Vous êtes sur la page 1sur 7

Choix du site

H(m) c''(m) V''(U)(m3) Vd''(m3) Vg''(m3) Vtot Réco


0 0 0 0 0 0 0
5 3920,40404 5101,515
10 10291,7172 2914,96545
15 19429,0909 3088,15272
20 31647,6768 2527,83168
25 47262,6263 2115,83672
30 66589,0909 1952,27173
35 89942,2222 1667,73731
40 117637,172 1615,13574
45 149989,091 1600,11637
50 187313,1313 1494,82312
55 230059,533 1477,87834
60 278763,889 1434,90608
65 333869,381 1407,73616
70 395819,192 1440,05145
75 465056,503 1483,69068
80 542024,495 1475,94806
85 627166,351 1514,74963
90 720925,253 1525,81699
95 42,4545455 248606,061 111171,717 111171,717 824160,038 1553,09641
100 46,3939394 264363,636 119050,505 119050,505 937992,172 1599,16047
105 50,3333333 280121,212 126929,293 126929,293 1063258,78 1739,93391
110 54,2727273 295878,788 134808,081 134808,081 1200796,97 1665,5605

22
Choix du site

Tracé des courbes ࡾࡱ = ࢌ(ࡴ)

H(m) Réco (site 1) Réco (site 2) Réco (site 3)


0 0,00 0 0
5 8338,44 1237,21881 5101,515
10 4180,53 921,506905 2914,96545
15 2683,52 623,167736 3088,15272
20 1911,28 579,724032 2527,83168
25 1686,21 478,967647 2115,83672
30 1462,53 403,333333 1952,27173
35 1267,21 413,86387 1667,73731
40 1187,55 365,855164 1615,13574
45 1094,20 319,469647 1600,11637
50 1000,98 327,800672 1494,82312
55 953,22 280,199253 1477,87834
60 897,84 266,818727 1434,90608
65 866,99 254,686339 1407,73616
70 828,52 256,372313 1440,05145
75 805,13 253,151874 1483,69068
80 759,99 239,127241 1475,94806
85 742,74 232,023822 1514,74963
90 731,65 229,402441 1525,81699
95 704,62 234,611013 1553,09641
100 693,71 240,302412 1599,16047
105 685,94 230,644039 1739,93391
110 666,78 248,083944 1665,5605

9000,00
8000,00
Rendement économique

7000,00
6000,00
5000,00
Réco (site 1)
4000,00
3000,00 Réco (site 2)

2000,00 Réco (site 3)


1000,00
0,00
0 20 40 60 80 100 120
H(m)

23
Choix du site

 Classement des sites et conclusion

En analysant le tracé des courbes, on remarque que le site 2 a le rendement économique


le plus bas suivi du site 1 qui après une augmentation assez importante pour une hauteur
aux environs de 5m chute pour laisser le site 3 surclasser les deux autres. Finalement,
on conclut que le site 3 a le meilleur rendement économique.

24
Choix du site

Etude géologique

 Site 1

Le site n°1 est constitué de calcaire jurassique. Cette roche constitue une bonne assise
pour les fondations mais elle présente un problème de perméabilité, en effet, cette
roche est sédimentaire, elle est sensible à l’érosion et facilement soluble à l’eau. Les
terrains calcaires sont donc généralement karstifiés, c'est-à-dire modelés par la
dissolution et l'érosion dues aux eaux de ruissellement et d'infiltration dans le réseau
de failles. Cette forme d'évolution se manifeste par des grottes, gouffres, canyons,
lapiaz et autres formes dites karstiques. Eventuellement l’existence de karsts peut
occasionner des tassements différentiels de plus la structure géologique du site n’est
pas homogène. Les ancrages des fondations sont donc réduits par l’affleurement de la
roche. De plus, la création de karsts peut développer une surpression interstitielle à la
base de l’ouvrage entraînant une diminution de stabilité due simultanément à la
diminution du coefficient de frottement entre les lèvres et à un allègement apparent de
l’ouvrage.

Cependant, malgré le problème que pose la perméabilité les calcaires à causes de leur
fissuration et leur karstification, ils sont résistants et constituent une bonne assise
pour les fondations vu le fait que les karsts peuvent se remplir d’argile devenant
imperméables. Les travaux d’étanchéitisation consistent à injecter du ciment ou du
béton dans les fissures et les cavités karstiques. De plus, le calcaire convient très bien
comme agrégat à concasser pour le béton, donc convient comme matériau de
construction.

On a :

Densité(T/m3) 2 - 2,6
Résistance à la 50 - 1200
compression
kg/cm²
Résistance à la 46 - 100
traction kg/cm²

25
Choix du site

 Site 2

Le site n°2 repose sur des schistes et grès fissurés. Il est vrai que les schistes
présentent une imperméabilité assez importante mais les fissurations favorisent
l’infiltration des eaux ce qui représente un danger pour la stabilité de l’ouvrage ce qui
nécessite des injections au ciment et la consolidation des parois par des contreforts.
Les schistes, par leur texture feuilletée, révèlent un comportement anisotrope. Les
plans de schistosité sont à l'origine d'une tenue médiocre des parois et cette instabilité
peut être accentuée par la présence d'eau. Ces terrains sont débitables car ils se
débitent en esquilles ou en lames .La formation de ce phénomène est rapide est son
origine est la décompression brutale du terrain sous l'effet du creusement
(relâchement des contraintes). Les grés, quant à eux, ont un comportement qui dépend
de la nature du ciment, il faut donc injecter des quartzites au ciment. De plus, la coupe
transversale du site n°2 montre la présence de fissures profondes dans la roche
schisteuse, ce qui très défavorable pour la construction d’un barrage. Ajoutons à cela
que les schistes sont à éviter comme agrégats ajoutés au béton après concassage même
si les grès conviennent très bien à ce rôle.

26
Choix du site

 Site 3

Ce site repose sur du granite sain, roche qui présente une imperméabilité importante et
une résistance à la compression considérable et constitue donc une bonne assise pour les
fondations.

En effet, vu l’absence de fissures et fractures qui auraient pu entraîner l’altération de


la base de notre ouvrage en présence de l’eau, il n’y a pas grand-chose à craindre quant à
la stabilité des fondations et des versants. Une fois purgé, le granite est une excellente
roche de fondations. De plus, cette roche est dure et compacte, elle peut être employée
pour le béton.

Et on a pour le granite les caractéristiques suivantes :

Densité(T/m3) 2,2 - 2,8


Résistance à la 1600 - 2400
compression
kg/cm²
Résistance à la 110 - 220
traction
kg/cm²

27
Choix du site

Conclusion

Après avoir classifié les rendements topographiques et économiques, nous avons


remarqué que le site 3 surclassait les deux autres sites aussi bien pour le premier que
pour le second critère.

De plus, l’étude géologique confirme notre préférence pour le troisième site, en effet, le
granite constitue la meilleure base pour fonder notre ouvrage.

Enfin, nous avons décidé de choisir le troisième site comme site pour notre
barrage.

28