Vous êtes sur la page 1sur 4

SOLUTIONS

AUTOMATISMES

ENTRAÎNEMENTS À
MOTEURS ASYNCHRONES:
10 PIÈGES À ÉVITER
■ Nombreux sont ceux qui croient pouvoir caractériser rapidement une application et choisir tout aussi
rapidement l’association moteur/variateur adéquate. Mais un choix trop hâtif conduit souvent à surdi-
mensionner l’entraînement, ne serait-ce que pour se réserver une marge de sécurité. Dans d’autres cas,
on sous-dimensionnera l’entraînement, croyant faire ainsi des économies. En fait, il suffit de suivre
quelques règles relativement simples pour obtenir le bon compromis. Voici les recommandations
d’ABB sur la question.

L
e sur-dimensionnement d’un entraî- en bobines dont le diamètre varie. charge existent, comme les charges à couple
nement se traduit par des dépenses Charge à couple constant : caractérise la plu- linéaire, mais elles restent relativement rares.
injustifiées, avec un surcoût à la fois à part des autres applications. D’autres types de Vous devez également connaître la vitesse à
l’achat (équipement trop puissant) et
en exploitation.
Pour bien choisir le
A l’inverse, un sous-dimensionnement de moteur et le varia-
l’entraînement peut créer en exploitation des teur de vitesse adap-
problèmes d’un coût bien supérieur aux éco- tés à l’application, il
nomies que l’on croyait faire à l’achat. faut d’abord bien
Pour éviter ces erreurs, il suffit de respecter connaître son procé-
dé, le comportement
quelques principes simples. de la charge à entraî-
ner, la durée des
1 - Ne vous trompez pas périodes de surchar-
de type de charge ge, etc. Faute de
Avant toute chose, il importe de connaître le quoi, il en résultera
des surcoûts, tant au
type de charge à entraîner. En vous trompant moment de l’achat
de type de charge, vous pouvez surdimen- que pendant
sionner votre moteur et votre variateur et, l’exploitation.
donc dépenser beaucoup plus que nécessai-
re. On distingue essentiellement trois types
de charge :
Charge à couple quadratique : applications
de pompage et de ventilation
Doc. ABB

Charge à puissance constante : un exemple


typique est l’enroulage/déroulage de produits

MESURES 718 - OCTOBRE 1999 61


SOLUTIONS
TYPE DE CHARGE A ENTRAÎNER la vitesse de rotation du moteur. DIMENSIONNEMENT DU MOTEUR
Toutefois, si vous choisissez un petit moteur
et décidez de lui adjoindre une ventilation C
P Capacité de charge
1. Couple constant C séparée (par exemple, un motoventilateur),
- Convoyeurs en régime établi
- Extrudeuses il vous en coûtera plus que si vous choisissiez Démarrage
- Compresseurs un moteur autoventilé de plus grosse puis- a Moteur b plus
b petit que moteur a
n sance.
C
2. Couple quadratique P 4 - Définissez avec précision les temps
Charge en
- Pompes
centrifuges
de cycle de fonctionnement régime établi
- Ventilateurs Lorsque vous déterminez les temps de cycle, Critères de dimensionnement
n vous devez définir très précisément les 300 1000 n (tr/min)

