Vous êtes sur la page 1sur 59

HUMIDIFICATION DES GAZ

AU COURS DE LA
VENTILATION MECANIQUE

François Lellouche, MD, PhD


Institut Universitaire de Cardiologie
et de Pneumologie de Québec
CONFLITS D’INTERÊT

- Dépôt de brevet pour l’optimisation des performances des


humidificateurs chauffants

- Contrats de recherche avec Hamilton medical, F&P


PLAN
• Bases de l’humidification

• Performances des systèmes d’humidification

Conséquences de la sous-humidification
Humidificateurs chauffants
Filtres humidificateurs
• Impact de l’espace mort

• Autres différences entre filtres & Humidificateurs


Coût - facilité d’utilisation - impact sur les PAV

• Conclusions/recommandations
BASES DE L’HUMIDIFICATION
Définitions de l’humidité d’un gaz
HAS: Humidité Absolue à Saturation (en mgH2O/L) = contenu maximal en eau d’un gaz
HA: Humidité Absolue (en mgH2O/L) = quantité de vapeur d’eau contenue dans un gaz
HR: Humidité Relative (en %) = (HA/HAS) x 100

90 HAS = 30mg/L
80
Humidité Absolue
à saturation (mg/l)

HA = 15mg/L
70
HAS = 9mg/L
60 HAS = 15mg/L HR = 50%
50
HA = 9mg/L HA = 15mg/L
40
HR = 100% HR = 100%
30
2 0 Refroidissement Réchauffement
Condensation

du gaz du gaz
10
0
10°C -6 0 -4 0 17°C
-2 0 0 20 4 0 30°C
60

Température (°C)
CONDITIONNEMENT DES GAZ INSPIRES
90 Contenu maximal en eau ou HAS
HR 100%
80
70

60
Humidité Absolue
(mgH 2O/L)

50 44 mgH2O/L Alvéole
HR 50%
40
30
HR 25%
20

10
< 5 mgH2O/L Gaz médical
0 37°C
-60 -40 -20 0 20 40 60
Température (°C)
Ventilation Ventilation
spontanée invasive
AIR AMBIANT GAZ SECS TURBINE
~22° C ~ 22° C ~ 22° C
~10 mg/L ~0 mg/L ~0 à 10 mg/L
~50% HR ~0% HR ~0 à 50% HR

37°C , 44 mgH2O /l, 100%HR

HUMIDIFICATION
DES GAZ IMPERATIVE
Valeurs à retenir…
GAZ AIR POUMONS
MEDICAUX AMBIANT

TEMPERATURE 15°C 20°C 37°C

HUMIDITE RELATIVE 2-5% 50% 100%

HUMIDITE ABSOLUTE 0-3 mg/L 10 mg/L 44 mg/L

Recommandations pour les gaz délivrés au cours de la ventilation invasive


 30 mgH2O/L
AARC (American Association of Respiratory Care), Respiratory Care 1992
CONSEQUENCES

DE LA SOUS-HUMIDIFICATION

Occlusions de tubes trachéaux

Sub-occlusions

Anomalies épithéliales bronchiques


OCCLUSIONS …....

ET SUBOCCLUSIONS DE TUBES

Resistances :
52 cmH2O/l/s

Les occlusions de tubes ne sont que la partie visible de l’iceberg !


SUB-OCCLUSIONS

22 patients avec HME (Edithflex) Mesures des résistances des


22 patients avec HH (MR 850 F&P) ETT avant/après utilisation

↗ Résistances des ETT tubes 53%


Après/avant utilisation

Pas de différences HH vs HME

Moran Intensive Care Medicine 2011


Relation humidité-température et fonction
mucociliaire dans le temps
Temps d’exposition (h)
Pas de dysfonctionnement

44 mgH2O/L
Humidité absolue (mg/l)

30 mgH2O/L

Pas de dysfonctionnement
Secrétions épaisses
Ralentissement des cils
Cils à l ’arrêt
Dommage cellulaire

Williams et al. Crit Care Med 96


Comment évaluer la qualité de l’humidification ?
r=0.86, p<0.001

1- Observer la
condensation
Condensation

2- Clinique
qualité des
Ricard Chest 99,
sécrétions… Beydon Chest 97
Comment évaluer la qualité de l’humidification ?

