Vous êtes sur la page 1sur 37

Les services bancaires.

Pr. Faiçal MAHREK.


Licence Ingénierie financière et techniques de banques
Plan:

- Les dépôts bancaires


- L'accord des prêts bancaires
- Les garanties et les engagements bancaires
- Le crédit-bail
- L'émission des valeurs mobilières
- La réglementation des transferts monétaires.
1- Les dépôts bancaires:
Plan
Introduction
Partie I:
Les conditions d'ouverture d'un compte
Les comptes non rémunérés
Les comptes rémunérés
Partie II:
Les produits de la bancassurance
Conclusion
Introduction
Le dépôt est un fond ou valeur confiés à une banque
pour être garder et restitués selon les modalités
déterminées.
Il existe différents types de dépôt bancaire. En effet,
les clients d'une banque peuvent déposer leur argent sur
divers comptes ou plans.
On distingue principalement les dépôts à vue, les
dépôts à terme et les plans d'épargne.
Sous le terme de dépôts à vue, on entend dépôt,
rémunéré ou non, avec la possibilité de retirer l'argent
partiellement ou totalement à tout moment.
Les dépôts à vue comprennent le compte courant ainsi
que le compte d'épargne.

Dans le premier cas, l'argent peut être retiré à tout


moment. Ce compte est souvent utilisé pour réaliser des
mouvements de fonds avec les autres comptes bancaires
en fonctionnant sur des bases créditrices ou débitrices.
Dans le second cas, l'argent est également disponible à
vue mais le compte fonctionne sur des bases créditrices
seulement et dont les retraits sont effectués en espèce
seulement.
Le dépôt à terme rapporte un intérêt à condition que
le teneur du compte ne retire pas l'argent avant la date
d'échéance généralement fixée à l'avance. Sinon le
compte se voit débité d'une pénalité dont la base de
calcul est un taux plus élevé que le taux de placement.
Partie I:
Les conditions d'ouverture d'un compte
I. Les particuliers
 Être majeur
 Fournir les documents d'identification requis:
-Pour les marocains résidents Carte d'identité nationale CIN en cours
de validité.
- Pour les marocains résidents à l'étranger, la CIN, le passeport ainsi
que la carte de séjour en cours de validité.
- Pour les étrangers résidents la carte de séjour.
- Pour les étrangers non résidents le passeport et la carte d'identité.
 Signer conjointement la «Convention d’ouverture du Compte», en
s’assurant que le client a bien apposé la mention «Lu et Approuvé, bon
pour accord».
 Remplir l’imprimé carton spécimen de signature.
 Le domicile , c'est l'adresse mentionnée sur le document
officiel d'ouverture de compte qui est retenue en tant
que lieu de résidence du nouveau client, aussi une
confirmation s'opérera par l'envoi d'une lettre de
remerciement et bienvenue à cette adresse.
 Vérification de la capacité bancaire auprès du SCIP
pour le compte courant (service central des incidents
de paiement). NB: le banquier doit obligatoirement
consulter le SCIP avant toute remise de chéquier au
nouveau client.
Pour le cas d'un mineur :
La représentation légale du mineur se fait par le
père. En cas de décès de ce dernier, de son
incapacité ou de son absence justifiés par un
document officiel, sa représentation revient à la
mère.
Le tuteur légal peut procéder lui-même, à
l'ouverture d'un compte au nom du mineur, mais qui
fonctionnera sous sa seule signature et ce, jusqu'à la
majorité du mineur.
II. Les professionnels
1. Les commerçants :
Pour les commerçants les documents d'identification
requis sont:
 La Carte d'Identité Nationale en cours de validité.
 L'autorisation du juge d'exercer le commerce pour
le cas des étrangers.
 Le registre de commerce.
 L’état modèle 7 ou J.
 Certificat d'inscription aux impôts (IR).
 Certificat d'inscription au rôle des patentes.
2. Les professions libérales:
Les professions libérales comprennent les
professions qui ne sont pas assujetties à une
inscription au registre de commerce. Il s'agit des
médecins, des avocats, des notaires….
Les documents d'identification requis sont:
 Pièce d'identité en cours de validité
 Carte professionnelle
 Certificat d'inscription au rôle des patentes
 Certificat d'inscription aux impôts (IR)
III. Les personnes morales
Le cas d'une société à responsabilité limitée :
C'est une société commerciale dont le capital
social est de 10.000 DH minimum divisé en parts
sociales dont le nominal ne peut être inférieur à
100 DH chacune.
Un associé minimum pour les SARL à Associé
unique, ou plusieurs associés avec un maximum de
50 personnes pour les autres SARL.
Les documents d'identification requis pour les SARL:
 Copie certifiée conforme à l'original des statuts.
 Copie conforme du certificat négatif.
 Photocopie conforme de la CIN du gérant et des
associés.
 Exemplaire du Journal d'annonces légales certifié
conforme à l'original.
 Le registre de commerce.
 Etat modèle J ou 7.
 Certificat d'inscription aux impôts sur les sociétés.
 Certificat d'inscription au rôle des patentes.
 Photocopie de la pièce d'identité du gérant.
Les comptes non rémunérés

