118  M. De Lara, Environmental Noise Variabi-
 J.W. Barrett, S. Boyaval, Existence and ap- lity in Population Dynamics Matrix Models,
proximation of a (regularized) Oldroyd-B 2009 HAL: hal-00410131, arXiv,
model, Mathematical Models and Methods in  M. De Lara, Preferences Yielding the Pre-
Applied Sciences, submitted, 2009, cautionary Effect, 2009, HAL: hal-00406939
http://fr.arxiv.org/abs/0907.4066.  M. De Lara, P. Gajardo, H. Ramirez Ca-
 X. Blanc, C. Le Bris, F. Legoll, T. Lelièvre, brera, Viable harvest of monotone bioecono-
Beyond multiscale and multiphysics: multi- mic models, 25/06/2009, HAL: hal-00399235,
maths for model coupling, Networks and he- arXiv
terogeneous Media, submitted, 2009  D. Doyen, A. Ern and S. Piperno, Time-in-
 S. Boyaval, C. Le Bris, T. Lelièvre, Y. Maday, tegration schemes for the finite element dyna-
N. Nguyen, A. Patera, Reduced Basis methods mic Signorini problem, December 2009,
for stochastic problems, Archives of Compu- hal.archives-ouvertes.fr/hal-00440128/fr
tational Methods in Engineering : State of the  D. Doyen and A. Ern, Convergence of a space
Art Reviews, submitted, 2009, semi-discrete modified mass method for the dyna-

137
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

 A. Ern and M. Vohralik, A posteriori error  L. Monasse and C. Mariotti, An energy-pre-


estimation based on potential and flux recons- serving Discrete Element Method for elasto-
truction for the heat equation, May 2009, dynamics, July 2009,
hal.archives-ouvertes.fr/hal-00383692/fr http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-
 A. Ern, I. Mozolevski and L. Schuh, Dis- 00403919/fr/
continuous Galerkin approximation of two-  E. Ocana Anaya, M. De Lara, Ricardo Oli-
phase flows in heterogeneous porous media veros-Ramos, Jorge Tam, Viability Kernel for
with discontinuous capillary pressures, March Ecosystem Management Models, 2009,
2009, hal.archives-ouvertes.fr/hal-00368026/fr/ http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-
 N. Forcadel, E. Carlini and R. Monneau, 00390822/fr/
Generalized Fast Marching Method for dislo-  S. Perotto, A. Ern and A. Veneziani, Hierarchical
cation dynamics, September 2009, http://hal.ar- local model reduction for elliptic problems: a domain
chives-ouvertes.fr/hal-00415902/fr/ decomposition approach, April 2009, http://hal.ar-
 N. Forcadel, C. Imbert and R. Monneau, chives-ouvertes.fr/hal-00377492/fr/
Homogenization of overdamped Frenkel-  P. Sabino, B. Jourdain, B. Lapeyre, Convenient Mul-
Kontorova models with n types of particles, tiple Directions of Stratification, http://hal.archives-
http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00387818/fr/ ouvertes.fr/hal-00477403/fr/
 P. Girardeau, A comparison of sample-  J. Tryoen, O. Le Maître, M. Ndjinga and A.

CERMICS
based Stochastic Optimal Control methods, Ern, Multi-resolution analysis and upwinding
Optimization Online http://www.optimiza- for uncertain nonlinear hyperbolic systems,
tion-online.org/DB_HTML/2010/02/2538.html April 2009,
 M. Hauray, C. Le Bris, A new proof of the http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-
uniqueness of the flow for ODEs with BV 00375616/fr/
vector fields, 2009
International seminar
 B. Jourdain, M. Sbai, High order discretiza-
 A. Alfonsi, High order discretization
tion schemes for stochastic volatility models,
schemes for the CIR process: application to
Preprint HAL 00409861http://hal.archives-
Heston and Affine models, Oxford Man insti-
ouvertes.fr/hal-00409861/
tute of quantitative finance
 B. Jourdain, M. Vellekoop, Regularity of the
 E. Cancès, weekly seminar of the mathe-
Exercise Boundary for American Put Options
matics department, Freie Universitat Berlin
on Assets with Discrete Dividends, Preprint
 E. Cancès, weekly seminar of the mathe-
HAL00436327 http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-
matics department, Oxford University
00436327/
 E. Cancès, weekly seminar of the mathe-
 C. Le Bris, Some numerical approaches for
matics department, University of California
"weakly" random homogenization, 2009
Santa Barbara
vertes.fr/hal-00399986/fr/00477403/fr/
 E. Cancès, weekly seminar of the mathe-
 F. Legoll, T. Lelièvre, Effective dynamics
matics department, University of California
using conditional expectations, in "Nonlinea-
San Diego
rity", submitted 2009. http://hal.archives-ou-
 E. Cancès, weekly seminar of the mathe-
vertes.fr/hal-00399986/fr/
matical department, Technische Universitat
 K. Minoukadeh, C. Chipot, T. Lelièvre, Pa-
Munich, April 2009
rallel algorithms for free energy calculations: A
 E. Cancès, weekly seminar of the Institute
multiple-replica adaptive biasing force ap-
of computational mathematics, Chinese Aca-
proach, 2009

138
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

demy of Sciences, September 2009  T. Lelièvre, Adaptive importance sampling,


 M. De Lara, Sustainable Management of an and application to Bayesian statistics, Warwick
Hake--Anchovy Peruvian Ecosystem Model by seminar on Applied Mathematics and Statis-
Viability Methods, Workshop /Integrated mo- tics, October 2009
delling approaches for management of marine  L. Monasse, V. Daru, C. Mariotti, S.Piperno,
resources/Ifremer Brest from the 8th to 11th "An explicit, conservative Immersed Boundary
September Method for the interaction of a compressible
 M. De Lara, Modelos y Métodos Cuantita- flow with an elastic structure", Academy Col-
tivos para el Manejo Sustentable de Recursos loquium on Immersed Boundary Methods,
Naturales, Workshop Modelos y Métodos Amsterdam, June 2009
Cuantitativos para el Manejo Sustentable de  S. Olla, Probability seminar, University of
Recursos Naturales, The Universidad del Valle Minnesota, Minneapolis, USA, October 9,
and Universidad Autónoma de Occidente in 2009
Cali, Colombia, 26-27 November 2009  S. Olla, Probability seminar, University of
 A. Ern, Discrete functional analysis tools for Budapest, Hungary, November 19, 2009
DG, Berlin University, May 2009  G. Stoltz, Adiabatic switching for degene-
 C. Le Bris, Boeing Distinguished Collo- rate ground states, IMA seminar on mathema-
quium, University of Washington at Seattle, Ja- tics and chemistry, Minneapolis, May 2009

CERMICS
nuary 2009
National seminar
 C. Le Bris, Carnegie Mellon University, April 2009
 A. Alfonsi, High order discretization
 C. Le Bris, Solid Mechanics Seminar, Uni-
schemes for the CIR process: application to
versity of Minnesota, April 2009
Heston and Affine models, University Paris
 C. Le Bris, Frontiers of Scientific compu-
XIII and University of Le Mans
ting Seminar, Lousiana State University, April
 A. Alfonsi, Optimal execution and price ma-
2009
nipulations in limit order book models, École
 C. Le Bris, ICES Seminar Series, University
Polytechnique
of Texas at Austin, April 2009
 A. Anantharaman, PhD Students seminar at
 C. Le Bris, Bath Colloquium Series Land-
Laboratoire Jacques-Louis Lions, University
scapes in Mathematical Science, Bath, UK,
Paris VI,
November 2009
 S. Boyaval, weekly seminar, LIMSI
 C. Le Bris, Séminaire IRSAMC Toulouse,
 E. Cancès, École normale supérieure de Ca-
November 2009
chan
 T. Lelièvre, ALE method for two-fluid
 E. Cancès, weekly seminar of the chemistry
flows. Applications to aluminium electrolysis,
department, University of Marne-la-Vallée
Mathematics seminar at the Imperial College,
 I. Dabo, IMPMC seminar series, IMPMC,
London, March 2009
Paris
 T. Lelièvre, Adaptive methods for free
 I. Dabo, CEA seminar series, CEA,
energy computations, IMA Tutorial: Methods
Bruyères-le-Chatel
of Molecular Simulation, Minneapolis, May
 J.-F. Delmas, Mesures de risque en finance
2009
Centre d’Alembert, université d’Orsay
 T. Lelièvre, Adaptive stochastic dynamics
 J.-F. Delmas, Arbres en croissance, Univer-
for the computation of free energy differences,
sity Paris VI
IMA seminar on Mathematics and Chemistry,
 A. El Hajj, Seminar of Besançon University
Minneapolis, May 2009

139
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

 A. El Hajj, Seminar of Brest University rate ground states, weekly seminar of the Uni-
 A. El Hajj, Seminar of Valenciennes University versity of Lille
 A. El Hajj, Seminar of University Paris XIII  G. Stoltz, Adaptive Importance Sampling
 A. El Hajj, Seminar of CMAP, École poly- (and applications to Bayesian statistics), semi-
technique nar of the ANR BigMC, Paris
 A. El Hajj, Seminar of Pau University
Software
 A. El Hajj, Workshop of GDR MOAD, Grenoble
 A.Ahdida, A. Alfonsi, B. Jourdain, B. La-
 A. El Hajj, Working group Inequalities and func-
peyre, Participation in the development of the
tional evolution equations, University Paris Dauphine
PREMIA software
 A. Ern, Discrete functional analysis tools for
 P. Tassi, dgC++, module for the numerical
DG, University Lyon
simulation of shallow water flows and bed
 B. Jourdain, BigMC seminar, Exact simula-
evolution/sediment transport with applica-
tion of stochastic differential equations, ac-
tions to stratigraphy and hydraulics/hydrolo-
cording to Beskos, Papaspiliopoulos and
gical modelling
Roberts
 B. Jourdain, seminar of the chair financial Industrial partnership
risks, High order discretization schemes for
stochastic volatility models
New industrial contracts
 C. Le Bris, Multiscale problems in materials