3- Réaliser des mesures d’hygrométrie des


systèmes utilisés

Cuquemelle&Lellouche, Respiratory Care 2013


Mesure de l’humidité d’un gaz:
méthode PSYCHROMETRIQUE
Sonde de température « humide »
Sonde de température « sèche »

Pièce en Y

Connection
au patient

Valves
unidirectionnelles
Filtre Fournisseur HA mesurée Ecart type
Hygrovent Peters 31,9 0,6
Hygrobac
Hygrovent S
Mallinckrodt
Peters
31,7
31,7
0,7
0,5
Fréquence des occlusions en fonction de
Hygrobac S
HMEF 1000
Mallinckrodt
Datex
31,2
31,2
0,2
0,7
l’hygrométrie (avec la psychrométrie)
9000/100 Allégiance 31,2 1,4
Servo Humidifier 172 (173) Siemens 30,9 0,3
Humid Vent Filter Compact Hudson 30,8 0,3
Données de la littérature pour les filtres
All Round Filter MAP05 Peters 30,7 0,2
Hygroster Mallinckrodt 30,7 0,6
Slimeline HMEF 9040/01 Sodis 30,3 0,3
BACT HME Ansell 30,1 0,5 Branson Chest 93, Dreyfuss AJRCCM 95, Hurni Chest 97, Absence
Filtraflux Vygon 29,9 0,9
HME 12 BASIC Ansell 29,8 0,4
d’occlusion
Humid Vent 2 Hudson 29,7 0,4
Thomachot CCM 99, Ricard AJRCCM 2000, Lacherade 2005
Servo Humidifier 162 (163) Siemens 29,7 0,8
FE52A Rüsch 29,3 0,4
Boots CCM 2006
Humid Vent 2S Hudson 29,2 0,4
9040/01 Allégiance 28,6 1,1
9000/01 Allégiance 28,5 0,8 Cohen CCM 88, Martin Chest 90, Misset Chest 91, 10 à 20 %
Thermovent 1200 Sims 27,8 0,0
BB100E Pall 27,2 0,7
Roustan ICM 92, Villafane Anesthesio 96 d’occlusions
BB100 Pall 26,8 0,5
Clear Therm + Intersurgical 26,2 2,1
Filta Therm Intersurgical 24,9 1,1
Stérivent Mallinckrodt 23,8 0,9
Iso Gard Hepa Light Hudson 23,6 0,3
Filtraflux Vygon 22,4 0,4
Filtre Filtres
Stérivent S Mallinckrodt 22,2 0,2
BB 2215 Pall 21,8 1,5 Hydrophobique Mixtes
8222/01 Allégiance 20,5 0,2
Maxipleat Sodis 20,1 0,6
HME 10 Ansell 20,0 0,6
BB25 Pall 19,6 1,4
All Round Filter MAP01
BB2000AP
Peters
Pall
19,0
18,9
0,3
0,4 15 20 25 30 35 40 AH (mgH2O/L)
BACT TRAP HEPA Ansell 18,4 0,7
Clear Guard Midi Intersurgical 13,7 0,8
Clear Therm Midi Intersurgical 17,3 0,3
Barr Vent Peters 16,8 1,1
Risque
Highélevé
riskofd’occlusion
ETO Risque faible d’occlusion
Stérivent Mini Mallinckrodt 16,6 1,0
4444/66
Filta Guard
Allégiance
Intersurgical
16,4
16,2
0,6
1,0
ECHELLE DE PERFORMANCE
4000/01
Clear Guard II
Allégiance
Intersurgical
15,1
14,9
0,9
0,6
D’HUMIDIFICATION
ISO GUARD FILTER S Hudson 13,4 0,6
Barr Vent S
Barrierbac S
Peters
Mallinckrodt
13,3
13,2
0,8
0,2
Lellouche et al, Chest 2009
Fréquence des occlusions en fonction de l’hygrométrie
(avec la psychrométrie)
Données de la littérature pour les filtres

