Vous êtes sur la page 1sur 10

Applications SPSS :

Application 1 :

Parmi les objectifs d’une étude est l’étude de la fréquence d’achat d’une marque d’un produit d’hygiène en fonction de l’âge du
consommateur. On voudrait savoir quelle est la tranche d’âge la plus réceptive à cette marque. Un échantillon de 420 personnes a été
interrogé. On a effectué un tri croisé entre les différentes classes d’âge des répondants et la variable fréquence d’achat comportant 4
modalités.

Les classes d’âges sont au nombre de 6 : Moins de 20 ans ; 20 à moins de 25 ans ; 25 à moins de 35 ans ; 35 à moins de 45 ans ; 45 à moins
de 60 ans ; 60 ans et plus.

Les modalités de la variable fréquence d’achat sont : Systématiquement ; Souvent ; Occasionnellement ; Jamais.

Le tableau de contingence est comme suit :

Fréquence d’achat de la marque


Age du Systématiquement Souvent Occasionnellement Jamais
consommateur
Moins de 20 7 7 24 10
ans
20 à moins de 4 26 39 7
25 ans
25 à moins de 6 19 26 10
35 ans
35 à moins de 13 31 37 4
45 ans
45 à moins de 4 46 36 13
60 ans
60 ans et plus 12 20 13 6
Travail à effectuer
Saisissez le tableau de contingence dans SPSS
Effectuez une AFC pour ces données
Analysez les résultats obtenus

Analyse des résultats :

a- Analyse du tableau des correspondances

Table des correspondances


Fréquence d’achat de la marque
Systématiqueme Occasionnellem
Age du consommateur nt Souvent ent Jamais Marge active
Moins de 20 ans 7 7 24 10 48
Entre 20 et 25 ans 4 26 39 7 76
Entre 25 et 35 ans 6 19 26 10 61
Entre 35 et 45 ans 13 31 37 4 85
Entre 45 et 60 ans 4 46 36 13 99
Plus de 60 ans 12 20 13 6 51
Marge active 46 149 175 50 420

Chaque case du tableau représente le nombre d’individus présentant les deux modalités considérées. Dans la première case par exemple, 7 individus sont âgés
de moins de 20 ans et déclarent faire achat systématique de la marque.
Profils lignes
Fréquence d’achat de la marque
Systématiqueme Occasionnellem
Age du consommateur nt Souvent ent Jamais Marge active
Moins de 20 ans ,146 ,146 ,500 ,208 1,000
Entre 20 et 25 ans ,053 ,342 ,513 ,092 1,000
Entre 25 et 35 ans ,098 ,311 ,426 ,164 1,000
Entre 35 et 45 ans ,153 ,365 ,435 ,047 1,000
Entre 45 et 60 ans ,040 ,465 ,364 ,131 1,000
Plus de 60 ans ,235 ,392 ,255 ,118 1,000
Masse ,110 ,355 ,417 ,119

Ce tableau représente le pourcentage que représente l’effectif du tableau des correspondances par rapport au total de la ligne. Ainsi 14,6% des individus âgés
de moins de 20 ans, déclarent acheter systématiquement la marque. L’analyse de cette première ligne montre que les consommateurs âgés de 20 ans ont
tendance à acheter occasionnellement la marque (50%). Un achat souvent de la marque semble être une tendance pour les plus de 60 ans (39,2%).

Profils colonnes
Fréquence d’achat de la marque
Systématiqueme Occasionnellem
Age du consommateur nt Souvent ent Jamais Masse
Moins de 20 ans ,152 ,047 ,137 ,200 ,114
Entre 20 et 25 ans ,087 ,174 ,223 ,140 ,181
Entre 25 et 35 ans ,130 ,128 ,149 ,200 ,145
Entre 35 et 45 ans ,283 ,208 ,211 ,080 ,202
Entre 45 et 60 ans ,087 ,309 ,206 ,260 ,236
Plus de 60 ans ,261 ,134 ,074 ,120 ,121
Marge active 1,000 1,000 1,000 1,000

Ce tableau représente le pourcentage que représente l’effectif du tableau des correspondances par rapport au total de la colonne. Ainsi, 15,2% des individus
achetant systématiquement la marque, sont âgés de moins de 20 ans. L’analyse de cette première colonne montre que l’achat systématique de la marque est
surtout un comportement de la tranche d’âge 35 à moins de 45 ans (28,3%).

b- Choix du nombre de dimensions

Le nombre total de dimensions est égal au minimum du nombre de lignes et le nombre de colonnes diminué de 1. La variable âge a 6 modalités, la fréquence
d’achat en a 4, donc le nombre de dimensions est égal à 3 (4-1).

