Vous êtes sur la page 1sur 20
Étudier en Allemagne www.make-it-in-germany.com
Étudier en Allemagne www.make-it-in-germany.com

Étudier en Allemagne

Étudier en Allemagne www.make-it-in-germany.com
Étudier en Allemagne www.make-it-in-germany.com

www.make-it-in-germany.com

Contenu Cinq raisons d‘étudier en Allemagne 3 Cinq étapes pour l‘étude 5 Les 3 conseils
Contenu Cinq raisons d‘étudier en Allemagne 3 Cinq étapes pour l‘étude 5 Les 3 conseils
Contenu Cinq raisons d‘étudier en Allemagne 3 Cinq étapes pour l‘étude 5 Les 3 conseils

Contenu

Cinq raisons d‘étudier en Allemagne

3

Cinq étapes pour l‘étude

5

Les 3 conseils d‘un étudiant

10

Étudier en Allemagne – et après ?

16

Le service des relations internationales se présente

18

Interlocuteurs

19

www.make-it-in-germany.com

CINQ RAISONS D’ÉTUDIER EN ALLEMAGNE L’Allemagne offre de bonnes conditions pour faire des études et
CINQ RAISONS D’ÉTUDIER EN ALLEMAGNE L’Allemagne offre de bonnes conditions pour faire des études et
CINQ RAISONS D’ÉTUDIER EN ALLEMAGNE L’Allemagne offre de bonnes conditions pour faire des études et
CINQ RAISONS D’ÉTUDIER EN ALLEMAGNE L’Allemagne offre de bonnes conditions pour faire des études et

CINQ RAISONS D’ÉTUDIER EN ALLEMAGNE

L’Allemagne offre de bonnes conditions pour faire des études et de la recherche, en général gratuitement. Les universités sont aussi ouvertes sur le monde : vous pouvez suivre des études dans différentes langues, avec des étudiants d’autres pays.

1. Un enseignement et une recherche de qualité

Les quelque 400 établissements d’enseignement supérieur offrent de très bonnes conditions d’études et de recherche.

Le magazine britannique « Times Higher Education » a clas- sé onze universités allemandes parmi les 200 meilleures du monde. Les étudiants étrangers font eux aussi l’éloge des universités allemandes : dans un sondage réalisé en 2012, 85 % des étudiants étrangers interrogés déclaraient être sa- tisfaits de la qualité de l’enseignement et plus de 90 % d’entre eux vantaient le bon équipement des laboratoires des univer- sités allemandes.

2. Des cursus internationaux attractifs

Les universités allemandes proposent de nombreux cursus de licence, maîtrise et Doctorat à vocation internationale. Suivant les établissements et leur offre de formation, les étu- diants peuvent par exemple réaliser ces cursus en anglais ou en français.

En 2014, environ 301 000 étudiants étrangers étaient inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur allemand, soit 11,5 % des étudiants en Allemagne. La plupart d’entre eux viennent de Chine, suivie, loin derrière, par la Russie, l´Inde et l’Autriche.

L’aventure vous tente ? N’hésitez pas à consulter la base de données du DAAD : https://www.daad.de/deutschland/studie-

nangebote/international-programs/en/. Vous y trouverez de plus amples informations sur les différents cursus, classés par domaine, diplôme, langue, lieu et durée. En 2015, 660 cur- sus internationaux étaient recensés en sciences naturelles et en informatique, 412 en sciences de l’ingénieur et 132 en médecine.

3. Un coût faible

Contrairement à de nombreux autres pays, il n’existe pas de frais de scolarité pour le premier cycle dans les universités publiques allemandes.

L’année universitaire est en général divisée en deux se- mestres. Depuis le semestre d’hiver 2014/2015 , les étu- diants sur tout le territoire sont exemptés des frais de scolari- té. Seule une Cotisation semestrielle doit être payée. Celle-ci est comprise entre 100 et 300 euros. En d’autres termes, les universités allemandes offrent une bonne formation supé- rieure à un coût relativement faible.

En Allemagne, un étudiant a besoin, en moyenne, de 800 eu- ros par mois pour vivre. Une partie de cette somme peut être couverte par un job étudiant. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet sur le portail « Make it in Germany » dans la rubrique « Cinq étapes pour étudier en Allemagne ». Vous pouvez peut-être aussi bénéficier d’une bourse. Pour en savoir plus sur les bourses, consultez la rubrique « Cinq étapes pour étudier en Allemagne » du portail « Make it in Germany ».

4. De bonnes perspectives professionnelles

3

www.make-it-in-germany.com

Des études dans une université allemande peuvent consti- tuer la première étape d’une carrière en
Des études dans une université allemande peuvent consti- tuer la première étape d’une carrière en
Des études dans une université allemande peuvent consti- tuer la première étape d’une carrière en

Des études dans une université allemande peuvent consti- tuer la première étape d’une carrière en Allemagne. En effet, les entreprises allemandes de différents secteurs d’activité recherchent des diplômés de l’enseignement supérieur – en particulier ceux qui ont suivi un cursus en sciences de l’ingé- nieur, en médecine, en sciences naturelles et en informatique.

Il est conseillé de prendre contact avec des entreprises sus- ceptibles de vous embaucher dès vos études – par exemple dans le cadre d’un stage. Grâce à votre diplôme obtenu en Al- lemagne, vous pourrez séduire des entreprises présentes à l’international. Car en déménageant en Allemagne, vous avez prouvé que vous étiez flexible et avide de connaissances et que vous étiez capable d’évoluer dans un environnement in- ternational.

Vos études en Allemagne peuvent aussi être intéressantes d’un point de vue financier. Les salaires varient d’un secteur à l’autre et leur niveau dépend de différents facteurs, comme les besoins en qualifications spécifiques ou en expérience pro- fessionnelle sur le marché du travail. En 2010, les diplômés de l’enseignement supérieur âgés de 25 à 30 ans gagnaient en moyenne 3 537 euros brut par mois. Le salaire augmentant en général avec l’expérience professionnelle, le salaire brut des 30-35 ans atteignait déjà 4 768 euros par mois en moyenne. Comparées à la moyenne de tous les diplômés de l’enseigne- ment supérieur, les perspectives salariales des étudiants is- sus des filières mathématiques, techniques et informatiques étaient plus favorables.

N’oubliez pas que les salariés sont en général soumis aux cotisations de sécurité sociale et protégés par l’assurance chômage, maladie, dépendance, retraite et accidents du tra- vail. Dans ce cas, les cotisations sont directement déduites de votre salaire. Pour en savoir plus sur la sécurité sociale en Allemagne, cliquez ici.

Vous trouverez des offres d’emploi dans la rubrique offres

4

d’emploi du portail « Make it in Germany ».

5. Une qualité de vie élevée

Il fait bon vivre en Allemagne. Si vous étudiez ici, vous ne pro- fiterez pas seulement de l’économie la plus dynamique d’Eu- rope : l’Allemagne est aussi un pays très sûr, doté d’un niveau

de vie élevé, d’une histoire culturelle riche et d’une population

composite.

Le pays dispose également d’une très bonne infrastructure au cœur de l’Europe ainsi que d’une grande offre de loisirs.

Les universités vous proposent elles aussi bien plus que des études : faites du sport universitaire, jouez dans une troupe de théâtre, engagez-vous socialement ou politiquement. Vous pouvez également fréquenter les soirées étudiantes, les festivals de musique, les cinémas ou les boîtes de nuit avec

d’autres étudiants. Vous ferez rapidement des rencontres et découvrirez rapidement le pays de vos études. Vous trouve- rez des conseils à ce sujet sur le portail « Make it in Germany » dans la rubrique « Cinq étapes pour étudier en Allemagne ».

.

www.make-it-in-germany.com

CINQ ÉTAPES POUR L’ÉTUDE EN ALLEMAGNE Si vous décidez de faire vos études en Allemagne,
CINQ ÉTAPES POUR L’ÉTUDE EN ALLEMAGNE Si vous décidez de faire vos études en Allemagne,
CINQ ÉTAPES POUR L’ÉTUDE EN ALLEMAGNE Si vous décidez de faire vos études en Allemagne,
CINQ ÉTAPES POUR L’ÉTUDE EN ALLEMAGNE Si vous décidez de faire vos études en Allemagne,

CINQ ÉTAPES POUR L’ÉTUDE EN ALLEMAGNE

Si vous décidez de faire vos études en Allemagne, vous pou- vez bénéficier de nombreux soutiens, depuis la préparation de votre cursus jusqu’à votre intégration dans votre nouvelle ville d’accueil. Découvrez ici comment bien planifier votre projet et qui peut vous aider.

1. Vérifier les conditions

Vous recherchez une place dans une université ? Alors, pour- quoi ne pas opter pour une université allemande ? Le bon niveau de la formation universitaire et l’ambiance internatio- nale feront de vos études en Allemagne une expérience inou- bliable. Découvrez avec nous comment organiser au mieux votre séjour.

