Vous êtes sur la page 1sur 19

David VIEL – Le 10 06 2019

Un profil à détecter

… Et/ou une chose à réaliser.

Être mis en face du fait,


ce ne sera pas pour se dévoiler (… sous ce jour)
= être responsable,
ou être ce qu’ils paraissent,
= pour reconnaître le mal pensé, dit ou fait
mais belle et bien le sentir, ça
le « doute »
que les autres,
l’Autre aura,
auront
pour être « sûr » (transfert de masse
et d’énergie)
et/ou avoir cette emprise là.

Le sujet (quel qu’il soit)


qui le permet ça,
se rend compte, de ça.
Que les autres, l’Autre,
ne sait,
ne savent pas,
du fait de venir,
vers lui.

David VIEL – Le 10 06 2019


Poser la question
est la preuve,
pour eux,
d’être « impuissant »
ou pas si « puissant »,
« responsable » que ça.

Pour alors,
sentir le « pouvoir »
= ça (de pouvoir contrôler les choses).
Pour que ce qu’ils n’ont pas ou plus (le « pouvoir »)
puisse leur revenir à la fin (dans ce sens là).

Être mis en face du fait,


ce n’est pas pour sentir de la gêne
mais belle et bien voir une chance
et/ou croire avoir du mérite.
Ils ne sentent pas du tout gêner,
au contraire ils sentent,
ça,
avoir de l’importance
puisque les autres, l’Autre,
leur pose la question
= ne sait,
ne savent pas.

Il (ce profil) sait ainsi une chose,


que les autres, l’Autre ne sait,
ne savent pas.
Or les responsables
sont ceux par définition
qui savent,
des choses,

David VIEL – Le 10 06 2019


que les autres ne savent pas,
pour leur revenir
sinon ça ne « marche » pas ou plus.

Et là,
en quelque sorte,
ils ont la main,
ou le « pouvoir ».

Ils savent,
et ils se rendent compte de ça ;
qu’ils peuvent se jouer du monde
= sentir un « pouvoir ».

Faire du mal,
et ne pas être « pris »
mais au contraire être « cru »
pour ce type de profil,
c’est un plaisir (un jeu
qui leur plaît).
Puisque le mal qui devait leur retomber dessus,
retombe sur les autres, l’Autre qui aura, auront ça sur le dos.
Et ça se traduit en histoire. Pour ne plus ressortir !!
Et lorsque les autres, l’Autre ne seront plus là ;
ça leur donne ainsi de la « valeur »
ou ça renforce leur sentiment dans ce sens, cet esprit, cette intention là
= ils ont raison du monde
ou « réussit » dans ce qu’ils se figurent honnêtement être la vie.

= ça,
les autres, l’Autre,
leur revient,
leur reviennent (ils adorent ça être dans la « lumière »)

David VIEL – Le 10 06 2019


non pour le réaliser,
le reconnaître
le voir
= être juste, responsable,
mais belle et bien
pouvoir posséder
ou se jouer du monde qui leur revient (ça leur renvoie réellement l’idée d’être « monté », d’être
« brillant » et/ou de le « valoir »)
pour avoir une importance (un ascendant)
qu’il n’aurait pas sinon (je rappelle que le « poids » qu’ils ont provient de l’histoire dont ils sont à
l’Origine).
Et cette importance
fait que ça leur revient,
pendant que ça coûte à l’Autre, aux autre (au sens propre = ça se passe en histoire ou pour du
« vrai ») ;
afin de pouvoir renforcer leur sentiment d’être « bien » (leur lien avec la « terre » dans ce sens là)
et/ou avoir réellement ce sentiment de le « valoir » sans le valoir tant que cela.

Il faut bien comprendre,


que dans l’histoire dont ils sont à l’Origine,
ils arrivent ainsi à ressortir comme en « valant » la peine ; celle que les autres, l’Autre n’a, n’ont plus
(eux, ils ont ça sur le dos pour justement le « pouvoir » dans ce sens là.
Et comme ils ont eu raison « à la fin » (penser à tout dans ce sens là)
alors il n’y a pas de mal.
Au contraire, ils ont « compris » (… cerner les choses)
comme ça « marche-ra-it » dans la vie (ce que leurs sujets se figurent honnêtement être la vie).

