Vous êtes sur la page 1sur 4

Master « Expertise et ingénierie des systèmes d’information en santé »

EOPT 14
Méthode statistiques appliquées à la qualité et à la gestion des risques

Exercice n°1
Une société produit des prises, des connecteurs et autres dérivés pour la connexion de réseaux
informatiques. Pour chaque type de produit, un contrôle qualitatif sur différents types de
défaut est effectué. Ces défauts n’ont pas de poids respectif, ils sont donc de même
inportance. Ils sont divers : mauvaise soudure, composant mal positionné, fil inversé,
composant mal collé, etc. Pour un type de connecteur donné, le processus de production
fournit 1,5% de connecteurs non conformes environ. On prélève au hasard un échantillon de
100 connecteurs. On s’intéresse à la variable aléatoire X du nombre de connecteurs non
conformes.
1°) quelle est la loi de distribution de probabilité de la variable aléatoire X ?
2°) calculez la probabilité que le nombre de connecteurs non conformes soit : égal à 3 ;
inférieur à 3

Exercice n°2
Le responsable du comité de sécurité de votre entreprise a effectué une compilation du
nombre d’accidents de travail qui se sont produits depuis 2 ans dans l’entreprise. Ceci a
permis d’établir que le taux moyen d’accidents de travail a été de 1,6 accidents par jour.
1°) en admettant que le nombre d’accidents de travail en une journée obéit à la loi de Poisson,
quelle est l’expression qui permettait de calculer la probabilité d’observer X accidents de
travail par jour ?
2°) quel est l’écart-type de la variables aléatoire concernée ?
3°) quelle est la probabilité d’observer plus de 2 accidents par jour ?
4°) quel est le nombre d’accidents par jour qui est le plus probable et quelle en est la
probabilité ?

Exercice n°3
Une entreprise fabrique des moteurs tels que 95% d’entre eux doivent pouvoir fonctionner à
une température de 125°C. Un contrôle effectué sur un échantillon de 50 moteurs sur un lot de
1800 moteurs, en les plaçant dans un four à 125°C. On s’intéresse au nombre de moteurs qui
ne fonctionnent plus au cours des essais.
1°) quelle est la loi de probabilité de la variable aléatoire concernée ?
2°) calculez la probabilité qu’aucun moteur de l’échantillon prélevé ne soit arrêté.
3°) calculez la probabilité qu’un moteur quelconque ne fonctionne plus au cours de l’essai.
3°) calculez la probabilité qu’au plus 2 moteurs ne fonctionnent plus.
4°) dans cet échantillon, combien de moteurs, en moyenne, sont défectueux ?
NB : ces questions doivent être résolues de deux façons.

Exercice n°4
Une entreprise a mis en œuvre un plan de contrôle pour vérifier des lots de taille d’environ
2000 disquettes. Le plan d’échantillonnage est le suivant :
- prélever à partir d’un lot de 2000 disquettes un échantillon aléatoire de 100 disquettes.
- si au plus 3 disquettes sont non conformes dans l’échantillon, accepter le lot, sinon ne pas
accepter le lot et faire un contrôle exhaustif.
1°) si le lot comporte 2% de disquettes non conformes, quelle est la probabilité d’accepter le
plan d’échantillonnage ? Même question en admettant qu’il y a 3% de disquettes
défectueuses.
2°) en admettant que le lot de disquettes comporte toujours 2% de disquettes non conformes,
quelles sont les chances sur 100 d’effectuer un contrôle exhaustif du lot.
3°) refaire les questions 1 et 2 en prenant un échantillon de 60 disquettes.

© Dr Pascal Staccini, Département d’Information et d’Informatique Médicale, Nice


Master « Expertise et ingénierie des systèmes d’information en santé »
EOPT 14
Méthode statistiques appliquées à la qualité et à la gestion des risques
Exercice n°5
Un procédé de fabrication fournit 1% de produits non conformes. On prélève et on contrôle
une à une des unités jusqu’à l’obtention d’une pièce non conforme.
1°) calculez la probabilité que 5 essais soient nécessaires jusqu’à l’obtention d’un non
conforme
2°) calculez le nombre moyen d’essais nécessaires pour l’obtention d’un non conforme.