Reconnaissances des diplômes d’études secondaires et supérieures

Si vous voulez faire des études en Allemagne, il vous faudra un diplôme d’aptitude à l’enseignement supérieur – un di- plôme qui vous permet, dans votre pays d’origine, de faire des études supérieures. Puis on vérifie en Allemagne si ce diplôme équivaut à son homologue allemand. De nombreux diplômes étrangers sont désormais reconnus comme équi- valents. Pour savoir quels sont les diplômes concernés dans votre pays d’origine et si vous avez besoin de passer d’autres examens pour entrer à l’université, consultez la base de don- nées du DAAD.

Si vous avez déjà obtenu un diplôme de l’enseignement su- périeur dans votre pays d’origine et que vous souhaitez, par exemple, faire un master en Allemagne, vous devez au préa- lable faire reconnaître votre diplôme. Demandez conseil au service des relations internationales (akademisches Aus- landsamt ou International Office) de l’université que vous souhaitez intégrer. Vous trouverez ses coordonnées sur le site Internet du DAAD. La base de données de la conférence permanente des ministres de l’Éducation et des Affaires

(http://anabin.kmk.org/anabin-datenbank.html)

peut également vous apporter des informations sur la recon- naissance de votre diplôme.

Demandez-vous également si des études en alternance ne pourraient pas vous convenir. Ces cursus sont proposés à temps partiel, à temps complet et par correspondance. Vous pouvez ainsi acquérir une expérience professionnelle en Al- lemagne tout en bénéficiant d’une formation théorique. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet sur www. hochschulkompass.de.

Vous n’avez pas de diplôme reconnu ? Le Studienkolleg est là pour vous aider.

Même si votre diplôme de fin d’études secondaires n’est pas reconnu équivalent à son homologue allemand, vous avez la possibilité de faire des études en Allemagne. Vous devez alors suivre au préalable un cours de préparation aux études supé- rieures dans un Studienkolleg.

Vous y suivrez des cours d’allemand ainsi que des cours dans les matières correspondant au cursus que vous souhaitez in- tégrer. Cette préparation dure en général un an. Si vous réus- sissez l’examen final, vous recevrez un diplôme d’aptitude à l’enseignement supérieur qui vous permettra de suivre des études dans certaines matières (fachgebundene Hochschul- zugangsberechtigung). Vous trouverez de plus amples infor- mations à ce sujet sur le site Internet des Studienkollegs d’Al- lemagne : http://www. studienkollegs.de/.

Suivre les premiers cours d’allemand

Si vous souhaitez suivre un cursus qui se déroule en alle- mand, vous devez justifier de connaissances linguistiques suffisantes. Les certificats habituels sont le « Deutsche Sprachprüfung für den Hochschulzugang ausländischer Stu- dienbewerber » (DSH) et le « Test für Deutsch als Fremds- prache » (TestDaf). Depuis le 12 février 2016, le certificat de réussite à l´examen „telc Deutsch C1 Hochschule“ est re-

5

www.make-it-in-germany.com

connu pour l´admission à un cursus allemand par toutes les universités et écoles spécialisées allemandes.
connu pour l´admission à un cursus allemand par toutes les universités et écoles spécialisées allemandes.
connu pour l´admission à un cursus allemand par toutes les universités et écoles spécialisées allemandes.

connu pour l´admission à un cursus allemand par toutes les universités et écoles spécialisées allemandes. Ils sont consi- dérés comme équivalents. Pour les cursus qui se déroulent en anglais, vous n’êtes pas tenu de justifier de vos connais- sances de l’allemand. Si vous avez fréquenté une école al- lemande à l’étranger ou un Studienkolleg, vous n’avez pas à passer ces examens.

Quelle que soit la filière que vous choisirez, il est recomman- dé d’atteindre au minimum le niveau B2 en allemand. Vous pourrez ainsi vous faire comprendre correctement et sans aide extérieure pour faire vos courses, vous rendre à l´Office des étrangers ou chez le médecin. De plus, votre intégration à la vie sociale n’en sera que meilleure et vos chances de car- rière plus élevées si vous décidez de rester en Allemagne.

Si vous souhaitez passer un examen d’allemand dans votre pays d’origine, vous pouvez le faire, par exemple, dans l’un des 158 Goethe-Institut de par le monde. Vous trouverez l’adresse de l’institut le plus proche de chez vous à l’aide de notre carte du monde interactive « contacts locaux ». Pour en savoir plus sur les examens d’allemand, consultez le site In- ternet « study-in.de».

Reconnaissance du diplôme allemand à l’étranger

Nous espérons que vous vous sentirez tellement bien en l’Allemagne que vous souhaiterez y rester après vos études. Mais si vous souhaitez travailler ultérieurement dans un autre pays, vous pouvez être certain que les diplômes alle- mands de licence et de master sont reconnus sur le marché du travail international. Les choses sont différentes pour les examens d’État que vous passez dans les filières de droit, de médecine, de pharmacie ainsi que de l’enseignement. Vérifiez donc le plus tôt possible quelles filières offrent les meilleures perspectives professionnelles en Allemagne et à l’étranger. Le DAAD vous aide à trouver la bonne filière ainsi que l’établis- sement adapté.

Assez d’argent pour vivre et étudier

Le mode de financement de votre séjour en Allemagne est certainement l’une de vos principales interrogations. Vous devez prévoir de l’argent pour deux éléments en particulier :

Les frais universitaires (Semesterbeiträge und -gebühren) : pour le premier diplôme préparé (Erststudium), la plupart des établissements d’enseignement supérieur allemands

ne facturent pas de frais de scolarité. Par ailleurs, chaque étudiant devra payer une cotisation semestrielle. Celle-ci se compose des cotisations qui vont au service des étu- diants (Studentenwerk) et de celles qui vont à l’union des étudiants (Asta). Le montant est généralement compris entre 100 et 300 euros selon l’université.Toutefois, cette cotisation peut englober également un ticket semestriel qui fait office de titre de transport pour l’utilisation des trans- ports en commun.

Attention: d’autres règles peuvent s’appliquer aux cursus internationaux – par exemple les licences et les masters qui se déroulent en anglais. Si vous souhaitez suivre l’un de ces cursus, renseignez-vous donc à l’avance pour sa- voir avec précision si vous devrez payer des droits et de quel montant. Vous trouverez les principales informations concernant plus de 1 550 cursus internationaux pour l’an- née 2013/2014 sur le site Internet du DAAD (anglais).

Coût de la vie : les étudiants allemands dépensent en moyenne 800 euros par mois. Près de 300 euros sont consacrés au loyer et environ 165 euros à la nourriture. Selon la ville où vous allez étudier, si vous êtes marié ou célibataire et si vous avez des enfants, il vous faudra plus ou moins d’argent. Vous trouverez de plus amples informa- tions sur les dépenses pendant les études dans un rap- port établi par le Deutsches Studentenwerk (équivalent du CROUS en France) (PDF 3,9 Mo).

Se renseigner sur les bourses

Vous souhaitez financer vos études grâce à une bourse ? En Allemagne, de nombreuses institutions versent chaque mois des aides financières à des étudiants qui remplissent certains critères, par exemple s’ils ont un bon dossier ou s’ils sont en- gagés socialement. Sachez toutefois que les bourses ne sont que rarement accordées dès le premier semestre en Alle- magne. Les étudiants des autres semestres et les doctorants étrangers peuvent déposer une demande de bourse auprès

du DAAD. Quelques organismes privés soutiennent également les étudiants étrangers. Pour en savoir plus sur les différentes

et

aides

d’autres organismes d’aide, consultez le site Internet du DAAD.

proposées

aux

étudiants

étrangers

par

le

Envoyer sa candidature à l’université

Il existe deux moyens de transmettre sa candidature. Pour de nombreux établissements, vous pouvez passer par l’intermé- diaire d’un organisme particulier, Uni-Assist e.V. : http://www.

www.make-it-in-germany.com

6

uni-assist.de/uni-assist-mitglieder.htm. Pour savoir de quels établissements il s’agit, nous vous invitons à consulter
uni-assist.de/uni-assist-mitglieder.htm. Pour savoir de quels établissements il s’agit, nous vous invitons à consulter
uni-assist.de/uni-assist-mitglieder.htm. Pour savoir de quels établissements il s’agit, nous vous invitons à consulter

uni-assist.de/uni-assist-mitglieder.htm. Pour savoir de quels établissements il s’agit, nous vous invitons à consulter le site Internet d’Uni-Assist. Si l’université de votre choix n’est pas prise en charge par Uni-Assist, vous pouvez envoyer votre candidature directement à l’établissement de votre choix. Vous trouverez son adresse dans la liste des établissements d’enseignement supérieur allemands.

Si vous souhaitez commencer vos études au semestre d’hi- ver, vous devez en général envoyer votre candidature avant le 15 juillet. Pour commencer au semestre d’été, vous pouvez en général envoyer votre dossier jusqu’au 15 janvier. D’autres conditions et délais de candidature peuvent s’appliquer à certains cursus. Dans certaines disciplines, vous devrez par exemple atteindre une certaine moyenne ou passer un exa- men d’entrée. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet sur le site Internet hochschulstart.de : http://www. hochschulstart.de/.

