Vous êtes sur la page 1sur 61

‫اﻟﺠﻤﮭـــــﻮرﯾــــــﺔ اﻟﺠـــﺰاﺋـــﺮﯾـــــــﺔ اﻟـــﺪﯾﻤﻘـــــﺮاطﯿـــــــﺔ اﻟﺸـﻌﺒﯿـــــﺔ‬

‫وزارة اﻟﺘﻌﻠﯿـــﻢ اﻟﻌــﺎﻟﻲ واﻟﺒﺤــﺚ اﻟﻌـﻠﻤـــﻲ‬ ‫وزارة اﻟﺒــﺮﯾﺪ وﺗﻜﻨـــﻮﻟﻮﺟﯿـــﺎت اﻹﻋﻼم واﻻﺗﺼﺎل‬

INSTITUTNATIONALDESTÉLÉCOMMUNICATIONS ET DES TECHNOLOGIESDE


L’INFORMATION ETDE LACOMMUNICATIONABDELHAFID BOUSSOUF
‫اﻟﻤﻌﮭــــﺪ اﻟﻮطﻨـــﻲ ﻟﻼﺗﺼﺎﻻت وﺗﻜﻨﻮﻟﻮﺟﯿﺎت اﻹﻋﻼم واﻻﺗﺼﺎل ﻋﺒﺪ اﻟﺤﻔﯿﻆ ﺑﻮﺻﻮف‬

Antennes Fractales Multi-bandes en ondes millimétriques

Par HAOUAM Imane et NEGGAZ Fatima zohra

Département des Enseignements en Spécialité, Post-Graduation et Recherche


Mémoire présenté
en vue de l’obtention du grade d’Ingénieur d’État en Télécommunications et TIC
Option telecom

Encadré par : Mr O.Kaid Omar


Devant le Jury :
Mr. A. Maazouzi
Mr .D. Zianai kirarti
Mr . L. Bensaada

Juin, 2016
Résumé

Avec l'avancement de la technologie de communication au cours de la dernière


décennie, il y a une demande croissante de la miniaturisation, multi-bande et les antennes à
large bande. La Conception des antennes fractales peut aider à répondre à ces exigences.
Aussi, la saturation de la partie basse du spectre micro-onde ainsi que le besoin croissant en
transmission haut débit imposent une montée en fréquence. L’objectif de notre travail consiste
à analyser et simuler des antennes à géométries fractales en adaptant ses caractéristiques aux
extrêmement hautes fréquences. Différentes structures fractales plaquées à deux dimensions
sont simulées. L’influence du matériel et des dimensions de l’antenne sur les fréquences de
résonances ont été aussi analysées en tenant compte des paramètres précis comme le gain et le
coefficient de réflexion.

Les résultats obtenus montrent l’intérêt des antennes fractales par rapport aux antennes
classiques dans le domaine des communications sans fil.

Mots-clés : antenne imprimée, géométrie fractale, multi-bande, ondes millimétriques

ii
Abstract

With the advancement of communication technology during the last decade, there is a
growing demand for miniaturization, multiband and wideband antennas. Fractal antenna
design can help to meet these requirements. Also, saturation of the lower part of the
microwave and the growing in transmission high debit impose a rise in frequency. The aim of
our work is to analyze and simulate antennas fractal geometries, adapting its characteristics to
extremely high frequencies. Different fractal plated structures with two dimensions are
simulated. The influence of the material and dimensions of the antenna on resonance
frequencies were also analyzed taking into account the specific parameters such as gain and
the reflection coefficient.

The results show the interest of fractal antennas compared with conventional antennas in
Wireless communications field.

Keywords: Printed antenna, fractal geometry, multiband, millimeter waves.

iii
Table des matières
Résumé........................................................................................................................................ ii

Abstract ...................................................................................................................................... iii

Table des matières...................................................................................................................... iv

Liste des tableaux...................................................................................................................... vii

Liste des figures ....................................................................................................................... viii

Liste des Abréviations................................................................................................................. x

Dédicace..................................................................................................................................... xi

Dédicace.................................................................................................................................... xii

Remerciements......................................................................................................................... xiii

Introduction générale .................................................................................................................. 1

Chapitre 1 : Antennes patch........................................................................................................ 3

1-1 Introduction .................................................................................................................... 3


1-2 Généralités sur les antennes............................................................................................. 3
1-2-1 Définition ................................................................................................................. 3
1-2-2 les caractéristiques de l’antenne .............................................................................. 3
1-3 Les antennes plaquées ..................................................................................................... 4
1-4 Définition des antennes Patch......................................................................................... 4
1-5 Avantages et inconvénients des antennes patch .............................................................. 5
1-6 Les techniques d’alimentation ......................................................................................... 6
1-6-1 Alimentation par une ligne microbande .................................................................... 6
1-6-2 Alimentation coaxiale directe................................................................................... 6
1-7 Les méthodes d’analyse.................................................................................................. 7
1-8 Conclusion ....................................................................................................................... 9
Chapitre 2 : la géométrie fractale.............................................................................................. 10

2-1 Introduction ................................................................................................................... 10


2-2 Définition des fractales.................................................................................................. 10

iv
2-3 Pourquoi le choix de structures dont la géométrie est fractale ...................................... 10
2-4 Les avantages et les inconvénients des antennes fractales ............................................ 11
2-5 Fractale et prefractale .................................................................................................... 11
2-6 Propriétés des fractales .................................................................................................. 11
2-6-1 Autosimilarité :....................................................................................................... 11
2-6-2 Dimension fractale : ............................................................................................... 12
2-7 Les différentes formes fractales..................................................................................... 12
2-7-1 Les courbes fractales : ............................................................................................ 12
a- La poussière de Cantor : ....................................................................................... 13
b- La courbe de Koch ................................................................................................ 13
c- Fractale de Minkowski.......................................................................................... 14
d- Arbre fractal « Tri fractal »................................................................................... 14
2-7-2 Les surfaces fractales ............................................................................................. 15
a- Le triangle de Sierpinsky « Sierpinsky Gasket » .................................................. 15
b- Le tapis de Sierpinsky « Sierpinsky Carpet » ....................................................... 16
c- L’étoile de Koch ................................................................................................... 16
2-7-3 Les volumes fractales ............................................................................................. 17
a- Le tétraèdre de Sierpinsky .................................................................................... 17
b- L'éponge de Sierpinsky Menger ........................................................................... 17
2-8 Conclusion ..................................................................................................................... 17
Chapitre 3 : Les ondes millimétriques ...................................................................................... 18

3-1 Introduction ................................................................................................................... 18


3-2 Définition de la bande EHF ........................................................................................... 18
3-3 choix des ondes millimétriques ..................................................................................... 19
3-4 Les limites de la bande EHF :........................................................................................ 19
3-5 Les domaines d’applications des ondes millimétriques ................................................ 20
3-6 L’allocation de spectre de fréquence des ondes millimétriques .................................... 20
3-7 Conclusion ..................................................................................................................... 22
Chapitre 4 : Simulation ............................................................................................................. 23

4-1 Introduction ................................................................................................................... 23

v
4-2 Le logiciel Ansoft HFSS................................................................................................ 23
4-3 Bandes de fréquences ................................................................................................... 24
4-4 Substrat diélectrique ...................................................................................................... 24
4-5 Choix de la technique d’alimentation ............................................................................ 24
4-6 Simulation des antennes fractales.................................................................................. 24
4-6-1 Simulation 1 : ......................................................................................................... 25
4-6-2 Simulation 2 : ........................................................................................................ 28
4-6-3 Simulation 3: .......................................................................................................... 31
4-6-4 Simulation 4: .......................................................................................................... 31
4-6-5 Simulation 5 : ......................................................................................................... 35
4-6-6 Simulation 6: .......................................................................................................... 37
4-6-7 Simulation 7: .......................................................................................................... 40
4-7 Discussion et interprétation des résultats : .................................................................... 44
4-8 Conclusion ..................................................................................................................... 44
Conclusion générale.................................................................................................................. 45

Bibliographie ............................................................................................................................... i

vi
Liste des tableaux

Tableau 1: Hauteur de chaque segment de l’arbre fractal pour les trois premières itérations. 15
Tableau 2 : représentation des différentes applications en fonction de fréquences................. 22
Tableau 3: Caractéristiques utilisées pour l’antenne du Tapis de Sierpinsky ......................... 25
Tableau 4: Sıı obtenue en fonction de fréquence .................................................................... 26
Tableau 5 : les différents résultats pour les fréquences de résonance trouvées ....................... 28
Tableau 6: Sıı obtenue en fonction de fréquence .................................................................... 29
Tableau 7 : les différents résultats pour les fréquences de résonance ..................................... 30
Tableau 8: Caractéristique d’antenne utilisée pour cette forme .............................................. 32
Tableau 9: Les différents résultats obtenus ............................................................................. 33
Tableau 10: les différents résultats pour les fréquences de résonance. ................................... 35
Tableau 11: Les différents résultats obtenus ........................................................................... 36
Tableau 12: les différents résultats pour les fréquences de résonance .................................... 37
Tableau 11: Caractéristique d’antenne utilisée........................................................................ 38
Tableau 12: Différentes résultats obtenue pour l’itération 4. .................................................. 39
Tableau 13 : les différents résultats pour les fréquences de résonance. .................................. 40
Tableau 17: Caractéristique d’antenne utilisée pour cette forme ............................................ 41
Tableau 18: les différents résultats obtenus............................................................................. 42
Tableau 19 : les différents résultats pour les fréquences de résonance ................................... 43

