Vous êtes sur la page 1sur 39
Sujet : Automatisation d’une installation De défense contre l’incendie Réalisé par : Encadré par :
Sujet :
Automatisation d’une installation De défense contre
l’incendie
Réalisé par :
Encadré par :
Période du stage :
Rapport de stage
J e dédie ce travail en premier lieu à mes parents qui n’ont rien épargné
J e dédie ce travail en premier lieu à mes parents qui n’ont rien épargné
J e dédie ce travail en premier lieu à mes parents qui n’ont rien épargné

Je dédie ce travail en premier lieu à

mes parents qui n’ont rien épargné quant à mon éducation et ma formation, et qui étaient toujours à mon aide, et qui n’ont jamais cessé de m’encourager pour faire le mieux.

Je le dédie également à mes professeurs, mes formateurs, mes amis et à toutes personnes qui ont participé de près ou de loin au bon déroulement de mon stage.

Comme j’espère que ce rapport donne une satisfaction à tous ces Personnes et tous ceux qui auront l’occasion de le lire

ce rapport donne une satisfaction à tous ces Personnes et tous ceux qui auront l’occasion de

Rapport destage

Ce n’est pas parce que la tradition exige que cette page se trouve dans ce
Ce n’est pas parce que la tradition exige que cette page se trouve dans ce
Ce n’est pas parce que la tradition exige que cette page se trouve dans ce

Ce n’est pas parce que la tradition exige que cette page se trouve dans ce rapport, mais parce que les gens à qui s’adressent mes remerciements le méritent vraiment.

Tout d’abord, je retiens à exprimer ma profonde gratitude et mes sincères remerciements à Mr EL BAGGARI et Hamza pour la qualité de son encadrement et pour me faire l’honneur de guider ce travail, auquel ils ont consacré un grand intérêt malgré leurs nombreuses préoccupations et leur grande responsabilité. Mes remerciements vont également, à Mr KIDA , responsable de service de régulation, et tous les agents de PORT pour leurs énormes efforts, et leur disponibilité permanente durant toute la période du stage.

Enfin que tous ceux qui ont contribués, de près ou de loin au bon déroulement de ce modeste travail, trouvent ici l’expression de ma reconnaissance et mes remerciements.

de ce modeste travail, trouvent ici l’expression de ma reconnaissance et mes remerciements. Rapport destage

Rapport destage

Table des matières Dédicace Remerciement Introduction général Partie I : présentation d’OCP I. Présentation de
Table des matières Dédicace Remerciement Introduction général Partie I : présentation d’OCP I. Présentation de

Table des matières

Dédicace

Remerciement

Introduction général

Partie I : présentation d’OCP

I. Présentation de groupeOCP

 

1. Historique du groupe OCP

2

2. les missions dugroupe OCP

4

3. L’organisation au sein du groupe OCP

5

4. Evolution de la production du groupe OCP (du 2007 à 2010)

7

II. Présentation de port d’OCP

Introduction

 

8

 

1.

Description des unités du service IDS/PI

10

Conclusion

14

Partie II : Automatisation d’une installation de défense contre l’incendie

Introduction

 

16

I.

Présentation d’installation

 

1. Etude d’installation

17

2. Principe de fonctionnement

19

 

II. Problématique

20

III. Solution proposé

21

 

1. Automate programmable

21

2. Automate Allen Bradly

22

3. Logiciel de programmation

22

 

4. Grafcet

23

a) Grafcet de remplissagedes bacs

25

b) Grafcet de principe de fonctionnement des pompes

26

Partie III : Les taches effectues

 

1.

Les bascules intégratrices

29

 

Conclusion

34

III : Les taches effectues   1. Les bascules intégratrices 29   Conclusion 34 Rapport destage

Rapport destage

Le stage est le premier contact avec la vie professionnelle dans le but d’assurer une
Le stage est le premier contact avec la vie professionnelle dans le but d’assurer une
Le stage est le premier contact avec la vie professionnelle dans le but d’assurer une

Le stage est le premier contact avec la vie professionnelle dans le but d’assurer une bonne adaptation dans le domaine du travail plus tard. C’est une étape nécessaire pour enrichir et concrétiser les connaissances théoriques acquises tout au long de notre formation dispensée au brevet de technicien supérieur (BTS) et de la compléter par la suite, Pour se lancer vers le bon chemin professionnel.

En effet, ce rapport constitue la preuve de tous ce que j’ai pu acquérir durant la période du stage que j’effectué au sein de port d’OCP. Ainsi j’ai essayé de faire une étude d’un nouveau projet consiste à mettre l’installation de défense contre l’incendié automatique

nouveau projet consiste à mettre l’installation de défense contre l’incendié automatique Rapport destage

Rapport destage

Rapport destage Page 1
Rapport destage Page 1
Rapport destage Page 1
Rapport destage Page 1
Rapport destage Page 1
Rapport destage Page 1

Rapport destage

Page 1

Rapport destage Page 1
Rapport destage Page 1
I. Le groupe Office Chérifien des Phosphates Historique du groupe OCP : OCPoccupeuneplaceparticulièredans l’histoire
I. Le groupe Office Chérifien des Phosphates Historique du groupe OCP : OCPoccupeuneplaceparticulièredans l’histoire

I. Le groupe Office Chérifien des Phosphates

Historique du groupe OCP :

OCPoccupeuneplaceparticulièredansl’histoireindustrielleduMaroc;le Groupe est le premier exportateur au monde de minerai, leader sur le marché de l’acide phosphorique et un acteur de poids dans les engrais solides. Cette performance,OCPenpuiselesracinesdanssonhistoireetdansuneexpérience accumulée de 90 ans, depuis sa création en 1920. Office Chérifien des Phosphates à

sacréation,leGroupeOCPdepuis1975aévoluésurleplanjuridique,pourdevenir

en 2008 une société anonyme dénommée «OCP S.A » D’une activité d’extraction et detraitementdelarocheàsesdébuts,OCPs’estpositionnéaufildutempssurtous les maillons de la chaine de valeur, de la production d’engrais à celle d’acide phosphorique,en passant par les produits dérivés. Mais c’estdanssastratégie industrielle, rythmée par une montée en puissance régulière de l’outil de production et par une politique de partenariats durables ambitieuse, servie par une politique financièreefficace,qu’OCPtrouve,depuissacréation,lesressourcesdesacroissance continueetdesonleadership.Cespartenariatstouchentaussibiendesaccordsde livraison à moyen et long terme que la construction d’unités de production sous forme de joint-ventures, basées au Maroc et à l’étranger.

