Vous êtes sur la page 1sur 3

Gérard LARCHER

Sénateur des Yvelines


Président du Sénat

Le 28 mai 2019

Chers Amis,

Dimanche, les listes qui représentent la droite et le centre ont subi un échec
historique. Ce résultat brise l’élan que nous avions imaginé et espéré, même si
les racines du mal sont plus anciennes et profondes.

Nous n’avons pas réussi à convaincre. Nous n’avons pas réussi à incarner un
espace politique pourtant essentiel entre La République en Marche et le
Rassemblement National. Nous n’avons pas su fédérer, réunir, exprimer la
diversité des sensibilités qui composent nos familles politiques.

Le résultat de cette élection impose une remise en question profonde de notre


projet, de notre ligne politique, de notre expression et de notre relation avec
les Français et avec les territoires.

Le statu quo ne peut être une réponse. Nous ne pouvons assister, spectateurs,
à la désintégration de la droite et du centre qui seuls peuvent représenter une
alternance crédible. Je ne peux m’y résoudre.

Il nous faut donc reconstruire.

D’abord, nous engager sur la voie du rassemblement, le plus large possible.

Ce rassemblement devra donner leur juste place aux diverses sensibilités qui
ont toujours prévalu, aux alliances qui ont cimenté nos majorités et sans
lesquelles aucune victoire n’aurait été possible.

Ce rassemblement ne peut être inspiré par une quelconque volonté de revanche.


Nous avons trop souffert de nos divisions, nous avons payé un trop lourd
tribut dû aux rivalités de personnes pour revivre les périodes agitées de notre
histoire récente.

Notre premier objectif est de regagner la confiance des Français. C’est


l’essentiel. Il ne sera réalisable que si nous sommes unis et rassemblés,
porteurs d’un projet qui sera l’émanation de la diversité et de la richesse de
nos territoires, de nos élus et de nos mouvements politiques. Un projet
nouveau qui répondra aux attentes et aux aspirations de nos compatriotes.
Alors, je vous propose de lancer ce chantier de la reconstruction. Cette
reconstruction doit repartir de la base et des territoires.

C’est à partir de cette relation de proximité entre les élus locaux et les
citoyens que nous rétablirons le lien de confiance qui s’est dilué dans l’échec
des politiques publiques successives. C’est du local que devra être repensé le
national si nous voulons retrouver le lien avec cette France qui a aujourd’hui
le sentiment d’être oubliée.

La perspective des élections municipales puis départementales et régionales


nous conduit à mener ce travail de rassemblement et de réflexion.

Je propose de réunir dès la semaine prochaine les présidents des groupes


parlementaires de l’Assemblée nationale et du Sénat, les représentants des
groupes de la droite, du centre et des indépendants des trois grandes
associations d’élus territoriaux et les présidents de Région de la droite et du
centre, pour engager cette réflexion et ce travail de reconstruction collective.

Je suis pour ma part entièrement engagé au service du Sénat et des Sénateurs


qui m’ont accordé leur confiance. Mais je n’ai qu’une seule ambition dans
cette démarche : contribuer au redressement indispensable qui nous permettra
d’incarner à nouveau une force d’alternance crédible.

C’est l’intérêt de la démocratie, c’est un engagement pour le pays.

Je vous propose donc de nous retrouver :

Mardi 4 juin 2019 de 17h00 à 19h00


au Novotel Paris Centre Tour Eiffel
Salon Amazone – Niveau 2
61 quai de Grenelle – 75015 PARIS

Je vous prie de croire, Chers Amis, à l'assurance de mes sentiments les


meilleurs.

Gérard LARCHER