Vous êtes sur la page 1sur 3

exercice 1 : Soit les éléments suivants 6C , 14Si , 10Ne et 54Xe

1- donnez la configuration électronique de chaque élément

6C 2s 2 2p2
2[He]
2 2 o
14Si 10[Ne] 3s 3p 3d

10Ne 2s 2 2p6
2[He]
2 10 6 o
54Xe 36[Kr] 5s 4d 5p 5d

2- Pourquoi le C ne peut pas former des halogénures complexes comme le Si

Il ne possède pas de couche d vide comme les autres éléments de son groupe

3- Parlez du caractère oxydo réducteur du CO

NO du C (CO) étant [ II ] nous pouvons envisager la possibilité de passage aux degrés

→ degré IV (CO2), donc un rôle de réducteur,


 bon réducteur, il peut libérer des métaux de leurs oxydes
CuO + CO  Cu + CO2
 Il brule dans l’air pour donner CO2 :
2CO + O2  2 CO2
Remarque : le CO2 est un oxydant
→ degrés O (C), -II (CH3OH) ou -IV (CH4), donc un rôle oxydant
CO +3 H2  H2O + CH4

4- que suggère la configuration électronique externe du Ne et du Xe

- une inertie chimique

- Comment peut-on interpréter l'existence des molécules suivantes le XeF2, XeF4 et le XeF6.

 À mesure que la taille et la polarisabilité des atomes augmentent --> les électrons valentiels
sont éloignés du noyau --> les énergies d'ionisations diminuent --> les interactions
interatomique augmentent
 présence de la couche d vide pour le Xe

5s2 4 d10 5p6 5d0 hybridation

Xe ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑↓
2 5
2s 2p
F ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑
2 10 5
5s 4d 5p 5d1 Sp3d
XeF2 ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑↓
2 10 4
5s 4d 5p 5d2 Sp3d2
XeF4 ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑↓
2 10 3
5s 4d 5p 5d3 Sp3d3
XeF6 ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑↓ ↑↓
Exercice 2

1- Quel est le réactif utilisé pour réaliser ce dosage ?


Thiosulfate (de sodium) Na2S2O3

2- Ecrire les deux demi-équations d'oxydo – réduction ainsi que l'équation globale

2 S2O32- S4O62- + 2 e-

I2 + 2 e- 2 I-

Equation bilan
2 S2O32 + I2 2 I- + S4O62-

3- Quel est l’indicateur coloré qu’on peut utiliser en précisant la couleur de la solution dans
chaque étape du déroulement du dosage
Empois d’amidon (solution incolore en présence d I2 devient bleue)
– Solution initiale I2 : brune,
– On ajoute IC : bleue,
– après virage : Incolore.

4- Sachant que le dosage a été effectué en prélevant V1 = 10,0 mL de solution de Bétadine


Pour le réactif titrant C2 = 1,0.10-1 mol.L-1, V2 = 8,2 mL
- Calculer la masse de polyvidone iodée présente dans V = 100 mL de Bétadine.

n SO2 = 2 n I2

I2 : C12 = 4,1.10-2 mol.L-1

Dans V = 100 mL, on trouve donc une masse m = C1.V.M (polyvidone iodée)
m = 4,1.10-2 x100.10-3 x (2.126,9+19.(6.12,0+8.1,0+14,0+16,0) = 9,6 g
Donc le pourcentage dans la bétadine de polyvidone iodée est 9,6% ≈ 10%

Exercice3
1- HF < HCl < HBr < HI énergie de liaison HF>HCl>HBr>HI la facilité de libérer le
proton varie en sens inverse avec ELi
2- HF < HCl < H2SO4
CaF2 + H2SO4 → CaSO4 + 2HF
NaCl + H2SO4 → NaHSO4 + HCl
H2SO4 a déplacé HCl et HF, par contre HSO4- n’a pas pu déplacer HCl

3- HBrO < HClO2 < HClO3

Pour les oxyacides, l’acidité croit avec le nombre d’oxygène uniquement lié à l’atome central

HClO n= 0, HClO2 n=1, HClO3 n=2

Cl-O-H -δ sur O

O=Cl –O-H 2 ( –δ) (libération plus facile de H+) en plus pour l’anion formé ClO2 – nous
avons 2 formes mésomères, l’anion est donc stabilisé par résonnance

HClO > HBrO ch + δ du Br plus importante que celle du Cl

Vous aimerez peut-être aussi