En bref

7/8/1920 : Création OCP 1/3/1921 : Début extraction phosphate 23/7/1921 : Début exportation phosphate.

1930

: Ouverture d’un nouveau centre de production de phosphate

1958

: Création d’un centre de formation professionnelle à Khouribga.

de phosphate 1958 : Création d’un centre de formation professionnelle à Khouribga. Rapport destage Page 2
de phosphate 1958 : Création d’un centre de formation professionnelle à Khouribga. Rapport destage Page 2

Rapport destage

1960 : d’enveloppement de la mécanisation du souterrain à Youssoufia. 1965 : Début production acide
1960 : d’enveloppement de la mécanisation du souterrain à Youssoufia. 1965 : Début production acide

1960

:d’enveloppement de la mécanisation du souterrain à Youssoufia.

1965

: Début production acide phosphorique et engrais à Safi.

1975:Créationdugroupe OCP,structureorganisationnelle intégrantl’OCPetses

Entreprises filiales.

intégrant l’OCPetses Entreprises filiales. 1980 : Partenariat industriel en Belgique. 1990 :

1980 : Partenariat industriel en Belgique.

1990 : Exploration de nouveaux projets de partenariats industriels et de

renforcement de capacités.

2000

: Démarrage d’une unité de Flottation de phosphates à Khouribga.

2002

: P r i s e de p a r t i c i p a t i o n de la s o c i é t é ppl

2005 : Démarrage de l’usine de Lavage

Flottation àYoussoufia.-

2006 : Projet nouvelle ligne DAP 850 000 t/an à JORF LASFAR.

2008:Démarragedel’usineprojetOCP

BUNGE à JORF LASFAR

ligne DAP 850 000 t/an à JORF LASFAR. 2008: Démarrage del’usine projetOCP BUNGE à JORF LASFAR
ligne DAP 850 000 t/an à JORF LASFAR. 2008: Démarrage del’usine projetOCP BUNGE à JORF LASFAR

Rapport destage

Les missions du groupe OCP : OCPmaîtrisetoutelachaînedecréationdevaleurdel’industriephosphatée: extractionet

Les missions du groupe OCP :

Les missions du groupe OCP : OCPmaîtrisetoutelachaînedecréationdevaleurdel’industriephosphatée: extractionet

OCPmaîtrisetoutelachaînedecréationdevaleurdel’industriephosphatée:

extractionet traitement du minerai,transformation decettematière première en un produitliquideintermédiaire,l’acidephosphorique,etfabricationdesproduitsfinis par concentration et granulation de cet acide ou par purification : engrais, acide phosphorique purifié. Le phosphate brut : Le phosphate brut est exploité pour son contenu en phosphore. La teneur du phosphate en phosphore, mesurée en pourcentage de P2O5

(pentoxydedephosphore),déterminesaqualité.Ellevariede5%à45%.Amoinsde

30%, leplus gros dela production, lemineraisubit unpremiertraitementsous forme de lavage, séchage ou enrichissement à sec.

L’acidephosphorique : Il est obtenu par réaction de l’acidesulfurique avec le

calciumdephosphate. Lateneurmoyenne duproduitintermédiaire ainsiobtenu après concentration est de 52 % de P2O5. L’acide phosphorique purifié est destiné à des applications alimentaires et industrielles.

Les engrais : OCP produit quatre types d’engrais à partir de l’acide phosphorique :

le DAP(qui est l’engrais leplus courant), leTSP (engraisexclusivement phosphaté), le MAP (engrais binaire à deuxéléments fertilisants : phosphore et azote) et le NPK

(engrais ternaire à base d’azote, de phosphore et de potassium).

Les principales activités de l’OCP sont : la prospection la la commercialisation production la valorisation
Les principales activités de l’OCP sont :
la
prospection
la
la
commercialisation
production
la
valorisation
de l’OCP sont : la prospection la la commercialisation production la valorisation Rapport destage Page 4
de l’OCP sont : la prospection la la commercialisation production la valorisation Rapport destage Page 4
de l’OCP sont : la prospection la la commercialisation production la valorisation Rapport destage Page 4
de l’OCP sont : la prospection la la commercialisation production la valorisation Rapport destage Page 4
Laprospection :Elleconsisteàfaireleforagepourdélimiter legisement,s’informer sur l’épaisseur des couches et leur
Laprospection :Elleconsisteàfaireleforagepourdélimiter legisement,s’informer sur l’épaisseur des couches et leur

Laprospection

:Elleconsisteàfaireleforagepourdélimiter legisement,s’informer

sur l’épaisseur des couches et leur teneur

L’extraction

: Elles’effectue de deuxmanières qui dépendent dusite, puisque le

phosphateseprésentesousformedecouchesquasi-horizontalesséparéspar des intercalaires stériles) soit par voie souterraine.

