Vous êtes sur la page 1sur 5

Éducation cabalistique

Le chercheur de vérité a besoin d’une éducation arithmétique pour comprendre le mystère du nombre 666. Ce nombre possède trois liens essentiels, mathématiques, qui constituent un réseau complexe de connaissances, cette méthode triple permet d’identifier la fameuse Bête de l’Apocalypse selon St Jean.

Le nombre 666 est composé de 3 nombres de connaissances.

6 : le chiffre commun du nombre cabalistique de l’Apocalypse. C’est le chiffre qui agit dans le centre nerveux de l’homme, le plexus cervical, le plexus brachial, le plexus lombaire, le plexus sacré et les nerfs spinaux du thorax (ce réseau nerveux représente une centrale énergétique ou électrique du temple humain).

66 : le nombre qui exprime la dualité du monde, le bien et le mal. C’est le nombre de la connaissance du monde matériel et Astral.

666 : le nombre moteur de la création matérielle. C’est le nombre dynamique de l’humanité et des êtres qui animent le monde Astral.

L’addition des 3 nombres est un marqueur identitaire de la Bête de l’Apocalypse :

6+66+666 = 738

Il faut soumettre ce nombre à ses diviseurs y compris (N) :

1+2+3+6+9+18+41+82+123+246+369+738 = 1638 : ce nombre est le dividende de la Bête de l’Apocalypse.

Un par un soumettons les 3 valeurs arithmétiques dans le réseau complexe des diviseurs :

1+2+3+6 = 12 : six est le puissant chiffre qui dynamise les douze diviseurs du réseau complexe du nombre 666 dans le centre nerveux de l’homme.

1+2+3+6+11+22+33+66 = 144 : c’est le nombre qui identifie la Bête de l’Apocalypse, des 3 valeurs arithmétiques c’est le seul nombre issu de la table de neuf ( 1+4+4 = 9) ce qui indique que le bien et le mal sont cristallisés dans la nature humaine par le pouvoir de la Bête.

1+2+3+6+9+18+37+74+111+222+333+666 = 1482 : c’est le résultat des douze diviseurs du réseau complexe de la Bête.

Le total des 3 valeurs : 12+144+1482 = 1638 : nous obtenons toujours le dividende de la Bête.

Le dialogue alphanumérique en table de 1 des 3 valeurs :

DOUZE, CENT QUARANTE-QUATRE, MILLE QUATRE CENT QUATRE VINGT-DEUX = 675 (somme de la table de neuf : 6+7+5 = 18 = 1+8 = 9).

Réflexion cabalistique de ce résultat en table de neuf :

MÉLANGER = 675 : l’homme biblique, comme la Bête entretiennent un rapport paradoxal avec une puissance duelle, le bien et le mal, on peut affirmer que cette puissance est une substance mélangée, une connaissance ou le bien et le mal sont confondus. La Bête possède l’art d’apporter une dose de bien et de le mélanger à une dose de mal. C’est une fonction qui est bonne est mauvaise en même temps. La Bête influe l’homme avec son réseau complexe des nombres en dissimulant le mal sous une couche superficielle du bien. De ce point de vue nous pouvons dire que l’homme terrestre subit la loi du mélange du bien et du mal orchestré par la Bête de l’Apocalypse.

Voici comment identifier le Chef d’orchestre du bien et du mal entremêlés, avec l’aide du dialogue alphanumérique des 3 valeurs arithmétiques en table de 1 :

La substance mélangée en kabbale est nommée le mana.

MANA = 29 : ce nombre est le diviseur du dialogue alphanumérique.

Le dialogue alphanumérique des 3 liens cabalistiques :

SIX, SOIXANTE SIX, SIX CENT SOIXANTE-SIX = 464/29 = 16 : seize est le nombre du Chef d’orchestre.

Le Nom du Chef d’orchestre :

BAAL = 16 : le Maître incontesté du mana, Baal est le nom générique du diable.

Baal entremêle le bien et le mal dans la nature humaine, la Bête cristallise cette substance mélangée par le chiffre neuf : 16x9 = 144

La kabbale phonétique précise le comportement de la Bête vis-à-vis de l'humanité :

SIX, SOIXANTE-SIX, SIX CENT SOIXANTE-SIX = 464 :QUATRE CENT SOIXANTE- QUATRE = 4+100+60+4 = 168

LE MANIPULATEUR = 168 : BAAL entraine l’humanité dans la spirale infernale de cette substance mélangée, un jeu dangereux pour notre santé physique, mentale, émotionnelle et spirituelle.

Le combat des nombres avec l’aide du Fils de Dieu :

JÉSUS LE CHRIST = 168 : la puissance de l’Amour vaincra le malin BAAL et transmutera toutes les énergies corrompues de la création en énergies pures.

Le Nom générique par la technique des nombres en serpentin :

BAAL = BÊTE : relation du Nom et de son substantif.

Deux consonnes et deux voyelles qui serpentent entre deux mots pour révéler la figuration du Maître du MANA.