3. Puissance constante C périodes de surcharge. Dans certains cas, vous


Le moteur doit être précisément dimensionné
- Rouleaux P pourrez choisir un moteur plus petit, car le en fonction de la vitesse requise par le procé-
temps de refroidissement est suffisant. dé. Si vous spécifiez une plage de vitesses
La constante de temps du variateur n’est que partant de la vitesse nulle alors que votre pro-
n de 4 à 6 minutes, ce qui signifie qu’il cédé fonctionne entre 300 et 1 000 tr/min,
s’échauffe et refroidit très vite. Ainsi, en défi- vous surdimensionnez votre moteur.
4. Puissance/couple
constants
C nissant avec exactitude les périodes de sur-
- Bobineuses de charge, votre choix sera plus précis. Si la sur- cation à couple constant) : la surcharge est
C
machine à papier charge se prolonge au-delà de 10 minutes, uniquement appliquée au démarrage, le pro-
n elle peut être considérée comme une charge cédé lui-même ne connaît aucune surcharge.
constante. Si vous ne connaissez pas bien votre procédé,
Avant de choisir un moteur ou un variateur, il
faut d’abord connaître le comportement de la
Dans les petits moteurs, la constante de temps vous allez prévoir la même plage de vitesse
charge à entraîner. est de 15 minutes alors qu’elle peut atteindre en régime établi qu’en surcharge, et vous ris-
deux heures dans les gros moteurs. Pour ces quez de surdimensionner à la fois votre
laquelle la puissance nominale est atteinte, de derniers, le temps de surcharge n’est pas un moteur et votre variateur de vitesse.
même que les vitesses mini et maxi. critère de choix prioritaire. En effet, si vous définissez des surcharges sur
toute la plage de vitesse, le critère de dimen-
2 - Evitez de définir une vitesse 5 - Bien choisir la classe sionnement de votre moteur sera la surchar-
minimale trop basse d’échauffement du moteur ge requise à vitesse maxi. Il en résultera une
Vous devez connaître la plage de vitesses en Si rien ne justifie le choix de la classe d’échauf- augmentation du courant dans la zone de
régime établi de votre application. Très sou- fement B, préférez la classe F. La classe défluxage, du fait de la charge à couple
vent, les utilisateurs définissent la vitesse nul- d’échauffement B ne doit être utilisée qu’avec constant. Pour répondre à cette demande en
le comme valeur de vitesse minimale, alors des intervalles de lubrification plus longs des courant, vous allez choisir un variateur de
même que la machine entraînée ne descend roulements ou si les contraintes d’environne- vitesse de calibre peut-être deux fois supé-
jamais à ce niveau de vitesse. La vitesse nulle ment imposent un moteur de température rieur à celui que vous auriez choisi si vous
est peut-être uniquement nécessaire au démar- plus faible pour des raisons de sécurité, aviez bien connu le niveau de surcharge.
rage. notamment dans les milieux exposés aux Ce qu’il importe de retenir ici, c’est qu’il faut
Prenons un exemple. Une extrudeuse fonc- risques d’explosion (industrie du pétrole et bien connaître son application et son procédé
tionne dans la plage de vitesses de 300 à du gaz, chimie et pétrochimie). pour savoir exactement à quel moment les
1 000 tr/min. Si vous dimensionnez un surcharges sont appliquées et leur incidence
moteur pour une plage de vitesses de 0 à 6 - Définissez correctement la plage sur le dimensionnement de l’entraînement.
1 000 tr/min, le refroidissement à basse vites- de vitesse en surcharge Il est alors possible de définir la fréquence des
se sera le facteur de limitation des perfor- Prenons l’exemple d’un four à ciment (appli- surcharges.
mances du moteur autoventilé, vous obligeant
à acheter un moteur plus puissant et donc plus TYPE DE VENTILATION
onéreux. Vous avez ainsi payé plus cher sim- C
plement parce que vous avez négligé quelques
valeurs de base pour dimensionner votre Capacité de charge
en régime établi d'un
entraînement. moteur autoventilé

3 - Dans certains cas, une ventilation Capacité de


forcée plutôt qu’une autoventilation charge en régime
établi d'un moteur
Choisir une ventilation forcée avec un petit à ventilation forcée
Charge
moteur peut donner la même capacité de
refroidissement qu’un moteur de plus grosse Le moteur autoventilé est plus Critère de dimensionnement
puissance. Avec une ventilation forcée, vous puissant que le moteur à
obtenez la même capacité de charge qu’au ventilation forcée. Ce dernier
point de fonctionnement nominal, car le n’en est pas moins capable
d’entraîner la charge. n (tr/min)
refroidissement est identique quelle que soit

62 MESURES 718 - OCTOBRE 1999


SOLUTIONS
CHOIX DE LA CLASSE DE TEMPÉRATURE Si rien ne justifie le choix de la la formule figurant en général dans la docu-
classe d’échauffement B, pré- mentation technique des constructeurs de
C/Cn Refroidissement férez la classe F. La classe variateurs de vitesse.
120 %
séparé d’échauffement B ne doit être
Classe d’échauffement F
utilisée pour les moteurs
utilisée qu’avec des intervalles 8 - Bien dimensionner le convertisseur
de lubrification plus longs des
110 %
en classe B
roulements ou si les
réseau (partie redresseur)
100 %
contraintes d’environnement Lorsqu’une surcharge est appliquée au
90 % imposent un moteur de tem- moteur, elle est également appliquée à l’ondu-
pérature plus faible pour des
80 % raisons de sécurité.
leur car le courant correspondant doit être
Classe fourni au moteur. Cela signifie que l’ondu-
70 % d'échauffement B
leur doit être dimensionné en fonction des
60 % surcharges, quelle que soit la vitesse.
50 % Lors du dimensionnement du convertisseur
40 %
réseau, la puissance de sortie utile du moteur
0 0,2 0,4 0,6 0,8 1 1,2 1,4 1,6 1,8 2 doit donc être prise en compte car elle affec-
Vitesse relative te directement la taille de ce convertisseur.
Cependant, sachant que la puissance est le produit
7 - Bien dimensionner ambiantes (température et altitude), et parce de la vitesse par le couple, une surcharge à basse
que la puissance des moteurs disponibles est vitesse (démarrage) n’a aucune incidence sur le
le variateur en fonction du moteur généralement supérieure à celle de vos besoins convertisseur réseau.
Le courant nominal du moteur est différent réels. De même, la plage de vitesse peut être Prenons un exemple. Si la plage de vitesse en régi-
de son courant de charge, même si les deux différente des valeurs du catalogue pour un me établi va de 200 à 1000 tr/min et qu’au démar-
valeurs sont parfois égales. démarrage direct. rage il vous faut 250% de surcouple dans une pla-
Lorsque vous dimensionnez votre moteur, Cela signifie que le courant moteur nominal, ge de vitesses de 0 à 200 tr/min, quelle est la
vous appliquez normalement un facteur de mesuré à vitesse nominale et puissance nomi- capacité de surcharge requise?
déclassement du fait, par exemple, du mode nale, n’est pas valable pour la plupart des cas. Psurcharge = 250%.Pbase.(200/1000) = 0,5.Pbase.
de ventilation du moteur, de conditions Le courant de charge réel doit être calculé avec