37 occlusions/294 (12.6 %)

BB2215

21.8

Lellouche et al, Chest 2009


ECHELLE DE PERFORMANCE D’HUMIDIFICATION
(humidité absolue délivrée mgH2O/L)

Minimum
recommandé

15 20 25 30 35 40
Risque élevé d’occlusion Faible risque d’occlusion
? HA (mgH2O/L)

Filtres hydrophobique
(BB 2215)
PERFORMANCES

DES SYSTEMES D’HUMIDIFICATION

- Humidificateurs chauffants

- Filtres humidificateurs
Humidificateurs chauffants

• Fonction d’humidification uniquement


• Humidification active
IDÉE RECUE SUR L’HUMIDIFICATION DES GAZ AU
COURS DE LA VENTILATION INVASIVE

Les humidificateurs chauffants sont toujours plus


performants que les filtres humidificateurs

= PAS TOUJOURS VRAI


Raisons de l’étude des performances
des humidificateurs chauffants

Constatations cliniques
• Plusieurs épisodes d’occlusions de tubes trachéaux avec des humidificateurs
chauffants de dernière génération (avec fils chauffants) (déjà décrit par Miayo, CCM 1992)

– Patients en zone « chaude » (service non climatisé)


– Sécrétions collantes au cours de l’été
– Patients ventilés avec des turbines
2 Températures de l’air ambiant: 2 ventilateurs:
Normale: 22-24°C EVITA 4 (gaz délivrés 30-35°C)
Elevée: 28-30°C T-Bird (gaz délivrés 35-45°C)
2 Ventilations minute 3 Humidificateurs chauffants avec
10 et 21 L/min différents réglages

3 mesures hygrométriques
à l’équilibre

37°C

Température 40 °C Mesures de
de sortie de 37°C l’hygrométrie
ventilateur (méthode
Fil chauffant psychrométrique)

Température Température de
d’entrée de sortie de chambre
chambre Température
Plaque chauffante de la pièce en Y

Température
de l’air Lellouche et al. AJRCCM 2004.170:1073-1079
F&P, MR 850

Température ambiante « normale » (22-24°C)


50 Température ambiante « élevée » (28-30°C)
44 mgH2O/L
Absolue (mgH2O/L)
Absolute Humidity (mgH 2O/L)

P<0.001
40 P=0.02
NS

30

20
Humidité

10

0
Absence de gradient Compensation
Réglage Standard (37/40) 40/ 40°C automatique
Sortie de chambre 37°C, Pièce en Y 40°C
AJRCCM 2004 Réglages optimisés
Entrée de chambre Sortie de chambre
Patients intubés
TeCh + 7° C

30 °C
TsCh
37°C
Rétrocontrôle
plaque chauffante

Plaque chauffante + 70°C

Entrée de chambre Sortie de chambre

TeCh - 8° C

45 °C
TsCh
37°C
Rétrocontrôle
plaque chauffante

Plaque chauffante + 50°C


Température
de sortie de 37°C
ventilateur

Température Température de
d’entrée de sortie de chambre
chambre
Plaque chauffante

Température
de l’air

Relation Tplaque / HA études sur banc

45
40
35
Humidité Absolue (mgH2O/L)

