Vous êtes sur la page 1sur 8

Dossier 1 : chapitre 1 >>> méthode des couts partiel

EXERCICE 1 :
L’entreprise SOFIA fabrique deux produits A et B, utilise pour sa gestion la méthode des couts partiels. Elle
vous communique les informations suivantes :
Elément Produit A Produit B
CV de production unitaire 3.950 2.975
Cv de distribution unitaire 10% du CA 8% du CA
CFS 1.220.000 5.850.000
Quantité vendues 3.000 3.200
Prix de vente unitaire 5.000 4.900
Sachant que les charges fixes communes sont évaluées à 65.000 DH
1> L’entreprise SOUFIA a-t-elle intérêt à commercialiser le produit A ou le produit B, justifier la
réponse grâce à la méthode du cout variable et du cout spécifique
2> Calculer le seuil de rentabilité du produit A, et faire la représentation graphique
3> L’entreprise a augmenté ses charges fixes de 35.000 DH, quel est le CA minium que l’entreprise
devrait réaliser pour obtenir un résultat identique du produit A
EXERCICE 2 :

L’entreprise DORIAC fabrique trois types de matériels TM1, TM2 et TM3, elle travaille sur commande et n’a
pas de stock de produits finis.
Au cours du mois de janvier 2014, l’ensemble des charges de l’entreprise a été de 450.000 DH.
➢ Parmi ses charges, les charges variables unitaires correspondent à :
- 620 DH pour le produit TM1
- 1.400 DH pour le produit TM2
- 1.008 DH pour le produit TM3
➢ Les ventes ont été de :
- 180 TM1 à 1.000 DH le produit
- 75 TM2 à 2.000 DH le produit
- 90 TM 3 à 1.800 DH le produit
1> En admettant que les charges fixes sont à partager également sur chacun des trois produits, étudier
sous forme d’un tableau ; CV, M/CV le résultat mensuel et son pourcentage par rapport au chiffre
d’affaire de chaque produit.
2> Tirer, de maniéré concise, toute conclusion utile sur cette étude y compris sur les hypothèses de
répartition des charges fixes qui ont été admises
3> Après étude concrète des conditions de fabrication des trois produits et analyse des charges, il est
ressorti que 35.000 DH de charges fixes sont imputable à la structure de l’entreprise X. les autres
charges fixes, considéré comme spécifiques, se répartissent à raison de 60.000 DH est l’incidence
de cette observation sur les études précédemment effectuées (utilisation de la méthode du cout
spécifique)

EXERCICE 3 :

L’entreprise X fabrique trois produits RST, le tableau suivant résume les informations relatives à
l’exploitation du dernier trimestre. Le CA sont exprimés en KDH.
R S T TOTAL
CA 60.000 45.000 50.000 155.000
CV de production 52.000 40.000 44.000 136.000
CV de distribution 500 500 1.500 2.500
Charges fixe 4.000 1.000 1.000 6.000
spécifique
Les couts fixes communes sont évalués à 7.750 KDH et sont répartis en fonction du CA
1> Calculer le résultat analytique de chaque produit. Quel est le produit le moins rentable ? faut-il
l’abandonner, justifier la réponse
2> Calculer les M/CV et M/CFS de chaque produit (sans répartition des charges fixes communes), en
déduire le produit le plus rentable.
3> Calculer le seuil de rentabilité globale. Interpréter le résultat ?

EXERCICE 4 :

La vente d'un article unique assure à l'entreprise Robin un chiffre d'affaire mensuel sensiblement constant
et égal à 200 000 DH. Le taux de marge sur coût variable est de 0,25 ; les charges fixes sont égales à 200
000 DH pour l'année. Courant avril, une étude faite par le service commercial a montré que le marché était
loin d'être saturé. L'entreprise pourrait donc écouler une production bien plus importante en changeant
toutefois de structure.
La nouvelle structure mise en place le 1° juin entraîne une augmentation des charges fixes de 150 000 DH.
Par contre, les fournisseurs accorderont des remises supplémentaires en considération de commandes
plus importantes, ce qui, combiné avec une réorganisation de la production devrait permettre d'obtenir un
taux de marge sur coût variable de 0,50.
1°) Déterminer graphiquement les deux seuils de rentabilité de l'entreprise Robin. Calculer algébriquement
ces seuils de rentabilité.
2°) Le chiffre d'affaires étant finalement de 3 000 000 pour l'année en question, quel est le montant du
bénéfice réalisé ?