Je rappelle que rien n’a été reconnu, donc


- d’un côté un être à le sentiment d’être bien sans que ça lui soit dû
et
- de l’autre un être aura ça sur le dos, pour le supporter, ou le lui permettre.
Dans ce sens, ça ne sera pas pour déterrer les choses
mais belle et bien verrouiller les choses dans le sens,

David VIEL – Le 10 06 2019


de ceux qui ont raison du monde (cette influence là,
sans que ça ressorte).
Pour que ceux qui ont raison du monde (le « dessus »)
puissent conserver leur « certitude »
leur « écoute »
ou leur lien avec la « terre » (le vivant)dans ce sens là ;
sinon ils sont « mal »,
« lunaire »
puisqu’ils ont rien réalisé d’autres ;
à part ce qu’ils ont pensé, dit et fait
pour que ça leur « profite »
et non « coûte » à la fin
= pour se figurer être « juste »
= avoir de la « valeur »
= pouvoir être « bien »,
sans l’être tant que cela (sauf si ça « prend »,
non pour le réaliser mais réellement le « pouvoir » ;
gouverner dans ce sens
ou sous ce jour).

Et dans ce sens,
les autres,
l’Autre aura
auront réellement ça sur le dos
= du mal.
Non pour le réaliser (traverser)
mais belle et bien perdre leur « écoute »
ou leur lien avec la « terre » (ne plus être « là »
voire « vivant ») ;
afin de renforcer le sort
de ceux qui l’ont permis ça
sans voir le mal,
mais belle et bien le « jour » ;

David VIEL – Le 10 06 2019


puisque lorsque ça se « passe »
et que ça « marche »,
ça RENFORCE leurs sort,
ou ça (les choses à-venir ...)
leur donne raison
= vont dans leur sens,
pour ne pas voir honnêtement où est le mal.
Et si ça va dans leur sens,
alors ça ne va pas dans le sens,
de ceux alors qui ne sont plus « là » (qui ne sont plus écouté
de là à perdre leur écoute ou leur lien avec le vivant).

Dès qu’ils mordent dans ça


non pour le réaliser,
mais belle et bien le « pouvoir »
et/ou le plaisir,
ils doutent de rien.

Plus ils vont dans ce sens,


moins ils seront là,
pour être honnête.
Puisque leur sentiment d’être « supérieur »
provient de ceux qui leur reviennent,
dans ce sens,
pour réellement le « valoir » (se faire valoir).
Et ils le pourront,
puisque l’histoire leur donne-ra-it
raison
= ce qu’ils n’ont pas pour continuer à pouvoir croire en leur histoire (« carrière »).

Dans ce sens,
ils ne se révèlent pas ;
sauf sous ce jour,

David VIEL – Le 10 06 2019


afin de pouvoir s’oublier « un peu »
= avoir raison du monde
après s’être moqué de lui,
sans voir le mal,
mais belle et bien le « jour »,
puisque ça a « pris ».

Je rappelle que ça,


est comme une main invisible,
qui se pose sur l’être
pour être au « courant »
et/ou « dedans » ;
et non le réaliser,
les arrêter,
mais le leur permettre,
ça (et non ainsi s’être encore découvert à ce point
et/ou sous ce jour).
Pourquoi le faire ? D’ailleurs.
Puisque ce qui est communément admis,
= le sens,
au jour d’aujourd’hui,
est, d’être « bien » (personnellement) ;
et cela sans risque de connaître de « fin »,
de « chute »
à leur production,
pour continuer à « assurer »,
et/ou à s’assurer,
contre ce qu’ils dé-génèrent,
pour continuer à le « pouvoir »,
à le « valoir » (à l’Avoir)
= à avoir raison du monde,
dans ce sens,
cet esprit,

David VIEL – Le 10 06 2019


ou cette intention là.

Je rappelle,
que ça, est « mortel ».
Et non un jeu.

