Vous êtes sur la page 1sur 4

INTRODUCTION

-Le principe de la physique où le courant électrique traversant un


conducteur est directement proportionnel à la tension qui le
traverse, en gardant à l’esprit que la température est maintenue
constante ainsi que la résistance connue est la loi d’Ohm. La loi
d’Ohm peut être utilisée pour résoudre les circuits électroniques
résistifs d’un circuit simple. Le but de la première expérience est
de déterminer la relation entre le courant et la tension dans un
circuit. Dans cette expérience, nous avons augmenté la tension
progressivement pour vérifier si le courant augmente ou non.
-Les lois de Kirchhoff sur les circuits sont deux équations qui
traitent de la conservation de l’énergie et de la charge dans le
contexte des circuits électriques. Les lois de Kirchhoff sont deux
équations publiées pour la première fois par Gustav Kirchhoff en
1845 connue sous le nom de loi de courant de Kirchhoff et loi de
tension de Kirchhoff.
Cette deuxième expérience est faite pour vérifier ces deux lois

OBJECTIFS
-mesure d’une résistance
-vérification des deux lois de Kirchhoff

ETUDE THEORIQUES
Le nœud est le point de connexion électrique entre deux
parties d'un circuit électrique1
-Une maille d'un réseau est l'ensemble de branches formant
un circuit fermé dans lequel chaque nœud n'est rencontré
qu'une fois.
-1er loi de Kirchhoff : (la loi des nœuds) Indique que
n'importe quel nœud d'un circuit électrique, la somme du
courant entrant dans ce nœud est égale au courant sortant
de ce nœud.
I1+i2=i3+i4
2ème loi de Kirchhoff : (la loi des mailles) Indique que la
somme algébrique des tensions sur tout ensemble de
branches dans une boucle fermée est égale à zéro.
La somme Vi=0
-La relation entre Ri et Req :
En série :
Req=la somme Ri
En Parallèle :
Req=1/la somme(1/Ri)
Travail Expérimental :
Loi d’Ohm
La première étape consistait à utiliser un ampèremètre et en
utilisant un ampèremètre, la valeur de la résistance devait
être mesurée, L'étape suivante consistait à connecter un
voltmètre à la résistance et à connecter l'ampèremètre en
série à la résistance, puis l'alimentation a été allumée et pour
différentes valeurs de tension d’entrée, la tension "U" à
travers la résistance et le courant "I" circulant dans la même
résistance devaient être trouvés.
Graf U=f(I)
Loi de kirchoff
Circuit avec resistance montées en séries
Dans cette expérience, nous avons dû utiliser un ohmmètre
pour mesurer et enregistrer la valeur de la résistance R1, R2
et R3, Ensuite, après avoir enregistré les valeurs, il nous a
été demandé de le connecter au circuit, comme indiqué
dans la figure ci-dessous. Au moment de la création du
circuit, l’étape suivante consistait à activer l’alimentation en
courant continu, et Pour les valeurs de R1, R2 et R3, nous
devions enregistrer les valeurs de Utot, U1, U2, U3 et I
Circuit avec resistance montées en parallèle
Nous avons utilisé Ohmmètre et mesuré et enregistré la
valeur de la résistance R1 et R2
Ensuite, nous avons connecté le circuit comme indiqué ci-
dessous
Alors nous avons commuté l'alimentation en courant continu
Pour les valeurs données de R1, R2 et R3, nous avons
enregistré la lecture pour I1, I2 et I3 et U
Conclusion
Comme nous avons vu que la relation courant-tension
semble être que si l’une augmente, l’autre augmente aussi,
ce qui prouve que la tension actuelle est directement
proportionnelle l’une à l’autre, ce qui prouve que la loi d’Ohm
a été vérifiée. Les résultats obtenus par cette expérience
sont satisfaisants
L’expérience a donc prouvé que, dans les circuits en série,
le courant reste le même mais pas en parallèle. En parallèle,
le courant se divise en branches. On vérifie également que
la loi de Kirchhoff sur la tension est appliquée dans le circuit
en série