 Compte chèque ordinaire


 Compte chèque ordinaire joint
 Compte en dirhams convertibles
 Les comptes en devises
 Le compte courant
• Le compte chèque ordinaire :
• C’est le compte le plus connu au niveau des banques, il fonctionne à
vue ce qui permet le retrait immédiat de ses dépôts.
• Conditions générales :
• Ce compte ne concerne que le majeur vu la responsabilité civile et
pénale de ce dernier .
• Le solde minimum dépend de la politique de chaque banque, il n'y a
pas de solde maximum.
• Le client doit supporter les frais de tenue de compte.
• Avantages :
• Le CCO ne peut jamais passer débiteur sauf autorisation préalable,
il représente la sécurité, la facilité de gestion du budget. Il permet
d'effectuer le virement, le règlement de l’échéance, la certification
et la domiciliation du salaire.
• Le compte de chèque ordinaire joint :
• Les bénéficiaires de ce compte ne peuvent être que des personnes
physiques en générale des conjoints.
• Conditions générales :
• Il fonctionne indifféremment sous la signature de l’un ou des Co-titulaires.
• Ce compte peut fonctionner à la demande écrite des intéressés (Co-
titulaires ou conjoints) sous signaturse séparées ou conjointes.
• Il n'y a pas de solde maximum et le minimum dépend de la politique de
chaque banque.
• Avantages :
• les ménages ouvrent très fréquemment un compte collectif. Ce faisant, ils
instaurent entre eux une double solidarité :
• -Passif : chacun d’eux est responsable des actes accomplis par l’autre et,
biensûr par lui- même.
• -Actif : la confiance existante entre les Co-titulaires permet à chacun d’eux
de faire fonctionner seul le compte.
• Le compte en dirhams convertibles :
• Le client marocain résident à l'estranger, et le client étranger résidant ou
non au Maroc peuvent ouvrir un compte en dirhams convertible.
• Conditions générales:
• C'est un compte qui ne peut jamais fonctionner en situation débitrice
• Il loge des versements uniquement en devise
• Pour alimenter le compte, le client doit apporter une déclaration de la
douane ou faire un virement de sa banque à l'étranger, ou d'un autre
compte en dirhams convertible ou en devises.
• Il n'y a pas de maximum. Pour le versement minimum lors de l'ouverture il
reste un choix pour le client, l'essentiel pour le banquier c'est que le compte
ne passe pas débiteur.
• Avantages:
• Même si le compte loge des versements uniquement en devise le client peut
effectuer des retraits aussi bien en devise qu'en dirham. Le client garde la
possibilité de transférer son argent à l'étranger sans aucun justif.
• Le compte en devises :
• Même chose pour le compte en dirham convertible, le client marocain
résident à l'étranger et le client étranger résident ou non au Maroc,
peuvent ouvrir un compte en devise. A cela s'ajoute les sociétés dont le CA
est destiné à l'étranger.
• Conditions générales:
• Pas de maximum, le versement minimum reste un choix pour le client
l'essentiel que le compte ne passe pas débiteur par ce que c'est un compte
qui ne peut jamais fonctionner en situation débitrice.
• C'est un compte qui fonctionne uniquement en devise.
• Les bénéficiaires peuvent être des particuliers comme des professionnels ou
des sociétés,
• Il peut être ouvert sans autorisation préalable de l'office des changes au
nom des personnes physiques ou morales de nationalité étrangères
résidantes ou non.
• Avantages:
• La possibilité de transfert sans perte en cours de change.
• Le compte courant:
• C'est le compte le plus connu au niveau des banques pour les
personnes morales. C'est un compte alimenté par plusieurs types
d'opérations à savoir: versement, retrait, virement, remise de chèque
ou d’effet, mise à disposition pour les entreprises.
• Conditions générales:
• C'est un compte pour les sociétés, pour les personnes morales.
• Pour ouvrir un compte courant il faut: Certificat négatif, le registre
de commerce, la taxe professionnelle, identification(CNSS, TVA,
FISCAL), Annonce légale, les statuts de l'entreprise et les pièces
d'identités des personnes qui ont habilité à faire fonctionner le
compte (les gérants).
• Avantages:
• Le compte courant représente la sécurité, la facilité de gestion du
budget, c'est la source de domiciliation des salaires.
• Il permet d'alimenter le compte de chèque des employés par
virement.
Les comptes rémunérés :

