Vous êtes sur la page 1sur 39

Les Filières Bio en Grandes Cultures

Filières Bio en GC
Marchés et commercialisation
des céréales
Thibault PECLET
tpeclet@ara.coopdefrance.coop
Place des grandes cultures bio en France
Place des grandes cultures bio en France
Place des grandes en cultures bio en France
Place des grandes cultures bio en France
Place des grandes cultures bio en France

Au niveau national :
+ 16 % : Nb
d’exploitation dont
l’activité principale
concerne les GC bio
depuis 2016

• 12 986 EA

• 357 296 ha dont 1/3


en conversion
Evolution de la collecte depuis 10 ans
Evolution de la collecte depuis 10 ans

Source Agence bio France Agrimer

Au niveau de la collecte :
• Prévisionnel 18 : 384 000 tonnes
• Dernière bonne année : 15-16, 348 731 tonnes
Développement de productions à fortes valeurs ajoutée : lentilles, pois chiches… => légumes secs
Diversification des débouchés
Diversification des débouchés
Diversification des débouchés
Production selon le mode « agriculture
biologique »

Semences Stockage au sein d’OS Semences


Ou
Stockage et/ou transformation à la ferme
et vente directe

Légumes
Grains Grains, graines et Grains Grains secs triés
écrasés tourteaux pour les triturés bruts et
(moulins) animaux (FAB) (huiliers) utilisés conditionn
és

Pains, biscuits et Huiles, boissons


autres produits à base Elevages végétales et autres
de céréales produits alimentaires
Marchés pour les céréales et oléoprotéagineux
Marchés pour les céréales et oléoprotéagineux :
Alimentation animale bio: FAB

Utilisation des Céréales par les Fabricants d'Aliments du Bétail 210 000
200 000

177 706

• National: 277 FAB


151 905
150 000 144 150
136 221
• AURA: 39 entreprises (dont ol umes 120 114
10 ateliers principal) => 107 347
concentrés, tourteaux, 100 000
formules protéiques 85 000
71 871 70 159 71 343
58 538
53 490 52
50 000
000
50 000 43 763

26 109 23 000
17 124
13 500
10 580
624 7 000
3 0910
11/12 12/13 13/14 14/15 15/16 16/17 17/18
Ca mpa gnes
Bl é tendre Orges Tri ti ca l e Ma ïs 4 Céréa l es Féverole
Marchés pour les céréales et oléoprotéagineux bio:
Marchés pour les céréales et oléoprotéagineux : meunerie
Meunerie
• National: 1266 préparateurs
• AURA : 188 préparateurs dont 11 meuniers régionaux => divers types de
farines => biscuits, produits d’épicerie et pain

160 000 Utilisation du Blé tendre par les MEUNIERS


140 000
140 000

120 029
120 000

104 925
100 000
88 911 88 952
85 043 85 488

80 000

60 000

40 000

20 000

0
11/12 12/13 13/14 14/15 15/16 16/17 1 7 / 18
Marchés pour les céréales bio : alimentation
Marchés pour les céréales bio :
alimentation humaine
humaine

AURA: Plus d’une trentaine d’entreprises de 2nd


transf, 2 malteries régionales, 37 brasseries
artisanales, huileries…

Un réseau de magasins spécialisés bien développé


avec des enseignes locales

Focus Malterie:
+ de 10% des bières certifiées bio
Croissance du nombre de brasseries bio
Prix rémunérateur : 350€/t
Critères brassicoles du grain
Marchés Marchés pour les légumes
pour les légumineuses bio : secs
alimentation humaine

A destination de l’alimentation humaine: pois chiches, lentilles, fèves…

Contexte de dépréciation des protéines animales au profit du végétal

En AURA importants transformateurs et des opérateurs qui se lancent


dans la production.
Conclusions Conclusion

De fortes disparités dans les dynamiques de croissance de l’AB :


Les GC : dernières de la classe des filières agricoles engagées dans
le bio (mais 3,4% des surfaces en GC sont en bio),
Une très forte progression des conversions (à deux chiffres),
Une majorité de surfaces en céréales avec l’émergence forte des
légumes secs,
Depuis la campagne 2009-2010, les volumes de collecte ne cessent
d’augmenter (+18% en 15-16 // 14-15)

En AURA : 1/3 de la SAU GC est en conversion


63 : 2ème département de la région à avoir le plus de conversion depuis 2016

Des débouchés multiples :


Un chiffre d’affaires record (doublé en 5 ans),
FAB : gros consommateurs de céréales mais peu de valorisation de leur part de la
féverole et du pois

Mais globalement : une demande non satisfaite par l’offre, malgré l’augmentation des
surfaces !
Filières longues locales
Florence CABANEL – Bio 63
04 73 44 45 28 florence.bio63@aurabio.org
Structure d’intérêt collectif agricole :
SICA

