Vous êtes sur la page 1sur 26

Effectuer Au Sein

Administration des douanes et impôts indirectes

Elaborer par : Elmehdi TABAL .


Encadrer par : Madame tfarah HABADI.

Période de stage : Du 01/03/2018 au 31/03/2018.

Filière : Technicien Spécialiser En commerce

Table des matières


Sommaire : ....................................................................................................................Erreur ! Signet non défini.
Remerciement : ....................................................................................................................................................... 4
Introduction : .................................................................................................................Erreur ! Signet non défini.
Théorique…………………………………………………………………………………...………………………6
Première Partie :Aperçus général sur L’ADII ........................................................................................................ 7
I. Historique de l’ ADII : .............................................................................................................................. 7
• I. Les origines de la Douane au Maroc :............................................................................................... 7
• II. La Douane au lendemain de l'Indépendance : ................................................................................... 7
• III. ......................................................................................................... La Douane d'aujourd'hui :
.......................................................................................................................................................... 8
II. Les missions de l’ADII : ............................................................................................................................ 8
• 1. La Douane : une administration fiscale ............................................................................................. 9
• 2. La Douane : une administration à vocation économique .................................................................. 9
III. Les différentes structures de la direction régionale du sud .................................................................. 10
………………………………………………………...…………………………………………….11
………………………………………………………...…………………………………………….12
IV. Organigramme de l’ADII :……………………………………...…………L’administration Centrale13
……………………… ………………………………………………...………Structure Régionale14
…………………………………………………………………...…La Direction Régionale De Sud15
Deuxième Partie : Processus d’Exportation ..................................................................Erreur ! Signet non défini.
I. Definition de L’exportation : ................................................................................................................... 16
II. MODALITES D 'EXPORTATION : ....................................................................................................... 16
• 1. Marchandises libres d’exportation : ................................................................................................ 16
• 2. Marchandises soumises à Licence d'exportation : .......................................................................... 16
• 3. Déclaration en douane des marchandises :...................................................................................... 18
III. LES FORMALITES DOUANIERES :................................................................................................ 18
• 1. Dédouanement de marchandises : ................................................................................................... 18
• 2. Imputation douanière : .................................................................................................................... 19
Troisiéme partie : Processus d’Importation ........................................................................................................... 20
I. Définition De L’importation : .................................................................................................................. 20
II. MODALITES D 'IMPORTATION : ....................................................................................................... 20
• 1. Marchandises libres à l'importation : .............................................................................................. 20
• 2. Marchandises soumises à Licence d'importation : .......................................................................... 21
• 3. Marchandises soumises à la Déclaration Préalable d'Importation : 22
• 4………………..……………………………………Déclaration Unique De Marchandise DUM
Erreur ! Signet non défini.
• 5..…………………………………………Arrivée des Marchandises Sur Le Territoire Douanier 24
16) Pratique ……………………………………………………………………………………………25

17) Formalités a L'importation…………………………………………………………………………26

18) Dépôt De La DUM ; Contrôle…………………………………………………………………….27

19)Liquidation ; Main Lever ………………………………………………………………………….28

20) Conclusion ………………………………………………………………………………………..29


Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont contribué au
succès de mon stage et qui m'ont aidé lors de la rédaction de
ce rapport.

Tout d'abord, j'adresse mes remerciements à touts les


formateurs annexe de ISGI.

Je tiens à remercier vivement le chef de service


d’ordonnancement Mr BOUHI MILOUD pour son aimable
accueille, et je n’éviter pas de remercier mes responsables de
stage Mr Hanini Sidi Mohamed Mbarek ,Mr Elibrahimi
Elmoukhtar et Mr Moussoui Khalihanna , pour leur accueil, le
temps passé ensemble et le partage de son expertise au
quotidien. Grâce aussi à sa confiance j'ai pu m'accomplir
totalement dans mes missions. Il fut d'une aide précieuse dans
les moments les plus délicats.