vii
Liste des figures

Figure 1-1: Présentation d’une antenne imprimée sur substrat diélectrique .............................. 5
Figure 1-2: Présentation des formes des éléments rayonnants .................................................. 5
Figure 1-3 : La technique d'alimentation par une ligne microbande ......................................... 6
Figure 1-4 : La technique d'alimentation coaxiale directe......................................................... 7
Figure 1-5 : Présentation du modèle de la ligne de Transmission ............................................. 8
Figure 2-1 : Exemple de calcule d’une dimension fractale ..................................................... 12
Figure 2-2 : La poussière de Cantor......................................................................................... 13
Figure 2-3 : Courbe de Koch ................................................................................................... 13
Figure 2-4 : Génération de la fractale de Minkowski .............................................................. 14
Figure 2-5: Arbre fractal .......................................................................................................... 15
Figure 2-6 : Génération du triangle de Sierpinsky par l’approche de copie ............................ 15
Figure 2-7: Génération du triangle de Sierpinsky par l'approche de décomposition............... 16
Figure 2-8: Génération de la géométrie du tapis de Sierpinsky............................................... 16
Figure 2-9: Etoile de Koch....................................................................................................... 16
Figure 2-10: Tétraèdre de Sierpinsky ...................................................................................... 17
Figure 2-11: Éponge de Sierpinsky-Menger............................................................................ 17
Figure 3-1: Représentation de la bande millimétrique............................................................. 18
Figure 3-2: atténuation atmosphérique en ondes millimétriques............................................. 18
Figure 4-1 : L’antenne de tapis de Sierpinsky jusqu'à l’itération 3 ......................................... 25
Figure 4-2: l’antenne proposée. ............................................................................................... 26
Figure 4-3 : Graphe de coefficients de réflexion (Sıı) en fonction de la fréquence (forme 1) 26
Figure 4-4 : Diagramme de rayonnement 2D et 3D pour la fréquence de résonance =25GHz27
Figure 4-5 : Diagramme de rayonnement 2D et 3D pour la fréquence de résonance =38GHz27
Figure 4-6 : Diagramme de rayonnement 2D et 3D pour la fréquence de résonance =45GHz27
Figure 4-7:Graphe de coefficients de réflexion (Sıı) en fonction de la fréquence (forme1) ... 29
Figure 4-8 : Diagramme de rayonnement 2D et 3D pour la fréquence de résonance =21GHz29
Figure 4-9 : Diagramme de rayonnement 2D et 3D pour la fréquence de résonance =29GHz30

viii
Figure 4-10:Diagramme de rayonnement 2D et 3D pour la fréquence de résonance =37GHz30
Figure 4-11:Graphe de coefficients de réflexion (Sıı) en fonction de la fréquence(forme 1) . 31
Figure 4-12 : La structure proposée de l’antenne jusqu’à l’itération 5(forme 2) .................... 32
Figure 4-13 : la structure proposée à l’itération 5.................................................................... 32
Figure 4-14:Graphe de coefficients de réflexion (Sıı) en fonction de la fréquence (forme 2) 33
Figure 4-15:Diagramme de rayonnement 2D et 3D de la fréquence = 24 GHz ...................... 34
Figure 4-16:Diagramme de rayonnement 2D et 3D de la fréquence=35 GHz ........................ 34
Figure 4-17:Diagramme de rayonnement 2D et 3D de la fréquence = 42 GHz ...................... 34
Figure 4-18:Graphe de coefficients de réflexion (Sıı) en fonction de la fréquence (forme2). 36
Figure 4-19:Diagramme de rayonnement en 2D et 3D de la fréquence=33GHz .................... 36
Figure 4-20:Diagramme de rayonnement en 2D et 3D de la fréquence=36 GHz ................... 37
Figure 4-21 : les itérations de l’antenne générées (forme 3). .................................................. 38
Figure 4-22 : la forme d’antenne simulée. ............................................................................... 38
Figure 4-23:Graphe de coefficients de réflexion (Sıı) en fonction de la fréquence (forme 3). 39
Figure 4-24:Diagramme de rayonnement 2D et 3D pour la fréquence de résonance=30GHz.39
Figure 4-25:Diagramme de rayonnement 2D et 3D pour la fréquence de résonance=37GHz.40
Figure 4-26: La structure proposée de l’antenne jusqu'à l’itération 3 (forme 5). .................... 41
Figure 4-27 : la structure proposée à l’itération 3.................................................................... 41
Figure 4-28:Graphe de coefficients de réflexion (Sıı) en fonction de la fréquence (forme5). 42
Figure 4-29:Diagramme de rayonnement 2D et 3D de la fréquence = 72.7 GHz ................... 43
Figure 4-30:Diagramme de rayonnement 2D et 3D de la fréquence = 83.6 GHz ................... 43

ix
Liste des sigles

EHF : Extremely High Frequency.


FEM : Finite Element Method.
FSS : Fixed Satellite Service.
GSO : Geostationary Satellite Orbit
HFSS : High Frequency Electromagnetic Field Simulation.
ILS : Inter Link Satellite.
LMDS : Local Multipoint Distribution Service.
mmW : millimeter wave .
MSS : Mobile Satellite Service.
NGSO : Non-Geostationary Satellite Orbit
UIT : Union Internationale des Télécommunications.

x
Dédicace

Je dédie ce modeste travail :

A mes chers parents Tayeb et Naima


Mais aucune dédicace ne serait témoin de mon profond amour, mon immense
Gratitude et mon plus grand respect, car je ne pourrais jamais oublier la
Tendresse et l’amour dévoué par lesquels ils mon ont toujours entourés
Depuis mon enfance.
A mes frères et mes sœurs Mimila, Khadidja, Sarra, Hakim et leila

A mes chères tantes : Saloua, Zoubida, Rachida et Amina

A mon oncle abd el madjid et mes nieces

A mes chers Fadila , Hakim et Salim

A ma chère binome et sœur Fatima zohra


A tous mes amis : Keltoum, Khadidja, Asma, Amina,

Safia, Ilham, Aicha, Khadidja.


Et à tous ceux
Que j’aime et à toutes les personnes qui m’ont prodigué des encouragements
Et se sont donné la peine de me soutenir durant ces années

HAOUAM Imane

xi
Dédicace

Je dédie ce travail à toute ma famille ,à mes chers frères , mes cousins et à ma

Grand-mère. Un sentiment particulier de gratitude à mes parents qui m’ont soutenu

Durant toutes mes études.

À ma très chère amie et binôme Imane .

Ainsi qu’à tous mes amis et toutes les personnes qui m’ont encouragé ou

aidé tout au long de mes études.

NEGGAZ Fatima Zohra

xii
Remerciements

D’abord, nous remercions Dieu le tout puissant. C’est grâce à lui que nous avons eu le
foie et la force pour accomplir ce travail.
Ce travail s’est réalisé sous la direction de Monsieur Kaid Omar Omar maître de
conférences à l'Institut National des Télécommunications et des Technologies De
l’Information et de la Communication d’Oran, soulignant l’intérêt constant qu’il porte à nos
travaux. Nous le remercier très sincèrement, pour la confiance qu’il nous a accordée et les
connaissances qu’il nous a transmises, ainsi que pour sa disponibilité en toute heure, son
soutien, son encouragement, Son encadrement, ses conseils et son expérience nous ont permis
d’acquérir les connaissances indispensables au développement et à l’aboutissement de ce
travail. Nous sommes très reconnaissants envers lui.
Nous remercions infiniment Monsieur Ziani Kerarti Djalal enseignant à l'Institut
National des Télécommunications et des Technologies De l’Information et de la
Communication d’Oran, il nous a généreusement fait bénéficier de ses compétences et ses
conseils.
Également, nous présentons nos remerciements et notre gratitude à nos parents pour
leur soutien moral et financier à la poursuite de nos études. Vous m’avez toujours encouragé
à poursuivre mes rêves et à me dépasser. Ce mémoire vous est dédié. Finalement, à tous nos
amis et à toutes les personnes qui ont gravité autour de nous pendant notre cursus, qui nous
ont supporté et encouragé, on vous dis un gros merci.

xiii
1
Introduction générale

Introduction générale

De grandes innovations techniques ont marqué par leur avancées l’évolution des
Télécommunications. Ces dernières années nous ont démontré l’intérêt de notions telles que
la facilité d’accès, le débit élevé, et la mobilité. Pour répondre à ces attentes, les techniques de
transmission radio se sont considérablement développées pour connecter les divers
utilisateurs. La multiplicité et la diversité des standards de communications nécessitent un
besoin pressant pour l’amélioration des antennes afin que ceux-ci permettent d’accéder à de
nombreux services.
Tout en cherchant à améliorer les performances d’une antenne, on doit nécessairement
l’adapter aux applications les plus récentes. Une antenne classique fonctionnait en une ou
deux bandes de fréquences. Alors pour diverses applications, différentes antennes sont
requises, cela causera un problème d'espace. Afin de surmonter ce problème, la technologie
s’oriente vers de nouveaux types d’antennes qui assurent simultanément les fonctions pour
plusieurs applications, appelées antennes multi-bandes ou large bandes dont une seule antenne
peut fonctionner dans plusieurs bandes de fréquences. Parmi ces sources rayonnantes, nous
citons les antennes fractales

Aujourd’hui la saturation de la partie basse du spectre micro-onde ainsi que le besoin


croissant en transmission haut débit imposent une montée en fréquence. Dans ce contexte, la
bande de fréquence millimétrique présente un intérêt particulier pour de nombreuses
applications actuelles et potentielles et des avancées technologiques en télécommunication.

Notre travail développé dans ce mémoire a pour objectif l’analyse et la simulation des
antennes fractales multi bandes ou large bandes destinées à des applications dans la bande
millimétrique.

Pour remplir cette tâche, nous proposons en premier chapitre un état de l’art sur les
antennes et leurs caractéristiques. On fait rappel par la suite sur les antennes imprimées pour
une rapproche aux antennes fractales, les différente alimentations utilisées et leurs
caractéristiques.

Dans le second chapitre, nous allons nous intéresser principalement aux antennes fractales
et leurs conceptions. En parleras de la naissance de la géométrie fractale ainsi que les
différentes formes connues.
Le troisième chapitre englobe une présentation sur les ondes millimétriques, leur
importance ainsi que leurs utilisations et leurs limites.

Le chapitre quatre représente une simulation des antennes avec des structures fractales
plaquées à deux dimensions à l’aide du logiciel HFSS.

Nous terminerons par une conclusion générale sur le travail réalisé.

2
3
Chapitre 1 : Antennes patch

Chapitre 1 : Antennes patch

1-1 Introduction
Le développement des télécommunications spatiales et terrestre, les contrôles et les
commandes à distance, ont fait apparaître la nécessité de réaliser des antennes peu coûteuses et
peu encombrantes, faisant appel à une technologie simple et économique.
Les antennes patch sont utilisées lorsqu'on veut réduire l'encombrement d'une antenne,
notamment sa hauteur au-dessus d'un plan de masse, par exemple sur les émetteurs-récepteurs
portables de radiocommunications, sur les récepteurs GPS…Les antennes planaires sont
utilisées en Wifi , en navigation aérienne, surveillance ou observation de la Terre par satellite
et en réalisation des antennes radar .
Dans ce chapitre nous présentons la description et les différentes formes, les avantages, les
inconvénients des antennes patchs, ainsi que les différents types d'alimentation. En effet, nous
détaillons le principe du patch dans le domaine des antennes.