 Les comptes sur carnet


 Compte à terme
 Plan d'épargne logement
 Plan d'éducation
 Plan d'épargne en Actions
Compte sur carnet :
 C'est un compte d'épargne dont la rémunération minimale dépend de
BAM.
 Toute personne physique majeure résidente au Maroc et les MRE
ainsi que le mineur avec autorisation du tuteur légal peuvent ouvrir un
compte sur carnet.
 le montant maximum est de 400 000 DH y compris les intérêts avec une
durée illimitée.
 Pour le calcule des intérêts, la date de valeur est de J+15 pour les
versements et J – 15 pour les retraits sans oublier que les intérêts sont
calculés et reversés trimestriellement.
 Fiscalité
Pour les résidents au Maroc c'est 30% dont 20% de retenue à la source
sur les intérêts reversés et 10% de TVA.
Pour les marocains résidents à l'étranger c'est 10% de TVA.
 le compte sur carnet ne peut jamais passer
débiteur.
 le client a le droit d'un seul compte sur carnet avec
une disponibilité totale de ses fonds.
 le client a aussi la possibilité d'un retrait déplacé.
 Pour l'ouverture du compte sur carnet, le client doit
se présenter auprès du chargé de clientèle avec sa
carte d'identité nationale valide et le montant
minimum de versement qui est généralement 1OO
DH et enfin remplir et signer le contrat du compte
sur carnet ainsi que le specimen de signature.
Le compte à terme :
 Le dépôt à terme est une somme bloquée sur un compte bancaire,
productive d'intérêts, régie par une lettre approuvée par le titulaire
du compte.
 Le taux d'intérêt est déterminé en fonction des taux en vigueur sur le
marché, de la durée et du montant du placement.
 La durée peut être de 3, 6 ou 12 mois avec la possibilité de
renouveler le dépôt à terme.
 Fiscalité
 Pour les résidents au Maroc c'est 30% dont 20% de retenue à la
source et 10 % de TVA et ce sur la plus-value réalisée.
 Les marocains résidents à l'étranger sont exonérés si les fonds
proviennent du compte en Dirhams Convertibles et de 10% de
retenue à la source sur la plus-value si les fonds proviennent d'un
compte en Dirhams.
 Possibilité d'une avance qui peut aller jusqu'au 80%
du montant total avec une pénalité de 2%.
 Possibilité d'ouvrir plusieurs dépôts à terme.
 Possibilité de nantir le dépôt à terme pour un
bénéficier crédit .
Plan d'épargne logement
 Le PEL est un contrat d'épargne qui permet, moyennant
des cotisations périodiques et/ou libres, de constituer
une épargne à investir obligatoirement et en totalité
(capital+intérêts) dans l'acquisition ou la construction
d'une résidence principale au Maroc.
 Le souscripteur, au terme de la période d'épargne, a le
droit de bénéficier d'un prêt logement.
 Le client est tenu de conserver le montant des sommes
versées et des intérêts y afférents intégralement pour
une période égale au moins à 3 ans.
 Exonération totale de la taxe sur les intérêts à
percevoir.
Plan d'éducation
 C'est un contrat qui a pour objet la constitution d'une
épargne éducation au profit d'un enfant bénéficiaire en
vue de lui permettre de poursuivre ses études
supérieures ou de s'insérer dans la vie active
moyennant le paiement de primes périodiques et
complémentaires.
 C'est une épargne avec des versements libres ou
réguliers jusqu'à 300 000 Dirhams.
 Exonération de l'Impôt sur le Revenu et puis la durée
pour bénéficier de l’exonération fiscale est de 5 ans au
minimum, à condition que l’épargne soit affectée au
financement des études des enfants.
Plan d'épargne en Actions

