Vous êtes sur la page 1sur 5

Intro

Nous savons que la lune joue un rôle sur les cycles : psychologique, physique, et dans plusieurs
domaines : marées, naissance, agriculture, etc.
Les statistiques démontrent que les nuits de lune, voient une augmentation de l’activité, que ce soit
celle des naissances ou celle des interventions des services de police ou de pompiers.
Qui n’a pas jamais eu une insomnie ou ne s’est senti particulièrement agité une nuit de nouvelle ou
de pleine lune ?
La lune agit comme un catalyseur des autres énergies du système dont elle est une sorte de
transmetteur.
Attention (ne pas me faire dire ce que je n’écrit pas !) astrophysiquement, il n’y a aucune preuve de
l’influence des planètes du système solaire sur notre planète terre ( excepté celle de la lune et du
soleil avec les tempêtes solaires qui ont lieu tous les 11 ans.)
D’autant plus que les pôles magnétiques ne sont toujours pas stabilisés.
Actuellement, C’est une période très riche pour l’humanité mais elle est en même temps très
déstabilisante.
La LUNE en ASTROLOGIE
RAPPEL SUCCINCT : Dans notre thème astrologique de naissance, la lune représente le plan
affectif, sécuritaire et émotionnel, elle porte les stigmates de « la mère que l’on a », « la mère que
l’on est pour soi » et « la mère que l’on peut être pour un partenaire », un enfant ou un collectif.
Elle est le miroir de ce qu’on voudrait voir dans les yeux de « Maman », de l’autre, des autres...
La lune agit indéniablement sur notre psychisme
Elle est le symbole de notre plan émotionnel qui, comme nous le verrons un peu plus loin, alterne
introversion et extraversion en passant d’un signe à l’autre.
Elle représente aussi ; entr’autres, le psychisme, la maison, la santé, la sécurité, le subconscient.
La position qu’elle occupe dans le thème est le premier point à observer car il représente le premier
contact de l’enfant avec le monde extérieur.
Le signe lunaire est davantage porteur de messages que le signe solaire, car le soleil ne catalyse pas
les énergies, il est l’énergie.
Il ne propage pas le message des autres planètes alors que la Lune, elle, est une transmetteuse.
Petit rappel astronomique
Il n’est pas toujours facile de comprendre et surtout de visualiser les positions et les mouvements
des astres.
Les cycles de la lune sont les résultats des relations entre la terre, le soleil et la lune, et de la
position respective de chacun d’eux.
La nouvelle lune correspond au moment où la lune se trouve entre la Terre et le soleil. Ainsi, vu
d’ici, la lune et le soleil sont très proches dans le ciel et sont dites conjoints.
Par contre, à la pleine lune, la Terre est entre le soleil et la lune, ceux-ci se trouvent alors, vu d’ici,
dans des parties opposées du ciel et donc dans des signes dits opposés.
L’énergie de la nouvelle lune
La nouvelle lune représente la fin d'un cycle et le début d'un nouveau cycle de 28 jours et quelques
heures.
Elle est avant tout un rendez énergétique :
• Le Soleil (principe masculin diurne) rejoint * la Lune (principe féminin nocturne) et dans leur
intimité, dans la nôtre aussi, ils fécondent et conçoivent un nouveau cycle, de nouveaux projets.
Même si nous nous sentons « épuisés » par les derniers jours en lune décroissante (avant le rendez-
vous) il est intéressant de s’intérioriser ; car c’est un excellent moment pour tourner une page et
écrire, planifier de nouveaux épisodes, un nouveau projet.
La nouvelle lune est une concentration de l’énergie du signe, elle retient, sème, conçoit, intériorise.
Nous créons de nouvelles choses mais nous n’en jouissons pas car c’est en pleine lune que nous
pourrons les extérioriser, que l’objet prendra une forme.
En pleine lune, on réalise, accouche, donne, reverse, communique, extériorise. C’est la même
qualité de l’énergie qui s’exprime dans un mouvement différent.
La réalisation va alors s’enrichir des qualités du signe qui suit et apporter quelque chose de nouveau
pour la transmutation du message.
Les 12 nouvelles lunes
Il est important de signaler que les énergies qui sont décrites plus bas sont d’ordre collectif et nous
indique un climat que chacun va vivre différemment en fonction de son propre thème.