LeTraitement

:Lephosphateextraitsubitunenrichissementdefaçonàéliminerla

gangueetréduirelateneurdecertainesimpuretés.Lavalorisation:Suivant l’évolutionducontinu dumarché mondial desphosphates de la matièrebrut versl’acide phosphorique et les engrais, le groupe OCP a Concentré ses efforts sur latransformation surplace des phosphates en produit semi-fini (acide phosphorique) ou fini (les engrais).

La commercialisation

: Le phosphate est vendu selon la demande des clients aux cinq

continents de la planète soit brut soit après traitement, les exportations représentent 15 à 30% du commerce international du phosphate et de ses dérivés.

L’organisation au sein du groupe OCP :

C’est une organisation fondée sur une structure concentrée sur ses métiers de base qui lui permet de s’acquitter de sa mission. Les activités du groupe sont structurées au sein de trois pôles d’activité : mines, chimie, finance et support logistique, àcôtéd’autres directions(SDG,DC,DRH,DRI,DSD…),laCIR, lesentités Filiales et l’institut OCP.Un comité exécutif et des comités articulés s’inscrivent dans une démarche de travail collégial qui présente une assistance au Directeur Général et favorisent le transfert d’information et le développement de synergie entre les différentes entités

Le pôle mine : englobe la direction des exploitations minières de Khouribga (PMK), la direction des exploitations minières des Gantour (PMG) et la direction de Phos boucraâ (PMB)

Le pôle de chimie : englobe les directions Maroc Phosphore Safi (PCS) ; MarocPhosphoreJorf-lasfar(PCJ)lasociétéImacid(PCI)etlasociété Emaphos (PCE)

Safi (PCS) ; MarocPhosphoreJorf-lasfar(PCJ)lasociétéImacid(PCI)etlasociété Emaphos (PCE) Rapport destage Page 5

Rapport destage

 Le pôle finance et support logistique : englobe la direction des systèmes d’informations (PFI)
 Le pôle finance et support logistique : englobe la direction des systèmes d’informations (PFI)

Le pôle finance et support logistique : englobe la direction des systèmes d’informations (PFI) ; la Direction Financière (PFF), la Direction des Approvisionnements et des Marchés (PFM) et la Direction Partenariats Internationaux (PF/P)

et des Marchés (PFM) et la Direction Partenariats Internationaux (PF/P) Organigramme du groupeOCP Rapport destage Page

Organigramme du groupeOCP

et des Marchés (PFM) et la Direction Partenariats Internationaux (PF/P) Organigramme du groupeOCP Rapport destage Page

Rapport destage

Evolution de la production du groupe OCP (du 2007 à 2010) Évolution de la production
Evolution de la production du groupe OCP (du 2007 à 2010) Évolution de la production

Evolution de la production du groupe OCP (du 2007 à 2010)

Evolution de la production du groupe OCP (du 2007 à 2010) Évolution de la production marchande

Évolution de la production marchande de phosphate brut en millions de tonnes.

marchande de phosphate brut en millions de tonnes. Évolution de la production consolidée en millions de

Évolution de la production consolidée en millions de tonnes

phosphate brut en millions de tonnes. Évolution de la production consolidée en millions de tonnes Rapport

Rapport destage

II : Présentation de port d’OCP Introduction Depuis plus de trois décennies, la part des

II : Présentation de port d’OCP

Introduction

II : Présentation de port d’OCP Introduction Depuis plus de trois décennies, la part des produits

Depuis plus de trois décennies, la part des produits dérive dans le commerce international des phosphates se développe continuent au détriment de celle du minerai brut. Cette évolution structurelle associée à la volonté d’une valorisation locale, plus importante et plus diversifiée, a conduit à la mise en place d’une industrie de transformation chimique de grande envergure. Ainsi, après une première expérience à Safi avec la mise en service en 1965 de l’usineMaroc Chimie,del’effortaétémenéedepuis ledébutdesannées70, aboutissant progressivement à la construction des usines Maroc Phosphore I et II dans lamême ville. Le complexe estsitué ausud-ouest à 9 Km de laville de Safi

Les différents services de l’IDS/PI

IDS/PI se compose de trois services principaux :

Service Exploitation (IDS/PI/E)

Service Matériel(IDS/PI/M)

Service Amélioration technique (IDS/PI/T

Service Exploitation :

Chargé de l’exploitation des installations de chargement et déchargement des navires, il regroupe les trois unités suivantes :

de chargement et déchargement des navires, il regroupe les trois unités suivantes : Rapport destage Page
de chargement et déchargement des navires, il regroupe les trois unités suivantes : Rapport destage Page

Rapport destage

Service Matériel : Chargé de la maintenance des installations de différentes unités, il contient plusieurs
Service Matériel : Chargé de la maintenance des installations de différentes unités, il contient plusieurs

Service Matériel :

Chargé de la maintenance des installations de différentes unités, il contient plusieurs services à savoir:

Service éléctrique service controle matériel service des ateliers centraux
Service
éléctrique
service
controle
matériel
service
des
ateliers
centraux
service bureau de méthode
service
bureau de
méthode

service

entretien

mécaniqu

e soufre

de méthode service entretien mécaniqu e soufre service entretien mécanique phosphate Service

service

entretien

mécanique

phosphate

Service Amélioration :

Le Service Amélioration technique est chargé de tout ce qui concerne la combinaison entre le service Matériel et le service d’Exploitation et vise dans sa stratégie l’amélioration de la société, et parmi ses principales fonctionnalités :

dans sa stratégie l’amélioration de la société, et parmi ses principales fonctionnalités : Rapport destage Page
dans sa stratégie l’amélioration de la société, et parmi ses principales fonctionnalités : Rapport destage Page

Rapport destage

Description de port d’OCP : Unité Engrais/Phosphates : Elle remplit les fonctions suivantes : Présentation

Description de port d’OCP :

Unité Engrais/Phosphates :

Description de port d’OCP : Unité Engrais/Phosphates : Elle remplit les fonctions suivantes : Présentation des

