Vous êtes sur la page 1sur 97

République Algérienne Démocratique Et Populaire

Ministère De L’enseignement Supérieur


Et De La Recherche Scientifique
Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene

Faculté de Génie mécanique et de génie des procèdes


Département De Génie Chimique Et Cryogénie
Option : Génie Des Procédés Industriels

Mémoire de fin d’études


MASTER II
Thème

Simulation Et Optimisation Des Paramètres De


Fonctionnement Du Dééthaniseur Suite
À La Variations De La Charge
Utilisant Le Logiciel Hysys

Proposé par : Mr. A. BOUGUETTAYA

Dirigé par : Réalisé par :


M. BENKHENNOUF Melle : Khadidja ZOUGGAGHE
Y.ZERROKI (externe) Melle : Siham AFROUNE

Promotion 2012
Sommaire

Introduction…………………………………………………………………………..….…1

Chapitre I. Etude bibliographique

I.1. L’énergie et le gaz naturel dans le monde et en Algérie……………………………...2


I.1.1. Introduction.………………………………………………………..……2
I.1.2. Composition du gaz naturel…………………………………………..….2
I.1.3. Caractéristiques techniques du gaz naturel……………………………....2
I.1.4. Techniques de traitement du gaz…………………………………………3
I.2. Présentation du champ de Hassi R`mel……………………………………………….4
I.2.1. Réserves et production …………………………………………………..4
I.2.2. Situation géographique …………………………………………………..4
I.2.3. Le Gisement de Hassi R’mel…………………………………………….5
I.2.4. Installations de Hassi R’mel……………………………………………...5
I.3. présentation du module IV……………………………………………………………..7
I.3.1. Composition du gaz brut………………………………………………….7
I.3.2. Spécifications des produits finis…………………………………………..8
I.3.3. Description du procédé Hudson…………………………………………..9
I.4. Exposé du Problème. …………………………………………………………………..15
I.5. Technologies de la rectification ……………………………………………………….17
I.5.1. Définition…………………………………………………………………17
I.5.2. Description de la colonne de rectification………………………………..17
I.5.3. Types de colonnes………………………………………………………..17
I.5.4. Paramètres de fonctionnement d’une colonne……………………………19

Chapitre II. Matériels et méthodes


II.1 L’environnement de simulation Hysys……………………………………………….23
II.1.1. Généralité sur la simulation………………………………………………23
II.1.2. Modèle thermodynamique………………………………………………..23
II.2. Procédure de calcul……………………………………………………………………25
II.2.1. Calcul des températures de bulle et de rosée…………………………..25
II.2.2. Le pouvoir calorifique supérieur………………………………………26
II.2.3. Calcul du débit de fuel gaz consommé…………………………………27
II.3. Les contraintes du procédé………………………………………………………….28
II.3.1. Contraintes relatives aux équipements…………………………………28
II.3.2. Contraintes reliées aux spécifications des produits : gaz D107 ; GPL;
Condensat. ……………………………………………………………..29

Chapitre III. Résultats et discussions

III.1. Vérification des paramètres actuels du dééthaniseur. ……………………………..30


III.1.1. Composition des charges actuelles du dééthaniseur……………………30
III.1.2. Procédure de la simulation……………………………………………...31
III.1.3. Vérification des spécifications des produites finis……………………...34
III.1.4. les températures aux différentes zones de la colonne…………………...35
III.1.5. Répartition des températures dans la colonne…………………………...38
III.2. Optimisation des paramètres du cas actuel………………………………………….39
III.2.1. Effet de la diminution de la température de chauffe…………………….39
III.2.2. Effet de la diminution du débit de rebouillage…………………………..39
III.2.3. Répartition des températures dans la colonne…………………………...40
III.3. Effet de la variation du débit de la charge chaude sur les paramètres de
fonctionnement du dééthaniseur……………………………………………………………44
III.3.1. Optimisation des paramètres de fonctionnement du dééthaniseur dans le cas
de débit de la charge chaude égale à 17 T/h……………………………..45
III.3.2. Simulation des cas défavorables………………………………………….48
III.3.3. Effet de la diminution de la charge sur la qualité et la quantité des
produits……………………………………………………………………60

Conclusion et recommandations…………………………..……………………………….63
Références bibliographiques
Annexes
Remerciements
Comme le veut la tradition, nous allons tenter de satisfaire au difficile
exercice de la page des remerciements, Non qu'exprimer notre gratitude
envers les personnes en qui nous avons trouvé un soutien soit contre notre
nature, bien au contraire. La difficulté tient plutôt dans le fait de n'oublier
personne. C'est pourquoi, nous remercions par avance ceux dont le nom
n'apparaît pas dans cette page et qui nous ont aidés d'une manière ou d'une
autre. Ils se reconnaîtront. Pour les autres, non merci. Ils se reconnaîtront
aussi...

Nous tenons à remercier M. BENKHENNOUF, notre encadreur pour


sa compréhension et ses précieuses remarques.

Nous remercions aussi tous les membres du jury d’avoir jugé ce Modest
travail

Nos remerciements s’adressent également à :

- Monsieur A.BOUGUETTAYA pour son accueil au sein du module IV et son


aide et ces conseils.

- Monsieur Y.ZERROUKI qui s’est toujours montré à l’écoute, et très


disponible tout au long de la réalisation de ce mémoire, ainsi que pour
l’inspiration l’aide et le temps qui l’a bien voulu nous consacré.

- Monsieur R.AMRI

- Monsieur M.FERGUI

- Monsieur A.SAHTEL

Pour les conseils et les informations nécessaires à la réalisation de ce


mémoire.

Nos remerciements vont également à tous le personnel du module IV.

En fin nous adressons les plus sincères remerciements à tous nos proches
et ami(e)s qui nous en toujours soutenue et encouragé au cours de la
réalisation de ce mémoire.
Dédicace

Rien n’est aussi beau à offrir que le fruit d’un labeur


qu’on dédie du fond du cœur à ceux que j’aime jusqu’à les
frontières de l’imagination ; A Ma chère mère et mon cher
papa que dieu les gardes et leur donne une longue vie
pleine du bonheur et une parfaite santé

A mon oncle Ahmed

A toute ma famille, petits et grands

A tous mes ami(e)s

A mon binôme Siham et toute sa famille

A tous ceux qui m’aiment……

Khadidja
Dédicace

J’ai le grand honneur de dédier ce travail à :

Ma très chère mère

Mon très cher père

Mon très cher grand père

Mes chères sœurs

Mes chers frères

Mes chers oncles Tayeb et Moussa

Toute ma famille

Tous mes ami(e)s

Mon binôme Khadidja

Tous ceux qui m’ont aidé de prés et de loin a la réalisation


de ce travail

Siham
Nomenclature
Nomenclature des paramètres

Désignations Paramètres Unités


2
P Pression kg/cm
TVR Tension de vapeur Reid kg/cm2
T Température °C
L, F, Rf, Rb Débits massiques tonne/h
Β Débit volumique m3/h
Q Flux de chaleur kj/h
PCS Pouvoir calorifique supérieur kcal/m3
Ƞ Rendement du four %

Tr : Température de rosé.
Tb : Température de bulle.
F : Débit de l’alimentation froide.
TF : Température de l’alimentation froide.
L : Débit de l’alimentation chaude.
TL : Température de l’alimentation chaude.
T Tête : Température en tête de colonne.
Rf : Débit de reflux.
T Rf : Température de reflux.
Rb : Débit de reflux.
T Rb : Température de rebouillage.
T fond : Température du fond de colonne.
yi : Fraction molaire des constituants gazeux.
xi : Fraction molaire des constituants liquides.
ki : constante d’équilibre.
DCS: Distributed Control System.

Nomenclature des équipements

Symbole Signification
D101, D102, D103, D104, D105, D106, D107, D108 Ballons séparateurs
E102, E103, E104, E106 Echangeurs de chaleur
E101, E107, E108 Aero-réfrigérants
H101, H102 Fours
C101 Colonne dééthaniseur
C102 Colonne débutaniseur
K101 Turbo-expander
K002 Compresseur des gaz moyennes
pressions
P101, P102, P103, P104, P105 pompes
Liste des figures

Etude bibliographique
Figure I.1 : Champ gazier de Hassi R’mel.
Figure I .2 : Section de séparation haute pression.
Figure I.3 : Colonne de stabilisation C 101.
Figure I.4 : Colonne de fractionnement C 102.
Figure I.5 : Evolution de la pression du gisement au cours du temps.
Figure I.6 : Evolution de la quantité du liquide du Boosting au cours des années.
Figure I.7 : Exemple de corps de garnissage.
Figure I.8 : Garnissage structuré.
Figure I.9 : Vue en 3D des écoulements dans une colonne de rectification.
Figure I.10 : Plateau à calottes.
Figure I.11 : Plateau perforé.
Figure I.12 : Plateaux à soupapes.
Figure III.1 : Plan de circulation des fluides (dééthaniseur).
Figure III.2 : Plan de circulation des fluides (débutaniseur).
Figure III.3: Répartition des températures dans la colonne cas actuel (L=23T/h).
Figure III.4 : Répartition des températures dans la colonne cas optimisée (L=23T/h).
Figure III.5 : Répartition des températures dans la colonne (L=17T/h).
Figure III.6 : Répartition des températures dans la colonne (L=15T/h).
Figure III.7 : Répartition des températures dans la colonne (L=11 T/h).
Figure III.8 : Répartition des températures dans la colonne (L= 7 T/h).
Figure III.9 : Évolution des débits des produits en fonction des débits d’alimentations.
Figure III.10: Evolution de la composition du résidu suite à la diminution du débit
d’alimentation.
Figure III.11: Evolution des débits des produits finis en fonction du débit de résidu C101.
Liste des tableaux

Tableau I.1 Bilan de production de l’année 2011.


Tableau I.2 Composition du gaz brut.
Tableau II.1 Domaine d’application de PR.
Tableau II.2 Constantes pour calculer le PCS.
Tableau III.1 : Les deux alimentations du dééthaniseur.
Tableau III.2 : Données de départ.
Tableau III.3 : Paramètres de départ.
Tableau III.4 : Comparaison des paramètres simulés avec ceux du cas actuels.
Tableau III.5 : Comparaison des pouvoirs calorifiques.
Tableau III.6. Paramètres de fonctionnement du débutaniseur.
Tableau III.7 : Spécifications des produits finis.
Tableau III.8 : Les données de départ pour déterminer Tr.
Tableau III.9 : Les données de départ pour déterminer Tb.
Tableau III.10 : Les données de départ pour déterminer Tr.
Tableau III.11: Paramètres optimisés.
Tableau III.12 : Caractéristiques du distillat et résidu.
Tableau III.13 : Spécifications des produits finis.
Tableau III.14 : Caractéristiques du rebouilleur.
Tableau III.15 : Résultats du suivi.
Tableau III.16 : Paramètres de départ (L=17).
Tableau III.17 : Paramètres optimisés (L=17).
Tableau III.18 : Caractéristiques du distillat et résidu (L=17).
Tableau III.19: Spécifications des produits finis (L=17).
Tableau III.20 : Paramètres de départ (L=15).
Tableau III.21 : Paramètres optimisés (L=15).
Tableau III.22 : Caractéristiques du distillat et résidu (L=15).
Tableau III.23 : Spécifications des produits finis (L=15).
Tableau III.24 : Paramètres de départ (L=11).
Tableau III.25 : Paramètres optimisés (L=11).
Tableau III.26 : Caractéristique du distillat et résidu (L=11).
Tableau III.27 : Spécifications des produits finis (L=11).
Tableau III.28 : Paramètres de départ (L=7).
Tableau III.29 : Paramètres optimisés (L=7).
Tableau III.30 : Caractéristique du distillat et résidu (L=7).
Tableau III.31 : Spécifications des produits finis (L=7).
Tableau III.32 : Comparaison des paramètres du dééthaniseur relatifs aux différents
débits.
Tableau III.33 : Comparaison des spécifications des produits finis.
Tableau III.34 : Composition de distillat et résidu pour différents débit de la charge
chaude.
Introduction

Introduction

L’Algérie compte parmi les plus grands pays producteurs du gaz naturel. Elle s’attelle
depuis plusieurs années à une gestion rationnelle, optimale et efficace de ses réserves
d’hydrocarbures, par le développement d’une stratégie de valorisation de ces ressources.
Ainsi, le champ de Hassi R’mel de par son importance constitue, un des éléments clés
de la mise en œuvre de cette stratégie. Cinq module de traitement du gaz naturel ont vu le jour
dans cette région, faisant appel à différents procédés de génie chimique (séparation, transfert
de chaleur, de matière…etc.), ainsi que des équipements industriels très variés et couteux,
sollicitant un suivi rigoureux et permanant de leur fonctionnement pour optimiser leurs
rendements.
La déplétion continue du gisement fait que la pression en tête de puits a chutée, par
conséquent, la richesse a diminué.
A cet effet, il nous a été proposé, dans le but de remédier à la baisse de débits
d’alimentation de la section de stabilisation au niveau du module quatre, d’optimiser les
paramètres de fonctionnement de la colonne du dééthaniseur suivant la variation de la charge.

Ainsi le présent travail est organisé comme suit :

Chapitre I : étude bibliographique : comprend des généralités sur l’énergie et le gaz


naturel, une brève présentation du champ gazier de Hassi R’mel et une description
détaillée du procédé de traitement de gaz utilises principalement dans le module IV.
De plus, un petit aperçu sur les technologies utilisées dans les procédés de rectification
et enfin une initiation à la partie pratique par l’exposition du problème.
Chapitre II : matériels et méthodes : est consacrée à la présentation du logiciel de
simulation utilisé, les méthodes de calculs effectués ainsi que les contraintes du
procédé.
Chapitre III : résultats et discussions : divisée en trois parties dont la première
consiste à vérifier le modèle thermodynamique choisi, la deuxième à une optimisation
des paramètres actuels du dééthaniseur afin de récupérer une quantité tolérée de
l’éthane avec le GPL et de minimiser la consommation d’énergie et la dernière partie
comprend une étude du comportement de la section suite aux variations de débit de la
charge chaude, puis une optimisation des paramètres de fonctionnement relatifs à ces
variations.

USTHB 1 GPI 2012


Chapitre I Etude bibliographique

I.1. L’énergie et le gaz naturel dans le monde et en Algérie.

I.1.1. introduction [S1]


Le gaz naturel présente de nombreuses qualités : abondance relative, des coûts de
production compétitifs, une grande souplesse d'utilisation par rapport aux énergies
concurrentes, écologique.
La mise en œuvre de cette énergie repose sur la maîtrise technique de l’ensemble de la
chaîne gazière.
L’amélioration constante de l’efficacité des techniques d’extraction, en passant par le
stockage, le transport, la distribution, ainsi que le rendement énergétique des équipements
fonctionnant à base de gaz naturel font du gaz naturel un produit fortement demandé sur le
marché.
La production mondiale totale est de 2763 milliards de mètres cube, Il représente le ¼
de la consommation énergétique mondiale.

I.1.2. Composition du gaz naturel


La composition du gaz naturel varie selon la zone géographique, la formation ou le
réservoir à partir duquel il est extrait.
Le gaz naturel est un mélange d’hydrocarbures légers comprenant du méthane de
l’éthane, du propane, du butane, et du pentane ; son composé principal est le méthane dont la
teneur varie de 75 % à 95 %.

I.1.3. Caractéristiques techniques du gaz naturel


Selon les conditions de température et de pression dans le réservoir et en surface, il peut y
avoir apparition d’une phase liquide. D’après ce critère, on classe les gaz naturels à traiter en :
I.1.3.1. Gaz sec : ne formant pas de phase liquide dans les conditions de production.
I.1.3.2. Gaz humide : formant une phase liquide en cours de production dans les conditions
de surface.
I.1.3.3. Gaz à condensât : formant une phase liquide dans le réservoir en cours de
production.
I.1.3.4. Gaz associé : coexistant dans le réservoir avec une phase huile, il est dit de couverture
lorsqu’il surmonte la phase huile dans le réservoir, et dissous lorsqu’il est dissous dans l’huile
dans les conditions du réservoir.

USTHB 2 GPI 2012


Chapitre I Etude bibliographique

Les différents hydrocarbures qui forment le gaz naturel peuvent être séparés en utilisant leurs
propriétés physiques respectives (poids, température d’ébullition et pression de vaporisation).

I.1.4. Techniques de traitement du gaz naturel


En plus des exigences du client, un traitement rigoureux du gaz s’impose pour faciliter
son conditionnement, transport et sa distribution par voie de canalisations et autres. La
valorisation du gaz naturel implique la récupération des fractions d’hydrocarbures
spécifiques: le GPL et le condensât. Ce processus induit une extraction des éléments en phase
liquide dans le gaz naturel, suivi d’un fractionnement en ses différents éléments.

