Vous êtes sur la page 1sur 5

CHAPITRE II: Compensation d’énergie réactive : principe et mise en œuvre

II.1 Introduction
Tout système électrique utilisant le courant alternatif met en jeu deux formes d'énergie :
l'énergie active et l'énergie réactive. Dans les processus industriels utilisant l'énergie électrique
seule l'énergie active est transformée au sein de l'outil de production en énergie mécanique,
thermique, lumineuse, etc... L'autre, l'énergie réactive sert notamment à l'alimentation des circuits
magnétiques des machines électriques comme les moteurs, les autotransformateurs, etc... Par
ailleurs, certains constituants des réseaux électriques de transport et de distribution
(transformateurs, lignes, etc...) consomment également dans certains cas d'exploitation de l'énergie
réactive.

II.2 Facteur de puissance et puissance réactive

Facteur de puissance :
Le facteur de puissance est un indicateur de la qualité de la conception et de la gestion d'une
installation électrique. Il repose sur deux notions très basiques : les puissances active et apparente
qu’il présente le quotient de la puissance active consommée et de la puissance
apparente fournie.

𝑃 puissance active (𝑊)


𝐹𝑃 = = = cos 
𝑆 puissance apparente (VA)

Le cos  est le facteur de puissance du fondamental et ne prend pas en compte la


puissance véhiculée par les harmoniques. Un facteur de puissance proche de 1 indique
une faible consommation d’énergie réactive et optimise le fonctionnement d’une
installation. REF
Par contre, en présence d'harmoniques ces deux valeurs peuvent être très différentes
On utilise également la variable tg ϕ. REF Les appareils de comptage d’énergie
enregistrent les consommations d’énergie active et réactive. Les fournisseurs d’électricité
utilisent généralement apparaître le terme tgø au niveau de leur facture. REF
𝑄 puissance reactive (var)
𝑡𝑔𝜙 = =
𝑃 puissance active (𝑊)

Cos φ et tg φ sont liés par la relation suivante

1
cos ø =
√1 + (tgø )2

]REF : COMPENSATION D’ÉNERGIE RÉACTIVE ET MAÎTRISEDE LA QUALITÉ


DES INFRASTRUCTURES ÉLECTRIQUES alpestechnologies.com AT216001 -
Juin 2016

La puissance active est la puissance réellement disponible pour exécuter le travail. Elle se

la puissance active : P (kW) : est la puissance réelle transmise à des charges telles que
moteurs, lampes, appareils de chauffage, ordinateurs. La puissance active est transformée en
énergie mécanique, chaleur ou lumière.

la puissance reactive : Q(kvar) : représente la puissance engendrée par les éléments réactifs
du circuit, qui sont des condensateurs (réactance capacitive) ou des bobines (réactance nductive).
La puissance réactive ne consomme pas d'énergie, mais n'effectue aucun travail. Elle se mesure
en voltampères réactifs (KVAR). Elle estt le produit de la tension par la composante du
courant réactif, en quadrature avec elle. Elle se mesure en Var (Voltampères réactifs),
ou en kVar à l’échelle industrielle

la puissance apparente : S (kVA) : C'est l'énergie nécessaire qui doit être


produite (et transportée) pour faire
fonctionner la charge.
Dans un circuit où la tension efficace appliquée est Veff et la valeur efficace du courant est Ieff, la
puissance apparente S (kVA) est le produit: Veff x Ieff.
La puissance apparente est la base du dimensionnement de l'équipement électrique.

Puissance réactive des condensateurs :


Récepteurs consommateurs d'énergie réactive :
Valeurs courantes du facteur de puissance :

II.3 Composante active et réactive du courant ............... 33


II.3.1 Courant actif (Ia) ........................................ 34
II.3.2 Courant réactif (I r)..................................... 34
II.3.3 Courant apparent (It) .............................................. 34
II.4 Composante active et réactive de la puissance........................ 34
II.4.1 La puissance active.................................... 35
II.4.2 La puissance réactive..................................... 35
II.4.3 La puissance apparente................................. 35
II .5 Circulation de l'énergie réactive ....................... 35
II.6 Facteur de puissance........................................ 36
II.6.1 La valeur tg phi .............................................. 37
II.6.2 Facteur de puissance et cos phi en présence d’harmonique................... 37
II.6.3 Amélioration du facteur de puissance........................ 37
II.6.4 Avantages d’un bon facteur de puissance....................... 38
II.6.5 Inconvénient d’un mauvais facteur de puissance ................. 38
II.6.6 Relation entre la puissance des condensateurs et l'amélioration du cosphi..
38
II.7 Compensation d’énergie réactive à l’aide des batteries condensateurs........ 39
II.7.1 Caractéristique d’une batterie de condensateur............. 39
II.7.2 Les différents modes de couplage des condensateurs ............. 40
II.7.3 Choix du couplage d’un condensateur.................... 40
II.8 Energie réactive et éléments du réseau.......................... 41
II.8.1 Les machines synchrones .......................................... 41
II.8.2 Les machines asynchrones........................................... 41
II.8.3 Les lignes et les câbles.................................. 41
II.8.4 Les transformateurs........................................ 41
II.8.5 Les inductances............................................. 42
II.8.6 Les condensateurs......................................... 42
II.9 Dispositifs de compensation.............................. 42
II.9.1 Compensateurs de puissance réactive constante .................. 42
II.9.2 Compensateur de puissance réactive variable ....................... 43
II.10 Les différents types de compensation...................................... 44
II.10.1 Compensation fixe................................................................. 44
II.10.2 Compensation de type automatique(ou en gradins) ............. 44
II.10.2.1 Principe et intérêt de la compensation automatique .......... 45
II.10.2.3 Inconvénients d’une compensation en gradins dans un réseau
d’usine.46
II.11 Choix de la localisation de la compensation .................. 46
II.11.1 Compensation globale............ 46
II.11.2 Compensation partielle................................ 47
II.11.3 La compensation individuelle........................... 48
II.11.4 Compensation combinée............................. 49
II.12 Compensation d’énergie réactive en présence d'harmoniques .................. 50
II.12.1 Les nuisances causées par les harmoniques sur les réseaux....... 50
II.12.2 Le filtrage des harmoniques ........................ 50
II.13 La compensation des moteurs de puissance au démarrage et en fonctionnement
normal... 51
II.13 .1 Compensation de moteurs asynchrones............. 51
II.13.2 Cas du montage des condensateurs aux bornes du moteur....... 51

II.13.3 Cas du montage des condensateurs en parallèle avec commande


séparée ... 52
II.14 Conclusion...................................... 52