Elle remplit les fonctions suivantes :

Engrais/Phosphates : Elle remplit les fonctions suivantes : Présentation des ’installations : Schéma de

Présentation des ’installations :

Schéma de l'installation phosphates :

suivantes : Présentation des ’installations : Schéma de l'installation phosphates : Rapport destage Page 10
suivantes : Présentation des ’installations : Schéma de l'installation phosphates : Rapport destage Page 10

Rapport destage

Schéma installation d'engrais: Remarque:  L’installation a pour rôle l’exportation des engrais par voie
Schéma installation d'engrais: Remarque:  L’installation a pour rôle l’exportation des engrais par voie

Schéma installation d'engrais:

Schéma installation d'engrais: Remarque:  L’installation a pour rôle l’exportation des engrais par voie

Remarque:

L’installation a pour rôle l’exportation des engrais par voie maritime, elle est reliée à uncircuit ferroviaire qui permet son alimentation enTSP de Maroc chimie.

L’installation se divise en deux parties, une de déchargement des rames d’engrais et l’autre de chargement des navires, l’acheminement du produit entrecesdeuxpartiesdel’installationdoitsefaireenpassantparuneétape obligatoire de stockage, nécessaire pour compléter la réaction chimique des éléments du produit, d’une durée plus ou moins longue toutefois le passage direct entre le déchargement et le chargement peut se faire mais c’est rarement utilisé.

direct entre le déchargement et le chargement peut se faire mais c’est rarement utilisé.  Rapport

Rapport destage

Processus de déchargement des rames: La réception du TSP est assurée par train, ce dernier
Processus de déchargement des rames: La réception du TSP est assurée par train, ce dernier

Processus de déchargement des rames:

La réception du TSP est assurée par train, ce dernier arrive à la nef de déchargement etlecaporal dechargement veille aubonemplacement deswagonssurles deux lignes de trémies.

Nef de déchargement:

Constituée de deux lignes parallèles de 38 trémies couvertes de grilles métalliques pour empêcher les chutes d’objets et de mottes, elle peut accueillir

jusqu’à12wagonsde51tonnesdeTSPlanefdedéchargementpeutcontenir

jusqu’à 11 wagons par ligne.

La ligne Ouest peut contenir des wagons à ouverture pneumatique, alors que la ligne est réservée aux wagons à ouverture manuelle, puisque le phosphate ne peut se déborder que d’un seul coté sur cette ligne.

Le produit déversé dans des trémies qui peuvent contenir jusqu’à 1500 T du produit, cet ensemble s’ouvre sur une sous nef par l’intermédiaire de casques à ouverture manuelle.

Sous nef de déchargement :

Lestrémiessevidentdans deuxconvoyeurs àbande, PG etPH. L’ouvertureet la fermeture de chaque trémie se fait grâce à 3 casques pouvant décrire une petite ou une grande ouverture sous l’action d’un système pneumatiques

Unité Soufre/Acide :

La réception et l’expédition du soufre et d’acide phosphorique se font à partir de :

Unité Soufre : Mise en stock et chargement des rames de soufredu soufre et d’acide phosphorique se font à partir de : UnitéAcide:Dépotagestockageetchargement desnavires d’ACP

UnitéAcide:Dépotagestockageetchargement desnaviresd’ACP d’ACP

Unité Soufre :

Le soufre est un composant essentiel dans la production d’acide sulfurique et phosphorique ainsi que des engrais, il existe en deux qualités, naturelle issue du sol jugé et artificielle provient du pétrole.

il existe en deux qualités, naturelle issue du sol jugé et artificielle provient du pétrole. Rapport

Rapport destage

L’unité soufre, a pour but l’alimentation des industries chimiques de Safi en soufre solide moyennant
L’unité soufre, a pour but l’alimentation des industries chimiques de Safi en soufre solide moyennant

L’unité soufre, a pour but l’alimentation des industries chimiques de Safi en soufre solide moyennant Trois portiques de déchargement gérés et exploités par MARSA MAROC, deux installés sur le quai de rive et l’autre sur le quai nord. Une succession de convoyeurs à bande, conçus pour atteindre un débit de 500 T/h.

à bande, conçus pour atteindre un débit de 500 T/h. Unité Acide :

Unité Acide :

L’unitéd’acidephosphoriqueestl’unité42, ellesituéaunorddu portdeSafi, destinéeà recevoirl’acidephosphorique commercialisé(54%-58% deP2O5).

L'installationacidephosphoriquesecompose de:

 Station de dépotage  02 voies ferrées  19 connexions parvoie  Collecteur en
 Station de dépotage
 02 voies ferrées
 19 connexions parvoie
 Collecteur en PPH (poly propylène)
DN 350
 06 pompes de dépotage 240m3/h
 03 collecteurs aux refoulements des
pompes

Station de stockage et de chargement des navires

 11 bacs de stockage 5000 m3  04 pompes de chargement  03 conduites
 11 bacs de stockage 5000 m3
 04 pompes de chargement
 03 conduites DN 400 au rack
 02 collecteurs DN 600 aux quais
 02 lignes de chargement au quai
Nord
 02 lignes de chargement au quai
de Rive 02 puisards de
récupération
au quai Nord  02 lignes de chargement au quai de Rive 02 puisards de récupération

