Vous êtes sur la page 1sur 4

Les travaux de terrassement concernent un grand nombre de

chantiers. Pourtant, les étapes à réaliser sont souvent


semblables et elles dépendent en grande partie de la nature du
sol et de la superficie à terrasser.

Prix minimum Prix moyen


au m² au m²

Terrassement de terrain 30 € 48 €

Prix horaire Prix horaire


minimum moyen

Terrassier 60 € 73 €

Ces tarifs sont exprimés en Euros, toutes taxes comprises (TTC). Ils sont issus de moyennes de
prix de divers sites internet de construction.

Quel que soit votre projet, construction, agrandissement, aménagement


extérieur, rénovation, etc., le terrassement définira la pérennité de votre ouvrage. Avec cet
article sur les différentes étapes des travaux de terrassement, vous comprendrez pourquoi il est
particulièrement important de bien préparer son terrain. Vous étudierez une à une les différentes
phases du terrassement et découvrirez les engins utilisés pour chaque action. Grâce à cet article
tiré du guide des prix terrassement, le métier de terrassier aura peu de secrets pour vous.
Certains tarifs vous seront également dévoilés.

Étapes des travaux de terrassement : l’étude


de sol

Terrassier

Selon la nature des travaux à envisager, plusieurs actions nécessaires à l’étude de solvont
devoir être envisagées. L’analyse du sol est à la fois géologique et géotechnique. Le
professionnel va devoir déterminer quelles opérations seront à effectuer lors du terrassement en
fonction des propriétés physiques et mécaniques du terrain à terrasser. Un sondage en
profondeur réalisé par une machine de forage peut être indispensable pour obtenir des
échantillons représentatifs des propriétés chimiques du sol. Dans le même esprit, le degré
sismique de l’espace à construire sera obligatoirement étudié si la zone est à risques… Le rôle
du professionnel en charge du diagnostic va être de répertorier les données utiles à la
réalisation du projet, de calculer les besoins nécessaires aux fondations, d’exploiter les
informations relatives à la réutilisation des différents types de terre et de dessiner une carte en
différenciant chaque parcelle. La cartographie numérique est une des méthodes les plus
employées actuellement. Les relevés sont fiables et très complets.

Des travaux de terrassement à réaliser ?Demandez un devis gratuit de professionnels


qualifiés

Étapes des travaux de terrassement : la


préparation du terrain
Préparer le terrain revient à mesurer précisément et à établir un bornage ou un piquetage en
fonction du plan initial. Le professionnel à contacter pour cette étape est le géomètre. Habilité à
délimiter de façon officielle toute parcelle de terrain, il vous donne exactement les limites de votre
parcelle et vous permet de visionner précisément chaque espace. Il aide entre autres à identifier
les zones à dédier aux canalisations et à définir exactement les différents niveaux d’un terrain.
Le passage du géomètre peut être une étape obligatoire. Le montant de cette prestation varie
selon les tarifs pratiqués par le professionnel pour ses déplacements, selon la superficie à borner
et les besoins spécifiques en fonction des travaux envisagés. Si plusieurs cabinets de géomètres
sont disponibles dans votre localité, n’hésitez pas à demander un devis à chacun d’eux afin de
choisir la meilleure offre. Vérifiez également la disponibilité des géomètres. En effet, ces
professionnels sont très sollicités tant dans le domaine privé que public et les délais peuvent être
longs.

Étapes des travaux de terrassement :


l’extraction
L’extraction est l’enlèvement de la terre réalisé à l’aide d’engins de chantiers spécifiques tels
que la pelle mécanique et la décapeuseou encore le bulldozer et le chargeur, utile pour
déplacer d’un point à un autre de petits volumes de terre. Cette étape est primordiale pour la
suite du projet. Le volume de terre et de matériaux à extraire doit être défini parfaitement. Les
tracés doivent de la même manière être très précis. Si certains particuliers choisissent de réaliser
cette opération eux-mêmes, même si la location des engins leur revient cher, la plupart du
temps cette tâche est confiée à une entreprise de terrassement ou de travaux publics. Bien
équipée, l’entreprise fait gagner du temps et assure un travail dans les règles. Chaque
professionnel a ses méthodes et il est intéressant d’interroger les uns et les autres sur leur façon
de faire pour pouvoir comparer avec les méthodes de leurs concurrents. Dans tous les cas, une
bonne planification du terrassement fait gagner du temps et donc souvent de l’argent. Si
différents artisans doivent intervenir sur votre chantier pour les travaux de terrassement,
demandez-leur des délais de réalisation précis !