Les procédés de traitement du gaz naturel sont caractérisés par les moyens de réfrigération
qu’ils utilisent. Parmi ces moyens on distingue la vanne joule Thomson, la boucle de propane
et le turbo-expander. On retrouve dans les unités de traitement de Hassi R’mel deux
procédés :
- Procédé Pritchard.
- Procédé Hudson.
Le principe des modules de traitement s’articule autour de quatre étapes :
• Elimination de l’eau
• Extraction des hydrocarbures liquides
• Stabilisation et fractionnement de ces hydrocarbures liquides
• décompression des gaz moyenne pression

Par ailleurs, le traitement cryogénique que subit le gaz naturel de Hassi R’mel pour la
séparation des hydrocarbures lourds (GPL et condensât), exige une inhibition des hydrates par
l’injection en permanence d’inhibiteurs qu’il faut procéder par la suite à leurs régénération, et
recyclage, Pour cela les solutions aqueuses de glycol présentent le meilleur choix.
Trois types de glycol sont utilisés à Hassi R’mel :
 Le mono-éthylène glycol pour le procédé Hudson.
 Le di-éthylène glycol (procédé Pritchard).
 Le tri-éthylène glycol (séchage des gaz MP).
Au niveau du Module MPP4 on utilise le mono éthylène glycol.

USTHB 3 GPI 2012


Chapitre I Etude bibliographique

I.2. Présentation du champ de Hassi R`mel

I.2.1. Réserves et production


Les réserves de l’Algérie estimées à 4077 milliards de m3, occupent le quatrième rang
mondial. Le champ de Hassi R’mel est l’un des champs les plus importants en Algérie et dans
le monde (représente environ 10 % des ressources mondiales en gaz naturel).
Le gaz naturel brut de Hassi R’mel contient 78 % de méthane. La capacité de production
des cinq modules de Hassi R’mel satisfait les besoins nationaux et une partie de ceux de
l’Europe en gaz sec, GPL et condensat.

La production annuelle pour l’année 2011 est représentée dans le tableau ci-dessous :

Tableau I.1: Bilan de production de l’année 2011 [*1]


Production
Gaz sec Condensat GPL Butane Propane Pétrole Gaz
3 3
Désignation (10 Sm ) (t/Mois) (t/Mois) (t/Mois) (t/Mois) brut associes
An (t/Mois) (103Sm3)

Réalisations 84954290 5322967 2141302 72039 14020 433087 1104226

I.2.2. Situation géographique


Hassi R’mel se situe approximativement à 550 Km au sud d’Alger, à une altitude
moyenne de 760 m.
Le champ de Hassi R'mel est une vaste étendue de 3500 Km². Il est composé de trois
réservoirs où les réserves trouvées en place sont évaluées à plus de 2800 milliards m3 :
_ Réservoir A : S'étend sur tout le champ.
_ Réservoir B : Il est limité à la zone centrale et nord du champ et présente 13% des réserves
en place.
_ Réservoir C : Il s'étend sur la majeure partie du champ sauf la zone sud.

USTHB 4 GPI 2012


Chapitre I Etude bibliographique

I.2.3. Le Gisement de Hassi R’mel


Les études du gisement ont prouvé que le réservoir contenait du gaz, du condensât et du
GPL, les richesses initiales étaient de 200 g pour le condensât et de 80 g pour le GPL par
rapport au 1 m3 de gaz brut.

I.2.4.Installations de Hassi R’mel


Le champ Hassi R’mel possède plusieurs installations reparties sur trois secteurs : centre,
sud et nord.

I.2.4.1.Les installations productrices


A partir de 1980, cinq modules au total sont en exploitation pour la production du gaz
naturel, GPL (C3, C4) et condensât (C5+) d’une capacité unitaire de 60 millions m3/jour.
Le module o, a une capacité de 30 millions m3/jour, et le HR sud et Djebel Bissa de capacité
de 8 et 6 millions de m3/jour respectivement.

I.2.4.2.Les installations réceptrices

 Le centre de stockage et de transport facilité (CSTF)


Le condensât et le GPL produit sont envoyés vers le (CSTF) pour être stockés et
acheminés vers les terminaux par l’intermédiaire des stations de pompage.
Il comprend sept bacs de stockage du condensât, trois bacs de 35000m3 et quatre de
45000m3, et douze sphères de 7000m3 pour le stockage du GPL.

 Le centre national de distribution du gaz (CNDG)


Le centre a pour rôle de collecter toutes les quantités de gaz produits et le dispatcher vers
les consommateurs nationaux et internationaux (l’Italie et l’Espagne).

 Station de réinjection
Les stations de compression ont pour rôle de régler la pression du gaz à une pression
suffisante qui puisse vaincre la pression naturelle du gisement. La capacité de réinjection de
chaque unité est de 90 millions de m3 / jour.
Le but de la réinjection est de maintenir la pression afin de récupérer le maximum de
liquide.

USTHB 5 GPI 2012


Chapitre I Etude bibliographique

 La station de récupération des gaz associés (SRGA)


Elle permet de récupérer les gaz associés initialement torchés, du centre de traitement
d'huile.

 Stations Boosting
Le projet Boosting a vu le jour suite aux deux paramètres suivants :
- L’historique de production qui a montré une baisse de pression du gisement
conformément au programme de soutirage.
- Les unités de traitements gaz sont conçues pour fonctionner à une pression minimum
de 100 bars à l’entrée.
Le Boosting est devenu une nécessité incontournable. L’installation réalisée permet de
comprimer le gaz brut extrait des puits de HASSI R’MEL, lui donner ainsi une pression
supérieure à 100 bars, et de séparer le condensat et l’eau contenu dans le gaz d’alimentation.
Le condensat étant envoyé vers les MPP pour le traitement, l’eau libre est envoyée vers le
système d’évacuation d’eau huileuse.

: Unités de traitement gaz


: Station de re injection de gaz
Zone : Station BOOSTING
CTH 4
nord

: Anneau d’huile

CTH 2 : Centre de traitement d’huile


CTH 1
Zone
centre : Station de Récupération des
CTH 3 Gaz Associes

Zone
sud

Figure I.1 : Champ gazier de Hassi R’mel

USTHB 6 GPI 2012


Chapitre I Etude bibliographique

I.3. Présentation du module IV

L'usine MPPIV est un ensemble d'installations permettant de récupérer les hydrocarbures


lourds (condensats et GPL) des gaz bruts recueillis à partir de nombreux puits et de produire
les gaz traités (le gaz de vente et les gaz de réinjection).
Le MPPIV se compose de trois lignes identiques, appelés trains. Chaque train comporte
les mêmes appareillages et sont de même capacité. En plus le module IV comprend une unité
de traitement des eaux, et une unité de régénération de glycol.
Groupe commun
Il regroupe les sections suivantes :
• Section de décompression et de transfert du gaz.
• Section de stockage et de transfert du GPL et du condensât.
• Section du fuel gaz.
• Section compresseur GPL (K001 A/B).
Section train
L’unité la plus importante dans tous les modules est la section train dans laquelle, on
traite le gaz brut et on le sépare en gaz sec (C 1, C 2), en GPL (C 3, C 4) et en condensât C5+.
Le module 4 utilise le procédé HUDSON qui est caractérisé par l’utilisation d’un turbo-
expander pour la production du froid. Le débit traité est de 60 million m3 /jours réparti
équitablement sur les trois trains.

I.3.1. Composition du gaz brut


Le module IV est alimenté par le gaz brut du Boosting.
Tableau I.2 : Composition du gaz brut [*2]
Composition (% molaire) Composition (% molaire)
N2 5.569 NC 5 H 12 0.290
CO 2 0.200 C 6 H 14 0.390
CH 4 81.07 C 7 H 16 0.160
C2H6 7.618 C 8 H 18 0.130
C3H8 2.410 C 9 H 20 0.110
IC 4 H 10 0.460 C 10 H 22 0.100
NC 4 H 10 0.810 C 11 H 24 0.080
IC 5 H 12 0.220 C 12 H 26 0.360

USTHB 7 GPI 2012


Chapitre I Etude bibliographique

I.3.2. Spécifications des produits finis


Les principaux objectifs de l’unité de traitement de gaz MPP IV sont :
• Produire du gaz de vente à des spécifications requises.
• Maximiser la récupération du GPL et Condensât en respectant les spécifications.

Notant que les spécifications sont issues d’un accord exprimé sous forme de contrat entre
SONATRACH et ses clients et qui doit être respecté.
En exploitation normale, les spécifications des produits précédemment mentionnés
sont :

• Spécifications du gaz de vente:


3
- PCS : 9300 kcal/m (min)
3
9450 kcal/m (max)
- Teneur en eau : Pas plus de 50 ppm en % poids
- Température : Pas plus de 60°C
+
- Teneur en C : Pas plus de 0.5 % mol
5

- Point de rosé < –6°C

• Spécifications du GPL :

- Teneur en C < 3 % mol (max)
2
+
- Teneur en C < 0.4 % mol (max)
5

• Spécifications du Condensât liquide :


Il doit être stabilisé à une pression de vapeur Reid de 10 Psia (max).

USTHB 8 GPI 2012


Chapitre I Etude bibliographique

I.3.3. Description du procédé de traitement de gaz « HUDSON » [1]


Les procédés de traitement de gaz naturel sont caractérisés par les moyens de
réfrigération qu'ils utilisent.
Parmi ces moyens nous citons : La vanne Joule-Thomson, la boucle de propane, le turbo-
expander.
L'utilisation de ce dernier, très répandue, est justifiée par son efficacité pour atteindre des
températures très basses qui favorisent la récupération des produits lourds.

I.3.3.1. Section séparation à haute pression (figure I.2)


Le but de cette section est de récupérer le maximum de liquides hydrocarbures et de
produire du Gaz sec en respectant les spécifications.

Le gaz en provenance du Boosting, passe par les aèro-réfrigérants E101 où il atteint une
température de 40ºC. Dans ces conditions, le gaz devient tri phasique ; Il est conduit vers un
séparateur tri phasique D101 (A\B), au niveau de l’appendice on récupère le liquide lourd
(l’eau) et le liquide léger principalement du condensât.
Le gaz sortant du séparateur D101 passe à travers une batterie d’échangeurs côté tube
(gaz/gaz) E102 (A/B, C/D, E/F), et E103 (A/B) où on injecte du MEG (80 % en poids de
glycol et 20% en poids d’eau). La température de sortie du gaz est de –8 ºC ; Le gaz subit par
la suite une détente isenthalpique à travers une vanne Joule-Thompson, le gaz passe de 101 à
99 kg /cm2 et la température passe à –12ºC.
Ce gaz tri phasique est séparé au niveau du séparateur D102 (séparateur tri-phasique),
l’appendice récupère le glycol hydraté et l’envoie vers l’unité de régénération. La partie gaz
se dirige vers le turbo-expander K101 coté turbine, où il subit une détente isentropique de 99
à 65kg /cm2, la température passe à –35 ºC.
A la sortie de la turbine, le gaz se dirige vers le ballon séparateur D103 (séparateur tri-
phasique) où le glycol préalablement injecté à l’entrée de la turbine est récupéré au niveau de
ce ballon; le gaz se dirige vers l’échangeur E102 côté calandre pour céder ses frigories et sort
à une température de 32 ºC, il subit une compression par le compresseur du turbo-expander à
72kg /cm2, et il est expédié vers le CNDG.
La partie liquide récupérée dans le premier séparateur D101 se dirige vers un séparateur de
stabilisation D105 (séparateur riche en condensât) à 32kg /cm2. Les liquides récupérés niveau
du deuxième et troisième séparateur D102 et D103 sont collectés dans le séparateur D104.

USTHB 9 GPI 2012


Chapitre I Etude bibliographique

Figure I.2 : Section de séparation haute pression.

USTHB 10 GPI 2012


Chapitre I Etude bibliographique

I.3.3.2. Section fractionnement et stabilisation


Elle constitue la dernière étape dans le procédé de traitement, elle a pour fonction de
séparer et stabiliser le mélange GPL et Condensât, des entraînements des produits légers dans
la colonne du déethaniseur C101 ensuite fractionner le mélange en produits finis Condensât et
GPL dans la colonne du débutaniseur C102.

• La colonne de stabilisation C101 :


C’est une colonne de distillation condenseur rebouilleur, elle est utilisé pour séparer
les C2– du mélange GPL et Condensât en tête de colonne et minimiser les entraînements du
propane avec la vapeur du D107, ballon de reflux de la colonne. (Voir Figure I.3)
La colonne est spécifique composée de deux parties : froide et chaude séparées par
le 13ème plateau, appelé plateau accumulateur. Alimentée par deux courants, la C101
travaille à 26.52 kg/cm2 .
La partie froide est composée de 13 plateaux et alimentée par la charge issue du
D104 au 5ème plateau à –21°C, avant son entrée à la colonne, elle est utilisée comme fluide
réfrigérant du produit de tête de la C101 à travers le condenseur de tête E106.
La partie chaude est constituée de 15 plateaux, elle est alimentée au 21ème plateau
par le courant en provenance du séparateur basse pression D105 après avoir été
préchauffée à 130 °C dans l’échangeur E104 côté calandre.
La vapeur en tête de colonne est partiellement condensée dans l’echangeur E106
puis flasher dans le ballon D107. Le Gaz généré du flash est envoyé à la section
recompression, K002, tandis que le liquide est pompé au 1er plateau comme reflux.
Pour éviter la formation d’hydrates dans le condenseur et la partie froide de la
colonne, une solution MEG est injectée dans le côté tube du E106 ainsi que du côté
refoulement des pompes de reflux P103A/B.
Les hydrocarbures liquides accumulées dans le 13ème plateau, sont acheminées à
l’extérieur de la colonne et séparées du glycol dilué dans le séparateur D106. Les liquides
issues du point de flash sont réintroduits au 14ème plateau, la partie chaude de la colonne,
tandis que la vapeur est envoyée au 13ème, partie froide de la colonne.
La chaleur nécessaire pour la vaporisation partielle du résidu, produit de fond de la
C101, est assurée par le rebouilleur H101 ainsi les hydrocarbures lourds quittant le fond de
la colonne alimentent directement le 21ème plateau du débutaniseur.

USTHB 11 GPI 2012


Chapitre I Etude bibliographique

Figure I.3 : Colonne de stabilisation C101.

USTHB 12 GPI 2012


Chapitre I Etude bibliographique

• La colonne du fractionnement C102 :

C’est une colonne de distillation travaillant à 14.5 kg/cm2, elle est constituée de
32 plateaux et alimentée par le fond de la C101 au 21ème plateau. (Voir Figure I.4)

La vapeur en tête de colonne est condensée totalement à travers l’aéro-réfrigérant


E108 à la température 40 °C puis accumulée dans le ballon de reflux D108.

Une partie du liquide du ballon D108 (GPL) est pompée au premier plateau de la
colonne par la pompe P105 comme reflux, tandis que l’autre, elle est envoyée vers CSTF.

Dans le cas d’un produit hors spécifications, la partie destinée vers CSTF, est
stockée dans des sphères T002A/B afin d’y être retraitée ultérieurement.

Une partie du liquide de fond de colonne est pompée par la P104 vers le H102
rebouilleur du débutaniseur puis chauffé à la température de 209 °C.
Le produit de fond de colonne est refroidi successivement en contre courant dans
l’échangeur E104 avec l’alimentation de la partie chaude du déethaniseur, puis par l’aéro-
réfrigérant E107 jusqu’ à la température 40 °C ensuite envoyé vers CSTF. Dans le cas du
produit off spécifications, il est envoyé au bac à Condensât dans le but de le retraiter
prochainement.

USTHB 13 GPI 2012


Chapitre I Etude bibliographique

Figure I.4 : Colonne de fractionnement C102.