Rapport destage

LegroupeOCPautant qu’unegrandeentreprisetoujourscherchéàaméliorer leur installations pour garantir un développement
LegroupeOCPautant qu’unegrandeentreprisetoujourscherchéàaméliorer leur installations pour garantir un développement
LegroupeOCPautant qu’unegrandeentreprisetoujourscherchéàaméliorer leur installations pour garantir un développement
LegroupeOCPautant qu’unegrandeentreprisetoujourscherchéàaméliorer leur installations pour garantir un développement
LegroupeOCPautant qu’unegrandeentreprisetoujourscherchéàaméliorer
leur installations pour garantir un développement durable. Ce principe d’amélioration
va êtreappliquésurle portdeSAFI etspécifiquementdans l’installationdedéfense
contre l’incendie, c’est ce que on va traiter dans les chapitres suivantes.
Rapport destage
Page 14
Automatisation d’une installation de défense contre l’incendie Rapport destage Page 15
Automatisation d’une installation de défense contre l’incendie Rapport destage Page 15
Automatisation d’une installation de défense contre l’incendie Rapport destage Page 15

Automatisation d’une installation de défense contre l’incendie

Automatisation d’une installation de défense contre l’incendie Rapport destage Page 15
Automatisation d’une installation de défense contre l’incendie Rapport destage Page 15

Rapport destage

Introduction Au sein du groupe OCP l’amélioration des installations est prend une place assez importante
Introduction Au sein du groupe OCP l’amélioration des installations est prend une place assez importante

Introduction

Introduction Au sein du groupe OCP l’amélioration des installations est prend une place assez importante donc

Au sein du groupe OCP l’amélioration des installations est prend une place assez importante donc il est nécessaire de chercher des nouvelles études basées sur les nouvelles technologies en fonction d’effectue une étude complète, et çacequiest mise en place pour l’installation de défense contre l’incendie au port d’OCP. Le but est de rendre l’installation automatique.

Ce projet est divisé en deux parties :

automatique. Ce projet est divisé en deux parties : 1 e r Partie de remplissage des
automatique. Ce projet est divisé en deux parties : 1 e r Partie de remplissage des

1 er Partie de remplissage des bacs 2 eme Partie principe de fonctionnement des pompes en cas d’incendie

des bacs 2 e m e Partie principe de fonctionnement des pompes en cas d’incendie Rapport

Rapport destage

I : Présentation d’installation 1 : Etude d’ installation : L’installation

I : Présentation d’installation

I : Présentation d’installation 1 : Etude d’ installation : L’installation

1 : Etude d’installation :

L’installationsecomposeprincipalementdedeuxbacdehauteurde9m etuncentre de pompage ce dernier contient : 3 pompe,3mano contact, des vannes ,un collecteur d’aspiration et un autre de reffoulement ….

Lesbacs

Centre de pompage

et un autre de reffoulement …. Lesbacs Centre de pompage Débit mètres : Les débitmètres électromagnétiques

Débit mètres :

Les débitmètres électromagnétiques sont composés d'un transmetteur et d'un capteurqui, associés,mesurentledébit.Lecapteurdudébitmètremagnétiqueest placé en ligne et mesure une tension induite générée par le fluide lors de son passage dansuneconduite. Letransmetteur enregistrelatensiongénérée parle capteur, la convertit en mesure de débit et transmet cette mesure à un système de régulation

capteur, la convertit en mesure de débit et transmet cette mesure à un système de régulation
capteur, la convertit en mesure de débit et transmet cette mesure à un système de régulation

Rapport destage

Transmetteur de pression: Les fabricants de capteurs de pression utilisent différents termes pour dénommer

Transmetteur de pression:

Transmetteur de pression: Les fabricants de capteurs de pression utilisent différents termes pour dénommer

Les fabricants de capteurs de pression utilisent différents termes pour dénommer différentstypesd’instrumentsdemesure,commecapteurdepression,transmetteur de pression, transducteur de pression, etc…

Le terme “transmetteur de pression” estcommunément utilisé pour définir un capteur de pression équipé d’interfaces électrique et mécanique et délivrant un signal de sortiestandardisé.

L’électronique interne convertit lesignalbrut ducapteur en un signal filtré, amplifié, compensé entempérature et standardisé, comme parexemple le signal 4…20 mA. Ce signal de sortie est transmis via un connecteur standardisé ou un câble à une unité de

traitement du signal.

ou un câble à une unité de traitement du signal . L’électrovanne : L’électrovanne est un

L’électrovanne :

L’électrovanne est un moyen simple et économique pour piloter les réseaux de fluide à distance grâce à un signal électrique. Les fonctions courantes pour lesquelles une électrovanne peut être utilisée : L’alimentation à distance, lesectionnement de tuyauterie, la fonction de by pass, la distribution par dérivation…

lesectionnement de tuyauterie, la fonction de by – pass, la distribution par dérivation… Rapport destage Page
lesectionnement de tuyauterie, la fonction de by – pass, la distribution par dérivation… Rapport destage Page

Rapport destage

2 : Principe de fonctionnement : a) Remplissage des bacs: Au niveau d’utilisation d’eau qui

2 : Principe de fonctionnement :

a) Remplissage des bacs:

2 : Principe de fonctionnement : a) Remplissage des bacs: Au niveau d’utilisation d’eau qui eststocker

Au niveau d’utilisation d’eau qui eststocker dans les bacs une fois leniveau est inférieura9mqui estdétécté parletransmetteurde pression, lavannes’ouvre par unsignal(4mAa20mA) derelaisd’larmepourremplirlebac.Lavanneresteouvert jusqu’à le niveau attiend 9m

Remarque :

On obtient le niveau du bac a partir la relation suivante :

Alors:

P=∂GH

H=p /G

du bac a partir la relation suivante : Alors: P=∂GH H=p /G b) L’utilisation d’eau et
du bac a partir la relation suivante : Alors: P=∂GH H=p /G b) L’utilisation d’eau et

b) L’utilisation d’eau et fonctionnement des pompe

en cas d’utilisation d’eau les pompe mise en marche selon un mode de travail tel qu’elles dépent la pression d’eau :