1-2 Généralités sur les antennes


1-2-1 Définition
Une antenne est un élément passif connectée à un générateur et le milieu où l’onde
rayonne, son rôle est de convertir l’énergie électrique d’un signal en énergie
électromagnétique (ou inversement).Il existe plusieurs types d'antennes qui diffèrent par leur
fonctionnement, leur géométrie, et leur technologie [1].

1-2-2 les caractéristiques de l’antenne


a- L’impédance d’entrée :

On appelle impédance d’entrée de l’antenne l’impédance vue à l’entrée de ce composant,


elle est égale au rapport de la tension Ve sur le courant Ie :

Ze= Ve/Ie (Équation 1-1)


b- Coefficient de réflexion :

Le coefficient de réflexion est le rapport entre l’onde réfléchie en entrée de l’antenne et


l’onde incidente. Si l’impédance caractéristique de la ligne de propagation est Zc et
l’impédance d’entrée de l’antenne Ze, le signal se réfléchit à l’entrée de l’antenne avec un
coefficient Γ dont l’expression est [2]: Γ = Sıı = (Équation 1-2)

c- Diagramme de rayonnement

Le diagramme de rayonnement représente les variations de la puissance rayonnée par


l’antenne dans les différentes directions de l’espace. Il indique les directions de l’espace (θ0 ,
φ0) dans lesquelles la puissance rayonnée est maximale (axe de rayonnement) [3].

d- Gain

Le gain G (θ, φ) d’une antenne dans une direction (θ, φ) est le rapport entre la puissance
rayonnée dans une direction donnée P (θ, φ) sur la puissance que rayonnerait une antenne
isotrope sans pertes (pris comme une référence unité (0 dB) [3].

e- La bande passante

La bande passante d’une antenne correspond à la bande de fréquence où le transfert


d’énergie de l’alimentation vers l’antenne (ou de l’antenne vers le récepteur) est maximale. La
bande passante correspond généralement à la plage de fréquences sur laquelle 90% de la
puissance incidente est transmise, ce qui correspond à S11 = -10dB [1].

1-3 Les antennes plaquées


Il existe une grande variété de techniques pour la réalisation et la fabrication des antennes,
chacune d’elles possède ses propres caractéristiques et sert à une application bien déterminée.
Parmi les techniques les plus utilisées, on peut citer la technique des circuits imprimés.

1-4 Définition des antennes Patch


Dans sa forme la plus simple, une antenne patch est constituée d'un élément rayonnant sur
un côté d'un substrat diélectrique qui comporte un plan de masse sur l'autre côté, comme le
montre la figure (1-1).

4
Figure 1-1: Présentation d’une antenne imprimée sur substrat diélectrique.

Le patch est généralement constitué d'un matériau conducteur tel que le cuivre ou l'or et peut
prendre toutes les formes possibles, il est généralement carrée, rectangulaire, circulaire,
triangulaire, anneau ou une autre forme commune comme le montre la figure (1-2).

Figure 1-2: Présentation des formes des éléments rayonnants.

Parmi toutes les formes des éléments rayonnants, le rectangle est le plus facile à appréhender.

1-5 Avantages et inconvénients des antennes patch

Les avantages [4] :


Actuellement, les antennes patch sont largement utilisées .Certains de leurs principaux
avantages sont :
- La conformabilité et la possibilité d'intégrer les circuits micro-ondes au niveau des antennes.
- Simplicité de leurs structures.
-Poids léger et faible volume.
- Faible coût de fabrication, peut donc être fabriqué en grandes quantités.
- La possibilité d'avoir une diversité de polarisation.

Les inconvénients [4]


Les antennes patch présentent un certain nombre d'inconvénients par rapport aux antennes
classiques. Certains de leurs principaux inconvénients sont :
- Bande passante étroite.
- Faible gain.
- Rayonnement parasite de l’alimentation.

5
1-6 Les techniques d’alimentation
Les antennes patch peuvent être alimentées par une variété de techniques. Mais il y a deux
types qui sont les plus utilisées :
 Alimentation par une ligne microbande.
 Alimentation coaxiale directe.

1-6-1 Alimentation par une ligne microbande


Dans ce type de technique d'alimentation, une bande conductrice est reliée directement au
bord du patch comme le montre la figure (1-3). La bande conductrice est plus petite en largeur
par rapport au patch.

Figure 1-3 : La technique d'alimentation par une ligne microbande

Ce type de dispositif d'alimentation présente l'avantage que l'alimentation peut être gravé
sur le même substrat, elle permet également une meilleure adaptation d’impédance. C’est
l’une des techniques les plus utilisées dans les antennes imprimées mais elle a l’inconvénient
de générer un rayonnement parasite [5].

1-6-2 Alimentation coaxiale directe


L’alimentation coaxiale est une technique très courante utilisée pour l'alimentation des
antennes patch. Comme on le voit sur la figure (1-4), le conducteur intérieur du connecteur
coaxial traverse le diélectrique et est soudée à la plaque de rayonnement, tandis que le
conducteur externe est connecté au plan de masse.

6
Figure 1-4 : La technique d'alimentation coaxiale directe

Le principal avantage de ce type de système d'alimentation est que l'alimentation peut être
placée à tout endroit désiré à l'intérieur de la pièce, afin de correspondre à son impédance
d'entrée. Cette méthode d'alimentation est facile à fabriquer et présente un faible rayonnement
parasite. Mais elle présente des inconvénients au niveau du diagramme de rayonnement [5].

1-7 Les méthodes d’analyse


Les modèles les plus populaires pour l'analyse des antennes patch sont les modèles de
transmission de la ligne, le modèle de la cavité, et le modèle d'onde complète.
Le modèle de ligne de transmission est le plus simple de tous, et il donne une bonne
interprétation du mécanisme de rayonnement mais qui ne peut s’appliquer qu’aux antennes de
formes carrés ou rectangulaire [5].

Le modèle de la ligne de Transmission


Ce modèle représente l’antenne imprimée par deux fentes de largeur W et de hauteur h,
séparées par une ligne de transmission de longueur L. La micro bande est essentiellement une
ligne non-homogène de deux diélectriques, typiquement le substrat et l'air.

7
Figure 1-5 : Présentation du modèle de la ligne de Transmission

Comme le montre la figure (1-5), la plupart des lignes de champ électrique résident dans le
substrat et des parties de certaines lignes dans l'air. Par conséquent, la valeur de εreff est
légèrement inférieure à εr parce que les champs frangeants autour de la périphérie des pièces
ne sont pas limités dans le substrat diélectrique, mais sont également répartis dans l'air.
L'expression de εreff est donnée par Balanis [6][7]:

ᵣ ᵣ
Si <1: ε reff = + + 0.04(1 − )² (Équation 1-3)
( )

ᵣ ᵣ
et si >1 : ε reff = + (Équation 1-4)
² ( )

Avec :
εreff : Le constant diélectrique effectif
εr∶ La constante diélectrique.
H : la hauteur du substrat diélectrique.
W : la largeur du patch .

La longueur d’onde dans le milieu diélectrique [6]: λ= (Équation 1-5)


Les dimensions de l’élément rayonnant été prolongés à chaque extrémité par une distance ΔL,
qui est donnée par Hammerstad [6]:

8
( . )( / . )
ΔL = 0.412h (Équation 1-6)
( . )( / . )

La longueur effective du patch Leff devient maintenant [7]:

W
(εᵣeff+0.3) + 0.264
H
L= − 0.834ℎ W (Équation 1-7)
ₒ εᵣeff (εᵣeff−0.258) + 0.8
H

Pour un rayonnement efficace, la largeur W est donnée par BahletBhartia [7]:

W= (Équation 1-8)
ᵣ ᵣ

1-8 Conclusion
La technologie micro ruban en général, et les antennes imprimées en particulier connaissent
un succès croissant auprès des industriels et des professionnels des télécommunications. Il est
nécessaire de bien définir l’intégralité de paramètres des antennes, afin de prévoir son
comportement, et de s’assurer qu’elle se conformera aux exigences des systèmes d’autre part.

9
10
Chapitre 2 : géométrie fractale

Chapitre 2 : la géométrie fractale

2-1 Introduction
Dans la nature il y a des formes et des objets que nous ne pouvons pas définir à l'aide des
figures géométriques existantes (les cercles, les carrés, les triangles, les rectangles...), parce
que cette dernière atteint ses limites lorsqu’ il s’agit de décrire des objets très irréguliers. Cela
a mené les scientifiques à inventer de nouveaux modèles pour tenter d'expliquer cette
irrégularité de la nature .Ce qui a permis l’émergence d'une nouvelle géométrie appelée
«géométrie fractale », qui est une extension de la géométrie euclidienne et permet de spécifier
un nombre important de nouvelles formes.
Dans ce chapitre on va vous présenter les antennes fractales, leurs dimensions et les
différentes formes et structures fractales.

2-2 Définition des fractales


D’après B. Mandelbrot [8] (qui a introduit ce terme en 1975), fractale se dit d’une figure
géométrique ou d’un objet naturel de structure complexe et irrégulière, se construisant selon
des règles précises.
Le terme fractal vient à partir de l'adjectif latin ‘fractus’, qui signifie irrégulier ou brisé. Un
objet fractal doit avoir les caractéristiques suivantes :
 Ses parties ont la même forme ou structure que le tout (chacune de leurs parties
reproduit leur totalité).
 Sa forme est soit extrêmement irrégulière.

2-3 Pourquoi le choix de structures dont la géométrie est fractale


L’étude des structures dont la géométrie est fractale abouti à l’existence de deux raisons
intéressantes pour concevoir les antennes :

 La première raison : est que l'on s'attend à ce qu'une antenne autosimilaire (c'est-à-dire,
une antenne qui contient plusieurs copies d'elle-même à différentes échelles)
fonctionne de façon identique pour plusieurs longueurs d'ondes différentes.
 La deuxième raison : est que les propriétés d'occupation de l'espace de certaines formes
fractales devraient permettre à de petites antennes de forme fractale de mieux tirer
avantage du petit espace l'entourant [9].
On résulte que Les fractales sont des solutions efficaces pour augmenter le périmètre d’une
surface parce qu’elles sont des antennes très spéciales qui permettent avec une forme fractale
d’aboutir à un fonctionnement multi-bande.