MESURES 718 - OCTOBRE 1999 63


SOLUTIONS
La plage de vitesse en pointillé convertisseur réseau de calibre supérieur.
CHOIX DE LA PLAGE DE VITESSE EN SURCHARGE n’étant pas requise, elle entraînerait
le surdimensionnement du moteur
En cas de creux de tension réseau, la puissan-
L'intensité augmente et du variateur de vitesse. ce de sortie utile du convertisseur réseau sera
Capacité au-delà du point également affectée.
C de charge de défluxage
maximale
I Vous risquez alors de sous-dimensionner le
convertisseur réseau.
Intensité
de surcharge 10 - Les creux de tension jouent sur le
Surcharge Inutile couple de décrochage du moteur
Le couple maximum du moteur est donné par :
Capacité de charge permanente 2
0,5.3.p.U S
Cb =
w.(Xqs+Xqr)
où p est le nombre de paires de pôles, Us la
Charge en
régime établi tension statorique, w la vitesse de rotation, et
Xqs l’inductance de fuite du stator et Xqr
l’inductance de fuite du rotor.
n (tr/min) De l’équation, on déduit que le couple maxi-
mum est proportionnel au carré de Us, ce qui
Vous n’avez besoin, par conséquent, Cela signifie qu’avec un convertisseur réseau implique que les creux de tension ont une
d’aucune capacité de surcharge. calibré 690 V fournissant 1 000 kW, vous incidence importante sur le couple maximum
n’obtiendrez pas la même puissance que si le du moteur.
9 - La puissance du convertisseur même convertisseur est alimenté par un réseau Le niveau de charge en régime établi dans la
réseau varie avec la tension réseau 660 V ou 575 V. zone de glissement constant (zone de défluxa-
La puissance fournie par un convertisseur Pour disposer de plus de puissance avec un ge, où la courbe de couple maximum rejoint
réseau à diodes en montage hexaphasé est niveau de tension inférieure, vous devez aug- la courbe de capacité de charge en régime éta-
donnée par la formule : menter Icc (intensité du bus courant continu) bli) et la capacité de surcharge doivent pouvoir
Pcc = Ucc.Icc = 1,35.Un.Icc. ce qui vous oblige parfois à opter pour un être maintenus, quelle que soit la nature des
perturbations réseau. Une chute de tension
réseau de 10 % donne un creux de 19 % à
couple maxi (0,92 = 0,81).
Ceci s’applique si l’alimentation en courant
continu est fournie par un redresseur à diodes
en montage hexaphasé ou par un redresseur à
thyristors. Si ce dernier abaisse la tension, par
exemple de 830 V à 690 V, vous devez alors
calculer la valeur du creux de tension et défi-
nir s’il affecte la tension moteur. Si on reprend
notre exemple, 830 V - 10% = 747 V, ce qui
est supérieur à 690 V et ne présente, donc,
aucun problème.
En utilisant un redresseur contrôlé à IGBT, vous
pouvez augmenter la tension en fonction du
courant, de façon à masquer les petits creux de
tension aux bornes du moteur. Dans ce cas,
vous optimisez le dimensionnement de votre
moteur car son couple de décrochage n’est pas
atteint.
Si vous respectez tous ces principes de base,
votre système d’entraînement sera dimension-
né en adéquation totale avec les besoins de votre
application, c’est-à-dire que les coûts d’inves-
tissement et d’exploitation seront parfaitement
justifiés, sans aucune dépense inutile.
Philippe Brem
Responsable produits vitesse variable
ABB Industrie

ABB Industrie Drives


15, rue Sully
69150 Décines
Tél. 04 72 05 40 37 - Fax. 04 72 05 40 30

64 MESURES 718 - OCTOBRE 1999