Vous êtes sur la page 1sur 2

Commission des thèses

FICHE DE PROJET DE THESE


Sujet : Création d’entreprise innovante et excès de confiance du créateur d’entreprise : étude du
lien entre degré d’innovation, degré de confiance et performance de la start-up

Année d’inscription : 2012

1. Encadrement

Équipe de recherche : MRM- CR2M


Nom, prénom Institution e-mail
MRM- CR2M veronique.bessiere@univ-
Directeur de thèse : Véronique BESSIERE
UM2 montp2.fr
Co-directeur ou encadrant 1 :
Co-directeur ou encadrant 2 :
Co-directeur ou encadrant 3 :

2. Présentation du projet de thèse (1 page maximum)


Création d’entreprise innovante et excès de confiance du créateur d’entreprise : étude du lien
entre degré d’innovation, degré de confiance et performance de la start-up.

Les études consacrées à l’excès de confiance des entrepreneurs et son impact sur la décision de création
d’entreprise, issues de plusieurs champs disciplinaires (entrepreneuriat, finance comportementale et
entrepreneuriale, psychologie de la décision) montrent une présence marquée de ce biais cognitif chez les
entrepreneurs. Il ressort également des rares études sur le sujet une liaison négative entre la performance
de la start-up et l’excès de confiance de son créateur.
Cependant, de nombreuses questions restent à explorer. Le sujet de thèse proposé vise à focaliser sur deux
questions principales :
- le lien avec la performance et les effets de causalité entre degré de confiance du créateur et performance
de l’entreprise ;
- le lien avec l’innovation, l’excès de confiance pouvant avoir potentiellement des effets positifs sur la
capacité à innover.

Le terrain de cette étude sera celui des créations d’entreprises à fort contenu d’innovation, principalement
portées par la recherche (issues ou liés à des laboratoires).

Les méthodologies à mettre en œuvre seront : questionnaire, expérimentation, études de cas.

Cette étude s’intègre dans l’axe 1 programme 1 du Labex Entreprendre.

Bibliographie indicative :

Baron R. (1998), « Cognitive Mechanisms in Entrepreneurship: why and when Entrepreneurs Think Differently from Other People », Journal of
Business Venturing, Vol.13-4, p.275-294.
Forbes D. (2005), « Are Entrepreneurs more Overconfident than others? », Journal of Business Venturing, Vol.20, p.623-640.

1
LABEX ENTREPRENDRE – Université Montpellier 1 – Faculté d’Administration Economique et Sociale
Espace Richter - Avenue Raymond Dugrand – CS 59640 - 34960 Montpellier Cedex 2
Commission des thèses
Hmieleski K., Baron R. (2009), « Entrepreneurs’ Optimism and New Venture Performance: A Social Cognitive Perspective », Academy of
Management Journal, Vol.52-3, p.473-488.
Koellinger P., Minniti M., Schade C. (2007), « I Think I Can, I Think I Can : Overconfidence and Entrepreneurial Behavior », Journal of Economic
Psychology, Vol.28, p.502-527.
Lowe R., Ziedonis A. (2006), « Overoptimism and the Performance of Entrepreneurial Firms », Management Science, Vol.52-2, p.173-186.
Simon M., Houghton S., Aquino K. (1999), « Cognitive Biases, Risk Perception, and Venture Formation: How Individuals Decide to Start
Companies », Journal of Business Venturing, Vol.15, p.113-134.
Trevelyan R. (2008), « Optimism, Overconfidence and Entrepreneurial Activity », Management Decision, Vol.46-7, p.986-1001.

3. Financement de la thèse
La source de financement prévue sur les 3 années de la thèse doit être précisée (type d’action et
pourcentage de co-financement).

Financement par contrat doctoral LABEX

Le dossier de candidature et téléchargeable sur le site du LabEx Entreprendre et à retourner


avant le 30 Juin 2012
www.labex-entreprendre.fr

2
LABEX ENTREPRENDRE – Université Montpellier 1 – Faculté d’Administration Economique et Sociale
Espace Richter - Avenue Raymond Dugrand – CS 59640 - 34960 Montpellier Cedex 2