Vous êtes sur la page 1sur 6

COUCHES LAVABLES

(Sources: maman-naturelle.com, crianzanatural.com, catoire-fantasque.be)

Avant tout: toute couche lavable se compose de deux parties qui se lient entre elles de façon différente:

- Une partie absorbante (linge, insert)

- Une partie impérmeable (culotte, couche)

Auxquelles on peut rajouter:

- Un absorbent extra (doublure)

- Un voile (en cellulose ou polaire) qui permet de recupérer les selles / éviter le contact entre la couche et les crèmes, si l’on en met.

Matières

Pour les couches

Cotton

Absorption moyenne Résistant aux lavages Sèche rapidement

Microfibre

Bonne absorption Résiste bien aux lavages Sèche très rapidement

Bambou (en général combiné avec du polyester)

Très absorbant (4 fois + que le coton) Résistant aux lavages Sèche plus lentement Propretés bactericides et fungicides

Chanvre

6 fois plus absorbant que le coton (parfait pour la nuit) Devient raide avec les lessives Bactericide et fungicide Sèche lentement

Pour les culotes

Laine

Étanche (une fois traitée) et thermo-régulatrice La solution idéale pour les gros pipis de la nuit Entretien délicat

PUL (polyester recouvert de polyuréthanne laminé)

Très fin, impérmeable et résistant Entretien facile

Types de couches (selon le rapport couche-coulotte)

Tout-en-un

 

Utilisation hyper simple (comme les couches jetables) Séchage moins rapide Plus cher Prend plus de place dans la machine

Le linge et la culotte forment un tout; on lave tout à chaque change.

Le linge et la culotte forment un tout; on lave tout à chaque change.

Tout-en-deux

 

Utilisation très simple On n’a pas besoin de tout laver, donc on peut avoir moins de culotes que de couches Peut être utilisé comme tout-en-un pour simplifier (si l’enfant est gardé, pour les sorties…) Séchage rapide (la couche passe au sèche-linge, mais il ne faut pas en abuser) Reste un système plus cher que d’autres.

Le linge et la culotte se désolidarisent; on lave que le linge et on conserve

Le linge et la culotte se désolidarisent; on lave que le linge et on conserve la culotte si elle n’est pas tachée.

Couche classique + culotte de protection

La partie absorbante est une couche lavable qui peut être un simple tissu carré, un linge classique ou une couche avec des élastiques pour les jambes et taille et fermetures avec scratch ou bouttons-pression. On met une culotte de protection sur la couche

C’est le système le plus absorbant et le plus économique. Idéal pour la nuit et pour les nouveaux-nés Moins pratique pour les sorties (mais on se fait à tout!!)

économique. Idéal pour la nuit et pour les nouveaux-nés Moins pratique pour les sorties (mais on

Types de couches selon la taille

Couches multi-taille

Couches multi-taille Avec des snaps qui permettent d’adapter la couche à l’enfant qui grandit Option plus

Avec des snaps qui permettent d’adapter la couche à l’enfant qui grandit Option plus économique, une couche sert jusqu’à la propreté Difficile d’adapter, en général, aux nouveaux-nés (l’option la plus petite est trop grande ou fait un “gros paquet), mais sert bien à partir de 5-6kg. (poids orientatif car ça dépend et de la marque et de la physionomie de l’enfant)

Couches unitaille

Couches unitaille Il faut acheter des couches au fur et à mesure que l’enfant grandit (la

Il faut acheter des couches au fur et à mesure que l’enfant grandit (la plupart des marques ont trois tailles). Il existe des couches spécifiques noveau-né qui s’adaptent parfaitement aux petits bébés jusqu’à 6-7 kg (encore, en fonction de la marque et de la physionomie de l’enfant); plus économiques que les couches pour grands enfants.

Selon l’ajustement sur le corps de l’enfant

Avec des snaps

Avec des snaps Plus difficles à ouvrir par l’enfant. L’ajustement peut être moins précis si bébé

Plus difficles à ouvrir par l’enfant. L’ajustement peut être moins précis si bébé est très rond ou très mince.

