Vous êtes sur la page 1sur 1

1ère étape : opérations économiques ayant une incidence des

Définition des objectifs de l'analyse : sur l'enrichissement de l'entreprise. emprunts et d’investissements .


• Etude des moyens de l'entreprise b- Les flux de trésorerie : En général, une partie de la capacité
Î Structure financière Il s'agit de toutes les opérations de recettes et d’autofinancement est consacrée aux
Î Trésorerie distributions de
de dépenses se traduisant par des
• Etude du fonctionnement de l'entreprise : bénéfices, ce qui permet d’évaluer
mouvements effectifs de trésorerie.
Î Activité l’autofinancement de l’exercice de la façon
Î Rentabilité c- Les flux de fonds :
La notion de flux de fonds est directement suivante :
2ème étape :
tirée de l'acception anglo-saxonne flow of Autofinancement = Capacité
Préparation des différentes sources
funds. Les flux de fonds désignent toutes les d’autofinancement – Distribution de bénéfices
d'informations :
• Informations extra-comptables : opérations qui figurent dans le tableau de
Î Internes à l'entreprise : financement.
- Raison sociale 2- Les stocks :
- Localisation géographique des établissements Les stocks désignent les quantités de biens ou
- C.V. de monnaie mesurées à un moment
- Statut juridique donné. Ils correspondent donc au stocks
- Age de la société
d'emplois et de ressources consignés dans le
- Dirigeants (âge, ancienneté, compétences)
bilan ;
- Activité
ce dernier est un document qui permet de
- Taille
Î Externes à l'entreprise : déterminer ponctuellement la situation
- Fournisseurs financière de l'entreprise.
- Clients
- Concurrents FRF : un indicateur de vulnérabilité ou au
- Secteur d'activité contraire d'autonomie plus au moins
- Environnement macro-économique grande de l'entreprise vis à vis des prêteurs à
- Marché de l'entreprise. court terme.
• Informations comptables :
Î Bilan comptable retraité ou bilan fonctionnel, FRF = Rssrces stbles brutes –A I – A non V
soit au bilan financier.
Î CPC d'où on va dégager l'état des soldes de BFR : C'est la part des besoins en
gestion
financement non couverte par les ressources
Sur la base de ces documents on établira les
provenant de
ratios relatifs à chacun d'eux.
cette même exploitation.
3ème étape :
Sélection des outils d'analyse financière les
mieux adaptés aux objectifs BFG = AC HT – PC HT
poursuivis :
Î Equilibre financier TN: C'est l'excédent des liquidités (placées
ou non) sur les financements bancaires
Î Solvabilité courants
Î Risque économique et financier
Î Rentabilité TN=TA-TP = FR-BFR
Î Croissance
Î Autonomie financière
Le bilan financier : a pour but de
Î Flexibilité financière.
mettre à la disposition de l'analyste des
4ème étape :
Diagnostic financier (atouts et handicaps) informations significatives pour se rapprocher
¾ Atouts : d'une vision plus économique et financière de
Î Flexibilité l'entreprise. En effet les éléments du bilan
Î Rentabilité élevée sont classés, selon leur degré de liquidité ou
Î Bonne liquidité d'exigibilité croissante d'une part ; d'autre
Î Forte croissance part ; les actifs sont pris pour leur valeur
¾ Handicaps : vénale.
Î Baisse des résultats Ainsi le bilan comptable fait l'objet de
Î Baisse de chiffre d'affaires plusieurs retraitements.
Î Insuffisance de ressources stables
Î Insuffisance d'investissement L'objet du diagnostic financier est de
Î Dégradation de la trésorerie faire le point sur la situation financière de
Î Surendettement, etc… l'entreprise, en mettant en évidence ses forces
5ème étape : et ses faiblesses, en vue de l'exploitation des
Pronostic et recommandations :
premières et de la correction des secondes.
Î Perspectives d'évolution
Î Recommandations
La CAF constitue la « ressource de
a- Les flux de résultats : financement dégagée par l’activité de l’exercice
avant
Ces flux concernent les produits et les charges
affectation du résultat net » elle recense donc
au sens de la comptabilité générale.
l’ensemble des ressources dégagées par
Parmi ces flux, certains donnent lieu à des
l’entreprise elle même sans appel aux
encaissements ou des décaissements, tel est le
apporteurs externes (prêteurs ou associés) et
cas des ventes, des achats, impôts,… D'autres
qui seront
flux n'ont aucune incidence sur la trésorerie,
disponibles pour mener les politiques de
exemple les dotations aux amortissements.
distribution des bénéfices, de remboursement
Les flux de résultats concernent toutes les