CERMICS
 B. Jourdain, Petit déjeuner de la finance,
science: a mathematical approach to the role
Coupling index and stocks
of uncertainly, US Air Force (EOARD) and
 B. Jourdain, BigMC seminar, Robust adap-
US Navy (ONR), 10 October 2009
tive importance sampling for Normal random
vectors Ongoing industrial contracts
 B. Jourdain, PDE seminar at Chambery Uni-  A. Alfonsi, B. Lapeyre, Credinext, Pricing
versity, Probabilistic approximation of a non- Partners and Thomson Reuters and École po-
linear parabolic PDE occuring in rheology lytechnique, UPEMLV, INRIA
 C. Le Bris, Colloquium Jacques Morgens-  A. Alfonsi, J.-F. Delmas, B. Jourdain, B. Lapeyre,
tern, Sophia-Antipolis Nice chair financial risks of the risk fundation with École
 K. Minoukadeh, An Adaptive Method for polytechnique and Société Générale
Free Energy Calculations, Neuvième forum  A. Ern, Dynamic contact problems and crack pro-
des jeunes mathématiciennes, IHP Paris pagation with cohesive forces, EDF R&D
 R. Roux, Groupe de Travail des Thésards,  R. Monneau, "Mouvement d’Interfaces, Cal-
University Paris VI cul et Applications" ANR MICA 2006-2010
 R. Roux, Séminaire des doctorants, CERMICS
 P. Tassi, Quelques problèmes d’hydraulique New public contracts
fluviale résolus avec la méthode de Galerkin  J.-F. Delmas ANR-blanc A3 (Random trees
discontinue, University Paris 13 and applications), Partners: École des Ponts
 P. Tassi, Quelques problèmes d’hydraulique ParisTech, University Nancy, University Or-
et géomorphologie résolus avec la méthode de léans, University Bordeaux, 1st February 2009
Galerkin discontinue, université Paris Sud  A. Ern, Multiscale modeling of clays, Andra
 P. Tassi, Quelques problèmes d’hydraulique  A. Ern, Uncertain models in overland flows
fluviale et géomorphologie résolus avec la mé- and erosion, BRGM
thode de Galerkin discontinue, LNHE, EDF R&D  Tony Lelièvre, ANR MEGAS, Its aims are
 G. Stoltz, Adiabatic switching for degene- to study several methods for numerical simulation,

140
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

with an emphasis on sampling methods. It includes Acronyms


four research teams: the INRIA project IPSO in  ANDRA : Agence Nationale pour la gestion
Rennes, the INRIA project SIMPAF in Lille, the des Déchets Radioactifs
eDAM team in Nancy (chemistry) 1st September 2009  ANR : Agence Nationale de la Recherche
 E. Cancès, ANR Calcul intensif et grilles de  BRGM : Bureau des Recherches Géolo-
calcul LN3M (scientist in charge F. Jollet, giques et Minières
CEA-DAM) aims at developping new numeri-  CEA : Commissariat à l’Énergie Atomique
cal methods and softwares for multiscale mo-  CNES : Centre National des Études Spatiales
deling of materials CNRS : Centre National de la Recherche
 E. Cancès, ANR Parmat (scientist in charge Scientifique
Guy Bencteux (EDF)  CETMEF : Centre d’Études Techniques
 ANR Calcul intensif et grilles de calcul, Maritimes et Fluviales
SIRE, focuses on the simulation of chemical  CIFRE : Convention Industrielle de For-
reactivity at the interfaces, ENS Lyon, Scien- mation par la Recherche
tist in charge Ph. Sautet  DRAST : Direction de la Recherche et des
 the ARC Hybrid: this collaborative research Affaires Scientifiques et Techniques
action involves INRIA teams from Rennes  EADS : European Aeronautic Defense and
(IPSO), Lille (SIMPAF), Sophia-Antiopolis Space Company

CERMICS
(TOSCA) and our team. The purpose of the  ENSTA : École Normale Supérieure de
action is to study theoretical models and nu- Techniques Avancées
merical methods mixing deterministic and sto-  ESPCI : École Supérieure de Physique et
chastic aspects in the context of molecular Chimie Industrielles
simulation  GNR : Groupement National de Re-
 The GdR Quantum dynamics: This inter- cherches sur la MOdélisation MAthématiques
disciplinary research network is focused on  MOMAS et les Simulations numériques liées
physical and mathematical problems related to à la gestion des déchets nucléaires
the time evolution of quantum systems (trans-  EDF : Electricité de France
port problems, nonequilibrium systems, etc)  IFP : Institut Français du Pétrole
Ongoing public contracts  IHP : Institut Henri Poincaré
 A. Alfonsi, J.-F. Delmas, B. Jourdain, B. La-  INRIA : Institut National de Recherche en
peyre, T. Lelièvre, G.Stoltz, ANR program Informatique et Automatique
BIG’MC with University Paris-Dauphine and  INSERM : Institut Nationale de la Santé et
group of Telecommunications schools de la Recherche Médicale
 A. Ern and P. Tassi, Numerical methods for  IRSN : Institut de Radioprotection et de Sû-
shallow flows, DRAST reté Nucléaire
 A. Ern and P. Tassi, ANR METHODE, LCPC:Laboratoire Central des Ponts et Chaussées
University of Orleans  LIMSI : Laboratoire d’Informatique pour la
 A. Ern, Nuclear waste storage, GNR Mécanique et les Sciences de l’Ingénieur
MOMAS (Andra, BRGM, CEA, EDF, IRSN,  ONERA : Office National d’Études et Re-
PACEN/CNRS) cherches Aérospatiales
 S. Piperno and L. Monasse, Étude du couplage  SMAI : Société de Mathématiques Appli-
Mka3d avec une méthode eulérienne, CEA and quées et Industrielles
LIMSI  UPEMLV : Université Paris-Est Marne-La-
Vallée

141
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

CIRED
Centre international de
recherche sur l’environnement
et le développement

Laboratoire commun
UMR 8568, EPPT- CNRS, EHESS, Bilan qualitatif
AgroParisTech, Cirad

Campus du Jardin Tropical


45 bis, avenue de la Belle-Gabrielle Présentation institutionnelle
94736 Nogent-sur-Marne Cedex du laboratoire
Tél. : 01 43 94 73 73 Une pratique interdisciplinaire de l’analyse
Fax : 01 43 94 73 70 et de la modélisation économiques.

CIRED
Le Cired reste marqué par le défi qui pré-
sida à sa fondation par Ignacy Sachs en 1971 :
Site internet répondre aux thèses du Club de Rome sur les
http://www.centre-cired.fr limites de la croissance par des stratégies
d’harmonisation environnement-développe-
ment, ce qu’on appelle aujourd’hui le « déve-
Directeur : Jean-Charles Hourcade loppement durable ».
Vice-directeur : Daniel Théry Il s’agit d’intégrer dans les politiques pu-
bliques les liens dynamiques entre les régula-
Vice-directeur 2 : Catherine Boemare tions économiques et la genèse des univers
techniques. Présent à l’origine sur les questions
Effectifs énergie/déchets/transports/eau/alimenta-
29 chercheurs tion, le Cired s’est tourné depuis 1988 vers les
26 doctorants enjeux d’environnement global (ozone, pluies
3 postdoctorants acides, changement climatique) et le principe
14 ingénieurs, techniciens et administratifs de précaution.
L’articulation entre court et long terme est
Lien vers rapports Aeres au cœur de la notion de développement dura-
http://www.enpc.fr/fr/recherche/docu- ble, l’enjeu étant d’empêcher la préemption du
ments/09CIREDseul.pdf futur par le présent pour des raisons de dé-
gradation des biens publics d’environnement,
de sécurité d’approvisionnement en ressources

143
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

ou de fragmentation sociale. Une telle problé- AgroParisTech-Engref, l’École polytechnique,


