Vous êtes sur la page 1sur 5

David VIEL – Le 02 06 2019

Le pouvoir et/ou le sentiment d’en avoir (de l’avenir)


… Vient, d’où ?

Comment avoir du pouvoir,


ou de l’avenir (le « pouvoir ») ?

Ce n’est pas compliqué,


le seul pouvoir qu’ils ont,
c’est l’histoire,
qu’ils permettent (se permettent)
pour avoir raison « à la fin »
= l’importance
et/ou la « confiance ».

Ce sont des personnes qui reculent devant rien,


afin d’arriver à leur fin
et/ou avoir raison à la fin (l’importance et/ou la confiance)
afin de pouvoir garder,
la sécurité
que les autres, l’Autre n’a,
n’ont plus,
pour continuer à être « responsable »
= à le « valoir » dans ce sens là,
et/ou à se figurer que ce qu’ils permettent,
est légal (juste).

Ils se servent concrètement,


de leur emploi (de ce qui leur a été reconnu)
pour ne pas perdre la face.
Et plus ils « montent »,
plus ils « réussissent »
plus ils se serviront,
des moyens que leurs fonctions (les liens) leur permettent,
afin de pouvoir préserver les apparences,
sinon ça (ce qu’ils permettent tout en étant « responsable » et/ou de « confiance »)
leur retomberait dessus ;
dit autrement,
le « charme » cesserait,
ils seraient découvert
et/ou sans avenir
bien que ça leur « profitait » jusque là,
pour être de fait,
incapable de le réaliser ça,
et/ou de le croire (ils vont rien réalisé, ils vont se refaire
= ils vont « revenir » pour remettre le monde en boîte).

David VIEL – Le 02 06 2019


Ce sont les autres, l’Autre,
en « bas »
ou « autours »,
qui leur permet de faire ce qu’ils veulent,
sans voir le mal,
mais belle et bien le « jour »
puisqu’il suffit de prendre le rôle,
pour que les autres, l’Autre leur revienne ;
sinon les autres, l’Autre sont de fait,
hors-la-loi ;
être « remercié »
puisque ceux qui ont le « pouvoir »
ou la « confiance »,
le peuvent.

Du moment d’être au « centre »


dans ce sens,
ça permet de disposer entièrement et complètement
de ceux qui sont «autours »
= qui leur reviennent de part leur affectation (et par extension, leur accréditation et/ou « accès »)
pour ne pas pouvoir être de fait,
remis en question
et/ou inquiété.

Lorsque le bon sens, n'est pas au rendez-vous (là) … comment alors, pouvoir le retrouver dans le
temps = le justifier ? Puisque le « pouvoir » a été confisqué (est dans les mains d’autres que
« soi »).

Lorsque des choses inexplicables se passent, ce sera


soit :
pour le "justifier" = le "légitimer" (… pour que que ça prenne, de "soi")
soit :
douter sans pouvoir pour autant le réaliser puisque des gens se moquent du monde (jouent à ça) sans
que ça ressorte pour que ça « marche » ou « prenne ». Impossible ainsi d’en avoir la preuve ( =
douter ) pour en être sûr (retrouver ce qui était perdu) et/ou pouvoir, les mettre en face du fait = les
mettre face à leur responsabilité. Raison pour laquelle ça passe, pour ceux qui se donnent du mal
dans ce sens là, dans l'idée d’être « brillant » = que ça puisse « prendre » = ne pas être
découvert (être remis à la place, être pris, traité … pour ce qu'ils sont et ce qu'ils font. Des
imposteurs et/ou des scélérats).
Ce sont des présences qui apportent à part les histoires dont ils sont à l’Origine pour avoir un retour
qu’ils n’auraient pas sinon. Un retour qui fait que les autres, l’Autre est, sont de fait Conquis,
Neutres ou plus « là » tellement ça « marche » bien ». Ils n'apportent pas de matière et/ou du sens.
Ce sont des présences qui ont cette influence là sur leur entourage afin de pouvoir se la raconter =
"monter", "s'élever" dans ce sens ou cet esprit (… avec cette intention) là.
Et tant que ça "marche" ("prend") il n'y a pas de mal ou ils « s’en sortent » (… parait-il).