USTHB 14 GPI 2012


Chapitre I Etude bibliographique

I.4. Exposé du problème


Introduction
Suite à la chute conséquente de la pression du gisement, la composition de la charge
tend vers un changement graduel et significatif avec une diminution de la richesse. (Voir
figure I.5)
Ce problème a été pris en charge par l’installation d’une station Boosting, mise en
service en septembre 2004, pour permettre aux installations de fonctionner dans de bonnes
conditions selon le design.
Néanmoins, diminution de la richesse souvent une déstabilisation de la section de
fractionnement, ce qui nécessite une optimisation des paramètres d’exploitation et surtout
pour le dééthaniseur qui est la partie la plus sensible du train.
Notre présente étude s’inscrit donc, dans l’objectif de répondre à ces préoccupations,
afin d’optimiser les paramètres opératoires de la colonne C101, pour un bon fonctionnement
de cette dernière, tout en préservant les spécifications des produits finis.
I.4.1. Problématique
La baisse de richesse implique la diminution de la charge d’alimentation du
dééthaniseur en particulier l’alimentation chaude dont la partie majeure provenant à partir du
Boosting. (Voir figure I.6)
Cette variation de débits se répercute sur le bon fonctionnement du fractionnement,
causant une surchauffe au niveau du fond de colonne, en conséquence nous aurons par la suite
une perturbation des paramètres, ce qui peut conduire à la mauvaise qualité des produits finis
tels que GPL et Condensat.
Cette surchauffe peut engendrer un taux de vaporisation important, et avec le déséquilibre
de la charge froide nous conduit à une condensation conséquente de ces vapeurs à l’intérieur
de la colonne qui sera traduite par un engorgement de cette dernière.
I.4.2. Démarches de résolution
Dans le but de simuler et optimiser les paramètres de fonctionnement du dééthaniseur,
nous avons adopté les étapes ci-dessous :
- Vérification des paramètres du cas actuel, avec le Hysys.
- Comparer les résultats obtenus par le Hysys avec ceux gérés par le DCS.
- Validation du modèle thermodynamique choisi;
- Fixer un débit de la charge chaude ;
- Obtenir la température du fond nécessaire pour cette charge ;

USTHB 15 GPI 2012


Chapitre I Etude bibliographique

- Ajuster la température de la charge froide ;


- Estimer l’énergie nécessaire pour cette chauffe ;
- Vérifier la qualité des deux produits finis, GPL et Condensat.
Evolution de la pression du gisement [6]
La figure en dessous montre la chute de pression du gisement, selon les estimations

120
pression du gisment (kg/cm2)

100

80

60

40

20

0
2000 2005 2010 2015 2020 2025
Années

Figure I.5 : Evolution de la pression du gisement au cours du temps

La variation de la quantité du liquide récupérée au niveau du Boosting [*5]


La figure suivante montre la diminution graduelle des débits de liquides récupérés au
niveau du Boosting depuis son démarrage.

2500000
Quatité du liquide (Tonne)

2000000

1500000

1000000

500000

0
2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011

Années

Figure I.6 : Evolution de la quantité du liquide du Boosting au cours des années

USTHB 16 GPI 2012


Chapitre I Etude bibliographique

I.5. Technologies de la rectification

I.5.1. Définition
La rectification et la distillation sont deux techniques de séparation qui exploitent la
différence de composition qui existe entre un liquide et une vapeur en équilibre, dès que
plusieurs constituants volatils sont présents.
La séparation d`un mélange liquide en un mélange de liquide et vapeur se produit sous
d`effet d`un apport de chaleur.
I.5.2. Description de la colonne de rectification [3]
Une colonne, aussi appelé tour, est un équipement circulaire disposé verticalement d’une
hauteur bien supérieure à son diamètre. Utilisé principalement dans les raffineries pour
séparer les fractions d'hydrocarbures contenues dans le pétrole.

Cependant, la colonne est un équipement employé dans d’autres procédés du traitement


des hydrocarbures et tout particulièrement du gaz.
Il existe 2 types de matériels internes aux colonnes : les plateaux et les garnissages.

I.5.3.Types de colonnes
I.5.3.1.colonne à garnissage
Une colonne à garnissage est une colonne qui est remplie d’élément permettant
d’augmenter la surface de contact entre la phase gazeuse et la phase liquide. Ce sont ces
éléments qui constituent le garnissage.
Les colonnes à garnissage sont généralement utilisées pour l’absorption de gaz et
de substances corrosives.
Il existe plusieurs types de garnissages soient :
• Garnissage disposé en vrac : on trouve plusieurs formes telle que les anneaux
Raschig, anneaux pall, selles de berles…etc

Figure I.7 : Exemple de corps de garnissage

USTHB 17 GPI 2012


Chapitre I Etude bibliographique

• Garnissage structuré
Le garnissage structuré est un garnissage relativement nouveau. Ce garnissage est
vraiment apprécié pour sa bonne efficacité et sa faible chute de pression.

Figure I.8 : Garnissage structuré

Avantage des colonnes à garnissage


- Elles sont moins chères que les colonnes à plateaux, surtout si le diamètre de la
colonne n’est pas trop grand.
- Elles sont bien adaptées pour fonctionner dans un environnement acide et
corrosif ;
- Elles peuvent atteindre une grande efficacité d’absorption pour beaucoup de gaz.
Inconvénients
- Les particules solides présentes dans la phase liquide ou gazeuse peuvent facilement
bloquer l’écoulement des phases au niveau du garnissage.

- Si le débit du liquide pour une raison quelconque diminue, la surface de garnissage ne


pourra pas être mouillée correctement et la surface effective de contact diminuera.

I.5.3.2. colonnes à plateaux


Les plateaux, éléments actifs d'une colonne, sont en fait conçus pour assurer la
dispersion de la phase gazeuse au sein du liquide en utilisant directement l'énergie de
pression de cette phase gazeuse. Les dispositifs de dispersion divisent la vapeur en jets
indépendants et augmentent la surface de contact avec le liquide.
Au sein des colonnes à plateaux, le mouvement de la phase liquide a toujours lieu du
haut vers le bas.

USTHB 18 GPI 2012


Chapitre I Etude bibliographique

a- Principe de fonctionnement
Dans les colonnes à plateaux à courants croisés, la phase gazeuse ascendante traverse
le liquide qui se déplace horizontalement sur le plateau. Un barrage de sortie maintient sur
le plateau une couche de liquide, qui s'écoule par gravité d'un plateau à l'autre, par une
conduite (trop plein).
La colonne est devisée en trois zones :
 Zone d’alimentation : c’est l’entrée du mélange à fractionner.
 Zone de rectification : se situe au dessus de la zone d’alimentation.
 Zone d’épuisement : se situe en dessous de la zone d’alimentation.

Figure I.9 : Vue en 3D des écoulements dans une colonne de rectification


b- Types de plateaux
Le choix du plateau dépend principalement du débit du liquide, de la souplesse
d’utilisation souhaitée et du coût de l’installation.

Il existe plusieurs types de plateaux :


• Plateaux à calottes : c’est le modèle le plus ancien, il se rencontre encore dans les
industries pétrolières ou chimiques. Il est constitué d’une plaque perforée, chaque
trou est amené d’une cheminée.

Figure I.10 : Plateau à calottes

USTHB 19 GPI 2012


Chapitre I Etude bibliographique

• Plateaux perforés à déversoir : ces plateaux gèrent le flux liquide de manière tout a
fait classique à l’aide de déversoir ; par contre, le passage de la vapeur est assuré par
de simple perforation dans les plaques formant les aires actives.

Figure I.11 : Plateau perforé

• Plateaux à clapets (soupapes) : c’est un plateau perforé, dont les orifices sont
équipés de clapets.

Figure I.12 : Plateaux à soupapes

• Plateaux sans déversoirs : ces plateaux ne sont constitués que de simple plaques
perforées et donc de construction peu onéreuse. Liquide et vapeur circulant à contre
courants par les mêmes orifices, qui peuvent être de simples trous ou des clapets
fixes.
c- Avantages et inconvénients
- Elles offrent une assez grande efficacité d’absorption ;
- Elles sont plus économiques par rapport aux colonnes à garnissage pour les processus
nécessitant un débit de liquide important ;
- Pour les systèmes corrosifs, la construction de plateaux fera appel à des métaux
résistants à la corrosion, généralement coûteux.

USTHB 20 GPI 2012


Chapitre I Etude bibliographique

d- Performances d’un plateau


- Débit vapeur
C'est le volume de vapeur passant dans la colonne pendant l'unité
de temps. Le débit sera fonction du diamètre de la colonne.
On ne peut pas augmenter le débit au delà d'une certaine valeur sous peine de
provoquer l'engorgement de la colonne (il se forme "un bouchon liquide" lorsque
les vapeurs empêchent le liquide de refluer vers le bouilleur).

- Débit liquide
Si le débit de liquide augmente, la hauteur de liquide augmente en réduisant le débit
de la vapeur et peut même l’annuler. C’est ainsi que le liquide descend par les orifices,
il y aura fuit de liquide au fond du plateau.

e- Efficacité des colonnes à plateaux


Rapport du nombre de plateaux théoriques au nombre de plateaux réels.

I.5.4. Paramètre de fonctionnement


Les paramètres de fonctionnement sont propres à chaque colonne et surtout à chaque
procédé dans lesquels elles sont utilisées. Tous les paramètres opératoires d'une colonne
s'imbriquent les uns les autres; toute variation de l'un entraîne la variation des autres ce qui
rend la conduite d'une colonne délicate, sans parler de celles situées en aval.

a- La pression
La pression est le facteur physique le plus important dans une distillation. Si la pression
varie, la température varie.
La pression dans la colonne est maintenue en agissant sur la PIC de la colonne (vanne de
régulation de pression).

b- La température
Trois températures sont à maintenir rigoureusement pour obtenir le gradient imposé de
températures du bas de colonne à son sommet:
- La température d'entrée de la charge de la colonne, pour la faire varier agir
modérément sur le TIC d'entrée.

USTHB 21 GPI 2012


Chapitre I Etude bibliographique

- La température du fond de colonne, agir sur le TIC situé sur le retour à la colonne
du Résidu prélevé dans le fond (boucle de rebouillage).
- La température de tête de la colonne, agir soit sur le TIC situé en tête de colonne,
ou sur le FIC situé sur la ligne de refoulement de la pompe de reflux

c- Les débits
Il peut y en avoir trois:
- Le débit de charge de la colonne contrôlé par un FIC (vanne de régulation de débit)
situé en général à la sortie du train d'échangeurs.
- Le débit de Reflux en tête de colonne, est réglé par la FIC de reflux.
- Le débit de rebouillage : pour les colonnes de grande capacité quand ce dernier
est assuré par une pompe de circulation et un four de rebouillage, en général on agit plutôt
sur le TIC de Rebouillage, sauf en phases de démarrage.

d- Les niveaux
Les deux principaux niveaux sont:
- Le niveau de fond de colonne, très important puisqu'il permet le rebouillage. (Pas de
niveau pas de distillation, c'est d'ailleurs la première opération que l'on effectue au
démarrage).
- Le niveau du ballon de Reflux lui aussi fondamental, car pas de niveau dans le
ballon pas de contrôle de température en tête de colonne

USTHB 22 GPI 2012


Chapitre II Matériels et méthodes

II.1. L’environnement de simulation Hysys

II.1.1. Généralité sur la simulation

La simulation est définie comme étant la représentation d'un phénomène physique à


l'aide de modèles mathématiques simples permettant de décrire son comportement, autrement
dit, la simulation permet de représenter les différents phénomènes : transfert de matière et de
chaleur, se dans les différentes opérations unitaires par modèles thermodynamiques, qui
traduisent leur comportement par l'intermédiaire de résolution des équations analytiques.

A cause de la difficulté de faire des tests sur site pour la modélisation de notre procédé,
on a utilisé un simulateur qui s’appel HYSYS (Hydrocarbon System simulator).

Le HYSYS demande, pour définir ces corps, de remplir un tableau de valeurs à utiliser
lors des calculs. En outre, pour caractériser les mélanges d'hydrocarbures complexes, il est
possible d'utiliser les résultats d'analyses normalisées.

II.1.2. Modèle thermodynamique


Le modèle thermodynamique est composé par série d’équations développées dans
l’objectif de décrire le comportement d’un système en évolution (opération unitaire :
séparation de phase, fractionnement de composants, compression, détente, échange de chaleur
…etc,), ce sont des équations de conservation de masse, d’énergie et de quantités de
mouvement, ces équations peuvent être algébrique ou différentielles.

Le développement de l'informatique dans le domaine de simulation nous permet de


résoudre le problème de calcul manuel long, en utilisant comme outil les logiciels de
simulation.

Le simulateur peut être utilisé lors de la conception d'un procédé industriel afin de :
-Etablir les bilans de matière et d'énergie ; Dimensionner les équipements de ce procédé ;
Ou bien dans le suivi des procédés déjà existants afin de :
- Réajuster les paramètres de fonctionnement dans le cas de changement de composition de
l'alimentation ou les conditions de fonctionnement d'un certain équipement ;Déterminer les
performances des équipements.

USTHB 23 GPI 2012


Chapitre II Matériels et méthodes

Le choix du modèle thermodynamique [4]

Les équations de Peng -Robinson (PR) et Ping -Robinson modifiée (PRSV) sont très
largement utilisées dans les modèles de simulation, en production et traitement cryogénique
du gaz naturel.

Domaine d’application de l’équation de PR et PRSV

Tableau II.1 : Domaine d’application

Méthode Temp (°F) Temp (°C) Pression (psia) Pression (kPa)


PR > - 456 > - 271 < 15 000 < 100 000
PRSV

Pour la simulation du système étudié, nous avons choisi l’équation de PRSV, car elle donne
des résultats plus proches aux valeurs actuelles par rapport à PR

USTHB 24 GPI 2012


Chapitre II Matériels et méthodes

II.2. Procédures de calcul

Bien que notre étude soit basée sur des résultats de simulation, le calcul manuel reste
toujours nécessaire, soit pour vérifier des résultats fournis par le Hysys, ou bien pour aboutir à
des résultats qu’on ne peut pas les avoir par simulation.

Les procédures de calcul effectuées sont les suivants :

II.2.1. Calcul des températures de bulle et de rosée [2]

II.2.1.1. Température de rosé d’un mélange gazeux

A pression donne, la température de rosée est la température à laquelle apparait la


première goutte du liquide.

Pour un mélange gazeux, elle est calculée à partir de l’isotherme de la phase vapeur par
itérations successives :

𝒚𝒚𝒚𝒚
� = 𝟏𝟏
𝒌𝒌𝒌𝒌

II.2.1.2. Température de bulle d’un mélange liquide

A pression donne, la température de bulle est la température à laquelle apparait la


première bulle de vapeur.

Pour un mélange liquide, elle est calculée à partir de l’isotherme de la phase liquide par
itérations successives :

� 𝒌𝒌𝒌𝒌. 𝒙𝒙𝒙𝒙 = 𝟏𝟏

USTHB 25 GPI 2012


Chapitre II Matériels et méthodes

II.2.2. Le pouvoir calorifique supérieur (PCS) [5]

La quantité de chaleur, qui serait dégagée par la combustion d’un mètre cube de
combustible. La vapeur d’eau formée étant ramenée à l’état liquide et les autres produits sont
à l’état gazeux.

Le PCS est calculé d’après la formule suivante :

𝑥𝑥𝑥𝑥. 𝐻𝐻°𝑓𝑓𝑓𝑓
� − 15
𝑧𝑧𝑧𝑧

xi : La fraction molaire du composant i.


zi : Facteur de correction qui tient compte de l’erreur commise par les
instruments de laboratoire. Il est fourni par le constructeur.

H° fi : La chaleur de formation du composant i dans les conditions standard


de température et pression. Voir tableau ci-dessous :

Tableau II.2 : constantes pour calculer le PCS

Facteur de
Composant H° fi kcal/sm3
correction

C1 1 8859
C2 0,992 15523
C3 0,982 22101
iC4 0,97 28576
nC4 0,967 28644
iC5 1 35123
nC5 1 35190
C6 1 41754
C7 1 48319

USTHB 26 GPI 2012


Chapitre II Matériels et méthodes

II.2.3. Calcul du débit de fuel gaz consommé [5]

C’est le débit de combustible consommé par la combustion pour fournir l’énergie


nécessaire à la chauffe.

β = Q réelle /PCS

β : débit du fuel gaz ;

Q réelle : la chaleur réelle fournie par le four H101

PCS = 9396 kcal/m3 [*2]

Q réelle = Q fournie / ƞ

Q fournie : La chaleur du rebouilleur

ƞ : Rendement du four (Ƞ = 0,75) [*3]

La quantité de chaleur fournie par le rebouilleur (Q fournie) est donnée par le Hysys.

USTHB 27 GPI 2012


Chapitre II Matériels et méthodes

II.3. Les contraintes du procédé

Avant d’entamer l’analyse des résultats, il est préférable qu’on définisse d’abord les
contraintes de fonctionnement utilisées dans la simulation du procédé.

II.3.1. Contraintes relatives aux équipements

 La colonne C101

La température de tête (T tête)

Sa valeur doit être très proche de la température de rosé (T rosé) de la vapeur de tête telle
que :

Si la température de tête est :


Condensation à l’intérieur de la colonne par
- T Tête << T rosé conséquent engorgement de cette dernière (haut niveau
au 13ieme plateau indiqué par une température >40°C).

Echappement des constituants lourds avec la vapeur de

- T Tête >> T rosé tête ce qui montre une surchauffe au fond de colonne.