 Ce plan d'Epargne est un contrat d'épargne qui


permet, moyennant des cotisations périodiques et/ou
libres, de constituer une épargne à investir en actions
et/ou en OPCVM actions.
 Le PEA permet de bénéficier de l'exonération de la
taxe sur les revenus et profits des capitaux mobiliers
(dividendes et plus values).
 Les conditions rattachées au PEA sont les suivantes:
 Durée du PEA est de 5 ans.
 Plafond des versements jusqu'à 600 000 DH.
Partie II:
Les produits bancassurance

1) Définition :
« Bancassurance » est un terme récent, utilisé par les
établissements bancaires et les compagnies d'assurances
qui, comme toutes les entreprises, tentent de développer
de nouvelles activités. C'est dans ce cadre que les
banques proposent des produits d'assurances et que les
compagnies d'assurances offrent des produits bancaires
et financiers. Donc, on entend par la « bancassurance »
la distribution de produits bancaires et d'assurance au
sein d'un même réseau bancaire.
Assurance
Maladie

Assurance Assurance
vie Les Incendie
Produits
Assurances

Assurance Assurance
Accident Automobile
2) Exemple de produit bancassurance:
Produits d’assurance vie
 En cas de vie :
Capital avenir:
C’est un contrat d’assurance vie qui garantit le versement d’un capital ou d’une rente
certaine en cas de décès ou d’invalidité absolue et définitive du souscripteur
Garanties offertes:
 Le versement d’un capital de base choisi par le client au moment de la souscription
 Ce capital peut être, à la demande de l’assuré ou du bénéficiaire, transformé en
rente certaine.
Age limite de souscription:
La clientèle, âgée de moins de 50ans au moment de la souscription.
Age limite de couverture:
 60ans pour la garantie décès
 60ans pour la garantie invalidité absolue et définitive
Condition d’admission:
L’admission est soumise à un simple questionnaire médical
Périodicité de paiement des primes:
Annuelle, semestrielle.
 En cas de décès:
Sécuricompte :
C’est un contrat d’assurance en cas de décès du souscripteur, dont le
capital assuré est lié au solde du compte, qu‘il soit débiteur ou créditeur avec
un minimum garanti.
Il a pour objet de fidéliser la clientèle en répondant à leurs besoins en
matière d’assurance et de couvrir les découverts, les crédits et les
dépassements.
En cas de solde débiteur :
Le capital garanti sera versé à la banque pour résorber le solde débiteur ensuite
aux bénéficiaires désignés.

En cas de solde créditeur :


La compagnie versera aux bénéficiaires une somme égale au solde créditeur du
compte avec une garantie d’un capital minimum et maximum selon l’option choisie.
Le capital de décès dépend de l’option choisie, du solde du
compte et de la cause du décès :
 Si le solde < capital minimum garanti  capital décès = minimum garanti.
 Si le solde > capital maximum garanti  capital décès = maximum garanti.
 Si le solde est compris entre le capital  capital décès = solde du compte
minimum et le capital
maximum garanti
3) Avantages de la bancassurance :
 Améliorer la rentabilité du réseau de la banque en alimentant le produit net
bancaire par les commissions collectées.
 Augmenter sa part de marché par la fidélisation de sa clientèle.
 Créer des effets de synergie banque/assurance.
Conclusion
Merci
de
votre attention