Vous êtes sur la page 1sur 9

Chimie en solution & électrochimie en solution

Filière : SCIENCES DE LA MATIERE CHIMIE


Semestre : S6

Compte Rendu De Travaux Pratique

 Réalisé par : Ilyas Jabry


 Sous la Direction De: Professeur Kacem El KACEMI

1
Introduction :

Définitions :

L’alcalinité d’une eau se définit comme sa capacité à réagir avec un acide.


L’alcalinité est due principalement à la présence des ions carbonates,
hydrogénocarbonates (ou bicarbonates) et hydroxydes. La mesure de
l’alcalinité totale est augmentée par des apports d’origine urbaine (phosphates,
ammoniac, matières organiques) ou industrielle (apport de produits basiques
ou acides).
Le titre alcalimétrique (T.A) : correspond à la neutralisation des
ions hydroxydes (OH-) et à la transformation des ions carbonates (CO 32-) en
hydrogénocarbonates (HCO32-) par un acide fort.
Le titre alcalimétrique complet (TAC) : correspond à la
neutralisation par acide fort des ions hydroxydes, carbonates et
hydrogénocarbonates.

Diagramme de prédominance :

Domaines de predominance de differentes espèces en function de pH du milieu:

pKA1=6,4 pKA2=10,3

Le premier dosage (en présence de phénolphtaléine) permet d’accéder à


la concentration en ions carbonate et en ions hydroxyde de l’eau. Le second
dosage (en présence de l’Hélianthine « méthylorange ») nous permet d’accéder
à la concentration totale en ces trois ions.

2
Partie expérimentale :

1. But :
Le but de cette manipulation est de déterminer l’alcalinité de l’eau à partir des
dosages des ions carbonates, hydrocarbonates et hydroxyde par un acide fort.

Les réactions du dosage sont :

OH- + H+ → H2O (1)

CO32- + H+→ HCO3- (2)

HCO3- + H+→ CO2 + H2O (3)

2. Principe :
L’échantillon est titré à l’aide d’une solution d’acide fort (de titre connu) en
présence d’indicateurs colorés de pH spécifiques (Phénolphtaléine,
Méthylorange) de points de virage de 8,3 et 4,5. Les points de virage, qui sont
les points d’équivalence sélectionnés pour les déterminations de trois
composants principaux : hydrogénocarbonate (HCO32-), carbonate (CO32-) et
hydroxyde (OH-).

3. Dosage :
Les échantillons sont traités de la même façon que les solutions étalons.

 Schéma représentant le mode opératoire du dosage.

3
Calculs et Expressions des Résultats :

1.Calculs :
 Calcul Alcalinité composite TA :
C (HCl)× V 1 ×1000
TA =
V

TA : est la capacité à réagir avec les ions hydrogènes, exprimée en méq/L,


d’alcalinité composite titrée à pH 8,3 correspondant au virage de la
phénolphtaléine.

C(HCl) : est la concentration, exprimée en moles par litre, de la solution d’acide


chlorhydrique.

V1 : est le volume, en millimètres, de la solution d’acide chlorhydrique


consommée pour atteindre un pH de 8,3.
V est le volume, en millimètres, de la prise d’essai (100ml).

 Calcul de l’Alcalinité totale :


C (HCl)× V 2 ×1000
TAC =
V

TAC : est la capacité à réagir avec les ions hydrogènes, exprimée en méq/L,
d’alcalinité totale titrable à pH 4,5 correspondant au virage de l’hélianthine.
C(HCl) : est la concentration, exprimée en moles par litre, de la solution d’acide
chlorhydrique
V2 : est le volume (en millilitres) de la solution d’acide chlorhydrique
consommée pour atteindre un pH de 4,5
V est le volume (en millilitres) de la prise d’essai (100 ml).

Ion HCO3 - CO3 2- OH-

4
méq/l mg/l méq/l mg/l méq/l mg/l

TA = 0 TAC 61.02 TAC 0 0 0 0

TA<TAC/2 TAC-2TA 61.02 (TAC-2TA) 2TA 60.02 TA 0 0

TA=TAC/2 0 0 TAC 30.01 TAC 0 0

TA>TAC/2 0 0 2(TAC-TA) 60.02 (TAC-TA) 2TA – TAC (2TA – TAC) x 17

TA=TAC 0 0 0 0 TAC 17 TAC

 Détermination Des concentrations en CO32-, HCO3- et OH- :


Tableau 1 :
2.Résultat du dosage :

Échantillon d’eau pH initial V1 (ml) V2 (ml)

3.44
N° 1 8,43 0.20

aucune coloration rose


ne se développe après
N° 2 7.94 2.44
ajout de la
phénolphtaléine

Tableau 2 :

NB : la prise d’essai est de 100 ml. Réactif : HCl (0.10 N)