On contrôle ce paramètre par la température au 24ième


plateau (75°C< T 24ième plateau < 98°C).

Température de la charge froide (T froide)

Sa valeur ne doit pas être trop élevée par rapport à celle du reflux, si non :

T froide >> T reflux Vaporisation du reflux en tête de colonne.

 Ballon de reflux D107

Le niveau de liquide (H liquide) dans ce ballon ne doit pas dépasser 50%, si non :

H liquide >> 50% Entrainement des C3+ avec le distillat (gaz).

USTHB 28 GPI 2012


Chapitre II Matériels et méthodes

 Le four H101 [*4]

Comme mesure de sécurité du four, le débit (Rb) de la charge qui alimente ce dernier ne
doit pas être inferieur 150 T/h.

Rb = 150 T/h Déclenchement du four H101.

 Bac de stockage [*4]

Les conditions de stockage du condensat sont bien précises, à pression atmosphérique et


une température T condensat < 60°C, si non :

T condensat > 60°C Arrêt de l’expédition.

II.3.2. Contraintes reliées aux spécifications des produits : gaz D107 ; GPL; Condensat.

 Gaz D107
11000 kcal/sm3 < PCS < 13000 kcal/sm3

 GPL
C2- < 3%
C5+ < 0,4%

 Condensat
TVR =10 psi = 0,7kg/cm2

USTHB 29 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

III.1. Vérification des paramètres actuels du dééthaniseur

Dans cette première étape, notre objectif est de vérifier la validité du modèle
thermodynamique choisi, pour son utilisation ultérieure.

III.1.1.Composition des charges du dééthaniseur


La colonne du dééthaniseur alimentée donc, par deux courants : la charge froide,
provenant du séparateur froid D104 et la charge chaude provenant du séparateur chaud
D105 (liquide du séparateur haute pression D101+liquide du Boosting), dont les
compositions sont données par le tableau suivants :

Tableau III.1 : Les deux alimentations du dééthaniseur [*2]

charge chaude charge froide


Composé % molaire Composé % molaire
N2 0 N2 0,309
CO2 0 CO2 0,245
CH4 12,708 CH4 27,884
C2H6 6,629 C2H6 21,219
C3H8 5,433 C3H8 16,869
i C4H10 1,865 i C4H10 5,048
n C4 H10 4,026 n C4 H10 10,239
i C5 H12 1,913 i C5 H12 3,439
n C5 H12 2,921 n C5 H12 4,657
C6 H14 6,220 C6 H14 5,311
C7 H16 5,179 C7 H16 2,189
C8 H18 6,691 C8 H18 1,354
C9 H20 8,249 C9 H20 0,709
C10H22 8,114 C10H22 0,293
C11H24 7,946 C11H24 0,112
C12H26 22,107 C12H26 0,125
∑ 100 ∑ 100

USTHB 30 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

III.1.2. Procédure de la simulation


La procédure de calcul du dééthaniseur dans l’environnement Hysys nécessite les
donnés suivantes :
1. Les compositions, débits, températures et pressions des deux charges.
2. Le design de la colonne (diamètre, type et nombre total de plateaux, espacement entre
les plateaux). [*3]
3. L’emplacement des deux alimentations (froide au niveau du 5ième plateau et chaude au
niveau du 21ième plateau).
4. On spécifie une efficacité des plateaux égale à 0,75.
5. Spécification de la pression partielle du condenseur.
6. La chute de pression à travers la colonne est constante et égale à 7 mm Hg dans chaque
plateau. [1]
7. Pour s’approcher de la configuration réelle du four H101, on a installé à la place de
celui ci un ballon de flash avec apport de chaleur.

Le HYSYS nécessite la spécification de trois paramètres opératoires suivants :

- Température au condenseur ;
- Température au rebouilleur ;
- Le débit de fond de colonne.

Tableau III.2 : Données de départ [*6]

Pression d’entrée 94 kg/cm2


TF (°C) -21,11
Alimentation froide
F (t/h) 45

TL (°C) 130
Alimentation chaude
L (t/h) 23

USTHB 31 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

Tableau III.3 : Paramètres de départ [*6]

Paramètre Valeur
Trb (°C) 165
Rb (t/h) 200
T reflux (°C) -24

Les paramètres résultants de la simulation sont comparés avec ceux du cas actuels, et sont
représentés comme suit :

Tableau III.4 : Comparaison des paramètres simulés avec ceux du cas actuels
Paramètres Actuels actuels simulés Ecart(%)
Tête de colonne T (°C) -12,7 -12,63 0,55
Rf (t/h) 4,5 4,32 4
Plateau fixe (13ieme) T (°C) 35,5 34,72 2,2
Plateau 24 ième 95,4 90,39 5,25
Fond de colonne T fond (°C) 142,1 144,6 1,76
Résidu (t/h) 53 54,94 3

Tableau III.5 : Comparaison des pouvoirs calorifiques

Actuel actuel simulés Ecart(%)


Débit de distillat (Nm3/h) 13840 13700 1
PCS (kcal/m3) 12000 11912 0,73

Interprétation des résultats

Après avoir comparé les résultats du cas actuel avec le cas actuel simulé, on a remarqué
que les écarts relatifs sont inférieurs à 10 %, ce qui montre la validité du modèle utilisé.

Alors ce modèle peut être utilise pour toute la simulation.

USTHB 32 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

La figure ci après représente le plan de circulation des fluides du dééthaniseur dans


l’environnement de simulation Hysys.

Figure III.1 : Plan de circulation des fluides (dééthaniseur)

USTHB 33 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

III.1.3. Vérification des spécifications des produits finis

Puisque la composition du résidu ne peut pas nous indiquer les compositions et les
spécifications des produits finis GPL et Condensat, nous avons préféré de simuler la colonne
de fractionnement débutaniseur, pour s’approcher à la qualité des produits.

Tableau III.6 : Paramètres de fonctionnement du débutaniseur [*6]

Paramètres Valeur
Débit d’alimentation C102 (t/h) 54,94
Température d’alimentation C102 (°C) 134,6
Débit de rebouillage (t/h) 180
Température de rebouillage (°C) 208
Débit de reflux (t/h) 35
Température de reflux (°C) 31

La figure ci après représente le plan de circulation des fluides du débutaniseur dans


l’environnement de simulation Hysys.

Figure III.2 : Plan de circulation des fluides (débutaniseur)

USTHB 34 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

Tableau III.7 : Specifications des produits finis

Paramètres Cas actuel Cas simulé


Teneur en C2- GPL (%) 1,3 1,68
Teneur en C5+ GPL (%) 0,03 0,029
TVR Condensat (kg/cm2) 0,65 0,67

III.1.4. Les températures aux différentes zones de la colonne [2]

III.1.4.1.Sommet de colonne

A la pression P= 26.5 kg/cm2, la température du sommet de colonne correspond à la


température de rosé de la vapeur de tête, elle est calculée à partir de l’isotherme de la phase
vapeur par itérations successives.

Tableau III.8 : Les données de départ pour déterminer Tr

composition Yi Ki yi / ki
CH4 0,48 4,14 0,116
C2H6 0,45 0,76 0,592
C3H8 0,059 0,22 0,268
IC4H10 0,0017 0,09 0,019
NC4H10 0,0013 0,07 0,019
IC5H12 0,00004 0,03 0,0013
NC5H12 0,00004 0,02 0,00175
NC6H14 0,000003 0,004 0,00075
NC7H16 0,000001 0,0021 0,0005
N2 0,0046 11,7 0,0004
CO2 0,0041 1,85 0,002
Σ 1,000 -- 1,002

La température de rosée des vapeurs de tête de colonne est :

Tr = -12,5 °C

USTHB 35 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

III.1.4.2. Fond de colonne

A la pression P= 26.7 kg/cm2, la température du fond de colonne doit correspondre à la


température de bulle du liquide du fond, elle est calculée à partir de l’isotherme de la phase
liquide par itérations successives.

Tableau III.9 : Les données de départ pour déterminer Tb

Composition Xi Ki ki*xi
CH4 0,000001 6,69 0,000007
C2H6 0,008 3,32 0,026
C3H8 0,248 1,98 0,490
IC4H10 0,082 1,34 0,109
NC4H10 0,167 1,18 0,197
IC5H12 0,058 0,79 0,046
NC5H12 0,079 0,73 0,058
NC6H14 0,1 0,44 0,044
NC7H16 0,050 0,28 0,014
NC8H18 0,042 0,1774 0,007
NC9H20 0,037 0,114 0,004
NC10H22 0,030 0,072 0,002
NC11H24 0,027 0,048 0,0013
NC12H26 0,073 0,0322 0,002
Σ 1,001 -- 1,0003

La température au fond de colonne est :

Tb = 144,6 °C

USTHB 36 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

III.1.4.3. Dans le ballon de reflux

La température de rosée du gaz sortant du D107

A la pression P= 26.5 kg/cm2, elle est calculée à partir de l’isotherme de la phase vapeur
par itérations successives.

Tableau III.10 : Les données de départ pour déterminer Tr

Composée Yi Ki yi / ki
CH4 0,556 3,725 0,149
C2H6 0,403 0,616 0,655
C3H8 0,030 0,164 0,180
IC4H10 0,0004 0,064 0,007
NC4H10 0,0003 0,048 0,006
IC5H12 0,000003 0,019 0,0002
NC5H12 0,000003 0,016 0,0002
N2 0,006 11,19 0,0005
CO2 0,004 1,555 0,003
Σ 0,9999 -- 1,0009

La température de rosée du gaz du D107 est :

T rosée = -23,6 °C

La température dans le ballon de reflux est vérifiée d’après la teneur en C3+ (PCS) dans
le gaz de D107,

Si le PCS > 13000 kcal/m3, on doit refroidir plus dans le ballon de reflux pour
condenser les lourds, de même pour récupérer l’éthane avec vérification de sa teneur dans le
GPL (< 3%).

Si le PCS est dans les normes, la température du ballon est optimale.

USTHB 37 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

III.1.5. Répartition des températures dans la colonne

Le gradient de températures le long de la colonne est un paramètre représentatif de la


stabilité de cette dernière ;

Pour obtenir le gradient imposé du fond à la tête, il faut bien maintenir les températures
suivantes :

Températures de tête, du fond, de reflux et des deux alimentations de la colonne.

On doit, de même, vérifier les températures aux plateaux 13 et 24. (Voir contraintes)

Pour le cas actuel (L=23 t/h), on a :

- T têtes = -12,63°C
- T reflux = -22,28°C
- T 13ieme plateau = 34,72 °C
- T 24ieme plateau = 90,39 °C
- T fond = 144,6 °C

La figure suivante représente alors l’allure de la répartition de la température dans le cas


actuel.

160
140
120
100
80
T(°C)

60
40
20
0
-20
0 5 10 15 20 25 30 35
Nombre de plateaux

Figure III.3 : Répartition des températures dans la colonne cas actuel (L=23 t/h)

Cette courbe sera notre référence pour comparer la répartition des températures dans la suite
de la simulation.

USTHB 38 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

III.2. Optimisation des paramètres du cas actuel

L’objectif de la présente simulation est de chercher des nouveaux paramètres de


fonctionnement du dééthaniseur permettant une bonne stabilisation avec un gain d’énergie.

De plus, vu les utilisations diverses de l’éthane dans la pétrochimie, il est préférable d’en
récupérer une quantité et le vendre avec le GPL (GPL plus cher que le gaz sec). Cette
quantité ne doit pas dépasser les 3 %, faute de produire un GPL hors spécifications.

Trois paramètres sensitifs sont pris en considération : la température et le débit de


rebouillage et la température de l’alimentation froide.

III.2.1. Effet de la diminution de température de chauffe

La procédure de simulation effectuée dans l’environnement Hysys est la suivante :


En se basant sur les paramètres actuels, on procède par tâtonnement en diminuant la
température de chauffe et le débit de rebouillage.

1- on vérifie, pour chaque variation, le gradient de température dans la colonne.

2- on calcul le PCS du distillat (gaz de tête D107).

3- connaissant l’énergie fournie par le rebouilleur, on calcul le débit de fuel gaz consommé.

III.2.2. Effet de la diminution du débit de rebouillage

La procédure de simulation restera la même lors de la variation du débit de rebouillage,


pour chaque variation on suit les étapes de 1 à 3.

D’après les calculs effectués dans l’environnement Hysys, les nouveaux paramètres sont
représentés comme suit :

Le tableau suivant illustre les paramètres optimisés par rapport au cas actuel
Tableau III.11 : Paramètres optimisés
Paramètre Valeur
Trb (°C) 163,5
Rb (t/h) 195
TF (°C) -21,44

USTHB 39 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

III.2.3.Répartition des températures dans la colonne (cas optimisé)

Le gradient de températures est vérifié tout au long de la colonne d’après la courbe


représentative, sachant que :

- La température de rosé de la vapeur de tête est : -12,2 °C


- La température de bulle du liquide de fond est :143°C
- La température de rosé de la vapeur de tête du ballon de reflux est : -24,1 °C

La figure suivante donne l’allure de la répartition des températures pour le cas actuel
optimisé :

160
140
120
100
80
T(°C)

60
40
20
0
-20
0 5 10 15 20 25 30 35
Nombre de plateaux

Figure III.4 : Répartition des températures dans la colonne cas optimisée


(L=23 t/h)

Les températures aux différentes zones de la colonne sont :

- T tête = -13,21°C
- T reflux = -23,64°C
- T 13ieme plateau = 33,41°C
- T 24ieme plateau = 80,16 °C
- T fond = 142,8 °C

USTHB 40 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

D’après la courbe, on remarque que l’allure des températures du sommet au fond de colonne
est la même que celle dans le cas actuel, ce qui montre la stabilité de la colonne.

Dans le tableau ci-dessous, on compare la composition des distillats entre le cas actuel et
le cas actuel optimisé.

Tableau III.12 : Caractéristiques du distillat

Paramètre Actuel Optimisé


Débit résidu (t/h) 54,94 55,16
Débit Distillat (t/h) 13,02 12,86
PCS (kcal/m3) 11912 11871
Composition % molaire (distillat)
CH4 55,619 56,134
C2H6 40,348 39,893
C3H8 2,954 2,887
IC4H10 0,043 0,041
NC4H10 0,028 0,026
IC5H12 0,0003 0,0003
NC5H12 00,0003 0,0003
N2 00,562 0,567
CO2 00,446 0,451
Σ 100 100

Interprétations

On remarque une légère augmentation de débit de résidu et une diminution de débit de


distillat et cela est du à la diminution du débit de rebouillage.

Apres avoir comparé les valeurs du PCS dans les deux cas, on remarque que le PCS dans le
cas optimisé est inferieur par rapport au cas actuel, ce qui montre la récupération des GPL
avec l’éthane (C2- < 3 %).

USTHB 41 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

Les spécifications des produits finis sont représentées ci-dessous.


Tableau III.13 : Spécifications des produit finis

Paramètres actuel simulé actuel optimisée Ecart


Débit de GPL (t/h) 15,97 16,32 0,4
Teneur en C2- du GPL (%) 1,68 2,8 0,88
Teneur en C5+ du GPL (%) 0,029 0,03 0,001
Débit De condensat (t/h) 38,9 39,02 0,53
TVR Condensat a 37,8°C (kg/cm2) 0,67 0,66 0,01

III.2.4.Calcul du débit de fuel gaz consommé

Pour un seul four :

β = Q réelle /PCS

β : débit du fuel gaz.

Q réelle : étant la chaleur réelle fournie par le rebouilleur pour chauffer la charge de
rebouillage, sa valeur est donnée par le Hysys.

Dans ce tableau on compare entre les énergies fournies et les débits de fuel gaz
consommés pour le cas actuel et le cas actuel optimisé.

Tableau III.14 : caractéristiques du rebouilleur

actuel simulé actuel optimisé Ecart


Q fournie 107(kj/h) 1,959 1,920 0,001
β (m3/h) 665 660,30 4,70

 Evaluation du gain

Le débit de fuel gagné pour les trois trains du module est : 4,7. 3 = 14,1 m3/h

Le gain en fuel gaz par année est : 14,1. 24. 365 = 123516 m3/An

Débit fuel = 123 516 m3/An

USTHB 42 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

Energie en BTU = 3 238 121 957,51 = 3238,12 MBTU

Le pris de l’unité MBTU en Dollar = 7 $

La somme économisée = 22 666,84 $

Interprétations des résultats

D’après les résultats obtenus et avec une réduction de reflux chaud de 2,5 %, et une
diminution de 1,5°C dans la température de chauffe on remarque :

- Diminution de la chaleur fournie par le four ;


- Réduction la consommation en gaz combustible ;
- Les produits finis GPL et Condensat sont dans les normes.