matique ouvre ainsi un agenda de recherche vi- l’École des Ponts ParisTech, Mines ParisTech
sant à mieux intégrer, dans la définition des de Paris, l’École des hautes études en sciences
politiques publiques, les liens entre régulations sociales (EHESS) et l’université Paris X-Nan-
économiques et genèse des univers techniques terre. Le Cired est aussi associé au mastère
sur le long terme. professionnel ParisTech Fondation Renault
TRADD (Transport et developpement dura-
Elle impose enfin un dialogue constant
ble].
entre sciences sociales, sciences de la nature et
sciences de l’ingénieur. Le Cired tient compte Par ailleurs, des chercheurs participent à un
de cet enjeu par la composition même de ensemble important d’enseignements dans les
l’équipe et par la préservation des synergies écoles d’ingénieurs (École des Ponts Paris-
entre la modélisation prospective intégrée, Tech ; AgroParisTech ; ENSTA ; Mines Paris-
conçue comme un lieu de dialogue interdisci- Tech), les grandes écoles (Institut d’études
plinaire, l’économie publique à vocation nor- politiques Sciences-Po Paris) et les universités
mative et l’analyse institutionnelle. (université Paris X-Nanterre, Dauphine).
Une posture prospective est en effet néces- Les chaires associées au Cired
saire pour renouveler de façon pertinente les
Chaire industrielle d’enseignement et de
outils existants en matière de modèles de déci-
recherche CTSC
sion, d’évaluation des coûts d’environnement,
d’instruments d’économie publique et de né- La chaire industrielle « capture, transport et
gociation de leur mise en place. Les recherches stockage du CO2 » réunit la zone industrielle
menées au Cired dans ce cadre, concernent les du Havre ou concernée par l’activité (Air li-
liens d’ensemble entre environnement - res- quide, EDF, GDF Suez, Lafarge) ainsi que le
sources et développement avec une focalisa- Grand Port maritime du Havre et la ville du
tion sur les trois domaines critiques que sont Havre avec la Codah (Communauté de l’ag-
l’énergie, les infrastructures urbaines et rurales glomération havraise).
(bâtiments, transports, réseaux d’eau) et les ac-
Les activités d’enseignement et de recherche
tivités agricoles et forestières.
de la chaire sont menées par l’université du
Réseaux de recherche Havre, le Centre énergétique et procédés
(CEP) des Mines ParisTech, le BRGM, l’Ineris
Le Cired est impliqué dans plusieurs réseaux
et le Cired.
de recherche : il coordonne les GIS Larsen et
R2DS et participe au GIS « climat, santé, so- Les axes de recherche de la chaire sont :
ciété ». À l’échelle internationale, le Cired est  analyse des captages et technologies de
impliqué dans les travaux des groupes II et III rupture, ainsi qu’une veille technologique sur
du GIEC (Groupe international d’experts les démonstrateurs en cours de déploiement
pour le changement climatique). en Europe ;
 géologie - hydrologie des aquifères salins
Enseignements
pour le stockage ;
Le Cired participe essentiellement aux en-  micro-économie de l’optimum technolo-
seignements des mastères EDDEE (Écono- gique sur le territoire ;
mie du développement durable, de  socio-économie et acceptation sociale du
l’environnement et de l’énergie, cohabilité par transport et du stockage du CO2 ;

144
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

 transport du CO2 supercritique, risques,  les recherches institutionnelles sur les


opérations et logistique. formes de régulations, à l’échelle sectorielle ou
au niveau de la gouvernance globale, et leurs
La chaire modélisation prospective au
conséquences sur l’harmonisation court
service du développement durable
terme - long terme.
(Cired-CMA)
La spécificité des travaux du Cired est d’ar-
L’originalité de cette chaire est de dévelop-
ticuler de façon permanente des recherches
per des modèles de prospective hybride, c’est-
fondées sur des modèles de prospective nu-
à-dire intégrant dans des modélisations
mérique, des modèles d’interdépendance éco-
d’équilibre général de court, moyen et long
nomique, des modèles d’activité humaine en
terme, des informations venant des sciences
énergie, eau, transport, sol et agriculture et des
de l’ingénieur sur l’état des systèmes tech-
formes réduites des modèles issus des sciences
niques et leur devenir. Elle est soutenue par
de l’univers liant les émissions, les ponctions
cinq partenaires : EDF, Total, Renault,
sur le capital naturel, les cycles naturels, et
l’Ademe et Schneider Électric.
l’évaluation des dommages. Ces travaux sont
Cette chaire poursuit trois objectifs : en permanence associés à des recherches ins-
 faire émerger une plate-forme de prospec- titutionnelles sur les régulations sectorielles et
tive pérenne pour l’aide à la décision aux in- la gouvernance globale. Sur ce dernier point,
terfaces économie-ressources-climat ; le Cired intervient sur l’économie politique de
 assurer une présence française renforcée la délibération et de la négociation, que ce soit
dans les principaux lieux d’expertise nationale sur des enjeux globaux comme l’effet de serre
et internationale du développement durable ; ou sur des enjeux locaux comme la gestion des

CIRED
 pallier le déficit national d’une formation ressources en eau, les questions de paysage et
« à et par » la démarche prospective. les projets technologiques structurants.
Programme de recherche
Notre programme de recherche se compose Équipes de recherches
de quatre programmes structurants :
Croissance, modes de développement,
 la modélisation prospective intégrée entre
capital naturel
l’économie, le changement technique et les sys-
tèmes naturels : il s’agit d’établir un diagnostic Modélisation intégrée économie – système
sur les tendances d’exploitation des ressources terre avec économies en déséquilibre.
non renouvelables, de pression sur les sys-
J.-C. Hourcade, C. Guivarch, F. Grazi,
tèmes écologiques et d’émission de pollution
H. Waisman, C. Cassen.
locale ou globale capable d’éclairer les implica-
tions économiques des politiques de prévention ; Coûts environnementaux, vulnérabili-
 l’analyse des vulnérabilités des sociétés en- tés et politiques d’adaptation
gendrées par la transformation de leur envi-
Responsables : Minh Ha-Duong, S. Hallegatte
ronnement naturel et construit ;
 la décision en univers controversé et le Décision en univers controversé et
principe de précaution ; ce programme de re- principe de précaution
cherche s’interroge sur les modes de décision
Responsables : M. Ha-Duong, J.-C. Hourcade
collective en situation d’incertitude et de
controverse scientifique ;

145
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

Économie et gestion publique : entre thor, working group III, Rapport Renewable
régulation par le marché, contraintes EnergySources and Climate Change Mitigation,
de service public et exigence environ- Chapter « Policy and Financing ») et la partici-
nementales pation de J-C Hourcade et S. Hallegatte à la
délégation française lors de la Conférence de
Eau, énergie, transport
Copenhague.
Responsables : D. Finon, A. Nadaï,
En 2009, Stéphane Hallegatte, responsable
B. Barraqué, L. Mermet, S. Treyer de l’équipe « Impacts et adaptation au change-
ment climatique », a participé à différentes mis-
Économie politique de la délibération
sions d’expertise. Ainsi, il a contribué, avec
et de la négociation
Patrice Dumas et Vincent Viguié, à l’évalua-
Responsables : T. Tazdaït, S. Mathy, S. Mon- tion économique du coût du changement cli-
jon, P. Quirion matique et des besoins d’adaptation pour la
France, dans le cadre d’une mission intermi-
Faits marquants
nistérielle sur le sujet durant l’année 2009.
L’année 2009 a tout d’abord été marquée, Cette contribution aux travaux ministériels sur
pour le Cired, par la correspondance entre ses l’adaptation au changement climatique se
propres travaux et deux débats importants de poursuit actuellement dans le cadre d’une mis-
politique publique. Le Cired a été associé aux sion pour le MEEDDM en support de la pré-
travaux de la mission Rocard avec la publica- paration du Plan national d’adaptation,
tion d’un document de synthèse sur les consé- mission poursuivant le travail entrepris en
quences économiques des diverses modalités 2009. Stéphane Hallegatte a également contri-
de réformes fiscales fondées sur la taxation bué à la rédaction d’un rapport avec Christian
carbone en France. de Perthuis et Franck Lecoq pour le Cercle des
économistes pour le développement durable,
Le Cired participera au rapport 2010 de la
mission de réflexion économique au sein du
Banque mondiale sur le développement dans le
MEEDDM, sur l’état de l’art en ce qui
monde, « Développement et changement cli-
concerne l’adaptation au changement clima-
matique », et a été associé à la délégation fran-
tique.
çaise des négociations sur le climat à la
Conférence de Copenhague. Fabio Grazi et Henri Waisman ont contri-
bué au rapport Competitive Cities and Climate
Dans ce même contexte, il a participé avec
Change (OCDE, 2009) en analysant l’impact
le PIK (Potsdam-Institut für Klimafolgenfor-
sur le changement climatique de politiques me-
schung), le CMCC (Centro Euro-Mediteraneo
nées à l’échelle urbaine quand les interactions
per i Cambiamenti Climatici, l’EPRG (Univer-
entre dimensions locales et globales des éco-
sity of Cambridge Electricity Policy Research
nomies sont prises en considération. Ce travail
Groupe) au rapport Recipe sur « l’économie de
repose sur le développement d’une version
la décarbonisation », qui a constitué une éva-
spatialisée du modèle Imaclim-R, dans laquelle
luation économique de différents objectifs de
les économies urbaines et leurs interactions
réduction des émissions dans le monde.
avec l’échelle macroéconomique agrégée sont
On notera aussi la présence de A. Nadaï explicitement représentées (Grazi et Waisman,
comme lead author dans le cadre de la prépara- 2009). Pour les besoins de cette étude, le mo-
tion du 5e rapport du Giec (IPCC Lead Au- dèle a été calibré sur les données à l’échelle mé-

146
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

tropolitaine de l’OCDE (Metropolitan Data- et du carbone. Cette innovation, qui permet


base) afin de permettre une analyse étendue d’analyser le rôle des infrastructures dans les
aux soixante-dix-huit principales aggloméra- politiques climatiques, a permis une contribu-
tions de l’OCDE. tion au rapport de l’OCDE Competitive Cities
and Climate Change.
Résultats et réussites
Les recherches du programme de recherche
Pour le Cired, l’année 2009 a été marquée
« Adaptation et vulnérabilité des sociétés » ont
tout d’abord par la production de résultats in-
été marquées par la présentation des travaux
novants sur les coûts et les transitions des éco-
dans des conférences de premier plan, dont le
nomies vers des modèles de développement à
« Science scoping meeting » précédant la
faible densité de carbone, en particulier par le
conférence de Copenhague, au « Scoping Mee-
modèle d’équilibre général hybride Imaclim
ting » installant le Special Report on Extreme
(projet Recipe et publications Guivarch et
Events conduit par le GIEC, ou encore, lors de
Mathy, 2009). Ces résultats renouvellent la lit-
la conférence de l’Organisation mondiale de la
térature existante : ils sont plus pessimistes sur
météorologie, sur les services climatiques. Ces
les coûts de transition parce que la structure
travaux ont trouvé un écho dans deux publi-
d’Imaclim permet de mieux prendre en
cations de première importance :
compte les frictions du monde réel (inerties
des choix techniques, volatilité des signaux  Hallegatte S., « A roadmap to assess the
économiques reçus par les agents, imperfec- economic cost of climate change with an ap-
tion des marchés, routines de comportements) plication to hurricanes in the United States »,
que les modèles d’équilibre général existants. in Climate Change and Hurricane, Elsner and Jag-