Enfin, je tiens à remercier toutes les personnes qui m'ont


conseillé et relu lors de la rédaction de ce rapport de stage .

Dans le cadre de ma formation à l’institut spécialisé de gestion et d’informatique à


Laâyoune, un stage de fin de formation à été programmé pour une période allant du
01/03/2018 au 31/03/2018, au sein de la « Direction Régionale des Douanes du Sud »,
afin de compléter mes connaissances théoriques par la pratique dans le milieu
professionnel.
Ce rapport vise à concrétiser l’expérience que j’ai vécue au sein de cette Direction.
La première partie sera consacrée à la présentation de l’organisme d’accueil, ensuite je
vais aborder les étapes principales du circuit de dédouanement des marchandises en
Douane, et enfin je présenterai une étude de cas chiffrée.
L'Administration des douanes est une administration en charge du recouvrement
de certaines taxes à l'importation. Elle assure des missions à vocation fiscale et
économique.
Elle est ainsi à la fois chargée de la perception des recettes douanières et de la
surveillance des échanges extérieurs par l'information statistique qu'elle délivre et de
leur promotion par les mesures incitatrices d'aide aux entreprises exportatrices et
importatrices de biens ou de services.
Son activité est règlementée par le droit national, mais aussi par des accords
internationaux (OMC, traités de libre-échange, etc.).

• Historique de L’ADII :

• Les origines de la Douane au Maroc :


Dès la fin du IXème siècle, les Idrissides instaurèrent les premières ébauches de
structures douanières que les Almoravides puis les Almohades perfectionnèrent au fur
et à mesure de l'élargissement du territoire douanier marocain durant les XIème et
XIIème siècles.

Les Sultans Alaouites vont également initier un ensemble de mesures visant la


réglementation des douanes. Ainsi, plusieurs réformes dont notamment le système
original des oumanas des douanes et la redynamisation de l'activité douanière par la
libéralisation des ports marocains vont voir le jour pendant leur règne.

• La Douane au lendemain de l'Indépendance :


1957 : le Maroc recouvra sa liberté tarifaire. Un dahir du 24 mai 1957 édictait le
nouveau tarif des droits de douane qui entrait en vigueur le 4 juin de la même année.

1977 : Approbation du premier code des douanes et des impôts indirects par dahir
portant loi n° 1-77-339 du 9 octobre 1977. Ce nouveau code énonçait les grands
principes dirigeants, d’une part l’action de l’administration en matière de douane et
d’impôts indirects et, d’autre part, la répression des infractions en la matière.

• La Douane d'aujourd'hui :
Pour s'adapter à la mondialisation du commerce international, la Douane a lancé,
depuis les années 80, un vaste programme de réforme, d'accompagnement de
l'entreprise marocaine et d'ouverture sur les investisseurs étrangers.

Ce processus de réforme continue s'est concrétisé par :


La réorganisation de ses structures.

La modernisation de ses infrastructures.

La refonte de sa législation en concertation avec les acteurs économiques marocains.

La simplification de son système d'information.

La consolidation du partenariat avec les opérateurs économiques.

La conclusion d'une multitude d'accords et de conventions dans le cadre de la


coopération régionale et internationale.

Aujourd'hui, la douane entame une nouvelle ère, celle de la Douane électronique.

• Les missions de l’ADII :


Traditionnellement chargée de la perception des droits et taxes douanières, du recouvrement
des impositions fiscales et parafiscales, de la lutte contre les trafics illicites et du contrôle des
marchandises et des personnes aux frontières, la Douane s'est vue confier de nouvelles
missions à forts enjeux économiques et sécuritaires.

• La Douane : une administration fiscale


Les recettes douanières constituent un apport essentiel pour le budget de l'Etat. En
effet, la Douane collecte une part significative des recettes budgétaires fiscales de
l'Etat (près de 40% annuellement).

