Vous êtes sur la page 1sur 3

19-34283-DGSE

EFAG
Ville
de Marseille

RAPPORT
AU
CONSEIL MUNICIPAL

- 236 -

DI RE CT IO N G EN E R AL E D E S S E R VI C E S - D IR E CT IO N D E L ' E V AL U AT I O N D E S
PR O J ET S P AR T E N ARI AU X ET D E L A G E ST IO N E XT E RN AL I S E E - Pa r c C h a n o t -
Ap p ro b at io n d e l 'av en an t n ° 1 0 à la co n v en t i o n n ° 8 5/ 1 02 d u 1 e r ja n v i er 19 8 5
p a ss é e av e c l a S AF I M .

19- 3 4 28 3- D G SE EF AG

-o-

Monsieur le Maire, sur la proposition de Monsieur l'Adjoint délégué aux Finances, au


Budget et à la Charte Ville Port, soumet au Conseil Municipal le rapport suivant :

Par délibération n°85/164/FAE du 19 février 1985, le Conseil Municipal a approuvé la


convention n°85/102 par laquelle la Ville confiait à la SAFIM, pour une durée de trente ans, la gestion et
l'usage des bâtiments et des esplanades du Parc des Expositions. Il s’agit d’une autorisation
d’occupation du domaine public, régie par les règles du Code Général de la Propriété des Personnes
Publiques (CG3P), dont l’objet principal est de confier à la SAFIM une dépendance domaniale de la Ville
de Marseille. Elle a par la suite intégré plusieurs programmes d’investissement portés par la SAFIM
destinés, par accession, à intégrer le patrimoine communal en fin de contrat. Par cette même convention,
la Ville a également octroyé à la SAFIM le droit exclusif d'organiser tous les congrès, salons et
séminaires sur le site.

Depuis, neuf avenants ont été passés, pour prendre en compte les modalités de
réalisation technique et financière des programmes d’investissements liés à la requalification et la
restructuration du parc Chanot et des modifications mineures de périmètre. Par la délibération
n°95/61/SLT du 27 janvier 1995, le Conseil Municipal a notamment approuvé l'avenant n°1 autorisant
l'intégration dans le périmètre concédé de l'auditorium ainsi que l'allongement de la durée de convention
avec la SAFIM de cinq ans, jusqu’au 31 décembre 2019.

Il est aujourd’hui nécessaire, pour plusieurs raisons, de prolonger d’un an, la


convention avec la SAFIM, soit jusqu’au 31 décembre 2020, dans les conditions de l’article L.2122-1-2 du
Code Général de la Propriété des Personnes Publiques, qui autorise la collectivité à prolonger une
autorisation domaniale existante dans le cas, notamment, où la prolongation n’a, au regard de sa durée
limitée, que pour objet et pour effet de permettre de dénouer « dans des conditions acceptables
notamment d'un point de vue économique, des relations entre l'occupant et l'autorité compétente ».
19-34283-DGSE
EFAG
Premièrement, par délibération n°18/0502/UAGP du 25 juin 2018, la Ville a décidé de
recourir à une Délégation de Service Public pour l’aménagement et la poursuite de l’exploitation du parc
des congrès et des expositions de Marseille Chanot. La procédure de mise en concurrence initiale en vue
de l’attribution d’une délégation de service public a cependant été retardée à la suite de la modification de
cette délibération initiale par la délibération n°18/1150/UAGP du 20 décembre 2018, qui a précisé le
projet et supprimé un risque juridique qui avait été identifié. La procédure de dévolution du nouveau
contrat qui sera constitutif d’une Délégation de Service Public a donc été retardée, et le délai de 6 mois
restant désormais à courir jusqu’au terme actuel de la convention avec la SAFIM ne suffira pas à
désigner le nouveau cocontractant de la Ville dans le cadre d’une procédure de passation imposant un
certain nombre de délais incompressibles.

Deuxièmement, le parc Chanot accueillera du 11 au 19 juin 2020 le Congrès mondial


de la nature, organisé conjointement par l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature)
et le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire. Organisé tous les quatre ans, ce congrès est le
plus grand événement sur la conservation de la nature au monde. Il rassemble les leaders et les
décideurs issus de gouvernements, de la société civile, de collectivités, d’entreprises et d’universités afin
de définir les défis les plus urgents en matière d’environnement et de développement, et les actions à
entreprendre pour y répondre. Le dernier Congrès s’est tenu en septembre 2016 aux Etats Unis (à
Hawaii), et a réuni 10 000 participants, venus de 192 pays. Pour cette édition 2020, 10 000 congressistes
sont également attendus, et près de 100 000 visiteurs. Les répercussions économiques et médiatiques
de ce congrès seront significatives pour l’ensemble du territoire. C’est une chance et un atout stratégique
majeur que ce congrès soit accueilli sur le territoire marseillais.