2-4 Les avantages et les inconvénients des antennes fractales


Principaux avantages [10] :
 Surface occupée très réduite : la compacité résulte du caractère irrégulier des formes
fractales.
 Résonances multiples : le caractère multi-bande vient du caractère d’autosimilarité.
 Grande Réduction de taille.
 Possibilité de large bande.

Principaux inconvénients [10] :


 Réalisation très difficile liée à la complexité des formes.
 Difficulté de contrôler la polarisation.
 Gain faible.

2-5 Fractale et prefractale


Le terme « fractale » est un abus de langage, les formes étudiées sont juste des formes pré-
fractales. On a donc intérêt à considérer seulement une partie de la fractale, en la tronquant,
car dans la nature ou dans les phénomènes physiques, la représentation est autosimilaire pour
les fractales qui sont définies mathématiquement comme étant des structures de complexité
infinie.
Cette troncature est réalisée en prenant seulement les nièmes premières itérations tout en
gardant les propriétés fondamentales de la fractale. La fractale tronqué obtenu est appelé un
préfractale d’ordre n [9].

2-6 Propriétés des fractales


Cette nouvelle géométrie présente les propriétés suivantes :

2-6-1 Autosimilarité :
C’est la propriété la plus importante des fractales. Ceci s’explique par le fait que toute
image fractale est engendrée par un processus d’itération théoriquement infini. Les détails
sont simplement similaires sans être strictement identiques où l’on retrouve le motif de base
réduit d’un certain facteur à tous les niveaux d’observation [9].

11
2-6-2 Dimension fractale :
La deuxième particularité des fractales est leur dimension. Dans la géométrie euclidienne,
tous les objets possèdent une dimension entière :
 Un point a pour dimension D=0.
 Un segment a pour dimension D = 1.
 Un carré a pour dimension D = 2.
 Un cube a pour dimension D = 3.

En revanche, la dimension d’une fractale constitue une généralisation de la notion de


dimension utilisée en géométrie euclidienne. La dimension fractale D est le nombre qui
quantifie le degré d’irrégularité et de fragmentation d’un ensemble géométrique ou d’un objet
naturel.
Soit un objet initial formé d’un certain nombre de copie(N) auto-similaires, chacune de ces
parties étant réduite d’un rapport de réduction(S), la dimension fractale est donnée par la
formule suivante [10]:
D= ( ) (Équation 2-1)

Figure 2-1 : Exemple de calcule d’une dimension fractale.

Exemple de calcule
Dimension fractale : D= ( )= D= ( )=1.58

2-7 Les différentes formes fractales


Les formes fractales qui étaient à la base un outil mathématique ont été assez récemment
utilisées pour la conception d'antennes. Les géométries les plus pertinentes sont décrites
brièvement dans la suite.
On peut classer la variété de formes fractales en trois catégories :

2-7-1 Les courbes fractales : Ce sont les fractales les plus simples à représenter. Il existe
plusieurs figures fractales.

12
a- La poussière de Cantor :
C’est un sous-ensemble remarquable de la droite réelle construit par le mathématicien
allemand Georg Cantor en 1883[11]. Cet « ensemble fractal » se construit très simplement
en enlevant le tiers centrale d’un segment de droite de départ et en répétant ce procédé à
l’infini par itération successive sur les différents segments résultant comme le montre la
figure suivante:

Figure 2-2 : La poussière de Cantor.

La poussière de Cantor est caractérisée par un nombre de segments tendant à devenir infini
avec une longueur quasiment nulle [9]. Le nombre de copies de la forme originale obtenu
d’une itération à une autre est égal à 2 (N=2) avec un facteur de réduction égal à 1/3 de la
taille originale (s= 1/3). En utilisant l’équation (I.1), la dimension de ce type de fractale est:
D = log 2 / log 3 = 0.6309

b- La courbe de Koch
Flocon ou courbe de Von Koch est la plus connue des courbes à avoir été décrite en 1904
par le mathématicien SuédoisHelge Von Koch [12].
Pour construire cette courbe, on débute avec un initiateur (une ligne droite) puis on remplace
chaque segment de la figure par le générateur ou fractale de Koch d’ordre 1. On répète la
même opération un certain nombre de fois, comme le montre la figure suivante :

Figure 2-3 : Courbe de Koch.

13
En ajoutant des détails de plus en plus petits au fur et à mesure des itérations successives,
car on prend un segment de longueur L et on remplace son tiers central par un ‘pic’ formé de
deux segments de longueur L/3. On refait le même processus pour chacun des 4nouveaux
segments et ainsi de suite.
Pour chaque itération n la longueur est multipliée par 4/3[13] : Ln =L (4/3)ⁿ (Équation 2-2)
Donc pour un nombre d’itérations n infini la longueur d’une courbe de Koch tend vers l’infini.
La dimension de cette courbe peut être calculée aussi avec cette loi [13] :
( )
D= (Équation 2-3)
[ ( )]

Avec ∶ l’angle de rotation.

c- Fractale de Minkowski
Pour générer l'île fractale Minkowski, on commence par un carré (modèle initial ou
initiateur) considéré comme l’itération 0. Chaque segment du carré est remplacé par un
générateur qui se constitue de 5 segments, et ainsi de suite [9]. Cette procédure de génération
itérative se poursuit pour un nombre infini de fois. Le résultat final est une courbe avec une
structure infiniment complexe.

Figure 2-4 : Génération de la fractale de Minkowski.

d- Arbre fractal « Tri fractal »


Pour générer ce type de courbe fractale, chaque nouvelle branche(le tronc de l'arbre) doit
tourner par rapport à la branche précédente, qui est tournée par rapport à toutes ses branches
précédentes. Donc on commence à l’itération 0 par une "tige" de longueur Lₒ, puis on construit
à l’itération 1 et à partir de l’une des deux extrémités deux lignes de longueurs ₒ/3 séparées
par un angle de rotation θ, et le processus est répété infiniment [9].

14
Figure 2-5: Arbre fractal.

Les hauteurs des segments de cette géométrie pour les trois premières itérations est donnée
dans le tableau suivant [9] :

Tableau 1: Hauteur de chaque segment de l’arbre fractal pour les trois premières itérations

2-7-2 Les surfaces fractales


Ce sont les fractales les plus utilisées. Il existe plusieurs formes de surfaces fractales.

a- Le triangle de Sierpinsky « Sierpinsky Gasket »


Le fractale de Sierpinsky est l'une des formes fractales la plus utilisée, apparue en 1915 et
étudie par le mathématicien Waclaw Sierpinsky [14]. La génération de ce triangle est réalisée
par les deux méthodes suivantes :

L’approche copie multiple :


Deux copies d’un petit triangle initial de la même taille sont produites et collées à ce dernier
en répétant ce processus n fois (n étant l'ordre de l'itération fractale).

Figure 2-6 : Génération du triangle de Sierpinsky par l’approche de copie.

15
L'approche par décomposition :
Cette construction consiste à prendre un triangle équilatéral et à lui retirer le triangle formé
par les points milieux de ses trois côtés. Pour chacun des trois triangles ainsi formés, on ôte le
triangle central de la même façon et on poursuit le procédé jusqu’à l’infini.

Figure 2-7: Génération du triangle de Sierpinsky par l'approche de décomposition.

L’antenne construit à partir de la géométrie de triangle de Sierpinsky est la plus populaire des
antennes fractales multi-bandes [14].

b- Le tapis de Sierpinsky « Sierpinsky Carpet »


On commence par le partage d’un carré en 9 carrés égaux et on ôte le carré central. On
répète le procédé pour chacun des huit carrés restants, puis on la répète à l'infini. La figure
suivante montre les 2 premières étapes et le début de la troisième de la construction du tapis de
Sierpinsky [15] :

Figure 2-8: Génération de la géométrie du tapis de Sierpinsky.

c- L’étoile de Koch
Le flocon de Koch s'obtient, en partant d'un triangle équilatéral au lieu d'un segment de
droite, et en effectuant les modifications avec une orientation des triangles vers l'extérieur. Si
on accole trois courbes de Koch aux sommets d'un triangle équilatéral on obtient l’étoile de
Koch [15].

Figure 2-9: Etoile de Koch

16
2-7-3 Les volumes fractales
a- Le tétraèdre de Sierpinsky
C’est une version 3D du tamis de Sierpinsky, attracteur de 4 homothéties de rapport 1/2
centrées aux sommets d'un tétraèdre, sa dimension fractale égale à 2 [9].

Figure 2-10: Tétraèdre de Sierpinsky

b- L'éponge de Sierpinsky Menger


La fractale de Sierpinsky la plus célèbre, est l’éponge de Sierpinsky Menger
(mathématicien Américain) [9], attracteur de 20 homothéties de rapport 1/3 centrées aux
sommets et aux milieux des arêtes d'un cube.

Figure 2-11: Éponge de Sierpinsky-Menger.

2-8 Conclusion
Dans ce chapitre, nous avons donné un bref aperçu sur le développement théorique des
fractales, mis en évidence leurs propriétés fondamentales et les différentes structures
géométriques.
La géométrie fractale est particulièrement bien adaptée à la description de nombreux
phénomènes naturels ou artificiels. Il est devenu donc un nouveau champ des mathématiques
qui permet d'étudier avec succès plusieurs objets dont la forme est extrêmement irrégulière.les
caractéristiques géométriques des antennes fractales permettent d’avoir la résonance de plus
d’une fréquence pour une même antenne avec les mêmes caractéristiques électromagnétiques.

17
18
Chapitre 3 : Les ondes millimétriques

Chapitre 3 : Les ondes millimétriques

3-1 Introduction
L'exploitation des nouvelles régions de fréquence a toujours conduit à des avancées
technologiques dans l'histoire de la radio communication. La région EHF (Extrêmement haute
fréquence) est une nouvelle frontière. Cette région a connu des avancées significatives au
cours des dernières années dans le développement des émetteurs, récepteurs, dispositifs et
Composants.

3-2 Définition de la bande EHF


Extrêmement haute fréquence est la désignation de l'UIT (Union Internationale des
Télécommunications) pour la bande de fréquences radio dans le spectre électromagnétique
entre 30 et 300 gigahertz. Les ondes radio dans cette bande ont des longueurs d'onde de dix à
un millimètre, en lui donnant le nom de bande millimètre ou ondes millimétriques [16].

Figure 3-1: Représentation de la bande millimétrique.