Par exemple, si la lune de votre ciel de naissance est dans le même signe que la pleine lune, vous
serez en terrain familier mais si elle y est opposée, vous aurez plus de mal à comprendre et intégrer
son énergie.
Pour connaître dans le détail ce qu’une nouvelle lune implique pour nous, il est nécessaire de la
relier à l’ensemble de notre thème.
Le climat de chaque lune va aussi être coloré par les autres planètes en fonction de leurs relations
respectives.
Toutes les nouvelles lunes sont différentes, il n’y a pas de répétition.
Elles vont, l’une après l’autre, parcourir les 12 signes du zodiaque qui forment une sorte de parcours
initiatique où chaque étape amène une compréhension qui ouvre sur la suivante. Les signes se
suivent dans une « alternance d’inspire et d’expire », d’introversion et d’extraversion.
* La nouvelle lune en Bélier (extraversion) nous demande de prendre conscience que nous sortons
du chaos, de l’informel, de l’aspect dilué, « perché » ou noyé du Poissons (toujours avec un s !) . Le
bélier représente la puissance de l’agneau blanc qui sort de la matrice, c’est l’agnus Die qui doit
émerger et dont la motivation est d’aller le plus vite possible pour ne pas être dévoré à... Pâques !
Nouvelle Lune : le 5 avril 19, en Bélier
* Au cours de la nouvelle lune en Taureau (introversion), nous allons reconstruire ce qui a été «
abimé dans les abimes » des Poissons ou bien consolider les acquis et nous reposer. C’est le
moment où les fleurs poussent, où la nature est luxuriante.
Nous avons besoin de sécurité après le tumulte du Bélier. Cette lune nous incite aussi à nous
pencher sur le symbole du taureau, du minotaure, qui est le seul animal mamiphère herbivore qui
tue sans manger ses proies. Enfermés dans le labyrinthe nous sommes confrontés au minotaure
interne et quand nous ressortons du "piege" nous entrons dans le signe des gémeaux
NL : le 4 mai 19, en Taureau
* La nouvelle lune en Gémeaux (extraversion) nous confronte à la relation à l’autre. Elle nous
amène à la communication, à la découverte de l’autre et à l’échange dans l’apparence de la légèreté.
Les Gémeaux sont les 2 piliers de la connaissance qu’on retrouve dans les entrées des temples. Ces
2 colonnes s’appellent Castor et Pollux. Quand on passe les piliers on va de la légèreté à la culture,
au culte du sacré, mais on ne le montre pas. Il s’agit d’une initiation, d’un passage des portes. Mais
comme il peut être dangereux d’être initié, on ne le revendique pas.
NL : le 3 juin 19, en Gémeaux
* Avec la nouvelle lune en Cancer (introversion), c’est le moment du repli sur soi, de rentrer dans
son œuf, dans son cocon. Nous sommes dans l’intime. C’est un moment extraordinaire pour
concevoir ce qui va être fragile : un enfant, une idée et de le dissimuler pour le préserver. Il peut être
utile de se centrer sur la famille, les racines, la matrice, les secrets, il y a un besoin de se "regarder
le nombril," ( de s’occuper de son cordon ombilical) C’est le moment de digérer les choses. Dans le
négatif, nous risquons ne nous enfermer dans notre carapace.
NL : le 2 juillet 19, en Cancer
* La nouvelle lune en Lion (extraversion) nous met en pleine lumière et nous demande comment
nous pouvons briller (axe sociétale et mondain). Nous avons besoin d’être maître de la situation.
C’est un moment pour concevoir des fêtes, faire l’amour, pour être créatif, (arts) s’exprimer, pour
préparer une conférence par exemple que nous donnerons ensuite à la pleine lune. C’est une lune
très productive, mais attention à la mégalomanie !
