Vous êtes sur la page 1sur 4

Les chocs

par Gilbert Gastebois

1. Schéma

m1 et m2 Masses des deux billes


p1 = m1V1 Quantité de mouvement de m1 avant le choc
p'1 = m1V'1 Quantité de mouvement de m1 après le choc
p2 = m2V2 Quantité de mouvement de m2 avant le choc
p'2 = m2V'2 Quantité de mouvement de m2 après le choc
Δp1 Variation de la qté de mvt de m1
Δp2 Variation de la qté de mvt de m2

p = p1 + p2
p' = p'1 + p'2 ( p, p', p1, p2, p'1 et p'2 sont des vecteurs )
2. Conservation de la quantité de mouvement au cours du choc
On étudie le choc très bref et sans frottement de deux sphères dures isolées ( Somme des
forces extérieures nulle )

Deuxième loi de Newton : dp/dt = Σ F = Σ Fext + Σ Fint = 0 + F1 choc + F2 choc = 0


car F1choc + F2choc = 0 ( 3ème loi de Newton )
donc p = constante donc
p = p'
p1 + p2 = p'1 + p'2
p'1 - p1 = - ( p'2 - p2 )
Δp1 = - Δp2 ( Ce qui est conforme à la 3ème loi de Newton F1choc = - F2choc car
F1choc = Δp1/Δt et F2choc = Δp2/Δt )

Remarque : Que se passe-t-il si Σ Fext non nulle?


On a alors Δp/Δt = Σ Fext et Δp = ( Σ Fext ) Δt
La durée du choc Δt est extrêmement brève donc Δp est très proche de zéro.
Si le choc est bref, la quantité de mouvement se conserve.

3. Étude du choc
Au cours du choc, la quantité de mouvement totale est constante et une partie de
l'énergie cinétique totale se transforme en chaleur
Ec' = k Ec k <= 1 ( k = 1 correspond au choc parfaitement élastique sans perte
d'énergie cinétique )
Δp1x = p'1x - p1x
Δp2x = p'2x - p2x
Δp1y = p'1y - p1y = 0
Δp2y = p'2y - p2y = 0
Δp1x = - Δp2x donc
p'1x - p1x = - p'2x + p2x
p'2x = p2x + p1x - p'1x = px - p'1x
p'2x = px - p'1x
p'1y = p1y
p'2y = p2y

Ec = p1²/2m1 + p2²/2m2 = (p1x² + p1y²)/2m1 + (p2x² + p2y²)/2m2


Ec' = p'1²/2m1 + p'2²/2m2 = (p'1x² + p'1y²)/2m1 + (p'2x² + p'2y²)/2m2 = k Ec
m2 (p'1x² + p'1y²) + m1 (p'2x² + p'2y²) = 2m1 m2 k Ec = avec p'1y = p1y et p'2y = p2y
m2 p'1x² + m2 p1y² + m1 (px² + p'1x² - 2 px p'1x + p2y²) = 2m1 m2 k Ec
m2 p'1x² + m2 p1y² + m1 px² + m1 p'1x² - 2m1 px p'1x + m1 p2y² - 2m1 m2 k Ec = 0
(m1 + m2) p'1x² - 2m1 px p'1x + m2 p1y² + m1 p2y² + m1 px² - 2m1 m2 k Ec = 0
Équation du second degré dont la solution est :
p'1x= (m1 px - ( m1²px² - (m1 + m2) ( m2 p1y² + m1 p2y² + m1 px² - 2m1 m2 k Ec ))½)/(m1 + m2)
p'1x = ( m1 px - ((m1 + m2) ( 2m1 m2 k Ec - m2 p1y² - m1 p2y² ) - m1 m2 px²)½)/(m1 + m2)
p'2x = px - p'1x
p'2x = ( m2 px + ((m1 + m2) ( 2m1 m2 k Ec - m2 p1y² - m1 p2y² ) - m1 m2 px²)½)/(m1 + m2)

Les angles sont alors tels que :


tan θ1 = p1y/p1x = V1y/V1x
tan θ2 = p2y/p2x = V2y/V2x
tan θ'1 = p'1y/p'1x = V'1y/V'1x
tan θ'2 = p'2y/p'2x = V'2y/V'2x

kmin = ( m2 p1y² + m1 p2y² )/(2m1 m2 Ec) + px²/(2( m1 + m2 ) Ec)


k = kmin (1 - cf ) + cf ( 0 <= cf <= 1 )

Remarque : Choix du signe


La solution de l'équation du second degré donne deux solutions possibles, alors
comment choisir la "bonne"?
Si la masse m1 est à gauche, alors elle rebondit vers l'arrière et m2 est poussé vers
l'avant d'autant plus que le choc est élastique ( k plus grand ). Pour cela il faut choisir le
signe - pour p'1x . Si la masse m1 est à droite, tout est inversé et il faut choisir le signe +
pour p'1x .

4. Cas particuliers
4.1 Choc parfaitement élastique de deux masses identiques m dont l'une ( m 2 ) est immobile
p2x = 0 p2y = 0 px = p1x Ec = (p1x² + p1y²)/2m k=1
p'1x = ( m p1x - (m² p1x² )½)/(2m) = 0
p'2x = ( m p1x + (m² p1x² )½)/(2m) = p1x
p'1y = p1y
p'2y = p2y = 0
Puisque p'1x = 0 et p'2y = 0, le résultat du choc est que les deux masses se séparent à
angle droit
Si p1y = 0 ( choc "pleine bille") p'1x = 0 et p'1y = 0 donc la masse mobile
s'immobilise et transfère son mouvement à l'autre. C'est le "carreau".

Remarque : On peut retrouver le même résultat par un raisonnement géométrique.


Ec = Ec' = p1²/2m = (p'1² + p'2²)/2m donc p1² = p'1² + p'2²
or p1 = p'1 + p'2
donc p1² = p'1² + p'2² - 2 p'1 p'2 cos(α) α angle entre les deux vecteurs p'1 et p'2
il faut donc que cos(α) = 0 et ainsi que α = 90°
4.2 Choc parfaitement mou des deux masses
Pour un choc parfaitement mou, la perte d'énergie cinétique est maximale donc k est
minimal.
k est minimal pour la valeur qui annule le discriminant des solutions de l'équation au-
dessus.
(m1 + m2) ( 2m1 m2 k Ec - m2 p1y² - m1 p2y² ) - m1 m2 px² = 0
kmin = ( px²/(m1 + m2) + p1y²/m1 + p2y²/m2 )/(2Ec )
Ecmin' = kmin Ec = 1/2 ( px²/( m1 + m2) + p1y²/m1 + p2y²/ m2 )

Ecmin' = 1/2 ( px²/( m1 + m2) + p1y²/ m1 + p2y²/ m2 )

p'1x = m1 px /( m1 + m2) donc V'1x = p'1x /m1 = px /( m1 + m2)


p'2x = m2 px /( m1 + m2) donc V'2x = p'2x / m2 = px /( m1 + m2) = V'1x
p'1y = p1y
p'2y = p2y
Si p1y = 0 et p2y = 0 ( choc "pleine bille") V'1y = V'2y = 0 et V'1x = V'2x donc
les deux masses restent collées.