Vous êtes sur la page 1sur 3

Université Mohamed Cherif Messadia de Souk-ahres Module : matériaux magnétiques et HT

Faculté de sciences et de la technologie Année universitaire : 2017/2018


Département de Génie Eléctrique : électrotechnique Semestre N06

IV. Les pertes magnétiques (pertes fer) :

Toute variation d’induction dans une matière magnétique provoque, à l’intérieur de


celle -ci, une dissipation d’énergie. Cette énergie apparaît le plus souvent sous forme de
chaleur et n’est généralement pas récupérable, d’où l’expression de pertes magnétiques
utilisée pour désigner le phénomène .Ce terme ”pertes fer” englobe généralement toutes les
pertes intervenant dans les pièces ferromagnétiques des organes magnétiques des dispositifs
électrotechniques. On distingue deux principales de pertes magnétiques :

 Les pertes par hystérésis ;


 Les par courants de Foucault.

IV.1. Pertes par Hystérésis :

Les transformateurs et la plupart des moteurs électriques fonctionnent à courant


alternatif de sorte que le flux circulant dans leurs parties en acier change continuellement de
valeur et de sens. Les domaines doivent donc s'orienter tantôt dans un sens, tantôt dans l'autre
à un rythme qui est d'autant plus rapide que la fréquence du réseau est élevée. Ainsi, sur un
réseau à 60 , les domaines décrivent un cycle complet en seconde, passant par
des densités maximales et sous l'effet d'un champ magnétique variant de à
.

À chaque cycle complet d'hystérésis, il se produit une perte d’énergie. La perte est due
au « frottement» des domaines magnétiques lorsqu'ils changent de sens.

- Expression des pertes

Soit une bobine de spires, de résistance interne , bobinée sur un circuit magnétique
sans entrefer, indéformable et sans fuite.

( ) ( ) ( )
( ) ( )
( ) ⇒ ( ) ( )
{ ( ) ( )

L’énergie électrique reçue par le dipôle sur un intervalle de


temps est : ( ) ( ) ( )

( )
( ) ( ( ) ) ( )
Université Mohamed Cherif Messadia de Souk-ahres Module : matériaux magnétiques et HT
Faculté de sciences et de la technologie Année universitaire : 2017/2018
Département de Génie Eléctrique : électrotechnique Semestre N06

( )
( ) ( ) ( )

 Le terme : [ ( ) ] exprime l’énergie perdue par effet Joule dans la résistance


interne de la bobine sur l’intervalle de temps dt.
( )
 Le terme : [ ( ) ] exprime l’énergie reçue et qui n’a pas été perdue par effet

joule ;c-à-d. l’énergie cédée au circuit magnétique sur l’intervalle de temps dt.

Si on note la longueur de la fibre moyenne et la section droite du circuit magnétique


indéformable; On en déduit que l’énergie cédée au circuit magnétique sur l’intervalle de
temps vaut :

( ) ( ) ( )
( ) ( ) [ ][ ] ( )

( )

V : est le volume du circuit magnétique.

Pour un parcours complet du cycle, l'énergie perdue par unité de volume est égale à
l'aire du cycle d'hystérésis :

∫ [ ]
( )

Les pertes (puissance) correspondantes sont appelées pertes


par hystérésis. Elles sont d'autant plus importantes que le nombre
de cycles décrits est élevé (donc proportionnelles à la fréquence )
:

On peut réduire ces pertes en utilisant des matériaux avec des cycles d'hystérésis étroits.
De tels matériaux sont qualifiés de matériaux magnétiques "doux".

IV.2. Pertes par courant de Foucault

Les matériaux ferromagnétiques ont souvent des propriétés conductrices de l'électricité


(conductivité σ). En présence d'un flux variable ( ), la f.é.m. induite (loi de Faraday et de
Université Mohamed Cherif Messadia de Souk-ahres Module : matériaux magnétiques et HT
Faculté de sciences et de la technologie Année universitaire : 2017/2018
Département de Génie Eléctrique : électrotechnique Semestre N06

Lenz) crée les courants de Foucault circulant dans le matériau sur des plans perpendiculaires
aux lignes de champ. Ces courants produisent un dégagement de chaleur par effet Joule ( )
au sein du circuit magnétique.

Circuit magnétique plein circuit magnétique feuilleté

- Comment peut-on réduire les courants de Foucault

On utilise plusieurs stratégies en parallèle :

 Feuilletage des circuits magnétiques parallèlement aux lignes de champ (tôles minces
de 0,3 à 0,35 mm isolées entre elles par du vernis ou par phosphatation).
 Utilisation d'un matériau plus résistif, fer avec addition de silicium Fe-Si (Si 3 %) ou
ferrite (en HF).
- Expression des pertes par courants de Foucault

Ces pertes sont proportionnelles au carré de la fréquence. On peut les estimer à partir de la
formule suivante :

⏟ ⏟ ⏟ ⏟