Vous êtes sur la page 1sur 7

Etude de cas: Bâtiment de bureau de faible hauteur typique à Luxembourg

Etude de cas: Bâtiment de bureau de faible hauteur typique à Luxembourg


SP009b-FR-EU

Etude de cas: Bâtiment de bureau de faible hauteur typique


à Luxembourg
Un important bâtiment commercial de cinq étages, en construction mixte, conçu selon les
principes d'ingénierie incendie afin de réaliser des économies considérables au niveau de la
protection incendie. Les poteaux sont partiellement enrobés et les poutres ne sont protégées
que pour les niveaux en sous-sol.
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

Bâtiment en phase de construction

Contenu
1. Le projet 2

2. Introduction 2

3. La structure 2

4. Le concept de sécurité incendie 3

5. Informations générales 5
Créé le lundi 12 novembre 2007

6. Références 5

Page 1
Etude de cas: Bâtiment de bureau de faible hauteur typique à Luxembourg

Etude de cas: Bâtiment de bureau de faible hauteur typique à Luxembourg


SP009b-FR-EU

1. Le projet
Ce bâtiment se distingue par son emploi des techniques d'ingénierie incendie et par les
avantages suivants :

‰ Des poutres non protégées sont employées dans les étages en superstructure, permettant
des économies importantes sur les coûts de protection incendie.
‰ Des poteaux partiellement enrobés sont utilisés dans toute la structure pour éliminer la
nécessité de toute autre protection passive.
‰ Le modèle de sécurité incendie procure un niveau de sécurité acceptable et a été agréé par
les autorités.
‰ Les poutres partiellement enrobées employées pour les niveaux en sous-sol permettent
une résistance au feu de 90 minutes.
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

2. Introduction
La première phase du bâtiment de bureaux a été construite dans le quartier du Kirchberg de la
ville de Luxembourg. Proche du centre-ville, ce quartier est la nouvelle zone d'affaires de
Luxembourg. Le bâtiment a été conçu autour d'une structure métallique, analysée selon les
principes de sécurité incendie afin de réaliser d'importantes économies sur la protection
incendie.

3. La structure
Les étages supérieurs utilisés pour des bureaux sont composés de poutres mixtes à longue
portée et de poteaux partiellement enrobés. La structure des niveaux en sous-sol, consacrés au
parking, est identique, hormis le fait que les poutres sont elles aussi partiellement enrobées.

L'ossature est construite sur 4 niveaux de 3 travées (15,15 m, 8,50 m et 15,5 m). La hauteur de
plancher à plancher est de 4,2 m.

La distance entre les ossatures principales attenantes est de 4,5 m. La dalle de plancher est
d'une épaisseur de 360 mm, soit 160 mm de béton C30/37 (y compris une dalle pré-coulée de
50 mm) et une chappe de finition de 200 mm.

Les poutres sont des poutres mixtes d'acier S355 pour les portées de 8,50 m et S460 pour les
longues portées de 15,5 m. Les poutres métalliques sont fixées aux planchers en béton par des
connecteurs de 22 mm de diamètre et de 125 mm de longueur. La coupe transversale de la
structure est illustrée par la Figure 3.1

Les poteaux mixtes sont composés de profils en H en acier S355 partiellement remplis de
béton C30/37 et continus sur 2 étages. Bien que le raccord entre les poteaux consiste en une
Créé le lundi 12 novembre 2007

platine d'extrémité non débordante boulonnée en quatre points au troisième niveau, il est
considéré comme rigide.

Page 2
Etude de cas: Bâtiment de bureau de faible hauteur typique à Luxembourg

Etude de cas: Bâtiment de bureau de faible hauteur typique à Luxembourg


SP009b-FR-EU
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

Figure 3.1 Vue latérale du bâtiment en cours de construction


Les poteaux sont considérés comme articulés au niveau du sol. Des noyaux en béton,
renfermant escaliers et ascenseurs, assurent la stabilité horizontale.