A p=3,5bar miseenmarche pompe1 (3,5<P<12pompe1enmarche) Ap=3 mise enmarche pompe 2 (3<p<12 pompe 1et 2
A p=3,5bar miseenmarche pompe1
(3,5<P<12pompe1enmarche)
Ap=3 mise enmarche pompe 2
(3<p<12 pompe 1et 2 en marche)
A p=2,5 mise en marche pompe 3
(2,5<p<12 pompe 1 ,2 et3 en marche)
1et 2 en marche) A p=2,5 mise en marche pompe 3 (2,5<p<12 pompe 1 ,2 et3

Rapport destage

I. Problématique : L’installationçafonctionnebien, mais leproblème qui Perturbe lefluxde travail c’est que cette

I. Problématique :

I. Problématique : L’installationçafonctionnebien, mais leproblème qui Perturbe lefluxde travail c’est que cette

L’installationçafonctionnebien, mais leproblème qui Perturbe lefluxde travail c’est que cette installation est basée sur la logique câblée.

que cette installation est basée sur la logique câblée. Les inconvénients de ce mode de cablage:

Les inconvénients de ce mode de cablage:

La logique câblée est un montage Complexe pour les opérations qui demande

La logique câblée est un montage Complexe pour les opérations qui demande

plus

d'équipements supplémentaires par exemple les temporisations et les

 

compteurs….

 
En logique câblée, la moindre modification du problème entraine la mise au

En logique câblée, la moindre modification du problème entraine la mise au

point d’un nouveau circuit

 
Dans la logique câblée, un problème est résolu par un ensemble de fonctions  

Dans la logique câblée, un problème est résolu par un ensemble de fonctions

 

logiques, lataille descircuitscroissant avec lacomplexité duproblème.

de fonctions   logiques, lataille descircuitscroissant avec lacomplexité duproblème. Rapport destage Page 20

Rapport destage

II. Solution proposée Pour résoudre ce problème il faut tout d’abord chercher une solution plus

II. Solution proposée

II. Solution proposée Pour résoudre ce problème il faut tout d’abord chercher une solution plus adaptée

Pour résoudre ce problème il faut tout d’abord chercher une solution plus adaptée qui vise à simplifié leschéma interne d’installation .C’est pour ça on désire la mettre automatique sous l’automate programmable Allen Bradly.

Au bord de notre étude on passera premièrement par l’établissement des grafcets et la liste de matériels nécessaires concernant l’automate, en suite en vas passer vers la réalisationd’unesimulationvuedelogicielRSlogicspouravoirunevuegénéralesur

l’implantation de fonctionnement de l’installation.

1. Automate programable

L’automate programmable se présente comme un ensemble de blocs fonctionnels s’articulant autour d’un canal de communication: le bus interne. Généralement, chaque bloc est physiquement réalisé par un module spécifique. Cette organisation modulaire permet une grande souplesse de configuration pour les besoins de l’utilisateur, ainsi qu’un diagnostic et une facilité de maintenance .

pour les besoins de l’utilisateur, ainsi qu’un diagnostic et une facilité de maintenance . Rapport destage
pour les besoins de l’utilisateur, ainsi qu’un diagnostic et une facilité de maintenance . Rapport destage

Rapport destage

2. Automate Allen Bradly Dans le monde des automates d’Allen -Bradley, la communication entre les

2. Automate Allen Bradly

2. Automate Allen Bradly Dans le monde des automates d’Allen -Bradley, la communication entre les logiciels

Dans le monde des automates d’Allen-Bradley, la communication entre les logiciels propriétaires ounonet les automates estassurée par un logiciel quifait officede pont de communication. Ce logiciel est RS-Linx qui est un système de communication complet adapté au système d’exploitation Microsoft Windows NT.Il permet à l’automate programmable Allen Bradley d’accéder à un grand nombre d’applications Rockwell Software et Allen Bradley telles que RSView RST end et PLC-5 A.I Séries ladder logistics.

que RSView RST end et PLC-5 A.I Séries ladder logistics. 3. Logiciel de programmation RSLogix 500

3. Logiciel de programmation

RSLogix 500 est un logiciel de programmation des SLC et MicroLogix. A ce titre , il est totalement tributaire des caractéristiques de ces Automates, en particulier:

•Tout projet débute par la configuration matérielle d’un SLC, qui ne peut se déclarer que hors ligne. •La création des fichiers programme et des sections de données se fait toujours hors ligne.

•La création des fichiers programme et des sections de données se fait toujours hors ligne. Rapport
•La création des fichiers programme et des sections de données se fait toujours hors ligne. Rapport

Rapport destage

4. Liste de matériel Au bordde l’amélioration de l’installation de défensecontre l’incendie d’OCP et après

4. Liste de matériel

4. Liste de matériel Au bordde l’amélioration de l’installation de défensecontre l’incendie d’OCP et après

Au bordde l’améliorationde l’installationde défensecontre l’incendie d’OCPet après établissement d’un cahier de charge dans lequel en configure notre projet sur feuille pour le mieux comprendre .l’étape à suivre est la détermination du matériels nécessaires

Automatisme :

- 01 Automate Allen Bradly

- Carte entrés TOR de 32bit

- carte sortie TOR de 32 bit

- 01 Module Entrée analogique 8 pt

- Carte communication TCP/P

- Logiciel RSLOGIX

5. Partie programmation

a) Grafcet :

8 pt - Carte communication TCP/P - Logiciel RSLOGIX 5. Partie programmation a) Grafcet : Rapport
8 pt - Carte communication TCP/P - Logiciel RSLOGIX 5. Partie programmation a) Grafcet : Rapport

Rapport destage

b) Règles du Grafcet : Situation initiale : Un grafcet commence par une étape initiale

b) Règles du Grafcet :

b) Règles du Grafcet : Situation initiale : Un grafcet commence par une étape initiale qui

Situation initiale : Un grafcet commence par une étape initiale qui représente la

situation initiale avant évolution du cycle.

