Vous êtes sur la page 1sur 4

FORMULAIRE

COURANT CONTINU
TRAVAIL - ÉNERGIE: PUISSANCE: RÉSISTANCES EN PARALLÈLE:
W 1 1
W  F l P 
t Req Rn
1J =1Nm 1W = 1J / 1s n RÉSISTANCES IDENTIQUES EN
RENDEMENT: PARALLÈLE:
R
Wu Pu Req 
  1 et en %: x 100 n
Wa Pa
DEUX RÉSISTANCES EN PARALLÈLE:
QUANTITÉ D’ÉLECTRICITÉ:
R1  R2 Produit
Q It R 
R1  R2 Somme
1C = 1A x 1s
R2
1Ah = 1A x 1h Courant dans R1: I1  I
R1  R2
ÉNERGIE ÉLECTRIQUE:
W  P t Courant dans R2: I2 
R1
I
R1  R2
1J = 1w x 1s
1wh = 1w x 1h avec I = I1 + I2
RÉSISTANCE ÉLECTRIQUE: GÉNÉRATEURS:

l u = ri Pu = UI Pet = EI
1m
R 1  1 m 
S 1m 2
E = U + rI
GÉNÉRATEURS (suite):
R  R0 (1  a   )

LOI D’OHM: LOI DE JOULE: Pu UI U


e    1
U
R W  RI 2 t Pet EI E
I Pu
2 Pa = Pet + p i 
1 = 1V / 1A 1J = 1 x 1A x 1s Pa
PUISSANCE ÉLECTRIQUE:

P  RI 2 P  UI RÉCEPTEURS: E’ = U - rI
2
1w = 1 x 1A 1w = 1V x 1A
u = rI Peu = E’I Pa = UI
RÉSISTANCES EN SÉRIE:
Peu E' I E'
Req   Rn e    1
Pa UI U
n RÉSISTANCES IDENTIQUES EN SÉRIE:
Pu
Pu = Peu - p i 
Req  n R Pa
CONDENSATEURS:   1  2
Q
Capacité : C INDUCTION ÉLECTROMAGNÉTIQUE
U 
Emoy 
1F = 1C / V t
Énergie : Autre formule : e  Blv
1 2 1 pour 1 conducteur
W  CU  QU
2 2
avec v : vitesse en m/s
Groupement parallèle :
Ceq  C n
COURANT ALTERNATIF SINUSOÏDAL
MONOPHASÉ
Groupement série : 1
Fréquence : f 
T
C
1 1

Ceq n f en Hertz (Hz) T en seconde (s)
Constante de temps : 2
Pulsation :   2f
  RC T

1s = 1 x 1F    en radian/seconde (rad/s)

MAGNÉTISME Valeur instantanée : u  U sin t


dans le vide (ou dans l’air)
avec Û : valeur maximale
NI NI
Induction : B0  0 avec H Avec déphasage :  u  U sin ( t   )
l l
avec  en radian
et 0  4  107
U I
B en Tesla (T) I en ampère Valeur efficace : U I
l en mètre H en A.m-1 2 2
Flux magnétique : Valeur moyenne : nulle
  BSN Cos
PUISSANCES :
 en Wéber (Wb) B en Tesla S en m2 Active : P  UI Cos en W
N : nombre de spires
Réactive : Q  UI Sin
FERROMAGNÉTISME
en voltampère réactif (Var)
B
Perméabilité relative : r  Apparente : S  UI
B0
en voltampère (VA)
Pertes hystérésis : P  KfB V 2

Autre formule : S P 2  Q2 (Pythagore)


3
avec V : volume en m
P
FORCES ÉLECTROMAGNÉTIQUES Facteur de puissance : Cos  k
Loi de Laplace : F  BIl Sin S

Travail des forces électromagnétiques :


W  BIld  BIS  I
Variation de flux magnétique :
IMPÉDANCES (en ohms : ) Puissances en triphasé :
Résistor: ZR (Montages étoile Y ou triangle D)