CIRED
En même temps, ce pessimisme apparent per- ger (eds.), Springer, 2009.
met de mieux détecter les politiques publiques
 Hallegatte S., « Strategies to adapt to an
à même de réduire fortement les coûts de cette
uncertain climate change », Global Environmen-
transition, voire de produire un « double divi-
tal Change, 2009, 19, p. 240-247.
dende » économique sur le long terme.
En parallèle, les travaux sur le programme
Ces résultats ont suscité un grand intérêt
européen Circe (Nassopoulos et Dumas), se
dans les milieux d’expertise internationaux que
sont conclus par un rapport portant sur l’éva-
ce soit à la Banque mondiale, à l’Agence inter-
luation de la demande et de l’offre en eau dans
nationale de l’énergie et dans les milieux scien-
le bassin méditerranéen sous hypothèse de
tifiques eux-mêmes (cf. le projet Recipe
changement climatique. Ces travaux de re-
mentionné précédemment). Nous sommes ac-
cherche ont été présentés à la conférence
tuellement saisis par des demandes de déve-
EGU, référence dans le domaine, et ont donné
loppement du modèle Imaclim qui a servi à
lieu à un travail d’expertise pour l’AFD, sur la
leur production, dans des pays comme le Bré-
structure de financement et la décision d’in-
sil, l’Inde et la Chine.
vestissement dans des projets de barrages en
À ce résultat central, s’ajoute une percée si- Afrique selon l’hypothèse de changements cli-
gnificative, toujours pour la modélisation pros- matiques.
pective, à savoir l’insertion des modèles des
La poursuite des recherches sur l’impact du
dynamiques urbaines et des marchés immobi-
changement climatique sur les rendements agri-
liers dans des modèles globaux qui ne rete-
coles et les stratégies d’adaptation, et ce sur
naient comme signal-prix que ceux de l’énergie

147
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

l’Afrique de l’Ouest (Leblois et Roudier), s’est logues, des biologistes et d’autres acteurs (po-
structurée en deux articles présentés à diverses litiques, industriels, associations …). Il s’agit
conférences, dont l’Amma à Ougadougou. d’une modélisation prospective intégrée entre
l’économie, le changement technique et les sys-
Les recherches sur l’impact du changement
tèmes naturels, afin que cette modélisation soit
climatique sur les villes et les stratégies d’adap-
utilisée pour le diagnostic sur les tendances
tation se sont poursuivies par une étude sur
d’exploitation des ressources non renouvela-
l’impact d’une politique climatique sur les prix
bles, de pression sur les systèmes écologiques
fonciers et immobiliers dans l’agglomération
et d’émission de pollution locale ou globale, ou
parisienne, présentés lors de différentes confé-
pour éclairer les implications économiques des
rences, notamment « Vulnérabilité et stratégies
politiques de prévention. Pour répondre à ce
d’adaptation aux effets du changement clima-
défi scientifique à l’interface des questions de
tique à l’échelle urbaine », 8e séance du sémi-
développement et d’environnement, en parti-
naire « Ville postcarbone », MEEDDM,
culier pour l’évaluation des politiques clima-
université du Maine, Ademe, et « Perte de bien-
tiques et énergétiques, le Cired développe
être en Île-de-France associée à la taxe car-
l’architecture de modélisation « Imaclim ».
bone, avec et sans ajustement du bâti »,
Celle-ci repose sur une modélisation « hy-
journée du réseau « Économie et développe-
bride » qui intègre une approche macroécono-
ment urbain durable », à Lyon. Un article est
mique et des visions « d’ingénieur » au niveau
en cours de soumission sur ces aspects.
sectoriel. Elle se décline actuellement en une
Enfin, les travaux d’Alain Nadaï sur les en- version de projection statique, Imaclim-S
jeux de paysage comme obstacles au dévelop- (Ghersi et Hourcade, 2006), et une version dy-
pement éolien dans trois pays européens et le namique récursive, Imaclim-R (Crassous et al,
rôle des politiques publiques et de planifica- 2006).
tion temporelle dans la résolution d’enjeux
Imaclim-S projette un cliché de l’économie
d’acceptabilité autour de cette énergie ont été
d’un pays ou d’une région à un horizon donné
assez remarquables pour qu’il soit engagé
(par exemple 2030), tout en tenant compte des
comme lead author sur les questions de poli-
contraintes liées d’une part à l’équilibre ma-
tique et de financement dans le rapport du
croéconomique, et d’autre part à l’éventail des
Giec sur les énergies renouvelables.
possibilités techniques. Il permet d’évaluer en
Travaux en cours en 2009 particulier les impacts macroéconomiques
d’une contrainte carbone (taxes, quotas) selon
Croissance, modes de développement,
diverses modalités d’application (recyclage des
capital naturel
recettes, réforme fiscale verte …). Les travaux
1. Modélisation intégrée économie–sys- récents se sont particulièrement focalisés sur
tème terre avec économies en déséquilibre la France.
Responsables : J.-C. Hourcade, C. Guivarch, Imaclim-R projette l’économie comme une
F. Grazi, H. Waisman, C. Cassen succession d’équilibres statiques annuels dont
l’évolution est guidée par les dynamiques de
La prospective de long terme et l’évaluation
croissance démographique, d’accumulation du
des politiques de développement durable exi-
capital et de changement technique. Il
gent des modèles capables d’intégrer le savoir
connecte au modèle input-output de la version
des économistes, des ingénieurs, des climato-
statique douze modules sectoriels détaillés ou

148
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

nexus (électricité, transport, énergies fossiles, culier des interactions entre les secteurs éco-
résidentiel ...) appliqués dans douze régions. nomiques plus ou moins touchés, mais aussi à
Imaclim-R est utilisé pour réaliser des scéna- l’ensemble du processus de reconstruction qui
rios de long terme d’évolution des systèmes ramène l’économie vers son fonctionnement
énergétiques et l’évaluation des politiques de normal. Pour cela, le modèle Ario (Adaptive
réduction des émissions de gaz à effet de serre. Regional Input-Ouput) vise à représenter les
Les principaux axes de recherche actuels por- interactions sectorielles et le comportement
tent sur le développement des nexus land use, des acteurs (ménages, gouvernement, entre-
résidentiel et infrastructures urbaines afin de prises). Il permet, par exemple, d’évaluer les
produire des scénarios intégrés économie - cli- pertes de production causées par un événe-
mat pour le prochain rapport du GIEC. ment et leur dépendance à la pénétration de
l’assurance.
Le projet dispose d’un site Web :
http://www.imaclim.centre-cired.fr/ – l’interaction court-terme/long-terme :
examiner comment un événement ou la répé-
Coûts environnementaux, vulnérabilités
tition d’épisodes extrêmes peuvent constituer
et politiques d’adaptation
un frein au développement en cas d’inertie de
Responsables : M. Ha-Duong, S. Hallegatte la reconstruction des infrastructures (insuffi-
sance ou retard des financements, pénurie de
L’évaluation des coûts de la dégradation de
main-d’œuvre qualifiée, contraintes organisa-
l’environnement est prise dans une opposition
tionnelles) et de propagation macroécono-
permanente entre l’affirmation de la nécessité
mique des déséquilibres ; la détection et la
d’une évaluation monétaire (tout euro dépensé
mesure au niveau local des risques engendrés

CIRED
là ne le sera pas ailleurs) et le rejet de cette éva-
par le changement climatique. Celui-ci remet
luation, soit en raison de son incertitude, soit
en cause les méthodes traditionnelles qui re-
pour des raisons éthiques. On déplacera les
posent sur l’analyse de séries historiques sup-
termes du débat en considérant, dans tout
posées stationnaires. Une meilleure
bilan coût–bénéfice de l’action, non pas la va-
compréhension du lien entre climat moyen et
leur d’un impact environnemental en soi, mais
occurrence de catastrophes doit déboucher
le fait que son coût social dépend du degré de
sur une définition plus pertinente des seuils
fragilité des sociétés qu’il affecte. C’est une
de vulnérabilité.
question de capacité prédictive, de gestion des
alertes et de mécanismes de solidarité et d’as-  Adaptation aux changements clima-
surance, mais aussi de qualité de leur moteur tiques et évaluation des impacts
de croissance, c’est-à-dire de la capacité des
Les impacts du changement climatique sont
économies affectées à résorber les déséquili-
compris comme la somme du coût de l’adap-
bres engendrés. On distingue trois grandes
tation et des impacts résiduels, que l’adaptation
thématiques, en forte interaction :
ne peut réduire. La définition des mesures
 Événements extrêmes et catastrophes d’adaptation demandera des évaluations des
naturelles : bénéfices et des coûts de ces stratégies. L’éva-
luation des bénéfices rend nécessaire la prise
– les facteurs d’amplification des dom-
en compte des impacts indirects et des effets
mages : on s’intéresse ici non seulement à
d’amplification. Les coûts d’adaptation, qui
l’évaluation des conséquences instantanées
sont en général des dépenses d’infrastructures
d’un événement extrême, qui dépend en parti-

