Vous êtes sur la page 1sur 7

GCI-108 Méthodes expérimentales en génie civil

Fiche d'instruction pour les laboratoire #2, #3, #4 et #6

Essais sur des poutres en béton armé

Ce laboratoire fait appel à des notions du cours GCI-210 Résistance des matériaux Il a été
conçu par Dominique Lefebvre et Richard Gagné.

1. Introduction

1.1 Essais de traction sur des barres d’acier d’armature (Labo 2)

● Ce laboratoire permettra de mesurer les caractéristiques physiques (module élastique,


limite élastique, contrainte à la rupture) des barres d’armature utilisées pour la fabrication
des poutres en béton armé. Des instructions de laboratoire vous seront transmises durant
la semaine précédant ce laboratoire.

1.2 Assemblage des armatures (Labo 3)

● Ce laboratoire permettra d’assembler les aciers d’armature des poutres en béton armé.
L’assemblage devra respecter les dimensions présentées à la section 4. Des instructions
de laboratoire vous seront transmises durant la semaine précédant ce laboratoire.

1.3 Coulée du béton (Labo 4)

● Ce laboratoire permettra de couler le béton nécessaire pour terminer la fabrication des


poutres en béton armé. Trois types de bétons seront utilisés (résistances nominales de
35, 40 et 55 MPa). Des instructions de laboratoire vous seront transmises durant la
semaine précédant ce laboratoire.

1.4 Essais en flexion des poutres (Labo 6)

● Ce laboratoire permettra de mesurer et d’analyser le comportement en flexion des


poutres. Des instructions de laboratoire vous seront transmises durant la semaine
précédant ce laboratoire.

2. Objectifs

● Comprendre le fonctionnement des appareils de mesure (cellule de charge, jauges, LVDT,


etc.).

● Acquérir des données expérimentales à l’aide d’un système d’acquisition informatisé.

● Traiter des données et tracer des courbes représentant le comportement jusqu’à la rupture
d'une poutre en béton armé et d’une poutre en béton armé renforcée extérieurement par
des matériaux composites.

Automne 2009 1
GCI-108 Méthodes expérimentales en génie civil

● Réaliser des essais de flexion jusqu'à la rupture sur une poutre en béton armé et une
poutre en béton armé renforcée extérieurement avec des fibres de carbone.

● Comparer le comportement lors des essais avec celui prévu par les relations théoriques.

3. Mandat

● Décrire le montage et les dispositifs expérimentaux.

● Réaliser les essais de chargement en flexion sur les deux poutres

● Décrire le comportement de la poutre durant les essais jusqu'à la rupture.

● Tracer les 3 courbes de comportement pour chacune des deux poutres.

° P – Flèche au milieu de la poutre ()


° P – Déformation dans les barres d'acier (barres supérieures et inférieures)
° P – Déformation dans le composite (si applicable)

● Comparer les résultats avec les valeurs théoriques (voir le cours de résistance des
matériaux).

● Comparer le comportement des 2 poutres.

4. Matériaux et poutres

● Béton
f’c = 55 MPa (valeur A-2009)
f’t = 0,6 (f’c)0,5
Ebéton = 4500 (f’c)0,5

● Acier
E = 237 000 MPa
0 = 545 MPa
2 barres = 6,35 mm en haut et en bas
Étriers = 6,35 mm à 76 mm c/c

● Caractéristique de la fibre de carbone


 0 = 3450 MPa
E = 230 GPa

Automne 2009 2
GCI-108 Méthodes expérimentales en génie civil

Quantité de fibre = 230 g/m2


Épaisseur de conception = 0,127 mm (1 pli)
Largeur du composite = 100 mm
Section efficace de fibres de carbone = 100 x 0,127 mm = 12,7 mm2

● Poutres

Automne 2009 3
GCI-108 Méthodes expérimentales en génie civil

5. Analyse des résultats

5.1 Poutre en béton armé sans composite

P/ 2 P/ 2
a = 400 m m 300 m m a = 400 m m

m ax
L = 110 0 m m

P �a
Mmax (milieu de la poutre) =
2

a) Poutre non fissurée

● Calculer la force P qui cause la fissuration du béton est approximativement en


négligeant l’armature (section en béton seulement) et en considérant un comportement
élastique du béton.

● Calculer la flèche (max) au moment de la fissuration

max (milieu de la poutre dans le domaine élastique non fissuré) =


(P 2)  a
(3  L2  4  a 2 )
24  E  I

● Sur la courbe expérimentale P-, expliquer comment on peut identifier le moment où il y


aura fissuration du béton.

Automne 2009 4
GCI-108 Méthodes expérimentales en génie civil

b) Poutre fissurée, domaine élastique

100 m m
C
Y
63 m m 2 A .N .
11 5
m m As x E ac

63 m m 2 E bet

T = A s s
S e c tio n fis s u r é e
S e c tio n in itia le É t a t d e c o n tr a in t e e t tra n s fo rm é e

● Calculer la position de l’axe neutre et le moment d’inertie de la section fissurée (cours


GCI 210).

● Pour une charge P=10 kN, calculer les valeurs théoriques des contraintes dans l’acier et
le béton (cours GCI 210).

c) Poutre fissurée, domaine plastique

C a c ie r = A a c ie r x 

63 m m 2
115 11 5
m m m m
63 m m 2

T a c ie r = A a c ie r x 

● En considérant seulement la résistance des barres d’acier à la rupture, déterminez


théoriquement la valeur de la charge maximale P à la rupture (P ~ 24 kN)

● Comparer les valeurs théoriques et expérimentales de P à la rupture et commenter.

Automne 2009 5
GCI-108 Méthodes expérimentales en génie civil

d) Courbes expérimentales

● Tracer la courbe P - max et commenter le comportement jusqu’à la rupture

● Tracer la courbe P – acier tendu et commenter

● Tracer la courbe P - acier comprimé et commenter.

5.2 Poutre avec renforcement en composite

a) Charge maximale à la rupture

● Déterminer la valeur maximale de la charge P qui crée la rupture de la poutre, si elle se


produit lorsqu’il y a plastification simultanée de l’acier, du béton et du composite de
carbone selon le schéma suivant (cours GCI-210).

b
Cbéton = 0,85 f'c a x b
C acier = Aacier x 
a
63 mm2
115
mm 150
mm
115
mm + 150 -
a
2
63 mm 2

Tacier = A acier x 

10,7 mm 2 Tbéton = Acomposite x composite

b) Courbes expérimentales

● Tracer la courbe P - max et commenter le comportement jusqu’à la rupture

● Tracer la courbe P – acier tendu et commenter

● Tracer la courbe P - acier comprimé et commenter.

● Tracer la courbe P - composite et commenter.

Automne 2009 6
GCI-108 Méthodes expérimentales en génie civil

6. Discussion

Comparer la capacité structurale des deux types de poutres

° Résistance ultime
° Domaine élastique
° Mode de rupture
° Ductilité
° Fissuration à la rupture
° Conclusion sur le renforcement des poutres en composite

7. Conclusion

Automne 2009 7

Vous aimerez peut-être aussi