• La Douane : une administration à vocation économique


L'Administration des Douanes joue un rôle majeur dans le développement des
échanges commerciaux ainsi que dans l'accompagnement des entreprises et le
renforcement de leur compétitivité à travers les diverses mesures de facilitation qu'elle
met en place. Elle contribue à l'instauration d'un environnement attractif, propice à
l'investissement et au développement des affaires en luttant contre toutes les formes de
fraude commerciale et en adaptant continuellement ses procédures aux besoins de
l'entreprise et de facilitation du commerce.
• La Douane : une contribution à la protection des citoyens, de
l'environnement et du patrimoine national

• La protection des citoyens

La Douane joue un rôle essentiel dans la lutte menée par les pouvoirs publics pour la
sauvegarde de la moralité, de la sécurité, de l'ordre public et de la santé des citoyens.

Elle apporte son concours pour la protection des citoyens en veillant au respect des
réglementations, applicables à l'importation, en matière de contrôle des normes
techniques, des mesures sanitaires, vétérinaires et phytosanitaires et de protection de la
propriété intellectuelle.

Lutter contre les courants de fraude et à juguler les trafics illicites de marchandises
susceptibles de menacer la santé et la sécurité publiques.

• La protection de l'environnement

Les agents douaniers aux frontières participent ainsi au contrôle de la circulation de


produits nuisibles à l'environnement (déchets toxiques, substances appauvrissant la
couche d'ozone, produits polluants, etc.) et luttent contre le trafic illicite d'espèces
animales et végétales menacées d'extinction.

• La protection du patrimoine national

La Douane contribue à la protection et à la conservation du patrimoine national


(patrimoine culturel, artistique, archéologique …).

• Les différentes structures de la direction régionale du sud


• Le Service de l’Accueil, de l’Orientation et du Système d’Information
chargé de la Gestion des Ressources :

Dans le cadre des attributions qui lui sont déléguées, le Chef du SAOSI assure l'aide à
la décision pour le DR, l'accueil et l'orientation des usagers ainsi que la mise en place
du système d'information et de communication régional.
Il veille aussi à optimiser les ressources humaines, budgétaires et logistiques mises à la
disposition de la région afin de garantir des bonnes conditions de travail.

• Le Service de l’Audit et de l’inspection, chargé des Enquêtes, du


Contrôle A Posteriori et du Contentieux :

Il veille au respect de la régularité et la conformité aux règles et aux procédures en


vigueur afin de dégager les dysfonctionnements et proposer les corrections et
améliorations qui s'imposent.

• La cellule de la formation :

Dans le cadre des orientations en matière de formation, le formateur responsable de la


cellule de formation veille à la satisfaction des besoins en formation du personnel de la
région à travers l'élaboration et l'exécution du plan régional de formation.

• La cellule Informatique :

Elle assure au niveau régional le bon fonctionnement de la plateforme matérielle et


logicielle du système d'information de l'ADII.

• La Circonscription de Laâyoune :

Le Chef de la Circonscription assure le pilotage et l'animation des services


opérationnels en matière de contrôle des voyageurs et des marchandises, et du
dédouanement des véhicules, et de recouvrement des droits et taxes dans la région de
Laâyoune.

Elle coiffe :
• La Subdivision de Laâyoune :

Le chef de subdivision a pour mission de concevoir et diriger les opérations de lutte


contre la contrebande et d’assurer la bonne gestion des agents de brigades placées sous
son autorité ..

Il Dirige les brigades de Laâyoune, de Tarfaya, et ceux de Boujdour.

• L’Ordonnancement de Laâyoune :

L’ordonnateur chargé d’un bureau mixte a pour mission de déterminer l’assiette,


d’ordonnancer les droits et taxes et de veiller à l’application de la réglementation
douanière et celle découlant du concours aux autres services lors du passage en douane
des marchandises et des voyageurs.

• La Recette de Laâyoune :

Dans le cadre de la réglementation régissant le recouvrement des créances de l'état et


la comptabilité publique, le Receveur des douanes veille au recouvrement à l’amiable
ou forcé des créances publiques dont il a la charge, au règlement de certaines
dépenses, à la tenue des registres comptables et la diligence des restes à recouvrer.