Exercice n°6
Un agent du département d’assurance qualité de votre entreprise doit prélever un échantillon
de taille n=10 d’un lot de 200 composants électriques. Le lot est accepté sur, au plus, un
composant est non conforme. Sinon le lot est complètement vérifié. Supposons que le lot
comporte effectivement 10 composants non conformes.
1°) quelle est l’expression algébrique donnant le pourcentage de composants non conformes
dans un lot ?
2°) en moyenne, combien de composants sont non conformes dans un échantillon de taille
10 ?
3°) quelle est l’expression algébrique de la loi correspondant à la probabilité que le lot soit
accepté selon le plan de contrôle ?

Exercice n°7
Le contremaître du département 742 de l’entreprise AMX a préparé un lot de 20 pièces qui
doit être expédié le plus tôt possible à un client. Une technicienne en contrôle de la qualité
doit effectuer une vérification sur quelques pièces avant expédition. Elle se propose d’adopter
le plan de contrôle suivant :
Prélever au hasard 3 pièces du lot. Si aucune pièce n’est défectueuse, accepter le lot. Si une
pièce ou plus est défectueuse, retourner le lot au contremaître pour une vérification de toutes
les pièces et rectification des pièces défectueuses.
Si le lot contient effectivement 2 pièces défectueuses, quelle est la probabilité
1°) que le lot soit accepté au contrôle ?
2°) que le lot soit retourné au contremaître pour vérification complète ?

Exercice n°8
Un service de « hotline » téléphonique a constaté qu’il reçoit, en moyenne, 2 appels
téléphoniques par minute du début août à la mi-septembre. Il veut mettre en place un nouveau
standard capable de faire face à cette affluence et dont la taille sera indiquée par le nombre
d’appels auxquels il pourra suffire sans attente pendant 1 minute.
1°) quelle est l’expression générale de la loi de probabilité qui permettrait de régir le nombre
d’appels en une minute.
2°) quelle est la probabilité d’observer, en une minute : 2 appels, 3 appels, 6 appels ?
3°) si le standard peut absorber sans attente 2 appels à la minute, pendant quelle proportion de
son temps de fonctionnement donne-t-il satisfaction ?
4°) avec le taux actuel d’appels à la minute, quelle est la taille du standard (en nombre
d’appels par minute) qui donnera satisfaction pendant environ 95% du temps de
fonctionnement ?
5°) le service estime, avec les nouveaux contrats de hotline pour divers éditeurs de logiciels,
qu’il recevra en moyenne 5 appels par minute dans 2 ans. Quelle doit être alors la taille du
standard qui, dans 2 ans, donnera satisfaction environ 95% du temps de fonctionnement ?

© Dr Pascal Staccini, Département d’Information et d’Informatique Médicale, Nice


Master « Expertise et ingénierie des systèmes d’information en santé »
EOPT 14
Méthode statistiques appliquées à la qualité et à la gestion des risques
Exercice n°9
D’après les normes techniques de la société Megatronik, la durée de vie d’un dispositif
électronique de type XD20E est distribuée normalement. Le responsable du contrôle de ce
genre de dispositif précise toutefois que, d’après les essais effectués jusqu’à ce jour, il y a
20% de chances que les dispositifs aient une durée de vie inférieure à 1800 heures et 10%
qu’ils aient une durée de vie supérieure à 2500 heures. Déterminer les paramètres de la loi de
distribution.

Exercice n°10
Un contrôle au calibre, effectué depuis plusieurs mois sur le diamètre d’une pièce usinée par
une machine outil, indique que le pourcentage de pièces qui ont été classées non conformes
est de 12%. On prélève de la production un échantillon de 50 pièces et l’on veut vérifier
chacune de ces pièces à l’aide d’un calibre. On s’intéresse à la variable aléatoire « nombre de
pièces classées non conformes dans cet échantillon de 50 ».
1°) quelle est la loi de probabilité de la variable aléatoire concernée ?
2°) quelle approximation peut être faite pour faciliter les calculs ?

Exercice n°11
Le diamètre extérieur d’un piston utilisé dans le système de freinage des véhicules doit
satisfaire aux exigences suivantes : 34 mm ± 0,015.
Cette pièce est d’abord moulée puis reprise au tour pour obtenir la cote voulue.
Une étude de l’aptitude du processus a montré que le diamètre extérieur X suivait une loi
normale de moyenne : µ=34,005 mm et d’écart-type σ=0,005 mm.
1°) quelle est la probabilité que le diamètre d’un piston issu de ce procédé dépasse la
tolérance supérieure ?
2°) quelle est la probabilité que le diamètre du piston soit conforme aux spécifications ?