2. Se préparer

Vous avez trouvé une place dans une université allemande ? Félicitations ! Vous devez maintenant penser aux prépara- tifs. Découvrez avec nous ce que vous avez intérêt à préparer dans votre pays d’origine.

Demander un visa

Si vous êtes citoyen de l’UE, d’Islande, du Liechtenstein, de Nor- vège ou de Suisse, vous n’avez pas besoin de visa pour entrer sur le territoire. Tous les autres étudiants étrangers ont be- soin d’un visa pour étudier en Allemagne. Vous devez déposer votre demande de visa d’études auprès d’une représentation allemande à l’étranger dans votre pays d’origine. Vous trou- verez leurs coordonnées sur la carte du monde interactive « contacts locaux ». Outre l’avis d’admission de l’université, vous devez également prouver que vous pouvez subvenir à vos be- soins. Actuellement, vous devez prouver que vous disposez de 8 640 euros par an. Vous pouvez aussi demander à des amis ou des membres de votre famille de remettre une Déclaration de prise en charge (Verpflichtungserklärung) à l´Office des étrangers. Dans ce cas, vous n’avez pas à prouver que vous avez des économies au moment de la demande de visa. Vous avez également besoin d’une assurance maladie. Selon votre pays d’origine, vous devrez présenter d’autres documents. De- mandez donc dès que possible à la représentation allemande

à l’étranger de votre pays d’origine quels sont les documents

à présenter. Vous trouverez d’autres informations sur le thème

étrangères et sur celui du DAAD. En Allemagne, vous devrez en- suite demander une autorisation de séjour.

Conclure un contrat d’assurance maladie

Avant de quitter votre pays d’origine, vous devez conclure un contrat d’assurance maladie avec une société reconnue en Allemagne, car vous devrez justifier d’une assurance maladie pour vous inscrire à un cours de préparation aux études dans un Studienkolleg ou dans un établissement d’enseignement supérieur. Dès que vous serez inscrit à l’université, vous pourrez adhérer au régime allemand d’assurance maladie obligatoire. Pour en savoir plus sur le choix de la caisse d’as- surance maladie, adressez-vous au service d’orientation du Deutsches Studentenwerk.

Trouver un logement

En Allemagne, beaucoup d’étudiants vivent en résidence univer- sitaire. Les chambres sont louées à des prix modiques et l’on s’y fait rapidement des amis. Les places sont donc très convoitées et assez difficiles à obtenir. Si vous souhaitez louer une chambre en cité universitaire, inscrivez-vous avant votre arrivée au ser- vice logement (Wohnraumverwaltung) du Studentenwerk de votre université. Vous y trouverez toutes les informations rela- tives aux différentes offres et aux loyers. La nouvelle base de données des résidences universitaires du DAAD vous aide à chercher une résidence près de l’université de votre choix et vous donne des informations complètes sur le processus de candidature. Vous trouverez les adresses des Studentenwerke sur le site Internet internationale-studierende.de. Le service des relations internationales de votre établissement peut éga- lement vous aider dans vos recherches. Vous trouverez d’autres informations sur la recherche de logement en Allemagne dans le guide « Vivre en Allemagne » du portail Make it in Germany ainsi que sur le site Internet du DAAD.

Préparer votre inscription

Vous avez été admis dans un établissement d’enseignement supérieur? N’oubliez pas que vous ne pourrez utiliser toutes les offres de votre établissement, comme la bibliothèque par exemple, qu’après votre inscription (Einschreibung). En règle générale, vous devez vous déplacer en personne pour vous inscrire dans votre établissement. Faites bien attention à res- pecter la date limite d’inscription. Vous obtiendrez toutes les informations avec votre avis d’admission à l’université, mais aussi sur le site Internet du DAAD.

7

www.make-it-in-germany.com

Si vous souhaitez savoir ce qui vous attend précisément en Allemagne et ce que pensent
Si vous souhaitez savoir ce qui vous attend précisément en Allemagne et ce que pensent
Si vous souhaitez savoir ce qui vous attend précisément en Allemagne et ce que pensent

Si vous souhaitez savoir ce qui vous attend précisément en Allemagne et ce que pensent les autres étudiants étrangers de la vie et des universités en Allemagne, vous pouvez en dis- cuter sur Internet. Vous trouverez de nombreux interlocuteurs sur le portail des anciens élèves Alumniportal Deutschland :

http://www.alumniportal-deutschland.org/nc/mitglieder. html « Germany - new horizons » est un film de l’Office al- lemand d’échanges universitaires (DAAD) sur les études et la vie en Allemagne. Six étudiants du monde entier apportent leurs témoignages sur leur nouveau pays, sur les villes où ils étudient et sur les conditions d’études en Allemagne. Vous pouvez regarder cette vidéo sur la chaîne YouTube du DAAD.

3. Arrivée en Allemagne

Bienvenue en Allemagne, dans votre nouveau lieu d’études. Avant d’assister aux premiers cours, vous devez encore ré- gler quelques formalités : ouvrir un compte par exemple. Dé- couvrez avec nous comment mener à bien ces démarches.

Déclarer votre domicile

En Allemagne, il faut s’inscrire, après chaque déménagement, auprès du Bureau de déclaration de domicile (Einwohnermel- deamt). Vous disposez d’une semaine à partir du moment où vous avez trouvé un logement. Vous pouvez également décla- rer votre domicile au service d’accueil des citoyens (Bürge- ramt). Vous pouvez obtenir l’adresse du Einwohnermeldeamt ou du Bürgeramt auprès du service des relations internatio- nales de votre université. Vous trouverez les adresses des services des relations internationales sur le site Internet du DAAD.

Ouvrir un compte bancaire

En Allemagne, vous avez besoin d’un compte bancaire pour ef- fectuer facilement et rapidement certains paiements, comme votre loyer. Nous vous conseillons donc d’ouvrir dès que pos- sible un Compte courant (Girokonto) dans une banque en Al- lemagne. La plupart des établissements bancaires proposent ce type de compte gratuitement aux étudiants. Vous trouve- rez de plus amples informations à ce sujet, par exemple sur les documents nécessaires pour ouvrir un compte, dans le guide « Vivre en Allemagne » du portail « Make it in Germany ».

8

Demander un titre de séjour Si vous entrez en Allemagne avec un visa, vous devez deman- der un Titre de séjour pour rester sur le territoire. Dans un délai de trois mois après votre arrivée, vous devez vous ins- crire auprès de l´Office des étrangers (Ausländerbehörde) de votre domicile. Demandez au service des relations internatio- nales de votre établissement de quel service vous dépendez. Pour en savoir plus à ce sujet, cliquez ici.

Suivre des cours d’allemand

Vous êtes sur le point de passer le « Deutsche Sprachprüfung für den Hochschulzugang ausländischer Studienbewerber » (DSH) ou le « Test für Deutsch als Fremdsprache » (Test- DaF)? ou bien vous vous apprêtez à vous présenter à l´exa- men « Telc Deutsch C1 Hochschule »? Vous pouvez vous y préparer de manière intensive sur Internet ou suivre des cours proposés par des prestataires spécialisés. Le DAAD pro- pose une liste des différentes offres. Même si vous êtes étu- diant d’un cursus international où les cours sont dispensés en anglais, vous aurez besoin de l’allemand dans la vie quo- tidienne. De nombreux établissements d’enseignement su- périeur proposent des cours d’allemand spécifiques pendant les vacances. La base de données du DAAD vous en offre un aperçu. Pendant la période de cours, vous pouvez également suivre des cours d’allemand en parallèle. Les possibilités va- rient en fonction du lieu où vous étudiez. Inscrivez-vous au début du semestre au centre des langues de votre établisse- ment. Pour en savoir plus sur les cours d’allemand que vous pouvez suivre en parallèle de votre cursus, adressez-vous au service des relations internationales.

Bien démarrer ses études

Pour bien démarrer vos études, commencez par établir un ca- lendrier des cours que vous souhaitez suivre. Le programme de votre cursus (Studienordnung ou Prüfungsordnung) peut vous aider. Contrairement à d’autres pays, il faut en Allemagne organiser beaucoup de choses soi-même. Si vous n’êtes pas sûr de vous, vous pouvez demander conseil à l’association des étudiants de votre cursus. Les employés du service des relations internationales de votre établissement sont égale- ment de bons interlocuteurs en termes d’orientation univer- sitaire.

www.make-it-in-germany.com

4. Intégration Vous avez trouvé un appartement ou une chambre dans une colocation, vous vous
4. Intégration Vous avez trouvé un appartement ou une chambre dans une colocation, vous vous
4. Intégration Vous avez trouvé un appartement ou une chambre dans une colocation, vous vous

4. Intégration

Vous avez trouvé un appartement ou une chambre dans une colocation, vous vous êtes inscrit à vos premiers cours – vous pouvez maintenant plonger dans la vie étudiante de tous les jours. Découvrez avec nous comment vous faire des amis ra- pidement et comment, peut-être, trouver un petit boulot pour arrondir vos fins de mois.