3.Réponse

5
1°/ Confirmation des résultats donnés dans le tableau 1 :
1
TA = [OH-] + 2 [CO32-]

TAC = [OH-] + [CO32-] + [HCO3-]

Dans le domaine de 6,4<pH<10,3 nous avons juste la présence des ions HCO3-
seuls alors :

TA= 0
-
[HCO3-] = TAC
TAC= [HCO3 ] en (méq/L)

TAC
À pH = 10,3 nous avons la présence des ions CO32- et HCO3- ; TA< 2
alors :

1
TA = 2 [CO32-] [CO32-] = 2TA en (méq/L)

TAC = [CO32-] + [HCO3-]

Alors : [HCO3-]=TAC-[CO32-] [HCO3-] = TAC-2TA en (méq/L)

À pH>10,3 nous avons juste la présence des ions CO32- seuls alors :

1
TA= 2 [CO32-]

TAC= [CO32-]

[CO32-] = 2TA = TAC en (méq/L) Donc : TA = TAC/2

1
Pour la concentration de l’ion OH- ; TA>TAC × 2 nous avons :

1 [CO32-] = 2(TAC-TA)
TAC-TA = 2 [CO32-] en (méq/L)

1 1
TA= [OH-] + 2 [CO32-] TA= [OH-] + 2 [2(TAC-TA)]= [OH-]+ TAC-TA

[OH-] = 2TA-TAC en (méq/L)


À pH<6,4 nous avons l’absence des ions CO32- et HCO3- alors :

6
TA= [OH-]
TA = TAC
-
TAC= [OH ]

Si on exprime les concentrations en mg/L :

1
• [CO32-] = 2TA (méq/L) = 2 × M(CO3) × 2
× TA = 60,02 × TA (mg/L)
1
• [CO32-] = TAC (méq/L) = TAC × M(CO3) × 2 = TAC × 30,01 (mg/L)
1
• [CO32-] = 2(TAC-TA) (méq/L) = 2(TAC-TA) × M(CO3) × 2 = (TAC-TA) ×
60,01(mg/L)
• [HCO3-] = TAC (méq/L) = M(HCO3) × TAC = 61,02 × TAC (mg/L)
• [HCO3-] = TAC-2T (méq/L) = M(HCO3) × (TAC-2TA) = 61,02 × (TAC-TA) (mg/L)
• [OH-] = 2TA-TAC (méq/L) = M(OH) × (2TA-TAC) = 17 × (2TA-TAC) (mg/L)
• [OH-] = TAC (méq/L) = M(OH) × TAC =17 × TAC (mg/L)
2°/ Pour chaque échantillon :
a- Interprétation des résultats du dosage

Pour l’échantillon N°1:

La décoloration de la phénolphtaléine se produit donc il y a la réaction (2)


et après il existe le virage du méthylorange donc il y aura la réaction (3).

Pour l’échantillon N°1:

La décoloration du méthylorange se produit donc il y aura juste la réaction (3).

Calculer TA et TAC

TA = C(HCl) x V1 x 1000 / V (méq/L)

TAC = C(HCl) x V2 x1000 / V (méq/L)

Pour l’échantillon N°1:

TA = 0,10 × 0,20 × 1000/100 = 0,2 méq/L

7
TAC = 0,10 × 3,44 ×1000/100 = 3,44 méq/L

Pour l’échantillon N°2:

TA = 0

TAC = 0,10 × 2,44 ×1000/100 = 2,44 méq/L

b- Calcule les concentrations en CO32-, HCO3- et OH- en méq/L et mg/L

Pour l’échantillon N°1, TA<TAC/2:

• [CO32-] = 2TA = 2 × 0,2 = 0,4 méq/L


• [HCO3-] = TAC-2TA = 3,44 – 2 × 0,2 = 3,04 méq/L
• [OH-] = 0 méq/L
En mg/L :
• [CO32-] = 2 × M(CO3)/2 × TA = 30,01 × 0,4 = 12,004 mg/L
• [HCO3-] = M(HCO3) × (TAC-2TA) = 61,02 × 3,04 = 185,50 mg/L
• [OH-] = 0 mg/L

Pour l’échantillon N°2, TA = 0:

• [CO32-] = [OH-] = 0 méq/L


• [HCO3-] = TAC = 2,44 méq/L
En mg/L :
• [CO32-] = [OH-] = 0 mg/L
• [HCO3-] = M(HCO3) × TAC = 61,02 × 2,44 = 148,88 mg/L

c- Réactions du dosage

En présence de phénophtaléine (PH = 8.3), par dosage par une solution d'un
acide fort HCL, on va donc avoir :

CO32- + H+ HCO3-

HCO3- + H+ CO3 + H2O

En présence de méthyle orange, on aura les réactions suivantes :

8
HCO3- + H+ CO3 + H2O