NL : le 1er août 19, en Lion
• Quand vient le temps de la nouvelle lune en Vierge, (introversion) ... c’est le moment de nettoyer
après la fête ! Nous avons besoin de mettre de l’ordre, parfois de soigner les conséquences des
excès passés, de détoxifier. Il est à noter que le moment le plus adapté pour démarrer un jeûne n’est
pas le printemps mais l’automne, à la nouvelle lune en vierge. La maîtresse de la Vierge est la
planète naine Cérès/Déméter, sœur de Jupiter. Avec cette Déesse, rien ne se perd, tout se récupère,
c’est une haute conscience sans démonstration de sentiments. C’est donc le moment de trier - tout
ce qui est inutile doit disparaître - de prendre de bonnes résolutions, de se préparer à l’hiver ; dans la
mesure ! et comme la fourmi, de faire des réserves et de compter. Nous nous tournons vers les
ombres à venir et nous devons faire face à nos angoisses, à nos obsessions. La Vierge est aussi en
lien avec la conscience des cycles féminins et avec les relations dans la famille, en particulier les
relations parents-enfants (mère-fille) et l’acceptation de la séparation.
• Attention à ne pas en devenir trop maniaque ou trop obsessionnel !
NL : le 30 août 19, en Vierge
* La nouvelle lune en Balance (extraversion) nous invite à l’épanouissement et à l’harmonie, à la
beauté, comme la nature à l’automne. La planète maïtresse est Junon, l’épouse de Jupiter, reine de
l’olympe. Elle nous renvoie à un besoin d’équilibre qui se doit d’être dynamique, meme si cela
contrarie les Balances ... car si les plateaux de la Balance sont figés, cela exprime un temps mort....
Il est difficile pour la Balance de faire des choix car choisir implique de renoncer, de se priver d’une
chose pour continuer d’avancer. Ce moment peut être nostalgique et triste si nous avons peur de la
tempête et des feuilles qui tombent, au lieu d’accepter les transmutations de la nature et la
transformation intérieure en soi. C’est le moment du bilan pour trouver l’équilibre en soi, en
particulier dans la relation à l’autre, pour apprendre l’amour et le pardon envers les défaillances de
l’autre et des siennes.
NL : le 28 septembre 19, en Balance
* Avec la nouvelle lune en Scorpion (introversion) vient le temps de la purification et de
l’hyperconscience, les émotions sont comme "ramassées" et souvent secretes ; nous pouvons avoir
peur, mais nous connaissons notre pouvoir et nos impuissances (hahaha...) Cette nouvelle lune nous
apprend à sortir du marasme, du noir. (si on le veut !) L’énergie peut être violente, les maîtres du
Scorpion sont Pluton et Vesta qui est un principe de pureté : c’est le feu dans la coupe et la coupe
dans le temple. Poussée parfois à l'extreme la fonction de Vesta peut être salvatrice mais aussi
excessive, c'est alors un "bazooka" qui déchire l’ego puisque c’est un principe de transparence, de
pureté et de vigilance. Vesta apprend au Scorpion qui voudrait ramper et rester reptilien, à s’élever,
à prendre de la distance et de la hauteur pour devenir un aigle. Ce signe symbolise le "Jedi", le
sauvage, le rebelle qui ne s’adapte pas à n’importe quoi.
NL : le 28 octobre 2019, en Scorpion
* Les nouvelles lunes en Sagittaire (extraversion) sont conquérantes et initiatrices, elles nous
montrent comment briser nos frontières, comment nous adapter à quelque chose de nouveau, elles
nous demandent de nous "expanser." Tout est dans la conquête de notre territoire, avec notre âme et
notre foi : le Sagittaire est un conquistador ! Son maître est Chiron, le roi des centaures, il a une
énergie bien terrestre, avec ses 4 sabots plantés dans la terre, mais représente trois puissances :
animale, humaine et céleste.... Le défi de cette lune est d’équilibrer les pulsions de l’animal avec la
noblesse de l’humain et les transformer. Chiron, symboliquement est l'esprit christique ou le
Bouddha, (hors religion) le prophète, et nous interroge sur nos rapports à Dieu. Il est le dieu de la
médecine, les termes chirurgie, chiropractie viennent du nom Chiron. C’est une lune où nous
devons prendre conscience de nos propres blessures et nous demander ce que nous voulons sauver
chez l’autre. En positif, c’est la générosité mais en négatif, c’est l’exagération des plaisirs,
l’hédonisme.
NL 26 novembre 2019, Sagittaire
* Le travail que nous propose la nouvelle lune en Capricorne (introversion) se fait dans la solitude,
c’est un travail personnel.