Emplois étudiants et stages En Allemagne, de nombreux étudiants travaillent pendant leur temps libre. Ils occupent par exemple des postes d’assistants scientifiques (wissenschaftliche Hilfskraft – Hiwi) dans les universités, les instituts de recherche ou les bibliothèques, mais travaillent aussi comme serveur ou baby-sitter. Les étu- diants étrangers peuvent aussi travailler en Allemagne, en pa- rallèle de leurs études. Les étudiants de l’Union européenne, d’Islande, du Liechtenstein, de Norvège et de Suisse ont le droit de travailler, comme les étudiants allemands, jusqu’à 20 h par semaine pendant la période de cours. Pendant les va- cances, ils peuvent travailler autant qu’ils le souhaitent. Ceux qui viennent de Pays tiers ou de Bulgarie, de Croatie ou de Roumanie peuvent travailler jusqu’à 120 jours pleins ou 240 demi-journées par an, sans avoir à demander l’accord des au- torités compétentes (l’Agence fédérale pour l’emploi). Vous trouverez de plus amples informations sur le site Internet du Deutsches Studentenwerk.

Les étudiants étrangers peuvent également effectuer un stage. Ils peuvent ainsi découvrir le monde du travail en Al- lemagne, acquérir des connaissances et se constituer un réseau qui leur seront utiles plus tard, lorsqu’ils chercheront un emploi. Si vous devez effectuer un stage obligatoire au cours de vos études, demandez conseil le plus tôt possible aux étudiants expérimentés, aux enseignants ou à l’associa- tion des étudiants de votre discipline (Fachschaft). Ils vous donneront des astuces sur la manière de trouver un stage et sur les stages les plus intéressants pour votre discipline. Le DAAD a également rassemblé pour vous des informations in- téressantes.

Se faire des amis Dans les établissements d’enseignement supérieur alle- mands, il existe de multiples manières de vous faire rapide- ment des amis. Les groupes d’étudiants étrangers organisent des soirées d’accueil, des excursions et des groupes de dis- cussion. De nombreux établissements proposent également une large offre de sport universitaire. Pour découvrir tout ce

9

que propose votre université, consultez le bureau des repré- sentations étudiantes et du comité général des étudiants (Büro von Studierendenvertretungen und des Allgemeinen Studierendenausschusses – AStA). Vous trouverez également d’autres conseils en matière de loisirs sur le site Internet stu- dy-in.de.

Religion Vous êtes croyant et vous souhaitez continuer à pratiquer votre religion en Allemagne ? Soyez sans crainte, la Loi fonda- mentale allemande (Grundgesetz) garantit la liberté de culte. Il existe dans de nombreuses villes étudiantes des groupes d’étudiants croyants. Ils sont à l’initiative de rencontres où les croyants se retrouvent pour prier, pratiquer leur religion ou organiser un dialogue interreligieux. Pour en savoir plus sur la liberté de culte en Allemagne, consultez la rubrique « Portrait de l’Allemagne » sur le portail « Make it in Germany ».

5. Perspectives sur le marché du travail

Bien sûr, les études sont actuellement votre priorité. Mais cela ne fait pas de mal d’anticiper l’avenir, car l’Allemagne offre des perspectives intéressantes en tant que lieu de travail.

Organiser sa carrière après les études En tant que diplômé d’un établissement d’enseignement su- périeur allemand, vous avez de bonnes perspectives sur le marché du travail allemand. Les étudiants des domaines des sciences naturelles, des sciences de l’ingénieur, des mathé- matiques, de l’informatique et de la médecine sont particuliè- rement demandés. Après vos études, vous pouvez également faire un Doctorat ou créer une entreprise. Pour en savoir plus sur vos perspectives professionnelles en Allemagne, consul- tez la rubrique « Étudier en Allemagne – et après ? » du por- tail « Make it in Germany ». Si vous décidez de retourner dans votre pays d’origine, vous pouvez obtenir une aide sous cer- taines conditions.

Rendez-vous au Career Center De nombreuses universités allemandes disposent d’un Career Center (service d’information et d’orientation pro- fessionnelle) qui peut vous aider à bien démarrer dans votre métier. Le DAAD a rassemblé pour vous des informa- tions sur les offres des universités allemandes et d’autres conseils en matière de recherche d’emploi et de candida- ture.

www.make-it-in-germany.com

LES 3 CONSEILS D’UN ÉTUDIANT Comment trouver la meilleure université ? Qui peut vous aider
LES 3 CONSEILS D’UN ÉTUDIANT Comment trouver la meilleure université ? Qui peut vous aider
LES 3 CONSEILS D’UN ÉTUDIANT Comment trouver la meilleure université ? Qui peut vous aider

LES 3 CONSEILS D’UN ÉTUDIANT

Comment trouver la meilleure université ? Qui peut vous aider en Allemagne ? Francisco, origi- naire du Mexique, vous livre quelques conseils.

origi- naire du Mexique, vous livre quelques conseils. 1. Démarrer ses études par petites étapes Quand

1. Démarrer ses études par petites étapes

Quand on a pris la décision de suivre des études en Alle- magne, il est très utile de diviser les préparatifs en pe- tites étapes. Par exemple, j’ai commencé par chercher au Mexique, sur Internet, les universités qui proposaient mon domaine d’étude. On y trouve déjà énormément d’informa- tions concernant le dossier de candidature. Les bureaux de l’Office allemand d’échanges universitaires (DAAD), les Goethe-Institut et les écoles allemandes peuvent aussi ren- seigner sur les étapes à suivre. Puis, je me suis renseigné autour de moi : est-ce que je connais quelqu’un qui a aussi étudié en Allemagne ? Comment a-t-il ou elle préparé son projet ? En Allemagne, le service d’information et d’orien- tation universitaire (Studienberatung) m’a beaucoup aidé.

Avant de commencer mes études, ils m’ont par exemple donné un conseil très utile : au premier semestre, ne pas faire plus que ce que propose l’emploi du temps standard. Bien sûr, un cours ne dure qu’une heure et demie. Mais au début, chaque étudiant doit découvrir lui-même combien de temps il lui faut pour assimiler les contenus abordés.

2. Prendre soi-même les choses en main

Au quotidien, il est toujours utile d’être le plus autonome possible. C’est en essayant par soi-même que l’on apprend, même si l’on fait parfois des erreurs. Un de mes amis m’a aidé à chercher un appartement. Mais j’ai toujours appelé moi-même les personnes qui avaient passé les annonces. Au début, ça ne marchait pas toujours. Mais pour les appels suivants, je savais ce que je devais faire différemment.

3. Utiliser les connaissances de la communauté étudiante

Les universités allemandes offrent de nombreuses possibi- lités de se joindre à d’autres étudiants au sein d’un groupe de travail. Chaque étudiant doit déterminer comment il préfère apprendre, seul ou plutôt en groupe. Ces groupes m’ont toujours beaucoup aidé à clarifier des questions en suspens, dès lors que j’avais moi-même acquis les connais- sances de base. Qu’il s’agisse de questions portant sur la matière en elle-même, sur les cours, les séminaires ou les livres : on sait tous quelque chose et l’on peut ainsi exploiter les connaissances communes de manière optimale.

« Avoir le courage d’être autonome, ça en vaut la peine. »

10

www.make-it-in-germany.com

ÉTUDIER EN ALLEMAGNE – ET APRÈS ? Vous faites vos études en Allemagne et vous
ÉTUDIER EN ALLEMAGNE – ET APRÈS ? Vous faites vos études en Allemagne et vous
ÉTUDIER EN ALLEMAGNE – ET APRÈS ? Vous faites vos études en Allemagne et vous
ÉTUDIER EN ALLEMAGNE – ET APRÈS ? Vous faites vos études en Allemagne et vous

ÉTUDIER EN ALLEMAGNE – ET APRÈS ?

Vous faites vos études en Allemagne et vous vous demandez justement ce que vous pourriez bien faire après ? Restez en Allemagne ! Nous vous présentons ici quelques perspectives professionnelles.

1. Titre de séjour

Si vous souhaitez continuer à faire profiter l’Allemagne de vos connaissances après vos études, nous vous souhaitons la bienvenue. Découvrez avec nous quelles sont les dispositions applicables en matière de titre de séjour.