550 adhérents
21 salariés
6 technico- commerciaux

35 000 T de collecte en AB et C2 / 10 % de la collecte nationale

Multiplicateur de semences AB : 1700 ha

Distributeur de semences, fertilisants et produits de protection des plantes

Fournisseur de céréales, luzerne déshydratée et tourteaux

Partenariat avec AXEREAL Légumes ( pomme de terre AB , légumes de conserve AB )


Leadership régional
BioAgri présent sur 9 départements pour la collecte et l’agro-
fourniture
65% de parts de marché collecte sur 4 départements (03, 42, 43, 63)
24 références de collecte BIO et 9 références de collecte C2

7800 T Collecte de céréales bio et C2


150 livreurs de céréales
3,5 Millions d’euros de CA distribution
750 polyculteurs éleveurs
6,5 Millions d’euros de CA

Essais micro-parcelles et parcelles et Essais rationnement et fourrages


Animation des conversions bio
Formations et communications techniques
Certifié bio depuis 1984
Une entreprise familiale et Un engagement et des convictions forts,
indépendante une recherche constante de qualité, dans
Meuniers depuis 5 une logique de développement durable Nutrition animale Bio
générations travaillant en et de respect de la santé et de Production d’aliments toutes
partenariat étroit avec un l’environnement espèces (2017: 14000 T),
millier de céréaliers et formulation spécifique,
agriculteurs indépendants accompagnement en élevage

Meunerie Bio
Collecte et stockage Production de farines
Besoins en céréales panifiables (2017: 7000 T),
fourragères et meunières bio, sélection des meilleurs crus
Grandes cultures céréaliers, majorité des
recherche de variété terroir et Distribution de semences et intrants bio,
qualité moutures sur meule de
suivi technique et valorisation des pierre
productions

Moulin Marion – 37, impasse du Moulin Gaillard 01290 ST JEAN SUR VEYLE – 03 85 23 98 50 – contact@moulinmarion.fr – www.moulin-marion.fr
Entreprise 100 % Bio et
intégrée
- collecte de proximité
- stockage, organisme stockeur
- transformation
- conditionnement
Spécialiste des Flocons,
Mueslis, Farines spéciales
Filière directe avec les producteurs bio
Français dans un esprit de partenariat
à long terme
→Engagements de surfaces
pluriannuels avec prix garantis dans un
tunnel de +/-5%
→Barème de prix avec prise en compte
de la qualité de la récolte
Production de malt pour les Installée à St Germain
brasseurs professionnels et Lembron depuis fin
amateurs 2017

Besoin annuel
croissant, environ Valorisation locale de
150T pour 2019 vos céréales

Trait d’union entre Recherche des céréales


vous, les pour brasserie : orge
agriculteurs, et les brassicole, blé, seigle,
brasseurs, grands sarrasin, épeautre …
consommateurs de
céréales
Contacts Stands filières

AXEREAL Bio

Philippe Chauvet – Technicien - 04 70 90 60 38 - 06 24 62 30 25 - philippe.chauvet@axereal.com

BIOAGRI

Adrien Saint Ellier – Responsable d'activité BioAgri / Cizeron bio - 07 50 64 19 46 - a.saint-ellier@bio-agri.fr

Amandine Clément – Technico-commercial grandes cultures bio - 06 32 83 28 39 - a.clement@bio-agri.fr

CELNAT

Isabelle Besse - Responsable achats agricoles - 04 71 03 04 14 - isabelle.besse@celnat.fr

Judicaël Joandel – Responsable développement – 06 63 46 63 41 - judicael.joandel@celnat.fr

MALTERIE DES VOLCANS

Lucile Comptour – Responsable - 06 80 18 50 22 - lucile.comptour@gmail.com

MOULIN MARION

Fabien Deschizeaux - Responsable des ventes Alimentation Animale et Négoce - 03 85 23 98 50 - 07 61 84 45 23 -


fdeschizeaux@moulinmarion.fr
LA FERME
DE FONS DES ORES
Lydie et Emmanuel RENARD
Antoingt – Puy de Dôme
LA FERME DE FONS DES ORES
GAEC / 2 UTH
SAU: 70 ha (dont 10 ha PN)
Agriculture conventionnelle / 14 ans
Agriculture Biologique / 19 ans
Céréales
Champignons de culture
Transformation céréales.
LA ROTATION

Quels choix de rotation:


Courte: Type céréalière

Longue: Type polyculture-élevage

Définir les objectifs

Pérennité et productivité.