David VIEL – Le 02 06 2019


Un exemple concret en le personnage d’emmanuel macron dans l’histoire qui prend :
quelques mois avant son élection, personnes ne le connaissaient.
Et ils "passent" ?! = Ressort à mort pour réellement le « pouvoir » et le plaisir ( = avoir l’adhésion
ou l’affection des gens). De part sa fonction, sa personne obtient l’énergie et le temps de ceux qui
sont autours et/ou en « bas » (il est « pilier ») pour renforcer son sort ( = entraîner le monde qui lui
revient vers ce qu’il croit et/ou tend).

Ce n'est pas normal ! Qu'a t-il fait pour accéder à la fonction présidentielle ("monter") aussi
facilement ?
Cette personnalité « hors du commun » à cause des élections (… les gens lui reviennent
concrètement)
... tape sur les gens après leur avoir demandé la confiance, et son parti ensuite « passe » avec 23%
des voix (1 voix = 1 personne) ... Quezako.
Qu’a-t-il fait (réalisé) de brillant de là à embarquer du monde ? Honnêtement.
Quelle personne saine de corps et d’esprit peut suivre ce personnage dans l’histoire, qu’il permet ?
Ce n'est pas normal. Et que les gens adhèrent encore ! Encore + (mon exposé est pour rendre
compte de cette emprise ou de ce « pouvoir » d’aspiration et/ou d’entraînement des foules), c’est
encore moins normal.
= ça lui donne ainsi, raison d'avoir fait ce qu'il a FAIT
ça lui permet de croire que ce qu'il a permis est juste = puisque ça « prend » et donc que ça ne lui
re-tombera pas dessus un jour ou l'autre (à condition que ce qu’il permet continue à prendre dans le
temps, ce temps sinon il est « finis » ou « mal ». Et ne pas le réaliser, ce n'est pas être malin, ou
savoir comment se passe les choses, sur terre).
On ne joue pas,
on ne truque pas,
on ne triche pas,
on ne ment pas
on est honnête
on se dévoile ...
et/ou on est ce qu'on prétend,
surtout lorsqu'on demande la confiance (ressort).

Là (dans ce monde  = « bruit ») c'est sûr,


ça ne ressort pas.
Mais bientôt, ce qui leur a été jusque là permis (possible)
leur sera interdit = plus possible ; et s'ils ne le supportent pas alors ils ne seront plus "là" ( = fin de
l'histoire, de leur histoire ... « Destiné »).
Ce qui se passe, personne ne peut se l'expliquer (… à part ceux qui sont dans la combine).
Posez-vous la question si une personne que vous n’aimez pas, est là de là à « monter » c’est que ce
n’est pas vous qui lui a permis.

David VIEL – Le 02 06 2019


Et ce phénomène « ascensionnelle » à un coût celui d’éprouver du mal dans le temps (ce temps)
et/ou de revenir concrètement à ceux qui ont raison du monde (ou « tout compris »). Pour être de
fait, conquis, neutres ou dé-fait ( entraîné dans l’histoire qui « prend »).
Qui l'aime, le soutient, le supporte, l'estime, le veut ... ça, au fond ? Réponse : Personne.
C'est seulement l'histoire (où la dynamique que certaines personnes permettent) qui leur permet
d'avoir cette importance (ascendant) là, en ayant la fonction. Ils ont seulement à accéder à la
fonction pour ensuite imposer le « respect » (avoir le temps et l’énergie de ceux qui leur reviennent
= qui leur sont « subordonnés » = « inférieurs » = ils le vivent, ils le prennent comme ça)
Concrètement ou dans les faits, le temps et l'énergie des gens leurs reviennent de fait ! Sinon ils sont
en dehors du droit et/ou hors-la-loi = les gens se sentiront réellement mal et/ou ils douteront
réellement d'eux-même … s'ils ont réellement le droit (les gens se sentiront obliger de soutenir, ce
que les élections leur ont permis de "réaliser").
En passant par l’histoire ou le je, une personne suit ce qui « prend » ou ce qui « ressort » sinon elle
est « mal » (elle se sent « mal » ; ça n’ira pas).