• La Circonscription d’Ed-Dakhla :

Le Chef de la Circonscription assure le pilotage et l'animation des services


opérationnels en matière de contrôle des voyageurs et des marchandises, et du
dédouanement des véhicules, et de recouvrement des droits et taxes dans la région
d’Ed-Dakhla.

Elle coiffe :

• L’ordonnancement d’Ed-Dakhla.

• L’ordonnancement de BirGuendouz.

• La recette d’Ed-Dakhla.
• La subdivision d’Ed-Dakhla.

• Organigramme de l’ADII :
• L’Administration Centrale :
Les Structures Régionales :
• La Direction Régionale du Sud :
• Définition de L’exportation :
L'exportation est l'action de vendre à l'étranger une partie de la production de
biens ou de services d'un ensemble économique, pays ou région.

• MODALITES D 'EXPORTATION :

• Marchandises libres d’exportation :

Tous les produits sont libres à l’exportation à l'exception des produits,


cités en annexe II, qui sont soumis à licence d'exportation conformément aux
dispositions de l'arrêté du Ministre du Commerce Extérieur, des
Investissements Extérieurs et de l'Artisanat (n° 1308-94 du 19 Avril 1994 tel
qu'il a été modifié et complété).
Pour les marchandises libres à l’exportation, l’opérateur établit un Engagement
de change en 3 exemplaires sur le formulaire intitulé "Engagement de change,
Licence d'exportation".

• Marchandises soumises à Licence d'exportation :


Conformément aux dispositions de l'Arrêté du Ministre du Commerce
Extérieur, des Investissements Extérieurs et de l'Artisanat n°1308-94 du 19 Avril
1994 susvisé tel qu'il a été modifié et complété, les produits, cités en annexe II,
sont soumis à licence d’exportation.
La Licence d'exportation est établie en 6 exemplaires sur le formulaire
intitulé "Engagement de change, Licence d'exportation" et accompagnée de
deux exemplaires d'une facture pro forma précisant :
• la valeur globale et le prix unitaire exprimé en valeur départ usine, FOB, FAS
ou FCA;
• la quantité exprimée en unités de mesures adéquates;
• la désignation commerciale de la marchandise;
• et les délais de paiement.
La Licence d'exportation est déposée auprès du Département chargé du
Commerce Extérieur, contre récépissé et transmise pour avis au Ministère
concerné. Ce dernier conserve un exemplaire et remet les autres exemplaires
au Département du Commerce Extérieur pour visa.
Après visa, le Département chargé du Commerce Extérieur conserve un
exemplaire, restitue un exemplaire à l’exportateur et adresse deux exemplaires
au bureau douanier concerné.
Dès imputation, un exemplaire de la licence d’exportation est adressé à l’Office
des Change par le bureau douanier concerné.
La décision d'octroi ou de refus de la licence d'exportation est notifiée au
demandeur par le Département chargé du Commerce Extérieur dans un délai
n'excédant pas 30 jours à compter de la date de son dépôt. Tout rejet de la
demande d'obtention de la licence d'exportation doit être motivé.
La durée de validité de la licence d'exportation est de 3 mois; ce délai
commence à courir à partir de la date du visa du Département chargé du
Commerce Extérieur.
• Déclaration en douane des marchandises DUM :
L'exportation des marchandises est soumise à la présentation au bureau
douanier, en plus du titre d'exportation, d'une déclaration en douane sur le
formulaire "Déclaration Unique de la Marchandise" (DUM).