Étudiants venant de pays tiers (hors UE)

L’Allemagne vous propose des titres de séjour attractifs qui vous permettent d’exercer une activité correspondant à vos études et à votre qualification. Seules deux étapes sont à ef- fectuer :

Étape 1 – Autorisation de séjour pour la recherche d’emploi :

vous pouvez demander à l`Office des étrangers dont vous dépendez une autorisation de séjour d’une durée de 18 mois qui vous permettra de rechercher un emploi correspondant à votre qualification. Pendant ces 18 mois, vous êtes autori- sé à exercer n’importe quelle activité afin de subvenir à vos besoins et de financer votre recherche d’emploi. Si vous avez trouvé un emploi correspondant à votre qualification avant la fin de vos études, vous pouvez ignorer cette étape. Vous pourrez demander votre autorisation de séjour dès que vous aurez passé votre dernier examen. En général, vous devrez présenter :

votre passeport votre diplôme : l’établissement du diplôme par l’université pouvant prendre un certain temps, présentez une attesta- tion délivrée par l’université qui prouve que vous avez réus- si les examens. Cette attestation peut vous être délivrée par le service de la scolarité (Prüfungsamt ou Prüfungsbü- ro) de votre discipline ou de votre faculté. Le justificatif doit toujours porter un tampon officiel.

un justificatif de votre assurance maladie : contactez votre caisse d’assurance maladie et demandez-lui d’établir une attestation. la preuve que vous pouvez subvenir à vos besoins (rele- vés de compte bancaire ou avis d’attribution de bourse par exemple)

Si vous n’êtes pas en mesure de prouver que vous pouvez subvenir à vos besoins, la déclaration de prise en charge (Ver- pflichtungserklärung) peut être une alternative. Cette décla- ration implique la prise en charge de toutes les dépenses que vous devrez faire au cours de votre séjour en Allemagne. Elle doit être établie par une personne solvable qui peut prouver sa solvabilité.

Avant de déposer votre demande, nous vous conseillons de demander à l`Office des étrangers dont vous dépendez quels sont les documents à fournir. Certains Offices services des

étrangers donnent des informations à ce sujet sur Internet.

t

Vous êtes retourné dans votre pays d’origine après votre for- mation ? Vous pouvez obtenir un visa d’une durée de six mois pour chercher un emploi correspondant à votre qualification, à condition que vous disposiez du diplôme de l’enseignement universitaire correspondant et que vous puissiez subvenir vous-même à vos besoins pendant votre séjour. Attention – le visa de recherche d’emploi ne vous autorise pas à travailler. Si vous avez trouvé un emploi adéquat, vous pouvez demander immédiatement le Titre de séjour qui vous est nécessaire au- près de l´Office des étrangers compétent et bien entendu res- ter en Allemagne. Vous pouvez demander votre visa auprès de la représentation allemande à l’étranger dont vous dépendez. Vous y trouverez également des informations détaillées sur les critères d’éligibilité. Vous trouverez les adresses des Re- présentations allemandes à l’étranger présentes dans votre pays sur la carte du monde « contacts locaux ».

11

www.make-it-in-germany.com

Étape 2 – Titre de séjour travail : dès que vous êtes en pos- session
Étape 2 – Titre de séjour travail : dès que vous êtes en pos- session
Étape 2 – Titre de séjour travail : dès que vous êtes en pos- session

Étape 2 – Titre de séjour travail : dès que vous êtes en pos- session d’une promesse d’embauche correspondant à votre qualification, vous pouvez choisir de demander une Autorisa- tion de séjour ou une Carte bleue européenne pour la suite de votre séjour. Ces deux titres de séjour sont soumis à des conditions différentes. Selon ce que vous envisagez, l’Autori- sation de séjour ou la Carte bleue européenne peuvent être avantageuses. Si vous avez l’intention de travailler et vivre ultérieurement dans un autre État de l’Union européenne, la Carte bleue européenne peut être plus intéressante que l’Autorisation de séjour. Le choix du Titre de séjour étant prin- cipalement déterminé par votre situation personnelle, ren- seignez-vous auprès de l´Office des étrangers (Ausländer- behörde) en déposant votre demande.

S’il s’agit d’un emploi à temps partiel, vous pouvez également obtenir une Autorisation de séjour. L’essentiel est que le sa- laire prévu suffise à subvenir à vos besoins, ce dont l´Office des étrangers est le seul juge.

Avant de déposer votre demande, nous vous conseillons de demander l´Office des étrangers quels sont les documents à fournir. Certains services donnent des informations à ce sujet sur Internet.

L’Autorisation de séjour ou la Carte bleue européenne qui vous autorisent à travailler sont délivrées dans un premier temps pour une durée limitée. Si vous disposez toujours d’un contrat de travail et souhaitez prolonger votre séjour, vous pouvez le faire sans aucun problème. Deux ans après l’obten- tion de votre Autorisation de séjour ou de votre Carte bleue européenne, vous avez la possibilité de demander une carte de résident, c’est-à-dire un Titre de séjour à durée illimitée. La condition reste la même : vous devez être salarié en Alle- magne.

Envisagez-vous de vous installer à l’étranger pour un certain temps ? En tant que titulaire d’une Carte bleue européenne, vous pouvez en général vous établir à l’étranger pour une du- rée de douze mois maximum sans que votre carte ne perde sa validité. En tant que titulaire d’une Autorisation de séjour, vous pouvez en général vous établir à l’étranger pour une

durée de six mois maximum sans que votre Autorisation de séjour n’expire. Il est en tout cas fortement recommandé de consulter l´Office des étrangers dont vous dépendez avant de quitter l’Allemagne pour un certain temps. Si vous pré- voyez de quitter le pays pour plus de douze ou six mois, vous devez obtenir l’autorisation de l´Office des étrangers. Sans cette autorisation, vous ne pourrez plus revenir sur le terri- toire allemand si les périodes de douze ou six mois ont été dépassées.

Étudiants de l’UE

En tant que citoyenne ou citoyen de l’UE, vous pouvez recher- cher un emploi et travailler en Allemagne sans restriction.

2. Recherche d’emploi

Les derniers examens sont derrière vous. Si vous souhai- tez rester en Allemagne, il est temps de commencer votre recherche d’emploi. La plupart des établissements d’ensei- gnement supérieur ainsi que l’agence pour l’emploi de votre ville pourront vous aider. Vous trouverez également quelques conseils sur ce portail.

Services proposés par les établissements

Parmi les quelque 400 établissements d’enseignement supé- rieur en Allemagne, beaucoup proposent des services d’inser- tion professionnelle (Career Services) pour faciliter le début de votre carrière. Vous y trouverez des conseils en matière de choix de profession, de candidature, mais aussi des forma- tions qui vous aideront à maîtriser votre expression, à amélio- rer votre présentation ou à faire preuve d’assurance. Si vous ne maîtrisez pas la manière de présenter les dossiers de can- didature en Allemagne, apportez votre propre dossier pour en discuter directement avec un des collaborateurs du service d’insertion professionnelle. En outre, il est souvent possible de rencontrer des entreprises sur des salons de l’emploi ou des journées de recrutement (Recruiting Days) grâce à ces services. Certains établissements travaillent également en collaboration avec l’agence locale pour l’emploi pour conseil- ler les jeunes diplômés. Certaines agences proposent des services de conseil spécialement destinés aux diplômés de l’enseignement supérieur.

12

www.make-it-in-germany.com

Services de l’Agence pour l’emploi L’agence pour l’emploi de votre ville vous aide dans votre
Services de l’Agence pour l’emploi L’agence pour l’emploi de votre ville vous aide dans votre
Services de l’Agence pour l’emploi L’agence pour l’emploi de votre ville vous aide dans votre

Services de l’Agence pour l’emploi

L’agence pour l’emploi de votre ville vous aide dans votre recherche d’emploi. Le centre d’orientation professionnelle (Berufsinformationszentrum) vous fournit également de multiples informations sur le monde du travail. N’hésitez pas à vous inscrire directement sur le site dédié aux offres d’em- ploi de l’Agence pour l’emploi : http://jobboerse.arbeitsagen- tur.de/.

Conseils pour la recherche d’emploi

Vous pouvez utiliser différentes stratégies dans votre re- cherche d’emploi :

1. Devenez acteur de votre parcours et recherchez les offres qui vous conviennent. Vous pouvez également créer votre profil sur le site de l’Agence pour l’emploi, afin que les em- ployeurs intéressés puissent vous contacter. Vous trouve- rez des offres d’emploi dans les journaux ou sur Internet et vous avez également la possibilité de diffuser vous-même une demande d’emploi. Nous avons rassemblé pour vous dans notre guide « Travailler en Allemagne » des infor- mations et des conseils sur la recherche d’emploi en Alle- magne.

Notre rubrique offres d’emploi vous donne un aperçu des postes disponibles en Allemagne.

2. Au cours de vos recherches, vous avez découvert un em- ployeur potentiel intéressant ? N’hésitez pas à envoyer une candidature spontanée. Pour savoir quels documents vous devez joindre à votre candidature, cliquez ici.

3. Les stages réalisés pendant les études ou juste après (dans le cadre des « Trainee-Programme ») offrent l’avan- tage de découvrir l’entreprise et d’acquérir une première expérience professionnelle. Vous pouvez trouver des offres de stage sur le site de l’Agence fédérale pour l’emploi mais aussi sur d’autres portails de recherche d’emploi ou sur les sites des entreprises concernées. Dans tous les cas, vous avez intérêt à construire, dès votre période d’études, un ré- seau professionnel auquel vous pourrez avoir recours pour rechercher un emploi.