Personne veut ça, mais il est "là" où il se figure y être arrivé (avoir le « droit ») pour réellement le
« pouvoir » ( = profiter des institutions ou de ceux qui sont « autours » et/ou en « bas » pour
réellement le « pouvoir » dans ce sens là  ; s’y croire à ce point).
Pour lui ou intérieurement, il y est arrivé (… dans ce sens là et ainsi avec cette intention là  ; et ce
n’est pas avec le « pouvoir » qu’il reculera. Ce poste était taillé, fait pour 1 personne, le Général-de-
Gaulle ; après l’histoire prouve que personne arrive à tenir cette « charge » sans « décoller » et/ou
prendre le droit). Je rappelle que dans ce sens, ça s'appelle posséder son monde et non être vraiment
brillant et/ou ce que ça devra forcément continuer à paraître pour continuer à le
« valoir » , à le « pouvoir » dans ce sens là (même s’ils sont « élus » ils doivent avoir la confiance
sinon « ça la fout mal ». Pour avoir encore raison du monde, de l’avenir et/ou cette influence là sans
que que ça ressorte pour que les gens continuent à leur revenir = à leur « profiter » = à être Conquis,
Neutres ou plus "là" dans les faits puisqu'il a été «élu » (il a le "job", la "place" et/ou le "pouvoir" =
"tout compris").

Dans ce sens c'est avoir raison du monde et non être ce que ça devra forcément paraître pour
continuer à le "pouvoir"= à le « valoir » (à « durer ») dans ce sens là ! Dans le sens où il a pris les
choses, les gens sont dans son ombre ou lui Reviennent pour continuer à « sûr » de lui = il est dans
la « lumière » ou dans son « droit » (il est « légitime » = « juste »).
Qu’il soit en poste ou à la fonction qu’il a aujourd’hui ce n'est pas normal ; ce n'est pas justifiable
(compréhensible ; raison pour laquelle ils seront à l’Origine des salades que les gens sont censé
croire afin de pouvoir le justifier et/ou à avoir l’adhésion ; le « soi »)
... Il faut être, maso, intéressé et/ou profondément contre le genre humain (injuste) pour voter pour
cette personnalité "hors du commun".

David VIEL – Le 02 06 2019


Le seul pouvoir qu'ils ont est celui qu'ils vous prennent et/ou que vous leur accordez (le crédit qu'ils
ont provient du rôle qu'ils prennnent avec le temps, ce temps pour réellement le « valoir », le
« pouvoir » dans ce sens et/ou avec cette intention là).

Ne leur accordez aucun crédit. Tout ce qui vous ferez c’est de leur permettre de sauver les
apparences celles pour vous conquérir ou alors, devoir vous abattre ( = "élever", "aider" et en
réalité, posséder) ; pour avoir un crédit (un avenir, un retour, un poids) qu'ils n'ont pas ou plus sinon
(… ils ne savent faire que ça).

Ne perdez pas votre temps, ils réaliseront rien. Ça sert à rien d’attendre quelque chose d’eux (de les
aimer, de les croire, écouter) et cela même si vous avez encore besoin d'y croire ( = de sauver les
apparences pour continuer dans le sens qu’est devenu ordinaire pour vous = le monde  = la « vie »).

Aller « dehors » = « vivre » … Et ce sera seulement pour remplir le vide celui que des personnes
permettent afin de revenir et/ou de les supporter ceux qui auraient ainsi « tout compris » (l’avenir
devant eux = raison, du monde dans ce sens ou cet esprit là … Et cela, sans que ça ressorte pour
continuer à le « pouvoir »).
Ce sont des personnes qui influencent les choses pour avoir le « meilleur », le « bon » rôle, le « + »,
poste, la fonction (ils adorent profiter de la vue). Et ensuite en ayant le « + » (en s’étant donné ce
« mal ») ils peuvent disposer du temps et de l’énergie que les autres, l’Autre n’a, n’ont plus = que
leur « réussite » leur permet d’avoir pour exiger l’ordre ( = déclarer ceux et celles qui ne jouent pas
le jeu, hors-la-loi et/ou plus dans le droit).
Ils ne deviennent pas meilleur dans ce sens, et vous le leur permettez dans l’idée que les choses vont
s’améliorer, ce qui est une erreur ... De jugement.

David VIEL – Le 02 06 2019