• LES FORMALITES DOUANIERES :

• Dédouanement de marchandises :

Après règlement des formalités du contrôle (sanitaire, phytosanitaire…)


et les formalités du transport, selon le mode de transport choisi (aérien,
maritime ou TIR), et après obtention du certificat d’origine et la souscription
d’un titre d’exportation, l’exportateur ou son représentant constitue un dossier
d’exportation comprenant les pièces suivantes pour les exportations simples :
• Déclaration Unique des Marchandises (DUM);

• facture commerciale ;

• note de colisage ;

• titre d’exportation ;

• titre de transport ;

• certificat d’origine ;
• certificat de contrôle suivant la nature des produits.

L’opération de dédouanement et d’embarquement de la marchandise


nécessite :
• l’enregistrement le dépôt de la DUM par procédé informatique ;

• le dépôt physique de la DUM et pièces constituant le dossier


d’exportation ;

• la vérification de la déclaration ;

• la programmation de la visite de la marchandise le cas échéant ;

• l’émission du bon à charger pour l’embarquement de la marchandise ;

• la facturation manutention ;

• l’émission de la facture tenant lieu du bon à embarquer ;

• Imputation douanière :
Est l’acte par lequel les services douaniers constatent le passage en douane
de la marchandise exportée. Elle consiste à apposer sur le titre d’exportation,
les mentions suivantes :
• la désignation du bureau douanier ;
• l’émargement du responsable du bureau douanier de sortie de
la marchandise ;
• le numéro et la date de la déclaration unique des marchandises
• la date de l’imputation la quantité et la valeur de la
marchandise exportée.
Dès son imputation, un exemplaire du titre d’exportation est adressé à l’Office
des Changes par le bureau douanier concerné.
• Définition De L’importation :
L'importation est l'opération qui consiste à introduire au Maroc des
marchandises provenant de l'étranger ou des zones franches. Ces
marchandises ne peuvent faire l'objet d'aucune utilisation avant d'être
dédouanées.
• MODALITES D 'IMPORTATION :

• Marchandises libres à l'importation :

Toutes les marchandises sont libres à l'importation, à l'exception des


poudres, explosifs, pneumatiques rechapés, des Substances qui appauvrissent
la couche d'ozone et le matériel utilisant ces substances,...pour lesquels des
restrictions existent.

Pour effectuer une importation, l'opérateur souscrit un Engagement


d'Importation sur le formulaire intitulé "Engagement
D’importation, Licence d'importation, Déclaration Préalable d'Importation"
(Formulaire en vente dans le commerce).

L'engagement d'importation doit être domicilié auprès d'une banque


choisie par l'importateur. L'engagement est établi en 5 exemplaires et
accompagné d'une facture proforma en 5 exemplaires (dont deux sont destinés
à la douane).
Le visa préalable du Ministère chargé du commerce extérieur est requis
pour les Engagements d'importation établis par les personnes physiques ou
morales non immatriculées au registre du commerce, ainsi que par celles non
inscrites au fichier des opérateurs du commerce extérieur et réalisant des
opérations d'importation sans caractère commercial ou pour usage
professionnel.

Sont dispensées de l'engagement d'importation les opérations d'importation


sans paiement (dons sans caractère commercial ,Marchandises donnant lieu à
des règlements par des avoirs constitués légalement à l'étranger,
remplacement au titre de la garantie, etc. ...).

• Marchandises soumises à Licence d'importation :

Seuls les poudres et explosifs les pneumatiques rechapés ou usagés, la


friperie, les substances qui appauvrissent la couche d'ozone et le matériel
utilisant ces substances sont soumis à licence d'importation.

La licence d'importation est déposée, contre récépissé, au Ministère chargé du


commerce extérieur. Elle est délivrée par ce département , après avis du
ministère concerné.
La durée de validité de la licence d'importation est de 6 mois au maximum. Ce
délai commence à courir à partir de la date du visa du Ministère chargé du
commerce extérieur.
La licence d'importation permet le passage en douane et le règlement financier
de la marchandise.
Remarque : Toutes les factures et factures Proforma doivent comporter les
précisons suivantes :
• Le prix unitaire exprimé en valeur
• la quantité exprimée en unités de mesures adéquates
• la désignation commerciale de la marchandise.