Exercice n°12
Une étude a permis d’établir que l’épaisseur du papier le plus fin produit dans une entreprise
suit une loi normale de moyenne µ=0,01977 mm et d’écart-type σ=0,0014 mm.
Le service marketing de l’entreprise a rapporté aux responsables des services qualité et de
production le problème suivant : les imprimeurs aimeraient que l’on réduise les limites
d’acceptation pour le papier le plus fin, qui sont actuellement de 0,02 ± 0,005 mm. Ils se
plaignent d’une mauvaise qualité d’impression venant du fait qu’ils ont beaucoup de mal à
régler leurs machines. Ils aimeraient donc avoir du papier ayant comme limite de tolérance
0,02 ± 0,0015 mm. Les actions requises pour annuler la production de papier non conforme
nécessitent des aménagements, des investissements et des délais. Dans l’immédiat, il a été
décidé de ne pas améliorer le processus et de donner les nouvelles tolérances aux trieuses
automatiques de feuilles. Il est donc demandé au service du contrôle de qualité de calculer
l’augmentation des rebuts en résultat pour calculer le prix du patient avec ces nouvelles
spécifications.
1°) on demande d’estimer la proportion de rebuts avec les nouvelles spécifications.
2°) le service marketing envisage, pour limiter les rebuts à 2%, de demander une dérogation
temporaire à ses clients. Si la moyenne du procédé est centrée sur l’intervalle de tolérance,
quelles limites de spécification devra-t-on demander afin d’estimer à 2% les rebuts ?

© Dr Pascal Staccini, Département d’Information et d’Informatique Médicale, Nice


Master « Expertise et ingénierie des systèmes d’information en santé »
EOPT 14
Méthode statistiques appliquées à la qualité et à la gestion des risques
Exercice n°13
La durée de vie d’un dispositif électronique suit une loi exponentielle dont la durée de vie
moyenne est 20000 heures. On cherche la proportion des équipements qui tomberaient en
panne sous une garantie de 5000 heures et la proportion des équipements qui fonctionneraient
au-delà de 1000 heures.

Exercice n°14
La SNCF d’Ile de France, dans son projet de reconquête des voyageurs affirme que 95% de
ses trains arriveront à l’heure sur l’ensemble de son réseau (1300 km et 5000 trains par jour).
Supposons qu’en fonctionnement normal, l’affirmation sur ce projet ambitieux est vraie.
1°) un francilien, dans ses déplacements entre son domicile et son lieu de travail prend 3 de
ces trains. En supposant que sur les lignes qu’il emprunte, la variable aléatoire « nombre de
trains en retard » suit une loi binomiale de paramètres n=3 et p=0,05, calculer la probabilité
qu’aucun des trains empruntés n’arrive en retard, et la probabilité qu’un seul arrive en retard.
2°) pour l’ensemble du réseau, lors d’une journée de fonctionnement normal, le nombre de
trains arrivant à l’heure peut également être modélisé par une loi binomiale de paramètres
n=5000 et p=0,95. Quelle est la probabilité qu’au moins 4700 trains parmi les 5000 circulant
quotidiennement, arrivent à l’heure ?

Exercice n°15
Le bureau d’organisation et méthodes de votre entreprise a établi que le temps moyen requis
pour assembler un montage transistorisé est de 12 minutes avec un écart-type de 0,8 mn. En
admettant que le temps requis pour accomplir cette tâche est distribué d’après une loi
normale,
1°) quelle est la probabilité qu’un employé affecté à cette tâche complète l’assemblage en
moins de 11 minutes ?
2°) dans 90% des cas, l’assemblage sera complété en moins de combien de minutes ?
3°) 50% des montages sont assemblés en moins de combien de minutes ?
4°) le contremaître mentionne que, généralement, environ 1% des montages sont assemblés
avec un temps supérieur à 13,8 minutes. Est-ce que cette affirmation est exacte ?

Exercice n°16
Au cours de la fabrication d'un camembert, le pH ne doit pas excéder une valeur de 5 au
démoulage. Un industriel laitier fabriquant du camembert s'aperçoit qu'il obtient sur sa
fabrication un pH moyen de 4,5 mais que ce pH varie d'un camembert à l'autre avec un écart-
type de 0,4.
1°) Quel pourcentage de ces camemberts devra t il éliminer afin de maintenir la qualité de sa
production ?
2°) Par des méthodes de contrôle de qualité, il peut être possible de réduire la variabilité du
pH (tout en conservant une moyenne identique. Si l'industriel ne veut rejeter que 2% de sa
fabrication, quelle doit être la nouvelle valeur de l'écart-type ?

© Dr Pascal Staccini, Département d’Information et d’Informatique Médicale, Nice