Vous êtes sur la page 1sur 3

FICHE DE PRÉPARATION

Projet I Niveau : 1èreAS Durée N° Fiche :


Séquence 2 : contracter des textes de vulgarisation scientifique. Classe : TC/L2 45 mn 07

Domaine :
Français / bilan de l’objet d’étude et concrétisation d’un mini-projet
TITRE
Atelier projet : forme et plan-canevas

Objectif général :
- Placer l’élève au centre du processus d’apprentissage et favoriser la capacité d’apprendre à apprendre.
-Objectifs spécifiques :
- Développer la capacité d’anticipation et de prévision;
- Favoriser l’intégration des acquis et l’exploitation des ressources (savoirs et savoir-faire).

Compétences à atteindre : l’élève doit être capable de


- Établir des contacts avec ses pairs pour construire ses connaissances et comparer ses représentations avec celles
des autres ;
- Habituer l’élève à l’esprit de l’objectivité ;
- Approprier la structure logique d’un exposé ;
- Mettre en œuvre des méthodes de travail efficaces ;
- Exploiter les technologies de l’information et de la communication (T.I.C.).
NOTRE PROJET DE L’ANNEE : Mode de travail:
Dans plusieurs écoles, il existe déjà des journaux de classe dans lesquels sont publiés les  Collectif
différents travaux réalisés par les élèves avec l’aide de leurs enseignants. Justification du choix :
Mes camarades et moi, nous aussi, nous allons confectionner notre propre journal pour  Encourager l’effet
du partage et le
le faire lire par nos camarades des autres classes, par nos parents et pourquoi pas… par glissement d’une
tous ceux que nous connaissons évaluation à travers
Nous publierons dans ce journal nos projets d’écriture ainsi que les documents que nous  la trans-information.
Se mesurer à l’autre.
produirons ou que nous réunirons. Nous illustrerons aussi nos articles par des dessins.
Peut-être apprendrons-nous ainsi à devenir petit à petit des journalistes.
Vulgarisation scientifique

Imaginer le monde de
Défense d’une thèse
Les sous-thèmes

Images expressives

Agir sur l’autre (1)

Agir sur l’autre (2)

Raconter son vécu


Lettre ouverte
Interview

demain
Je raconte un événement en rapport avec

descriptif dans mon récit et je fais parler

je rédige une nouvelle anticipatrice pour


Je rédige le résumé d’un texte explicatif

défendre une thèse et réfuter l’antithèse


rapport avec le domaine des élèves ou /

autorité compétente pour la sensibiliser


(expositif) en rapport avec un thème

Je rédige un texte argumentatif pour


Je réalise une affiche publicitaire en

je rédige un texte argumentatif pour

en rapport avec le thème d’étude.

le quotidien, j’intègre un passage

des personnages dans mon récit.


Je rédige un texte argumentatif pour
rapport avec le thème d’étude.

présenter le monde de demain


d’un problème et lui proposer des
personne qui exerce un métier en
Je réalise une interview avec une
Mes projets d’écriture

J’écris une lettre ouverte à une

défendre une thèse


scientifique.

et l’homme en général.

réfuter une thèse.


solutions.
SCHÉMA DES DIFFÉRENTES ÉTAPES DE RÉALISATION DU PROJET DE L’ANNÉE
EXEMPLE : UN JOURNAL TRIMESTRIEL

Présentation du projet de l’année aux élèves


Fin projet I / séquences --- projets d’écriture n° 1/n°2

Activité d’intégration n° 1 (fin de séquence 1)

Activité d’intégration n° 2 (fin de séquence 2)

Fin projet II / séquences --- projets d’écriture n° 3/n°4


Activité d’intégration n° 1 (fin de séquence 1)
Activité d’intégration n° 1 (fin de séquence 1)

Mise au point du 1ernuméro du journal de la classe


Fin projet III / séquences --- projets d’écriture n° 5/n°6/n°7
Activité d’intégration n° 5 (fin de séquence 5)
Activité d’intégration n° 6 (fin de séquence 6)
Activité d’intégration n° 7 (fin de séquence 7)

Mise au point du 2èmenuméro du journal de la classe


Fin projet IV / séquences --- projets d’écriture n° 8

Activité d’intégration n° 8 (fin de séquence 8)


Fin projet V / séquences --- projets d’écriture n° 9
Activité d’intégration n° 8 (fin de séquence 8)
Mise au point du 3ème numéro du journal de la classe

Comment réaliser une affiche publicitaire ou scientifique?

Questions propres à toute communication


Qui suis-je comme communicateur? Quelles compétences et habiletés de communication dois-je
Qui ?
mettre à profit dans ce type de communication?
À qui? Qui est le destinataire ou les destinataires du message que je veux livrer par l’affiche?
Quel message sera livré par l’affiche? Quel problème lié aux recherches entreprises sera explicité
Quoi ?
dans cette affiche? Quelle solution sera avancée?
Où ? À quel endroit sera montrée l’affiche?
À quel moment sera présentée cette affiche scientifique?
Quand?
Quel sera l’échéancier de préparation de l’affiche que je devrai respecter?
Quels objectifs de communication devront être atteints?
Pourquoi ?
Dans quel but seront produites cette affiche et sa présentation orale?
Quels moyens seront mis de l’avant pour mener à bien ce projet d’affiche scientifique? Quels
Comment ?
choix seront faits afin que l’affiche atteigne ses buts?
Des réponses à ces questions découlent les qualités d’une bonne affiche qui sont les suivantes :

Qualités d’une bonne affiche scientifique

Au premier regard, l’affiche doit offrir une vue claire du message.


Simple Il ne doit pas y avoir de surcharges d’éléments non essentiels à
la compréhension du message.

L’espacement entre les différentes sections de l’affiche et entre


Aérée les lignes permet une meilleure lecture, d’où une meilleure
compréhension du message livré.

Les différentes sections doivent correspondre à leur valeur


Équilibrée comme élément d’information. Par exemple, en proportion, les
résultats de la recherche occuperont plus d’espace que
l’introduction.

Les informations données ne porteront succinctement que sur


Lisible l’essentiel de la recherche en des termes accessibles, et ce,
même lors d’une lecture rapide de l’affiche.

À un mètre de distance, la lecture des caractères est aisée.


Dynamique Du premier regard, le lecteur embrassera l’essentiel du
Concise message. Il en comprendra d’abord le langage des images pour
ensuite saisir facilement et progressivement le sens du texte
livré.

L’affiche scientifique sera donc avant tout :


• Un résumé visuel, informatif, textuel et oral de données scientifiques;
• Un médium efficace de vulgarisation scientifique;
• Un objet sémiotique de la langue de la science et de la technologie;
• Un condensé accessible de savoirs et de savoir-faire scientifiques étendus.