Vous êtes sur la page 1sur 51

Analyse Vibratoire

Analyse Vibratoire en Maintenance

Surveillance et diagnostic des machines

1
A.BENHAMMOU ENSA- Safi
INTRODUCTION

La détection des défauts à un stade précoce offre la


possibilité de planifier et de préparer les
interventions nécessaires en les intégrant dans les
arrêts techniques de fabrication ou en provoquant
des arrêts programmés en fonction notamment des
impératifs de production.

BENHAMMOU Abdelaziz 2
ENSA- Safi
INTRODUCTION

La surveillance par analyse de vibrations était


destinée à permettre l'arrêt d'une machine avant
qu'elle ne subisse des dégradations importantes.

Cette protection est assurée par le


déclenchement d'une alarme si l'amplitude de la
vibration atteint des valeurs jugées excessives.

la maintenance préventive
conditionnelle.
3
INTRODUCTION

L’analyse vibratoire permet notamment le diagnostic :


d’un désalignement ou d’un déséquilibre sur un arbre de
transmission,
de l’état des roulements et engrenages
des défauts de serrage,
des défauts de courroies,
de l’état général de fonctionnement d’une machine par
comparaison avec des niveaux vibratoires admissibles
(normes).

4
INTRODUCTION

5
Exemple: Spectre d’un moto-compresseur
L’origine des vibrations peut être très divers (jeu,
desserrage, déséquilibre…).

BENHAMMOU Abdelaziz 6
ENSA- Safi
Exemple: Spectre d’un moto-compresseur

7
Notions fondamentales

Définitions
une vibration est une oscillation mécanique autour d’une
position de référence :

résultat ennuyeux et destructeur d’une utilisation


fréquente

produit parfois exprès pour effectuer une tâche


(sonnettes, compacteurs, bains ultrasoniques,
convoyeurs)

BENHAMMOU Abdelaziz 8
ENSA- Safi
Notions fondamentales

Denomination Définition
Amplitude Valeur moyenne arithmétique
moyenne du signal positif
Amplitude continue
Amplitude équivalente en puissance,
efficace appelé aussi valeur
efficace
Amplitude maximale positive,
Amplitude appelé aussi valeur
maximale
Amplitude Amplitude maximale positive
crête à crête et négative

9
Notions fondamentales

Amplitude crête
Amplitude efficace
Screte = sup 1≤k ≤ N sk
k =N
1
seff = ∑ ( sk − s ) 2

Valeur moyenne N k =1

k=N
Kurtosis
1
s= ∑ sk 1 k =N

∑ k
( s − s ) 4

N k =1 S kur =
N k =1
S 4 eff

BENHAMMOU Abdelaziz 10
ENSA- Safi
Les vibrations dans les
machines

Les vibrations sont le résultat de forces


dynamiques à l’intérieur des machines qui
comprennent des éléments roulants et à l’intérieur
des structures qui sont connectées à la machine.
Les différents éléments vibreront à des
fréquences et des amplitudes différentes.
Les vibrations créent de la fatigue et de l’usure et
elles sont souvent à l’origine de la rupture de la
machine.

BENHAMMOU Abdelaziz 11
ENSA- Safi
Les vibrations dans les machines

Les vibrations engendrées par une machine


tournante traduisent les efforts dynamiques
engendrés par les pièces en mouvement.

L’analyse de cette signature vibratoire permet


de dresser un diagnostic de l’état de
fonctionnement de la machine et de déceler des
défauts à un stade précoce.

BENHAMMOU Abdelaziz 12
ENSA- Safi
Evaluation des vibrations

Comme la vibration est le mouvement d’une


structure résultant d’un effort, elle pourra être
caractérisée par l’un des trois paramètres
physiques suivants :

le déplacement (mm)
la vitesse (mm/s)
l’accélération (mm/s2)

13
Evaluation des vibrations

BENHAMMOU Abdelaziz 14
ENSA- Safi
Evaluation des vibrations
Domaines d'utilisation

Le paramètre à mesurer dépendra de la


fréquence du phénomène à étudier.