Dans les systèmes à micro-ondes, la perte de transmission est représentée principalement


par la perte d'espace libre. Cependant, dans les bandes d'ondes millimétriques, des facteurs de
pertes supplémentaires entrent en jeu, comme les pertes dues au gaz et à la pluie dans le milieu
de transmission [17]. Les facteurs qui influent sur la propagation des ondes millimétriques
sont donnés dans la figure (3-2).

Figure 3-2: atténuation atmosphérique en ondes millimétriques.


Les pertes de transmission atmosphérique se produisent lorsque des ondes millimétriques
qui voyagent à travers l'atmosphère sont absorbées par les molécules d'oxygène, la vapeur
d'eau et d'autres composants atmosphériques gazeux. Ces pertes sont plus importantes pour
certaines fréquences coïncidant avec les fréquences de résonance mécaniques des molécules
de gaz. Les propriétés de la propagation des ondes millimétriques, que ce soit à travers
l'atmosphère ou par des objets matériels, ont été bien étudiées. Les phénomènes
météorologiques qui affectent la propagation des ondes millimétriques, tels que les taux de
pluie, ont également été bien caractérisés et compris.

3-3 choix des ondes millimétriques


Aujourd'hui, les micro-ondes sont couramment utilisées dans de nombreuses applications.
Son spectre devient de plus en plus encombré à cause de l’utilisation des bandes de fréquence.
Par conséquent, des ondes millimétriques peuvent être utilisées sous forme de solutions qui
sont adaptés à une large gamme d’applications.

 La technologie sans fil à ondes millimétriques présente le potentiel d'offrir la transmission


de bande passante comparable à celle de la fibre optique. Elle est considérée comme le moyen
ultime de transmission de la bande passante. Cependant, les fibres optiques ne sont pas
inégalée par tout moyen, en particulier lorsque tous les facteurs économiques sont pris en
compte. La bande passante disponible dans les bandes de 30 GHz et 40 GHz par exemple, est
un total de 10 GHz, c’est plus que la somme totale de tout l’autre spectre sous licence
disponible pour la communication sans fil. Avec une telle large bande passante, les liaisons
sans fils peuvent atteindre des capacités aussi élevées que 10 Gbp/s full duplex, ce qui est peu
susceptible d'être compensée par des technologies sans fil dans les fréquences inférieures
[18].
 L'un des principaux avantages des bandes millimétriques (en particulier 70 et 80 GHz) est
qu'ils sont autorisés, contrairement aux bandes de micro-ondes, dans lequel les coûts de
licence nécessitent des investissements importants, le coût des licences dans la bande E (70/80
GHz) est exceptionnellement faible [18].

3-4 Les limites de la bande EHF :


La bande EHF présente un certain nombre d'inconvénients par rapport aux autres bandes.
Certains de leurs principaux inconvénients sont :
 Diminuer la taille du composant, de plus en plus la nécessité d'une plus grande précision
dans la fabrication, par conséquent, conduit à des coûts plus élevés.
 Peu des composants électroniques pourraient générer ou recevoir des ondes
millimétriques.

19
 Par rapport aux bandes inférieures, les ondes radio ont une courte portée (forte atténuation
atmosphérique, et absorption par les gaz) et ne peuvent être utilisés pour la communication
terrestre sur environ un kilomètre [19][20].

3-5 Les domaines d’applications des ondes millimétriques


Les ondes millimétriques sont utilisées dans plusieurs domaines :
 Réseaux mobiles: L'explosion sans cesse croissante du trafic des communications mobiles
a attiré récemment une attention accrue à la grande quantité de spectre dans les bandes
millimétriques comme une solution potentiellement viable pour atteindre des dizaines à des
centaines de fois plus de capacité par rapport aux réseaux cellulaires actuels 4G.
Historiquement, les bandes en ondes millimétriques ont été exclues pour l'utilisation cellulaire
principalement en raison de préoccupations au sujet de courte portée et les questions de
couverture. Des résultats récents (mesure de canal, développement d'algorithmes avancés et un
prototype) démontrent clairement que la bande d'ondes millimétriques peut en effet être un
candidat digne de la prochaine génération (5G) des systèmes cellulaires [21]. La bande
passante très large est la méthode la plus efficace et permet facilement à satisfaire les
demandes de données prévues pour les services cellulaires 5G qui devraient être disponibles
dans le commerce en 2020 et au-delà.
 L’imagerie en ondes millimétriques : les fréquences d'ondes millimétriques peuvent être
utilisées pour l'imagerie passive et active. L’imagerie passive détecte les émissions thermiques
naturelles des objets dans les bandes de 35GHz et 94GHz, et forme l'image des objets
similaires à un système optique. Dans un système d'imagerie active, les signaux ondes
millimétriques peuvent fonctionner non seulement de jour et de nuit, mais aussi dans le
brouillard et d'autres mauvaises conditions de visibilité. Il peut aider à l’atterrissage (aéroport),
la surveillance des ports et de la surveillance de la circulation routière.
L’imagerie en ondes millimétriques a également des applications de sécurité telles que la
détection d'armes. En outre, elle peut être utilisée dans des applications médicales telles que la
détection d'une tumeur, la mesure de la température, le débit sanguin et la teneur mesure de
l'oxygène de l'eau. Les ondes millimétriques sont non ionisantes, contrairement aux rayons X,
et ne devraient pas poser de danger pour la santé [21].
 Le domaine satellitaire : cette bande est très utilisée pour la communication par satellite,
comme les services fixes ou mobiles par satellite, service de radiodiffusion par satellite…

3-6 L’allocation de spectre de fréquence des ondes millimétriques


Les ondes millimétriques trouvent leur chemin dans une grande variété d'applications de
communication. Ils permettent d'augmenter la bande passante, l'amélioration de la résolution,
et la directivité améliorée à partir d'une antenne donnée [22][23][24][25].

20
La bande de fréquence (GHz) L’allocation internationale
 Service local de distribution multipoint (LMDS)
 Service de transmission de la télévision locale
30 - 31  radioastronomie (31,2 - 31,3)
 Service Fixe par Satellite (FSS)
 Service Mobile par Satellite (MSS)
 Radionavigation
31,8 - 33,4  Fixé Mobile sauf mobile aéronautique
 Recherche Spatiale (espace lointain) (espace vers Terre)
33,4 - 34,2  radiolocalisation de militaire
 Radiolocalisation
 transmissions Terre-espace du service de recherche spatiale.
34,2 - 34,7  radiolocalisation de militaire
 Radiolocalisation
34,7 - 36,0  radiolocalisation de militaire
 Radiolocalisation
 Actuels et proposés militaire Exploration de la Terre / recherche
spatiale par satellite, fixe et mobile
 NASA a l'intention d'utiliser une partie de la bande pour les liaisons
36,0 - 37,0 descendantes planétaires d'exploration (espace-terre) et une partie
pour les données de liaison descendante
37,0 - 37,5  Services sans fil (proposée)

 Projet FSS et Wireless Underlay (proposée)


37,5 - 38,0  Proposition gouvernementale - primaire recherche spatiale
 Ideal Backhaul
38,0 - 38,5  Projet FSS et Wireless Underlay (proposée)

38,5 - 38,6  Services sans fil proposés


 Services point a point, Service opérationnel privée fixe, TV,
38,6 - 40,0 Transmission de service auxiliaire (fixe / mobile)
 Services sans fil proposés
40,5 - 41,5  Projet FSS et possible Wireless Underlay

41,5 - 42,5  Services sans fil proposés

43,5 - 45,5  FSS Gouvernement (Militaire)

45,5 - 46,7  Future gouvernement Mobile, MSS, et radionavigation – Satellite

 Systèmes de radar de véhicule


46,7 - 46,9  radionavigation militaire- Satellite

 mobile par satellite (Terre-espace), de radionavigation et de


46,9 - 47,0 radionavigation par satellite
 Services sans fil proposés

21
47,2 - 48,2  Service Fixe par Satellite (FSS)
 Service Mobile par Satellite (MSS)

 Projet FSS (NGSO) et possible Wireless Underlay


48,2 - 49,2  observations de ligne astronomie spectrale radio (48.94 - 49.04 GHz)
 Projet FSS (GSO) et possible Wireless Underlay (49,2 - 50,2 GHz)
 les réseaux locaux intra-bâtiments a très haut débit
 Les systèmes de transports intelligents (communication
inter_vehicule et véhicules infrastructure 63-64GHz)
60  vidéo haute définition non compressé en streaming,
 jeu sans fil, accès Internet, et les réseaux personnels sans fil
 WiGig (Wireless Gigabit Alliance)
 Ideal Backhaul (71-76 GHz, 81-86 GHz, et 92-95 GHz)
 Militaire / systèmes de radiolocalisation non militaire
76 - 77  Systèmes de radar de véhicule
 Militaire / systèmes de radiolocalisation non militaire (77 - 81 GHz)
97.88 - 98,08  radioastronomie observations de raies spectrales
 Exploration de la terre par satellite
Tableau 2 : représentation des différentes applications en fonction de fréquences.

3-7 Conclusion
Les systèmes à ondes millimétriques ont trouvé un intérêt croissant pour ces applications
grâce à leurs avantages spécifiques et au manque de fréquences disponibles pour les nouveaux
services. La fréquence élevée rend également les ondes millimétriques attrayantes pour les
systèmes de communication en raison des débits élevés qui peuvent être obtenus.
Cette partie du spectre (mmW) n’était pas trop utilisée parce que peu des composants
électroniques pourraient générer ou recevoir des ondes millimétriques, mais grâce à la
recherche et le développement dans le domaine de radio communication, les problèmes dans
cette région ont été résolus ou sont près d'une solution.

22
23
Chapitre 4 : Simulation

Chapitre 4 : Simulation

4-1 Introduction
L’étape de conception d’une antenne, en utilisant un logiciel adapté est une phase
indispensable, Puisqu’elle nous mène vers la bonne sélection des paramètres et des conditions
de fonctionnement de l’antenne selon l’objectif fixé à priori.
Les antennes classiques fonctionnent dans une bande de fréquence étroite, cependant avec
les évolutions récentes des systèmes radio, de plus en plus d’antennes peuvent fonctionner
dans plusieurs bandes de fréquences distinctes, ces antennes sont dites alors multi-bandes.
Pour l’antenne fractale, le but est de profiter des caractéristiques électromagnétiques de sa
géométrie spéciale, notamment le caractère multi-bande. Pour cela notre simulation va être
basée sur les chapitres précédents qui résument les différents aspects et technique des antennes
fractales imprimées.
Ce chapitre expose les résultats des simulations de plusieurs antennes fractales en utilisant
le logiciel HFSS. Ce logiciel est l’outil indispensable pour la conception des antennes. Il
étudie et simule des structures complexes en trois dimensions. Ensuite, on commentera et
discutera les différents résultats qui représentent le paramètre S11, les fréquences de
résonnances et la visualisation du diagramme de rayonnement.