EXERCICE 5 :

L'entreprise « Indecit H produit des appareils qu'elle vend 1 000 DH l'unité. Actuellement, sa
production annuelle est de 12 000 unités et son coût fait apparaître
a) 2 000 000 DH de charges fixes,
b) 9 000 000 DH de charges variables.
Le marché semblant permettre une augmentation très importante des ventes, l'entreprise
envisage deux solutions nouvelles qu'elle vous demande de comparer à la solution actuelle.
Les charges variables restant proportionnelles à l'activité, ces deux solutions consisteraient
- l'une à porter les charges de structure à 4 500 000 DH pour atteindre une production annuelle de
24 000 unités,
- l'autre à porter les charges de structure à 8 000 000 DH pour atteindre une production annuelle
de 36 000 unités.
Dans les trois hypothèses,
1°) Faire apparaître sur un même graphique les seuils de rentabilité.
2°) Faire apparaître les résultats en fin d'année.
3°) Faire apparaître les dates auxquelles pourraient être atteints les seuils de rentabilité.
4°) Quelle solution semble préférable
- quant aux résultats ?
- quant à la sécurité (en cas notamment de variations de la demande) ?
Exercice 6 :
REMIERE PARTIE
L'entreprise JASMIN fabrique des jardinières à réserve d'eau. Elle a produit et vendu en 2018, 45
000 jardinières. Le coût variable est de 120 DH. Le prix de vente est de 145 DH. Les frais fixes
annuels sont de 1 800 000 DH. Elle travaille douze mois par an.
1°) Calculer le résultat d'exploitation.
2°) Déterminer le seuil de rentabilité par le calcul et par le graphique. Commenter le résultat
obtenu.
DEUXIEME PARTIE
Pour améliorer les résultats de l'entreprise, les dirigeants décident de procéder à une
réorganisation visant à diminuer les frais fixes et à améliorer la productivité. Elle sera mise en
œuvre à partir du 01/01/2019. Il est prévu que les nouvelles charges fixes mensuelles soient de 130
000 DH., que les coûts variables unitaires diminuent de 5% et que le prix de vente et les quantités
augmentent de 4 %.
3°) Calculer le résultat prévisionnel de 2019.
4°) Déterminer le seuil de rentabilité pour 2019. Commenter le résultat obtenu.

Exercice 7 :
L'entreprise OMNEGOS construit des machines à découper la viande. Elle ne produit qu'un seul modèle,
déjà assez ancien. Elle ne travaille pas pendant le mois d'août. On vous communique les informations
suivantes : Prix de vente unitaire : 1 200 DH. Quantité annuelle vendue : 13 200
Coûts variables :
MOD. : 580 000 DH. De salaires versés tous les mois. Les charges sociales sont de 30% Autres Charges
variables pour un mois de production
Matières premières : 420 000 DH
Autres charges variables liées à la production : 24 000 DH
Charges fixes
Salaires versé mensuel (charges sociales comprises) : 90 000.DH
Amortissement de matériels d'une valeur globale de 1 200 000 DH amortissables en mode linéaire sur
10 ans.
Autres charges fixes annuelles : 45 000 DH.
1°) Déterminer le résultat annuel.
2°) Déterminer la marge sur coûts variables.
3°) Calculer le seuil de rentabilité en valeur et en quantité et en date si l'activité est régulière sur les onze
mois de travaillés.
4°) En réalité, l'activité de l'entreprise est saisonnière. Les coefficients saisonniers (calcules par rapport à la
moyenne) sont donnes dans le tableau ci-dessous.
A quelle date sera atteint le seuil de rentabilité ? Vérifier ce résultat par une résolution graphique

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
1.2 1.05 1.15 1 1 0.95 1 0 0.6 0.85 1.2 1

Exercice 8 :
Une entreprise prévoit de produire un produit P. Une étude prévisionnelle permet d'envisager pour l'année à
venir 50 000 DH de charges fixes, un prix de vente de 3 € par unité et des charges variables de 2 € par unité.
II est d'autre part prévu une production de 120 000 unités.
1°) Faire apparaître graphiquement puis calculer le seuil de rentabilité. Quelle est la production
correspondante ?
2°) A quelle date atteindra-t-on ce seuil de rentabilité dans les deux hypothèses suivantes
Hl : la production sera régulière en cours d'année. Déterminer la date du point mort à l'aide du graphique
précédent.
H2 : la production sera irrégulière en cours d'année et se répartira ainsi 1e trimestre : (10 000), 2e trimestre
(20 000), 3e trimestre (30 000), 4° trimestre (60 000). Pour résoudre cette question,
Calculer enfin de chaque trimestre les cumuls de production, de chiffre d'affaires, de marge sur coût
variable,
Déterminer graphiquement la date du point mort en utilisant la marge sur coût variable cumulée.
3°) Comparer les dates obtenues dans les deux hypothèses et conclure quant à l'hypothèse la plus
intéressante.