Avant l'étude de résistance au feu, les poteaux internes n'étaient soumis qu'à une charge axiale
car les poutres qu’ils supportent reposent sur des appuis simples. Les poteaux externes sont
soumis à une charge axiale inférieure (comprenant le poids des façades), mais également à la
flexion puisqu'ils transmettent les forces du vent aux planchers. Les moments de flexion dus
au vent sont faibles par comparaison avec la charge axiale et n'influent pas sur la conception
des poteaux. Les poteaux externes situés aux angles sont soumis à la charge axiale minimale
(composée du poids des façades) mais également à la flexion due au vent, dans les deux sens.
Cependant, les charges dues au vent n'influent pas non plus sur la conception des poteaux
d'angle.

4. Le concept de sécurité incendie


Le service PROFILARBED-Research a été chargé de l'ingénierie incendie des parties
supérieures de la structure et les autorités ont accepté l'utilisation du concept de sécurité
incendie basé sur le feu naturel [1,2,3]. La conception de la protection incendie repose sur les
prescriptions de la norme EN1991-1-2 [1] (employant une charge d'incendie pour bâtiment de
bureaux de 511 MJ/m²) et tient compte des mesures actives de lutte contre l'incendie (alarme
et transmission informatique aux pompiers, systèmes d'échappement des fumées, etc.) Aucun
extincteur automatique n'a été nécessaire.

La température des gaz a été calculée au moyen du logiciel OZone [1,2]. Une série de
simulations a été réalisée, en analysant divers compartiments et en utilisant plusieurs
Créé le lundi 12 novembre 2007

scénarios de bris de verre. Etant donné que les températures de l'acier dans les sections
IPE600 s'élevaient jusqu'à 850°C, une analyse par éléments finis en 2D a dû être effectuée,
tenant compte de l'intégralité de la structure du bâtiment. L'ossature la plus lourdement
chargée a été simulée avec le logiciel de calcul par éléments finis CEFICOSS [5]. Les charges
statiques en conditions d'incendie ont été appliquées selon la norme prEN1990 [6].
Page 3
Etude de cas: Bâtiment de bureau de faible hauteur typique à Luxembourg

Etude de cas: Bâtiment de bureau de faible hauteur typique à Luxembourg


SP009b-FR-EU
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

Figure 4.1 Détail du raccordement de poutre à un poteau partiellement enrobé.


Au départ, les poutres étaient conçues sur appuis simples. Cependant, suite aux
recommandations formulées par PROFILARBED-Research lors d'un précédent projet, une
platine d'extrémité prolongée a été utilisée, avec une rangée de boulons à l'intérieur de la dalle
de béton. Le détail du raccordement est illustré par la Figure 4.1. En cas d'incendie, au moins
une rangée de boulons reste « froide » et capable de transmettre des forces de cisaillement
« réduites ». L'effet positif a été pris en compte dans l'analyse par éléments finis et, par l'ajout
de quelques barres d'armature supplémentaires à l'appui central, un moment de flexion négatif
a pu être repris. Il a ainsi été prouvé que la structure survivrait à un incendie naturel.

Grâce à cette approche de l'ingénierie incendie, toutes les poutres métalliques ont pu être
utilisées sans protection incendie passive.

Pour les niveaux en sous-sol, les autorités exigeaient une résistance au feu de R90. Cette
condition a été respectée en utilisant des poteaux et poutres partiellement enrobés avec le type
de renforcement requis.
Créé le lundi 12 novembre 2007

Page 4
Etude de cas: Bâtiment de bureau de faible hauteur typique à Luxembourg

Etude de cas: Bâtiment de bureau de faible hauteur typique à Luxembourg


SP009b-FR-EU

5. Informations générales
‰ Architecte : Atelier a+u
‰ Planification de la structure : Schroeder & Associés S.A. ; TR-Engineering
‰ Maitre d’œuvre : HOCHTIEF Luxemburg S.A.
‰ Expertise en protection incendie : PROFILARBED-Research
‰ Période de construction : 2000 - 2001
‰ Hauteur totale : 21,60 m
‰ Plan en rez-de-chaussée : 63 x 38 m.