USTHB 43 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

III.3. Effet de la variation du débit de la charge chaude sur les paramètres


de fonctionnement du dééthaniseur

L’objectif de la présente simulation est de trouver, pour plusieurs valeurs de débit de


l’alimentation chaude, les paramètres optimums de fonctionnement du dééthaniseur, et pour
lesquels la colonne sera stabilisée. Ainsi, déterminer le débit minimums pouvant alimenter la
colonne au futur.

La variation de débit considérée est basée sur sa valeur minimale observée actuellement.

C’est pour cela que nous avons procédé à un suivi des variations de débits des deux
charges (pour un train) au niveau de la salle de contrôle, les variations remarquées sont
regroupées dans le tableau suivant :

Tableau III.15 : Résultats du suivi [*6]

Paramètres P entrée= 94 kg/cm2 P entrée = 114 kg/cm2


1er jour 2eme jour 3eme jour 4eme jour 5eme jour 6eme jour
F (T/h) 40 42 45 67,4 75 77
L (T/h) 28 19,8 17,4 17 17 17
T tête -16,5 -9,5 -14,5 -18 -20,2 -19
Résidu (T/h) 60 50 53 73,5 74,9 74,8
Interprétations

- La variation de la pression d’entrée module a un impact direct sur la récupération


des liquides et beaucoup plus le GPL.
- La température de tête du dééthaniseur a une influence direct sur la qualité et la
quantité du résidu qui alimente le débuteniseur.
- Diminution de la charge chaude et cela dépend du Boosting.
- Le débit minimal de la charge chaude observé égal à 17 t/h.
Remarque
Lorsqu’il y a une baisse de demande de gaz de vente, le Boosting procède à une
réduction de production aux niveaux des modules qui induit l’augmentation de pression
en tête de puits par conséquent la pression sortie Boosting.
Par contre, cette augmentation de pression en tête de puis empêche les liquides de
sortir, donc diminution de la quantité de la charge chaude.

USTHB 44 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

Hypothèses de calcul

On considère pour toute la simulation :

 Une pression d’entrée module constante et égale à 94 kg/cm2 (cas actuel) ;

 La quantité des liquides récupérés au niveau de la section haute pression est la même
(même débit d’alimentation froide égale à 45 t/h);

 Les mêmes compositions des deux alimentations froide et chaude, on varie seulement
le débit de l’alimentation chaude ;

 On garde la même température de la charge chaude T =130 °C pour maximiser


l’échange de chaleur dans l’échangeur E-104 (pour refroidir au maximum le condensat
produit).

III.3.1. Optimisation des paramètres de fonctionnement du dééthaniseur dans le cas


d’un débit de l’alimentation chaude égal à 17 t/h

Cette partie consiste à optimiser les paramètres de fonctionnement du dééthaniseur


permettant une bonne stabilisation avec un gain d’énergie.

Dans le tableau suivant, on donne les paramètres de départ :

Tableau III.16 : Paramètres de départ

Paramètre Valeur
F (t/h) 45
L (t/h) 17
TL (°C) 130

USTHB 45 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

Après les itérations faites dans l’environnement Hysys, les paramètres adoptés pour ce cas
sont :

Tableau III.17 : Paramètres optimisés

Paramètre Valeur
TF (°C) -21,59
T rb (°C) 157
Débit rb(t/h) 195

On a opté pour ces paramètres de telle sorte que soient vérifiés:

 Le gradient de température tout au long de la colonne, en particulier les points


significatifs :
- T tête = -13,40 °C
- T reflux =-23,81°C
- T 13ieme plateau = 33,8 °C
- T 24ieme plateau = 77,52 °C
- T fond = 138,1 °C

160
140
120
100
T (°C)

80
60
40
20
0
-20
0 5 10 15 20 25 30 35
Nombre de plateaux

Figure III.5 : Répartition des températures dans la colonne (L=17 t/h)

USTHB 46 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

Ainsi d’après la courbe obtenue, on remarque que l’allure des températures du sommet au
fond de colonne est la même que celle dans le cas actuel, ce qui montre la stabilité de la
colonne.

Sachant que :

- La température de rosé de la vapeur de tête est : -12,5 °C


- La température de bulle du liquide de fond est :138,1°C
- La température de rosé de la vapeur de tête du ballon de reflux est : -24,3 °C
 La composition du gaz du ballon D107 et du résidu.

Tableau III.18 : Caractéristiques du distillat et résidu

Distillat Résidu
Débits (t/h) 12,59 49,43
PCS (kcal/m3) 11869 -
Composé Composition % molaire
N2 0,58 0
CO2 0,46 0
CH4 56,03 0
C2H6 40,06 1,34
C3H8 2,81 26,03
i C4H10 0,04 8,53
n C4 H10 0,025 17,42
i C5 H12 0,0003 06,00
n C5 H12 0,0002 08,21
C6 H14 0 10,10
C7 H16 0 04,82
C8 H18 0 03,86
C9 H20 0 3,22
C10H22 0 2,52
C11H24 0 2,19
C12H26 0 5,78
∑ 100 100

USTHB 47 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

Caractéristiques du rebouilleur :

 La chaleur fourni est : Q = 1,878 *107 kj/h


 Le débit fuel consommé est : β = 639,4 m3/h

 La qualité des produits finis

Tebleau III.19 : Spécifications des produits finis

Paramètres Valeur
Débit de GPL (t/h) 16,11
Débit De condensat (t/h) 33,22
Teneur en C2- du GPL (%) 2,69
Teneur en C5+ du GPL (%) 0,021
TVR Condensat à 37,8°C (kg/cm2) 0,67

III.3.2. Simulation des cas défavorables

Procédure de simulation

En se basant sur la valeur L = 17 t/h, et en variant, par tâtonnement, le débit de


l’alimentation chaude régressivement. Puis cherchant les paramètres qui stabilisent la
colonne, tout en vérifiant la qualité des produits finis.

III.3.2.1.Cas du debit L = 15 t/h

Dans l’environnement de simulation Hysys, les paramètres de départ sont donnés comme
suit :

Tableau III.20 : Paramètres de départ

Paramètre Valeur
F (t/h) 45
L (t/h) 15
TL (°C) 130

USTHB 48 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

Les nouveaux paramètres de fonctionnement sont donnés en dessous :

Tableau III.21 : Paramètres optimisés

Paramètre Valeur
TF (°C) -21,74
Trb (°C) 157
Rb (t/h) 190

On a opté pour ces paramètres de telle sorte que soient vérifiés :

 Le gradient des températures dans la colonne, en particulier les points significatifs :

160
140
120
100
80
T(°C)

60
40
20
0
-20
0 5 10 15 20 25 30 35
Nombre de plateaux

Figure III.6 : Répartition des températures dans la colonne (L=15 t/h)

L’allure des températures est vérifiée par rapport à celle du cas actuel, ce qui montre la
stabilité de la colonne.

Les températures aux différentes zones de la colonne :

- T tête = -12,29 °C - T reflux = -22,76 °C


- T 13ieme plateau = 34,16 °C - T 24ieme plateau = 83,78 °C
- T fond =138,2 °C

Sachant que : - La température de rosé de la vapeur de tête est : -12,5 °C

- La température de bulle du liquide de fond est : 138,5 °C

- La température de rosé de la vapeur de tête du ballon de reflux est : -23,5 °C

USTHB 49 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

 La composition du gaz du ballon D107 et du résidu.

Le tableau ci-dessous montre bien la conformite des compositions du distillat et residu

Tableau III.22 : Caractéristiques du distillat et résidu

Distillat Résidu
Débits (t/h) 12,72 47,25
PCS (kcal/m3) 11894 -
Composition
Composé % molaire
N2 0,58 0
CO2 0,46 0
CH4 55,32 0
C2H6 40,49 0,80
C3H8 3,07 26,50
i C4H10 0,048 8,75
n C4 H10 0,0031 17,86
i C5 H12 0,0004 6,14
n C5 H12 0,0003 8,40
C6 H14 0 10,23
C7 H16 0 4,82
C8 H18 0 3,78
C9 H20 0 3,07
C10H22 0 2,35
C11H24 0 2,01
C12H26 0 5,29
∑ 100 100

Caractéristiques du rebouilleur

 Chaleur fournie est : Q= 1,875 *107 kj/h


 Débit de fuel gaz consommé : β = 637 m3/h

USTHB 50 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

 La qualité des produits finis

Ainsi, comme le tableau (III.23) le montre, les produits sont conformes aux exigences.

Tableau III.23 : Spécifications des produits finis

Paramètres Valeur
Débit de GPL (t/h) 16,31
Débit De condensat (t/h) 31
Teneur en C2- du GPL (%) 1,57
Teneur en C5+ du GPL (%) 0,038
TVR Condensat à 37,8°C (kg/cm2) 0,64

III.3.2.2.Cas du débit L = 11 t/h

Les donnés de départ dans l’environnement Hysys sont :

Tableau III.24 : Paramètres de départ

Paramètre Valeur
F (t/h) 45
L (t/h) 11
TL (°C) 130

Dans le tableau suivant, les paramètres optimisés sont :

Tableau III.25 : Paramètres optimisés

Paramètre Valeur
TF (°C) -21,39
Trb (°C) 152
Débit rb(t/h) 187

USTHB 51 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

On a opté pour ces paramètres de telle sorte que soient vérifiés :

 Le gradient de température tout au long de la colonne, en particulier les points


significatifs :
- T tête = -13,05 °C
- T reflux =-23,66 °C
- T 13ieme plateau = 35,20 °C
- T 24ieme plateau = 82,41 °C
- T fond =134,7 °C
Sachant que :
La température de rosée de la vapeur de tête est : -12 °C
La température de bulle du liquide de fond est : 134,7°C
La température de rosé de la vapeur de tête du ballon de reflux est :-24 °C

La figure suivante représente l’allure du gradient des températures dans la colonne

160
140
120
100
80
60
T (°C)

40
20
0
-20
0 5 10 15 20 25 30 35

Nombre de plateaux

Figure III.7 : Répartition des températures dans


la colonne (L=11 t/h)

D’après la courbe, on remarque que l’allure des températures est vérifiée, par rapport à
celle du cas actuel, ce qui montre la stabilité de la colonne.

USTHB 52 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

 La composition du gaz du ballon D107 et du résidu

Tableau III.26 : Caractéristiques du distillat et résidu

Distillat Résidu
Débits (t/h) 12,45 44,53
PCS (kcal/m3) 11901 -
Composition
Composé % molaire
N2 0,59 0
CO2 0,47 0
CH4 55,48 0
C2H6 40,62 0,7
C3H8 2,78 27,87
i C4H10 0,038 9,07
n C4 H10 0,0024 18,48
i C5 H12 0,0003 6,31
n C5 H12 0,0002 8,62
C6 H14 0 10,33
C7 H16 0 4,72
C8 H18 0 3,54
C9 H20 0 2,70
C10H22 0 1,95
C11H24 0 1,60
C12H26 0 4,13
∑ 100 100

Caractéristiques du rebouilleur

 Chaleur fournie est : Q = 1,824*107 kj/h


 Débit fuel gaz consommé est : β= 619,22 m3/h

USTHB 53 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

 La qualité des produits finis

Tableau III.27 : Specifications des produits finis

Paramètres Valeur
Débit de GPL (t/h) 16,73
Débit De condensat (t/h) 27,73
Teneur en C2- du GPL (%) 1,30
Teneur en C5+ du GPL (%) 0,037
TVR Condensat à 37,8°C (kg/cm2) 0,64

III.3.2.3. Cas du débit L = 7 t/h

Nous avons estimé un débit faible de l’alimentation chaude, puis nous avons essayé de
stabiliser la colonne, les résultats obtenus figurent ci-après :

Les paramètres de départ pour les deux alimentation sont :

Tableau III.28 : Paramètres de départ

Paramètre Valeur
F (t/h) 45
L (t/h) 7
TL (°C) 130

Après les itérations effectuées, les paramètres optimisés sont :

Tableau III.29 : Paramètres optimisés

Paramètre Valeur
TF (°C) -20
Trb (°C) 147
Débit rb (t/h) 175

USTHB 54 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

Ces paramètres ont été optimisés après avoir vérifié la stabilité de la colonne, indiquée
par :

 Le gradient de températures dans la colonne :

Les températures aux différentes zones de la colonne sont :

- T tête = -14 °C
- T reflux =-24,94 °C
- T 13ieme plateau =35,35 °C
- T 24ieme plateau = 78,72 °C
- T fond =130,2 °C
Sachant que :

La température de rosé de la vapeur de tête est : -13 °C

La température de bulle du liquide de fond est : 130,3 °C

La température de rosé de la vapeur de tête du ballon de reflux est : -25,4 °C

160
140
120
100
T (°C)

80
60
40
20
0
-20
0 5 10 15 20 25 30 35

Nombre de plateaux

Figure III.8 : Répartition des températures dans la colonne (L= 7 t/h)

L’allure des températures est vérifiée par rapport à celle du cas actuel.

USTHB 55 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

 La composition du gaz du ballon D107 et du résidu

Tableau III.30 : Caractéristiques du distillat et résidu

Distillat Résidu
Débits (t/h) 12,18 39,84
PCS (kcal/m3) 11854 -
Composition
Composé % molaire
N2 0,60 0
CO2 0,48 0
CH4 55,59 0
C2H6 40,98 0,97
C3H8 2,31 29,15
i C4H10 0,025 9,40
n C4 H10 0,017 19,13
i C5 H12 0,0002 6,50
n C5 H12 0,0002 8,84
C6 H14 0 10,42
C7 H16 0 4,60
C8 H18 0 3,26
C9 H20 0 2,27
C10H22 0 1,49
C11H24 0 1,14
C12H26 0 2,84
∑ 100 100

Caractéristiques du rebouilleur

Chaleur fournie est : Q = 1,782*107 kj/h

Débit de fuel gaz consommé est : β= 607 m3/h

USTHB 56 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

 La qualité des produits finis

Le tableau suivant montre que les spécifications des produits finis sont conformes aux
exigences.

Tableau III.31 : Spécifications des produits finis

Paramètres Valeur
Débit de GPL (t/h) 16,66
Débit De condensat (t/h) 23,20
Teneur en C2- du GPL (%) 1,68
Teneur en C5+ du GPL (%) 0,07
TVR Condensat à 37,8°C (kg/cm2) 0,63

Interprétations

D’après les résultats obtenus, on remarque une baisse dans la quantité du résidu, malgré
l’ajustement des paramètres : Trb, Rb.

- On ne peut pas baisser davantage cette température de chauffe, faute de ne pas vaporiser
les C2-, par conséquent un GPL hors spécifications (C2- > 3 %).

- On ne peut pas baisser davantage le débit de rebouillage, car on doit garder une marge de
sécurité pour le four. (Voir les contraintes du procédé)

Remarque

Dans l ‘environnement de simulation Hysys, on a essayé de diminuer davantage la


température de chauffe. La colonne a été stabilisée du point de vue températures, mais la
composition du résidu est non conforme (GPL hors spécifications : C2-= 3,10 %).

(Voir annexe A)

Conclusion

Au delà de ce débit la colonne ne pourra plus être stabilisée. D’où, sa limite de


fonctionnement est pour un débit de l’alimentation chaude égal à 7 t/h. Alors, la recherche
d’autres solutions alternatives est recommandée.