Étapes des travaux de terrassement : les


systèmes d’évacuation des eaux
L’étape incontournable du chantier de terrassement est la conception du système d’évacuation
des eaux de façon à limiter les risques d’infiltration et à éviter les dégâts dus à la stagnation de
l’eau. Une pente de 5 % est nécessaire. Elle doit être bornée par un canal bétonné. La phase
suivante est la mise en place de canalisations. Les drains, caniveaux et regards sont installés
pour garantir l’évacuation des eaux et éviter le ruissellement. La stabilité du sol est ainsi assurée.
Il n’existe alors que peu de risques d’infiltrations d’eau dans les murs de la future fondation.
Enfin, des pierres et des gravillons sont disposés en couches superposées pour protéger les
drains et autres dispositifs d’évacuation des eaux. Les terrassiers se fient au contenu
du PLU (Plan Local d’Urbanisme) et de la réglementation de la commune pour disposer les
canalisations à la profondeur idéale en fonction des besoins.

Des travaux de terrassement à réaliser ?Demandez un devis gratuit de professionnels


qualifiés

Étapes des travaux de terrassement : le


décaissement
Le décaissement précède le déblaiement. Aussi nommée décapage, cette opération revient à
enlever la terre végétale jusqu’à ce qu’apparaissent les strates solides. Cette terre de très bonne
qualité est souvent conservée pour de futures plantations ou un aménagement annexe. Le prix
de cette action se calcule au mètre carré, mais est généralement dégressif si la superficie du
terrain à terrasser est importante. Comptez rarement plus de 3 euros le mètre carré pour une
petite implantation et 2 euros environ pour une implantation plus généreuse. Le décaissement
doit être réalisé de façon régulière avec maîtrise et savoir-faire pour obtenir un sol bien stable.
Les allées et chemins d’accès à l’habitation vont être mis en place de cette façon.
Le tractopelle et le bulldozer sont les deux engins les plus souvent utilisés pour travailler la
terre. La dameuse prendra le relais pour tasser le sol et le préparer à la pose du gravier.

Étapes des travaux de terrassement : les


fouilles et tranchées
Il s’agit ici de former les tranchées où reposeront les fondations de la
future construction qu’elles soient superficielles, semi-profondes ou profondes. Le terrain est
piqueté et le terrassier sait exactement où creuser et comment. Les tranchées, appelées fond de
fouille, vont d’abord accueillir le béton de propreté puis la semelle en béton pour garantir la
résistance des fondations. Les fouilles en rigoles représentent les tranchées des fondations
destinées à accueillir le béton de propreté par opposition aux fouilles en pleine masse. Leur rôle
est primordial pour aider à répartir le poids des murs de soutènement sur le sol.

Le prix de cette opération varie en fonction du nombre de mètres cubes excavés et ne peut
être déterminé qu’après une étude complète du projet. Le devis vous sera d’une grande aide
pour comprendre comment l’artisan calcule le prix de cette opération.

Des travaux de terrassement à réaliser ?Demandez un devis gratuit de professionnels


qualifiés

Étapes des travaux de terrassement : la


viabilisation
L’étape suivante des travaux de terrassement lors de la construction d’une maison individuelle
est la viabilisation du terrain. Cette opération consiste à amener l’eau, l’électricité, le gaz, les
câbles téléphoniques et à assurer l’installation des tuyaux de tout-à-l’égout. L’emplacement des
câbles et des canalisations est déterminé bien avant le début du chantier et reporté sur un plan
précis. Quel que soit le type de travaux envisagé et pour faciliter les éventuelles réparations dans
le futur, une couleur est attribuée à chaque catégorie de réseau. Enfin, la fosse septique est
posée selon des normes bien spécifiques. Sa contenance et ses dimensions sont calculées en
fonction du nombre d’occupants dans l’habitation.

Un terrain terrassé avec soin est un terrain idéal pour tout chantier de construction. Pour choisir
le professionnel qui sera en charge de vos travaux, vous devrez examiner avec rigueur les
différents devis demandés. Prestations et prix y sont indiqués, mais également le numéro
d’inscription de l’artisan au registre des métiers, les qualifications et les assurances
contractées.

Étapes des travaux de terrassement : le


remblai
De nombreuses constructions nécessitent la pose d’un film géotextile avant l’étape du remblai.
Ce film limite la repousse d’herbes et évite les remontées humides. Le remblai est l’action qui
permet de combler les trous conçus pour enterrer les caniveaux, les canalisations, les
drains et les systèmes nécessaires à la viabilisation. La remise en l’état du terrain est réalisée
avec un niveau laser. À ce stade, le sol est de nouveau plat.

Le remblai est en fait un mélange de terre et de gravats gardés lors du déblai. Il peut également
être constitué de couches superposées de matériaux naturels de différentes épaisseurs amenées
spécialement sur le terrain pour cette opération. L’objectif est de stabiliser le sol et d’assurer la
solidité des fondations. L’utilisation de remblai est réglementée dans certaines communes.
Renseignez-vous auprès de votre mairie ou du professionnel en charge de votre projet.
Incontournable, le PLU (Plan Local d’Urbanisme) vous donnera de nombreuses indications sur
les modes de terrassement autorisés.

Centres d'intérêt liés