3. Travailler en indépendant : l’alternative

Et pourquoi ne pas créer une entreprise ? En tant que diplômé d’un établissement d’enseignement supérieur allemand, vous avez cette possibilité. Vous trouverez ici quelques astuces qui vous aideront tout au long de votre parcours de créateur d’entreprise.

Généralités

En tant que diplômé d’un établissement d’enseignement su- périeur allemand, vous pouvez exercer une activité commer- ciale, artisanale ou industrielle (Gewerbe) ou vous mettre à votre compte en tant que profession libérale (freie Berufe), ingénieur par exemple. Le site Internet de la CCI de Francfort vous donne un aperçu des professions libérales. Si vous ve- nez d’un des États membres de l’Union européenne ou encore d’Islande, du Liechtenstein, de Norvège ou de Suisse, vous bénéficiez de la Liberté de circulation. Dans le cadre du droit d’établissement, vous pouvez exercer une Activité indépen- dante en Allemagne.

Création d’une entreprise commerciale, artisanale ou indus- trielle

Si vous venez d’un Pays tiers (hors UE) et que vous souhaitez créer une entreprise commerciale, artisanale ou industrielle, vous avez besoin d’une Autorisation de séjour pour exercice d’une Activité indépendante. Votre demande d’Autorisation de séjour est à déposer auprès de l´Office des étrangers dont vous dépendez. Avant de déposer votre demande, nous vous conseillons de demander à l´Office des étrangers quels sont les documents à fournir. Certains Offices services des étran- gers donnent des informations à ce sujet sur Internet.

La loi transposant la directive européenne sur les conditions d’entrée et de séjour des travailleurs hautement qualifiés a sensiblement allégé les conditions de délivrance : si votre Activité indépendante est en lien avec les connaissances acquises au cours de vos études, l’établissement de l’Autori- sation de séjour est en général possible. Dès que vous com- mencez une activité commerciale, artisanale ou industrielle, vous devez la déclarer auprès du bureau des activités com- merciales, industrielles et artisanales (Gewerbeamt) dont

13

www.make-it-in-germany.com

vous dépendez. L’Autorisation de séjour pour exercer une Activité indépen- dante est délivrée dans un
vous dépendez. L’Autorisation de séjour pour exercer une Activité indépen- dante est délivrée dans un
vous dépendez. L’Autorisation de séjour pour exercer une Activité indépen- dante est délivrée dans un

vous dépendez.

L’Autorisation de séjour pour exercer une Activité indépen- dante est délivrée dans un premier temps pour une durée li- mitée. Si votre entreprise est une réussite et que vous parve- nez à subvenir à vos besoins et à ceux de votre famille, vous pouvez faire prolonger votre Autorisation de séjour sans au- cun problème. Au bout de trois ans, vous pourrez obtenir une carte de résident qui vous ouvre droit à un séjour permanent en Allemagne.

Profession libérale

Si vous souhaitez vous mettre à votre compte dans une pro- fession libérale, vous devez demander une Autorisation de séjour pour exercice d’une activité libérale. Vous devez en général présenter votre CV, votre diplôme, une description de l’activité prévue ainsi qu’un plan de financement. Avant de déposer votre demande, nous vous conseillons de demander á l´Office des étrangers quels sont les autres documents que vous devrez fournir.

L’Autorisation de séjour pour exercer une activité libérale est délivrée dans un premier temps pour une durée limitée. Si votre entreprise est une réussite et que vous parvenez à subvenir à vos besoins et à ceux de votre famille, vous pou- vez faire prolonger votre Autorisation de séjour sans aucun problème.

Si vous exercez une activité libérale, vous n’avez pas besoin de déclarer d’activité artisanale, commerciale ou industrielle (Gewerbe). Vous devez toutefois déclarer votre activité au bu- reau des impôts (Finanzamt).

Services de conseil et de soutien

Quel que soit le type d’activité choisi, vous devez préparer soigneusement le lancement de votre entreprise. N’hésitez pas à faire appel aux services des chambres de commerce et d’industrie (Industrie- und Handelskammer – IHK) ou des chambres des métiers (Handwerkskammer - HWK). Des premiers conseils personnalisés à la réalisation de votre bu- siness plan ou de votre plan de financement, une aide très complète vous y sera proposée. Vous trouverez les princi- pales étapes de la création d’entreprise sur le site www. existenzgruender.de.

Les créations d’entreprises axées sur les technologies ou fondées sur la connaissance nécessitent des capitaux impor- tants et impliquent un risque entrepreneurial élevé. Grâce à un business plan adapté, vous pourrez peut-être même ob- tenir suffisamment de subventions del’État et de bourses dédiées aux créateurs d’entreprise pour couvrir vos besoins. Renseignez-vous sur les programmes d’aide adaptés à votre situation ! Vous trouverez des informations détaillées sur la création d’entreprise en Allemagne en cliquant ici : www. existenzgruender.de/DE/Home/inhalt.html.

4. Doctorat en Allemagne

Envie de faire de la recherche ? Alors vous devriez peut-être envisager de faire un Doctorat en Allemagne. Pendant votre Doctorat, vous pouvez par exemple occuper un poste de colla- borateur scientifique dans une université ou encore travailler dans une entreprise pour gagner votre vie.

Titre de séjour

Si vous êtes citoyen de l’UE, vous n’avez pas besoin de Titre de séjour pour faire une carrière scientifique dans une université ou un institut de recherche en Allemagne. Si vous venez d’un autre pays, vous devez simplement demander votre Autorisa- tion de séjour auprès de l´Office des étrangers (Ausländer- behörde) dont vous dépendez. Vous devrez présenter votre attestation d’inscription à l’université. Vous devrez également apporter la preuve que vous disposez d’une assurance ma- ladie suffisante et que vous pouvez subvenir à vos besoins.

Avant de déposer votre demande, nous vous conseillons de demander au service des étrangers quels sont les documents à fournir. Certains services donnent des informations à ce su- jet sur Internet.

Réaliser un doctorat en travaillant à l’université

Si vous souhaitez approfondir certains points de vos études dans le cadre d’une thèse, prenez contact avec les profes- seurs correspondants. Vous pourrez ainsi obtenir directe- ment des informations sur les possibilités de réaliser un Doctorat dans le domaine qui vous intéresse – par exemple en tant que collaborateur scientifique. Les offres de postes de doctorant sont également publiées sur les sites Internet des

14

www.make-it-in-germany.com

universités. La plateforme de l’Office allemand d’échanges universitaires ( DAAD ) « „ PhDGermany “
universités. La plateforme de l’Office allemand d’échanges universitaires ( DAAD ) « „ PhDGermany “
universités. La plateforme de l’Office allemand d’échanges universitaires ( DAAD ) « „ PhDGermany “

universités. La plateforme de l’Office allemand d’échanges universitaires (DAAD) « „PhDGermany“ » permet aux univer- sités allemandes et aux instituts de recherche de publier des offres de postes de doctorant qui s’adressent tout particuliè- rement aux candidats étrangers. Les personnes intéressées peuvent effectuer une recherche ciblée et transmettre leur candidature grâce au portail du DAAD.

Le portail « „Research in Germany“ » propose d’autres in- formations sur les possibilités de Doctorat individuel (Indivi- dualpromotion).

Réaliser un doctorat en entreprise

Dans certaines entreprises, vous pouvez travailler en tant que doctorant externe tout en préparant votre thèse. Vous êtes alors employé par l’entreprise. Votre Doctorat est toute- fois suivi par des professeurs d’université. Les jeunes scien- tifiques optent souvent pour cette solution afin de lancer leur carrière. Vous trouverez sur le portail. Une liste d’enterprises dans différents domains de recherche.

Programmes de doctorat

Les programmes de Doctorat (Promotionsprogramme), les écoles et collèges doctoraux (Graduiertenschulen et Gra-

duiertenkollegs) constituent d’autres voies d’accès à une carrière scientifique. Vous êtes alors souvent membre d’une équipe de recherche et vous bénéficiez d’un accompagne- ment complet. Des manifestations universitaires, telles que des colloques, font souvent partie du programme. La base de données en ligne du DAAD recense environ 300 programmes de Doctorat structuré ainsi que les cursus internationaux

de

grammes. Vous trouverez de plus amples informations sur les programmes de Doctorat structuré en cliquant ici.

licence

et

de

master

:

Candidature

Pour obtenir une place au sein d’un collège doctoral ou qu’un professeur d’université accepte de diriger votre thèse, vous devez en général vous porter candidat. Consultez les offres publiées par les différents programmes de recherche. Votre candidature devra en général comporter un CV soulignant vos résultats universitaires et vos travaux de recherche (par exemple objet et note obtenue pour votre mémoire de mas- ter), une copie de vos diplômes et parfois de votre mémoire de fin d’études, ainsi qu’un premier exposé de votre projet de

thèse. Pour être admis comme doctorant dans une université allemande, vous devez être titulaire, selon votre discipline, d’un diplôme, d’un examen d’État, d’un diplôme de maîtrise ou de master. Renseignez-vous en amont pour savoir quelles sont les conditions d’admission. Vous trouverez de plus amples informations sur les différentes étapes pour obtenir une place de doctorant dans un établissement d’enseigne- ment supérieur en Allemagne sur le site du DAAD : http:// www.research-in-germany.org/de/karriere-in-der-forschung/ infos-fuer-doktoranden/vorbereitung-und-voraussetzungen. html.