30
25
20
y = 0,655x - 13,468
15 R² = 0,9096

10
5
0
30 40 50 60 70 80 90 100
Température de plaque (°C)
Nouvelle méthode de surveillance de l’efficacité des
performances des humidificateurs chauffants
480 mesures d’hygrométrie sur banc d'essai avec MR850 (Fisher & Paykel)
Mesures
- Température de la plaque chauffante,
- Température d’entrée de chambre
- Humidité délivrée: 3 mesures hygrométriques (méthode psychométrique)
Conditions
- 4 températures ambiantes différentes ( 20, 22, 25 et 30 ° C),
-8 températures d’entrée de chambre (20, 22, 25, 28, 30, 32, 35 et 40 ° C)
-5 niveaux de ventilation minute ( 5 ; 7,5 ; 10 ; 12,5 ; 15 L/min)
37°C

Température de sortie 40 °C Hygrométrie


de ventilateur 37°C inspiratoire
Fil chauffant méthode
psychrométrique
Température d’entrée Température de sortie
de chambre de chambre Température
Plaque pièce en Y
Température chauffante
ambiante Bouchard & Lellouche SRLF 2014
Synthèse VE_7,5 l/min Synthèse_VE 10,0 l/min
45 45

40 7.5 L/min 40 10 L/min

Humidité Absolue (mgH2O/L)


R² = 0,9103 R² = 0,9427
Humidité Absolue (mgH2O/L)

35 35
30 30
25 25
20 20
15 15
10 10
5 5
0 0
Température de plaque 58 Température de plaque 60.5
Synthèse_VE 12,5 l/min Synthèse VE_15,0 l/min
45 45
40 12.5 L/min R² = 0,9713
40 15 L/min
Humidité Absolue (mgH2O/L)

R² = 0,9683

Humidité Absolue (mgH2O/L)


35 35
30 30
25 25
20 20
15 15
10 10
5 5
0 0
Température de plaque 62.5 Température de plaque 65
Bouchard & Lellouche SRLF 2014
Etude observationelle prospective:
HUMIDÉTÉ

francois.lellouche@criucpq.ulaval.ca
Mr. X, 65 ans, plein sud, sevrage difficile
75
Température de plaque (°C)

70

65
Relation Tplaque / HA études sur banc

60 45
40
35

Humidité Absolue (mgH2O/L)


55
30
25
20
50 y = 0,655x - 13,468
R² = 0,9096
ns

15
tio

3
'

0
J1

J2

J3

J4

J5

J6

J7

J8

J9
15

J1
H

10
ca
ifi

5
od
m

0
nt

30 40 50 60 70 80 90 100
va

Température de plaque (°C)


A
Débarbouillette
30
Niveau d’aide inspiratoire (cmH2O)

25

20

15

10

0
J-10 J-9 J-8 J-7 J-6 J-5 J-4 J-3 J-2 J-1 J0 J1 J2 J3 J4 J5 J6 J7 J8 J9 J10
Jours

3 bronchoscopies pour sécrétions 1 broncho pour


collantes une semaine avant sécrétions très
abondantes
?!?!?!
ECHELLE DE PERFORMANCE D’HUMIDIFICATION
Humidificateurs chauffants

HC
Avec fil chauffant
(réglage standard)

HC
Avec fil chauffant
(réglage standard,
situations à risque)

15 20 25 30 35 40 HA (mgH2O/L)
Risque élevé d’occlusion Faible risque d’occlusion

Filtres hydrophobique
(BB 2215)
Filtres humidificateurs

• Fonction de filtre antibactérien


• ET …….. de nez artificiel

 Fonction d’humidification des gaz inspirés


• Humidification passive
Evaluation sur banc de 48 filtres
Appel d’offre AP-HP
BANC DE MESURE HYGROMETRIQUE