6. Références
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

[1] EN1991-1-2, Eurocode 1- Actions sur les structures, Partie 1.2-Actions sur les
structures exposées au feu. Secrétariat central du CEN, Bruxelles, novembre 2002.

[2] Competitive steel buildings through natural fire safety concept. ECSC Research 7210-
SA/125; 1994-98.

[3] Natural fire safety concept –Full scale tests, implementation in the Eurocodes and
development of a user-friendly design tool. ECSC Research 7210-060, 1997-2000.

[4] Valorisation project - Natural Fire Safety Concept. ECSC Research 7215-PA/PB/PC –
042-057, D-E-F-I-NL-UK & ECCS, 1999-2001.

[5] CEFICOSS , A Computer Program for Analysis of Structures Submitted to the Fire,
University of Liège, Département Structures du génie Civil, Service Ponts et
Charpentes.

[6] CEN; prEN1990, Eurocode – Bases de calcul des structures, 2001.


Créé le lundi 12 novembre 2007

Page 5
Etude de cas: Bâtiment de bureau de faible hauteur typique à Luxembourg

Etude de cas: Bâtiment de bureau de faible hauteur typique à Luxembourg


SP009b-FR-EU

Enregistrement de la qualité
TITRE DE LA RESSOURCE Etude de cas: Bâtiment de bureau de faible hauteur typique à
Luxembourg

Référence(s)

DOCUMENT ORIGINAL

Nom Société Date

Créé par Haller Mike PARE 2003

Contenu technique vérifié par Haller M PARE 08/11/05

Contenu rédactionnel vérifié par Brasseur M. PARE 08/11/05

Contenu technique approuvé par les


Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

partenaires STEEL :

1. Royaume-Uni G W Owens SCI 20/1/06

2. France A Bureau CTICM 20/1/06

3. Suède A Olsson SBI 20/1/06

4. Allemagne C Müller RWTH 20/1/06

5. Espagne J Chica Labein 20/1/06

6. Luxembourg M Haller PARE 20/1/06

Ressource approuvée par le G W Owens SCI 13/5/06


Coordonnateur technique

DOCUMENT TRADUIT

Traduction réalisée et vérifiée par : eTeams International Ltd. 13/03/06

Ressource traduite approuvée par : P.-O. Martin CTICM 21/03/06

Modification 1, 26/3/07
Titre modifié, avec reformulation mineure du texte. Nouvelle photo à la page 1
Créé le lundi 12 novembre 2007

Page 6
Etude de cas: Bâtiment de bureau de faible hauteur typique à Luxembourg

Etude de cas: Bâtiment de bureau de faible hauteur typique à Luxembourg


SP009b-FR-EU

Informations relatives au document


Titre* Etude de cas: Bâtiment de bureau de faible hauteur typique à Luxembourg
Série
Description* Un important bâtiment commercial de cinq étages, en construction mixte, conçu selon les
principes d'ingénierie incendie afin de réaliser des économies considérables au niveau de la
protection incendie. Les poteaux sont partiellement enrobés et les poutres ne sont protégées
que pour les niveaux en sous-sol.
Niveau Expertise Public
d’accès*
Identificateurs* Nom du fichier SP009b-FR-EU.doc
Format Microsoft Office Word, 7 Pages, 369ko
Catégorie* Type de ressource Etudes de cas
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

Point de vue Client, architecte, ingénieur


Sujet* Domaine(s) Bâtiments multi-étagés
d’application
Dates Date de création 23/03/2006
Date de dernière
modification
Date de vérification
Valide depuis
Valide jusqu’à
Langue(s)* Français
Contacts Auteur Haller Mike, PARE

Vérifié par Haller Mike, PARE


Approuvé par
Éditeur Brasseur M, PARE
Dernière modif. par
Mots-clés* Sécurité incendie, bâtiments multi-étagés ; bureaux ; conception architecturale ; conception
Voir aussi Référence Eurocode
Exemple(s) résolu(s)
Commentaires
Discussion
Autre
Portée Applicabilité nationale UE
Instructions
spéciales
Créé le lundi 12 novembre 2007

Page 7