USTHB 57 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

Tableau III.32 : Comparaison des paramètres du dééthaniseur relatifs aux différents débits

Débit (T/h) L=23 L=17 L=15 L=11 L=7


Paramètre
F (T/h) 45 45 45 45 45
T F (C) -21,11 -21,59 -21,7 -21,39 -20
L (T/h) 23 17 15 11 7
T L (C) 130 130 130 130 130
Trb 165 157 157 152 147
Débit rb(T/h) 200 195 190 187 175
T reflux -23,28 -23,81 -22,76 -23,66 -24,94
Rf (T/h) 4,31 4,185 4,076 4,25 4,86
Q rb (kj/h) 1,959*107 1,878 *107 1,878 *107 1,824 *107 1,782 *107
β (m3/h) 667 639,4 639 619,22 607

Tableau III.33 : Comparaison des spécifications des produits finis

Débit (T/h) L=23 L=17 L=15 L=11 L=7


Paramètre
PCS du gaz D107 (kcal/m3) 11912 11869 11894 11901 11854
Débit de GPL (T/h) 15,97 16,11 16,31 16,73 16,66
Débit De condensat (T/h) 38,95 33,22 31 27,73 23,20
Teneur en C2- du GPL (%) 1,68 2,69 1,57 1,29 1,68
Teneur en C 5 + du GPL (%) 0,029 0,021 0,038 0,037 0,07
TVR Condensat à 37,8°C 0,67 0,67 0,64 0,64 0,56
(Kg/cm2)

USTHB 58 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

L=23 L=17 L=15 L=11 L=7


Distillat Résidu Distillat Résidu Distillat Résidu Distillat Résidu Distillat Résidu

débit(T/h) 13,02 54,94 12,59 49,43 12,70 47,26 12,45 44,53 12,18 39,84
Composé
N2 0,69 0 0,58 0 0,58 0 0,59 0 0,60 0
CO 2 0,86 0 0,46 0 0,46 0 0,47 0 0,48 0
CH 4 39,22 0,0001 56,03 0 55,32 0 55,48 0 55,59 0
C2H6 53,32 0,7775 40,05 1,34 40,48 0,81 40,62 0,7 40,98 0,97
C3H8 5,72 24,76 2,81 26,03 3,09 26,50 2,78 27,87 2,31 29,15
i C 4 H 10 0,11 08,164 0,04 8,53 0,03 8,75 0,038 9,07 0,025 9,40
n C 4 H 10 0,07 16,68 0,025 17,42 0,0004 17,86 0,0024 18,48 0,017 19,13
i C 5 H 12 0,0011 05,79 0,0003 06,00 0,0003 6,14 0,0003 6,31 0,0002 6,50
n C 5 H 12 0,0008 07,946 0,0002 08,21 0 8,40 0,0002 8,62 0,0002 8,84
nC 6 H 14 0 0 10,10 0 10,23 0 10,33 0 10,42
09,989
nC 7 H 16 0 04,956 0 04,82 0 4,82 0 4,72 0 4,60
nC 8 H 18 0 04,184 0 03,86 0 3,78 0 3,54 0 3,26
nC 9 H 20 0 03,713 0 3,22 0 3,07 0 2,70 0 2,27
nC 10 H 22 0 03,043 0 2,52 0 2,35 0 1,95 0 1,49
nC 11 H 24 0 02,717 0 2,19 0 2,01 0 1,60 0 1,14
nC 12 H 26 0 7,30 0 5,78 0 5,29 0 4,13 0 2,84
∑ 100 100 100 100 100 100 100 100 100 100

Tableau III.34 : Composition de distillat et résidu pour différents débit de la charge chaude

USTHB 59 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

Interprétations des résultats de la simulation

Les résultats des cas étudiés, récapitulés dans les tableaux précédents montrent que la
diminution du débit liquide chaud implique l’augmentation de la température du fond, et par
conséquent, il est nécessaire de réduire la chauffe parallèlement à la réduction du débit de
rebouillage, pour mieux soulager le rebouilleur et améliorer le rendement de notre
équipement.

Néanmoins, cette réduction de température est limitée par l’énergie nécessaire de


vaporisation de la fraction légère ce qui nous a imposé de chercher la température adéquate
de la charge froide afin d’avoir l’équilibre nécessaire entre les deux charges.

Pour chaque cas étudié, tout en ayant en vue la stabilisation de la section de


fractionnement, nous nous sommes tenus à avoir des produits finis de qualité conforme aux
spécifications marchantes, ce qui nous a permis de récupérer une bonne quantité des C2- dans
le GPL.

III.3.3. Effet de la diminution de la charge chaude du dééthaniseur sur la quantité et la


qualité des produits

La figure ci après représente Evolution des débits des effluents de tête et de fond de
colonne en fonction des débits d’alimentations

60

50

40
Débit (t/h)

30
● Distillat
20
● Résidu
10

0
40 45 50 55 60 65 70 75 80

Débit d'alimentations (t/h)

Figure III.9 : Évolution des débits des produits en fonction des débits d’alimentations

USTHB 60 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

Interprétations
On remarque que malgré la diminution des débits (débit chaud), le débit de distillat est
plus au moins constant ce qui explique le taux de vapeur important et l’apport des éléments
légers à partir du liquide froid.
Par contre, le débit du résidu est en diminution remarquable avec la diminution du débit
chaud, ce qui est du à ce que les éléments lourds proviennent principalement du liquide
chaud.

La figure ci après représente le changement de la composition en éléments lourds du résidu,


du a la diminution du débit d’alimentation.

16

14
nC6
composition du résidu (%)

12
nC7
10 nC8
8 nC9
nC10
6
nC11
4 nC12
iC5
2
nC5
0
50 55 60 65 70
Débit d'alimentation (t/h)

Figure III.10 : évolution de la composition du résidu suite à la diminution du débit


d’alimentation

Interprétations
Les fractions des iC5H12 et nC5H12 deviennent de plus en plus importantes dans le résidu
quand le débit d’alimentation diminue. Et cela est du aux fractions importantes dans la
charge froide par rapport à la charge chaude.
Les fractions des éléments plus lourds tendent vers une diminution remarquable car ces
derniers proviennent de la charge chaude.

USTHB 61 GPI 2012


Chapitre III Résultats et discussions

Remarque
Puisque il y a une séparation liquide- vapeur dans le ballon accumulateur des liquides
chauds (D105), la température à ce niveau joue un rôle dans la récupération des éléments
lourds pour enrichir la composition de la charge chaude en ces éléments. Plus la température
est basse plus les lourds sont récupérés avec le liquide.

Ainsi l’évolution des débits de produits finis en fonction du débit du résidu C101 est
représentée comme suit :

45
40
Débit de produits (t/h)

35
30
25
20 Condensat
15
GPL
10
5
0
35 40 45 50 55 60
Débit de residu C101 (t/h)

Figure III.11 : les débits des produits finis en fonction du débit de résidu de C101

Interprétation

On remarque que la diminution du débit du résidu implique une baisse remarquable dans le
débit du condensat ce qui montre que la source les C5+ est le liquide chaud.

Le débit du GPL est plus au moins constant, ce qui montre que la source des GPL est la
charge froide du dééthaniseur qui est constante.

USTHB 62 GPI 2012


Conclusion et recommandation

Conclusion et recommandation

Au terme de l’étude faite, telle que l’effet de la diminution du débit de la charge chaude
sur le choix des paramètres opératoires optimums du dééthaniseur, ainsi que la prédiction des
paramètres relatifs au débit minimal pouvant alimenter ce dernier, nous avons constaté que
l’utilisation du logiciel de simulation Hysys s’est avérée indispensable dans la simulation de
notre procédé.
D’après les résultats obtenus, on conclue que les paramètres principaux qui agissent
directement sur le bon fonctionnement de la colonne sont : la température de la charge froide,
la température du reflux, la température et le débit de rebouillage.

Ainsi dans le cas de diminution de débit, il est recommandé d’adopter les paramètres
déterminés par notre étude, de plus :

 Garder la température dans le ballon D105 entre 20 et 25°C pour empêcher


l’échappement des constituants lourds;
- Alimenter, en permanent, le ballon D105 à partir du liquide froid du D102.

 Dans le cas limite de débit de charge chaude, une autre solution doit être adoptée :
- La répartition des charges liquides d’un train vers les deux autres trains, c'est-à-
dire, dans un train la section stabilisation devient inutile; nous tenons à signaler
que ce problème est devenu un sujet d’actualité et delà l’adoption d’une solution
définitive par la réalisation de ce projet est primordiale pour les exploitants.

USTHB 63 GPI 2012


Références Bibliographiques
[1] : Manuel opératoire module IV, Hassi R’mel. Algérie, JGC corporation.1979.

[2] : Support de formation exploration et production TOTAL.2007

[3] : Jean-Martin Brault. Conception et synthèse de procédés. Ecole polytechnique


Montréal.2005.

[4]: HUMPHREY, Jimmy L/ L.KELLER, George. Procédées de séparation. Paris : DUNOD,


2001 pour la traduction française, CFC, 20 rue des grands Augustins, 75006 Paris. Page 17.
ISBN2 10 005218 7.

[5] : CHAOURAR Abdenour. Analyse et optimisation des paramètres actuels et futur au


module IV. Projet d’induction. GNL. IAP Boumerdès. 2004. Annexe A

[6] : Manuel opératoire Boosting, Hassi R’mel. Algérie, JGC corporation. 2004.

Autres

[*1] : Bilans de production annuels (service calcul). Direction d’exploitation.

[*2] : fiches d’analyses. Laboratoire module IV.

[*3] : fiches techniques des équipements.

[*4] : Design et spécifications techniques module IV, (volume 7)

[*5]: Bilans annuels (service Boosting).

[*6]: Distributed Control System (DCS). Foxboro. 2000.

Sites web

[S1]: Wikipedea. Le gaz naturel. (5.6.2012). [6.6.2012]: <http://fr.wikipedia.org/wiki/gaz-


naturel>
1
Case Name: CAS ACTUEL.HSC
2 LEGENDS
3 Burlington, MA Unit Set: NewUser
4 USA
Date/Time: Thu May 31 08:32:39 2012
5
6
Fluid Package: Basis-1
7
Material Stream: ALCH Property Package: PRSV
8
9
10
CONDITIONS
11 Overall Vapour Phase Liquid Phase
12 Vapour / Phase Fraction 0.1047 0.1047 0.8953
13 Temperature: (C) 130.0 * 130.0 130.0
14 Pressure: (kg/cm2) 32.00 * 32.00 32.00
15 Molar Flow (kgmole/h) 221.7 23.22 198.5
16 Mass Flow (kg/h) 2.300e+004 * 655.0 2.234e+004
17 Std Ideal Liq Vol Flow (m3/h) 33.80 1.627 32.17
18 Molar Enthalpy (kJ/kgmole) -2.042e+005 -8.352e+004 -2.183e+005
19 Molar Entropy (kJ/kgmole-C) 252.5 179.5 261.1
20 Heat Flow (kJ/h) -4.528e+007 -1.939e+006 -4.334e+007
21 Liq Vol Flow @Std Cond (m3/h) 32.85 * --- 31.44
22
23
COMPOSITION
24 COMPONENTS MOLAR FLOW MOLE FRACTION MASS FLOW MASS FRACTION LIQUID VOLUME
25 Methane 28.1753 * 0.1271 * 452.0140 * 0.0197 * 1.5098 *
26 Ethane 14.6987 * 0.0663 * 441.9891 * 0.0192 * 1.2426 *
27 Propane 12.0470 * 0.0543 * 531.2347 * 0.0231 * 1.0485 *
28 i-Butane 4.1342 * 0.0186 * 240.2943 * 0.0104 * 0.4276 *
29 n-Butane 8.9268 * 0.0403 * 518.8604 * 0.0226 * 0.8896 *
30 i-Pentane 4.2414 * 0.0191 * 306.0206 * 0.0133 * 0.4909 *
31 n-Pentane 6.4757 * 0.0292 * 467.2287 * 0.0203 * 0.7420 *
32 n-Hexane 13.7903 * 0.0622 * 1188.4153 * 0.0517 * 1.7934 *
33 n-Heptane 11.4826 * 0.0518 * 1150.6132 * 0.0500 * 1.6753 *
34 n-Octane 14.8360 * 0.0669 * 1694.7449 * 0.0737 * 2.4026 *
35 n-Nonane 18.2904 * 0.0825 * 2345.9118 * 0.1020 * 3.2571 *
36 n-Decane 17.9895 * 0.0811 * 2559.6324 * 0.1113 * 3.4933 *
37 n-C11 17.6177 * 0.0795 * 2753.8682 * 0.1197 * 3.7072 *
38 n-C12 49.0150 * 0.2211 * 8349.1723 * 0.3630 * 11.1153 *
39 Nitrogen 0.0000 * 0.0000 * 0.0000 * 0.0000 * 0.0000 *
40 CO2 0.0000 * 0.0000 * 0.0000 * 0.0000 * 0.0000 *
41 H2O 0.0000 * 0.0000 * 0.0000 * 0.0000 * 0.0000 *
42 EGlycol 0.0000 * 0.0000 * 0.0000 * 0.0000 * 0.0000 *
43 Total 221.7205 1.0000 23000.0000 1.0000 33.7951
44 Hyprotech Ltd. Aspen HYSYS Version 7.1 (23.0.0.7119) Page 1 of 17

Licensed to: LEGENDS * Specified by user.


1
Case Name: CAS ACTUEL.HSC
2 LEGENDS
3 Burlington, MA Unit Set: NewUser
4 USA
Date/Time: Thu May 31 08:32:39 2012
5
6
Fluid Package: Basis-1
7
Material Stream: ALFR (continued) Property Package: PRSV
8
9
10
PROPERTIES
11 Overall Vapour Phase Liquid Phase
12 Surface Tension (dyne/cm) 11.62 --- 11.62
13 Thermal Conductivity (W/m-K) --- 2.801e-002 0.1061
14 Viscosity (cP) --- 1.026e-002 0.1854
15 Cv (Semi-Ideal) (kJ/kgmole-C) 92.04 37.79 94.41
16 Mass Cv (Semi-Ideal) (kJ/kg-C) 2.129 2.060 2.130
17 Cv (kJ/kgmole-C) 96.96 28.28 94.41
18 Mass Cv (kJ/kg-C) 2.242 1.542 2.130
19 Cv (Ent. Method) (kJ/kgmole-C) --- --- ---
20 Mass Cv (Ent. Method) (kJ/kg-C) --- --- ---
21 Cp/Cv (Ent. Method) --- --- ---
22 Reid VP at 37.8 C (kg/cm2) 33.82 --- 31.21
23 True VP at 37.8 C (kg/cm2) 76.52 --- 70.30
24 Liq. Vol. Flow - Sum(Std. Cond) (m3/h) 88.77 0.0000 88.77
25 Partial Pressure of H2S (kg/cm2) 0.0000 --- ---
26 Viscosity Index --- --- ---
27
28
COMPOSITION
29
30
Overall Phase Vapour Fraction 0.0418

31 COMPONENTS MOLAR FLOW MOLE FRACTION MASS FLOW MASS FRACTION LIQUID VOLUME LIQUID VOLUME
32 (kgmole/h) (kg/h) FLOW (m3/h) FRACTION
33 Methane 290.1727 * 0.2788 * 4655.2109 * 0.1034 * 15.5488 * 0.1714 *
34 Ethane 220.8083 * 0.2122 * 6639.6822 * 0.1475 * 18.6674 * 0.2058 *
35 Propane 175.5420 * 0.1687 * 7740.8773 * 0.1720 * 15.2777 * 0.1684 *
36 i-Butane 52.5295 * 0.0505 * 3053.2239 * 0.0678 * 5.4331 * 0.0599 *
37 n-Butane 106.5451 * 0.1024 * 6192.8280 * 0.1376 * 10.6183 * 0.1170 *
38 i-Pentane 35.7857 * 0.0344 * 2581.9711 * 0.0574 * 4.1415 * 0.0456 *
39 n-Pentane 48.4621 * 0.0466 * 3496.5919 * 0.0777 * 5.5525 * 0.0612 *
40 n-Hexane 55.2678 * 0.0531 * 4762.8631 * 0.1058 * 7.1874 * 0.0792 *
41 n-Heptane 22.7791 * 0.0219 * 2282.5821 * 0.0507 * 3.3234 * 0.0366 *
42 n-Octane 14.0856 * 0.0135 * 1609.0209 * 0.0358 * 2.2811 * 0.0251 *
43 n-Nonane 7.3795 * 0.0071 * 946.4937 * 0.0210 * 1.3141 * 0.0145 *
44 n-Decane 3.0488 * 0.0029 * 433.8054 * 0.0096 * 0.5920 * 0.0065 *
45 n-C11 1.1627 * 0.0011 * 181.7404 * 0.0040 * 0.2447 * 0.0027 *
46 n-C12 1.2958 * 0.0012 * 220.7172 * 0.0049 * 0.2938 * 0.0032 *
47 Nitrogen 3.2149 * 0.0031 * 90.0592 * 0.0020 * 0.1117 * 0.0012 *
48 CO2 2.5525 * 0.0025 * 112.3328 * 0.0025 * 0.1361 * 0.0015 *
49 H2O 0.0000 * 0.0000 * 0.0000 * 0.0000 * 0.0000 * 0.0000 *
50 EGlycol 0.0000 * 0.0000 * 0.0000 * 0.0000 * 0.0000 * 0.0000 *
51 Total 1040.6320 1.0000 45000.0000 1.0000 90.7237 1.0000
69 Hyprotech Ltd. Aspen HYSYS Version 7.1 (23.0.0.7119) Page 5 of 17

Licensed to: LEGENDS * Specified by user.