Cependant, la désignation de Marseille comme ville hôte – et plus particulièrement du


parc Chanot comme site hôte – n’est pas le fruit du hasard. C’est l’aboutissement d’un travail de
négociations entre la Ville, la SAFIM et le Ministère entamé dès 2017, qui a permis la signature du contrat
d’organisation au printemps 2019. Cette désignation se traduit cependant par de très fortes attentes de la
Ville de Marseille et surtout de l’Etat vis-à-vis de l’exploitant du parc Chanot, qui s’est engagé
contractuellement à réaliser un certain nombre de travaux et d’aménagements : complément
d’infrastructures numériques existantes, amélioration de l’accessibilité des sanitaires, travaux de seconds
œuvre dans certains espaces. Plusieurs démarches ont donc déjà été réalisées, mais le travail
partenarial initié va ainsi se prolonger tout au long des mois à venir, de manière continue et progressive,
et aller crescendo jusqu’à la tenue du congrès en juin prochain.

Afin que cette rencontre internationale soit un succès, il est donc nécessaire de
sécuriser son organisation en garantissant à l’Etat et à l’Union Internationale pour la Conservation de la
Nature la stabilité de l’exploitant du site. Il s’agit de la meilleure garantie pour que le travail réalisé en
amont pour la préparation et l’anticipation du congrès puisse continuer sereinement et efficacement, et
soit prolongé en toute cohérence en 2020 jusqu’à la fin du congrès. La désignation d’un nouvel exploitant
er
au 1 janvier 2020 aurait représenté en l’état une source importante d’instabilité et d’incertitude.

Enfin, des travaux indispensables sont à engager à court terme, sur le bâtiment du
Palais des Congrès datant de 1969. Sa toiture, qui n’a été jusque-là que partiellement rénovée, nécessite
d’être entièrement refaite compte tenu des infiltrations d’eau importantes subies l’hiver dernier. Ces
travaux, qui pourront être réalisés en urgence à partir de l’été 2019, nécessitent que l’exploitant actuel
puisse à la fois assurer le suivi technique de ce chantier imprévu, les adaptations qui en découleront une
fois la toiture mise en service et en assumer une partie de l’amortissement.

Il nous est donc proposé, dans le contexte ci-dessus rappelé, de titrer la SAFIM, avec
son accord, pour 12 mois supplémentaires, soit jusqu’au 31 décembre 2020, ce qui permettra de
poursuivre l’actuel contrat jusqu’à désignation du délégataire et de le conclure dans des conditions
acceptables pour la Ville.

Hormis les clauses relatives à la durée et aux travaux susmentionnés, la convention


en cours ne subira aucune autre modification.
19-34283-DGSE
EFAG
Telles sont les raisons qui nous incitent à proposer au Conseil Municipal de prendre la
délibération ci-après :
LE CONSEIL MUNICIPAL DE MARSEILLE
VU LE CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES
VU LE CODE DE LA COMMANDE PUBLIQUE
VU LE CODE GENERAL DE LA PROPRIETE DES PERSONNES PUBLIQUES ET
NOTAMMENT SES ARTICLES L.2122-1-1 ET L.2122-1-2
VU L’ORDONNANCE N°2017-562 DU 19 AVRIL 2017
OUÏ LE RAPPORT CI-DESSUS

DELIBERE

ARTICLE 1 Est approuvé l’avenant n°10 ci-annexé, à la convention avec la SAFIM n°85/102 du
er
1 janvier 1985 relative à l’exploitation du parc des congrès et des expositions de
Marseille Chanot.

ARTICLE 2 Monsieur le Maire ou son représentant est autorisé à signer cet avenant et tout
document afférent à son exécution et à l'exécution de la présente délibération.

Vu et présenté pour son enrôlement


à une séance du Conseil Municipal
MONSIEUR L'ADJOINT DÉLÉGUÉ AUX
FINANCES, AU BUDGET ET À LA CHARTE
VILLE PORT
Signé : Roland BLUM

Vous aimerez peut-être aussi