Vous êtes sur la page 1sur 18

Hydraulique des ouvrages

Déversoirs

Eléments
Elémentsd’utilisation
d’utilisation des
desconstructions
constructionshydrauliques
hydrauliques

Équipé par
déversoirs

Ouvrages
Ouvrages d’adduction
de fuite
(conduites d’amenée)

Seuil/ Prise Ouvrage Ouvrage de


Réservoir Barrage Prise d'eau
barrage d'eau d'exploitation restitution
FÉDÉRALE DE LAUSAN NE
Hydraulique des ouvrages
Déversoirs

Seuil
Seuil et
etbarrages
barrages
Déversoir
Niveau
Coursier Bassin amortisseur
variable
Protection contre
érosion locale

Alluvionnement
Joint Marche positive

Ecran d ’étanchéité

 Barrages mobiles
 Barrages mobiles
Barrages fixes 
Barrages fixes 
Vanne segment
Niveau
Pilier
constant

Parafouilles

E
Hydraulique des ouvrages
Déversoirs

Types
Types de
de déversoirs
déversoirs non
non contrôlés
contrôlés

Déversoirs
Déversoirsrectilignes
rectilignes(vue
(vueen
enplan)
plan)

........ érosion

Crête perpendiculaire Crête oblique par Déversoir latéral


à l’axe rapport à l ’axe

Déversoirsnon
Déversoirs nonrectilignes
rectilignes(vue
(vueen
enplan)
plan)

Circulaire Marguerite
Ronde Labyrinthe polygonal
Evacuateurs en puits

Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉCOLE POLYTECH NIQU E


FÉDÉRALE DE LAUSAN NE
Hydraulique des ouvrages
Déversoirs

Utilisation
Utilisation des
desdéversoirs
déversoirs

Dispositif
Dispositifde
demesure
mesure H
Q = f(H)

Vanne
Réservoir Lac clapet
naturel Evacuateurde
Evacuateur decrues
crues
artificiel Barrage
voûte

ÉCOLE POLYTECH NIQU E FÉDÉRALE DE LAUSAN NE


Hydraulique des ouvrages
Déversoirs

Types
Typesde
de déversoirs
déversoirs

a) Coupe longitudinale (en mince paroi, à seuil épais, à crête arrondie)


b) Coupe transversale (profil rectangulaire, trapézoïdal, rectangulaire avec pilier
c) Vue en plan (à crête perpendiculaire et oblique à l’axe, déversoir latéral
d) Types d’écoulement (dénoyé, noyé, adhérent).
ÉCOLE POLYTECH NIQU E FÉDÉRALE DE LAUSAN NE

Hydraulique d
es ouvrages
Déversoirs

Déversoir
Déversoir standard
standard

Pour éviter des zones de sous-pressions le long du radier, la


nappe inférieure du déversoir en mince paroi pourrait être reprise
comme géométrie du déversoir à crête fixe. Théoriquement ainsi
une pression égale à zéro le long du radier est garantie.

a) déversoir en mince paroi standard et b) déversoir standard correspondant

ÉCOLE POLYTECH NIQU E FÉDÉRALE DE LAUSAN NE


Hydraulique des ouvrages
Déversoirs

Capacité
Capacité du
du déversoir
déversoir standard
standard

• la charge H est mesurée à partir de la crête du déversoir standard

3
Q  Cdb 2g H 2

Cd : coefficient du débit du déversoir standard qui dépend de la charge H

ÉCOLE POLYTECH NIQU E


FÉDÉRALE DE LAUSAN NE
Hydraulique des ouvrages
Déversoirs

Géométrie
Géométrie du
du déversoir
déversoir standard
standard
Définition géométrique de la crête du
déversoir standard à parement amont
vertical
a) définition du système des coordonnées, 1
quadrant amont, 2 quadrant aval
b) détail du quadrant amont (tous les chiffres
par rapport à H D = 1m).

Définition selon USCE


1 X  x / HD
Z  X 1,85
,X>0
Z = z / HD
2
X>O

Tableau: Origines O, rayons de


courbure R et domaines de validité
relatifs à HD du déversoir standard
(quadrant amont).
Laboratoire de Constructions Hydrauliques ÉCOLE POLYTECH NIQU E
FÉDÉRALE DE LAUSAN NE
Hydraulique des ouvrages
Déversoirs

Déversoir
Déversoir standard
standard àà parement
parement amont
amont surplombant
surplombant
Pour économiser du béton le parement amont est modifié en ménageant une saillie:

Recommandé:

