Vous êtes sur la page 1sur 28

Ruxandra Enache

Analyse des structures

Coordonnées de contact:
enacheruxandra@msn.com
Heures de consultation:
Vendredi: 10-11 Bureau FILS
Comment on obtient des points pour réussir l’examen
d’Analyse des structures?
Devoirs (10) = 10 points
Test 1 (2.05 ) = 20 points ; min 12hrs presence
Test 2 (15.05) = 5 points
Test 3(24.05) = 5 points
Problème examen = 20 points
• Test 1 +Problème examen obligatoires
• Minimum 35 points pour théorie
Test théorie (examen) = 40 points
Minimum 45 points pour réussir l’examen
Recuperation pour test 1 et 2 en 24.05 ; min 33 hrs de presence
Ruxandra Enache Analyse des structures
Cours 1
Bibliographie
• F. Frey- Analyse des structures et milieux continus, Statique
appliquée,2005
• Harry H. West, Fundamentals of Structural Analysis, John
Wiley & Sons, Inc., 2002
• Keneth Leet et al., Fundamentals of Structural Analysis, Mc
Graw Hill, 2008
• L.Gabor, M.Zanfir, E.Albotă, R.Enache – Statica construcţiilor,
Aplicaţii, Bucureşti, Conspress, 2003.
Ruxandra Enache Analyse des structures
Cours 1

Chapitre 1 : QUESTIONS FONDAMENTALES EN


ANALYSE DES STRUCTURES
Contenu
Disciplines des Mécanique de Constructions
Objectifs d’Analyse des structures
Modélisation d’action
Modélisation du système
Modélisation de la réponse
Disciplines des Mécanique des structures
• Mécanique théorique
• Résistence de matériaux
• Analyse des structures (Statique appliquée)
• Stabilité des structures
• Calcul plastique
• Dynamique des structures
• Génie parasismique
• Théorie d’élasticité, etc.
Objectifs d’Analyse des structures

• Conformer correctement la structure de résistence


• Détermination des efforts intérieurs
• Calcul des déplacements
Modélisation

Action Système Réponse


Modélisation des actions

• Clasification des actions


• Types des actions
Clasification des actions
statiques
Selon la variabilité de leur grandeur en
• : temps
dynamiques

fixes
Selon la variabilité de leur point
d’application
mobiles

permanentes
Selon la variabilité de leur existence
temporaires
Clasification des actions

directes
Selon la manière les actions solicitent la
structure
indirectes

déterministes
Selon la loi pour définir l’action
aléatoires
Types des actions
• Forces exterieurs (charges)
Le concept de force doit être entendu comme une forme
généralisée, qui contient:
o Forces concentrées
o Forces réparties (uniformément, linéair, selon une loi
quelqonque
o Moments concentrés
• Variations de température
• Tassements de sol
• Défauts de montage
Modélisation du système

• Types des éléments structuraux


• Hypothèses
• Principes
• Types des structures de résistence
Types des éléments structuraux

Éléments de type SeulementÉléments


les barres et de
les type
poutre ou barre poutre sont traitées par Analyse
plaques
des structures

H
H H H

S
L L L
B,H<<L
B,H<<S

B B B S
b H<<B,L H<<S,L
a
Figura 1 a b
Figura 2

Éléments de type corps


massifs B
L

Figura 3
Modèle
Hypothèses
géométrique
• L’hypothèse de „petits déplacements”
linéaire
• Les éléments sont modélisés par leurs fibres moyennes
• L’hypothèse de indéformabilité axiale des éléments léments
• L’effet de rapprochement des extrémités des éléments à
cause de flexion est négligeable
• L’hypothèse de matériau parfaitement élastique, continu,
homogène et isotrope Modèle
physique
linéaire
Hypothèses

Modèle géométrique Modèle physique


linéaire linéaire

Modèle
linéaire

Analyse des structures s’occupe seulement de résoudre


les systèmes linéaire, c'est pourquoi s’appele
Analayse (ou Statique) linéaire ou du premier ordre.
Principes

Dans la Statique linéaire, ont valables les 2 principes


suivants:
• Principe de superposition des effets statiques
• Principe de proportionnalité
Renoncement à certains hypothèses

• Si on renonce a l’hypothèse d’indéformabilite axiale des


éléments, il est permis de généraliser les déplacements
des noeuds et formuler le Calcul matriciel des structures.
• Si on renonce a l’hypothèse de petites déplacements , l’
équilibre statique ne peut pas être exprimé dans la
configuration non deformée. C’est le domaine de Calcul
de seconde ordre et de stabilité.
• Si on renonce a l’hypothèse de materiel parfaitement
élastique, il n’y a pas de proprtionnalité entre forces et
déplacements . C’est le domaine de Calcul plastique des
structures.
Types des structures portantes

• Poutres
• Structures en poutres (Cadres)
• Arcs
• Poutres a treillis
Types des structures portantes
Poutres
a b
Poutres simples
c d
Figura 9

Poutres cantilever
Figura 10

Poutres continues
Figura 11
Types des structures portantes

Structures
en poutres b
a

c
d
Figura 12
Types des structures portantes

Arcs

a b

c d

Figura 13
Types des structures portantes

Poutres a treillis

a b

c d

Figura 14
Modélisation de réponse

• Diagrammes des efforts intérieurs (N-diagramme


d’effort normal, T-diagramme d’effort tranchant, M-
diagramme du moment fléchissant ou de flexion);
• Déplacements ponctuels (translations  et rotations
).
Ruxandra Enache Analyse desstructures

Cours 1
Chapitre 2: MODÉLISATION DES STRUCTURES.
INVARIABILITÉ GÉOMÉTRIQUE, DÉTERMINATION
STATIQUE (Cas plan)
Objectifs
Compostion correcte de la structure portante
Contenu
• Liaisons : -Liaisons exterieurs- appuis
-Liaisons interieurs
• Détermination / indétermination statique
(Isostaticité/ Hyperstaticité)
• Invariabilité géométrique
• Systèmes composés des unités structurelles
• Systèmes critiques
Liaisons
Axiome des liaisons

Appui Liaisons interieurs


Appui simple/Appui à rouleau / bielle Bielle d’appui
d’appui
Appui articulé ( articulation /rotule) Articulation (Rotule) simple

Encastrement Articulation (Rotule) multiple

Encastrement glissante Encastrement interieur simple

Encastrement interieur multiple


Détermination / indétermination statique
(Isostaticité/ Hyperstaticité)

Une structure est isostatique si on peut déterminer les inconnues ( les forces
dans les appuis et les liaisons interieurs) en utilisant seulement les equations
d’ équilibre statique, qui est quantifié par la relation:

l + r = 3c

Structure isostatique

Si Structure hyperstatique

Mécanisme
Exemples
1. Précisez si les systèmes suivantes sont isostatiques,
hyperstatiques ou mécanismes:

B C
A
l=8
N=0
r=7

c=5 structură static determinată

Figura 2.10

l=6
N=4
r=10

c=4 structură static nedeterminată

Figura 2.11

l=8
N=-1
r=6

c=5 mecanism

Figura 2.12