Agronomie et économie.
ROTATION TYPE
Luzerne
X 3 ans

Blé Meunier d'hiver

Céréale printemps ou hiver


avec semis de luzerne sous couvert
(Tritic., OgP, AvP)
Céréale secondaire hiver
ou printemps (Grd Ep.,
Méteil, OgH, Tritic., Av. P)

Blé Meunier d'hiver

Culture printemps sarclée ou


"nettoyante"
Légumineuse annuelle (Tournesol,…)
fourragère de printemps ou
d'automne (Vesces, TV, …)
Céréale
secondaire d'hiver
(Engrain, Méteil, Grd. Ep.)
GESTION DE LA
ROTATION
20 ha légumineuses fourragères:

(soit 1/3 des surfaces en rotation)

Fertilité sol

Lutte contre maladies et adventices des céréales

Partenariat avec des éleveurs

Pérennité et productivité du système céréalier de la ferme.


GESTION DE LA
ROTATION
40 ha cultures « céréalières »:

(soit 2/3 des surfaces en rotation)

Grains:
Cultures meunières : Transfo. et filière locale.
Cultures alimentation animale: (Auto-conso), filière locale
Oléagineux: filière.

Sous produits:
Pailles : Vente ou échange / fumier
Meunerie : Eleveurs.

Partenariat avec des éleveurs


Pérennité et productivité du système céréalier de la ferme.
Echanges directs entre
producteurs ,
Que peut-on faire ?

Titre chapitre

Lise FABRIES, Animatrice Bio 15


Réglementation

Commercialisation des céréales & oléagineux :


Art L666-1 Code rural

Obligation de passer par un Organisme Collecteur

Rôles de l’Organisme Stockeur :


-> facturation des céréales
-> reversements des taxes à France AgriMer(ONIC, ONIOL)

Céréales peuvent être livrées directement chez l’acheteur

Titre chapitre
Tolérances pour certaines céréales
vente directe entre producteurs autorisée sans passage
administratif par un O.S.
Réglementation

• Orge, Maïs grain : • Blé, Sorgho :

- Vente sur la commune - INTERDIT en vente directe


de production et => Obligation de faire appel
communes limitrophes à un O.S.
- Transport ≤ 500 kg

• Protéagineux
• Seigle, Triticale, Avoine : - Pas d’interdiction particulière
- Vente sur le
département de
production Titre chapitre et • Oléagineux
communes limitrophes - Exclusivement par
- Transport ≤ 500 kg intermédiaire des O.S
Réglementation

• Vente sur pied :


- Pas de récolte à maturité
=> État de fourrage et utilisé comme tel

• Céréales Concassées :
- Possibilité de vendre ses céréales écrasées

Attention : vente de céréales écrasées et


mélangées
=> autorisée qu’aux seuls agriculteurs disposant
d’une fabrique d’aliment enregistrée
Les circuits courts sur le Puy-de-Dôme
Aurélie CREVEL (animatrice Bio63)
Qu’est ce qu’un circuit court ?

Circuits courts = 0 ou 1 intermédiaire

• En France, 1 producteur sur 5 vend une partie en circuits courts


• En bio : 1 producteur sur 2 vend en circuits courts, toute filière
confondue
• En grandes cultures bio, 1 producteur sur 3 vend une partie en circuits
courts dans le Puy-de-Dôme vs 1 sur 4 en France
Une tendance à la hausse ces
dernières années
Localisation des producteurs
pratiquants les CC en GC dans 63.

Pas de vente en
circuits courts

Une partie des


céréales vendue
en circuits courts
Quels produits ?

• Les produits secs triés : lentilles, pois chiches, pois carrés,


graines (tournesol, lin)
• Les farines (blé, sarrasin, épeautre, petit épeautre, seigle)
• Les huiles (tournesol, colza, cameline, lin)
• Les pâtes
• Les biscuits (absent du 63)
• La bière (malterie sur le 63, pas de paysan-brasseur dans le 63)
• Vente de céréales en direct
Les principaux débouchés.
LA VENTE
INDIRECTE
LA VENTE • Auvergne Bio
DIRECTE Distribution et
une 20aine de
• Vente à la ferme producteurs bio
• 15 AMAP livrent la
restauration
• 4 points de vente collective
collectif dont un
100% bio • Près de 20
magasins bio sur
• 5 marchés 100% le 63, encore des
bio projets, forte
demande
• Forte demande
de la GMS
Les avantages et inconvénients d’une
valorisation de ses GC en circuits
courts

Avantages Inconvénients
- Mise en œuvre relativement - Demande une maitrise
rapide technique pour la transformation
- Valorisation du produit brut - Demande une rigueur
- Relations humaines commerciale
- Meilleure valorisation des - Investissements à prévoir
céréales - Chronophage
- Un marché en forte croissance
- Produits secs, stockables, peu
de pression sanitaire

Valoriser collectivement ses céréales?


Ex des Coopains Bio
Les Coopains Bio

Titre chapitre