M /N > 0.5
M / HD  0.6



Déversoir standard à parement amont surplombant

ÉCOLE POLYTECH NIQU E


FÉDÉRALE DE LAUSAN NE
Hydraulique des ouvrages
Déversoirs

Effet
Effet de
de charge
chargesur
sur le
ledéversoir
déversoirstandard
standard

Déversoir standard et nappes provenant Déversoir standard ( ― ) profil de


1 H / H D  1 et 2 H / HD  3 surface et (…) ligne de pression pour
2 2

de déversoirs en mince paroi standard diverses charges relatives H/HD


(écoulement plan)
FÉDÉRALE DE LAUSAN NE
Hydraulique des ouvrages
Déversoirs

Effet
Effet de
de charge
chargesur
sur le
ledéversoir
déversoirstandard
standard
Limite supérieure de la charge
Surélévation du plan d’eau

H / H =  H / H  1  H / H 
0,08

Séparation de l’écoulement d’un déversoir standard,


a) dû pilier malformé,
b) dû à la géométrie du fond non conforme. (---) profil
de surface non séparé, (―) profil de surface séparé.
Hydraulique des ouvrages
Déversoirs

Effet
Effet de
de charge
chargesur
sur le
ledéversoir
déversoirstandard
standard
Limite supérieure de la charge

En pratique des rapports de


H/HD = 1.1 à 1.3 sont acceptables
sans risque de cavitation.

Domaines de cavitation provoquée par un déversoir standard.


(―) début de la cavitation, (…) cavitation accomplie,
charge H(m) en fonction du rapport H/HD
ÉCOLE POLYTECH NIQU E FÉDÉRALE DE LAUSAN NE
Hydraulique des ouvrages
Déversoirs

Déversoirs
Déversoirs àà seuil
seuilépais
épais
Forme trapézoïdale / polygonale

Capacité du déversoir polygonal

Q = C d ceb 2g  H

ce : coefficient de correction

c =1-
2sin  =  H  w / L
Déversoir à seuil épais,  
9 1+  e e

géométrie polygonale.
pour w  H
ÉCOLE POLYTECH NIQU E
FÉDÉRALE DE LAUSAN NE
Hydraulique
des ouvrages
Déversoirs
Déversoirs à seuils épais
Déversoirs à seuils épais

xa / H
x/H
3
QCdb 2gH2
ÉCOLE POLYTECH NIQU E

hc FÉDÉRALE DE LAUSAN NE

séparation de l’écoulement
 sous-pressions
avec Cd = 0.326
ha
si 0.1 <  <
Ls 0.4 (seuil large)
 ha = 0.20 · H
Facteur caractéristique x
  = H / Ls a
=
0
.
4
4
Hydraulique des ouvrages
Déversoirs

Déversoir
Déversoir standard
standard noyé
noyé

Capacité d’un déversoir standard


noyé

3
2
Q = Cd Sb 2g H

Coefficient de submersion


Déversoir noyé pour lequel
l’écoulement dépend des charges S = 1 - Hu / H 2
1
2
amont H et aval Hu.

avec H = V 2 / 2g ou V = Q/   h + wb
 

ÉCOLE POLYTECH NIQU E
FÉDÉRALE DE LAUSAN NE
Hydraulique des ouvrages
Déversoirs

Déversoir
Déversoir standard
standard noyé
noyé

Réduction du coefficient de débit en


fonction de la perte de chute relative
pour une géométrie du déversoir donné
 hu  h  / H

Réduction ∆Cd du coefficient de débit [%],


en fonction de  hu  h / H et h / H
Un déversoir ou évacuateur de crue est une structure construite
pour dériver ou évacuer l'eau retenue derrière un vannage ou
barrage fixe, dont la hauteur excèderait une certaine limite (par
exemple la crête de l'ouvrage).
Histoire :
L'utilisation des déversoirs remonte probablement au moins aux
premiers grands aménagements hydrauliques de l'antiquité. Au
Moyen Âge, l'utilisation croissante des moulins à eau, en
complément des moulins à vent (pompe à vent) impliquait le
contrôle des débits, par l'utilisation de vannages, de seuils et de
déversoirs pour absorber et étaler d'éventuelles crues brutales.
En 1715, le physicien italien Giovanni Poleni sera invité par le
Sénat de Venise pour étudier des problèmes d'hydraulique, liés à
l'irrigation de la Basse-Lombardie, et deviendra l'un des experts
les plus demandés en la matière. Son nom est resté dans le
domaine de l'hydraulique (formule de Poleni), en ce qui concerne
le calcul de débit d'un déversoir (coefficient de décharge)

Vous aimerez peut-être aussi