• Evaluation des filtres humidificateurs

 nécessité de simuler des gaz


expiratoires saturés en vapeur d’eau
Filtre Fournisseur HA mesurée Ecart type
Hygrovent
Hygrobac
Hygrovent S
Peters
Mallinckrodt
Peters
31,9
31,7
31,7
0,6
0,7
0,5
Filtres humidificateurs
Hygrobac S Mallinckrodt 31,2 0,2
HMEF 1000
9000/100
Servo Humidifier 172 (173)
Datex
Allégiance
Siemens
31,2
31,2
30,9
0,7
1,4
0,3
HETEROGENEITE
Humid Vent Filter Compact Hudson 30,8 0,3
All Round Filter MAP05 Peters 30,7 0,2
Hygroster Mallinckrodt 30,7 0,6
Slimeline HMEF 9040/01
BACT HME
Sodis
Ansell
30,3
30,1
0,3
0,5
…. et écart parfois notable entre données constructeurs et mesures
Filtraflux Vygon 29,9 0,9
HME 12 BASIC Ansell 29,8 0,4
Humid Vent 2 Hudson 29,7 0,4
Servo Humidifier 162 (163) Siemens 29,7 0,8
FE52A Rüsch 29,3 0,4 35 mgH2O/L
Humid Vent 2S Hudson 29,2 0,4
9040/01 Allégiance 28,6 1,1
9000/01 Allégiance 28,5 0,8 Filtre humidificateur
Thermovent 1200 Sims 27,8 0,0 à tester
BB100E Pall 27,2 0,7
BB100 Pall 26,8 0,5
Clear Therm + Intersurgical 26,2 2,1
Filta Therm Intersurgical 24,9 1,1
Stérivent Mallinckrodt 23,8 0,9
Ventilateur
Iso Gard Hepa Light Hudson 23,6 0,3
Filtraflux Vygon 22,4 0,4
Stérivent S Mallinckrodt 22,2 0,2 T1 32.1°C
BB 2215 Pall 21,8 1,5
8222/01 Allégiance 20,5 0,2
Maxipleat Sodis 20,1 0,6
HME 10 Ansell 20,0 0,6 Hygromètre
BB25 Pall 19,6 1,4 (PSYCHROMÉTRIE)
All Round Filter MAP01 Peters 19,0 0,3
BB2000AP Pall 18,9 0,4
BACT TRAP HEPA Ansell 18,4 0,7
Clear Guard Midi Intersurgical 13,7 0,8
Clear Therm Midi Intersurgical 17,3 0,3
Barr Vent Peters 16,8 1,1
Filtre Température
Stérivent Mini Mallinckrodt 16,6 1,0
Poumon antibactérien ambiante 25 ˚C
4444/66 Allégiance 16,4 0,6
test
Filta Guard Intersurgical 16,2 1,0
4000/01 Allégiance 15,1 0,9
Clear Guard II Intersurgical 14,9 0,6
ISO GUARD FILTER S Hudson 13,4 0,6
Barr Vent S Peters 13,3 0,8
Barrierbac S Mallinckrodt 13,2 0,2
Lellouche et al, Chest 2009
FILTRES STERIVENT
(23.8 mgH2O/L)
PERFORMANCES
HETEROGENES

STERIVENT mini HYGROSTER


(22.2 mgH2O/L) (30.7 mgH2O/L)

0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50 mgH2O/L
Filtres humidificateurs
Peu d’impact de la température ambiante
Comparaison de l’Humid-Heat et de filtres mixtes (hydrophobique+hygroscopique)
P<0.0001
22-24°C
40 25°C
28-30°C
Absolute Humidity (mgH 2O/L)

35 *†

ǂ
30 *†
*†

25

20
Humid-Heat HYGROBAC HYGROBAC "S"

Lellouche Respiratory Care 2013


Filtres humidificateurs
Peu d’impact de la ventilation minute
Comparaison de l’Humid-Heat et de filtres mixtes (hydrophobique+hygroscopique)
P<0.0001
40 10L/Min
Absolute Humidity (mgH2O/L)

20L/Min
NS

35

NS
NS

30

25

20
Humid-Heat
HH HYGROBAC HYGROBAC"S"
Lellouche et al, Respiratory Care 2013
Filtres humidificateurs
Impact important de la température corporelle

