Vous êtes sur la page 1sur 4

RÉPUBLIQUE DE CÔTE D’IVOIRE

Union-Discipline-Travail

MINISTÈRE DE L’AGRICULTURE AGENCE JAPONAISE DE

ET DU DEVELOPPEMENT RURAL COOPÉRATION INTERNATIONALE


(MINADER) (JICA)

PROJET DE PROMOTION DU RIZ LOCAL EN REPUBLIQUE DE CÔTE D’IVOIRE

ENQUETE SUR LES PERIMETRES DE PHASE 4

Termes De Référence
Projet de Promotion du Riz Local en République de Côte d’Ivoire: PRORIL

Introduction

La Côte d’Ivoire, malgré ses atouts en matière de production de riz, se trouve dans
une situation d’importation massive pour répondre aux besoins de plus en plus
croissant de la consommation intérieure de riz.

La production nationale de riz est inférieure à la moitié de la demande depuis plus de


trois décennies malgré les différentes politiques de développement de la filière riz. En
2010 la production nationale de riz blanchi était d’environ 700 000 tonnes contre une
demande estimée à plus de 1 500 000 tonnes.

Pour combler ce déficit, une stratégie de Développement de la filière Riz 2012 – 2020
(Stratégie Nationale de Développement de la Riziculture), a été mis en place.

Cette stratégie a pour objectif d’une part de couvrir les besoins nationaux de
consommation à partir de 2016 avec une production locale de 1 800 000 tonnes de riz
blanchi et d’autre part de porter cette production à l’horizon 2018 à environ 2,1 millions
de tonnes de riz blanchi.

La mise en œuvre de cette stratégie se fait à travers différents programmes/Projets


financés par l’Etat de Côte d’Ivoire et les bailleurs de fonds multilatéraux et bilatéraux.

C’est dans ce cadre et conscient de l’importance des coopérations antérieures, que le


Gouvernement de Côte d’Ivoire a sollicité auprès du Gouvernement Japonais, un
projet de coopération technique visant à promouvoir la production locale du riz ainsi
que sa distribution.

Démarré en 2014 par une phase pilote dans la région du Bélier, le projet s’est étendue
depuis sa deuxième année à l'ensemble de la zone cible.

En effet, afin de mieux évaluer les effets induits par le projet au niveau des groupes
ciblés, le PRORIL a décidé de réaliser une enquête sur les sites de la phase 4 et
ceux de la phase 3 n’ayant pu faire les mises en place pour faute de pluie.

2
Projet de Promotion du Riz Local en République de Côte d’Ivoire: PRORIL

1. Objectifs de l'enquête

1.1. Objectif global

L'enquête de base a pour objectif global de définir les valeurs de base des indicateurs
du projet afin de déterminer à terme les performances.

1.2. Objectifs spécifiques

L'enquête de base vise les objectifs spécifiques de définir :

- Le rendement avant et après l’intervention du projet ;


- Les variétés cultivées ;
- La superficie par producteur ;
- Le nombre de producteurs ;
- La quantité de paddy produite par producteur ;
- La situation de collecte et de vente du paddy ;
- Le prix du paddy par variété ;
- Le revenu moyen par producteur ;
- Les charges d’exploitation par producteur ;
- L’accès au crédit ;
- Le niveau d’application des techniques de base de la formation.

2. Méthodologie

L'enquête sera réalisée par des enquêteurs qui seront recrutés et formés.

Un questionnaire élaboré par l’UGP sera expliqué aux enquêteurs le premier jour de
formation. L'enquête se fera par des entretiens directs entre l'enquêteur et le
bénéficiaire avec comme conducteur le questionnaire. Les enquêteurs se chargeront
de la saisie des données collectées dans un fichier Excel qui sera mis à leur
disposition. Une vérification des données saisie sera faite par l’UGP.

15 enquêteurs participeront à la réalisation de l’enquête et la saisie des données. 12


sites sont concernés par cette enquête. 2 sites de la phase 3 et 10 sites de la phase
4.

3
Projet de Promotion du Riz Local en République de Côte d’Ivoire: PRORIL

L’enquête sera coordonnée par GUEI et N’GBRA et supervisée par les 2 membres de
l’équipe de suivi de terrain.

Le déploiement des enquêteurs se fera par 2 véhicules de location PRORIL et 2


véhicules MINADER/PRORIL.

Un Expert sera sélectionné par l’analyse des données et la présentation des données
sous forme de tableau conformément aux résultats attendus de l’enquête.

3. Durée

L’enquête se déroulera du vendredi 20 avril au Mercredi 25 avril 2018 à savoir 6 jours


y compris la saisie des données.

La première journée de réalisation de l’enquête consistera à la formation des


enquêteurs et la réalisation d’un test avec les producteurs de Kpoussoussou. Cette
journée doit être prise en compte financièrement.

4. Budget de l’enquête

BUDGET ENQUETE DE PERIMETRE 2018

Prix
Désignation Unité Quantité unitaire Total

Traitement de données jour 1 800 000 800000


Communication
Enquête forfait 1 400 000 400000
Enquêteurs (15X6jrs) homme.jour 90 30 000 2700000
Carburant Forfait 1 500 000 500000
TOTAL 4400000

Le budget global de l’enquête est estimé à quatre millions quatre cent mille francs
CFA