Franchissement d'unetransition : Une transition estsoit validée ou non

validée;elleestvalidelorsquetouteslesétapesimmédiatementprécédentessont actives. Lorsque la transition est valide et que la réceptivité associée est vraie elle est alors obligatoirement franchie. Évolution des étapes actives. Lefranchissement d’une transition entraîne l’activation des étapes immédiatement suivantes et la désactivationdesétapesimmédiatementprécédentes.Transitionssimultanées.

Remarque :

Plusieurs transitions simultanément franchissables sont simultanément franchies. Activation et désactivation
Plusieurs transitions simultanément
franchissables sont simultanément
franchies. Activation et désactivation
simultanées
franchissables sont simultanément franchies. Activation et désactivation simultanées Rapport destage Page 24

Rapport destage

c) Etablissement des Grafcets: Grafcet de remplissage des bacs C1(0) ,L(v) : vanne fermer avec

c) Etablissement des Grafcets:

Grafcet de remplissage des bacs

Etablissement des Grafcets: Grafcet de remplissage des bacs C1(0) ,L(v) : vanne fermer avec l’éclairage d’une
Etablissement des Grafcets: Grafcet de remplissage des bacs C1(0) ,L(v) : vanne fermer avec l’éclairage d’une

C1(0) ,L(v) :vanne fermer avec l’éclairage d’une lampe vert

C1(F) ,L(R) :vanne ouverte avec l’éclairage d’ une pompe rouge

d’une lampe vert C1(F) ,L(R) : vanne ouverte avec l’éclairage d’ une pompe rouge Rapport destage

Rapport destage

Grafcet de fonctionnement des pompes Cpe : Capteur de présance d’eau Tp : Transmetteur de
Grafcet de fonctionnement des pompes Cpe : Capteur de présance d’eau Tp : Transmetteur de

Grafcet de fonctionnement des pompes

Grafcet de fonctionnement des pompes Cpe : Capteur de présance d’eau Tp : Transmetteur de pression

Cpe : Capteur de présance d’eau

Tp : Transmetteur de pression

P1 : Pompe 1

P2 : Pompe 2

S

: Set

R

: Reset

Tp : Transmetteur de pression P1 : Pompe 1 P2 : Pompe 2 S : Set

Rapport destage

6. Mise en place de la sécurité: Sur n’importe quel projet lanotiondesécuritéesttoujours prenne une degré

6. Mise en place de la sécurité:

6. Mise en place de la sécurité: Sur n’importe quel projet lanotiondesécuritéesttoujours prenne une degré assez

Sur n’importequel projet lanotiondesécuritéesttoujours prenne une degré assez élevé dans la hiérarchie du projet surtout pour les grande entreprise. Donc pour avoir un projet qui est complet au niveau de performance et au niveau économique et de plus important asécurité, on estassuré plusieurs équipement pour réaliser cette notion.

Dans la plus par des installations industriel il y toujours cette combinaison de capteur +transmetteur pour la transformation de l’information à distance.

cette combinaison de capteur +transmetteur pour la transformation de l’information à distance. Rapport destage Page 27
cette combinaison de capteur +transmetteur pour la transformation de l’information à distance. Rapport destage Page 27

Rapport destage

Les tacheseffectuées Rapport destage Page 28
Les tacheseffectuées Rapport destage Page 28
Les tacheseffectuées Rapport destage Page 28

Les tacheseffectuées

Les tacheseffectuées Rapport destage Page 28
Les tacheseffectuées Rapport destage Page 28

Rapport destage

« Laplupartdes tacheseffectuéesaunerelationaveclabascule intégratrice » I. Présentation
« Laplupartdes tacheseffectuéesaunerelationaveclabascule intégratrice » I. Présentation

« Laplupartdes tacheseffectuéesaunerelationaveclabascule intégratrice »

I.

Présentation

Unebasculeestundispositifquimesureledébitinstantanéetlatotalisationdupoids d’un produit en mouvement. Elle est destinée à être installé dans une bande de transport.

Comparaison entre bascule intégratrice et bascule statique.

dans une bande de transport. Comparaison entre bascule intégratrice et bascule statique . Rapport destage Page
dans une bande de transport. Comparaison entre bascule intégratrice et bascule statique . Rapport destage Page
dans une bande de transport. Comparaison entre bascule intégratrice et bascule statique . Rapport destage Page

Rapport destage

II. Les composants d’une bascule : Les bascules électromécaniques ou les bascules électroniques ont 4
II. Les composants d’une bascule : Les bascules électromécaniques ou les bascules électroniques ont 4

II. Les composants d’une bascule :

Les bascules électromécaniques ou les bascules électroniques ont 4 composantes majeures (les 4C), chacune à des caractéristiques spécifiques qui participent à la

précision du système.

1. Châssis peseur :

Généralement estconstitué d’une partiefixe qui intègrele convoyeur et une partie mobile qui reçoit la charge à travers les chevalets. Le châssis peseur doit transmettre lesforcesrésultantesdematièresurleconvoyeur vers lecapteurdechargesansy

ajouter des forcesétrangères.