4-2 Le logiciel Ansoft HFSS


Ansoft HFSS est un logiciel pour la modélisation et l'analyse des structures
électromagnétiques tridimensionnelles. Il permet à l'utilisateur d'observer et d'analyser les
différentes propriétés électromagnétiques de la structure telle que les diagrammes de
rayonnement et des paramètres de diffusion. Il est important de comprendre chaque étape du
processus de modélisation en détail afin d'obtenir des résultats fiables et précis.
HFSS est un programme informatique basé sur la méthode des éléments finis (FEM). FEM est
un outil très puissant pour résoudre des problèmes d'ingénierie complexes, les formules
mathématique de ce qui est non seulement difficile mais aussi fastidieux. Les bases pour
approche de cette méthode est de diviser une structure complexe en plus petites sections de
dimensions finis connues comme des éléments. Ces éléments sont reliés entre eux par des
articulations appelés nœuds. Chaque élément unique est alors résolu indépendamment des
autres ainsi réduisant considérablement la complexité de la solution. La solution finale est
ensuite calculée en reconnectant tous les éléments et en combinant leurs solutions [26][27].
4-3 Bandes de fréquences
Aujourd'hui, le spectre micro-onde devient de plus en plus encombré. Les ondes
millimétriques peuvent être utilisées sous forme de solutions qui sont adaptés à une large
gamme d’applications et qui peuvent atteindre des débits très élevés.
Pour notre mémoire, nous allons simulée des antennes imprimées capable de fonctionner dans
différents bandes de fréquences pour de futures utilisations et qui concernent le spectre de
fréquence allant de 30GHz jusqu’à 80GHz.

4-4 Substrat diélectrique


Les substrats exploités dans la conception des antennes imprimées sont nombreux. Leurs
permittivités relatives varient de 1 à 12 (1 <εr<12). La hauteur du substrat et la permittivité
ont une relation inverse. L’utilisation de minces substrats de permittivités élevées est
conseillée pour les circuits micro-ondes parce qu’elle minimise les ondes de surfaces, les
radiations non désirées et le volume de l’antenne [28].
Dans notre travail, nous allons utiliser comme substrats le verre époxy de type FR4 et le
Benzocyclobuten parce que ce type de matière est très disponible.

4-5 Choix de la technique d’alimentation


L’antenne imprimée peut être alimentée de plusieurs façons. Pour notre simulation nous
avons choisis les deux types d’alimentation, par sonde coaxiale et par ligne micro ruban qui
sont les méthodes d’alimentation les plus utilisées.

4-6 Simulation des antennes fractales


Le but de l’antenne fractale est de profiter des caractéristiques électromagnétiques de sa
géométrie spéciale pour avoir un caractère multifréquences. Le fonctionnement d’une antenne
sur une bande de fréquence se traduit généralement par une adaptation de l’antenne pour
toutes les fréquences de la bande qui est définie par un coefficient de réflexion.
Les coefficients de réflexion imposés selon les normes doivent être inférieur à -10 dB et ils
caractérisent le rapport d’ondes stationnaires, cette valeur montre une bonne adaptation à la
fréquence de résonance de la bande valable. Donc l'objectif essentiel serait de garantir
l'émission ou la réception aux fréquences désirée avec la meilleure adaptation possible
(Sıı≤10 dB).

24
4-6-1 Simulation 1 :
Dans la première simulation, nous avons simulé et étudié l’antenne du tapis de Sierpinsky.
On obtient ce « tapis » en partant d’une antenne de base de forme carrée ayant 0.4 mm de coté.
On le subdivise en 9 carrés de même taille et on supprime le carré central. On répète
l’opération sur les huit carrés restants et ainsi de suite.
La technique d’alimentation utilisée est une alimentation directe par un câble coaxial.

Figure 4-1 : les itérations de l’antenne générées (forme 1).

Paramètre d’antenne Valeurs


Taille de Substrat 15*12 mm
Hauteur 1.6 mm
Nombre d’itération 3
Matière FR4_epoxy
Permittivité 4.4
Impédance caractéristique 50 Ω
Alimentation Câble coaxial
Matière d’alimentation Pec
Tableau 3: Caractéristiques utilisées pour l’antenne du Tapis de Sierpinsky.

Les résultats de simulation du coefficient de réflexion (Sıı) de l’antenne à l’itération 3 (figure


4-2) sont représentés par la figure (4-3). Le Tableau 4 représente les fréquences de résonances
trouvées avec un niveau d’adaptation correspondant à Sıı=-10dB.

25
Figure 4-2: la forme de l’antenne simulée par HFSS.

Figure 4-3 : Graphe de coefficients de réflexion (Sıı) en fonction de la fréquence


(forme 1).

D’après ce graphe on remarque que l’antenne de tapis de Sierpinsky manifeste un


comportement multi bande et une bonne adaptation, tel qu’on aura trois fréquences de
résonances pour un coefficient de réflexion inférieur à -10 dB.

point m1 m2 m3 m4 m5 m6 m7 m8 m9
Fréquence 21.37 25.77 35.44 37.37 38.43 39.66 44.58 45.29 45.99
(GHz)
S11 (dB) -10.01 -25.99 -10.01 -10.12 -21.03 -10.39 -10.04 -18.72 -10.07

Tableau 4: Sıı obtenue en fonction de fréquence.

Les caractéristiques de rayonnement en 2D et 3D de l’antenne pour les différents fréquences


trouvés sont représentées respectivement par les figures (4-4), (figure 4-5) et (figure 4-6).

26
Figure 4-4 : Diagramme de rayonnement 2D et 3D pour la fréquence de résonance
=25GHz.

Figure 4-5 : Diagramme de rayonnement 2D et 3D pour la fréquence de résonance


=38GHz.

Figure 4-6 : Diagramme de rayonnement 2D et 3D pour la fréquence de résonance


=45GHz.

27
On remarque bien que l’antenne nous donne un rayonnement omnidirectionnel pour la
fréquence 25GHz (figure 4-4) et un rayonnement multi-lobe pour les fréquences 38GHz
(figure 4-5) et 45GHz (figure 4-6).

Fréquences de Bande
Itération résonance Sıı (dB) Gain (dB) passante
(GHz) GHz %
25.77 -25.99 3.54 14.07 54.59
3 38.43 -21.03 4.69 2.291 5.95
45.29 -18.72 3.05 1.412 3.11
Tableau 5 : les différents résultats pour les fréquences de résonance trouvées.

Bande à -10dB= [m1,m3]= [21.37GHz a 35.44GHz] avec une largeur de bande 14.07GHz
peut être utilisée pour :Service local de distribution multipoint (LMDS), Service de
transmission de la télévision locale, radioastronomie (31,2 - 31,3GHz), radionavigation,
radiolocalisation militaire, radiolocalisation, service Inter-satellite, service satellite
géostationnaire fixe (GSO/FSS) et non géostationnaire(NGSO/FSS), service de diffusion
satellitaire.

4-6-2 Simulation 2 :
Pour montrer l’effet et l’importance des dimensions de l’élément rayonnant, nous avons
refait la même simulation que la précédente mais avec 0.5 mm du coté.

Les résultats de simulation du coefficient de réflexion (Sıı) de l’antenne à l’itération 3 sont


représentés par la figure (4-7). Le Tableau 6 représente les fréquences de résonance trouvées
avec un niveau d’adaptation correspondant à Sıı=-10dB.

28
Figure 4-7:Graphe de coefficients de réflexion (Sıı) en fonction de la fréquence
(forme1).

On remarque que les résultats sont complètement différents par rapport à la première
simulation cela est due au changement des dimensions de l’antenne.

La représentation du coefficient de réflexion en fonction de la fréquence de résonance montre


l’apparition de plusieurs fréquences de résonances avec des valeurs de Sıı inférieur a -10 dB,
ce qui veut dire une bonne adaptation à ces fréquences.

point m1 m2 m3 m4 m5 m6 m7 m8 m9
Fréquence 19.96 21.37 23.13 24.36 29.46 30.7 36.33 37.37 38.60
(GHz)
S11 (dB) -10.26 -20.10 -34.28 -10.00 -10.02 -11.67 -10.06 -23.14 -10.17
point m10 m11 m12
Fréquence 44.06 44.58 45.11
(GHz)
S11 (dB) -10.25 -12.41 -10.50

Tableau 6: Sıı obtenue en fonction de fréquence.

Les figures (4-8), (4-9) et (4-10) respectivement présentent les différents diagrammes de
rayonnement en 2D et 3D pour les fréquences trouvées.

Figure 4-8 : Diagramme de rayonnement 2D et 3D pour la fréquence de résonance


=21GHz.

29
Figure 4-9 : Diagramme de rayonnement 2D et 3D pour la fréquence de résonance
=29GHz.

Figure 4-10 : Diagramme de rayonnement 2D et 3D pour la fréquence de résonance


=37GHz.

On observe qu’on obtient un rayonnement quasiment omnidirectionnel pour la fréquence


21GHz (figure 4-8) et pour la fréquence 29GHz (figure 4-9). Et 37GHz (Figure 4-10) le
rayonnement change.

Fréquences de Bande
Itération résonance Sıı (dB) Gain (dB) passante
(GHz) GHz %
21.37 -17.11 2.81 3.17 14.83
3 29.46 -18.46 3.83 6.34 21.52
37.37 -23.14 5.35 2.28 6.10
44.58 -12.41 2.30 1.05 2.35
Tableau 7 : les différents résultats pour les fréquences de résonance trouvées

30
Bande à -10dB= [m1, m3]= [19.96GHz a 23.13GHz] avec une largeur de bande 3.17GHz est
utilisée pour service satellite mobile GSO/FSS et service inter-satellite.
Bande de = [m7, m9]= [36.3 GHz a 38.6GHz] avec 2.28GHz de largeur peut être utilisée pour:
mobile radio astronomie, proposée pour service satellite fixe FSS (NGSO) et possible
Wireless underlay.

4-6-3 Simulation 3:
Dans cette partie, on va étudier l’effet du type du matériel du substrat sur les performances
des antennes. Pour cela on a changé le matériel de même antenne avec le Vaccum.