100 Hz<fréquence<1000Hz
15
Evaluation des vibrations
Domaines d'utilisation

fréquence < 100 Hz

1000 Hz < fréquence

16
Evaluation des vibrations

Les unités et échelles


niveau dB

N (dB) = 20 log10 (x / xref)


xref = 106 [m]

accélération [m/s2] = 0,102 g

vitesse [m/s] = 0,001 mm/s

déplacement [m] = 0,001 mm

17
Nature des vibrations

Les vibrations mécaniques sont des mouvements


oscillant autour d'une position moyenne d'équilibre.

Ces mouvements peuvent être périodiques,ou


apériodiques (transitoires ou aléatoires) selon qu'ils
se répètent ou non, identiquement à eux-mêmes.

BENHAMMOU Abdelaziz 18
ENSA- Safi
Nature des vibrations
Les vibrations périodiques peuvent correspondre à un
mouvement sinusoïdal pur ou, plus généralement, à un
mouvement complexe périodique que l'on peut décomposer
en une somme de mouvements sinusoïdaux élémentaires,
plus faciles à analyser.

19
Nature des vibrations
vibrations périodiques: système ressort

Le mouvement sinusoïdal

D = amplitude
w = pulsation = 2πf = 2 π /T
f = phase
d = D sin ( w t + f )
f = fréquence (Hz)
T= période (s)

20
Nature des vibrations

Les vibrations transitoires sont générées par des


forces discontinues (chocs). Elles peuvent présenter
un aspect oscillatoire revenant à une position
d'équilibre après amortissement.

Lorsqu'il existe des oscillations, pour laquelle le


coefficient d'amortissement est faible, on dit qu'il y a
un amortissement sub-critique, et le mouvement est
pseudo-périodique.

Si l'amortissement est très important, la structure


revient à sa position d'équilibre sans oscillation, on dit
alors que l'amortissement est sur-critique et le
mouvement est apériodique.
21
Nature des vibrations

Ces deux types de mouvements transitoires peuvent


être décrits par des fonctions mathématiques.

22
Nature des vibrations
système amorti (amortissement visqueux)

23
Nature des vibrations
Les vibrations aléatoires sont caractérisées par un
mouvement oscillant aléatoire qui ne se produit pas
identiquement à lui-même comme les mouvements
périodiques.

24
Exemple: vibrations aléatoires

25
Analyse des vibrations

Une onde vibratoire peut-être étudiée par


plusieurs méthodes qui correspondent à des
niveaux différents de connaissance du phénomène
et à l'utilisation de matériels d'analyse plus ou
moins sophistiqués :

Mesure de la valeur globale


Technique de résonance
Analyse spectrale
26
Analyse des vibrations

La mesure de la valeur globale est une méthode


approximative pour mesurer l'amplitude évaluée :
en valeur crête à crête (1) en mesurant l'amplitude
maximum de l'onde fondamentale, mesure utile lorsque
le déplacement vibratoire d'une machine est critique en
regard des contraintes de charge ou de jeu mécanique.
en valeur crête (2), mesure pour indiquer par exemple le
niveau d'un choc de courte durée.
en valeur efficace (3), mesure qui tient compte de
l'évaluation de la valeur des composantes harmoniques et
reliée au contenu énergétique de la vibration.

27
Analyse des vibrations
Définitions du RMS, PEAK, KURTOSIS

28
Définitions du RMS, PEAK, KURTOSIS

Amplitude efficace RMS


Amplitude crête PEAK (Root Mean Square)

Screte = sup 1≤k ≤ N sk seff =


1 k=N

∑ ( sk − s ) 2

N k =1

Valeur moyenne
Kurtosis
k=N k =N
1 1
∑ (s − s )4
s= ∑s k S kur =
N k =1
k

N k =1 S 4 eff

BENHAMMOU Abdelaziz 29
ENSA- Safi
Technique de montage.

30
AFNOR E 90 300 ISO 2372
Classes de vibration de machines tournantes
valeur RMS de la vitesse
Niveaux vibratoires Groupe
admissibles 1 Groupe 2 Groupe 3 Groupe 4
(mm/s RMS)
Mauvais Mauvais Mauvais Mauvais
18.0 18.0
Limite
Amplitude efficace 11.2 11.2
de la Vitesse Limite
Vibratoire 7.1 7.1 7.1
(mm/s Eff)
Limite Moyen
dans la bande 4.5 4.5
[10 ; 1000] Hz Limite Moyen
2.8 2.8 2.8
Moyen Bon
1.8 1.8
Moyen Bon
1.12 1.12
Bon
0.71
Bon 31
AFNOR E 90 300 ISO 2372
Classes de vibration de machines tournantes
valeur RMS de la vitesse
Groupe 1 : Les moteurs électriques produits en série, de
puissance allant jusqu’à 15 kW, sont des exemples typiques
de machines de ce groupe

Groupe 2 : Machines de taille moyenne, (en particulier


moteurs électriques de puissance comprise entre 15 et 75
kW) sans fondations spéciales. Moteurs montés de façon
rigide ou machines (puissances jusqu’à 300 kW) sur
fondations spéciales.

