Vous êtes sur la page 1sur 2

Il est facile de nos jours de trouver dans n'importe quelle boutique ésotérique des charbons ardents

tous prêts. Ces charbons servent à faire brûler les encens, les parfums, et les poudres pour
fumigation lors des rituels, entre autres. Mais pour les puristes (ceux qui aiment faire leur outillage
eux-mêmes) ou pour ceux qui n'ont pas de boutique ésotérique près de chez eux et qui ne peuvent
pas acheter par correspondance, voici deux recettes pour fabriquer des charbons ardents vous-
même.

Attention : Avant de commencer, sachez qu'il vous faudra opérer dehors ou dans une pièce bien
ventilée (l'idéal étant de le faire sous hotte aspirante) car vous allez devoir manipuler du charbon
pilé, c'est à dire du charbon très volatil (ça se glisse et se dépose partout). Prévoyez aussi des vieux
vêtements auxquels vous ne tenez pas pour travailler, ainsi qu'un bandana pour mettre sur votre
bouche et votre nez afin de vous éviter de respirer de la poussière de charbon (très néfaste pour les
poumons).

Dans les deux recettes il vous faudra du charbon pilé et du salpêtre. Pour le charbon, prenez du
charbon de bois en morceaux, que vous dégrossirez en le cassant à la massette ou au marteau dans
un sac plastique (cela évitera de trop grandes projections de poussière de charbon), puis vous pouvez
finir de piler les petits morceaux avec un mortier et un pilon (si vous opérez à l'intérieur, recouvrez
votre table de travail d'une bâche en plastique afin d'éviter d'en mettre partout).

Le deuxième ingrédient commun est le salpêtre (ou nitrate de potasse), de formule KNO3, vous en
trouverez sans problème dans une droguerie ou une pharmacie disposant d'un laboratoire.

La première recette est celle fournie par Jules Boucher dans son "Manuel de Magie pratique". Pour
cette recette il vous faut :

- 1 kg de Charbon de Bois

- 100 g d'Encens (Oliban)

- 20 g de Salpêtre

- Quantité d'eau suffisante

Une fois le charbon pulvérisé, faites fondre l'encens dans de l'eau à feu doux jusqu'à ce que vous
obteniez une sorte de colle. Ajoutez le salpêtre et le charbon pulvérisés, et mélangez bien. Une fois
que le mélange est homogène et tient bien, étendez le sur une plaque de fer ou de marbre en lui
donnant une épaisseur d'environ 1 cm. Avec une spatule de vitrier, séparez la pâte en petits pains de
3 à 4 cm de coté (il faut appuyer sur la pâte et non la couper). Mettez les pains à sécher dans un four
chaud mais pas rouge, car sinon les charbons se consumeraient. Une fois secs, entreposez-les à l'abri
de l'humidité.

La deuxième recette est issue du "Traite d'Influence à Distance" de Pierre Manoury. Pour celle-ci il
vous faut :
- 800 gr de Charbon Pilé

- 80 g de Salpêtre

- 20 g de Gomme Arabique

- 1 litre d'eau

Diluez le salpêtre à raison de 50 à 80 g de salpêtre pour 1 litre d'eau (la quantité de salpêtre varie
selon la qualité du charbon de bois : s'il brûle mal il faudra plus de salpêtre ; mais attention si vous en
mettez trop le charbon brûlera trop vite). Une fois la dilution faite, ajoutez la gomme arabique,
versez le tout dans un grand saladier et ajoutez le charbon végétal. Malaxez bien le mélange, puis
placez-le dans des petits moules de 2,5 à 3 cm de diamètre sur une hauteur de 2 cm (après séchage
et évaporation de l'eau la hauteur sera de 1 à 1,2 cm). Pour les moules vous pouvez par exemple
utiliser les moules en aluminium qui entourent les bougies chauffe-plats, une fois bien nettoyés.
Laissez sécher une semaine (par temps sec), puis stockez à l'abri de l'humidité. Cette recette peut
vous permettre de fabriquer des pastilles d'encens qui libèreront le parfum choisi sans avoir à mettre
d'encens dessus. Pour cela, après que la majorité de l'eau se soit évaporé, vous pouvez verser 10 à 12
gouttes d'huile essentielle d'encens ou de santal sur chaque pastille. Laissez ensuite sécher à l'abri de
la lumière dans un endroit aéré. Seules ces deux huiles sont utilisables ainsi, car les autres ne
résistent pas à la combustion.