Vous êtes sur la page 1sur 1

Arteriopathies Obliterantes Des Membres Inferieurs

Définition * Pathologie en rapport avec une atteinte occlusive et/ou sténosante, consécutive à des lésions athéromateuses provoquant une diminution de la lumière des artères et favorise
la formation de thrombose . La 1ere cause est l’athérosclérose
Sd de Leriche : Impuissance sexuelle qui traduit l’atteinte de l’aorte abdominal=absence des pouls fémoraux et opacifications des arteres +++
Diagnostic Positif
Signes fonctionnels Examen clinique
Claudication Douleurs de Impuissance Ischémie aigue Troubles Inspection Palpation Auscultation
décubitus trophiques
* Ischémie d’effort * Ischémie de repos * C’est le * Rupture d’une * Ulcération * Signe d’insuffisance artérielle * Abolition ou diminution * Recherche de
* Arrêt âpres un * Difficilement syndrome de plaque * Gangrène (amyotrophie, poils rares, des pouls fémoraux, souffle sur trajet
périmètre de marche calmées par les Leriche si les * Présence ‘un ongles secs et cassants, pied poplités, tibiale postérieur artérielle
* Apparition d’une antalgiques claudications anévrysme sus pale, veines plates). et pédieux.
douleur (mollet , cuisse * Soulagé par des sont associées jacent * Troubles trophiques * Recherche
, fesse) jambes pandantes (ulcérations, gangrène). d’anévrysmes.
Examens Paracliniques Classifiations QE !!!
Biologiques Bilan fonctionnel QE !!! Classification de Fontaine et Leriche Classification AHA
- métabolique: glycémie, - Index de pression systolique (IPS): * Stade 1: asymptomatique - Asymptomatique
cholestérol, triglycéride * IPS supérieur à 1,3 : artères incompressibles * Stade 2: claudications intermittentes - Claudications
- inflammatoire: VS, * IPS entre 0,9-1,3: état hémodynamique normal * Stade 3: claudications de repos - Ischémie critique:
CRP, fibrinogène * IPS entre 0,75 et 0,9: artérite bien compensée * Stade 4: gangrène association de douleurs de décubitus ou de
* IPS entre 0,75 et 0,4:artérite moyennement compensée troubles trophiques depuis au moins 15 jours avec
* IPS inférieur à 0,3 :artérite sévère une pression artérielle systolique inférieure à 50
- TPCO2 < 20 mmHg cicatrisation impossible+++ mmHg à la cheville ou à 30 mmHg àl’orteil : «
- Pression systolique GO STADE 3 et 4 » de Fontaine et Leriche.
- Claudications
Formes Cliniques Particuliares : Arterite Diabetique (Médiacalcose diffuse)
Définition du pied diabétique : Conjonction de complications
Neuropathie diabétique Infection avec ou sans composante Ischémique
- Troubles de la Sensibilité . Grade 1 Grade 2 Grade 3 Grade 4
- Déficit Moteur des muscles intrinsèques pas de atteinte cutané avec au moins 2 * Erythème supérieur à 2cm , * Quelque soit l’infection locale avec présence
- Atteinte Végétative autonome symptôme ni des 5 signes suivants (chaleur * une des constatations d’au moins 2 des signes systémiques suivant:
- Sécheresse cutanée de signes locale, érythème de moins de 2 décrites si dessus du tissus - Température supérieur à 38 C ou inférieur à36C
- Troubles vasomoteurs (ouvertures de shunts inflammatoir cm au tour de l’ulcère, sensibilité cellulaire sous cutané( abcès - Fréquence cardiaque supérieur à 90 bat /min
artério-veineux et perte de la vasomotion capillaires) es. locale, tuméfaction locale ou profond, lymphangite, ostéite, - Fréquence respiratoire supérieur à 20c/min
- Ostéoarthropathie nerveuse diabétique de induration, décharge purulente). arthrite septique ou une - Pa CO2 inférieur à 32mmHg
Charcot fasciste ) - Leucocyte supérieur à 12000 ou inférieur à 4000
Indications thérapeutiques
- STADE I : contrôle des facteurs de risque - STADES III et IV
- STADE II FAIBLE : controle des facteurs de risque Anti-coagulants ,Vasodilatateur ; Antalgiques ; Antibiothérapie et soins locaux
Anti-agregant plaquettaire , Vasodilatateur arteriel +
- STADE II FORT : idem Chirurgie de sauvetage de membre
Si ÉCHEC ou si lésions de l'axe ILIO-FEMORAL Souvent revascularisations distales +++
Traitement de revascularisation en fonction de : l’étendue, type et nombre de lésions Sinon amputation