Vous êtes sur la page 1sur 2

LA TERRE, UNE PLANETE MENACEE

L4 : LES CONSEQUENCES CLIMATIQUES DE L’EXPLOITATION ECONOMIQUE


DE LA PLANETE
(Pollution, réchauffement, menace d’aridité...)
Introduction
Depuis des siècles, l’homme exploite fortement les ressources de la planète. Cependant cette
exploitation génère des conséquences dangereuses sur l’équilibre climatique planétaire. Cela se traduit
notamment par les phénomènes de pollution, de réchauffement, d’aridité ….
I) La pollution
La pollution est la contamination de l’air, de l’eau et du sol par des substances nocives qui altèrent la
santé de l’homme et le fonctionnement naturel des écosystèmes. Cette dégradation de l’environnement
est due aux activités humaines liées à la révolution industrielle.
1) La pollution atmosphérique
Elle résulte de l’émission de gaz à effet de serre (GES) et de substances toxiques provenant des
cheminées d’usines ou de pots d’échappement des véhicules. Le plus actif des GES est le gaz carbonique
ou dioxyde de carbone (CO²) dont la concentration dans l’atmosphère s’est accrue depuis 1750.
D’autres comme le dioxyde d’azote (NO²) et l’anhydride sulfureux (SO²) forment des nuages de gaz
provoquant des bronchites et des troubles respiratoires. Ils provoquent aussi des pluies acides qui
ravagent les forêts et la biocénose des lacs et rivières. Enfin les CFC (chlorofluorocarbures) constituent
une menace pour la couche d’ozone. Les USA sont les gros pollueurs du monde. Ils sont responsables
de 22% des émissions de GES et de 19% de CO².
2) La pollution de l’eau et des sols
Les deux pollutions sont inséparables. Après épandage, les engrais et les pesticides peuvent affecter les
nappes phréatiques et polluer les eaux de surface. En outre l’infiltration des eaux de pluies acides
participe à la dégradation des sols. A cela s’ajoutent les dégâts des rejets humains et industriels dans les
fleuves et les mers (exemple de la Baie de Hann au Sénégal, de fleuves tels que le Rhin ou le Rhône).
3) La pollution domestique :
Les ordures ménagères constituent aujourd’hui des problèmes sérieux à travers le monde. Les
papiers, les plastiques, les restes de nourritures, les cartons… étouffent la population. Les
décharges comme celle de Mbeubeuss à Malika (Dakar) au Sénégal favorisent le
développement des insectes et des rongeurs nuisibles à la santé de l’homme.
II) Le réchauffement de la Terre
1) Facteurs
Le réchauffement est l’augmentation de la température moyenne à la surface de la planète. Ce
réchauffement s’appuie sur le phénomène de l’effet de serres naturel indispensable à la vie sur terre.
Sans lui, la température de notre planète va descendre au niveau fatal de -18 °.
Cet effet de serre naturel est aujourd’hui perturbé par l’effet additionnel entrainant une
augmentation de la TM grâce aux activités humaines comme le transport, les feux de brousse
et l’utilisation du charbon de bois produisant des gaz qui viennent grossir les quantités de gaz
à effet de serre (gaz carbonique, méthane, oxydes d’azote, CFC,....) dans l’atmosphère pour réchauffer
la terre. En effet selon le GIEC (Groupe Intergouvernemental d’Experts sur l’évolution du Climat) la
TM a augmenté depuis 1860 de 0,6°C donnant au XXe siècle le niveau de réchauffement le plus
important depuis 1000 ans. Pour régler ce problème du réchauffement climatique, le « Protocole de
Montréal » de 1987, le « Sommet de la Terre de Rio » de 1992 et le »Protocole de Kyoto » de 1997
ont été adoptés pour préconiser une réduction de 5,2% des émissions de GES en 2010. Cependant les
USA, pays industrialisés et premier pollueur de la Terre avaient rejeté cette décision.
2) Les conséquences
Les conséquences du réchauffement sont multiples :La perturbation du régime des pluies , des
sécheresses fréquentes qui provoquent la disparition des forêts ,la hausse du niveau de la mer avec
l’intrusion de l’eau salée dans les nappes phréatiques ,l’inondation des zones côtières et la
modification des écosystèmes dont certaines sont déjà en voie de dégradation avancée. Aujourd’hui
une 60aine de pays est concernée par la désertification ou la menace d’aridité

III) La menace d’aridité

L’aridité est un phénomène d’absence totale ou partielle de pluies .


1) les facteurs
L'aridité résulte de trois facteurs essentiels : la faiblesse des précipitations , une évaporation
excessive liée au réchauffement de la température et la progression des déserts qui avancent
chaque année. Dans les régions arides ou l'évaporation est supérieure aux précipitations ,le
couvert végétal regresse . Il résulte une désertification qui engendre la sécheresse et l'érosion
éolienne .

1) Conséquences de l’aridité
Les conséquences de l’aridité sont nombreuses : La rareté ou l’absence de végétation, une faune limitée
à des insectes, des lézards, des reptiles et des rongeurs souvent enfouis dans le sol , des sols pauvres et
hostiles au développement des activités humaines et des paysages désertiques dominés par des ergs
(dunes de sable), des regs (plaines ,un désert de pierres...)

IV) LES SOLUTIONS PROPOSEES


L’opinion publique et les autorités politiques ont pris conscience de la gravité des menaces sur
l’environnement. La sauvegarde de la terre est devenue ainsi une préoccupation de tous. Cette
sauvegarde se manifeste à travers des conférences internationales parmi lesquelles on peut
citer :
-En juin 1992, s’est tenu à Rio de Janeiro au Brésil ,le Sommet de la Terre ou sommet de
Rio,une conférence qui avait pour but de lutter contre les changements climatiques . Il a abouti
à l’adoption de plusieurs textes : la déclaration sur la gestion des forêts, la Convention sur la
diversité biologique et de la Convention sur la lutte contre la désertification, la Convention-
cadre sur les changements climatiques ou convention par laquelle les pays industrialisés
s’engagent à diminuer leurs émissions de CO2 et d’autres GES ..
-En 1997,une autre conférence appelée le protocole de Kyoto est signé au Japon et a pour
objectif de lutter aussi contre le réchauffement climatique et réduire les émissions de GES.
-Et en fin 2002, le sommet de la terre de Johannesbur en Afrique du Sud appelé <<sommet
mondial sur le développement durable>> offre une série de recommandations pour la
mise en place de mesures pour réduire la pauvreté et protéger l'environnement. Ces
mesures portent sur plusieurs domaines d'activités,en particulier l'eau ,la santé , l'énergie
, l'agriculture et la diversité biologique.

CONCLUSION

Les activités humaines menacent gravement l’équilibre climatique de la planète. Ces problèmes
écologiques doivent être au centre des préoccupations de tous les pays. D’où la nécessité, surtout pour
les USA, de ratifier le protocole de Kyoto.

Vous aimerez peut-être aussi