Vous êtes sur la page 1sur 4

III 4.

ACROTERE:
III 4.1.définition :

L’acrotère est un élément de sécurité au niveau de la terrasse, il forme une paroi


contre toute chute, elle est considérée comme une console encastrée à sa base,
soumise à son poids propre et à une surcharge horizontale due à la main courante.

Le calcul se fera en flexion composée dans la section d’encastrement pour


une bande de 1m linéaire.

L’acrotère est exposé aux intempéries, donc la fissuration est préjudiciable,


dans ce cas le calcul se fera à l’ELU, et à l’ELS.

III 4.2.Evolution de charge :


G =bxSx1m=

poids propre de l’acrotère ; G=0,278 t/ml.

-surcharge ; Q=0,100 t/ml.

Dans cas d’existence de séisme on considère dans les calculs force de séisme donne
par la relation suivant :

24
F p  4 AC pW P

C P : Facteur de force horizontale pour les éléments, pour le consol Cp = 0.8

Wp: Poids de l’élément. Wp = 1,875 KN/ml.

A : coefficient d’accélération.

F p dans la zone 0 ne compte pas dans les calculs, parce que le coefficient
d'accélération égale à 0.

III 4.3.Calcul des sollicitations :

Terrasse accessible

ELU :

M u = 1,5 x Q x h =1.5 x 0.8 x 0.1 = 0.12 kN .m.

N u = 1,35 x G = 1,35x0.278 = 0.27 kN.

Tu =1.5 x Q =0.15 kN

ELS :

M ser = Q x h = 1 x 0.8 = 0.8 kN m. N ser = G = 2 kN.

T ser =Q= 1 kN .

III 4.4.Calcul du ferraillage :

ELU :

e = Mu/Nu = 0.12/0.0.27 = 0.44 m = 44cm

ea> +d-e ea= 41 cm Le centre de pression se trouve à l’extérieur des armatures


alors la section est partiellement comprimée (SPC) le calcul se fait a la flexion
simple avec un moment fictif :

Ma = Nu x ea= 2700 x 0.41 =1107 N.m


8cm 10cm
A
2cm
100 cm

Section de calcul.

25
 = M a / (b  b d2) = 1107/(11,33 100  82 )= 0,012 l = 0.392 (acier FeE400)
.

3
 s  min( fe;110 nf tj ) =201.63 MPa.
2

Au = 1/ s x(Ma / d ±N) on prend + en cas de N traction et -en cas de N


comprissions

Au=1/201.63(1107/0.08 -2700 )x10-6 =0.55cm2.

ELS :

L’acrotère est exposé aux intempéries, la fissuration est donc préjudiciable.

e = Mser / Nser = 800/2000 = 0,40m = 40cm

ea > +d -e ea= 37 cm alors la section est partiellement comprimée (SPC) .

Ma = Nser x ea= 2000 x 0.37 =940 N .m.

 = M ser1 / (b  b d2) = 940/(1 x 14.16 x0.082 )= 0,010MPa<ul=0.392 Mpa.

Aser = 1/ s x(Ma/d±N)=0.40 cm2.

III 4.5.Vérification de la condition de non fragilité :


Il faut vérifier que :

Donc on adopte finalement A s  max ( AS .u ; A S .ser ; AS )  0.96cm 2 .


min

Le choix des barres est : 4HA6=1,13cm2, avec un espacement St=100/5=20cm..

Pour les armatures de répartition, nous avons :

As
Ar  = 0,35 ; on choisit 2HA6 = 0,85, avec un espacement St=20 cm.
4

III 4.6.Vérification de l’effort tranchant :


On doit vérifier que :  u   , tel que :

 u  min ( 0,13 f c 28 ,4 MPa ) (Fissuration préjudiciable).

T umax 1,5 �10-3


u    0, 018MPa   u  3, 25MPa Vérifiée.
bd 1�0, 08

26
Figure III. 10: ferraillage de acrotère

27

Vous aimerez peut-être aussi