Bobine : Puissance active ou réelle :

Réactance d'induction : X L  L P  UI 3 cos


Puissance réactive :
Impédance : ZB  R2  X L 2
Q  UI 3 sin 
R
Facteur de puissance : Cos  Puissance apparente :
Z
S  UI 3
Condensateur :
Facteur de puissance :
1
Réactance de capacité : X c   Zc P
C cos   k
S
Condensateur souvent parfait :
Pertes par effet joule :
Xc = Zc et R=0
3
CIRCUIT RLC SÉRIE P j  rI 2
2
R2   X L  X C 
2
Impédance : Z avec r la résistance mesurée entre deux phases indépen-
damment pour un montage étoile ou triangle.
1
Résonance série : L   LC  1
2
TRANSFORMATEUR MONOPHASÉ
C
Force électromotrice induite au secondaire :
RELÈVEMENT DU FACTEUR DE (Formule de Boucherot)
PUISSANCE EN Monophase  
E  4,44 BNf S  4,44 f 
P(tan   tan  ') N: nombre de spires f: fréquence en Hz S: section en m2
C
U 2 Pertes dans le fer :

QC  U 2 C  C
QC P P
f 10
U 2
avec QC  P tan  P tan ' Pertes dans le cuivre :
P P
COURANT ALTERNATIF TRIPHASÉ j 1cc

Montages équilibrés Rapport de transformation :


Tensions simples : V U N
à vide m  20  2
entre phases et neutre v U N
1 1
Tensions composées : U
I
entre phases en charge m 1
I
Courants de lignes : I 2

Courants circulant dans les récepteurs : J Rendement :

U P P U I cos  2
Rapport entre tensions :  3  2 2  2 2
V P P P P U I cos 
1 2 f J 11 1
I
Rapport entre courants :  3
J
TRANSFORMATEUR TRIPHASÉ Transistor bipolaire
Rapport de transformation : I
Vce Vcb Vbe Ie Ic  Ib   c
Couplages identiques : Ib
U V I Vbe Vbb Rb Ib Vce Vcc Rc Ic
M 2  2  1 m
U V I
1 1 2
Couplages différents : MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE
m
Couplage Dy  M  m 3 Couplage YD  M 
3 Puissance absorbée Pa U I 3cos

MACHINES BIPOLAIRES A COURANT Pertes par effet Joule STATOR


CONTINU 2
PJs = 3 RI pour le couplage étoile
Fonctionnement en génératrice : 2
PJs = 3 RJ pour le couplage triangle,
Si r est la résistance entre phase du stator couplé et I l’intensité en
Force électromotrice : ligne alors :

E  Nn PJs 3 rI 2
2
Fonctionnement en moteur : Puissance et couple transmise au rotor

Force contre-électromotrice : PTr = Pa - (PJs + Pfs) TTr  PTr


s
E  Nn
N = nombre de conducteurs actifs
Puissance électromagnétique
n: vitesse de rotation en tr/s
PEm = PTr - PJR
Puissance électromagnétique :
Pem  EI  NnI Pertes joules rotor PJR  g  PTr
Couple électromagnétique :
Vitesse de synchronisme ns  f
P NI
p
Tem  em 
 2 p : nombre de paires de pôles par phase
f : fréquence du courant d'alimentation en Hz.
avec  2n (vitesse angulaire en rad/s) ns : fréquence de synchronisme en tr/s

P
Tu  u Glissement g ns n
Couple utile : ns

ELECTRONIQUE n = ns(1 - g)

Redressement monophasé Vitesse angulaire de synchronisme



Simple alternance UU s 2ns  2f  
 p p

2U s en radians par seconde (rad/s),
Double alternances U
  (pulsation) = 2 f = 100  pour f = 50 Hz

Redressement triphasé Vitesse angulaire   2 n


 
Simple alternance U  3V 3  3U Pu
2 2 T
Couple utile : u 

 
Double alternance U  3V 3 

3U
 Rendement rotor r = 1 - g

Vous aimerez peut-être aussi