Filtre
humidificateur
=
Hygrobac

 Filtres contre-indiqués pour température < 35 ˚C

Lellouche et al, Intensive Care Medicine 2006


ECHELLE DE PERFORMANCE D’HUMIDIFICATION
Filtres humidificateurs

Bonnes performances pour certains filtres


Hétérogénéité
Absence d’impact de la température extérieure
Absence d’impact de la ventilation minute
Attention si hypothermie (température corporelle < 35˚C)

15 20 25 30 35 40 HA (mgH2O/L)
Risque élevé d’occlusion Faible risque d’occlusion

Filtres hydrophobique Filtres


(BB 2215) mixtes
performants
Femme 1m65, 90Kg (57 Kg PIT)

12 x 700 = 8.4 L/min (V minute)


Débit
12.3 ml/Kg PIT pH = 7.28
K+ = 4.9

ARDS (et non ARDS)  ventilation protectrice


25 x 340 = 8.4 L/min (V minute)

Débit
pH = 7.05
6 ml/Kg PIT
K+ = 6.3

??????
DIFFERENCE D’ESPACE MORT ENTRE
LES SYSTEMES D’HUMIDIFICATION
PROBLEME DE L‘ESPACE MORT

Ventilation minute = FR x Vt
Vt « efficace » = Vt – espace mort

Ventilation alvéolaire = FR x (Vt – espace mort)

Inspiratoire

Expiratoire
Filtre
humidificateur Raccord
20 à 100ml annelé
10 à 30 ml
Tube
endotrachéal
5 à 20 ml

Physiologique
75 ml
Ventilation minute= 12 x 700 = 8.4 L/min
Ventilation alvéolaire= 12 x (700-190) = 6.1 L/Min

Ventilation minute= 25 x 340 = 8.4 L/Min


Ventilation alvéolaire= 25 x (340-190) = 3.1 L/Min

Espace mort ~ 190 ml

Ventilation alvéolaire
= FR x (Vt – espace mort)
Ventilation minute= 25 x 340 = 8.4 L/Min
Ventilation alvéolaire= 25 x (340-190) = 3.1 L/Min (Filtre)
Ventilation alvéolaire= 25 x (340-115) = 5.2 L/Min (Humidificateur chauffant)

REDUCTION DE L’ESPACE MORT


 AUGMENTATION
DE LA VENTILATION ALVEOLAIRE

Espace mort ~ 115 ml

Campbell, RC 2000
Prat, ICM 2003
Prin, ICM 2002
Moran, ICM 2006
Hinkson, Resp care 2006
L’IMPACT DE L’ESPACE MORT EST D’AUTANT PLUS
IMPORTANT QUE LE Vt EST BAS ET LA FR ÉLEVÉE
Femme 1m65, 90Kg (57 Kg PIT), filtre
30 9
Iso-minute ventilation (8,4 L/min)
Valv HH 8
25
Volume courant (ml/kg PBW)

Valv HME

Ventilation alvéolaire (ml/min)


7

20 6

5
15
4
- 700 ml
10 3

- 340 ml 2
5
1

0 0
0 5 10 15 20 25 30 35
Fréquence respiratoire (c/min)
VENTILATION ASSISTEE ET VENTILATION CONTROLEE
The effects of passive humidifier dead space on respiratory variables in
paralysed and spontaneously breathing patients.
Campbell et al, Respiratory Care 2000; 45(3):306-312.