149
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

à forte inertie, doivent prendre en compte les Alors que des comportements traditionnels
risques de mal-adaptation dans un climat en de précaution se perdent, les risques naturels
évolution, mais peu prédictible à l’échelle lo- sont de moins en moins acceptés et la de-
cale. On distinguera ici deux grands domaines : mande de protection est en forte augmenta-
tion. Il devient donc important de mieux
– Les infrastructures urbaines ; elles sont
mesurer le risque pour concentrer les moyens
une intrication de bâtis et de réseaux qui en
là où ils sont le plus efficace, et de développer
font un système adapté aux conditions clima-
des stratégies de gestion du risque qui permet-
tiques locales. La vulnérabilité des villes à un
tent d’aller au-delà de la gestion « réactive ».
changement de ces conditions, dépend de la
Une dimension cruciale est ici le lien entre l’in-
difficulté d’adapter simultanément chaque
formation que peuvent produire les services
composante de ce système (les conséquences
météorologiques, l’usage qui peut en être fait
d’une crue de la Seine iraient bien au-delà du
par les gestionnaires de risque et la planifi-
coût de remise en état du métro). Il s’agit ici
cation des infrastructures. Cela renvoie à la
d’une part d’examiner, en lien étroit avec les
notion de valeur de l’information météorolo-
sciences du climat et les sciences de l’ingénieur,
gique, et aux modes de production, diffusion
les déterminants de la vulnérabilité des villes
et distribution de cette information, en dehors
(en particulier les phénomènes de très petite
des situations de risques majeurs, en s’intéres-
échelle) et les mesures d’adaptation imagina-
sant à l’utilisation de cette information dans les
bles (climatisation des transports, isolation des
processus de production des secteurs les plus
bâtiments, végétalisation des façades, parcs,
exposés (production électrique, agriculture,
etc) ; d’autre part, il s’agit d’examiner les effets
tourisme, habillement, transport).
de propagation de possibles mal-adaptations,
en particulier via la perte de valeur du capital Décision en univers controversé et
immobilier. principe de précaution
– Le partage assurance-mutualisation : un Responsables : M. Ha-Duong, J.-C. Hourcade
impact important de la montée des risques en-
Plusieurs composantes de la problématique
vironnementaux est l’évolution de l’assiette des
du développement durable forcent à revisiter
dommages couverts par les systèmes d’assu-
les outils de l’économie publique : horizons
rance et ré-assurance. Cela renvoie dans un se-
temporels sans précédent, existence de contro-
cond temps aux limites économiques de la
verses scientifiques, tiers absents (générations
mutualisation des risques et à la prévention des
futures, déficit de porte-parole), boucles
comportements de non adaptation qu’une telle
dynamiques entre institutions et systèmes
mutualisation risque d’encourager. L’évolution
techniques et genèse d’équilibres multiples, im-
du partage assurance-mutualisation constitue
portance des effets d’équilibre général dans des
un paramètre important de l’évaluation des
économies sous contrainte de compétition in-
dommages directs, mais aussi de l’effet d’am-
ternationale.
plification de ces dommages via l’impact de
leur non couverture sur le revenu disponible  Décision séquentielle et changements
des agents et sur les effets à long terme de leurs environnementaux globaux
comportements d’adaptation à court terme.
Les coûts économiques du décalage tempo-
 Information météorologique et straté- rel entre le temps de la connaissance, et de l’ex-
gies proactives de moindre risque périence immédiate des problèmes, et celui de
l’action sont très fortement liés au couple iner-

150
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

tie-incertitude : sans inertie, les coûts de la cor- pourquoi nous travaillons sur la fusion des opi-
rection des erreurs sont négligeables et les ca- nions d’experts à l’aide du « Modèle des
pacités d’adaptation des sociétés illimitées. croyances transférables » et proposons une
C’est en tirant les implications de ce constat procédure de fusion hiérarchique : partition
que nous avons développé des outils pour des experts en écoles de pensée à l’aide des
l’analyse normative sur la base du contrôle op- méthodes de sociologie des sciences ; agréga-
timal avec espérance d’utilité et révision bayé- tion des croyances à l’intérieur des groupes
sienne des croyances au fur et à mesure de avec l’opérateur de conjonction prudente ;
l’acquisition de nouvelles informations. combinaison des croyances par l’opérateur de
disjonction non-interactive (on suppose qu’au
Le modèle Response, héritier des modèles
moins l’une des écoles de pensée s’imposera,
Diam et Start, est un modèle intégré compact
sans dire laquelle). Cette procédure offre un
utilisé pour l’étude du tempo des politiques cli-
meilleur équilibre des points de vue que la sim-
matiques. Il incorpore un module de crois-
ple moyenne, en particulier elle ne pondère pas
sance économique compact, des courbes de
les opinions par le nombre d’experts qui y
coûts d’abattement des émissions, un cycle du
souscrivent. Ces recherches théoriques sont
carbone et un modèle de réponse climatique.
complétées par des études sur la décision en
Calé sur les résultats des deux programmes
situation d’ambiguïté au niveau psychologique
précédents, il intègre les inerties spécifiques
et expérimental.
des phénomènes en jeu et les effets d’irréver-
sibilité environnementale et technologique. En économie expérimentale : outre une ré-
flexion sur la notion même d’expérimentation
Ce dispositif est utilisé pour étudier, pour
en économie, nos travaux se sont ici surtout

CIRED
différentes visions de la solidarité intergénéra-
centrés sur le rôle des incitations monétaires
tionnelle et divers degrés d’aversion au risque
dans la révélation des préférences et sur les
et à l’ambiguïté de l’information, un ensemble
liens entre probabilités subjectives et grandeurs
de dossiers clés du dossier climat : profil tem-
des pertes.
porel des prix du carbone, tempo des diffé-
rentes formes de séquestration (biologique,  Recherches sur environnement, innova-
géologique, océanique), des actions sur les gaz tion et société
autres que le CO2. Une attention croissante est
Un troisième chantier est ouvert au Cired,
portée au poids relatif entre politiques de dé-
qui porte directement sur l’analyse des
carbonisation et politiques d’adaptation ;
croyances et des choix sociaux en matière d’en-
celles-ci diffèrent quant aux degrés d’incerti-
vironnement et de technologies innovantes.
tude sur les objectifs (extrême volatilité des si-
Nous menons des travaux sur :
gnaux climatiques à l’échelle locale) et aux
capacités de réduction des coûts par l’appren- – Les perceptions du captage et le stockage
tissage ou les économies d’échelle. du CO2, tant au niveau de la technologie gé-
nérique (sa connaissance par les Français, son
 Approches alternatives au modèle bayesien
potentiel dans la réduction des émissions de
En situation de controverses scientifiques, CO2 nationales) qu’au niveau local (suivi du
les approches bayésiennes sont limitées par la projet de démonstrateur intégré à Lacq, sys-
nécessaire pondération des experts qui risque tème d’information géographique Metstor).
d’éliminer les opinions minoritaires et donner
– Le déploiement de l’énergie éolienne en
une cartographie biaisée des risques. C’est
France et en Europe.

151
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

– La valorisation des biens et services en- tion verticale, oligopoles). L’histoire comparée
vironnementaux, en particulier de la biodiver- des institutions sera ici un point de passage
sité. Autour du cas emblématique de obligé pour examiner en quoi le contenu et
l’indemnisation des dommages psychologiques l’efficacité des réformes concurrentielles dé-
causés par les marées noires, il s’agissait de pendent des dispositifs préexistants, avec
confronter l’approche de l’indemnisation pro- comme terrains d’observation l’Union euro-
posée par l’analyse économique au processus péenne et les pays en développement pour
de négociation des dispositifs juridiques l’électricité et l’eau.
conduisant à la reconnaissance des types de
Un deuxième enjeu, de contenu plus nor-
dommages et des justifications à l’indemnisa-
matif, est de revisiter la théorie des contrats
tion en cas de dommages sur la biodiversité.
dans une problématique multipériode, mul-
Économie et gestion publique : entre ré- tiobjectif et multirisque. L’interrogation porte
gulation par le marché, contraintes de d’abord sur la crédibilité et la cohérence tem-
service public et exigence environnemen- porelle de politiques publiques exprimant des
tales compromis instables entre des objectifs variés
(environnement, santé, sécurité, besoins de
Eau, énergie, transport
base, compétitivité industrielle) souvent fixés
Responsables : D. Finon, A. Nadaï, par des instances, des « principaux », relevant
de plusieurs niveaux de décision (local, natio-
B. Barraqué, L. Mermet, S. Treyer
nal, européen, mondial). Dans le domaine de
L’introduction de la concurrence et de ré- l’énergie, les enjeux sont l’efficacité statique et
gimes de propriété privée dans les industries dynamique de l’empilement de dispositifs spé-
d’infrastructure coïncide avec l’élargissement cifiques intégrant des objectifs d’environne-
des objectifs de politique publique qui leur ment global (marchés du carbone), l’efficacité
sont imposés, la protection de l’environnement énergétique (certificats blancs, normes), l’in-
s’étant ajoutée aux objectifs d’équité sociale et citation à l’innovation (certificats verts), l’amé-
territoriale et de sécurité de fourniture. Cette nagement de l’espace (péréquations tarifaires)
coïncidence peut aggraver le problème de la et le soutien aux couches sociales à bas reve-
coordination des anticipations de long terme nus (subventions, tarifs préférentiels). Une in-
dans des industries très capitalistiques, avec des terrogation de même nature sera lancée sur
courbes de coût en développement disconti- l’approvisionnement en eau, avec ici un accent
nues et des effets de lock-in technologiques im- plus important sur les questions de qualité et
portants. de fourniture des besoins fondamentaux.
Un premier enjeu est d’examiner la soute- Internalisation des coûts environnementaux
nabilité des réformes concurrentielles dans le en contexte d’incertitude, de changement tech-
secteur de l’électricité et du gaz. Il s’agit de re- nique endogène et d’économie ouverte : les re-
visiter les conditions de l’articulation entre l’ef- commandations de l’économie publique pour
ficacité de court terme par le marché (partage internaliser les coûts environnementaux (taxes,
du surplus entre opérateurs et consomma- marchés de permis d’émission, normes) se
teurs) et l’efficience de long terme qui suppose heurtent à ce que les Anglo-Saxons appellent
une contestabilité des positions acquises et une « implementation gap ». En dehors des contraintes
sécurisation des investissements sur des mar- d’acceptabilité politique, ce gap est symptoma-
chés volatils (contrats de long terme, intégra- tique de la difficulté de l’arbitrage entre effet