Les résultats de simulation du coefficient de réflexion (Sıı) de l’antenne sont représentés


par la figure (4-11).

Figure 4-11:Graphe de coefficients de réflexion (Sıı) en fonction de la fréquence


(forme 1).

D’ après cette simulation on remarque on remarque un changement dans les bandes de


fréquences, et que l’adaptation est moins importante.

4-6-4 Simulation 4:
La forme d’antenne que nous avons suggérée est conçue à partir d’un initiateur de forme
circulaire de diamètre 4.84 mm (figure 4-12). On supprime ensuite un carré au centre de ce
cercle pour obtenir le générateur de cette forme et à chaque itération on répète la procédure
avec une taille réduite jusqu’à obtenir la forme voulu.
La technique d’alimentation utilisée est une alimentation directe par sonde coaxial.

31
Figure 4-12 : les itérations de l’antenne générées (forme 2).

Paramètre d’antenne Valeurs


Taille de Substrat 12*12 mm
Hauteur 1.6 mm
Nombre d’itération 5
Matière FR4_epoxy
Permittivité 4.4
Impédance caractéristique 50 Ω
Alimentation Câble coaxial
Matière d’alimentation pec
Tableau 8: Caractéristiques utilisées pour l’antenne Cercle-Carré.

Les coefficients de réflexion (Sıı) de cette antenne fractale (figure 4-13) pour l’itération 5 sont
illustrés par la figure (4-14).Le tableau 9 illustre les fréquences de résonance trouvées avec un
niveau d’adaptation correspondant à Sıı=-10dB.

Figure 4-13 : la forme de l’antenne simulée par HFSS.

32
Figure 4-14:Graphe de coefficients de réflexion (Sıı) en fonction de la fréquence
(forme 2).

La représentation du coefficient de réflexion en fonction de la fréquence de résonance montre


l’apparition de plusieurs bandes de fréquences avec des valeurs de Sıı inférieur à -10 dB, ce
qui veut dire une bonne adaptation à ces fréquences.

Le tableau 9 résume les différentes fréquences de résonances obtenues pour cette forme
d’antenne :

point m1 m2 m3 m4 m5 m6 m7 m8 m9
Fréquenc 24.19 24.64 25.25 29.92 35.65 37.01 42.28 42.88 43.64
e (GHz)
Sıı (dB) -10.40 -11.24 -10.01 -10.02 -43.35 -10.01 -10.25 -15.11 -10.14
Tableau 9: Sıı obtenue en fonction de fréquence

Les figures (4-15), (4-16) et (4-17) présentent respectivement les différents diagrammes de
rayonnement 2D et 3D des fréquences obtenues pour l’itération 5 de cette antenne proposée.

33
Figure 4-15:Diagramme de rayonnement 2D et 3D de la fréquence = 24 GHz

Figure 4-16:Diagramme de rayonnement 2D et 3D de la fréquence=35 GHz

Figure 4-17:Diagramme de rayonnement 2D et 3D de la fréquence = 42 GHz

34
On remarque que le diagramme de rayonnement de cette antenne pour la fréquence 24GHz a
un angle d’ouverture très large (Figure 4-15), pour la fréquence 35GHz (Figure 4-16) le
diagramme est pratiquement bon ou il présente un comportement omnidirectionnel.
Contrairement a 42GHz (Figure 4-17) ou le diagramme posséde quatre directions.

Fréquences de Bande
Itération résonance Sıı (dB) Gain (dB) passante
(GHz) GHz %
24.64 -11.24 3.72 1.06 4.30
5 35.65 -43.35 3.44 7.08 19.87
42.88 -15.11 4.61 1.36 3.17
Tableau 10: les différents résultats pour les fréquences de résonance trouvées

Bande à -10dB= [m1, m3]= [24.2GHz - 25.25GHz] avec une largeur de bande 1.06GHz peut
être utilisée pour : service Inter-satellite, proposée pour le service de diffusion satellitaire et
radionavigation.
Bande à -10dB= [m4, m6]= [30GHz- 37GHz] avec une largeur de bande 7.08GHz utilisée
pour: local multipoint distribution service (LMDS), service de transmission locale de
télévision, radio astronomie, radionavigation et radiolocalisation.

4-6-5 Simulation 5 :
Dans cette partie, on va analyser l’effet du type du matériel du substrat et de l’alimentation.
L’antenne précédente sera alimentée par la ligne micro ruban et pour le matériel du substrat
nous avons choisis le Benzocyclobuten.

Les coefficients de réflexion (Sıı) de cette antenne fractale sont illustrés par la figure (4-18).
Le tableau 11 donne en fonction des fréquences de résonance trouvées le niveau d’adaptation
correspondant.

35
Figure 4-18:Graphe de coefficients de réflexion (Sıı) en fonction de la fréquence
(forme2).

D’après les résultats de simulation du coefficient de réflexion Sıı pour l’antenne simulée, on
remarque le caractère multi-bande de cette antenne.
Le tableau suivant résume les différentes fréquences de résonances obtenues pour cette forme
d’antenne :

point m1 m2 m3 m4 m5 m6 m7
Fréquence 31.7 33.4 36.5 38.8 54 55.4 57.4
(GHz)
S11 (dB) -10.00 -20.10 -34.28 -10.00 -10.02 -11.67 -10.06
Tableau 11: Sıı obtenue en fonction de fréquence

Les diagrammes de rayonnement en 2D et 3D de l’antenne pour les différentes fréquences


trouvées sont représentés respectivement par les figures (4-19), (4-20).

Figure 4-19:Diagramme de rayonnement en 2D et 3D de la fréquence=33GHz

36
Figure 4-20:Diagramme de rayonnement en 2D et 3D de la fréquence=36 GHz

On remarque qu’on obtient un diagramme de rayonnement qui est presque directive avec un
gain important (G=8dB) (figure 4-19), notant que pour la fréquence 36GHz le gain est
important aussi mais le rayonnement devient réduit dans des petites directions (figure 4-20).

Fréquences de Bande
Itération résonance Sıı (dB) Gain (dB) passante
(GHz) GHz %
5 33.4 -20.10 8.04 7.1 21.2
Tableau 12: les différents résultats pour les fréquences de résonance trouvées

Bande à -10dB= [m1, m3]= [31.7GHz – 36.5GHz] avec une largeur de bande 7.1GHz est
utilisée pour radionavigation, radiolocalisation et radiolocalisation militaire.

4-6-6 Simulation 6:
Pour ce modèle, nous avons utilisé l’antenne des cercles qui a était proposée l’année
passée [29] mais pour une bande de fréquence différente. L’antenne est générée à partir d’un
initiateur de forme circulaire de diamètre 0.3 mm. On ajoute à chaque itération quatre copies
similaires avec un demi-diamètre de forme précédente séparées par un angle de rotation
θ=90°.
La technique d’alimentation utilisée est une alimentation directe par un câble coaxial.

37
Figure 4-21 : les itérations de l’antenne générées (forme 3).

Paramètre d’antenne Valeurs


Taille de Substrat 15*13mm
Hauteur 1.6 mm
Nombre d’itération 4
Matière FR4_epoxy
Impédance caractéristique 50 Ω
Alimentation Câble coaxial
Matière d’alimentation pec
Tableau 11: Caractéristiques utilisées pour l’antenne des cercles.

Les coefficients de réflexion(Sıı) de cette antenne fractale (figure 4-22) sont illustrés par la
figure (4-23) et les résultats d’analyse du Sıı des points de résonance trouvées avec un niveau
d’adaptation correspondant à Sıı=-10dB sont résumés dans le tableau 12.

Figure 4-22 : la forme d’antenne simulée par HFSS.

38
Figure 4-23:Graphe de coefficients de réflexion (Sıı) en fonction de la fréquence
(forme 3).

D’après cette figure on remarque que l’antenne a un comportement multi-bande.

point m1 m2 m3 m4 m5 m6 m7 m8 m9
Fréquenc 29.02 30.08 32.19 37.01 37.47 37.91 38.67 39.27 39.72
e (GHz)
Sıı (dB) -10.27 -15.16 -10.01 -10.29 -12.96 -10.11 -10.04 -10.75 -10.07
Tableau 12: Sıı obtenue en fonction de fréquence

Les diagrammes de rayonnement de cette antenne sont donnés respectivement par les figures
(4-24) et (4-25).

Figure 4-24:Diagramme de rayonnement 2D et 3D pour la fréquence de résonance =


30GHz.

39
Figure 4-25:Diagramme de rayonnement 2D et 3D pour la fréquence de résonance =
37GHz.

On remarque qu’on obtient un diagramme de rayonnement qui n’est pas tout à fait
omnidirectionnel mais sur lequel on peut privilégier deux directions (figure 4-24). Pour la
deuxième fréquence, son diagramme de rayonnement est étalé sur quatre directions (figure 4-
25).

Fréquences de Bande
Itération résonance Sıı (dB) Gain (dB) passante
(GHz) GHz %
4 30.08 -15.16 3.47 3.17 10.53
37.47 -12.96 3.05 0.9 2.4
Tableau 13 : les différents résultats pour les fréquences de résonance trouvées

Bande à -10dB= [m1, m3]= [29.02 a 32.19] avec une largeur de bande 3.17GHz est utilisée
pour:service satellite géostationnaire fixe (GSO/FSS) et non géostationnaire (NGSO/FSS),
Service de transmission locale de la télévision, radio astronomie, radionavigation.

4-6-7 Simulation 7:
La deuxième forme d’antenne est générée à partir d’une antenne de base carré de 1.4 mm .Sur
chaque des quatre côtés du carré on ajoute un carré de taille réduite de 1/2 et ainsi de suite
jusqu’à l’itération qu’on veut. La technique d’alimentation utilisée est une alimentation directe
par sonde coaxial.
La figure (4-26) présente les itérations générées à partir de l’initiateur jusqu'à l’itération 3.

40
Figure 4-26 : les itérations de l’antenne générées (forme 4).

Paramètre d’antenne Valeurs


Taille de Substrat 15*12 mm
Hauteur 1.6 mm
Nombre d’itération 3
Matière FR4_epoxy
Permittivité 4.4
Impédance caractéristique 50 Ω
Alimentation Câble coaxial
Matière d’alimentation Pec
Tableau 17: Caractéristiques utilisées pour l’antenne des carrés.

Les coefficients de réflexion (Sıı) de cette antenne proposée (figure 4-27) à l’itération 3 sont
illustrés par la figure (figure 4-28) et le tableau 18 qui suit en fonction des fréquences de
résonance trouvées avec un niveau d’adaptation correspondant à Sıı=-10dB.