Groupe 3 : Moteurs de grandes dimensions et autres grosses


machines ayant leurs masses tournantes montées sur des
fondations rigides,

Groupe 4 : Moteurs de grandes dimensions et autres grosses


machines ayant leurs masses tournantes montées sur des
fondations relativement souples dans le sens de la vibration
32
AFNOR E 90 300 ISO 2372
Classes de vibration de machines tournantes
valeur RMS de la vitesse

33
Analyse des vibrations
Technique de résonance
Techniques de résonance utilisées pour le dépistage des
défauts de roulements

Les fréquences engendrées au-delà de 20000 Hz sont


des fréquences dues principalement, sur une machine
tournante, à un défaut de roulement ou d'engrenage,
La méthode de mesure par technique de résonance est
donc basée sur l'utilisation d'un filtre éliminant les
fréquences inférieures à 20000 Hz.
La mesure de l'évolution de cette onde de choc
caractéristique des paliers défectueux permet de suivre
avec précision l'état d'un roulement sans se préoccuper de
la complexité de l'ensemble de la machine.

34
Analyse des vibrations
Analyse spectrale (analyse en fréquence)

Dans la plupart des mesures de vibrations, il est


beaucoup plus aisé de travailler dans le domaine
des fréquences que dans le domaine des temps.
De ce fait est née l'idée de l'analyse en fréquence
(spectrale) où le signal amplitude/temps est
converti en signal amplitude/fréquence.

35
Analyse des vibrations: Moto-compresseur

36
Analyse des vibrations: Moto-compresseur
Analyse spectrale (analyse en fréquence)

37
Diagnostic des défauts
par analyse vibratoire

38
Balourd
Les signatures à basses fréquences (< 500 Hz)

Balourd
Lorsque le centre de gravité n'est pas sur l'axe de rotation.

39
Défauts électriques

Défaut d’excentration du rotor dans le stator:

40
Désalignement

41
Désalignement

angulaire : vibrations axiales parallèle : vibrations radiales

42
Désalignement

43
Désalignement

44
Desserrage
Lorsqu'un élément fixe ou tournant n'est pas fixé correctement.

45
Les signatures à Moy fréquences
(500 < f < 2000 Hz): les engrènements
Le spectre normal présente des pics à la fréquence
d'engrènement Fe, RPM1 et RPM2 :
Fe = Nombre de dents x Vitesse engrenage
RPM1 et RPM2.

46
Les signatures à Moy fréquences
(500 < f < 2000 Hz): les engrènements

47
Défauts hydrauliques :
Les passages d’aubes d’une pompe

L’origine du défaut peut être due à un


mauvais calage axial, un débit
hydraulique trop faible ou un
contamination des aubes (hélices) qui
provoque du balourd.

Le passage des aubes devant le bec de la


volute d’une pompe provoque un pic à la
fréquence :

f aubes = n × fr
n: nombre d’aubes

48
Les signatures à Moy fréquences
(500 < f < 2000 Hz): Poulie- courroie
Le spectre se caractérise par :
des harmoniques de la fréquence de la courroie Fcour (maximum
à 2 Fcour).
des pics correspondant à la vitesse de rotation des poulies N1 et N2

N 1 π . D1 N 2 π . D2
Fc1 = . Fc 2 = .
60. L 60. L

49
Défauts à hautes fréquences (5-20 kHz)
Défauts de roulements
Les roulements subissent le plus les phénomènes de fatigue
dus aux charges radiales et axiales, fixes ou non, continues ou
non, rendus cycliques par le passage des éléments roulants. Ce
phénomène conduit normalement à de l’écaillage,

50
Défauts à hautes fréquences (5-20 kHz)
Défauts de roulements

51