• 2 Groupes de patients ventilés : 1) curarisés en VC, 2) en VS-AI


• Ordre randomisé : HC, Filtre-s (28ml), Filtre (90ml)

HC Filtre 28 Filtre 90
VENTILATION
CONTROLEE VD/VT (%) 54 56 59*
CURARISÉS
Vmin (l/min) 9.3 9.4 9.3
Post-op (VC)
(n = 10) PaCO2 (cmH2O) 43.2 43.9 46.8*
VENTILATION
ASSISTEE VD/VT (%) 59 62 68*
VS-AI
(n =15)
Vmin (l/min) 9.1 9.9 11.7*
PaCO2 (cmH2O) 40.1 41.7 42.3
*p<0.05 par rapport au groupe contrôle
FILTRES / HUMIDIFICATEURS
ESPACE MORT

Humidificateurs
Le Bourdelès et al. Chest 96 Chauffants
Iotti et al. Intensive Care Med 97
Ventilation/Minute
Aide Pelosi et al. Crit Care Med 97
Girault et al. Crit Care 2003 Ventilation
Inspiratoire
Alvéolaire

WOB
Campell et al. Respir Care 2000

Ventilation
Moran Intensive Care Med 2006 Ventilation
Contrôlée Alvéolaire
Prat Intensive Care Med 2003
Prin Intensive Care Med 2002 Pression de Plateau

Hinkson Resp care 2006


AUTRES DIFFERENCES ENTRE FILTRES

ET HUMIDIFICATEURS

- Pneumonies acquises sous ventilation

- Cout, facilité d’utilisation


Pneumonies Acquises sous Ventilation (PAV)
Filtres vs Humidificateurs
Fréquence PAV Humidificateurs > Filtres Humidificateurs = Filtres Humidificateurs < Filtres

Etudes randomisées Kirton (Chest 97) (n=280) Martin (Chest 90) (n=73) Lorente (CC 2006) (n=120)
contrôlées Misset (Chest 91) (n=56)
Roustan (ICM 92) (n=116)
Dreyfuss (AJRCCM 95) (n=164)
Branson (Respir care 96) (n=103)
Boots (Crit Care Med 97) (n=116)
Hurni (Chest 97) (n=237)
Kollef (Chest 98) (n=322)
Memish (AmJ Inf Control 2001) (n=243)
Lacherade (AJRCCM 2005) (n=369)
Boots (CCM 2006) (n=381)

Métaanalyses Hess (Resp Care 2003) Siempos (CCM 2007)


Kola (ICM 2005)

La physiopathologie des pneumonies acquises sous ventilation est principalement liée à


la colonisation des voies aériennes d’origine digestive (microaspirations)
Johanson NEJM 1969, Niederman Chest 1989, Kollef NEJM 1999
Coût de l’humidification

Coût des différents systèmes d’humidification. US Dollars/jour

Branson, Respiratory Care 1996


DURÉE D’UTILISATION DES FILTRES

Recommandations des constructeurs 24 heures

Djedaïni et al (Am J Resp Crit Care Med 95) 48 heures


Thomachot et al. (Crit Care Med 98)
Daumal et al. (Infect Control Hosp Epidem 99)
Boisson et al. (Intensive Care Med 99)
Davis (Crit Care Med 2000)
Thomachot et al. (Crit Care Med 2000)
Ricard et al. (Am J Resp Crit Care Med 2000)
7 jours
Thomachot et al. (Crit Care Med 2002)
CONCLUSIONS
Recommandations pour la ventilation invasive

– Humidificateurs chauffants: plus performants en situation stable, influencés


par la température ambiante et la température de sortie de ventilateurs. Coût plus
important. plus complexe à utiliser. Problèmes techniques divers: condensation voie
inspiratoire, problèmes de fuites dans le circuit, humidificateur non rallumé après
un transport, humidificateur en mode VNI chez un patient intubé…..

– Filtres: Très nombreux modèles, grande hétérogénéité. Efficacité satisfaisante


des modèles mixtes. Moins efficaces au cours de l’hypothermie. Moins coûteux,
plus simples d’utilisation. Utilisation possible pendant des durées > 24 heures.
Problèmes liés à l’espace mort en cas d’hypercapnie permissive (asthme, SDRA).

 Filtres humidificateurs (> 28-30 mgH2O/L) en première intention


 Humidificateurs chauffants de dernière génération (asthme ou SDRA)
Dangers de l’excès d’humidification ?