Récapitulatif
Proportion d'inertie Valeur singulière de confiance
Corrélation
Dimension Valeur singulière Inertie Khi-deux Sig. Représentation Cumulé Ecart type 2
1 ,208 ,043 ,446 ,446 ,048 -,008
2 ,190 ,036 ,372 ,818 ,046
3 ,133 ,018 ,182 1,000
Total ,097 40,887 ,000a 1,000 1,000
a. 15 degrés de liberté

Au seuil de signification de 5%, la valeur calculée de Khi deux (40,887) est de loin supérieure à la valeur théorique de la table qui est, pour 15 degré de liberté,
de 24,996, ou la probabilité de signification (sig. = 0.000) est inférieure au seuil de 5%, on rejette donc l’hypothèse de l’indépendance des deux variables. On
conclut que l’âge des consommateurs a une influence sur la fréquence d’achat de la marque.
Le choix du nombre de dimensions principales est basé sur le taux d’inertie qui quantifie la part d’information extraite par chaque dimension. La première

dimension contribue pour 44,6% de l’inertie totale, la deuxième dimension contribue pour 37,2% alors que la troisième dimension ne contribue que pour 18,2,

soit moitié moins que la seconde dimension. Les deux dimensions contribuent ensemble pour 81,8% de l’inertie totale. Il semble donc logique de négliger la

troisième dimension pour ne retenir que les deux premières.

c- Interprétation des dimensions


- Les contributions des lignes aux dimensions et leurs qualités de représentation par ces dimensions

Présentation des points de lignea


Score de la dimension Contribution
Du point vers l'inertie de la dimension De la dimension vers l'inertie du point
Age du consommateur Masse 1 2 Inertie 1 2 1 2 Total
Moins de 20 ans ,114 ,474 -,944 ,025 ,123 ,535 ,214 ,775 ,989
Entre 20 et 25 ans ,181 -,399 -,188 ,011 ,138 ,034 ,568 ,115 ,683
Entre 25 et 35 ans ,145 ,000 -,297 ,003 ,000 ,067 ,000 ,711 ,711
Entre 35 et 45 ans ,202 ,211 ,296 ,013 ,043 ,093 ,150 ,270 ,419
Entre 45 et 60 ans ,236 -,523 ,244 ,020 ,310 ,074 ,667 ,132 ,799
Plus de 60 ans ,121 ,814 ,556 ,026 ,386 ,197 ,654 ,279 ,933
Total actif 1,000 ,097 1,000 1,000
a. Normalisation symétrique

Pour la variable âge, la contribution la plus forte à la dimension 1 est celle de la tranche 60 ans et plus (38,6%). La dimension 2 quand à elle, résulte de la
contribution de la tranche moins de 20 ans (53,5%).
Les tranches d’âge 45 ans à moins de 60 ans et 60 ans et plus sont les mieux représentées sur la dimension 1 (respectivement 66,7% et 65,4%), tandis que la
dimension 2 représente mieux la tranche d’âge moins de 20 ans (77,5%).
- Les contributions des colonnes aux dimensions et leurs qualités de représentation par ces dimensions

Présentation des points de colonnea


Score de la dimension Contribution
Fréquence d’achat de la Du point vers l'inertie de la dimension De la dimension vers l'inertie du point
marque Masse 1 2 Inertie 1 2 1 2 Total
Systématiquement ,110 1,265 ,270 ,038 ,841 ,042 ,957 ,040 ,996
Souvent ,355 -,268 ,508 ,023 ,122 ,480 ,227 ,741 ,968
Occasionnellement ,417 -,128 -,322 ,015 ,033 ,227 ,092 ,535 ,628
Jamais ,119 ,083 -,633 ,020 ,004 ,251 ,008 ,447 ,456
Total actif 1,000 ,097 1,000 1,000
a. Normalisation symétrique

Pour la variable fréquence d’achat, la contribution la plus forte à la dimension 1 est celle de l’achat systématique (84,1%). La dimension 2 quand à elle, résulte
de la contribution de la modalité souvent (48%).
La modalité achat systématique est la mieux représentée sur la dimension 1 (95,7%), tandis que la dimension 2 représente mieux la modalité souvent (74,1%).
On peut donc affirmer que sur la dimension 1, il y a une certaine correspondance entre la tranche d’âge 60 ans et plus et la modalité achat systématique, alors
que la dimension 2 met en correspondance la tranche d’âge moins de 20 ans et la modalité d’achat souvent mais en sens opposé puisque les scores dans la
dimension 2 de ces modalités sont de signes opposés.

- Représentation graphique
Ce diagramme confirme le résultat des tableaux des contributions, en effet, on peut voir sur l’axe horizontal une certaine correspondance entre la tranche d’âge
60 ans et plus et la modalité achat systématique, par contre sur l’axe vertical, on peut voir une nette opposition entre la tranche d’âge moins de 20 ans et la
modalité d’achat souvent.
Comme synthèse du résultat de cette analyse factorielle des correspondances, on peut affirmer qu’il ya une opposition entre une classe d’âge âgée (60 ans et
plus) à laquelle semble être associé un comportement d’achat systématique de la marque et une classe d’âge très jeune (moins de 20 ans) dont le
comportement n’est pas clairement défini, mais opposé à un comportement que l’on pourrait qualifier de régulier (souvent). Les classes intermédiaires sont
assez mal prises en compte dans l’analyse.