Vous êtes sur la page 1sur 3

Bac 2019 Washington

Épreuve d’histoire-géographie
Série S

Éléments de correction

COMPOSITION : DES TERRITOIRES INÉGALEMENT INTÉGRÉS DANS LA MONDIALISATION


(ESPACES MARITIMES COMPRIS)

Un beau sujet de géographie faisant référence à l’organisation des espaces.

Thématiques traitées : Ce sujet porte sur le deuxième thème « Les dynamiques de la mondialisation » avec
comme question les territoires de la mondialisation.

Niveau de difficulté : Facile mais il faut avoir de solides connaissances sur l’ensemble des espaces.

Points clés : Sujet bien large et classique en géographie. Il faut éviter ici le plan catalogue où le candidat
récite tout ce qu’il sait sur la mondialisation. Il faut vraiment traiter de l’organisation des espaces.

L’introduction pouvait commencer par un constat : des espaces inégalement développés favorisées ou non
par la mondialisation. La définition de « mondialisation » est à donner en introduction. Intégrer les espaces
maritimes.

En quoi les sociétés et les territoires sont-ils inégalement intégrés dans la mondialisation ?

1) Pôles et espaces moteurs

Mots clés à développer : Triade, mégalopoles, façades maritimes, villes mondiales, pourquoi ces espaces
sont moteurs ? Il faut aussi les localiser. C’est le moment d’insérer un schéma, ou mieux, un croquis au
programme.

2) Des périphéries plus ou moins intégrées

Les BRICS, les états pétroliers, les espaces océaniques sont à évoquer ici dans un souci d’avoir des parties à
peu près égales (détroits, contrôle des espaces maritimes, ZEE, multiplication des conflits).

3) Des territoires en marge de la mondialisation

Parler de la PMA, des difficultés, problèmes géopolitiques, de la mondialisation grise, des pays fermés
politiquement.

Astuces : Ajouter un croquis ou plusieurs schémas. Ne pas hésiter à multiplier les exemples.

Piège à éviter : Surtout ne pas raconter tout ce que vous savez sur la mondialisation, il faut centrer son
propos sur les territoires.
COMPOSITION : LE SAHARA

Un beau sujet de géographie faisant référence à l’organisation des espaces.

Thématiques traitées : Ce sujet porte sur le troisième thème « Dynamiques géographiques de grandes aires
continentales » avec comme question l’Afrique : les défis du développement.

Niveau de difficulté : Moyen car l’espace traité est ici limité (du Maroc à l’Égypte au nord, du Libéria à
l’Éthiopie pour le sud). Il faut avoir de solides connaissances sur cet espace précis.

Quelles sont les ressources présentes au Sahara et comment les rapports entre les différents
acteurs en présence dans ces espaces évoluent ils ?

1) Un désert riche en ressources convoitées

Mots clés à développer : ressources en hydrocarbures, en eau, en minerais, des ressources à développer (le
solaire par exemple), un tourisme de plus en plus présent, mais le Sahara reste un désert (en évoquer
quelques caractéristiques comme les températures élevées…).

2) Un espace de circulation

Le Sahara est un espace où les flux ont toujours existé. Les frontières sont poreuses mais les états essaient
de plus en plus de les contrôler. Parler des trafics, de tout ce qui se vend et insister sur les flux migratoires
de plus en plus importants. C’est le moment d’insérer un schéma (il faut qu’il soit prêt avant l’épreuve).

3) Un espace de multiples tensions et conflits

C’est la partie la plus difficile car il faut vraiment connaître de bons exemples. Tensions au Mali avec
l’intervention des troupes françaises, Boko Haram, Touaregs, difficultés du tourisme, esclavage dans
certains pays, explosion des trafics, flux migratoires importants… Les révolutions arabes de 2011 ont en
plus déstabilisé les états de la région.

Astuce : Ne pas hésiter à multiplier les exemples.

Pièges à éviter : Surtout ne pas raconter tout ce que vous savez sur le continent africain, il faut centrer son
propos sur le Sahara. Sujet à traiter si vous avez de solides connaissances sur cet espace.
COMMENTAIRE DE DOCUMENTS EN HISTOIRE :
L’HISTORIEN ET LES MÉMOIRES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE EN FRANCE
L’HISTORIEN ET LES MÉMOIRES DE LA GUERRE D’ALGERIE :

Thématiques traitées : Ce sujet porte sur le premier thème « Le rapport des sociétés à leur passé » avec
comme question les mémoires : lecture historique. C’est un chapitre traité en septembre, chaque élève
devant en traiter un selon le cours de son professeur.

Niveau de difficulté : Assez difficile, les deux sujets sont difficiles à aborder pour un élève de terminale
n’étant pas au courant des débats entre historiens. Il faut avoir de solides connaissances pour pouvoir
comprendre les références des auteurs.

Les consignes pour les deux documents sont claires, le terme « construction » est à expliquer.

L’HISTORIEN ET LES MÉMOIRES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE EN FRANCE

Première partie : La France résistante mise en valeur (années 50-60).

Décrire le document 1 (importance du mont Valérien, le 18 juin, Charles de Gaulle et sa vie…). Évoquer
aussi pour de Gaulle son rôle dans la Libération, l’après-guerre, les procès de Laval et Pétain, la non écoute
des rescapés des camps, la politique de collaboration de Vichy. Le résistant est le héros de cette France
(années 50 et 60).

Deuxième partie : Une autre vision de Vichy à partir de Paxton

Dire qui est Paxton et pourquoi il a permis l’avancée de la construction des mémoires. La mémoire juive
était passée sous silence et maintenant elle peut s’exprimer. Un débat se met en place sur la politique de
collaboration de Vichy avec l’Allemagne. Beaucoup de chercheurs s’intéressent au sujet aujourd’hui.

L’HISTORIEN ET LES MÉMOIRES DE LA GUERRE D’ALGERIE

Première partie : Une mémoire bien difficile à écrire

Cela concerne les deux premiers paragraphes du document. Il faut donner quelques événements ayant eu
lieu entre 1954 et 1962 puis expliquer en quoi la mémoire reste taboue. Faire un développement sur la
place des harkis et leur accueil en France.

Deuxième partie : le rôle de l’historien dans ses mémoires.

M. Stora donne la définition de « mémoires ». Il explique le rôle de l’historien qui doit écouter tous les
protagonistes et ensuite expliquer en restant le plus neutre possible. Il y a aussi le problème de l’accès aux
archives.

Astuces : C’est un commentaire de texte donc ne pas hésiter à souligner des points, expliquer des mots,
comparer les deux documents pour le premier sujet.

Pièges à éviter : Surtout ne pas raconter tout votre cours, pensez, si possible, à critiquer les documents.
Pensez aussi à évoquer les années 2010 (les commémorations aujourd’hui (le président Macron est allé au
mont Valérien en 2019, les rapports avec l’Algérie sont loin d’être pacifiés…).