Saturne, maître du Capricorne symbolise les ténèbres, les grottes, l’intériorisation, l’ermite. Cette
lune nous confronte à nos limites, à nos freins, à notre autorité, à notre côté "juge". Elle nous
demande de prendre conscience de notre axe vertical : comment je me remets dans ma rectitude ?
Saturne représente notre structure, notre colonne vertébrale. Dans le positif, c’est la dignité,
l’honneur, le prêtre, l’initié mais si la structure n’est pas solide, par peur et compensation, nous
devenons rigides et inflexibles, voire impitoyable et cela peut être très lourd. Cette lune nous
interroge aussi sur notre conception du temps et de la durée : fonctionnons-nous dans le temps
linéaire ou le temps sacré ?

A noter qu’à partir du 6 janvier 2019, la lune va passer sur Saturne, Pluton, Vesta et sur le passé
karmique avec le nœud sud (2), nous demandant ainsi de nous remémorer ce que nous avons fait au
niveau individuel il y a 30 ans et comment cela s’est passé.
NL : le 26 décembre 2019, Capricorne
• Après le froid du capricorne, la nouvelle lune en Verseau (extraversion) nous incite à sortir de nos
frontières et à aller vers les autres.
C’est le moment de concevoir toutes les idées de progrès et d’innovation, d’être visionnaire, bonne
lune pour programmer pour un an. Les maîtres du Verseau sont Uranus, symbole de l'éveil, du
rebelle, du héros qui brise les principes limitatifs de Saturne et Pallas Athénée, déesse de la
stratégie, 1ère impératrice du monde, maîtresse et Déesse de tout le bassin méditerranéen. Cette
lune apporte des énergies de liberté, d’émancipation, de fraternité. Elle détermine aussi un "pole"
androgyne qui nous donne accès à l'équilibre de nos côtés féminins et masculins en même temps,
c’est-à-dire à notre complétude. Pallas est la déesse de la pensée constructive, avec son côté très
cérébral, elle ouvre la porte à la haute conscience et nous donne accès à tous les plans de la
conscience tellurique et cosmique, à un changement de dimension. C’est l’éveil de l’individu au
sein du collectif, le développement des projets communautaires, du covoiturage, de la cohabitation.
NL : le 4 février 19, en Verseau
* la nouvelle lune en Poissons (introversion) nous amène une énergie très mouvante, indéfinie,
informelle, illimitée et indifférenciée, elle n’a pas de "logique-logique" et ne peut pas être contenue.
Elle donne accès à une force supérieure (identifiée à la Baleine) énergie supérieure à la matière ;
acces à « l’eau delà », à l’éternité, à la transmutation et la résurrection. Ses maîtres sont Neptune qui
représente les abysses, l’eau, la foule, Sedna (fille sacrifiée) et Chiron. Le Poissons ne se sent à
l’aise que dans la foi et l’illimité, qui le renvoient à son propre temple où son âme se sent bien.
C’est la dilution de l’ego, mais si nous ne la supportons pas, nous pouvons tomber dans les pièges
paradis artificiels. C’est l’Amour ou rien. Dans le positif nous sommes dans l’hyperconscience alors
que dans le négatif, nous sommes dans les illusions et la confusion et parfois une forme de
délinquance... Un symbole qui représente bien cette énergie est celui du petit poisson
bioluminescent qui, à 10000 m de profondeur est capable d’émettre sa propre lumière et n’est même
pas écrasé par les tonnes d’eau qui sont au-dessus de lui !
NL : le 6 mars 19, en Poissons
Conclusion
Si nous gardons bien à l’esprit qu’il s’agit d’un climat général et collectif, cette description de
chaque nouvelle lune peut nous permettre de nous mettre en résonance avec l’énergie qu’elle nous
transmet, pour profiter au mieux de cet élan qui peut nous porter et éviter aussi parfois de nager à
contre-courant !
Puisse cet article vous inciter à vous mettre à l’écoute de la lune dans tous ses aspects, afin de
ressentir ses énergies et de vivre en bon accord avec elles …
Nous pouvons aussi l’utiliser pour renforcer notre relation à la Terre et à ses cycles, si intimement
liés à ceux du soleil et de la lune et comme l’ont toujours fait nos ancêtres, choisir de les célébrer,
avec un peu plus de conscience des messages qu’ils nous transmettent.
L’essentiel n’est-il pas de cultiver notre paix intérieure et la Lune peut nous y aider !