Avec du velcro

Avec du velcro Plus faciles à enlever par l’enfant. Ajustement plus précis sur la taille du

Plus faciles à enlever par l’enfant. Ajustement plus précis sur la taille du bébé.

Entretien

Les couches lavables sont assez fáciles à entretenir, mais il peut prendre du temps de trouver l’entretien parfait pour chaque famille-enfant-machine… Il existe donc autant de routines de lavage que de familles…

Personnellement, ce qui a marché pour moi, c’est:

- Stockage des couches sales à sec (avec éventuellement une cuierée de “Hard rock” de la marque Rock n green, produit spécifique pour enlever l’amoniac)

- Selles: pour Nouveau-né, je les traite comme le pipi; pour bébé qui mange, j’utilise un voile jettable, donc caca dans le wc, voile dans la poubelle. Si la couche est sale (pas légèrement sale, mais vraiment sale), je frote avec de l’eau et un peu de savon et je mets dans un étendoir, au-dessus de la baignoire pour éviter de mettre trop d’eau dans le seau à couches.

- Rinçage des couches, sans enlever l’eau.

- Je complète ma machine s’il n’y a pas trop de couches (attention à ne pas mettre des tissus qui ont besoin de beaucoup d’eau: serviettes, couvertures).

- Produit de lavage: en ce momento j’utilise des noix de lavage. Il y a des détergents spécifiques couches, mais il suffit de mettre un détergent neutre, pas huileux (savon de marseille donc pas conseillé). On peut utiliser les ¾, même la moitié de la quantité reccomendée par le fabriquant.

- ATTENTION: pas d’eau de javel, pas de blanchissant, pas d’assouplissant, qui pourraient endommager voire imperméabiliser nos couches.

- Rinçage: le máximum accepté par la machine. Les restes de savont peuvent ètre mauvais pour la peau et faire dégénerer l’ourine en amonniac.

- Essorage: moyen, pour retirer assez d’eau sans faire de mal aux couches.

- Séchage: le sèche-linge est à éviter (la chaleur peut endommager les élastiques); le soleil est notre meilleur allié et peut faire partir les taches.

Entretien de la laine:

La laine est thérmoregulatrice et impérmeable après avoir été traitée avec de la lanoline

Il existe des produits spécifiques pour traiter la laine, mais le moins cher c’est de la traiter avec la crème à la lanoline vendue pour les seins; dans ce cas il faut:

- Dissoudre une toute petite quantitée (comme un petit pois) dans de l’eau très chaude, avec deux gouttes de savon pour les mains.

- Mélanger dans un seau rempli à moitié d’eau froide ou tiède (pour pas avoir froid aux mains)

- Faire tremper la culotte quelques heures.

- Essorer à l’aide d’une serviette et laisser secher à plat et à l’ombre

La toute première fois il faut parfois répéter la lanolisation. En général il faut refaire toutes les 4 semaines ou dès que la culotte commence à ne plus être imperméable.

Si la culotte n’est pas sale, laissez aérer tout simplement (sans laver; attention car il faut lanoliser à chaque lavage).

Mon choix

Après 5 ans d’utilisation de couches lavables, mon choix actuel est:

NOUVEAU NÉ

Pack de 10 couches lavables marque pop-in spécifiques nouveau-né (6 culottes + 10 couches) que j’utilise surtout pour les sorties.

10 couches simples en cotton + épingles à nourrice + deux culottes nouveau-né que j’utilise notamment à la maison.

À PARTIR DE 6-7 KG

Couches tout-en deux, multitaille, pour les sorties (mes marques: modèle pop-in de bamboozle + modèle basics, de bambooty).

Couches classiques + culottes (multitaille, en PUL ou bien unitaille, en laine) à la maison.

Couches classiques unitaille en chanvre + culotte en laine pour la nuit.

ET EN PLUS…

Couches carrées pour donner de l’absorption extra ou pour utiliser seules si la couche va rester peu de temps (par example, s’il faut changer l’enfant une heure avant le bain ou le coucher)

Absorbants extra pour la nuit (posés sur une couche quelquonque, méthode alternative à la couche en chanvre mais moins éfficace)

Voiles jetables pour le caca mais égalément pour éviter le contact avec les crèmes. Je les lave dans la machine quand il n’y a pas de selles.