Et ils l’oublient (« s’oublient »)


lorsque ça leur revient,
pour ne le croire,
et/ou s’oublier « un peu ».
Dès qu’ils « lévitent »,
que ça (ce qu’ils ont émis) leur revient,
ils ne le réaliseront pas ça ;
au contraire,
ils en profiteront
et/ou ils feront tout pour ne pas perdre leur « bien »,
leur « crédit »
ou leur « écoute » ;
lien avec la « terre » (celui que les autres, l’Autre n’a, n’ont plus du fait d’être dans l’ombre condition
à leur « réussite »).
Les autres, l’Autre doit,
doivent forcément leur revenir,
les « écouter »
sinon cela voudrait dire,
qu’ils ont « rien compris » (que c’est « fini »).

C’est l’objet,
condition au sujet (quel qu’il soit)
qui doit lui revenir,
avec le temps,
ce temps,
sinon il ne sera plus « sûr » de rien
= il n’est plus « là ».

David VIEL – Le 10 06 2019


Raison pour laquelle,
ils finissent par dé-générer les choses
= ils se donnent réellement du « mal »,
dans ce sens, cet esprit, avec cette intention là
pour que ça leur revienne,
sinon ils le sentent ça ;
que c’est « fini »
= que la « confiance »,
que le retour qu’ils ont toujours eu jusque là,
ne leur reviendrait pas
pour être de fait,
mal.
Puisqu’ils ont rien réalisé, là
mais belle et bien
avoir été toujours dans l’entêtement,
l’enfer-mement
et/ou le pouvoir,
pour ne pas perdre ce qui est voué à disparaître,
= à être perdu
dans ce sens,
cet esprit
avec cette mauvaiseté là.

Attention,
ça est le temps,
ou les choses qui ressortent avec le temps ;
ce temps (pour ne plus l’avoir,
et non forcément se découvrir sous ce jour).
Et les êtres suivent ça
inconsciemment
pour être « dedans »
= au « courant ».

David VIEL – Le 10 06 2019


Ils donnent ainsi vie à ça,
à l’histoire (ils le permettent ça) ;
et/ou à ce qui ressort,
pour se caler dessus,
et/ou avoir un retour (une « estime »).
Lorsque je dis que vous aurez ça sur le dos,
ce sera le retour,
que vous aurez en allant « dehors ».

Et impossible de changer ça,


puisqu’il s’agit du monde
= de la fin,
et/ou du sens (de l’esprit qui est au « centre »
et/ou qui a raison du monde ;
qui « montent »,
dans ce sens là).

Le monde,
se cale seulement sur ce qui est au « centre » ;
sur ce qui le concentre.
Ils ne le réalisent pas ça,
ils le suivent ;
ils suivent le « courant » (ce qui devient courant à « réaliser »).

Je rappelle que ça (les choses)


peut être, TOUT et RIEN ;
ça fixe le sentiment,
sur ce qui sera son à-faire,
son lien avec la « terre » (le vivant)
= sur ce qui lui sera donné à faire
pour se mettre « dedans »
et/ou au diapason.

David VIEL – Le 10 06 2019


Il y a ainsi un type de personne (un profil)
qui ne doute de rien.
Ils sont là
pour être «sûr » (pour prendre la « lumière »
et/ou la « confiance »)
et cela quel que soit l’histoire (le « milieu »)
pour ne pas « douter »,
avoir de « mal »
mais belle et bien pouvoir être « sûr » ;
en être « sûr ».
Et cela quel que soit l’histoire, la terre, ou le milieu
et/ou ce qui serait à réaliser « à la fin »
pour réellement le « pouvoir » (avoir le « mérite »,
ou la « chance » qu’ils attendent dans ce sens).

Ils réagissent,
seulement à ce sentiment de « pouvoir » (de « légitimité »).
Et les mettre en face du fait,
ne les dérange en rien.
Au contraire,
ça leur prouve
qu’ils ont du « mérite »
et/ou que les autres, l’Autre ne sait pas,
ne savent pas
afin de pouvoir les balader
afin de pouvoir en jouer
et/ou le nier.
C’est leur moteur.
Ils aiment ça,
ce sentiment,
de « pouvoir »
de « manipulation »
d’enrôlement.