152
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

incitatif de long terme et effets de court terme Ce programme vise à examiner l’inégalité
dans un contexte d’incertitude, de changement des contraintes environnementales entre pays
technique endogène et de compétition inter- et l’impact sur la compétitivité des industries.
nationale. Ce risque est aggravé ou atténué selon les ou-
tils de coordination employés, taxes recyclées,
Trois thématiques sont ici centrales :
quotas d’émission absolus gratuits ou aux en-
 Choix de structures de coordination chères, quotas relatifs aux performances tech-
nologiques. Cela passe par une clarification des
Signaux-prix, instruments réglementaires et
mécanismes en jeu lorsqu’un même système
instruments hybrides : les travaux de Weitzman
couvre des secteurs hétérogènes quant à leur
ont clarifié les termes du choix entre signaux-
taux de croissance, à leur taux de rotation du
prix et normes dans un contexte d’incertitude
capital, à leur taux de transmission hausse des
sur les coûts environnementaux. Or, ces
coûts/hausse des prix, à leurs potentiels tech-
termes peuvent changer si on introduit l’im-
niques d’abattement et à leur structure du ca-
pact des instruments en contexte de change-
pital. Cette clarification doit tenir compte des
ment technique endogène. L’enjeu est de
jeux stratégiques dans des procédures séquen-
mettre en balance l’effet positif de la stabilisa-
tielles de négociation des objectifs et où inter-
tion des anticipations et l’effet négatif des
viennent plusieurs niveaux de régulation (États
risques d’arbitraire réglementaire (tous deux
nationaux, Union européenne, accords inter-
possiblement plus forts dans le cas des
nationaux). Parmi les résultats collatéraux de
normes). L’enjeu est aussi de clarifier les po-
ce programme, il y a la question des outils
tentiels d’instruments hybrides associant
d’observance d’accords internationaux et/ou
contraintes quantitatives, taxes ou marchés de

CIRED
de protection par rapport à des contraintes en-
permis avec prix plafonds et intégrant un sys-
vironnementales fortement asymétriques,
tème plus complet de signaux (prix des loge-
donc la question des taxes aux frontières et des
ments pour la demande de mobilité). La
règles de l’OMC. Pour les secteurs intensifs en
mesure de l’efficacité incitative des dispo-
énergie (ciment, aluminium, sidérurgie) ces tra-
sitifs reste ensuite un défi majeur en rai-
vaux s’appuient sur le modèle Case.
son de l’absence de scénarios
contrefactuels et de l’instabilité régle-  Politiques environnementales, politiques
mentaire elle-même. Une issue est l’ana- sociales et fiscalité
lyse comparative sur la longue durée. Elle
Les écotaxes, au-delà d’un certain niveau,
peut être faite économétriquement pour la me-
peuvent avoir d’importants effets d’équilibre
sure des effets - prix dans les secteurs de
général sur l’activité, l’emploi et l’équité sociale.
l’énergie et des transports en intégrant les
Ces effets ne peuvent être étudiés qu’en inté-
effets d’irréversibilité et les asymétries de
grant leur impact relatif, par comparaison à
réponse des agents en cas de hausse et de
d’autres types de prélèvements obligatoires, sur
baisse des prix. Dans le domaine de l’eau
les trois enjeux de long terme que sont la sé-
ou pour l’étude de l’impact des normes
curité énergétique, le financement des sys-
environnementales, aucune évaluation ex-
tèmes sociaux et la réduction des pollutions
post sérieuse ne peut être faite sans des
locales.
monographies institutionnelles lourdes.
C’est cette analyse comparative que permet
 Politiques de développement durable et
le modèle d’équilibre général Imaclim-S, décli-
contraintes de compétitivité internationale

153
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

naison statique du modèle Imaclim-R pour la lyse institutionnelle, qui traitent des problèmes
France, qui intègre les mêmes informations spécifiques de la délibération publique et des
sectorielles que le modèle Imaclim-R et celles processus de négociation en univers contro-
du modèle Case. La priorité aujourd’hui sera versé, ceci depuis les conférences internatio-
donnée à l’élucidation des deux paramètres nales sur les problèmes planétaires jusqu’aux
centraux pour l’efficacité de telles réformes. conflits d’aménagement local.
L’impact sur l’emploi dépend essentiellement
Plusieurs programmes de recherche dans
du mode de recyclage du produit des taxes et
cette thématique :
l’enjeu est ici de déplacer les termes actuels du
débat sur le double dividende en étudiant la – L’équipe RGTE est un groupe de re-
substitution entre écotaxes et charges sociales cherche créé en 1999 à l’Engref (École natio-
comme substitution d’un prélèvement contra- nale du génie rural, des eaux et des forêts), en
cyclique (les charges sociales constituent un association avec le Cired. Il applique des dé-
impôt implicite sur les sureffectifs) par un pré- marches de recherche en gestion aux pro-
lèvement corrélé au cycle des affaires (le fac- blèmes que pose la prise en charge, par les
teur énergie étant plus flexible que le facteur acteurs sociaux, des systèmes naturels et des
travail). La baisse du risque d’embauche qui en territoires ruraux. Ses travaux s’inscrivent dans
résulterait est jusqu’ici peu étudiée et constitue les champs de recherche suivants : analyse des
un paramètre majeur dans un contexte de systèmes de gestion, conception des outils de
hausse des écarts salaires bruts–salaires nets dis- gestion environnementale, étude de la négo-
ponibles dus aux financements des systèmes de re- ciation, méthodes de la prospective, évaluation
traites. des politiques publiques. Voir le site Web de
RGTE.
L’impact redistributif net des écotaxes,
quoique globalement positif, est fortement né- – La question de la négociation reste un
gatif pour certaines populations à bas revenus, point aveugle à la croisée de plusieurs disci-
en particulier celles localisées dans les grandes plines : la théorie des jeux ou les théories du
banlieues ou les zones rurales peu denses pour choix social qui restent centrées sur le partage
lesquelles il n’existe pas d’alternative à l’auto- d’un surplus donné, la théorie des régimes en
mobile pour les liaisons domicile-travail. On science politique qui aborde la question des rè-
doit intégrer, dans l’évaluation des écotaxes, gles et des dispositifs institutionnels en amont
non seulement les diverses formes de rem- du jeu du marché, les concepts de la gestion
boursement forfaitaire ou d’exemption, mais d’entreprise qui intègrent la façon dont les
aussi leur association à d’autres mesures (fis- formes mêmes de la délibération sont suscep-
calité foncière, aide au logement). tibles de modifier les préférences des agents,
et, enfin, la sociologie des sciences.
Économie politique de la délibération
et de la négociation - Développement/politique climatique : la
mise en place d’un accord international sur le
Responsables : T. Tazdaït, S. Mathy,
changement climatique pour les périodes sui-
S. Monjon, P. Quirion vant la période couverte par le protocole de
Kyoto (2008-2012) nécessite, si l’on veut main-
Il est dans la tradition du Cired de mainte-
tenir le réchauffement en deçà de 2 °C, un élar-
nir, autant que faire se peut, un style de travail
gissement des objectifs de réduction aux pays
qui n’isole pas les recherches sur des modèles
en développement (PED) et particulièrement
quantitatifs ou analytiques d’approches en ana-

154
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

aux pays émergents (Brics). Or, l’approche re- tionale plus général. C’est ce qui découle d’ail-
tenue par le protocole de Kyoto, fondée sur leurs de la déclaration du G8 de juillet 2005,
l’émergence d’un prix mondial du carbone vi- qui lie explicitement prévention du change-
sant à minimiser les coûts de réduction des ment climatique, sécurité énergétique et lutte
émissions de GES, ne peut être perçue que contre la pauvreté.
comme une contrainte supplémentaire sur le
Actions qui se terminent
développement des PED. Les limites de ce sys-
tème de cap and trade, en particulier son absence  Projet ANR SoceCO2 : Le projet a ana-
de propositions crédibles aux PED, invitent à lysé comment l’ensemble des acteurs (indus-
redéfinir la manière de concilier les politiques triels et politiques nationaux et européens,
climatiques de long terme et les trajectoires de mais aussi associations, scientifiques, grand pu-
développement pour proposer une architec- blic ...) dialoguent autour de la technologie de
ture de régime international permettant d’in- captage et stockage du CO2. Le projet a défini
tégrer les PED. et étudié trois scénarios de développement du
CSC en France, qui conduisent à éviter près de
Cela nécessite :
1,06 Gt CO2 sur la période 2020-2050 et à
 des types d’engagements plus diversi- stocker de l’ordre de 40 à 60 Mt de CO2 en
fiés : objectifs contraignants vs engagements 2050, selon la prise en compte du déploiement
non contraignants, objectifs absolus vs objec- de la capture sur les émetteurs localisés dans la
tifs relatifs, engagements globaux vs engage- région Paca.
ments sectoriels, existence ou non existence de
 Projet Recipe : étude européenne com-
prix plafonds. Un point important consiste à
parative sur les coûts de la protection du cli-