Dossier 2 : chapitres 2 >>> l’imputation rationnelle des couts fixes

Exercice 1 :

L’entreprise industrielle Fuchs SA, créée le 1er janvier sans stocks initiaux, travaille sur deux produits,
en transformant une matière première unique : 80 tonnes de matière première ont été achetées au prix
d’achat unitaire de 2 000 DH.
Les seuls frais directs du mois de janvier sont constitués par :
– la force motrice des ateliers, soit 20 000 DH ;
– la main-d’œuvre directe de production soit 40 000 DH pour 2 000 heures.
La répartition primaire des charges indirectes est donnée dans le tableau suivant :

Total Centre Centre Centre atelier Centre


entretien approvisionnement distribution
Totaux 40.000 20.000 200.000 80.000
Charge fixe 40.000 8.000 160.000 40.000
Charge variable 0 12.000 40.000 40.000
Unité d’œuvre Néant 1 tonne acheté 1 heure 100 DH de
vente
CIR 1 1 0.9 1.2
Clé de sous -100% 10% 60% 30%
répartition
En janvier, les ateliers ont travaillé sur les produits suivants :

Produit A Produit B
Matière première utilisé 60 tonnes 20 tonnes
MOD 1500 heures 500 heures
Force motrice 12.000 8.000
Prix de vente 300.000 200.000

1. Déterminer les coûts et le résultat sur les produits A et B par la méthode des coûts réels et par celle
de l’imputation rationnelle des charges fixes.

Exercice 2 :
La société mélusine est spécialisée dans le montage de compresseurs. Un compresseur est un appareil
destiné à fabriquer de l’air comprimé, l’utilité comme force motrice par des outils. La clientèle de mélusine
est constituée par des grandes surfaces de bricolage. Pour les mois de janvier, février et mars de l’année N,
vous avez eu les éléments d’information suivants :
Janvier Février Mars
Production 2000 2500 3000
(Nombre de compresseurs fabriqués)
Nombre de compresseurs vendus 2000 2500 3200
Charge variable de compresseurs 120 120 120
unitaire
Charge fixe de production 45000 45000 45000
Charge variable hors production unitaire 20 20 20

Charge fixe hors production 25000 25000 25000


Prix de vente unitaire 170 170 170

L’activité normale correspond à la fabrication et à la livraison de 2500 compresseurs par mois,


début de janvier ; il n’y avait pas de stock de compresseurs
1- Présenter le compte de résultat différentiel de chaque mois par les deux méthodes :
- Sans imputation rationnelle
- Avec imputation rationnelle
2- Dresser le graphe pour les deux méthodes
3- Quelle conclusion pouvez-vous en tirer quant à l’incidence de la méthode de l’imputation
rationnelle sur le résultat

EXERCICE 3
Une société fabrique deux produits A et B. Pour cela, elle utilise des matières M1 et M2.
➢ Les différentes consommations du mois d’octobre s’élèvent à :
15 000 kg de M1 pour le produit A à 12 DH
25 000 kg de M2 pour le produit B à 24 DH
➢ Les charges directes variables autres que les achats représentent
Pour A, 124 500 DH Pour B, 131 800 DH
En raison d’une conjoncture incertaine, la direction a décidé d’adopter le procédé de l’imputation
rationnelle des charges fixes.
Le tableau de répartition se présente ainsi :

Administration Approvisionnement Atelier P Atelier Q Distribution


Charge Charge Charge Charge Charge Charge Charge Charge Charge Charge
fixe variable fixe variable fixe variable fixe variable fixe variable

Charge 10.000 32.000 16.000 42.600 37.000 80.700 52.000 78.800 36.000 27.200
indirecte
CIR 0.8 0.9 0.9 0.8 0.8

➢ Il est précisé que le Centre administration se répartit de la manière suivante :


10% au centre Approvisionnement
40% à l’atelier P
40% à l’atelier Q
10% au centre distribution
➢ Les unités d’œuvre sont les suivantes
Nombre de kg achetés (M1 et M2), pour le centre approvisionnement
Nombre de produits A fabriqués pour l’atelier P. Ici, 6 000 produits A
Nombre de produits B pour l’atelier Q. Ici 5 800 produits B
100 DH de chiffre d’affaires pour le centre distribution
➢ Les ventes du mois se sont élevées à
6 000 produits A pour 540 000 DH
5 800 produits B pour 960 000 DH
1°) Présenter le tableau de répartition avec imputation rationnelle
3°) Quel serait le résultat global du mois selon le procédé des coûts réels