2. Capteur de poids :

ajouter des forcesétrangères . 2. Capteur de poids : Un capteur de poids est un dispositif

Un capteur de poids est un dispositif mécanique en acier inoxydable ou en acier doux nickelé, usiné et doté d’une jauge de contrainte, ancrée dans sa structure, il émet des signaux électriques proportionnels. Un capteur de poids est donc utilisé pour convertir les forces ou lesdéformations structurelles en dessignauxélectriques.

utilisé pour convertir les forces ou lesdéformations structurelles en dessignauxélectriques. Rapport destage Page 30
utilisé pour convertir les forces ou lesdéformations structurelles en dessignauxélectriques. Rapport destage Page 30

Rapport destage

3. Capteur de vitesse : Uncapteurdevitesseesteneffetungénérateurdesignaux,peutêtrespécifiqueàun convoyeur, encontact

3. Capteur de vitesse :

3. Capteur de vitesse : Uncapteurdevitesseesteneffetungénérateurdesignaux,peutêtrespécifiqueàun convoyeur, encontact

Uncapteurdevitesseesteneffetungénérateurdesignaux,peutêtrespécifiqueàun convoyeur, encontact direct ou indirect avec un autre organedu convoyeur pour produire des impulsions équivalentes à la vitesse réelle de la bande. Le générateur de signauxfournitàsasortieunsignalreconnaissableparl’intégrateurreprésentantla vitesse de la bande transporteuse.

Un capteur de vitesse Dynamométrique

Un capteur de vitesse Inductif

de la bande transporteuse. Un capteur de vitesse Dynamométrique Un capteur de vitesse Inductif Rapport destage
de la bande transporteuse. Un capteur de vitesse Dynamométrique Un capteur de vitesse Inductif Rapport destage
de la bande transporteuse. Un capteur de vitesse Dynamométrique Un capteur de vitesse Inductif Rapport destage
de la bande transporteuse. Un capteur de vitesse Dynamométrique Un capteur de vitesse Inductif Rapport destage

Rapport destage

4. Calculateur : Le calculateur reçoit l’information à partir la boite de jonction III. Vérification

4. Calculateur :

4. Calculateur : Le calculateur reçoit l’information à partir la boite de jonction III. Vérification d’une

Le calculateur reçoit l’information à partir la boite de jonction

reçoit l’information à partir la boite de jonction III. Vérification d’une bascule: Chaque 15j la
reçoit l’information à partir la boite de jonction III. Vérification d’une bascule: Chaque 15j la

III. Vérification d’une bascule:

Chaque 15j la société shunck vérifiée la bascule est-elle bien fonctionner prenne en considération les mesures statique. Cette vérification basée sur 3 étapes :

1. Tarage :

Laisser la bande tourner à vide ½ h afin de la rendre équivalente à 0.

2. Étalonnage :

Une masse est attachée au pont de la bascule, Ceci simule une charge, La charge est utilisée donc pour calibrer la bascule c’est-à-dire on force une masse environ de 40Kg

comme référence.

pour calibrer la bascule c’est -à-dire on force une masse environ de 40Kg comme référence .
pour calibrer la bascule c’est -à-dire on force une masse environ de 40Kg comme référence .

Rapport destage

3. Essai de matière : Nous passons sur la bonde une quantité de matière, la

3. Essai de matière :

3. Essai de matière : Nous passons sur la bonde une quantité de matière, la bascule
3. Essai de matière : Nous passons sur la bonde une quantité de matière, la bascule

Nous passons sur la bonde une quantité de matière, la bascule fait son calcul, puis on la chargé dans un camion (de masse défini) et on le mesurer par un balance statique. Aprèstoutesces étapes onfaitladifférenceentreLamesurequ’on a trouvée parla balance et la masse du camion afin de trouver la quantité de matière et on la comparé avec la valeur qu’on a trouvé à travers la bascule.

IV. Mise en place de sécurité

Pour lasécurité des personnes : ilsetrouve un arrêt qui permet d’arrêter la bonde. En cas d’urgence ilsuffit de lefaire glisser etcette arrêt estvalable juste pour quelque cas.

Pour la sécurité du bande : il se trouve un déport bande qui est utilisé pour signaler le déport excessif d'une bande transporteuse afin d'éviter usure anormal et sa détérioration prématuré

Pour lasécuritédelabande

et sa détérioration prématuré Pour lasécuritédelabande pour la sécurité des personnes Rapport destage Page 33

pour la sécurité des personnes

et sa détérioration prématuré Pour lasécuritédelabande pour la sécurité des personnes Rapport destage Page 33
et sa détérioration prématuré Pour lasécuritédelabande pour la sécurité des personnes Rapport destage Page 33

Rapport destage

Enguisedeconclusion,jetiensàsignalerquelestage que j’ai effectuéàlasociété OCP est une expérience fructueuse qui
Enguisedeconclusion,jetiensàsignalerquelestage que j’ai effectuéàlasociété OCP est une expérience fructueuse qui
Enguisedeconclusion,jetiensàsignalerquelestage que j’ai effectuéàlasociété OCP est une expérience fructueuse qui

Enguisedeconclusion,jetiensàsignalerquelestage quej’aieffectuéàlasociété OCP est une expérience fructueuse qui m’a permis de me familiariser avec le milieu professionnel et d’élargir mes connaissance théoriques sur une unité industrielle occupant une place importante sur le marché national et international.

Cette expérience d’automatisation, nous a permis une amélioration prépondérante de notre profile en tant que des électroniciens professionnelle, puisque que l’automatisationindustriellevise toujours undouble objectif:l'augmentationdela productivité du système technique (réduction des coûts, fiabilité, disponibilité, qualité)etl'améliorationdelasécuritédirectedesopérateurs,danslamesureoùla majoritéd'entreeuxest éloignée(et protégée)dulieudetransformation du produit.

Mon projet était centré sur l’étude d’un nouveau projet de mettre le procédé de défense contre l’incendie automatique, qui m’a permis de s’approfondir dans le domainede l’automatisationet desefamiliariseravecdesnouveauxlogiciels (RSlogix500 ),bien que je n’ai pas fini à cause de manque du temps Par ailleurs, mon stage a pris une grande ampleur en vue d’un enrichissement au niveau d’un savoir à faire puisque j’ai participé à plusieurs travaux pratiques.

au niveau d’un savoir à faire puisque j’ai participé à plusieurs travaux pratiques. Rapport destage Page

Rapport destage