David VIEL – Le 10 06 2019


Leur objet,
dans ce sens,
cet esprit,
= avec cette intention (entêtement) là
c’est d’avoir raison du monde (de « peser » dans ce sens là).
C’est à dire que les apparences,
qu’ils entretiennent
doivent avoir raison du monde,
afin d’avoir le « + »
qu’ils ont à l’esprit ;
afin de pouvoir « fêter » ça
= « célébrer » ça
et/ou lui revenir
pour continuer à profiter, à ce qu’ils ne réalisent pas
du fait de se le permettre,
sans être pour autant arrêté
et/ou découvert (donc il n’y a pas le mal = le monde, le leur prouve du fait de leur revenir à mort).
Pour être « »bien »
sans l’être tant que ça
à féliciter.

Je le dis,
et redis,
pour avoir le « + »
d’autrui
il faut une histoire
= ça (… du temps et/ou être « en vie »)
non pour le réaliser,
mais belle et bien avoir « + »
à la fin,
si ça « prend » ;
sinon ça n’est pas « possible »

David VIEL – Le 10 06 2019


et/ou « supportable » ;
puisqu’ils ne réaliseront rien d’autre,
dans ce sens,
cet esprit,
et/ou avec cette intention là.

Sans que ça, ressorte


pour que ça, « prenne » (de « soi » ).
Sans le réaliser ça,
comment pouvoir vous réaliser en « soi » ;
vous connaître à ce point
et/ou sous ce jour.

Ils s’en moquent du monde,


tant que ça ira à leurs sujets.

Ça (les choses)
leur revient.

Ils le « méritent »,
ils se sont réellement du mal (dans ce sens)
pour l’Avoir
= le « valoir » à la fin.
Et pour cela,
le « valoir »
il leur faut une histoire,
sinon ils ont le sentiment,
d’avoir loupé quelque chose en « route »
= leur « chance ».
et/ou ne plus avoir de « mérite »
dans ce sens là.
Leur sentiment d’avoir du « mérite »
et/ou de la « chance » dans ce sens (cet ordinaire)

David VIEL – Le 10 06 2019


provient concrètement,
de ceux,
de celles,
qui n’ont pas ou plus,
« d’écoute » ;
sinon ça ne « marche » pas
ou ça ne leur est plus « possible »
= « supportable » (ça, les choses, ne leur revient pas dans ce sens là).

Ne vous fatiguez pas


avec ce type de profil (détectez les)
vous ne pouvez rien en tirer (ils sont comme ça ;
c’est dans leur nature.
Ils ne changeront pas,
ou c’est plus « fort » qu’eux).

Et c’est ce cadre libéral,


qui leur permet
d’avoir un avenir,
le change,
la « chance »
ou le « mérite »
qu’ils n’auraient pas sinon.
Un avenir que les autres, l’Autre n’a,
n’auront plus,
sinon ce serait « injuste »
et/ou « mal » perçu (vis à vis de ce qui est pour eux,
«juste » et/ou « bien »).

Ils ne sont pas là,


pour le réaliser ça,
pour devenir meilleur,
mais belle et bien pour « réussir »,

David VIEL – Le 10 06 2019


dans ce qu’ils se figurent honnêtement, être la vie.

Ça (les choses) doit leur revenir,


sinon ça ne ressort pas
et/ou ils ne l’estiment plus
= ça (la vie) n’aurait aucun intérêt (sens).

C’est le fait,
d’avoir raison du monde à la fin,
dans ce sens là,
qui leur permet d’être « bien »
d’avoir une «écoute » qu’ils n’auraient pas sinon
= ils n’ont plus de quoi,
d’avenir,
ou de raison d’être,
… « d’écoute »
= ils perdent leur équilibre
ou ça (…. ce qu’ils n’ont pas encore réalisé pour encore le « pouvoir »)
leur échapperait.
C’est le fait d’avoir raison du monde
= de posséder leur monde,
qui fait que ça leur revient,
que ça les « enchante »
certes …
Mais dans ce sens,
cet esprit
et/ou avec cette intention là
ça ne durera pas.
Dans ce sens (cet esprit)
il s’agit de la,
T R A I T E (c’est mauvais)
… QUE CE SOIT CLAIR ;
ne pas le voir,

David VIEL – Le 10 06 2019


c’est le permettre,
c’est se le permettre,
c’est le leur permettre,
par peur de mal juger (d’être RESPONSABLE)
ou de ne pas être sociable (« gentil »).