CIRED
évaluer les contreparties nécessaires pour inté-
mat, qui a démontré qu’une action rapide (d’ici
grer les PED, qui ne relèveraient pas des sur-
2020) est le seul moyen d’éviter les consé-
plus des échanges de crédits carbone : réforme
quences dangereuses des changements clima-
de l’aide, transfert de technologie, voire tel ou
tiques à un coût raisonnable. Dans ce cadre,
tel dispositif spécifique des mécanismes de
l’Europe bénéficiera d’un rôle de leadership,
contrôle des émissions nettes (séquestration
même si d’autres pays continuent à hésiter à
par exemple) ;
s’engager sur des politiques climatiques ambi-
 la possibilité de développer des disposi- tieuses. La répartition des coûts de la protec-
tifs imbriqués au sein d’une même architecture, tion du climat ne sera une surcharge pour
que ce soit en termes de normes et standards, aucune région du monde, car les transferts vers
de coopération sectorielle régionale, d’accords les pays émergents maintiendront les coûts
régionaux, d’engagements volontaires sur cer- globaux au plus bas.
tains secteurs et de systèmes de marchés du
Voir en ligne le rapport Recipe sur la poli-
carbone différenciés si nécessaire ;
tique énergétique et climatique en Europe.
 de prendre en compte les liens du dos-
 Travaux sur la taxe carbone au Cired : ils
sier climat avec d’autres dossiers : même si la
offrent une vision d’ensemble des enjeux de
négociation sur le régime post 2012 se fera au
mise en œuvre et d’évolution d’une fiscalité
sein de la Convention climat, aucune partie, en
carbone en France. Ils s’appliquent à ne pas
particulier les pays en développement et les
dissocier son évaluation des grands défis éco-
États-Unis, n’en évaluera les résultats sans tenir
nomiques et sociaux à venir et montrent qu’un
compte d’un contexte de régulation interna-
recours à la taxation du carbone offre sur le

155
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

long terme plus de marges de manœuvre d’aluminium, de ciment et de clinker (produit


qu’elle n’en supprime. Sans aller jusqu’aux dé- intermédiaire très émissif en CO2 dans la pro-
tails précis de sa mise en œuvre, ils visent à cla- duction du ciment) sont représentés. Nous
rifier les mécanismes mis en jeu et à apprécier, prenons également en compte la consomma-
pour un même ensemble de critères, les im- tion électrique de la production de l’alumi-
pacts chiffrés de plusieurs dispositifs. Il appa- nium, de l’acier, du clinker et du ciment.
raît que les dispositifs qui offrent le plus de
Ce modèle a permis d’évaluer la production,
marge de manœuvre pour concilier les objec-
les importations, les exportations, les réduc-
tifs de climat, croissance, emploi, distribution
tions d’émissions, ainsi que l’ampleur des fuites
des revenus et compétitivité des entreprises,
de carbone, dans quatre secteurs très émissifs
combinent deux modes de redistribution du
en émissions de gaz à effet de serre (ciment,
produit de la taxe carbone : d’un côté, en fi-
aluminium, acier et électricité) inclus dans le
nançant des mesures compensatoires pour les
système européen d’échange de quotas d’émis-
populations et les activités les plus impactées,
sions de gaz à effet de serre. Les simulations
de l’autre, comme ressource alternative au fi-
sont réalisées en supposant un objectif de ré-
nancement des retraites pour contenir la
duction des émissions pour le système, cohé-
hausse future des cotisations sociales. La
rent avec ce qui a été décidé en avril 2009 par
conclusion majeure est que, sans une telle ré-
le Conseil et le Parlement européen (baisse de
forme qui engage la négociation sociale au-
21 % des émissions couvertes par le système
delà des seuls enjeux climatiques, il sera
en 2020 par rapport aux émissions 2005). Dif-
difficile, au cours du prochain demi-siècle, de
férentes options permettant de limiter les
réaliser un découplage drastique entre émis-
fuites de carbone sont alors examinées.
sions de gaz à effet de serre et croissance.
Cette étude a donné lieu à la publication d’un Les résultats ont été publiés dans le rapport
rapport : Combet E., Ghersi F., Hourcade JC., de Climate Strategies, Tackling leakage in a world
Thubin C., Économie d’une fiscalité carbone en of unequal carbon prices.
France, Ires, 2010, rapport réalisé avec le sou-
Projets à un an, 2009-2010
tien de la CFDT et de l’Ademe.
La période 2009-2010 constituera une année
 Adaptation au changement climatique et
de développement des modèles d’activités ar-
compétitivité des industries européennes : Phi-
ticulés aux modèles d’occupation des sols, ur-
lippe Quirion et Stéphanie Monjon ont déve-
bain et celui de l’électricité du secteur
loppé un modèle d’équilibre partiel permettant
résidentiel.
d’évaluer l’ampleur des fuites de carbone en
fonction de l’objectif de réduction des émis- Nous finalisons aussi quatre projets de recherche :
sions retenu par l’UE pour la troisième période
 Éoliennes et paysage : la politique éo-
du système (2013-2020), ainsi que la méthode
lienne entre politique de l’environnement et
d’allocation retenue. Ce modèle nous permet
politique du paysage, dans le cadre du pro-
d’examiner si certaines caractéristiques du sys-
gramme interdisciplinaire Énergie du CNRS.
tème actuel et ses évolutions possibles limitent
ou amplifient les fuites. Le modèle représente  Le projet Pricape, qui consiste en un
les secteurs du ciment, de l’acier, de l’aluminium bilan méthodologique des outils de prospec-
et de l’électricité de l’UE des vingt-sept États tive dit « hybride » sur les questions technolo-
membres. Les échanges internationaux d’acier, giques, de développement et d’environnement,

156
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

et qui doit déboucher sur la proposition de entre la croissance économique dans les diffé-
création d’une plate-forme de prospective in- rentes régions du monde, les cycles biogéochi-
tégrée en région parisienne. miques des gaz à effet de serre et leurs
rétroactions climatiques, les impacts régionaux
 L’ouvrage Captage et stockage du CO2. En-
du changement climatique, et enfin l’effet net
jeux techniques et sociaux en France, à paraître aux
de ces impacts sur l’activité économique.
éditions Quae. Cet ouvrage propose – pour la
première fois – un état des connaissances Projets à trois ans
dressé par des spécialistes de l’Institut de phy-
Sur les trois prochaines années, le travail du
sique du globe, du Bureau des recherches géo-
Cired sera structuré autour des rendez-vous
logiques et minières, de l’Institut français du
suivants :
pétrole et du Centre national de la recherche
scientifique. Il fait le point sur les enjeux de  Trajectoires du développement sous
cette nouvelle technologie en France. Au-delà contrainte carbone. L’objectif sera d’être pré-
des discussions techniques entre experts, l’ou- sents en 2012-2013 parmi les grands scénarios
vrage s’intéresse aux enjeux de débats publics. intégrés économie-climat pour le prochain rap-
port du Giec. En parallèle, seront intégrées des
 Étude des schémas économiques et des
descriptions plus précises des contraintes fi-
changements climatiques attendus pour plu-
nancières et des flux de capitaux, en particu-
sieurs scénarios d’émission de gaz à effet de
lier dans le cadre du programme européen
serre (projet Declic, Gis Climat-santé-
Augur (7e PCRD) dont l’objectif est la réalisa-
société).
tion de scénarios de long terme de l’Europe
Ce projet vise une contribution au prochain dans le monde d’ici 2025 ou encore du pro-

CIRED
rapport du GIEC (AR5) ; les communautés gramme européen Globis (prise en compte des
scientifiques qui sont derrière les trois groupes modalités de la mondialisation dans les scéna-
de travail du GIEC vont travailler simultané- rios de long terme). Pour ce faire, en parallèle
ment et de manière coordonnée sur des nou- avec le soutien de la chaire « modélisation
veaux scénarios. Cela suppose une nouvelle prospective au service du développement du-
approche concernant l’articulation entre ces si- rable » dont l’objectif est la mise en place
mulations et les scénarios socio-économiques d’une plate-forme de modélisation reconnue
qui sous-tendent leurs hypothèses d’émissions au niveau international, un consortium a été
nettes de gaz à effet de serre (GES). Cette ap- constitué avec des équipes indienne, chinoise
proche tient compte d’un contexte où, pour les et brésilienne auxquelles devraient s’agréger
discussions sur les politiques de réduction des sous peu une équipe sud-africaine.
émissions nettes de gaz à effet de serre, il de-
 Réforme fiscale et environnementale, et
vient gênant de déconnecter les scénarios de
financement des systèmes sociaux : sur la base
concentration, sur lesquels sont établies les si-
des acquis actuels, nos efforts se concentreront
mulations climatiques, de ceux utilisés pour
sur le lien entre réforme fiscale, écologique,
l’étude des politiques de réduction des émis-
taxe carbone essentiellement et le financement
sions. Que ce soit pour étudier des cibles de
des systèmes sociaux dans un contexte de vieil-
concentration à ne pas dépasser au XXIe ou
lissement de la population, de contrainte de
XXIIe siècle ou le séquençage temporel des po-
compétitivité croissante pour les industries
litiques (en niveau et en structure), il convient
françaises essentiellement, dans une période de
de prendre en compte les interdépendances
fort rééquilibrage des rapports de force éco-

