Vous êtes sur la page 1sur 24

Page 1

25 octobre 2012

Journée « Contrôle non destructif et


caractérisation de défauts »

Caractérisation de défauts par Magnétoscopie,


Ressuage, Courants de Foucault
Henri Walaszek
sqr@cetim.fr
Tel 0344673324
henri.walaszek@cetim.fr

Mesurexpo Octobre 2012


Page 2
25 octobre 2012

Mesurexpo Octobre 2012


Page 3
25 octobre 2012

Les méthodes de contrôle non destructif

Méthodes surfaciques Méthodes volumiques

Visuel, caméra Radiographie

Ressuage Ultrasons

Magnétoscopie Ondes guidées

ACFM Impédance, résonance,Tap-test

Courants de Foucault

Thermographie infrarouge Méthode globale:

Emission acoustique
Bruit ferromagnétique

Shearographie

Mesurexpo Octobre 2012


Page 4
25 octobre 2012
Page 4

Quelques contrôles « traditionnels »

visuel Ressuage

Contrôle par Courants


de Foucault

Magnétoscopique
Mesurexpo Octobre 2012
Page 5
25 octobre 2012

Magnétoscopie

 Matériaux ferromagnétiques exclusivement

 Discontinuités sous-cutanées ( qq millimètres de profondeur) ou


débouchantes

 Méthode de surface, « rapide »

Mesurexpo Octobre 2012


Magnétoscopie - Principe

1. L'EXCITATION
Champ
magnétique Nord Sud

2. LA PERTURBATION Modification locale de la trajectoire :


fortes variations du champ

Défaut de la
surface Nord Sud
Changement de section Défaut
3. LA REVELATION
Application de particules
ferromagnétiques
Accumulation de
particules Nord Sud
magnétiques Accumulation de particules
à l'aplomb des fortes variations du champ

Eclairage 6
Principaux paramètres

2 N 3 S 4
1

Polarisation Attraction
Champ excitateur Champ de fuite à l'aplomb du défaut
des 2 lèvres du défaut des particules

1. L'EXCITATION : * NATURE DU CHAMP MAGNETIQUE


* INTENSITE DU CHAMP MAGNETIQUE
* DIRECTION DU CHAMP MAGNETIQUE

2. LA PERTURBATION : * NATURE FERROMAGNETIQUE DU MATERIAU


* GEOMETRIE DE LA PIECE
* NATURE DU MILIEU CONSTITUTIF DE DEFAUT

3. LA REVELATION : * NATURE DES PARTICULES


* VOLUME,GEOMETRIE ET CONCENTRATION DES PARTICULES
* VARIATION LOCALE DU CHAMP A L'APLOMB DU DEFAUT
* CONDITIONS D’ECLAIRAGE

7
Choix du révélateur

DEUX GRANDES FAMILLES :

* REVELATEURS SECS :
- POUDRE (NOIRE, ROUGE, GRISE, BLEUE),

* REVELATEURS LIQUIDES (support pétrolier/aqueux) :


- COLORES (NOIR SUR FOND BLANC, JAUNE, ...)
- FLUORESCENTS

CONDITIONS D’ECLAIRAGE
8
Page 9
25 octobre 2012

Le banc de magnétoscopie

Banc de magnétoscopie - Installation à poste fixe


5

Aimantation par passage de flux Aimantation par passage de courant


(directement dans la pièce)

Mesurexpo Octobre 2012


Quelques exemples …

10
Quelques exemples …

11
Ressuage

 Matériaux non poreux exclusivement

 Discontinuités débouchantes en surface

 Méthode nécessitant un temps de mise en œuvre

12
Ressuage - Principe

Source
1. L'EXCITATION Lumière
lumineuse
blanche, UV
Application d’un

pénétrant

2. LA PERTURBATION
Défaut de la
surface

3. LA REVELATION
Application d’un
révélateur
Eclairage 13
Déroulement d’un contrôle par
ressuage

Nettoyage préalable Application du pénétrant et imprégnation

Elimination du Application
Examen Nettoyage final
pénétrant en excès du révélateur

14
Choix du révélateur

Deux familles de révélateur:

- sec (poudre) ou liquide non aqueux


• surface rugueuse
• pièces de formes complexes : filetage, rainure...
• pièces de grandes dimensions

- humide : liquide à support aqueux ou hydrosoluble


• surface polie et lisse
• grand nombre de petites pièces
• pour la recherche de discontinuités larges et peu profondes

CONDITIONS D’ECLAIRAGE
15
Quelques exemples …

16
Choix entre
Magnétoscopie et Ressuage
Très fins  PT
• Sensibilité, défauts recherchés
Sous-cutanés  MT
PT uniquement Non poreux
• Nature du matériau
MT uniquement Ferromagnétique

• Dimension des pièces Grande dimension  PT

• Géométrie des pièces Géométrie complexe  PT

• Etat de surface Forte rugosité, porosité  MT

• Rapidité de contrôle  Lieu de l’intervention


17
Page 18/121
H80
Les Courants de Foucault

COURANTS DE FOUCAULT

Excitation Création de courants de Foucault


Perturbation Défaut de la surface
Révélation Analyse d’un signal électrique

© CETIM 2011, "toute reproduction, traduction ou interprétation des supports de formation communiqués par le CETIM est soumise à l'autorisation préalable et expresse du CETIM".
Page 19
25 octobre 2012

Principe

1. L'EXCITATION 3. LA REVELATION
(un courant électrique) (un courant récupéré différent
du courant d’excitation)
L’inducteur

Icf

H inducteur Hcf

2. LA PERTURBATION
(un courant de Foucault perturbé par un défaut)
Mesurexpo Octobre 2012
Page 20
25 octobre 2012

Domaine d’application

Matériaux concernés :
Tous les matériaux électriquement conducteur. Quelques difficultés de
contrôle sur les matériaux ferromagnétiques (dues à leurs propriétés
magnétique).

Défauts détectables :
Les défauts débouchant ou proches de la surface. La profondeur
dépend du matériau concerné et de la fréquence utilisée.

Limitations de la méthode :
 Pas de contrôle sur matériaux non conducteurs
 Limitations en profondeur de détection (pas de détection en
interne)
 Obligation d’échantillons de référence pour la plupart des
applications.

Mesurexpo Octobre 2012


Page 21
25 octobre 2012

Mesurexpo Octobre 2012


Page 22
25 octobre 2012

Quelques exemples…

Mesurexpo Octobre 2012


Page 23
25 octobre 2012

Les paramètres caractérisés

CND longueur largeur profondeur orientation


Magnétoscopie Oui Non Non Linéaire,
MT arrondie
Ressuage Oui Non Non Linéaire,
PT arrondie
Courants de Oui Non Oui
Foucault

Critère (MT et PT):


Diamètre, distance, alignement des indications, longueur,
surface

Mesurexpo Octobre 2012


Page 24
25 octobre 2012

Merci de votre attention

Avez-vous des questions?

Mesurexpo Octobre 2012