1
Case Name: CAS ACTUEL.HSC
2 LEGENDS
3 Burlington, MA Unit Set: NewUser
4 USA
Date/Time: Thu May 31 08:32:39 2012
5
6
Fluid Package: Basis-1
7
Material Stream: ALFR (continued) Property Package: PRSV
8
9
10
UTILITIES
11 ( No utilities reference this stream )
12
13
PROCESS UTILITY
14
15
16
DYNAMICS
17 Pressure Specification (Active): 34.50 kg/cm2 *
18 Flow Specification (Active) Molar: 1041 kgmole/h Mass: 4.500e+004 kg/h * Std Ideal Liq Volume: 90.72 m3/h
19
20
User Variables
21
22
NOTES
23
24
25
Description
26
27
Fluid Package: Basis-1
28
Material Stream: VD107 Property Package: PRSV
29
30
31
CONDITIONS
32 Overall Vapour Phase Liquid Phase Liquid Phase
33 Vapour / Phase Fraction 1.0000 1.0000 0.0000 0.0000
34 Temperature: (C) -23.54 -23.54 -23.54 -23.54
35 Pressure: (kg/cm2) 26.50 26.50 26.50 26.50
36 Molar Flow (kgmole/h) 572.4 572.4 0.0000 0.0000
37 Mass Flow (kg/h) 1.302e+004 1.302e+004 0.0000 0.0000
38 Std Ideal Liq Vol Flow (m3/h) 38.35 38.35 0.0000 0.0000
39 Molar Enthalpy (kJ/kgmole) -8.416e+004 -8.416e+004 -1.031e+005 -8.596e+004
40 Molar Entropy (kJ/kgmole-C) 156.4 156.4 116.0 155.9
41 Heat Flow (kJ/h) -4.818e+007 -4.818e+007 0.0000 0.0000
42 Liq Vol Flow @Std Cond (m3/h) --- --- 0.0000 0.0000
43
44
COMPOSITION
45 Vapour Phase (continued) Phase Fraction 1.000
46
47 COMPONENTS MOLAR FLOW MOLE FRACTION MASS FLOW MASS FRACTION LIQUID VOLUME
48 i-Butane 0.2483 0.0004 14.4333 0.0011 0.0257
49 n-Butane 0.1591 0.0003 9.2446 0.0007 0.0159
50 i-Pentane 0.0020 0.0000 0.1428 0.0000 0.0002
51 n-Pentane 0.0015 0.0000 0.1106 0.0000 0.0002
52 n-Hexane 0.0000 0.0000 0.0015 0.0000 0.0000
53 n-Heptane 0.0000 0.0000 0.0001 0.0000 0.0000
54 n-Octane 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
55 n-Nonane 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
56 n-Decane 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
57 n-C11 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
58 n-C12 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
59 Nitrogen 3.2149 0.0056 90.0603 0.0069 0.1117
60 CO2 2.5528 0.0045 112.3460 0.0086 0.1361
61 H2O 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
69 EGlycol 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
70 Total 572.4039 1.0000 13024.1580 1.0000 38.3458
71 Hyprotech Ltd. Aspen HYSYS Page 8 of 17 Hyprotech Ltd. Aspen HYSYS Page 8 of 17

Licensed to: LEGENDS * Specified by user.


1
Case Name: CAS ACTUEL.HSC
2 LEGENDS
3 Burlington, MA Unit Set: NewUser
4 USA
Date/Time: Thu May 31 08:32:39 2012
5
6
Fluid Package: Basis-1
7
Material Stream: VD107 (continued) Property Package: PRSV
8
9
10
PROPERTIES
11 Overall Vapour Phase Liquid Phase Liquid Phase
12 Cp/(Cp - R) 1.186 1.186 1.094 1.163
13 Cp/Cv 1.600 1.600 1.094 1.163
14 Heat of Vap. (kJ/kgmole) 1.085e+004 --- --- ---
15 Kinematic Viscosity (cSt) 0.2721 0.2721 0.1807 0.2450
16 Liq. Mass Density (Std. Cond) (kg/m3) --- --- 354.2 ---
17 Liq. Vol. Flow (Std. Cond) (m3/h) --- --- 0.0000 0.0000
18 Liquid Fraction 0.0000 0.0000 1.000 1.000
19 Molar Volume (m3/kgmole) 0.6225 0.6225 6.875e-002 0.5880
20 Mass Heat of Vap. (kJ/kg) 476.7 --- --- ---
21 Phase Fraction [Molar Basis] 1.0000 1.0000 0.0000 0.0000
22 Surface Tension (dyne/cm) --- --- 6.641 3.678
23 Thermal Conductivity (W/m-K) 2.495e-002 2.495e-002 0.1035 8.905e-002
24 Viscosity (cP) 9.947e-003 9.947e-003 8.126e-002 1.015e-002
25 Cv (Semi-Ideal) (kJ/kgmole-C) 44.82 44.82 88.04 ---
26 Mass Cv (Semi-Ideal) (kJ/kg-C) 1.970 1.970 2.848 ---
27 Cv (kJ/kgmole-C) 33.20 33.20 88.04 ---
28 Mass Cv (kJ/kg-C) 1.459 1.459 2.848 ---
29 Cv (Ent. Method) (kJ/kgmole-C) --- --- --- ---
30 Mass Cv (Ent. Method) (kJ/kg-C) --- --- --- ---
31 Cp/Cv (Ent. Method) --- --- --- ---
32 Reid VP at 37.8 C (kg/cm2) --- --- --- ---
33 True VP at 37.8 C (kg/cm2) --- --- 60.35 ---
34 Liq. Vol. Flow - Sum(Std. Cond) (m3/h) 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
35 Partial Pressure of H2S (kg/cm2) 0.0000 --- --- ---
36 Viscosity Index --- --- --- ---
37
38
COMPOSITION
39
40
Overall Phase Vapour Fraction 1.0000

41 COMPONENTS MOLAR FLOW MOLE FRACTION MASS FLOW MASS FRACTION LIQUID VOLUME LIQUID VOLUME
42 (kgmole/h) (kg/h) FLOW (m3/h) FRACTION
43 Methane 318.3633 0.5562 5107.4702 0.3922 17.0594 0.4449
44 Ethane 230.9546 0.4035 6944.7810 0.5332 19.5252 0.5092
45 Propane 16.9074 0.0295 745.5676 0.0572 1.4715 0.0384
46 i-Butane 0.2483 0.0004 14.4333 0.0011 0.0257 0.0007
47 n-Butane 0.1591 0.0003 9.2446 0.0007 0.0159 0.0004
48 i-Pentane 0.0020 0.0000 0.1428 0.0000 0.0002 0.0000
49 n-Pentane 0.0015 0.0000 0.1106 0.0000 0.0002 0.0000
50 n-Hexane 0.0000 0.0000 0.0015 0.0000 0.0000 0.0000
51 n-Heptane 0.0000 0.0000 0.0001 0.0000 0.0000 0.0000
52 n-Octane 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
53 n-Nonane 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
54 n-Decane 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
55 n-C11 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
56 n-C12 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
57 Nitrogen 3.2149 0.0056 90.0603 0.0069 0.1117 0.0029
58 CO2 2.5528 0.0045 112.3460 0.0086 0.1361 0.0035
59 H2O 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
60 EGlycol 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
61 Total 572.4039 1.0000 13024.1580 1.0000 38.3458 1.0000
69 Hyprotech Ltd. Aspen HYSYS Version 7.1 (23.0.0.7119) Page 8 of 17

Licensed to: LEGENDS * Specified by user.


1
Case Name: CAS ACTUEL.HSC
2 LEGENDS
3 Burlington, MA Unit Set: NewUser
4 USA
Date/Time: Thu May 31 08:32:39 2012
5
6
Fluid Package: Basis-1
7
Material Stream: VERSC102 Property Package: PRSV
8
9
10
CONDITIONS
11 Overall Liquid Phase
12 Vapour / Phase Fraction 0.0000 1.0000
13 Temperature: (C) 144.6 144.6
14 Pressure: (kg/cm2) 26.68 26.68
15 Molar Flow (kgmole/h) 690.5 690.5
16 Mass Flow (kg/h) 5.496e+004 5.496e+004
17 Std Ideal Liq Vol Flow (m3/h) 86.18 86.18
18 Molar Enthalpy (kJ/kgmole) -1.620e+005 -1.620e+005
19 Molar Entropy (kJ/kgmole-C) 186.2 186.2
20 Heat Flow (kJ/h) -1.119e+008 -1.119e+008
21 Liq Vol Flow @Std Cond (m3/h) 84.42 * 84.42
22
23
COMPOSITION
24
25
26 COMPONENTS MOLAR FLOW MOLE FRACTION MASS FLOW MASS FRACTION LIQUID VOLUME
27 Methane 0.0004 0.0000 0.0062 0.0000 0.0000
28 Ethane 5.3686 0.0078 161.4336 0.0029 0.4539
29 Propane 170.9522 0.2476 7538.4785 0.1372 14.8782
30 i-Butane 56.3695 0.0816 3276.4212 0.0596 5.8303
31 n-Butane 115.1904 0.1668 6695.3242 0.1218 11.4799
32 i-Pentane 39.9771 0.0579 2884.3887 0.0525 4.6266
33 n-Pentane 54.8703 0.0795 3958.9464 0.0720 6.2867
34 n-Hexane 68.9746 0.0999 5944.0891 0.1082 8.9700
35 n-Heptane 34.2203 0.0496 3429.0480 0.0624 4.9927
36 n-Octane 28.8866 0.0418 3299.7749 0.0600 4.6780
37 n-Nonane 25.6390 0.0371 3288.4283 0.0598 4.5657
38 n-Decane 21.0129 0.0304 2989.8217 0.0544 4.0804
39 n-C11 18.7576 0.0272 2932.0623 0.0534 3.9471
40 n-C12 50.2500 0.0728 8559.5371 0.1557 11.3953
41 Nitrogen 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
42 CO2 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
43 H2O 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
44 EGlycol 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
45 Total 690.4695 1.0000 54957.7601 1.0000 86.1848
46 Hyprotech Ltd. Aspen HYSYS Version 7.1 (23.0.0.7119) Page 11 of 1 7

1
Case Name: CAS ACTUEL.HSC
2 LEGENDS
3 Burlington, MA Unit Set: NewUser
4 USA
Date/Time: Thu May 31 08:32:39 2012
5
6
uid Package: Basis-1
7
Energy Stream: Q1 Property Package: PRSV
8
9
10
CONDITIONS
11 Duty Type: Direct Q Duty Calculation Operation: H-101
12 Duty SP: 1.959e+007 kJ/h Minimum Available Duty: --- Maximum Available Duty: ---
24
25 Hyprotech Ltd. Aspen HYSYS Version 7.1 (23.0.0.7119) Page 13 of 17

Licensed to: LEGENDS * Specified by user.


1
Case Name: CAS ACTUEL.HSC
2 LEGENDS
3 Burlington, MA Unit Set: NewUser
4 USA
Date/Time: Thu May 31 08:32:39 2012
5
6
Fluid Package: Basis-1
7
Energy Stream: Q1 (continued) Property Package: PRSV
8
9
10
PROCESS UTILITY
11
12
13
DYNAMICS
14 Pressure Specification (Inactive) ---
15 Flow Specification (Inactive) Molar: --- Mass: --- Std Ideal Liq Volume: ---
16
17
User Variables
18
19
NOTES
20
21
22
Description
23
24
Fluid Package: Basis-1
25
Material Stream: VER FOUR Property Package: PRSV
26
27
28
CONDITIONS
29 Overall Liquid Phase
30 Vapour / Phase Fraction 0.0000 1.0000
31 Temperature: (C) 144.6 144.6
32 Pressure: (kg/cm2) 26.68 26.68
33 Molar Flow (kgmole/h) 2513 2513
34 Mass Flow (kg/h) 2.000e+005 2.000e+005
35 Std Ideal Liq Vol Flow (m3/h) 313.6 313.6
36 Molar Enthalpy (kJ/kgmole) -1.620e+005 -1.620e+005
37 Molar Entropy (kJ/kgmole-C) 186.2 186.2
38 Heat Flow (kJ/h) -4.071e+008 -4.071e+008
39 Liq Vol Flow @Std Cond (m3/h) 307.2 * 307.2
40
41
COMPOSITION
43 Overall Phase Vapour Fraction 0.0000
44 COMPONENTS MOLAR FLOW MOLE FRACTION MASS FLOW MASS FRACTION LIQUID VOLUME
45 Methane 0.0014 0.0000 0.0224 0.0000 0.0001
46 Ethane 19.5372 0.0078 587.4824 0.0029 1.6517
47 Propane 622.1221 0.2476 27433.7180 0.1372 54.1443
48 i-Butane 205.1376 0.0816 11923.4160 0.0596 21.2173
49 n-Butane 419.1960 0.1668 24365.3458 0.1218 41.7771
50 i-Pentane 145.4830 0.0579 10496.7476 0.0525 16.8368
51 n-Pentane 199.6817 0.0795 14407.2335 0.0720 22.8785
52 n-Hexane 251.0096 0.0999 21631.4824 0.1082 32.6432
53 n-Heptane 124.5332 0.0496 12478.8492 0.0624 18.1692
54 n-Octane 105.1229 0.0418 12008.4038 0.0600 17.0241
55 n-Nonane 93.3043 0.0371 11967.1117 0.0598 16.6153
56 n-Decane 76.4693 0.0304 10880.4351 0.0544 14.8494
57 n-C11 68.2620 0.0272 10670.2396 0.0534 14.3640
58 n-C12 182.8678 0.0728 31149.5120 0.1557 41.4694
59 Nitrogen 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
60 CO2 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
61 H2O 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
62 EGlycol 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
63 Total 2512.7281 1.0000 199999.9993 1.0000 313.6402
69 Hyprotech Ltd. Aspen HYSYS Version 7.1 (23.0.0.7119) Page 14 of 17

Licensed to: LEGENDS * Specified by user.


1
Case Name: CAS ACTUEL.HSC
2 LEGENDS
3 Burlington, MA Unit Set: NewUser
4 USA
Date/Time: Thu May 31 08:35:18 2012
5
6
Fluid Package: Basis-1
7
Material Stream: GPL Property Package: PRSV
8
9
10
CONDITIONS
11 Overall Liquid Phase Vapour Phase
12 Vapour / Phase Fraction 0.0000 1.0000 0.0000
13 Temperature: (C) 31.00 31.00 31.00
14 Pressure: (kg/cm2) 14.50 14.50 14.50
15 Molar Flow (kgmole/h) 318.6 318.6 0.0000
16 Mass Flow (kg/h) 1.597e+004 1.597e+004 0.0000
17 Std Ideal Liq Vol Flow (m3/h) 29.71 29.71 0.0000
18 Molar Enthalpy (kJ/kgmole) -1.324e+005 -1.324e+005 -1.107e+005
19 Molar Entropy (kJ/kgmole-C) 89.47 89.47 141.5
20 Heat Flow (kJ/h) -4.219e+007 -4.219e+007 0.0000
21 Liq Vol Flow @Std Cond (m3/h) 29.47 * 29.47 0.0000
22 Hyprotech Ltd. Aspen HYSYS Version 7.1 (23.0.0.7119) Page 1 of 6

1
Case Name: CAS ACTUEL.HSC
2 LEGENDS
3 Burlington, MA Unit Set: NewUser
4 USA
Date/Time: Thu May 31 08:35:18 2012
5
6
Fluid Package: Basis-1
7
Material Stream: GPL (continued) Property Package: PRSV
8
9
10
PROPERTIES
11 Overall Liquid Phase Vapour Phase
12 True VP at 37.8 C (kg/cm2) 9.481 9.481 12.81
13 Liq. Vol. Flow - Sum(Std. Cond) (m3/h) 29.47 29.47 0.0000
14 Partial Pressure of H2S (kg/cm2) 0.0000 --- ---
15 Viscosity Index --- --- ---
16
17
COMPOSITION
18
19
Overall Phase Vapour Fraction 0.0000

20 COMPONENTS MOLAR FLOW MOLE FRACTION MASS FLOW MASS FRACTION LIQUID VOLUME LIQUID VOLUME
21 (kgmole/h) (kg/h) FLOW (m3/h) FRACTION
22 Methane 0.0004 0.0000 0.0062 0.0000 0.0000 0.0000
23 Ethane 5.3691 0.0169 161.4476 0.0101 0.4539 0.0153
24 Propane 170.9199 0.5365 7537.0543 0.4720 14.8754 0.5007
25 i-Butane 53.6226 0.1683 3116.7619 0.1952 5.5462 0.1867
26 n-Butane 88.5599 0.2780 5147.4560 0.3223 8.8259 0.2970
27 i-Pentane 0.0629 0.0002 4.5385 0.0003 0.0073 0.0002
28 n-Pentane 0.0294 0.0001 2.1223 0.0001 0.0034 0.0001
29 n-Hexane 0.0000 0.0000 0.0004 0.0000 0.0000 0.0000
30 n-Heptane 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
31 n-Octane 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
32 n-Nonane 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
33 n-Decane 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
34 n-C11 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
35 n-C12 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
36 Nitrogen 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
37 CO2 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
38 H2O 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
39 EGlycol 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
40 Total 318.5642 1.0000 15969.3871 1.0000 29.7121 1.0000
41 Hyprotech Ltd. Aspen HYSYS Version 7.1 (23.0.0.7119) Page 2 of 6

Licensed to: LEGENDS * Specified by user.