La somme totale des nombres de cette relation en serpentin est égale à 297 (un
La somme totale des nombres de cette relation en serpentin est égale à 297 (un

La somme totale des nombres de cette relation en serpentin est égale à 297 (un résultat issu de la table de 9 : 2+9+7 = 18 = 1+8 = 9).

La table de 9 révèle l’apparence du Chef d’orchestre du MANA :

DIABLE = 297 : voir figuration du Tarot.

DEUX-NEUF-SEPT = 1440 : BAAL (144) exerce son pouvoir sur la Terre (0).

La valeur de cette Lame de Tarot est en adéquation avec la gématrie, 297/9 = 33, le nombre 33 possède 3 diviseurs hormis (N) et révèle son nombre déficient : 1+3+11 = 15 (XV).

C’est identique pour le nombre déficient de BAAL = 16 (1+2+4+8 = 15 – XV).

L’addition des deux chiffres du diable donne la première mesure de la Bête :

DIABLE = 33 = 3+3 = 6

La table de 1 exprime la puissance duelle de la Bête :

LE DIABLE BAAL = 66 : pouvoir sur le bien (6) et le mal (6).

La table de 9 révèle le nombre excitateur de ce mélange diabolique :

Le nombre 66 possède 8 diviseurs y compris (N), ce qui signifie que la lettre H permet à la Bête de dynamiser sa puissance sur toute l’Humanité.

LE DIABLE BAHAL = 666 : c’est le nombre moteur pour mélanger le bien et le mal.

La Bête (16) exerce son autorité de diviseur du monde sur le dividende ( 1638) capacité phénoménale de connaissances :

La base phénoménale de BAAL est effectivement le nombre 666 y compris les deux autres

La base phénoménale de BAAL est effectivement le nombre 666 y compris les deux autres nombres qui sont liés étroitement le 6 et le nombre 66.

Il est bon de noter cette précision arithmétique :

La base 16 (hexadécimal), l’élément « hexa » signifie « six », c’est-à-dire la mesure du diable est exactement le chiffre 6 qui se reproduit trois fois (eau, air, terre) et se transforme en un feu dévorant dans notre univers (666).

Par l’intervention dynamique de BAAL sur la nature humaine ou de son pouvoir magnétique sur le temple humain, la Bête peut endommager cette centrale énergétique ou électrique pour mettre un terme à l’alchimie divine (programme de l’ego-dieu).

Précision complémentaire sur le nombre clé de la Bête :

HEXADÉCIMAL = 85

sur le nombre clé de la Bête : HEXADÉCIMAL = 85 Le nombre 144 identifie la

Le nombre 144 identifie la Bête de l’Apocalypse :

CENT QUARANTE QUATRE = 221 : gématrie de BAAL (144).

BAAL est aux soixante douzièmes rangs des anges de l’abîme ce qui lui confère l’autorité de mélanger les 72 essences lumineuses provenant du ciel avec les 72 essences diaboliques provenant du monde des ténèbres.

La valeur 144 est son mode de fonctionnement de mélangeur ( 72+72)

Le nombre 16 est le huitième nombre pair et nous indique le rang de BAAL dans la démonologie : 2+4+6+8+10+12+14+16 = 72 : ce nombre est son rang et son potentiel dans notre monde.

La science des diviseurs :

BÊTE = 32 : somme des diviseurs y compris (N) : 1+2+4+8+16+32 = 63

BAAL = 16 : somme des diviseurs y compris (N) : 1+2+4+8+16 = 31

Total des deux valeurs : 63+31 = 94

Synthèse finale du total des diviseurs du Nom et de son substantif y compris (N) :

1+2+47+94 = 144 : le pouvoir de BAAL sur les essences lumineuses et ténébreuses en les dénaturant par un mélange subtil.

Il est grand temps au chercheur de vérité de vraiment s’accomplir en éducation cabalistique, il doit éviter de tourner en rond sur place dans un dédale de confusion de mots parce qu’il ne sait pas où la recherche va le conduire. Ainsi le chercheur de vérité avant tout autre chose et résolument doit questionner la nature des nombres, un véritable fil conducteur pour comprendre la valeur des mots en kabbale française. En ce sens l’empire des nombres est un véritable éducateur. Dans ce contexte la kabbale française est prête à servir, à guider, à inspirer et à initier.

La kabbale française n’a pas l’intention ou la vertu de convaincre tous les esprits, mais elle est destinée à démontrer d’une manière évidente la vérité sur le fameux chapitre clé de St Jean.

Voyez ce que la kabbale française montre au sujet du destinataire diabolique :

DÉMONSTRATIF = 144 : résultat table de 1, les démons se dévoilent.

BAAL = 144 : résultat table de 9, synthèse de la kabbale française. BAAL est le Nom générique des serpents Lucifers.

Au chercheur de vérité de reconnaitre distinctement la véritable nature, la valeur de la kabbale française.

11 °