5. Les organismes importants en un clin d’œil

En Allemagne, de nombreux organismes viennent en aide aux étudiants comme aux jeunes diplômés. Nous vous présen- tons ici les principaux.

AIESEC

L’AIESEC, la plus importante association étudiante interna- tionale, propose régulièrement des rencontres avec des en- treprises au sein des universités allemandes. À cette occa- sion, les entreprises invitées se présentent à leurs futures recrues. Plusieurs rendez-vous au cours de l’année vous permettent ensuite de vous présenter personnellement à ces employeurs potentiels. L’association est présente dans 50 universités et écoles supérieures spécialisées en Allemagne. Site de l’AIESEC : www.aiesec.de.

Alumniportal Deutschland

Le portail des anciens élèves ne sert pas qu’à rester en contact avec d’anciens camarades et à entretenir votre ré- seau. Il vous permet également de créer votre profil profes- sionnel mentionnant vos qualifications, ainsi que de chercher des postes ou des contrats dans le monde entier et dans votre pays d’origine. Site Alumniportal Deutschland : https:// www.alumniportal-deutschland.org/en/.

15

www.make-it-in-germany.com

Ausländerbehörden Pour obtenir des informations relatives au droit de séjour à l’issue de vos études,
Ausländerbehörden Pour obtenir des informations relatives au droit de séjour à l’issue de vos études,
Ausländerbehörden Pour obtenir des informations relatives au droit de séjour à l’issue de vos études,

Ausländerbehörden

Pour obtenir des informations relatives au droit de séjour à l’issue de vos études, consultez l´Office des étrangers (Ausländerbehörde) dont vous dépendez : on pourra vous y expliquer les dispositions qui vous concernent. Vous trouve- rez l´Office des étrangers de votre domicile sur ce site Inter- net : www.bamf.de. Certains services proposent également leurs propres informations sur Internet.

Bundesagentur für Arbeit (BA)

L’Agence fédérale pour l’emploi offre un aperçu complet des différents sites d’offres d’emploi en Allemagne, classés par secteur d’activité. Vous y trouverez notamment des portails spécialement destinés aux diplômés en sciences de l’ingé- nieur ou en technologie de l’information, aux médecins ou aux métiers de la santé. Vous trouverez de plus amples informa- tions ici : www.arbeitsagentur.de. Vous pouvez bien sûr par- courir les offres publiées sur le site de l’Agence fédérale pour l’emploi pour trouver tous types de stage ou, évidemment, un emploi. Site de l’Agence fédérale pour l’emploi.

Bundesamt für Migration und Flüchtlinge (BAMF)

Le site Internet de l’Office fédéral des migrations et des réfu- giés (BAMF) propose des informations détaillées sur les dis- positions relatives au droit de séjour en allemand, en anglais, en russe et en turc.

Bundesministerium für Wirtschaft und Energie (BMWi)

Le ministère fédéral de l’Économie et de l’Énergie propose un programme de bourses pour la création d’entreprise, bap- tisé EXIST, qui aide les étudiants, les scientifiques ainsi que les diplômés de l’enseignement supérieur à créer leur entre- prise dans les domaines technologiques à forte intensité de connaissance. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Le BMWi dispose de plusieurs portails d’information sur la création d’entreprise en Allemagne (disponibles notamment en français, turc, russe et italien) : www.existenzgruender.de (allemand)

Des

d’entreprise sont disponibles sur le site : www.existenzgruen-

créatrices

informations

spécialement

destinées

aux

Le portail en allemand nexxt-change.org a été créé par le BMWi en collaboration avec d’autres partenaires. Il informe les jeunes diplômés de l’enseignement supérieur intéressés par la direction d’une entreprise.

Deutscher Akademischer Austauschdienst (DAAD)

L’Office allemand d’échanges universitaires fournit des infor- mations détaillées sur le thème des études et des carrières scientifiques en Allemagne. Gérée par le DAAD et publiée par le ministère fédéral de l’Éducation et de la Recherche, la plate- forme « Research in Germany ». offre un aperçu du paysage de la recherche en Allemagne. Pour financer votre Doctorat, vous pouvez également obtenir des informations sur les pro- grammes de bourse et rechercher les offres disponibles di- rectement sur le site du DAAD. Vous trouverez un aperçu des services des relations internationales sur le site : www.daad. de

Industrie- und Handelskammern (IHK) Les chambres de commerce et d’industrie de tout le pays conseillent et soutiennent les créateurs d’entreprise. Vous trouverez de plus amples informations sur le site : www.dihk. de

IAESTE Deutschland IAESTE – International Association for the Exchange of Stu- dents for Technical Experience – organise des stages pour les étudiants en sciences de l’ingénieur, en sciences naturelles ainsi qu’en agriculture et sylviculture. Site de l’association IAESTE

Studentenwerke Le site Internet des Studentenwerke (équivalent du CROUS en France) offre un aperçu des aides destinées aux docto- rants et des fondations qui attribuent des bourses aux jeunes scientifiques.

Zentralverband des deutschen Handwerks (ZDH)

Le centre de conseil (Leitstelle für freiberufliche Beratung) de l’Union centrale de l’artisanat allemand (ZDH) propose des programmes d’aide aux entreprises ainsi que des séances d’information et de formation pour les entrepreneurs comme pour les créateurs d’entreprise (allemand). Vous trouverez de plus amples informations ici : www.zdh.de

16

www.make-it-in-germany.com

LE SERVICE DES RELATIONS INTERNATIONALES SE PRÉSENTE Les étudiants étrangers qui arrivent dans une université
LE SERVICE DES RELATIONS INTERNATIONALES SE PRÉSENTE Les étudiants étrangers qui arrivent dans une université
LE SERVICE DES RELATIONS INTERNATIONALES SE PRÉSENTE Les étudiants étrangers qui arrivent dans une université

LE SERVICE DES RELATIONS INTERNATIONALES SE PRÉSENTE

Les étudiants étrangers qui arrivent dans une université allemande ont le choix entre de multiples offres de conseil. Les collaborateurs des services des relations internationales (Akademisches Auslandsamt ou Inter- national Office) savent exactement à quelle porte frapper. Danie- la Simut-Perent, responsable des étudiants étrangers au service des relations internationales de l’université de Cologne, nous en dit plus sur son travail.

de Cologne, nous en dit plus sur son travail. « Nous avons une vue d’ensemble de

« Nous avons une vue d’ensemble de toutes les offres »

Quelles sont les questions que vous posent les étudiants étrangers qui souhaitent suivre des études en Allemagne ?

Leurs questions portent souvent sur les visas, les autorisa- tions de séjour et de travail, le financement des études ou la recherche de logement. L’assurance maladie fait aussi partie des sujets abordés, et bien sûr les connaissances en alle- mand et la mise en réseau avec d’autres étudiants.

Comment les aidez-vous ?

Au début du semestre, nous organisons des réunions d’infor- mation sur toutes les questions d’organisation. Pour toutes les questions spécifiques, nous les adressons aux bons in- terlocuteurs dans les facultés et les départements. Pendant nos permanences, nous leur apportons des conseils concer- nant le parcours universitaire, le financement des études et d’autres questions individuelles. En ce qui concerne l’Auto- risation de séjour, nous expliquons par exemple sous quelle forme peut se présenter la preuve de financement demandée par l´Office service des étrangers : il peut s’agir d’un Compte bloquésur lequel une somme suffisante a été versée avant de quitter le pays d’origine, d’un avis d’attribution de bourse ou d’une Déclaration de prise en charge établie, en général, par une personne résidant en Allemagne. Dans certains cas, nous aidons les étudiants avant leur arrivée en Allemagne au cours de la procédure d’établissement du visa et nous con- tactons la représentation allemande de leur pays d’origine. Nous travaillons également en étroite collaboration avec d’au- tres organismes : suite à notre travail commun, l´Office des étrangers de la ville de Cologne a par exemple mis en place un service dédié aux étudiants, afin de mieux gérer les besoins

de ce groupe cible.

Comment accompagnez-vous les étudiants lorsqu’ils se sont acclimatés ?

