Vous êtes sur la page 1sur 10

LE CADRE JURIDIQUE DE LA PAIE

• La paie dépend du droit social, qui


comprend le droit du travail et le droit
de la protection sociale, elle nécessite
donc la connaissance de nombreux
cadres réglementaires.
• Il est indispensable de tenir une veille
juridique, pour tenir ses connaissances à
jour via une documentation sociale car
le droit social est en évolution
constante.
• Le droit social comprend les sources
légales; d’origine nationales et supra-
nationales:
– Normes internationales et européennes, de
plus en plus présentes, qui doivent être
adaptées au droit français
– Le cadre national, en particulier les
lois, les règlements et décrets, et la
jurisprudence
• Jurisprudence : ensemble des décisions rendues
par les juridictions (conseil de prud’hommes et
cours) sur un problème de droit. Les décisions les
plus importantes proviennent de la Cour de
Cassation
• Le droit social comprend aussi les
sources négociées ou
professionnelles :
– la convention collective : c’est un contrat
conclu entre employeurs et syndicats de
salariés qui traite de l’ensemble des
conditions d’emploi, de travail et des
garanties sociales applicables aux salariés
compris dans son champ d’application
– l’accord collectif : qui porte sur un
point contenu dans cet ensemble
(ex : retraite, chômage, …)
• Autres sources professionnelles :
– L'usage, qui résulte d'une habitude suivie
et pratiquée de longue date dans une
région, dans une profession ou dans une
entreprise.
– Le règlement intérieur, acte juridique
unilatéral rédigé par l’employeur, qui
contient entre autres les sanctions
disciplinaires applicables
– LE CONTRAT DE TRAVAIL : convention par
laquelle une personne s’engage à exécuter,
au profit d’une autre un travail moyennant
une rémunération.
• « Tout salarié doit recevoir un bulletin de
paie lors du paiement du salaire, quel
que soit le nombre de ses employeurs,
le montant et la nature de ses
rémunérations, la forme du contrat »
– Article L3243-2 « Lors du paiement du
salaire, l'employeur remet aux personnes
mentionnées à l'article L. 3243-1 une pièce
justificative dite bulletin de paie »
• L’employeur au moment de la réalisation
du bulletin de paie doit donc être en
mesure de contrôler le respect du cadre
légal (durée du travail, heures
supplémentaires, congés payés..), veiller
à l’application du cadre professionnel
(primes conventionnelles, grille de
salaire), sans déroger aux usages de
l’entreprise (ponts, absence rémunérée)
TOUT EN APPLIQUANT LE CONTRAT DE
TRAVAIL (salaire, prime contractuelle)
• L’employeur devra également assurer le
prélèvement des cotisations salariales et
le calcul des charges patronales, en
fonction du niveau de salaire (plafond de
sécurité sociale), de la catégorie du
salarié (cadre ou non- cadre), de
l’effectif de son entreprise (FNAL pour
les entreprise d’au moins 20 salariés) = le
droit de la protection sociale.
• Pour finir, l’employeur a la responsabilité
de déterminer et déclarer le montant
imposable (net fiscal) du salaire, il doit
aussi intégrer une partie de la
réglementation fiscale liée aux revenus
des salariés.
• Pour conclure : la gestion de la paie
nécessite la connaissance du cadre
social, aussi bien au niveau national
qu’au sein même de l’entreprise.
• A cela s’ajoute la maîtrise d’un logiciel
de paie et un cadre réglementaire
spécifique en perpétuel mouvement.