• Marchandises soumises à la Déclaration Préalable d'Importation :

Les importations de marchandises qui causent ou menacent de porter un


grave préjudice à la production national (importations massives, importations
de produits subventionnés par les pays exportateurs ou importés au prix
dumping) sont soumises à la Déclaration Préalable d'Importation au prix de
dumping.
La Déclaration préalable d'importation est établie en 6 exemplaires sur le
formulaire "Engagement d'importation, licence d'importation, déclaration
Préalable d'Importation" accompagnée d'une facture proforma en 5
exemplaires.
La durée de validité de la Déclaration préalable d'importation est de 3 mois.

• Déclaration unique des marchandises DUM :

• La déclaration en douane des marchandises est effectuée sur le


formulaire intitulé "Déclaration Unique de Marchandise" « DUM ».
• Cette déclaration doit être accompagnée par la facture, du titre
d’importation et le cas échéant des autres documents exigibles selon
la nature des produits.
• Cette déclaration doit intervenir dans un délai maximum de 60 jours,
à compter de l’arrivée de la marchandise.
Les marchandises, qui n'ont pas fait l'objet de cette déclaration en détail,
sont considérées comme abandonnées en douane.
Sont également considérées comme abandonnées en douane, les
marchandises pour lesquelles une déclaration en détail a été déposée, mais qui
n’ont pas été enlevées dans un délai de 3 mois à compter de la date
d'enregistrement de ladite déclaration. Il en est de même pour les
marchandises pour lesquelles les droits et taxes n'ont pas été payés ou
garantis.

• Arrivée des marchandises sur le territoire douanier

Formalités douanières antérieures au dépôt de la déclaration de marchandises


Entrée en vigueur:
" déclaration de chargement" : les renseignements transmis avant ou au
moment de l’ arrivée ou du départ d’ un moyen de transport à usage
commercial, qui contiennent les données exigées par la douane en ce qui
concerne le chargement introduit sur le territoire douanier ou quittant celui-ci;
" formalités douanières antérieures au dépôt de la déclaration de
marchandises" : l’ ensemble des opérations à effectuer par la personne
intéressée et par la douane depuis l’ introduction des marchandises sur le
territoire douanier jusqu’ au moment où elles sont placées sous un régime
douanier;

Les modalités de dédouanement

Les modalités de dédouanement consistent à présenter les marchandises à un


bureau de douane et à leur affecter un régime douanier. L'administration des
douanes n'admet que certaines personnes pour dédouaner à savoir
Le déclarant professionnel : le commissionnaire en douane agréé qui est chargé
d'accomplir les formalités de dédouanement pour ses clients. Les transitaires
sont souvent dénommés ainsi. Ils sont en règle général dotés du système SOFI
qui permet d'accélérer le dédouanement.
Formalités à l’importation
L'origine
« L'origine » du produit détermine le traitement qui sera appliqué par le
douanier. La déclaration de l'origine d'un produit est nécessaire pour diverses
raisons.

Après la réalisation du dépôt , Premièrement on vérifier la valeur prise par le et


on le comparer avec la valeur du douane si la valeur donnée et inférieur on
calcul cette marchandise avec la valeur du douane et après on fait le contrôle
dans le système , redressement et changement de montant Et par la suite on
fait la liquidation et nous donne a la personne concerné les papiers pour le
paiement .
Processus :

Dépôt de la DUM :
Contrôle :

Liquidation :
Main Lever :
Cette période de stage nous a servi en ce qui concerne notre formation,

grâce aux nouvelles connaissances et compétences que nous avons appris

pendant ce mois, ainsi que l’opportunité que nous avons eu et dont nous

avons pratiqué les acquis et les techniques, sont des choses qui vont nous

permettre d’être capable de prouver notre présence au futur au domaine

Professional avec confiance en soi et avec un bon niveau de

communication avec l’autre que ça soit collègue ou client.

Vous aimerez peut-être aussi