1
Case Name: CAS ACTUEL.HSC
2 LEGENDS
3 Burlington, MA Unit Set: NewUser
4 USA
Date/Time: Thu May 31 08:35:18 2012
5
6
Fluid Package: Basis-1
7
Material Stream: VC101 E104 Condensat (con Property Package: PRSV
8
9
10
PROPERTIES
11 Overall Liquid Phase
12 Surface Tension (dyne/cm) 4.666 4.666
13 Thermal Conductivity (W/m-K) 4.380e-002 4.380e-002
14 Viscosity (cP) 0.1121 0.1121
15 Cv (Semi-Ideal) (kJ/kgmole-C) 322.6 322.6
16 Mass Cv (Semi-Ideal) (kJ/kg-C) 3.075 3.075
17 Cv (kJ/kgmole-C) 322.6 322.6
18 Mass Cv (kJ/kg-C) 3.075 3.075
19 Cv (Ent. Method) (kJ/kgmole-C) --- ---
20 Mass Cv (Ent. Method) (kJ/kg-C) --- ---
21 Cp/Cv (Ent. Method) --- ---
22 Reid VP at 37.8 C (kg/cm2) 0.6669 0.6669
23 True VP at 37.8 C (kg/cm2) 0.6906 0.6906
24 Liq. Vol. Flow - Sum(Std. Cond) (m3/h) 55.89 55.89
25 Partial Pressure of H2S (kg/cm2) 0.0000 ---
26 Viscosity Index --- ---
27 Hyprotech Ltd. Aspen HYSYS Version 7.1 (23.0.0.7119) Page 5 of 6

Licensed to: LEGENDS * Specified by user.


1
Case Name: CAS ACTUEL OPTIMISE`163,5.HSC
2 LEGENDS
3 Burlington, MA Unit Set: NewUser
4 USA
Date/Time: Thu May 31 08:41:54 2012
5
6
Fluid Package: Basis-1
7
Material Stream: VERSC102 Property Package: PRSV
8
9
10
CONDITIONS
11 Overall Liquid Phase
12 Vapour / Phase Fraction 0.0000 1.0000
13 Temperature: (C) 142.8 142.8
14 Pressure: (kg/cm2) 26.68 26.68
15 Molar Flow (kgmole/h) 695.5 695.5
16 Mass Flow (kg/h) 5.516e+004 5.516e+004
17 Std Ideal Liq Vol Flow (m3/h) 86.65 86.65
18 Molar Enthalpy (kJ/kgmole) -1.620e+005 -1.620e+005
19 Molar Entropy (kJ/kgmole-C) 185.3 185.3
20 Heat Flow (kJ/h) -1.127e+008 -1.127e+008
21 Liq Vol Flow @Std Cond (m3/h) 84.81 * 84.81
22
23
COMPOSITION
24
25
Overall Phase Vapour Fraction 0.0000

26 COMPONENTS MOLAR FLOW MOLE FRACTION MASS FLOW MASS FRACTION LIQUID VOLUME
(kgmole/h) (kg/h) FLOW (m3/h)

27 Methane 0.0005 0.0000 0.0073 0.0000 0.0000


28 Ethane 9.2901 0.0134 279.3538 0.0051 0.7854
29 Propane 171.3352 0.2463 7555.3686 0.1370 14.9116
30 i-Butane 56.4469 0.0812 3280.9173 0.0595 5.8383
31 n-Butane 115.3538 0.1659 6704.8219 0.1216 11.4962
32 i-Pentane 40.0352 0.0576 2888.5778 0.0524 4.6333
33 n-Pentane 54.9501 0.0790 3964.7051 0.0719 6.2959
34 n-Hexane 69.0753 0.0993 5952.7627 0.1079 8.9831
35 n-Heptane 34.2703 0.0493 3434.0522 0.0623 5.0000
36 n-Octane 28.9288 0.0416 3304.5905 0.0599 4.6849
37 n-Nonane 25.6764 0.0369 3293.2273 0.0597 4.5724
38 n-Decane 21.0436 0.0303 2994.1850 0.0543 4.0864
39 n-C11 18.7850 0.0270 2936.3413 0.0532 3.9528
40 n-C12 50.3233 0.0724 8572.0286 0.1554 11.4119
41 Nitrogen 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
42 CO2 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
43 H2O 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
44 EGlycol 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
45 Total 695.5143 1.0000 55160.9392 1.0000 86.6520
46 Hyprotech Ltd. Aspen HYSYS Version 7.1 (23.0.0.7119) Page 1 of 13

31
Fluid Package: Basis-1
32
Energy Stream: Q1 Property Package: PRSV
33
34
35
CONDITIONS
36 Duty Type: Direct Q Duty Calculation Operation: H-101
37 Duty SP: 1.920e+007 kJ/h Minimum Available Duty: --- Maximum Available Duty: ---
69 Hyprotech Ltd. Aspen HYSYS Version 7.1 (23.0.0.7119) Page 7 of 13

Licensed to: LEGENDS * Specified by user.


50
Fluid Package: Basis-1
51
Material Stream: VD107 Property Package: PRSV
52
53
54
CONDITIONS
55 Overall Vapour Phase Liquid Phase Liquid Phase
56 Vapour / Phase Fraction 1.0000 1.0000 0.0000 0.0000
57 Temperature: (C) -24.05 -24.05 -24.05 -24.05
58 Pressure: (kg/cm2) 26.50 26.50 26.50 26.50
59 Molar Flow (kgmole/h) 567.2 567.2 0.0000 0.0000
60 Mass Flow (kg/h) 1.286e+004 1.286e+004 0.0000 0.0000
61 Std Ideal Liq Vol Flow (m3/h) 37.90 37.90 0.0000 0.0000
62 Molar Enthalpy (kJ/kgmole) -8.412e+004 -8.412e+004 -1.030e+005 -8.589e+004
63 Molar Entropy (kJ/kgmole-C) 156.2 156.2 115.9 155.8
64 Heat Flow (kJ/h) -4.771e+007 -4.771e+007 0.0000 0.0000
65 Liq Vol Flow @Std Cond (m3/h) --- --- 0.0000 0.0000
68 Hyprotech Ltd. Aspen HYSYS Version 7.1 (23.0.0.7119) Page 3 of 13

1
Case Name: CAS ACTUEL OPTIMISE`163,5.HSC
2 LEGENDS
3 Burlington, MA Unit Set: NewUser
4 USA
Date/Time: Thu May 31 08:41:54 2012
5
6
Fluid Package: Basis-1
7
Material Stream: VD107 (continued) Property Package: PRSV
8
9
10
COMPOSITION
11
12
Vapour Phase Phase Fraction 1.000

13 COMPONENTS MOLAR FLOW MOLE FRACTION MASS FLOW MASS FRACTION LIQUID VOLUME LIQUID VOLUME
14 (kgmole/h) (kg/h) FLOW (m3/h) FRACTION
15 Methane 318.3726 0.5613 5107.6204 0.3972 17.0599 0.4501
16 Ethane 226.2604 0.3989 6803.6273 0.5291 19.1283 0.5047
17 Propane 16.3754 0.0289 722.1066 0.0562 1.4252 0.0376
18 i-Butane 0.2347 0.0004 13.6418 0.0011 0.0243 0.0006
19 n-Butane 0.1495 0.0003 8.6876 0.0007 0.0149 0.0004
20 i-Pentane 0.0019 0.0000 0.1340 0.0000 0.0002 0.0000
21 n-Pentane 0.0014 0.0000 0.1039 0.0000 0.0002 0.0000
22 n-Hexane 0.0000 0.0000 0.0014 0.0000 0.0000 0.0000
23 n-Heptane 0.0000 0.0000 0.0001 0.0000 0.0000 0.0000
24 n-Octane 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
25 n-Nonane 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
26 n-Decane 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
27 n-C11 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
28 n-C12 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
29 Nitrogen 3.2150 0.0057 90.0618 0.0070 0.1117 0.0029
30 CO2 2.5529 0.0045 112.3517 0.0087 0.1361 0.0036
31 H2O 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
32 EGlycol 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
33 Total 567.1638 1.0000 12858.3367 1.0000 37.9008 1.0000
34 Hyprotech Ltd. Aspen HYSYS Version 7.1 (23.0.0.7119) Page 5 of 13

Licensed to: LEGENDS * Specified by user.


1
Case Name: CAS ACTUEL OPTIMISE`163,5.HSC
2 LEGENDS
3 Burlington, MA Unit Set: NewUser
4 USA
Date/Time: Thu May 31 08:41:54 2012
5
6
Fluid Package: Basis-1
7
Material Stream: GPL Property Package: PRSV
8
9
10
CONDITIONS
11 Overall Liquid Phase Vapour Phase
12 Vapour / Phase Fraction 0.0000 1.0000 0.0000
13 Temperature: (C) 31.00 31.00 31.00
14 Pressure: (kg/cm2) 14.50 14.50 14.50
15 Molar Flow (kgmole/h) 326.5 326.5 0.0000
16 Mass Flow (kg/h) 1.632e+004 1.632e+004 0.0000
17 Std Ideal Liq Vol Flow (m3/h) 30.44 30.44 0.0000
18 Molar Enthalpy (kJ/kgmole) -1.321e+005 -1.321e+005 -1.096e+005
19 Molar Entropy (kJ/kgmole-C) 90.13 90.13 143.8
20 Heat Flow (kJ/h) -4.314e+007 -4.314e+007 0.0000
21 Liq Vol Flow @Std Cond (m3/h) 30.14 * 30.14 0.0000
22
23
COMPOSITION
24 Liquid Phase Phase Fraction 1.000
25
26 COMPONENTS MOLAR FLOW MOLE FRACTION MASS FLOW MASS FRACTION LIQUID VOLUME
(kgmole/h) (kg/h) FLOW (m3/h)
27 Methane 0.0005 0.0000 0.0073 0.0000 0.0000
28 Ethane 9.2761 0.0284 278.9328 0.0171 0.7842
29 Propane 171.2444 0.5245 7551.3632 0.4628 14.9037
30 i-Butane 54.0838 0.1657 3143.5692 0.1927 5.5939
31 n-Butane 91.7704 0.2811 5334.0603 0.3269 9.1458
32 i-Pentane 0.0696 0.0002 5.0237 0.0003 0.0081
33 n-Pentane 0.0322 0.0001 2.3223 0.0001 0.0037
34 n-Hexane 0.0000 0.0000 0.0004 0.0000 0.0000
35 n-Heptane 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
36 n-Octane 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
37 n-Nonane 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
38 n-Decane 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
39 n-C11 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
40 n-C12 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
41 Nitrogen 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
42 CO2 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
43 H2O 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
44 EGlycol 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
45 Total 326.4770 1.0000 16315.2792 1.0000 30.4394
46 Hyprotech Ltd. Aspen HYSYS Version 7.1 (23.0.0.7119) Page 8 of 13

Licensed to: LEGENDS * Specified by user.


1
Case Name: CAS ACTUEL OPTIMISE`163,5.HSC
2 LEGENDS
3 Burlington, MA Unit Set: NewUser
4 USA
Date/Time: Thu May 31 08:41:54 2012
5
6
Fluid Package: Basis-1
7
Material Stream: GPL (continued) Property Package: PRSV
8
9
10
User Variables
11
12
NOTES
13
14
15
Description
16
17
Fluid Package: Basis-1
18
Material Stream: VC101 E104 Condensat Property Package: PRSV
19
20
21
CONDITIONS
22 Overall Liquid Phase
23 Vapour / Phase Fraction 0.0000 1.0000
24 Temperature: (C) 191.4 191.4
25 Pressure: (kg/cm2) 14.60 14.60
26 Molar Flow (kgmole/h) 371.3 371.3
27 Mass Flow (kg/h) 3.902e+004 3.902e+004
28 Std Ideal Liq Vol Flow (m3/h) 56.49 56.49
29 Molar Enthalpy (kJ/kgmole) -1.879e+005 -1.879e+005
30 Molar Entropy (kJ/kgmole-C) 254.2 254.2
31 Heat Flow (kJ/h) -6.977e+007 -6.977e+007
32 Liq Vol Flow @Std Cond (m3/h) 55.98 * 55.98

1
Case Name: CAS ACTUEL OPTIMISE`163,5.HSC
2 LEGENDS
3 Burlington, MA Unit Set: NewUser
4 USA
Date/Time: Thu May 31 08:41:54 2012
5
6
Fluid Package: Basis-1
7
Material Stream: VC101 E104 Condensat (con Property Package: PRSV
8
9
10
PROPERTIES
11 Overall Liquid Phase
12 Surface Tension (dyne/cm) 4.656 4.656
13 Thermal Conductivity (W/m-K) 4.384e-002 4.384e-002
14 Viscosity (cP) 0.1120 0.1120
15 Cv (Semi-Ideal) (kJ/kgmole-C) 323.4 323.4
16 Mass Cv (Semi-Ideal) (kJ/kg-C) 3.077 3.077
17 Cv (kJ/kgmole-C) 323.4 323.4
18 Mass Cv (kJ/kg-C) 3.077 3.077
19 Cv (Ent. Method) (kJ/kgmole-C) --- ---
20 Mass Cv (Ent. Method) (kJ/kg-C) --- ---
21 Cp/Cv (Ent. Method) --- ---
22 Reid VP at 37.8 C (kg/cm2) 0.6566 0.6566
23 True VP at 37.8 C (kg/cm2) 0.6798 0.6798
24 Liq. Vol. Flow - Sum(Std. Cond) (m3/h) 55.98 55.98
25 Partial Pressure of H2S (kg/cm2) 0.0000 ---
26 Viscosity Index --- ---
27 Hyprotech Ltd. Aspen HYSYS Version 7.1 (23.0.0.7119) Page 12 of 13

Licensed to: LEGENDS * Specified by user.


1
Case Name: MOINS CHAUFFE MODEFE145.HSC
2 LEGENDS
3 Burlington, MA Unit Set: NewUser
4 USA
Date/Time: Mon Jun 11 14:20:30 2012
5
6
Fluid Package: Basis-1
7
Material Stream: GPL Property Package: PRSV
8
9
10
CONDITIONS
11 Overall Liquid Phase Vapour Phase
12 Vapour / Phase Fraction 0.0000 1.0000 0.0000
13 Temperature: (C) 31.00 31.00 31.00
14 Pressure: (kg/cm2) 14.50 14.50 14.50
15 Molar Flow (kgmole/h) 334.8 334.8 0.0000
16 Mass Flow (kg/h) 1.682e+004 1.682e+004 0.0000
17 Std Ideal Liq Vol Flow (m3/h) 31.29 31.29 0.0000
18 Molar Enthalpy (kJ/kgmole) -1.326e+005 -1.326e+005 -1.095e+005
19 Molar Entropy (kJ/kgmole-C) 89.27 89.27 144.1
20 Heat Flow (kJ/h) -4.440e+007 -4.440e+007 0.0000
21 Liq Vol Flow @Std Cond (m3/h) 30.97 * 30.97 0.0000
22
23
COMPOSITION
24
25
Overall Phase Vapour Fraction 0.0000

26 COMPONENTS MOLAR FLOW MOLE FRACTION MASS FLOW MASS FRACTION LIQUID VOLUME
(kgmole/h) (kg/h) FLOW (m3/h)
27 Methane 0.0001 0.0000 0.0017 0.0000 0.0000
28 Ethane 10.6631 0.0319 320.6386 0.0191 0.9015
29 Propane 167.2285 0.4995 7374.2733 0.4385 14.5542
30 i-Butane 53.1842 0.1589 3091.2779 0.1838 5.5008
31 n-Butane 103.4842 0.3091 6014.9146 0.3577 10.3132
32 i-Pentane 0.1425 0.0004 10.2851 0.0006 0.0165
33 n-Pentane 0.0579 0.0002 4.1801 0.0002 0.0066
34 n-Hexane 0.0000 0.0000 0.0005 0.0000 0.0000
35 n-Heptane 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
36 n-Octane 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
37 n-Nonane 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
38 n-Decane 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
39 n-C11 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
40 n-C12 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
41 Nitrogen 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
42 CO2 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
43 H2O 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
44 EGlycol 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000 0.0000
45 Total 334.7605 1.0000 16815.5717 1.0000 31.2928
46 Hyprotech Ltd. Aspen HYSYS Version 7.1 (23.0.0.7119) Page 1 of 4

Licensed to: LEGENDS * Specified by user.

Vous aimerez peut-être aussi