Figure 4-27 : la forme de l’antenne simulée par HFSS

41
Figure 4-28:Graphe de coefficients de réflexion (Sıı) en fonction de la fréquence
(forme 4).

D’après les résultats de simulation du coefficient de réflexion Sıı (figure 4-28), on remarque le
caractère multi-bande de cette antenne avec un élargissement de la bande passante.

Le tableau suivant résume les différentes fréquences de résonances obtenues pour cette forme
d’antenne :

point m1 m2 m3 m4 m5 m6 m7 m8 m9 m10
Fréquence 61.34 72.71 75.20 77.25 78.37 83.60 84.67 86.25 87.10 87.71
(GHz)
S11 (dB) - - - - - - - - - -
10.00 15.14 13.70 13.70 10.20 18.78 10.00 10.00 10.68 10.00

Tableau 18: Sıı obtenue en fonction de fréquence

Le gain et radiation en dB de chaque fréquence de résonance est donné par les diagrammes de
rayonnement en 2D et 3D pour chaque fréquence de résonance de l’itération 4.

42
Figure 4-29:Diagramme de rayonnement 2D et 3D de la fréquence = 72.7 GHz

Figure 4-30:Diagramme de rayonnement 2D et 3D de la fréquence = 83.6 GHz

D’après ces diagramme de rayonnement l’antenne est ni omnidirectionnel, ni directive et ça


sera très difficile de l’orienter dans des directions. Donc elle ne peut pas être utilisée pour cette
bande de fréquence

Fréquences de Bande
Itération résonance Sıı (dB) Gain (dB) passante
(GHz) GHz %
72.70 -15.14 3.82 15.91 22.03
3 75.20 -13.70 3.34 15.91 21.16
83.60 -18.78 3.05 6.3 7.53
87.10 -10.68 3.43 1.46 1.67
Tableau 19 : les différents résultats pour les fréquences de résonance trouvées

43
4-7 Discussion et interprétation des résultats :
Pour notre simulation, le choix des structures analysées a été effectué de sorte à conserver
l’autosimilarité des formes géométriques qui nous a permis la création de plusieurs fréquences
de résonances.
Les résultats obtenus ont montré généralement un fonctionnement multi bande en effectuant
un certain nombre d’itérations
Les résultats des antennes simulées présentent sur le substrat Epoxy FR4 et le
Benzocyclobuten présentent un bon coefficient de réflexion et un gain satisfaisant, surtout
avec l’alimentation microbande .L’influence du matériel, les dimensions de l’antenne et le
type d’alimentation sur le fonctionnement de l’antenne, ont été aussi analysées.
Le diagramme de rayonnement d'une antenne permet de visualiser les lobes dans deux ou trois
dimensions, dans le plan horizontal (phi=0 °) ou dans le plan vertical (phi=90°).
En observant les diagrammes de rayonnement, on peut constater que la plupart des
rayonnements sont presque omnidirectionnelles.
Le rayonnement est moins important pour les fréquences élevées. Cela est dû au matériel,
parce que peu des composants électroniques pourraient générer ou recevoir des ondes
millimétriques

4-8 Conclusion
Ce chapitre concerne la conception et la simulation de l’antenne fractale multi-bandes en
ondes millimétriques, par le logiciel de la simulation HFSS.
À la fin, Nous concluons que le type du substrat, son épaisseur, la dimension du l’élément
rayonnant, et l’alimentation influent considérablement sur les performances de l’antenne
(gain, coefficient de réflexion, bande passante et le rayonnement).

44
45
Conclusion générale

Conclusion générale

L’objectif de notre travail consistait à présenter une étude sur les antennes à géométries
fractales destinées à des applications dans la bande millimétrique. Nous avons mis en évidence
l’avantage de l’utilisation des formes fractales dans le domaine des antennes. Différentes
structures fractales ont été présentées, et à travers une comparaison de quelques méthodes
d’alimentation couramment utilisées, nous avons choisi l’alimentation par sonde coaxiale, et
par une ligne micro bande.

Nous avons également abordé une étude concernant la bande millimétrique et ses
avantages, ainsi que son importance dans plusieurs domaines et futures utilisations.

Dans la dernière partie, nous avons présenté une simulation de structures fractales
rayonnantes à deux dimensions. La simulation a été effectuée avec le logiciel HFSS.
Différentes structures fractales plaquées ont été envisagées et étudiées, telles que l’antenne du
tapis de Sierpinsky, les antennes des cercles et des carrés, ainsi que le cercle-carré, en
concluant que l’autosimilarité est une propriété qui favorise le fonctionnement multi-bande.
L’influence du matériel et les dimensions de l’antenne sur les fréquences de résonances ont
été aussi analysées. Les résultats obtenus ont montrés en générale un comportement multi-
bandes et un coefficient de réflexion limiter par l'intervalle de -10dB à -43dB qui présentent
une adaptation efficace.

Le travail élaboré nous a permis de découvrir beaucoup d’avantages sur les antennes
fractales. Pour plus de développement, il serait intéressant de traiter ce type d’antenne sous
forme de réseau d’antennes fractales, faire une étude sur les matériaux qui peuvent donner des
résultats à la plus haute fréquence.
Bibliographie

[1] A.Kamil, “Conception d’une antenne patch ultra-large bande (3.1GHz 10.6GHz)“, masters,
Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Québec,2011.
[2] C. A. Balanis, Antenna theory: analysis and design. Cannada :John Wiley & Sons, INC,2005
[3] P.F.Combes, Circuits Passifs, Propagation, Antennes, Micro-ondes Tome2,
Dunod, 1997.chap10,Définitions et propriétés caractéristiques des antennes, p179-195.
[4] R.Kebbab,“Conception d’antennes ultra large bande en technologie imprimée“, magister,
Université Abou bakr Belkaid du telemcen,Telemcen 2010
[5] L.Chouti,“Contribution a l’étude d’antennes imprimées rectangulaires double bande et multi
bandes tenant compte de l’effet de couplage “, magister, Université Mentouri du
Constantine, Faculté des sciences de l’ingénieur, Constantine 2009
[6] A.F.Alsager, “Design and Analysis of Microstrip Patch Antenna Array“, master, University
college of Boras, School of Engineering, Suède 2011.
[7] “PE.PASTERNACK THE ENGINEER’S RF SOURCE“[Online]. Available :
https://www.pasternack.com/t-calculator-microstrip-ant.aspx
[8] B. Mandelbrot, The fractal geometry of nature, New York: W.H. Freeman and Company,
1982.p495
[9] D. Ameziane, “Etude et Optimisation d’antennes Fractales Plaquées“,magister, Université
Abou bakr Belkaid du tlemcen,Tlemcen 2009
[10] H.Gaha, “Analyse et conception des antennes fractales applications aux télécommunications
large bande“, doctorat de l’institut national polytechnique de Toulouse (France) et de
docteur De l’école nationale d’ingénieurs de Tunis de l’université Tunis El-Manar
(Tunisie), 18 juillet 2007
[11] “ENSEMBLE (TRIADIQUE) DE CANTOR Cantor's (ternary) set, Cantor-
(Drittel)Menge“[Online].Available:http://www.mathcurve.com/fractals/cantor/cantor.shtml
[12] “COURBE DE KOCH Koch’s curve Kochsche Kurve“, [Online].Available:
http://www.mathcurve.com/fractals/koch/koch.shtml
[13] K.J. Vinoy, “FRACTAL SHAPED ANTENNA ELEMENTS FOR WIDE- AND MULTI-
BAND WIRELESSAPPLICATIONS “. Doctorat, The Pennsylvania State University
Engineering Science and Mechanics 2002
[14] “TRIANGLE DE SIERPINSKI Sierpinski gasket, Sierpinski
Gasket“,[Online].Available :http://www.mathcurve.com/fractals/sierpinski/sierpinskitriang
le.shtml
[15] “ TRIANGLE DE SIERPINSKI Sierpinski gasket, Sierpinski Gasket“,[Online].Available :
http://cyrille.nathalie.free.fr/math/mathcurve/sierpinski.shtml.htm
[16] “Engineering and Technology History Wiki, Millimeter Waves“,[Online]. Available:
http://ethw.org/Millimeter_Waves
[17] Millimeter Wave Propagation: Spectrum Management Implications, USA : FEDERAL
COMMUNICATIONS COMMISSION OFFICE OF ENGINEERING AND
TECHNOLOGY, 1997.
[18] A. Prasanna,Understanding MillimeterWaveWireless Communication, San Diego :Leoa
Corporation, 2008.
[19]“MillimeterWave“,[Online].Available:
http://www3.ntu.edu.sg/home/eccboon/DIP%20website/ Millimeter.html
[20] “Millimeter Waves“,[Online]. Available: http://www.eng.tau.ac.il/~dbl/mmw.htm
[21] WonilRoh, Ji-Yun Seol, JeongHo Park, Byunghwan Lee, Jaekon Lee, Yungsoo Kim,
Jaeweon Cho, and KyungwhoonCheun, “5G WIRELESS COMMUNICATION
SYSTEMS: PROSPECTS AND CHALLENGES“,FarshidAryanfar, Samsung
ResearchAmerica 2016
[22] “US And International Tables Of Frequency Allocations (Rev.9/95).” [Online].
Available: http://www.csgnetwork.com/internatfreqtable3.html#ghz30.
[23] “Extremely High Frequency“,[Online]. Available:
http://www.jneuhaus.com/fccindex/30_ghz.html
[24] “Millimeter Waves Will Expand The Future“,[Online]. Available:
electronicdesign.com/communications/millimeter-waves-will-expand-wireless-future
[25] ITU-R, Provisional Final Acts-World Radiocommunication Conférence (WRC-15)2-
27novembre 2015, Genève, 2015
[26] C. Ansoft, user’s guide –High Frequency Structure Simulator, USA :Ansoft Corporation,
2005, p801
[27] I,Ansoft, Getting Started with HFSS:Floquet Ports ,USA :Ansoft Corporation, 2010, p100
[28] A.F.Seevan, Design and Fabrication of printed Fractal slot Antennas for Dual-band
Communication Applications, master, université d’Iraq, Iraq2013
[29] C. Meliani et A. Affane, “Antennes Fractales Multi-bandes“, PFE, Institut national des
télécommunications et des technologies de l’information et de la communication,
ORAN,2015.

ii