157
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

nomiques mondiaux et d’intégration inachevée Poles des technologies et la précision d’Ima-


de la construction européenne. clim-S sur les structures de coût des branches
industrielles concernées.
 Politique environnementale, politique
climatique et crise financière  Impacts et adaptation au changement
climatique. L’équipe « Impacts et adaptation »
Ce chantier nouveau portera sur des ques-
a progressé sur ses thèmes de recherche mis
tions de transition vers des politiques de déve-
en place depuis quelques années : impact du
loppement durable en essayant de lever la
changement climatique et gestion de la res-
contradiction apparente entre poursuite des
source en eau, agriculture et changement cli-
objectifs de long terme et contrainte de court
matique, ville et changement climatique. Cette
terme. On travaillera sur l’hypothèse d’une re-
progression s’est faite de manière cohérente à
fonte des systèmes financiers internationaux
la fois en termes de recherche académique et
fondée sur la valeur carbone et permettant
en termes d’expertise. C’est par cet aller-retour
d’articuler des politiques de relance dans des
constant que l’équipe « Impacts et adaptation »
infrastructures porteuses de sentiers de déve-
du Cired entend développer sa recherche dans
loppement « durable ».
les années à venir et la mettre à disposition du
 Impact des politiques de lutte contre le plus grand nombre.
changement climatique sur la compétitivité de
Plus particulièrement, le programme euro-
l’industrie (Stéphanie Monjon et Philippe Qui-
péen Weather ouvrira la période 2010-2012 et
rion) : à la suite du premier projet d’évaluation
analysera la vulnérabilité des systèmes de trans-
par le modèle Case de l’impact de la mise en
port aux événements extrêmes. Le Cired par-
œuvre du système européen de quotas d’émis-
ticipera à ce projet en utilisant le modèle
sions de gaz à effet de serre (EUETS), un se-
régional Ario. Le projet Conhaz est un projet
cond projet, en cours de définition,
annuel de recherche visant à un état de l’art sur
s’appuierait sur le couplage de deux modèles
les méthodologies d’évaluation des coûts des
(Imaclim-S et Case II) pour simuler le coût de
événements extrêmes naturels.
différents dispositifs de contrainte carbone, ex-
plicitant les conséquences potentielles directes  Gestion des réseaux et pratiques institu-
et indirectes d’une politique climatique pour tionnelles : le projet ANR Eau&3E (2009-
les secteurs industriels, en particulier les sec- 2012) rassemble cinq équipes de chercheurs
teurs de l’acier, de l’aluminium, du ciment, du pluridisciplinaires (sciences sociales, écono-
verre et de l’électricité. Imaclim-S est un mo- miques, politiques, géographie) ainsi qu’Eau de
dèle d’équilibre général calculable, qui a pour Paris, établissement public responsable de l’ap-
objectif de simuler les impacts macroécono- provisionnement en eau potable de la Ville de
miques de différents scénarios, dans un cadre Paris. Il vise à rendre compte des questions de
équilibré à la fois d’un point de vue comptable durabilité de la gestion des services d’eau dans
(flux économiques) et physique (flux de biens les grandes villes. Outre la confrontation des
et en particulier bilan énergétique). L’enjeu du problématiques abordées par Eau&3E avec les
couplage Imaclim-S/Case II serait alors de lier autres pays européens – ainsi que les États-
les résultats en équilibre partiel, donnés par Unis et l’Australie – les équipes ont pour ob-
Case II, aux mécanismes macroéconomiques jectif la combinaison de trois outils de gestion
d’équilibre général décrits par Imaclim-S, et de entre eux :
combiner la description tirée des données de
– un outil d’aide à la gestion à long terme

158
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

du patrimoine technique des réseaux, usines et http://www.centre-cired.fr/spip.php?


réservoirs etc ; article934&var_recherche=copenhagen
 Conférences des parties, climat, Copenhague :
– un outil de meilleure connaissance des
http://www.centre-cired.fr/spip.php?article1066&
consommations d’eau dans l’avenir, qu’il faut
var_recherche=copenhagen
coupler au premier pour savoir comment
 Recipe project :
pourrait évoluer le prix de l’eau en fonction du
http://www.pik-potsdam.de/
dispositif technique futur, des consommations
research/research-domains/sustainable-
et des modes de financement ;
solutions/research-act-intl-climate-pol/recipe-
– et un outil analysant les impacts des évo- groupspace/working-papers/recipe-synthesis-r
lutions sur les factures d’eau, et notamment sur eport/
celles des plus démunis.  Économie d’une fiscalité carbone en France
http://www.centre-cired.fr/IMG/pdf/Fisca-
Un quatrième axe de réflexion, qui porte sur
lite_cired_ires_03nov09.pdf
la gouvernance et son adaptation aux principes
 Taxe carbone, une mesure socialement ré-
de gestion territoriale proposées par la direc-
gressive ? Vrais problèmes et faux débats.
tive-cadre sur l’eau, ainsi que l’organisation
http://www.centre-cired.fr/IMG/pdf/CI-
d’ateliers de prospective durant la dernière
REDWP-200912.pdf
année du projet, permettront d’apporter des
 Site du projet Eau3E :
réponses sur la « bonne échelle » de gestion des
http://eau3e.hypotheses.org/
services d’eau à adopter, notamment par l’ana-
 Site du projet Conhaz :
lyse du rôle croissant des départements dans
http://www.conhaz.org/
la gestion de l’eau et de la place jouée par l’opé-

CIRED
 Site du projet Weather :
rateur du service public dans la gestion de la
http://www.weather-project.eu/
ressource en eau.
Résultats qualitatifs du laboratoire
BILAN QUANTITATIF
Prix, distinction
 Roudier P., prix de l’Académie d’agriculture
Effectifs-chercheurs
de France (fondation Xavier Bernard), sep-
tembre 2009. Chercheurs permanents et assimilés
Liens vers des développements figu-  Barraqué Bernard, HDR
rant dans le site institutionnel ou dans  Crassous Renaud, Engref, Paris
les sites des labos.  Dorin Bruno, Cirad
 Les recherches au Cired :  Etchart-Vincent Nathalie, CNRS
http://www.centre-cired.fr/spip.php?ru-  Finon Dominique, CNRS, HDR
brique17  Ghersi Frédéric, CNRS
 R2DS, réseau de recherche sur le DD en  Guivarch Céline, École des Ponts Paris-
Île-de-France : Tech
http://www.r2ds-ile-de-france.centre-  Ha Duong Minh, CNRS, HDR
cired.com/  Hourcade Jean-Charles, CNRS, HDR
 Le GIS Larsen :  Journé Venance, CNRS
http://www.gis-larsen.org/  Le Cotty Tristan, Cirad
 Analyse de l’accord de Copenhague :  Mathy Sandrine, CNRS
 Monjon Stéphanie, CNRS

159
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

 Quirion Philippe, CNRS, HDR Est


 Sassi Olivier, École des Ponts ParisTech  Nguyen Thanh Nhan, EHESS
 Tazdaït Tarik, CNRS, HDR  O’Neill Rebecca, EHESS, AgroParisTech
 Théry Daniel, CNRS  Soares Neto Percy, université nationale de
 Treyer Sébastien, Engref, HDR Brasilia-Cired,
 Roudier Philippe, EHESS
Enseignants-chercheurs permanents et
 Saglio Antoine, Université Paris-Est
assimilés
 Silvestre Aguiar, AgroParisTech
 Bouleau Nicolas, École des Ponts Paris-
 Souty François, AgroParisTech
Tech, Paris, PR1, HDR
 Poly Guillaume, Université Paris-Est
 Mermet Laurent AgroParisTECH, PR1, HDR
 Taravella Romain, AgroParisTech-Engref
Autres personnels ayant une activité de  Viguié Vincent, École des Ponts Paris-
recherche Tech
 Cassen Christophe, CT, Smash  Waisman Henri-David, EHESS
Chercheurs associés dans le cadre d’une Effectifs administratifs
convention, non employés par une des  Belalimat Nadia, CNRS
tutelles  Boemare Catherine, EHESS
 Grazi Fabio, Ch., contractuel, Smash  Chaabane Naceur, CNRS
 Nadaï Alain, Ch., contractuel, HDR, Smash  Hourmant Valérie, Cirad
 Hallegatte Stéphane, CR, Météo-France  Mabire Patrick, CNRS
 Mardon Gilles, CNRS
Chargés de recherche ou d’étude en
 Matarasso Pierre, CNRS
CDD et postdocs
 Rogalski Michel, CNRS
 Nadaud Franck, postdoc R2DS
 Tyma Eléonore, CNRS
 Genovese Elisabetta, postdoc
 Vinaver Krystyna, EHESS
 Labussière Olivier, postdoc, EHESS
Effectif staff-support
Effectif doctorants
 Hobinavalona Herinimerivololona, Smash,
 Bibas Ruben, Université Paris-Est
vacataire
 Bouteloup Claire, AgroParisTech-Engref)
 Serfaty Yaël, Smash, CDI
 Cardoso De Mendonca Mario Jorge, EHESS
 Cepeda Mauricio, EHESS Activités d’éducation / de formation
 Combet Emmanuel, EHESS
HDR soutenue dans le labo dans l’an-
 Dos Santos Pereira André, EHESS
née
 Guillet Fanny, université de Cergy-Pontoise
 Alain Nadaï, Construction du marché,
 Espagne Étienne, EHESS
construction des externalités en politiques de
 Giraudet Louis-Gaëtan, Université Paris-Est
l’environnement et de l’énergie, Sociologie,
 Guivarch Céline, École des Ponts Paris-
école doctorale : EHESS
Tech
 Hamdi-Cherif Meriem, EHESS Thèses soutenues dans le labo dans
 Lampin Laure, Université Paris-Est l’année
 Labouz Benoît, AgroParisTech  Meunier Guy, Concurrence imparfaite et in-
 Leblois Antoine, EHESS vestissement en production sur les nouveaux
 Nassopoulos Hypatie, Université Paris- marchés électriques D. Finon EHESS

160
École des Ponts ParisTech - Rapport d’activité de recherche 2009

 PINCEAU Pascale, Organisation globale et tifs (certificats blancs, taxes). Modélisation


arrangements locaux dans la distribution d’eau sous IMACLIM-France de leur impact dans le
à Bamako et à La Havane, AgroParisTech – secteur du bâtiment D. Finon
ABIES Barraqué Bernard directeur  Guivarch Céline (EDP), Évaluation des po-
litiques climatiques au niveau local. Vers un
Thèses en cours dans le labo da