Nous aidons d’abord les étudiants à organiser leurs études. Dans les universités allemandes, les étudiants peuvent choi- sir leurs cours assez librement. C’est pourquoi notre universi- té dispose de nombreux services d’orientation qui les aident à planifier leur cursus. Chaque faculté propose des consultations spécialisées. Le programme « Studienstart International » est une spécificité de l’université de Cologne. Il aide les étudiants étrangers venant de Pays tiers à bien démarrer leurs études. Outre les premiers cours, il est composé de cours de perfec- tionnement en allemand, d’une formation sur la sensibilisation interculturelle, d’ateliers d’orientation et d’un atelier de compé- tences étudiantes. Ce programme d’introduction aux études aborde des questions très concrètes : Qu’est-ce qu’un séminai- re ? Comment présenter un mémoire?

Qui dispose finalement d’une vue d’ensemble de toutes les possibilités d’aide ?

Nous sommes là pour ça. Nous indiquons aux étudiants où ils peuvent trouver l’aide qui correspond à leur situation. Pendant nos permanences, nous les orientons vers les bons interlocuteurs. Nous présentons également les nombreuses possibilités de notre département « allemand langue étran- gère ». En cas de questions sur la rédaction scientifique ou sur la peur des examens, nous orientons les étudiants vers les offres des facultés ou le Studentenwerk de Cologne.

17

www.make-it-in-germany.com

Et si les questions portent sur les rencontres et les loisirs ? Outre les offres
Et si les questions portent sur les rencontres et les loisirs ? Outre les offres
Et si les questions portent sur les rencontres et les loisirs ? Outre les offres

Et si les questions portent sur les rencontres et les loisirs ?

Outre les offres de loisirs habituelles de l’université de Colog- ne, il existe des activités spécialement conçues pour les étu- diants étrangers. Par exemple, les groupes universitaires in- ternationaux que nous encadrons permettent à des étudiants de certains pays ou de certaines régions du monde d’assister à des séances d’information, des lectures publiques et des concerts. Ils y rencontrent d’autres étudiants originaires de leur pays qui peuvent leur donner de précieux conseils. En collaboration avec le Studentenwerk de Cologne, ces groupes organisent par exemple des événements comme la « Mul- ti-Kulti-Küche » [cuisine multiculturelle], le « Café Babylon » – des rencontres linguistiques – ou la rupture du jeûne à la fin du ramadan. Nos services organisent aussi des excursions en Allemagne sur des thèmes de civilisation et contribuent, dans le cadre notre programme TANDEM, à la création de binô- mes de conversation et donc à la mise en réseau d’étudiants étrangers et allemands.

Qu’aimez-vous dans votre travail ?

J’apprécie de pouvoir aider les étudiants étrangers. Au dé- but de leurs études, il est important de leur transmettre les informations nécessaires et de leur montrer qu’ils ne sont pas livrés à eux-mêmes. Nous sommes heureux lorsque des étudiants et des anciens restent en contact avec nous, nous racontent leurs réussites ou s’engagent à leur tour dans l’en- cadrement de « nouveaux » étudiants étrangers.

18

www.make-it-in-germany.com

CONTACTS ET INTERLOCUTEURS Pour toutes les questions relatives aux visas, la représentation allemande à l’étranger
CONTACTS ET INTERLOCUTEURS Pour toutes les questions relatives aux visas, la représentation allemande à l’étranger
CONTACTS ET INTERLOCUTEURS Pour toutes les questions relatives aux visas, la représentation allemande à l’étranger

CONTACTS ET INTERLOCUTEURS

Pour toutes les questions relatives aux visas, la représentation allemande à l’étranger dont vous dépendez vous viendra en aide. Vous trouverez les adresses des représentations allemandes à l’étranger présentes dans votre pays sur notre carte du monde « Contacts locaux » : http://www.make-it-in-germany.com/fr/professionnels-qualifies/visa/contacts-locaux

Si vous avez des questions sur la recherche d’emploi ou des suggestions à apporter concernant le site officiel « Make it in Germany », n’hésitez pas à nous contacter grâce au formulaire de contact http://www.make-it-in-germany.com/fr/profession- nels-qualifies/make-it-in-germany/contact/e-mail.

Agence fédérale pour l’emploi L’Agence fédérale pour l’emploi est l’établissement public allemand responsable notamment du placement de la main-d’œuvre. Il propose également le portail officiel de recherche d’emploi en Allemagne. (allemand, anglais, fran- çais, italien, russe, turc) http://jobboerse.arbeitsagentur.de

Ministère fédéral des Affaires étrangères Vous trouverez des informations sur le droit en matière d’immigration et la procédure d’obtention de visa, sur les conditions de travail et de vie en Allemagne et sur les re- présentations allemandes à l’étranger sur le site Internet du ministère fédéral des Affaires étrangères. (allemand, anglais, français, portugais, arabe, chinois) http://www.auswaertiges-amt.de

Ministère fédéral des Finances Sur le site Internet du ministère fédéral des Finances, les professionnels peuvent obtenir des informations sur les barèmes allemands d’imposition sur le revenu et peuvent évaluer le montant de leur impôt sur le revenu à l’aide du simulateur interactif. (allemand) http://www.bundesfinanzministerium.de

EURES Le portail européen pour la mobilité professionnelle pro- pose des informations sur les conditions de vie et de travail ainsi que sur la formation initiale et continue dans de nom- breux pays européens, notamment l’Allemagne. Dans la rubrique offres d’emploi, les professionnels trouveront des offres publiées par des entreprises allemandes. EURES est géré par l’Union européenne. (allemand, anglais, français, espagnol, polonais, etc.) https://ec.europa.eu/eures/

Office fédéral des migrations et des réfugiés (BAMF) LL’Office fédéral des migrations et des réfugiés aide notam- ment les immigrés à s’intégrer en Allemagne. Son site In- ternet offre des informations sur la reconnaissance des di-

19

plômes étrangers et des conseils en matière de recherche d’emploi en Allemagne. (allemand, anglais, russe, turc) http://www.bamf.de

Centre de compétence pour le recrutement de personnel qualifié (KOFA) Le centre de compétence pour le recrutement de personnel qualifié aide les PME à améliorer leur gestion du personnel pour trouver et fidéliser des professionnels. Dans le cadre du KOFA, une étude des métiers en tension est régulièrement réa- lisée. Elle dépeint la situation de la main-d’œuvre dans les dif- férents métiers et secteurs d’activité. Ce projet est soutenu par le ministère fédéral de l’Économie et de l’Énergie. (allemand) http://www.kofa.de

Reconnaissance en Allemagne Le portail d’information du ministère fédéral de l’Éducation et de la Recherche explique comment les professionnels peuvent faire reconnaître en Allemagne leurs qualifications professionnelles acquises à l’étranger. (allemand, anglais) https://www.anerkennung-in-deutschland.de

Office central de l’éducation à l’étranger (ZAB) Informations sur la reconnaissance des diplômes de l’en- seignement supérieur et de l’enseignement professionnel en Allemagne. (allemand) http://www.kmk.org

La sécurité sociale allemande Le site Internet explique le système allemand de sécurité sociale, par exemple l’assurance maladie et l’assurance re- traite. (allemand, anglais, français) http://www.deutsche-sozialversicherung.de

Goethe-Institut Institut culturel de la République fédérale d’Allemagne, le Goethe-Institut propose des cours de langue dans 92 pays, ainsi que des cours en ligne, des exercices gratuits et des in- formations sur l’Allemagne et sa culture. (allemand, anglais) http://www.goethe.de

www.make-it-in-germany.com

MENTIONS LÉGALES Le portail de bienvenue « Make it in Germany », partie intégrante de
MENTIONS LÉGALES Le portail de bienvenue « Make it in Germany », partie intégrante de
MENTIONS LÉGALES Le portail de bienvenue « Make it in Germany », partie intégrante de

MENTIONS LÉGALES

Le portail de bienvenue « Make it in Germany », partie intégrante de l’initiative visant à recruter de la main-d’œuvre qualifiée, est sous la responsabilité du

Ministère fédéral de l’Économie et de l’Énergie Service des relations publiques Responsable de la publication Dr. Christine Kahlen Scharnhorststr. 34-37

10115 Berlin

Fax : +49-(0)30-18 615-5208 E-mail : info(arobase)bmwi.bund.de

Rédaction Institut der deutschen Wirtschaft Köln (Institut de l’économie allemande de Cologne) Unité de recherche formation, immigration et innovation B.P. 10 19 42, 50459 Cologne Konrad-Adenauer-Ufer 21, 50668 Cologne Tél. : +49-(0)221 4981-833 Fax : +49-(0)221 4981-533 E-mail : make-it(arobase)iwkoeln.de No de TVA intracommunautaire : DE123048759

Conception, design, mise à jour, réalisation et exploitation technique Institut der deutschen Wirtschaft Köln Medien GmbH B.P. 10 18 63, 50458 Cologne Konrad-Adenauer-Ufer 21,

50668 Cologne

Tél. : +49-(0)221 4981-476 Fax : +49-(0)221 4981-99470 E-mail : iwmedien(arobase)iwkoeln.de No de TVA intracommunautaire : DE123052388

www.make-it-in-germany.com