C’est ça,
se faire posséder.

Une fois,
j’ai eu peur d’être « méchant »
pour ne pas l’être ...
Et ainsi avoir laissé passé des choses,
que je n’aurai pas dû ;
et/ou ne pas m’être écouté,
avec les conséquences (le retour)
que ça a impliqué à mon sujet,
et pas qu’à mon sujet (vous pouvez penser ce que vous voulez,
mais la vie que vous avez aujourd’hui,
n’était pas forcément celle là qui était prévisible.
Des gens se sont réellement donné du mal,
dans ce sens,
pour le « pouvoir »).

Vous avez deux écoutes (options)possible …


- Celle pour avoir raison du monde, à la fin (vous figurez ça à mort et/ou vous découvrir sous ce
jour)
- Celle pour vous découvrir sous un jour où vous n’avez plus besoin de ça pour ressortir de cet état
de « fin » (pour être).

Malgré les apparences pour le pouvoir,


ou le plaisir,
ils s’en moquent de votre gueule ;

David VIEL – Le 10 06 2019


du moment que ça (les choses)
leur « profite » à la fin.
Et ne pas le voir,
ne vous aidera pas dans votre tâche ;
quotidien (quel qu’elle soit).

Sans sévir (le réaliser)


vous êtes déjà « mort » ;
vous leur revenez,
profitez dans ce sens là
et/ou vous serez dans une histoire (dans la merde) qui aura raison de votre sujet (votre « peau »).
Non pour le réaliser ça, mais belle et bien donner le change à ceux qui auront ainsi, « tout compris »
(raison du monde ou plus d’envergure pour aller là où ils voient le « jour »). Et bien évidemment ça
aura une influence sur le devenir du monde.

Il y a aura toujours ce qui est dit,


les apparences,
et là, où ils en sont,
au fond.
Dans l’idée que ça ne voit pas,
non pour le réaliser ça,
non pour se dévoiler
mais belle et bien vous dé-posséder
pour avoir ce qu’ils se figurent avoir « mérité »
et non ainsi, réalisé,
Ils ont le sentiment d’être « divin »
d’être « à part ».
Il leur faut avoir raison du monde,
ou avoir la main (le dessus)
dans le milieu
où ils apparaissent.
Non parce que c’est nécessaire,
mais parce qu’il leur faut être dans la « lumière »

David VIEL – Le 10 06 2019


sinon ça (les choses)
leur sont « insupportable » (ça n’est plus « possible »)
= avoir raison du monde dans ce sens (cet esprit) là
et non conscience de ça (de ce ce qu’ils font,
et sont).

Jamais ceux qui vous auront,


le réaliseront ça ;
puisque ça leur permet,
d’avoir une vie (une raison)
qu’ils n’auraient pas ou plus sinon ;
c’est ainsi à vous de le réaliser,
ou d’aller sur ce plan là (dans ce sens là ;
et non de le leur permettre,
= de leur donner raison
et/ou votre vie).

Sans le réaliser,
ce (les choses avenir) sera pour vous sacrifier,
sur leur autel,
ou ce qui est pour eux,
une « évidence ».

Titre + Intro

Une chose à réaliser ...

Il y a un profil qui est excessivement nuisible (difficile à cerner ...) sans que ça ressorte. Un profil
qui adore prendre la "lumière" = qui a besoin de prendre la "lumière" pour que les autres, l'Autre
finisse-ent par être dans l'ombre de ce qui est pour eux, une "réussite" (et sans être conquis par ce
qu’ils font, ils ne seront plus "là" dans le temps, ce temps. Pour leur permettre d'être "bien" sans l'être
tant que cela). Et en attendant ça se passe en histoire et/ou pour du « vrai ». Vous êtes censé leur

David VIEL – Le 10 06 2019


donner le change et/ou leur permettra d’avoir raison du monde dans ce sens, cet esprit et/ou en
ayant cette intention là (en étant comme ça, sans que ça ressorte du fait de vous balader).

David VIEL – Le 10 06 2019