Dossier 3 : chapitre 3 >>> les couts marginaux

Exercice 1 :
Une entreprise spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de modèles réduits à construire
souhaite vendre des boîtes équipées de moteur de 4,5 cm3. Elle propose à la Société Microvol de lui en
confier la fabrication.
La production actuelle, 200 moteurs en moyenne par mois, s'écoule facilement. Les charges fixes
mensuelles peuvent être évaluées à 1 600 DH et les charges variables unitaires à 192 DH. Au-delà de cette
production de 200 moteurs, les charges fixes mensuelles devraient doubler en raison des nouveaux
investissements.
Sachant que les séries de fabrication sont de 40 moteurs :
1) Présenter, dans un tableau, pour des fabrications de 200, 240, 280 et 320 moteurs de 4,5 cm3 :
- le coût global de production ;
- le coût total moyen ;
- le coût marginal de série ;
- le coût marginal par moteur.
2) Préciser, en fournissant toutes justifications utiles, si la société Microvol aurait intérêt à accepter la
proposition qui lui est faite, selon que le marché porterait sur la livraison de 40, 80 ou 120 moteurs par
mois, vendus au prix unitaire de 210 DH.

EXERCICE 2 :

Une société anonyme fabrique des pièces essentielles d'une machine, achète les autres et effectue les
assemblages. Elle produit ainsi 200 machines par mois dans les conditions suivantes :
Matières premières 4 800 000 DH
Pièces achetées 1 800 000 DH
Autres charges variables 2 160 000 DH
Main-d’œuvre directe (ch. Var) 9 600 000 DH
Charges fixes 3 600 000 DH
Une proposition est faite d'achat mensuel de 100 autres machines au prix le plus bas, c'est-à-dire compte
tenu d'un bénéfice net de 5% calculé sur le prix de vente de ces 100 machines. L'étude de cette proposition
conduit aux prévisions suivantes :
Charges fixes inchangées, économie de 5% sur les coûts d'achat unitaires des matières premières, charges
horaires de main-d’œuvre directe accrues en moyenne de 10% ; augmentation globale de 60% du montant
des autres charges variables.
1° Calculer le coût marginal prévu pour la tranche nouvelle de 100 machines.
2° Calculer le prix de vente d'une machine faisant partie de cette tranche ; il va sans dire que les 200
machines de la tranche ancienne continuent à être vendues au prix ancien.

EXERCICE 3 :
Dans une entreprise, pour un niveau d'activité donné, les coûts variables s'élèvent à 3 200 000 DH,
les coûts fixes à 1 600 000 DH. Les ventes à 5 600 000 DH.
Calculer la marge sur coût variable, puis le bénéfice net.
Les frais fixes ne changent pas, les ventes passent à 7 200 000 DH. Les coûts variables unitaires sont
inchangés.
Calculer la nouvelle marge sur coût variable et le bénéfice nouveau.
Quel est le coût marginal global correspondant à la tranche supplémentaire de production et le bénéfice
réalisé sur cette tranche ?

Exercice 4 :
Pour le lancement d’un nouveau produit une étude technique et commerciale à amener l’entreprise
à établir des prévisions de vente suivante, pour la 1 ère année d’exploitation en fonction des prix auquel le
produit sera mis en ventes :
Prix de vente unitaire 6500 5850 5563 5300 5083 4893 4694
Production 10 15 20 25 30 35 40
Cout totale 50.000 61.875 70.000 78.125 90.000 109.375 140.000

1- Représenté graphiquement le CM le Cm et la recette marginale


2- Montrer sur le graphique l’optimum économique et l’optimum technique
3- Déterminé à partir de ce graphique le prix de vente qui permettra de maximiser le bénéfice de
l’entreprise
4- Vérifié ce résultat en calculant directement le résultat global

Exercice 5 :
L’entreprise APLHA fabrique au cours d’un moi normal 5000 articles d’un produit vendu 120 DH TTC
l’unité
Cette fabrication nécessite :
- Matière première et fournitures 75.000 DH
- MOD 150.000 DH
- Autre charge variable 90.000 DH
- Charge fixe 105.000 DH
Une commande exceptionnelle de 1000 articles supplémentaires serait effectuée par un client moyennant
une réduction du prix de vente de 25%
L’entreprise pourraient absorber cette grosse commande sans augmentation des charges de structure
Toutefois, un accroissement du cout de la main d’œuvre directe de 10% est à prévoir du fait de la
réalisation d’heure supplémentaires à taux majoré
1- Indiquer si l’entreprise doit accepter cette commande

Exercice 6 :

Une entreprise ALPHA vous communique ses couts en fonction de la quantité produite en une journée :
Quantité 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Cout 1.610 1.700 1.800 1.920 2.100 2.400 2.800 3.360 4.140 5000
total

1> Compléter le tableau


2> Faire une représentation graphique
3> Interpréter le résultat

‫ أشرف ادلى‬:‫ال تنسونا من الدعاء‬