Vous êtes sur la page 1sur 3

I) L’inflation :

1) Définition de l’inflation:

L’inflation est une hausse durable , générale , auto -entretenue et irréversible des prix.

2) Mesure de l’inflation :

Elle est mesurée par le taux d’inflation :

La pondération : est la part du budget de consommation réservée à un groupe de produits.

3) types d’inflations :

Types d’inflation Taux d’inflation


Rampante ou modérée TI <5%
Déclarée ou ouverte 5% <TI<10%
galopante TI> 10%
Hyperinflation TI excessif >50%

Le niveau général des prix peut s’élever , ralentir ou baisser. Ainsi , on distingue :

 Inflation : voir définition.


 Désinflation : ralentissement du taux d’inflation.
 Déflation : baisse du niveaux général des prix.
 Stagflation : un tau d’inflation élevé , accompagné d’un taux de chômage élevé.
4) Causes de l’inflation :

Causes de l’inflation explications


Toute ↑ + des coûts liées aux salaires ,
au taux d’intérêt, aux prix de la
Inflation par les coûts matière première , incite les
entreprises à répercuter la hausse sur
le prix de vente →une inflation.
Un excès de la demande par rapport à
Inflation par la demande (Keynes)
l’offre entraîne une inflation.
En cas d’oligopole ou de monopole ,
les entreprises dominent les marchés
et fixent des prix élevés.

Inflation par la structure


Le recours des entreprises à
l’autofinancement les produits et
dégager un autofinancement.

L’effet d’anticipation sur la hausse.


Toute augmentation de la masse
monétaire plus élevée que celle du
Inflation par la monnaie PIB entraîne une inflation. C’est
l’explication avancée par les
monétaristes.

5) Conséquences de l’inflation :

Elle favorise certains agents ( ce sont les bénéficiaires) et défavorise d’autres ( ce sont les
victimes ) :

Bénéficiaires Victimes
Les titulaires de revenus variables Les titulaires de revenus fixes car
car ils indexent leurs revenus à la ils subissent une détérioration du
hausse des prix. pouvoir d’achat.
Les débiteurs car leurs dettes Les créanciers : leurs créances
réelles s’allègent. réelles diminuent.
Etat: ↑+ des recettes fiscales car Les épargnants ; la valeur de eur
l’assiette imposable s’élargit. épargne se déprécie.
6) Autres conséquences:

 Inflation modérée → ↑+ profits et ↓- de la dette réelle → ↑+ investissements →relance


de la croissance.

 Inflation forte → ↓- l’épargne + incertitude sur l’environnement → ↓- investissements


→ ralentissement de la croissance.
 Diminution des exportations car les prix des produits exportés sont moins compétitifs
sur le marché international.
 Augmentation des importations car les prix des produits importés sont plus compétitifs
sur le marché national. D’où détérioration du solde commercial.